Coin des parents

L’écolomag N° 39

Transformez votre voyage de noces
en voyage éthique

voyageJeunes mariés, vous souhaitez faire de votre voyage de noces un événement à la fois inoubliable, responsable et engagé ?

Renseignez-vous alors auprès de Vision Éthique, une agence de conseil et d’organisation en voyages éthiques. Vous vivrez des moments rares, tout en alliant plaisir et solidarité à travers leurs 3 destinations coup de coeur : Madagascar, le Vietnam et le Sri Lanka. Concrètement, sur le terrain, vous aurez l’opportunité de profiter de la découverte des principaux sites culturels et touristiques tout en vous immergeant dans le monde rural. Vous participerez, de ce fait, à un réel projet de développement économique, social et culturel, basé dans des lieux insolites, autour de 3 axes : la formation, l’écotourisme et la préservation de l’environnement.

Par exemple, à Madagascar, vous séjournerez « les pieds dans l’eau » à l’Eden Lodge, un écolodge fonctionnant entièrement grâce à l’énergie solaire et respectueux de l’environnement. De là, vous vous adonnerez aux activités nautiques dans les eaux turquoise et limpides du canal du Mozambique… Et, au pied des baobabs, bercés par le chant des oiseaux et des lémuriens, vous apprécierez les couchers de soleil en sirotant des cocktails aux saveurs exotiques et épicées. Puis, en compagnie des paysans de la vallée du Sambirano, au nord-ouest de Madagascar, vous pourrez observer les oiseaux autour d’une source naturelle d’eau chaude, découvrir en compagnie d’un guérisseur tradipracticien une pharmacopée composée de plantes médicinales et séjourner dans des écogîtes dits de tourisme communautaire intégré, entièrement construits en matériaux locaux respectueux de l’environnement et donnés en gestion aux villageois. Une belle façon de commencer la vie à 2 !

Pour plus d’informations sur ces voyages de noces écoresponsables et solidaires, contactez Caroline Debonnaire au 09 50 71 66 41, ou sur contact@vision-ethique.com

 


 

La morale de l’histoire…

Mathieu-WolniewiczMathieu Wolniewicz est relaxologue et créateur de RelaxStory. Les CD et les téléchargements MP3 RelaxStory sont des contes relaxants et des mini-pauses yoga pour enfants, et des séances de relaxation ludiques pour adultes. Ils s’inspirent de la sophrologie, de l’imaginaire et permettent de relâcher la pression, de se détendre en seulement quelques minutes sans effort. RelaxStory propose également des animations zen et bien-être pour les entreprises, les centres commerciaux, les écoles… Écoutez, relaxez-vous, rêvez ! Pour le contacter : 06 80 99 82 25 – contact@relaxstory.comwww.relaxstory.comrelaxstory

par Mathieu Wolniewicz

dessin-parentsIl était une fois, dans la verte campagne, un coin de nature tranquille où vivait un petit lapin nommé Georges. Georges, pour améliorer son terrier, avait creusé toute la journée une galerie nouvelle et une grande chambre. Un peu fatigué après avoir sorti le dernier tas de terre, il décida que c’était enfin le moment de faire une pause après une journée aussi épuisante. Il chercha un endroit pour se reposer. Madame, Monsieur, vous qui lisez cette histoire, vous ne vous sentiriez pas fatigué après avoir creusé un tunnel et une chambre toute la journée ? Non loin de son terrier, un petit ruisseau coulait tranquillement à travers champs. Ses abords regorgeaient d’une herbe tendre et abondante, ainsi que de fleurs des champs et d’oiseaux. Georges décida de s’y rendre. Le temps était superbe. Notre petit lapin renifla quelques brins d’herbe et s’allongea au soleil de tout son long pour se reposer. Ah ! Que c’est bon, soupira t-il. Enfin un moment serein… Il ferma les yeux et s’assoupit. Soudain, de petits cris stridents surgirent. Cri-cric ! Cri-cric ! Il ouvrit un oeil, puis l’autre, et vit une poule d’eau qui se débattait à contre-courant du ruisseau. La tête haute et fière de son territoire, elle faisait savoir au petit lapin qu’elle était chez elle, que le ruisseau et ses berges lui appartenaient. C’était son royaume. Georges, avec ses deux grandes oreilles ultrasensibles, n’appréciait guère ce tapage aux sons stridents. Il demanda donc à la poule de se taire. – Mais pourquoi me tairais-je ? fit la poule. – Parce que je veux de la tranquillité, dit Georges. J’ai travaillé toute la journée, j’ai creusé, creusé ma nouvelle maison ; je mérite mon repos maintenant. Cette réponse ne convainc pas vraiment la poule, qui rechigna à faire plaisir à Georges. Elle lui tourna le dos tout en faisant ses cric-cric ; elle fit semblant de l’oublier. Georges, bien embêté, lui dit : sois tranquille, je ne viendrai pas dans l’eau envahir ton vaste royaume. Je m’en irai au coucher du soleil. Il y a de la place sur l’herbe et je te propose plutôt de venir partager avec moi ce moment de détente. Comme moi, tu pourras apprécier cette herbe tendre et aucun d’entre nous ne dérangera l’autre ! Surprise de cette proposition inattendue, la poule s’interrogea quelques instants. Radieuse de cette soudaine invitation, elle finit par accepter et rejoignit le lapin. Ils firent une agréable sieste, dominée par de généreux rayons du soleil. La morale de cette histoire : c’est qu’il ne faut pas avoir peur de l’autre. Entre voisins, inviter et proposer de partager un moment de convivialité aide à entretenir de bonnes relations. Il faut oser demander, c’est la clé !

 


 

À l’affiche
À l’affiche Tante Hilda ! de Jacques-Rémy Girerd

Tante-HildaLe 12 février prochain sortira au cinéma le dernier film d’animation des studios Folimage, réalisé par Jacques-Rémy Girerd : Tante Hilda ! Une comédie tendre et loufoque sur fond de lutte pour la préservation de l’environnement. Voici l’histoire de Tante Hilda, amoureuse de la nature, qui conserve dans son musée végétal des milliers de plantes du monde entier, dont beaucoup sont en voie de disparition. Parallèlement, Attilem, une nouvelle céréale mise au point par des industriels, apparaît comme la solution miracle pour enrayer la faim dans le monde et prendre le relais du pétrole, dont les réserves s’épuisent. Mais la catastrophe n’est pas loin…

Un grand réalisateur, une grande cause… portée par de grandes actrices : Sabine Azéma (Tante Hilda) et Josiane Balasko (Dolorès) ont prêté leur voix à ce film d’animation au scénario touchant, ancré dans la réalité.

Bon à savoir : Priméal et sa gamme de pâtes pour enfants « les Pâtinettes » s’engagent aux côtés de cette tata idéale. À l’occasion de la sortie au cinéma de cette fable écologique, Priméal vous propose de participer à son grand jeu concours « Tante Hilda ! », du 6 janvier au 12 février 2014, sur le blog Priméal, pour tenter de gagner des places de cinéma, des albums du film, ainsi qu’un week-end nature offert par Natura Box. Découvrez dès aujourd’hui les Pâtinettes Priméal aux couleurs du film dans tous les magasins biologiques en France. Une belle occasion de voir ce film d’animation, qui séduira petits et grands !

Plus d’informations sur www.blog-primeal.fr

 


 

ConsoBaby et les Restos du Coeur
s’unissent

ConsoBabyPour faire appel à la solidarité des mamans, Les Restos du Coeur s’associent au site communautaire ConsoBaby pour une initiative originale et inédite, au profit de leurs Restos Bébés du Coeur, qui viennent en aide aux mamans et futures mamans en difficulté ainsi que leurs bébés de moins de 18 mois. Un lit de voyage qui ne sert plus, une gigoteuse trop petite, un biberon jamais utilisé… ? ConsoBaby.com, premier guide d’achat communautaire de produits bébé, propose à ses membres de faire don de leur ancien matériel de puériculture aux antennes des Restos Bébés du Coeur. Il est également possible d’aider ces mamans en faisant un don classique aux Restos via le formulaire mis à disposition sur le site www.consobaby.com. Un geste qui a du sens et du coeur !

 


 

Jouet scientifique

La paille ventilateur

le rendez-vous de Touchons du Bois
par Thierry de l’Épine – www.touchonsdubois.fr

Matériel :

  • jouet-img1Une paille à boisson en plastique avec un coude pliable.
  • Un rayon de bicyclette ou une fine tige de métal rigide, ou encore une pique à brochette en bois.

Outils

  • Des ciseaux

C’est parti !
Préparation de la paille

  1. Coupe la paille à 5 cm du coude.
  2. Tire sur les 2 extrémités de la paille pour étirer lecoude.
  3. Avec des ciseaux pointus, coupe la partie du coude dans le sens de la longueur de façon à obtenir les palles du ventilateur.

jouet-img2Assemblage

Passe la tige de métal ou la pique à brochette dans le ventilateur.

Fonctionnement

Place la tige sur le rebord d’une table et maintiens-la plaquée avec une main. Tapote avec un doigt de l’autre main et le ventilateur se met à tourner. Bon rythme !

 


 

Nathalie-ReinhardtL’écologie relationnelle
Quand le message « je » ne fonctionne pas

proposé par Nathalie Reinhardt
coordinatrice de l’Atelier Gordon
(www.ateliergordon.com)

Dans le dernier numéro, je vous transmettais les bases du message « je » d’affirmation selon Thomas Gordon. Si vous avez eu l’occasion de le mettre en pratique, vous avez pu vous réjouir de son efficacité, mais peut-être également avez-vous pu en expérimenter les limites. Le message « je » ne fonctionne pas à tous les coups. Comprendre pourquoi est une belle occasion d’apprendre quelque chose sur les besoins de vos enfants, sur les vôtres, sur votre communication, vos sentiments ou vos conflits internes.

Le message « je » d’affirmation se compose idéalement de 3 étapes :

  • Décrire le comportement… des faits, rien que des faits.
  • Expliquer les effets concrets et tangibles.
  • Exprimer ses sentiments en disant JE.

Exemples :

je« Quand tu éclabousses la salle de bain, je dois passer du temps à tout essuyer. Je ne suis vraiment pas contente. »

« Je suis frustré d’avoir à ramasser tes vêtements par terre et sous le lit : cela me donne du travail en plus et me prive de temps pour me détendre. »

Émettre un message « je » demande en premier lieu d’identifier nos sentiments face au comportement de l’enfant… On se sent irrité, inquiet, en colère. Au départ, ce n’est pas simple… cela s’apprend en le faisant.

Voici les 6 raisons des messages « je » inefficaces et ce que vous pouvez faire pour y remédier :

1. Message « je » incomplet : même si les messages « je » avec 1 ou 2 parties peuvent marcher, beaucoup de situations demandent les 3 étapes : description des faits, effets tangibles et concrets et vos sentiments.

Que faire : Refaire un second message « je » en incluant les 3 parties.

2. Message « tu » caché : dans le message est incluse une forme de jugement ou de reproche. « Quand tu es si désordonné… », ou bien on y a inclus notre solution : « Je suis agacé car je n’arrive pas à travailler quand tu écoutes la musique si fort. Éteins-la ! »

Que faire : Transformez le reproche en description d’un comportement. Par exemple, transformez « désordonné » en « quand tes jouets sont éparpillés par terre… » Formulez aussi votre message sans la partie proposition de solution : en éliminant « Éteins-la ! » L’objectif est que l’enfant vienne lui-même apporter sa propre solution – qui est acceptable pour vous.

3. Le message est trop faible ou trop fort : Après un comportement très inacceptable, dire « Je suis un petit peu agacé. » Ou exprimer une émotion trop forte après un petit problème « Je suis totalement furieux car… »

Que faire : Envoyez un message qui soit à la hauteur de ce que vous ressentez. Ceci le renforcera en vous permettant d’être congruent. Ce n’est pas parce que l’on émet un message « je » que nous devons être calme, posé et utiliser une voix douce. On peut émettre des messages « je » très forts quand la situation le demande.

Les messages « je » sont moins risqués pour la relation que les messages « tu » et sont très efficaces ; cependant, ils ne marchent pas à tous les coups, et en particulier quand :

4. Le comportement de l’enfant lui permet de remplir un besoin important : L’enfant comprend les effets de son comportement et vos sentiments, mais continue à avoir cette attitude car cela répond ou satisfait un de ses besoins importants. Cela indique que le problème appartient au parent et à l’enfant. Les 2 parties ont des besoins à remplir.

Que faire : Nous sommes dans un cas de résolution de conflit. En plus du message « je », prenez le temps d’écouter votre enfant, reconnaissez que vous avez tous 2 des besoins légitimes à satisfaire et tentez de trouver des solutions qui puissent vous convenir à tous les 2. C’est la résolution de conflit sans perdant de Gordon.

5. Le comportement n’a pas d’effet sur vous. Vous n’aimez pas le comportement de votre enfant, mais celui-ci n’a aucune conséquence concrète sur vous.

Que faire : Cela indique que vous vivez un conflit de valeur. Il est plus délicat de se faire entendre dans ce cas car l’enfant ne comprend pas en quoi cela nous affecte. Plusieurs procédés permettent d’aller au-devant des collisions de valeurs. A minima, il est toujours intéressant de se demander si l’on est un exemple en la matière !

6. L’enfant se sent inondé par vos messages « je » : les messages « je » ne font pas de reproches ni n’attaquent ; cependant, beaucoup de personnes n’apprécient pas d’être sollicitées à propos de leurs comportements. Votre enfant peut se sentir piqué au vif, touché ou se sentir coupable… et donc réagir défensivement.

Que faire : Écoutez activement votre enfant pour réduire sa température émotionnelle avant de refaire un autre message « je ». Continuez ce processus de changement de vitesse jusqu’à ce qu’il soit capable d’entendre dans quelle mesure son comportement vous a affecté. Chez Gordon, la clé est de trouver le juste équilibre entre centrage sur soi (message « je ») et centrage sur l’autre (écoute active).

 


 

L’âme qui pleure
de Josiane Martini

L’âme qui pleureJosiane Martini a vécu ce que l’on nomme « une expérience de mort imminente ». Par sa plume – certes philosophique et spirituelle –, elle a souhaité trouver le chemin afin d’aider les autres au travers de romans.

En ces temps où les valeurs se perdent, le respect de notre monde n’est, hélas, que trop bafoué. La souffrance, quelle qu’elle soit, brise les êtres, les déchirant au point de provoquer des maux dans leur corps…

Dans L’âme qui pleure, vous découvrirez le drame d’une jeune enfant. Ne sachant que faire pour attirer l’attention de ses parents, trop pris dans le mouvement de la vie, elle crée, dans l’inconscient de son être, une maladie échappant à l’homme et la clouant dans un fauteuil roulant… Vous partagerez le désespoir d’une grand-mère frappant à toutes les portes afin de trouver une solution pour sa petite-fille. Chemin faisant, le pourquoi et le comment se révéleront à vous, la pudeur d’un paysan vous touchera, la beauté de la Terre, que l’on doit protéger, vous parlera. Alors, la vie reprendra tous ses droits. Et bien que l’auteure parle d’âme, de croyance, de Dieu, utilisant les mots de son éducation, elle fait preuve du plus grand respect pour la pensée et les convictions de chacun. L’importance n’est pas dans le nom que l’on donne mais dans le comportement que l’on a, celui qui peut apporter l’espérance d’un monde où notre belle Terre pourra renaître et ennoblir notre humanité.

Port offert pour toute commande. Dédicace sur simple demande.

Éditions Le Livre Éternel -196 pages – 19,82 €

Terriens Malins
de Delphine Grinberg, illustrations de Vincent Bergier
Missions spéciales pour éco-aventuriers

Terriens MalinsTerriens Malins est un ouvrage qui propose aux enfants, dès 7 ans, de participer, à leur niveau, à la protection de la planète. Témoignages de personnes qui tentent de nouvelles approches de l’écologie, activités à partager, petits gestes faciles et originaux, pistes de réflexion, photos colorées et surprenantes, Terriens Malins présente une multitude de sentiers à explorer, des missions spéciales à réaliser, une boîte à outils pour envisager l’écologie sous un angle actif, quotidien, facile et amusant. Un livre qui regorge d’expériences réjouissantes à partager entre petits et grands, des idées qui taquinent vigoureusement les habitudes, une mine d’informations décalées, des initiatives émergentes, originales et peu connues du grand public. Les enfants ne résisteront pas à l’envie de devenir de véritables éco-aventuriers !

Éditions Le Pommier – 144 pages – 15,90 €

Origine(s)
photographies de Régine Rosenthal
Les forêts primaires dans le monde

Origine(s)En feuilletant ce livre, vous allez partir à la découverte d’un lieu mythique : la forêt primaire. Forêt réputée vierge de toute trace d’activité humaine, elle devient LE lieu des origines symboliques de l’humanité. Dans ce paradis de la biodiversité, le vivant prend les formes les plus inattendues, les couleurs les plus chatoyantes. Ici, l’homme retrouve sa dimension : il est vraiment parmi le Vivant. Ainsi, c’est à un véritable voyage aux sources mêmes de la vie que les auteurs invitent le lecteur. Au-delà de cette initiation, ce livre illustre la richesse de la diversité des forêts primaires et entraîne le lecteur des étendues boréales aux espaces méditerranéens, de la jungle équatoriale aux forêts tropicales. Des forêts qui, comme le précise Régine Rosenthal, « m’ont toutes procuré le même sentiment puissant de me fondre dans la nature, jusqu’à en faire partie intégrante ». Elle a parcouru tous les continents pour rapporter ces photographies inouïes, ces portraits d’arbres immenses ou de fougères préhistoriques, et ainsi « partager cette superbe expérience ». Au fil de ces photographies, le temps s’arrête. Nous ne sommes plus dans un livre, mais confrontés au lieu même de notre origine…

Éditions Privat – 144 pages – 34 €

Welcome
de Guillaume Trouillard

WelcomePavillons de banlieue, tortues marines, méga-yachts, nains de jardin, champignons atomiques, bogues de pins, masques à gaz… À la naissance de sa fille, Guillaume Trouillard s’est attelé à inventorier méticuleusement notre environnement, tel un entomologiste des temps modernes. Déclinaisons de formes, variation des techniques, répétition des motifs, cet inventaire dessiné révèle à coup sûr les obsessions de l’auteur, mais peut-être, aussi, en filigrane, les marques de notre époque de l’accumulation infinie. Jouant avec des découpages, collages, grattages et superpositions de papiers calques, cartons, emballages aluminium et autres supports, ce travail de fourmi peut se lire comme un pied de nez à l’ensemble de la société industrielle. Un bel album de 176 pages, empli d’originalité, qui nous fait voyager à travers notre monde.

Éditions de la Cerise – 28 €

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.