Coin des parents

L’écolomag N° 52

So Mummy : un blog créatif pour les mamans

Activités manuelles, DIY, sorties, astuces, conseils

so-mummySo Mummy a vu le jour au mois de juin 2015. Sa créatrice ? Une maman passionnée, curieuse, inventive et pugnace, qui n’hésite pas à accompagner sa fille de 19 mois dans toutes sortes d’activités, qu’elles soient artistiques, manuelles, éducatives, salissantes ou non. Ce blog propose à toutes les mamans des activités et idées simples, rapides pour la plupart, qui nécessitent peu de matériel pour un budget minimal.

dessin-parent52Vous l’aurez compris, le « fait maison » est donc une priorité pour So Mummy. Vous y découvrirez des recettes faciles et naturelles, avec les ingrédients que l’on trouve dans sa cuisine pour créer chez soi toutes sortes de peintures, de pâtes, de jeux qui aident à développer la motricité, réalisés à base de récupération. On n’imagine pas à quel point les objets du quotidien qui nous entourent peuvent se révéler de véritables mines d’or pour les activités ! Ce blog s’adresse ainsi aux mamans à la recherche d’idées pour occuper leurs enfants, mais aussi d’astuces en tout genre pour se faciliter la vie au quotidien, le tout en proposant une multitude de jeux et d’activités pour leurs enfants.

Rendez-vous sur www.somummy.net

 


 

Nouveauté mars 2016
Défis Nature des petits : Ferme, Savane et Jungle

defis-natureFort du succès des Défis Nature (vendus à 1,5 million d’exemplaires), Bioviva présente la version adapté aux bouts de chou : les Défis Nature des petits.

Cette nouvelle collection est assortie de 3 références : Savane, Jungle et Ferme. La règle de ces jeux écoconçus et fabriqués en France, semblable à celle des Défis Nature, est adaptée aux enfants dès 4 ans, avec seulement 2 caractéristiques et aucun texte. Les tout-petits parient sur le poids ou le nombre des bébés animaux, et le premier à collecter toutes les cartes du jeu gagne la partie. Un bon moyen pour partir, dès son plus jeune âge, à la découverte de la faune et de mieux la connaître !

À partir de 4 ans – 7,99 € – www.bioviva.com

 


 

Kwaan, quand le jeu vidéo se met au vert

kwaanAu coeur d’un monde merveilleux et paisible, Kwaan met à contribution ses joueurs pour prendre soin d’un arbre sacré en faisant appel à leur coopération et à leur sens des responsabilités. Une expérience interactive pleine de bons sentiments autour de l’écologie et de la coopération.

Dans Kwaan, la nature a tous les droits. Cette fable écologique collaborative au pixel art paisible mélange aventure, gestion et jeu de rôle pour une expérience mystique sans commune mesure. Kwann invite et réunit les joueurs autour de la construction d’un écosystème équilibré et vertueux : faire le bien pour développer son Kwaan – l’arbre mystique au centre de la vie – devient un enjeu communautaire de premier ordre. Pas de combats ni de commerce, et encore moins de compétition entre les joueurs. Kwann est un condensé d’ondes positives qui risque bien de changer durablement la vie de ses joueurs.

Disponible sur PC, Mac et Linux via Steam pour 9,99 € : http://store.steampowered.com/app/336790. Plus d’infos sur www.kwann.org


 

Jouet sonore : Le poussin de Pâques
le rendez-vous de Touchons du Bois par Thierry de l’Épine – www.touchonsdubois.fr

Matériel

  • jouetUne pince à linge
  • Papier
  • Colle Outils
  • Des ciseaux
  • Crayon de couleur ou feutre

C’est parti !
Préparation de l’oeuf

  1. Dessine un oeuf de 7 cm de haut et 5 cm de large.
  2. Trace la cassure horizontale à 3 cm du haut de l’oeuf.
  3. Découpe l’oeuf et sa cassure.

Préparation du poussin

  1. Dessine le poussin en traçant un ovale de 3 cm de haut et 2,5 cm de large.
  2. Colorie-le, puis découpele.

Assemblage

  1. Découpe un rectangle de 7 cm sur 2 cm.
  2. Colle le bout du rectangle sur la pince inférieure.
  3. Découpe un petit carré de 2 cm sur 2 cm.
  4. Plie-le carré en 2, puis colle-le sur le haut du poussin.
  5. Colle le poussin sur la pince supérieure.
  6. Replie la bande vers le haut en laissant quelques millimètres entre le pli et le bas du poussin. Marque bien le pli.
  7. Plie le reste de la bande vers le bas pour rejoindre le pli précédent et marque bien le pli.
  8. Encolle la partie visible de la bande du bas et colle la coquille du bas de façon à recouvrir la moitié du poussin.
  9. Encolle la bande du haut et colle en ajustant la coquille du haut.

Fonctionnement

Le poussin apparaîtra comme s’il poussait la coquille à chaque fois que tu ouvriras la pince.

 


 

Petites histoires zen
La famille Zen apprend à faire les devoirs du soir sans stress
Partie 1

RelaxStoryPar les créateurs de relaxstory.com
Beatriz Mezzetti
et Mathieu Wolniewicz
La pause bien-être pour adultes
et enfants
CD et MP3

La famille Zen, monsieur et madame, leurs 2 enfants et leur chien Choupi, a un emploi du temps bien chargé toute la semaine. Madame Zen a décidé de mettre en place un programme pour que tout se passe bien après l’école et que l’étape des devoirs se fasse en douceur et sans crise.

Vous qui lisez cette histoire, vous aussi, vous aimeriez que les devoirs de vos enfants se déroulent sans stress ?

Chaque soir, les enfants arrivent à la maison le cartable chargé de leçons à apprendre et de devoirs… Et chaque soir, c’est la même histoire : ils sont fatigués et rechignent à faire leurs devoirs. Du lundi soir au jeudi soir, monsieur et madame Zen rentrent du travail vers 19 h 00 ; c’est Lucie, une jeune étudiante en droit, qui va chercher les enfants à la sortie de l’école. Madame Zen a demandé à Lucie de prévoir une pause pour que les enfants puissent se défouler et s’aérer la tête, comme courir quelques minutes et jouer avec leurs copains dans la rue. Puis, tout le monde rentrera à la maison pour faire une pause goûter. Les enfants pourront raconter leur journée et plaisanter, ce qui permettra à Lucie de savoir dans quel état psychologique ils se trouvent. Les enfants iront ensuite prendre leur douche, se mettront en pyjama pour se sentir bien dans leur corps et s’installeront confortablement dans un endroit calme pour commencer leurs devoirs. Auparavant, il faudra vérifier que la télévision, les téléphones portables, l’ordinateur soient bien éteints pour éviter de se déconcentrer. Madame Zen a bien compris qu’il faudra des années aux enfants pour qu’ils puissent gérer leur emploi du temps seuls. Lucie restera à leurs côtés pendant toute la durée des devoirs pour les sécuriser, afin qu’ils acquièrent suffisamment de maturité et d’indépendance. Elle les accompagnera, les aidera si besoin à faire les exercices ou à se concentrer. Le chien Choupi est un puissant antistress naturel. Sa présence permet de diminuer notamment le rythme cardiaque des enfants. Il restera allongé à côté des enfants pendant toute la durée des devoirs. Ils pourront ainsi le caresser pour se relaxer, lui réciter les leçons, ce qui est beaucoup moins stressant que de le faire devant Lucie ou leurs parents tant que le cours n’est pas totalement maîtrisé. À la fin, Lucie vérifiera que tout a été fait correctement et a été bien assimilé. Il ne faudrait pas qu’avec le temps du retard dans leur apprentissage devienne une source de stress et les décourage dans leurs études. Puis, ce sera quartier libre pour les enfants et Choupi jusqu’au moment de passer à table. Après l’effort, le réconfort par le jeu !

La règle d’or de madame Zen pour motiver les enfants à faire leurs devoirs est d’installer un rituel. Ne pas oublier d’encourager, de féliciter et d’accompagner son enfant le plus souvent possible pour l’aider à bien grandir. Dans la prochaine édition de l’Écolomag, nous verrons comment s’organiser pour les devoirs du week-end et réaliser quelques exercices de relaxation et d’aide à la concentration. RelaxStory vous souhaite des devoirs zen !

 


 

Nathalie-Reinhardtproposé par Nathalie Reinhardt
coordinatrice de l’Atelier Gordon
(www.ateliergordon.com)
https://www.facebook.com

L’écologie relationnelle
Ni autoritarisme, ni permissivité : Développer une autorité juste la troisième voie

Plus sur cet article et vos réactions sur notre
page Facebook : L’Atelier Gordon France.
Partagez aussi entre parents dans notre
groupe Facebook : les Ateliers Gordon.

ecologie-relationnelleDe nombreux parents se sentent dépassés, incompétents dans l’art d’exercer l’autorité, mais n’osent pas le dire ! Car il n’y a jamais eu autant d’articles, de livres et d’émissions sur ce sujet que depuis une quinzaine d’années. Tous les discours sont aujourd’hui unanimes : il faut savoir faire preuve d’autorité. Les arguments sont persuasifs : poser des limites à l’enfant est indispensable à son éducation, ainsi qu’à son bien-être. Le problème demeure : bien qu’en accord avec le principe, les parents n’ont pas le mode d’emploi pour réussir à pratiquer à la maison.

Ainsi, l’autorité est à nouveau à la mode, réhabilitée pour contrer les carences éducatives attribuées – à tort ou à raison – à des parents trop démissionnaires ou laxistes, qui auraient laissé leurs petits devenir des enfants rois, et se retrouvent démunis face à des enfants tyrans ou des adolescents ingérables. C’est ce que dénoncent autant les psychologues du développement que les psychanalystes. Il s’agit de reprendre en main son rôle éducatif avec une nouvelle vision de l’autorité, à ne pas confondre avec l’exercice du pouvoir…

Thomas Gordon l’a exprimé avec conviction à maintes reprises : l’autorité est plurielle, et si elle se fonde uniquement sur le pouvoir, le rapport de force qui en résulte ne permet pas à l’enfant de grandir dans la confiance et dans l’estime de soi, ni d’apprendre à son tour le respect mutuel. Il s’est vigoureusement opposé à une discipline qui, « pour le bien de l’enfant », vise à le dominer, le corriger et le punir. Son approche, partagée par de nombreux autres pédagogues, nous apprend que l’autorité, pour être structurante, doit être respectueuse, et qu’elle dépend de la qualité de la relation tissée au quotidien avec notre enfant.

Car on sait, depuis les années 70, que l’autorité des parents, des enseignants, des éducateurs n’est plus seulement liée à leur statut : le respect n’est plus garanti. Il s’obtient, il se mérite ! Avoir de l’autorité, c’est une question de crédibilité : on peut croire cet adulte, se fier à son authenticité s’il montre une cohérence entre le « dire » et le « faire ». Il donne des repères car il sait établir un cadre et le faire respecter, de façon sécurisante. Il se positionne face aux comportements qui posent problème et réagit avec justesse si l’enfant transgresse les règles, pour l’aider à les comprendre, à se responsabiliser…

Construire une relation de respect, c’est donner l’exemple : être respectueux pour être respectable… Mais comment trouver ce juste équilibre entre bienveillance et exigence ?

Être un parent proche et compréhensif, sans être trop copain ni trop mou, c’est un défi, surtout lorsque l’enfant repousse les limites, refuse toute frustration, s’oppose en hurlant : comment réagir sans basculer soi-même dans l’excès ? Ce sont ces moments d’affrontement qui usent et viennent à bout de nos meilleures intentions. Nous sommes alors prêts à punir pour reprendre le dessus ou à céder pour avoir la paix.

Les conflits, c’est inévitable en famille ! Et, chaque jour, je me réjouis d’avoir appris à m’en sortir en apprenant à communiquer de façon respectueuse, malgré les émotions qui bousculent. Savoir dire les choses qui ne vont pas et s’affirmer de façon respectueuse grâce au message Je, savoir écouter pour de vrai, savoir résoudre les conflits avec les petits et les grands… que de clés qui m’aident au jour le jour. On peut aussi compléter nos compétences en apprenant à oser sanctionner sans punir, savoir dire non, interdire si nécessaire à bon escient, exercer l’autorité sans abus de pouvoir, influencer sans pression.

La clé est de développer notre capacité à mieux exprimer et comprendre les besoins de chacun, sans laisser libre cours à l’agressivité, en excluant la violence.

Alors, non, nous n’arriverons jamais à la perfection ; mais, au moins, nous avançons les yeux ouverts, en investissant le temps nécessaire à l’essentiel : la qualité de la relation à nos proches.

N’hésitez pas à réagir à notre article sur notre page Facebook, ce sera avec plaisir que nous vous lirons.

Et si vous avez des questions, n’hésitez pas non plus !

Pour plus d’informations sur nos formations Gordon et nos ateliers thématiques sur l’autorité : www.ateliergordon.com
À très bientôt, Nathalie Reinhardt et Véronique Andres
www.ateliergordon.com

Nous vous proposons quelques livres de référence sur la question :

Didier Pleux, docteur en psychologie du développement, auteur de l’ouvrage de référence : De l’enfant roi à l’enfant tyran – Odile Jacob, 2002

Christiane Olivier, psychanalyste réputée et auteur de nombreux ouvrages et notamment de : Enfants rois, plus jamais ça ! – Albin Michel, 2002

Thomas Gordon : Éduquer sans punir – Apprendre l’autodiscipline aux enfants – Marabout Poche

 


 

eco-livres-rose

Famille (presque) zéro déchet – Ze guide
livre-famille-zero-dechetde Jérémie Pichon et Bénédicte Moret

Un guide pratique, illustré et plein d’humour, pour se lancer dans un mode de vie durable qui fait du bien. Le zéro déchet, l’essayer, c’est l’adopter !

Réduire ses déchets pour la planète, pour sa santé, pour le porte-monnaie, c’est le moment ! Mais comment s’y prendre ? En marchant dans les pas de Jérémie et Bénédicte. Ce livre, à la fois carnet de bord pas triste et guide pratique, vous mènera au but en vous épargnant bien des pièges !

Avec humour et autodérision, les auteurs vous proposent un plan d’action détaillé et 10 défis zéro déchet pour vous lancer. En s’appuyant sur leur connaissance de l’écologie, ils livrent des centaines de conseils pratiques et d’alternatives simples pour le quotidien : courses, cuisine, nettoyage, mobilier, hygiène, maquillage, vêtements, jardin, bricolage, festivités… Car les déchets sont partout !

Ce que vous allez gagner : l’amélioration de votre écobilan familial (1 poubelle de 15 l pour 1 mois), moins de toxiques et de sacrées économies. Plus le sentiment exaltant d’être acteur de sa vie, de sa santé, de créer du lien, de toucher à l’essentiel.

Éditions Thierry Souccar – 256 pages – 15 €

La famille buissonnière
livre-la-famille-buissonierede Marie Gervais

Découvertes et activités en connexion avec la nature

Devenir une famille buissonnière, c’est retrouver le chemin d’une vie à l’extérieur, déconnectée des écrans, des emplois du temps surchargés et des activités structurées, (re)découvrir les bienfaits du jeu libre dans la nature. C’est aussi retrouver une vie plus autonome, plus réfléchie, plus intense et reliée avec le monde qui nous entoure et nous nourrit. Comment ?

Ce livre vous propose de réfléchir aux meilleurs moyens de prendre conscience de notre environnement et de notre place dans cet environnement, pour aller plus loin qu’une éducation s’attachant uniquement à l’apprentissage de gestes écocitoyens.

Une première partie théorique est dédiée à la réflexion, une seconde à la pratique. L’ouvrage fait d’abord le point sur notre rapport d’aujourd’hui à la nature, avant de présenter de nombreuses idées d’activités à réaliser en famille : partir à la chasse aux trolls, fabriquer une glissade géante, organiser une course d’orientation, apprendre à utiliser des outils, créer des décors pour des figurines, s’essayer au land art…

Éditions Delachaux et Niestlé – 192 pages – 19,90 €

T-Végi
livre-t-vegide Smriti Prasadam-Halls
Illustré par Katherina Manolessou

Le petit tyrannosaure dévoreur de légumes

Alex le T-Rex pousse de terribles grondements. Et quand il montre les dents… c’est terrifiant ! Pourtant, ses amis se moquent de lui. Car, au lieu d’engloutir des montagnes de steaks, Alex se régale de gâteaux à la carotte et de pastèque ! C’est l’histoire pleine d’humour de T-Végi, un petit tyrannosaure qui dévore… des légumes, sous l’incompréhension de ses congénères. Un récit amusant sur la différence et les bienfaits d’une alimentation saine, destiné aux enfants à partir de 5 ans.

Éditions Gallimard Jeunesse – De 5 à 8 ans – 32 pages – 14 €

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.