Loisirs | L'écolomag

Loisirs

L’écolomag N° 11

Été 2009

ECOLOISIRS-11

Vacances équitables et solidaires,
suivez le guide !

Ou plutôt télécharger le sur le site de l’Association pour le Tourisme Equitable et Solidaire (ATES) ! Créé en 2006 par l’Union nationale des associations de tourisme (UNAT), la Plate-Forme pour le Commerce Equitable (PFCE), la fédération Loisirs Vacances tourisme (LVT) et des associations professionnelles de voyages, ATES regroupe des associations sélectionnées sur la base d’une grille de critères éthiques rigoureux. Ces critères fondamentaux concernent les pays visités et leur population comme les voyageurs eux-mêmes. Les associations membres travaillent dans une seule et même démarche : mettre en place une activité touristique qui aide au développement local des régions d’accueil, dans le cadre d’un partenariat étroit avec les communautés locales et leurs représentants. Rassemblant aujourd’hui 23 associations de voyages engagées autour d’une charte commune donc, l’ATES constitue le premier réseau national des voyagistes du tourisme équitable et solidaire. Membre fondateur du réseau EARTH (European Alliance for Responsible Tourism & Hospitality) et partenaire de la campagne européenne d’information sur le Tourisme Responsable Et Solidaire (TRES), l’Association pour le Tourisme Equitable et Solidaire proposent toutes formules de voyages en Afrique, Amérique Latine, Asie et Europe, et dans plus de 40 pays en suivant toujours le même schéma de respect des valeurs éthiques et des personnes. Vous aussi, venez découvrir un site Internet, portail pour voyager au plus près du monde et de ses habitants

www.tourismesolidaire.org

 

Gîte 100 % écolo

Au domaine de Fraysse en Dordogne, on n’a pas fait les choses à moitié ! On ne se dit pas seulement écolo, non, on y applique tout le respect de la nature, sans oublier la convivialité du lieu. Il s’agit d’un petit hameau composé de bâtiments anciens du 15ème au 19ème siècle : les gîtes de l’Ermitage, Chantegrel et la Cèdre, appartements standing. Ces résidences de caractère ont été aménagées en gîtes dans le respect de la Haute Qualité Environnementale (HQE) et sont conformes à la charte des BioHotels. Lignes épurées et habitat naturel sont au rendez-vous. Au menu du restaurant, des produits du terroir et un bon petit déjeuner bio, pour un
séjour savoureux et sain. Et pour plonger tête la première dans le bain des vacances nature , le domaine met à votre disposition une piscine naturelle qui vient se fondre avec le paysage. Cette piscine BioNova fait un peu figure de pionnière en France. Elle a été installée en 2004. La baignade embellit l’environnement à chaque saison et devient un moment privilégié pour les clients en quête de communion avec Dame Nature. Vous ne serez pas déçus !

(www.domaine-du-fraysse.comwww.bionova.fr)

 


 

Tao m’a dit

TaoLes guides de tourisme « Tao m’a dit », ce sont des petits guides pour voyager autrement, l’anti-manuel « qui pèse deux tonnes ». En 26 pages seulement, Tao vous dit les bonnes adresses écologiques et respectueuses de l’économie locale et vous donne des conseils sous forme de post-it et des clés pour partir du bon pied. À votre disposition : une carte ludique de chaque destination, des itinéraires originaux, des « éco-tips » pour voyager responsable et respectueux, un glossaire des expressions utiles, et des plans inédits…Et bien sûr, ce petit guide est imprimé sur papier certifé FSC et par des imprimeries « Imprim’vert ». Déjà sortis, les guides « Tao m’a dit » Paris, Lyon, Normandie, mais aussi Bali, Lombok, et La Réunion. Cet été, venez découvrir la sortie des nouveaux guides : Bretagne, Provence, Montpellier et Maroc, Mali, et Thaïlande pour les destinations lointaines. Pas besoin de vous charger pour aller à l’essentiel. Ce petit manuel deviendra votre meilleur compagnon de voyage surtout quand on sait que les guides proposent aux voyageurs lecteurs de créer leur propre guide et d’en toucher les droits d’auteur !

www.viatao.com – Guides « Tao m’a dit » à 5,90€ !

 


 

Les Amanins,
une réalisation concrète
pour une écologie pratique et quotidienne

Au cœur d’un espace préservé de 55 hectares entre la Drôme provençale et les portes du Vercors, se trouve la ferme « Les Amanins », un centre de séjour et de transmission entièrement dédié à l’agro-écologie. Tout commence par la rencontre de Michel Valentin et Pierre Rabhi. Les valeurs qu’il met en avant retentissent dans le cœur de Michel, qui crée l’association « Les Amanins » en décembre 2004 et se donne pour objectif la conception et la réalisation d’un lieu de démonstration des méthodes agro-écologiques. Deux questions essentielles guident le projet : Quelle planète laisserons-nous à nos enfants ? Quels enfants laisserons-nous à notre planète ? En peu de temps une école voit le jour, elle scolarise aujourd’hui 33 enfants venus des villages alentours, et depuis l’été 2008, les séjours en agro-écologie sensibilisent, initient. Durant trois, quatre jours ou une semaine, séjournants et visiteurs découvrent les réalisations et participent aux activités de la ferme. Éco-construction, énergies renouvelables, gestion de l’eau, fabrication du pain, fabrication de briques de terre crue, etc. sont autant d’ateliers qui illustrent des pratiques écologiques quotidiennes et témoignent d’ une expérience humaine et écologique en chemin. L’hébergement sobre et chaleureux , une alimentation saine , une cuisine créative invitent au partage, et à la générosité. Enfn, une éolienne ou les panneaux solaires rendent le site autosuffsant du point de vue énergétique, et les bassins de phyto-épuration permettent de traiter les eaux usées. Pour faire d’un séjour en famille un véritable moment d’échanges, en totale harmonie avec les lieux !

Pour découvrir les séjours proposés : www.lesamanins.com et 04 75 43 75 05


 

L’hibiscus, la suite

HibiscusEt qui c’est qui tient ses promesses ? c’est la chouette ! Comme nous vous l’avions précisé dans les Écolomag précédents, voici une astuce pour décorer une belle table estivale. Alors si vous avez suivi nos conseils et planté vos hibiscus, les voici magnifques et en feur, et cette couleur rose égaie vos journées comme vos soirées. Si vous désirez faire de votre repas un moment festif et ajouter quelques couleurs venues tout droit des îles, parsemez de quelques (et seulement quelques) feurs coupées d’hibiscus votre chemin de table. Afn qu’elles ne fétrissent pas avant la fn du repas, placez-les au réfrigérateur quelques instants avant de les poser sur votre table. Leur splendeur n’en durera que plus longtemps !

(Source : Magazine Le Papillon n°15 )

 

Insecticides naturels pour cet été

Contre les chenilles, limaces et pucerons qui viendraient vous rendre visite cet été, utilisez un légume de saison : la rhubarbe. « Voui » madame ! Mettez 500 g de feuilles fraîches dans 3 litres d’eau (de pluie de préférence, mais là on chipote) et faites macérer le tout 24 h. Filtrez, puis pulvérisez pur sur les invités non désirés !

(Source : « Jardiner Bio, pas à pas en harmonie avec la nature », par Marc
Grollimund et Isabelle Hannebicque, aux éditions Ulmer)

 

Je suis rouge de jalousie,
tes tomates sont si belles !

Voici quelques conseils pour des tomates superbes et savoureuses Quand vous plantez vos tomates, mettez des jeunes pousses d’ortie fraîche dans le fond du trou de plantation. Ces orties en se décomposant fourniront à vos plants de tomate les nutriments nécessaires pour fortifer les tomates. Plantez aussi du basilic avec vos tomates, il en améliore la croissance et le goût. Évitez d’arroser les feuilles mais arrosez plutôt le pied. D’ailleurs, la tomate ne doit pas manquer d’eau, pensez à un peu d’algue liquide vers la mi-juin et début juillet. Arrêtez par contre d’arroser dès que les tomates commencent à passer du vert au rouge, sauf en cas de longue sécheresse. Éliminez autant que possible les feuilles malades ou jaunies, mais n’effeuillez pas vos plants de tomates! Contrairement à la croyance populaire, éliminer les feuilles inférieures ne fait pas mûrir les fruits plus rapidement, mais réduit leur contenu en sucre, donnant des tomates de goût « inférieur » en les exposant « aux coups de soleil ». Enfn, plantez également des œillets d’inde et des oignons entre vos tomates et vous aurez non seulement un joli jardin, mais préviendrez également les maladies.

(Source : www.econo-ecolo.org)

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.