Loisirs

L’écolomag N° 12

Septembre 2009

ECOLOISIRS-12

coin nature

Coeur de Forêt

Coeur de ForêtCoeur de Forêt, c’est une association reconnue d’utilité publique, qui se bat contre la déforestation dans le monde en travaillant sur la mise en place de projets économiques au profit des populations menacées. Ainsi, les projets sont destinés aux « Gardiens de l’Eau », des populations vivant dans les forêts primaires (Indiens d’Amazonie, Pygmées du Cameroun etc.). Le but de l’association est de protéger la nature, préserver la biodiversité, mais aussi développer des activités économiques en prouvant que l’on gagne plus en plantant qu’en coupant. Pour cela, Coeur de Forêt valorise les produits de la forêt (tels que la distillation d’huiles essentielles et l’extraction d’huiles végétales achetées essentiellement par Forest People, acteur principal aux côtés de l’association), sensibilise à la Certification Biologique… Vous aussi, vous désirez soutenir ces projets, rien de plus simple. Vous pouvez faire un don chaque mois à l’association, ou encore compenser vos émissions carbone ou adopter un arbre pour 15€, via l’espace boutique du site…

www.coeurdeforet.com

 

La météo au naturel

MétéoVoici quelques petites astuces pour savoir la météo. Les indices peuvent venir de la nature, des animaux… Il y en a pour toutes les croyances ! Quand la lune est entourée d’un halot nuageux, cela signifie pluie le lendemain ! Les traînées d’avion qui disparaissent rapidement sont synonyme de beau temps. Un ciel rose au coucher annonce du beau temps, un ciel rouge au lever, le mauvais temps. Quand les hirondelles et martinets volent en rase-mottes, cela signifie qu’il va pleuvoir et les abeilles qui restent près de leur ruche vous annoncent qu’il va faire orage ! Le trèfle redresse sa tige quand la pluie est proche et les fleurs du liseron et du pissenlit restent fermées à l’approche des gouttes ! Pas besoin d’avoir une station pour prévoir la météo ! Observez votre pin. Les pommes de pin rabattent leurs écailles par temps de pluie et se hérissent par temps sec. Une bonne façon de prévoir le temps ! Ou encore, sur une planche, fixez une petite branche d’épicéa avec un jeune rameau. Par temps humide, le rameau se redresse, par temps sec il s’abaisse. Une manière ludique d’occuper votre chérubin, tout en le sensibilisant aux manifestations de Dame Nature !

(Source : l’ouvrage « Ne plus jamais s’ennuyer à la campagne », par Yves Cohat, aux éditions Gallimard Jeunesse)

 


 

Premier parc ludique et pédagogique consacré au végétal

Terra BotanicaAu printemps prochain, ouvrira au cœur de l’Anjou, le premier parc dédié au végétal : Terra Botanica ! Près de 110 000 m² de jardins, d’espaces aquatiques et de serres, jalonnés de près de 40 attractions et animations (simulation de tempête, théâtre de verdure, cinéma 4D etc.) offrant une mise en scène multidimensionnelle de la fore des 6 continents, pour une expérience unique au monde. Le végétal convoité, dédié aux voyages des plantes (découverte des épices, du chocolat…), généreux, mystérieux, apprivoisé par l’homme, légendes, mythes, à chaque instant le spectacle de la nature se mêlera à la compréhension du vivant. Vous saurez tout sur ce vaste monde de la nature qui cache bien des trésors. Mais ce qui force notre admiration, c’est toute la réalisation de ce parc, gigantesque accès sur le respect de l’environnement. Il y a un an, bulldozers, pelleteuses et élagueurs investissaient le site du plateau de la Mayenne situé sur les communes d’Angers et d’Avrillé : débroussaillage, puis terrassement, clôtures, drainage, furent les premiers travaux à mener avant d’aménager les 60 000 m2 de jardins, les 25 000 m2 d’espaces aquatiques, d’accueillir 33 bâtiments dont une serre de 1 500 m2 et un centre d’affaire de plus de 1 500 m2. Le tout, avec une priorité : sauvegarder le plus grand nombre d’espèces présentes sur le site ! Terra Botanica a mis aussi l’accent sur le développement durable, en incorporant des bâtiments respectant les exigences environnementales, une chaufferie bois alimentant la totalité des bâtiments, la récupération de la totalité des eaux de pluies pour alimenter les bassins… Certaines façades, toitures et certains murs intérieurs seront de ce fait végétalisés. Près de 275 000 végétaux dont plus de 1 000 arbres « remarquables » et 400 sujets dits « exceptionnels » par leur taille ou par leur âge devront recouvrir progressivement le parc. Une précision importante car plus de la moitié des arbres « exceptionnels » proviennent de pépinières localisées dans la région des Pays de la Loire, les autres ayant été réservés auprès de pépinières européennes. On attend l’ouverture avec impatience car leur implication promet une réussite à tous niveaux : les amoureux de la nature vont être subjugués ! Nous leur lançons de tout cœur un grand bravo pour cet immense projet !

www.terrabotanica.fr – 02 41 25 00 00

 


 

Qu’est-ce qu’un engrais « bio » ?

Engrais BioEn voilà une très bonne question ! C’est vrai, on nous dit d’éviter les engrais chimiques, ça on a bien compris, mais quelle est la différence entre un engrais organique (biologique) et un engrais minéral ? Au niveau de la plante … aucune ! La différence essentielle se situe dans le sol. Un engrais minéral se dissout directement dans l’eau, et les éléments qui le composent sont directement assimilables par la plante. C’est donc une nourriture à action très rapide ; parfaite en réponse à une carence chez les plantes. Le problème avec l’engrais minéral, c’est que le sol n’a pas la capacité de le retenir : Tout ce qui n’est pas assimilé par la plante sera lessivé par la pluie et se retrouvera dans la nappe phréatique. L’engrais organique lui est complexé, c’est-à-dire que l’élément minéral est retenu à l’intérieur d’une molécule organique (qui contient du carbone et de l’hydrogène), bien trop grosse pour être assimilée par la plante. C’est l’action d’une bactérie ou d’un champignon, présents dans le sol, qui cassent donc la molécule et se nourrissent du carbone qu’elle contient, libérant ainsi l’ion minéral si précieux pour la plante. Ce phénomène s’effectue lentement et de manière permanente dans le sol. Les engrais organiques présentent par conséquent deux très gros avantages : ils sont retenus par le sol et ne risquent donc pas de se transformer en polluants pour l’eau; de plus, ils nourrissent la vie microbienne du sol, lui permettant ainsi de se multiplier. Le sol devient plus riche et plus efficace encore pour décomposer de futurs apports en matière fertilisante. En agriculture dite biologique, on enrichit le sol en y ajoutant diverses sources organiques (fumier, engrais vert, corne ou os broyés, tourteaux et bien d’autres) ou minérales (roches broyées) qui constituent une fumure de fond. Cette fumure est généralement appliquée à l’automne pour une action au printemps et tout au long de la saison de culture suivante.
C’est le bon moment d’agir…

(Source : William Texier – Ecoflor par Terra Acquatica)

 


 

Pièges à limaces

Une petite recette toute simple, pour capturer nos amies gluantes et les envoyer baver sur d’autres plantations…Première solution : versez de la bière dans une assiette creuse pour attirer les limaces. Il ne vous reste plus qu’à les retirer par la suite. Seconde solution : fabriquez un piège avec une bouteille d’eau en plastique en y déposant de la bière ou de l’eau sucrée avec une pincée de levure. Découpez la bouteille au niveau du goulot et retournez l’embout de manière à ce que la limace puisse entrer et ne plus sortir. Enfin, dernière solution si la capture vous fait mal au coeur, répandez de la cendre de bois autour des laitues et autres plantes, pour éviter l’invasion.

(Source : www.ideesmaison.com)

 


 

écovacances

 

PARTIR POUR SAVOURER …

Séjour dégustation vin bio

Et parce que c’est le mois de septembre, on est obligé de vous conseiller un séjour tout en saveur, au coeur de la route des vins d’Alsace, près de Colmar. « La Maison des Vignes » vous y accueille pour un séjour écolo au domaine viticole du Vignoble KLUR, à Katzenthal plus exactement. Laissez-nous vous peindre le tableau, 4 appartements (chambres, cuisine, séjour salle de bain), 4 « home sweet home » chaleureux, accueillants et joliement décorés sont mis à votre disposition : Chez Juliette (une des grands-mères), Chez Anna (l’autre grand-mère), Stewla, Kamerla, à partir de trois nuits. Vous pourrez même louer une maison « côté jardin » pour la semaine ! Vous serez accueillis avec un verre de bienvenue et de bons tuyaux écolos pour visiter l’Alsace ! A vous dégustation de vin bio Klur, visite du vignoble ou encore des sentiers découverte aux alentours pour les plus petits. Vous pourrez vous déplacer en vélo, profiter du sauna ou parcourir le vignoble. Après cela, un bon petit verre de vin bio pour vous désaltérer, rien de tel pour une rentrée gustative !

Chez Anna et Chez Juliette (2 à 4 personnes) : 88 € / nuit – S’Kamerla et S’Stewla (2 personnes) : 68 € / nuit www.bioklur.net (vous y trouverez d’autres propositions de logements)- +00 33 (0)3 89 80 94 29

 

La clef verte pour vos vacances

La clef Verte, c’est ce label qui récompense les hébergements touristiques pour leur dynamisme en matière de gestion environnementale. Vous préparez vos vacances de septembre et ne savez pas quel lieu de repos choisir ? Pas de panique. Créée en 1994 au Danemark, la clef verte a été adaptée en 1998 aux campings français et en 2005 s’est étendue aux hôtels en France puis aux meublés de chambre d’hôtes. Tous les lieux qui ont reçu le label vous assurent une qualité environnementale au niveau de la sensibilisation des employés, de la gestion générale, la gestion des déchets, de l’eau, de l’énergie ainsi que de l’aménagement du terrain ! Elle est présente dans 13 pays, ainsi, même les voyageurs sans frontières pourront connaître les lieux d’accueil pour que leur séjour coïncide avec les valeurs d’un écotouriste digne de ce nom ! www.laclefverte.org

 


 

Routard responsable

Le guide du Routard continue à s’investir dans le tourisme durable. Fort du succès de la première édition et toujours accompagné de l’expertise de ses partenaires Voyages-sncf.com, l’ADEME et le Comité 21, le guide du Tourisme durable édition 2009 s’est enrichi d’une soixantaine de nouvelles adresses dont 40 sur la France, destination préférée des Français et d’une dizaine d’adresses supplémentaires sur l’Europe. Et, pour ceux qui privilégient les destinations lointaines, cette nouvelle édition a aussi élargi ses horizons en proposant une dizaine d’adresses sur d’autres continents : Asie, Afrique et Amérique du sud. Eco-villages, tourisme solidaire et même dance floor qui lutte contre les émissions de CO2, vous saurez tout sur les dernières innovations dans le monde, pour un voyage sous le signe de la responsabilité !

9,90 €

 


 

éco Livres

« Le réchauffement climatique
à la portée de tous »,
par Jacques Exbalin, aux éditions l’Harmattan

Cet ouvrage est illustré de cartes, de titres de journaux, de visuels très parlants et c’est dans cette même logique de compréhension visuelle que l’auteur se lance dans des explications claires et précises sur le changement climatique. Ses causes, ses origines, ses réalités, c’est avec un style bien précis que cet enseignant nous divulgue de manière pédagogique et attrayante tout ce que nous avons voulu savoir sur ce phénomène au coeur de notre actualité. Un ouvrage de plus préfacé par Yann-Arthus Bertrand, qui a mis aussi ce sujet au centre de ses préoccupations.Ça chauffe ! À lire absolument et de toute urgence !

24 € les 323 pages

 

« L’écotourisme, voyages écologiques
et équitables »,
par Lionel Astruc, aux éditions Glénat

L’écotourisme sous toutes ses formes : le tourisme responsable, le voyage solidaire, le tourisme de proximité ou encore l’écovolontariat, Lionel Astruc, journaliste et photographe remonte toute cette filière au quatre coins du monde pour nous en montrer tous les aspects à travers des témoignages, expériences et images enivrantes, touchantes. Non seulement vous vivrez son périple comme si vous y étiez, mais en plus, vous pourrez vous inspirer de ces reportages pour voyager ou créer vous-mêmes votre prochaine excursion, à travers les nombreuses références de l’écotourisme délivrées par l’auteur. Un ouvrage qui nous pousse réellement à l’évasion !

25 € les 142 pages – Livre imprimé sur du papier Cyclus 100 % recyclé.

 

Le marais vu du ciel

Dans l’édition française de l’Écolomag N°2, notre petite chouette s’était fait un copain dans les airs : le cerf-volant de Philippe Feret, ancien compositeur pour l’audiovisuel et le théâtre. Ce cerf-volant était équipé d’un appareil photo afin de révéler l’authenticité de la nature, vue d’en haut. De cette expérience, Philippe Feret a illustré un livre, « Le Marais poitevin de Niort à l’Océan… sous un cerfvolant ». Le texte est de Jean-Yves Le Quellec et Philippe est l’auteur des photographies aériennes. Une véritable expo-photo à travers un ouvrage qui retrace l’histoire de la nature et balaie les saisons !

35€ les 240 pages, aux éditions Patrimoines Médias.

 

Echappées vertes,
propositions de vacances écologiques
par Lionel Astruc, aux éditions Terre Vivante.

Le livre qu’il vous fallait pour choisir des vacances où les notions de détente, de découverte, d’oxygénation, ne nuisent pas à l’environnement ! L’auteur vous propose dans ce livre une sélection de 33 destinations de vacances, réparties aux quatre coins de l’hexagone. Naturalisme, éco-volontariat, randonnées avec les animaux, agri-tourisme… vous n’avez que l’embarras du choix. Au fil des pages, vous pourrez découvrir des exemples concrets, aussi burlesques et passionnants les uns que les autres : dormir dans une cabane perchée en haut d’un arbre, compter les phoques en Baie de Somme, traverser les hauts plateaux du Vercors avec un âne, observer l’évolution des glaciers en compagnie d’un glaciologue…avec en prime une grille de critères pour choisir au mieux les réductions d’impact environnementaux : transport, hébergement, consommation d’eau, d’énergie, alimentation…L’écotourisme n’aura plus de secret pour vous, découvrez le panorama des labels existant et les moyens pour voyager autrement ! 19€ les 160 pages

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.