Environnement

L’écolomag N°30

Juillet -Août 2012

Le billet de France Guillain

Déshabillez-moi !

Mais bien sûr ! Déshabillons-nous ! Le plus possible, le plus souvent possible au soleil doux du matin comme du soir. C’est le moment de nous remplir d’UV infrarouges naturels. Ceux qui refont le collagène(1). Ceux qui régénèrent notre peau. Oui ! Oui ! Des études en hôpital l’ont largement démontré. Relisez Ça m’intéresse de février 2008 : « La Lumière, une arme contre le cancer et le vieillissement ». La peau rajeunit le matin et le soir au soleil direct, sans vêtements, sans crèmes, la peau absolument nue.

Laissez les bons UV courts du matin et du soir traverser l’épiderme, le derme, les os(2) afin de bien fixer la vitamine D et le calcium. Et surtout, faites-le bien peau nue, sans crème même bio(3) à ces heures privilégiées, sinon cela ne marche pas ! Mais ne brûlez pas, bien évidemment !

Tous les chercheurs sont formels : 75 % de nos vitamines D doivent impérativement venir du soleil direct sur la peau(4).

Sachons qu’en été, nous stockons les effets des UV nécessaires pour 2 ou 3 mois, à condition d’en avoir absorbé suffisamment. Mais gare à la friture imbécile de midi sur les plages ! De toutes manières, le bronzage cuivré est absolument ringard ! Donc, inutile de prendre des risques !

Le plus simple est de ne pas s’allonger mais de se mouvoir : marcher, jouer au volley, nager, faire son yoga dans le jardin ou du vélo d’appartement sur le balcon ou des pompes en appui sur le rebord d’une fenêtre ensoleillée. Le plus déshabillé possible… sans créer une émeute dans le quartier !

(1) Attention : le soleil brûlant de midi détruit le collagène alors que le soleil doux du matin et du soir le reconstruit !
(2) Recommandé par le Dr J.-M. Bourre dans La vérité sur les oméga-3 aux Éditions Odile Jacob.
(3) Dr Brigitte Houssin, spécialiste de la vitamine D, dans Soleil, mensonges et propagande aux Éditions Thierry Souccar.
(4) Et attention : la vitamine D alimentaire est très rapidement toxique, respectez strictement la prescription médicale liée à des analyses

 


 

Tous ensemble pour nettoyer la nature en un jour !

World Cleanup 2012L’action civique mondiale The World Cleanup 2012 a été lancée en Slovénie et au Portugal le 24 mars par des journées de nettoyage massif. Ce projet, initié par Let’s do it ! (Faisons-le !), est un mouvement citoyen né en Estonie en 2008, où un entrepreneur a lancé le pari fou de nettoyer son pays en un jour…

L’objectif de cette action est de résoudre le problème des déchets illégaux au niveau local ainsi que global à court et à long termes en impliquant une grande partie de la société dans l’action du nettoyage le jour de l’action, en soulevant des problèmes liés aux déchets illégaux et en incluant des experts, des leaders politiques et des leaders locaux afin de trouver des solutions systémiques plus durables. Les initiateurs de cette action travaillent dans le but de joindre les efforts des gens partout dans le monde pour un environnement propre et sain.

Le World Cleanup 2012 en France aura lieu pour sa première édition le 22 septembre 2012 sur tout le territoire. Le principe : nettoyer en une journée les décharges sauvages partout dans les pays pour se débarrasser définitivement des déchets qui polluent et défigurent notre environnement. L’objectif principal est de réunir tous les volontaires pour lutter contre les déchets sauvages et sensibiliser le monde, l’opinion publique, les élus et les industriels à la nécessité de modifier les comportements face aux déchets.

Aujourd’hui, 91 pays prennent part à cet événement d’ampleur mondiale, qui a lieu entre le 24 mars et 25 septembre 2012, avec déjà des milliers de volontaires rassemblés à travers la planète ! Par exemple, en Slovénie : 270 000 personnes ont participé à cette action, soit près de 14 % de la population… Il faut savoir que pour nettoyer la Terre, soit 100 millions de tonnes de déchets sauvages, il faudrait la contribution de seulement 5 % de la population mondiale en une journée !

Le 22 septembre, le World Cleanup 2012 aura donc lieu en France mais également en Belgique, en Allemagne et aux Pays-Bas. Le challenge de Let’s do it ! France est de réunir 100 000 volontaires pour nettoyer la nature. Pour le relever, l’association invite les collectivités, les entreprises, les associations, les ONG et les citoyens à participer à cet événement dans toutes les régions de France. Tous ensemble, nous serons bien plus efficaces et bien plus forts pour nous faire entendre et faire changer les mentalités ! On compte sur vous !

Pour plus d’infos : www.letsdoitworld.org (site en anglais)

 


 

Les dépêches de GoogPlanet.info

L’Australie veut protéger la vie aquatique

L’Australie va créer le plus vaste réseau au monde de réserves naturelles marines afin de protéger la vie aquatique, en érigeant des limites strictes sur la pêche et l’exploration pétrolière et gazière offshore. Selon ce projet, les parcs marins couvriront une surface de 3,1 millions de km2, soit plus d’un tiers des eaux territoriales australiennes. Le nombre de réserves passera de 27 à 60, renforçant ainsi la protection de plusieurs animaux tels que la baleine bleue, la tortue verte, les requins-taureaux et le dugong (mammifère marin herbivore), ces espèces faisant partie des plus menacées.

Les activités des compagnies pétrolières et gazières seront limitées mais des zones entières au large de l’état d’Australie-Occidentale (côte ouest), où les groupes pétroliers Shell et Woodside Petroleum viennent de se voir octroyer des permis d’exploration, resteront ouvertes à ces activités. La création de ce réseau de parcs aura un impact significatif sur le secteur de la pêche commerciale, qui devrait recevoir une centaine de millions de dollars australiens (79,2 millions d’euros) de compensation, selon le projet. La création de ce réseau doit être finalisée avant la fin de l’année, après une période de consultation de 60 jours.

 


 

éco Livres

Un nouveau monde en marche
d’Étienne Godinot et Laurent Muratet

Un nouveau monde en marcheAvec la collaboration d’Akhenaton, Christophe André, Jean-Marie Pelt, Pierre Rabhi, Matthieu Ricard et Jean Ziegler

L’agriculture et les menaces de crises alimentaires, la misère de centaines de millions d’êtres humains, l’empreinte écologique des sociétés industrielles, la perte de la biodiversité, le brevetage du vivant : voici des sujets gravissimes bien peu traités par la classe politique… Cet ouvrage de synthèse à plusieurs voix présente l’état du monde et les grands défis du 3ème millénaire : l’écologie, la lutte contre la misère et le mal-développement, la nécessité d’un nouveau type de développement et d’une nouvelle civilisation. Il met en valeur le concept de non-violence appliquée aux problématiques contemporaines : l’économie, l’écologie, le changement individuel et collectif. Un livre dense, à lire au fil des jours, en y piochant des inspirations et des idées pour se donner de l’énergie. Un livre fort qui parle à la raison, mais aussi au cœur avec des motifs pour espérer et s’engager.

Éditions Yves Michel – 22 €

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.