Santé, Bien-être & Beauté

L’écolomag N° 10

Mai 2009

 

Belle naturellement

par Sophie Macheteau

Magnifier tout naturellement vos cheveux…

Chaque fil de mes cheveux est une vérité différente.
Citation de Walter Campos de Carvalho – La Pluie immobile

Quelle que soit leur longueur et leur couleur, nos cheveux, symbole indéniable de séduction, méritent autant d’attention que notre peau. On a parfois du mal à imaginer que nos produits capillaires puissent contenir autant de substances chimiques et agressives pour notre chevelure : Et pourtant, à y regarder de plus près, les formulations n’ont bien souvent pas de quoi pavoiser. Tensioactifs agressifs, procurant une belle mousse qui nous aveugle, antistatiques, huiles minérales, conservateurs et parfums synthétiques… Passez au vert et adoptez sans plus tarder des shampooings et des soins, exempts de substances chimiques, respectueux de notre fibre capillaire, de notre cuir chevelu et de notre planète.

 

La nature à la rescousse :
Le palmarès des actifs naturels
capillaires « so » efficaces !

Huiles et beurres végétaux

Il se pourrait bien que vous n’ayez que l’embarras du choix. La nature nous offre une myriade d’huiles et beurres végétaux tout aussi aromatiques qu’efficaces pour le plus grand plaisir de notre précieuse chevelure.

Où les trouver ?

Tout simplement au rayon alimentaire de votre supermarché bio, ou sur des sites web spécialisés.

Comment et laquelle choisir ?

Trois mots d’ordre : Qualité, efficacité et plaisir !
La qualité doit bien évidemment être l’un des principaux critères de sélection : Choisissez vos huiles et beurres végétaux, 100% purs et naturels et provenant de culture biologique (AB par exemple) Par ailleurs privilégiez une huile qui vous conviendra à la fois pour ses propriétés cosmétiques et pour son odeur. Suivez le guide…

Pour les cheveux secs : beurre de karité, mangue, cupuacu, huiles végétales de carthame (odeur de graine), coco (odeur gourmande), argan (odeur de noisettes), kukui (odeur neutre), noix du Brésil (odeur caractéristique de noix), macadamia (odeur de noix), avocat (odeur douce et verte), germe de blé (odeur neutre), olive (odeur caractéristique d’olive), ricin (odeur neutre), pépins de raisin (odeur neutre)…

Pour les cheveux gras : Huiles végétales de fruits de la passion (odeur de fruits sauvages), de jojoba (odeur végétale), de noisette (odeur caractéristique de noisettes)…

Pour les cheveux sensibilisés, frisés ou afro : Huiles végétales vierge de Sapote (odeur verte), de Yangu (odeur légère de noisette amère)…

Le saviez-vous ?

L’huile de kukui, introduite à Hawaï par des pionniers polynésiens, provient d’un arbre originaire d’Asie : le Bancoulier. Son fruit, « la noix de Bancoul » contient 2 graines âcres et dures au goût de noisette, fournissant l’huile de « Kukui ». Incroyablement pénétrante, cette huile est riche en acides gras essentiels (oméga 6) aux vertus régénérantes et réparatrices.

Extraits secs de plantes

Un petit détour par votre jardin ou une herboristerie et vous trouverez de nombreuses plantes qui sauront à merveille sublimer votre chevelure et résoudre efficacement vos petits soucis capillaires.

Comment les utiliser ?

Vous pouvez, soit incorporer des extraits secs de plantes sous forme poudreuse dans vos soins « fait maison », soit faire décocter la plante sèche (cela consiste à faire bouillir 20 minutes la plante dans de l’eau), soit réaliser
une macération de la plante dans une huile végétale).

Huiles essentielles

Les huiles essentielles seront de précieuses alliées pour vos cheveux de par leur grande polyvalence *: A la fois antiseptique, bactéricide, fongicide, embellisseur capillaire, sans oublier leurs parfums si bienfaisants pour nos cheveux et notre bien-être ! * Attention toutefois à bien respecter les dosages (maximum 1%, soit 30 gouttes dans une base lavante bio).


HE = Huile essentielle – HA = Hydrolat

Kezako des cheveux gras et secs

Les cheveux gras correspondent à une surproduction de sébum et à un cuir chevelu irrité par ce trop-plein. Il convient donc de ne pas les agresser avec des produits trop détergents, qui ne font qu’augmenter la production
de sébum, mais d’utiliser des plantes sébo-régulatrices.

Les cheveux secs ont une production de sébum insuffisante et des écailles trop ouvertes. Il faut par conséquent les nourrir, sans alourdir la fibre capillaire.

5 bonnes résolutions capillaires
à adopter sans plus tarder !

  1. Evitez de vous laver quotidiennement les cheveux (2 à 3 fois par semaine maximum).
  2. Ne vous brossez pas les cheveux lorsqu’ils sont mouillés, notamment sous la douche. C’est en effet le meilleur moyen pour casser et fourcher les pointes.
  3. Bannissez les produits miracles pour couvrir les cheveux blancs et contenant de l’acétate d’ammonium ou de l’acétate de plomb.
  4. Utilisez avec modération votre sèche-cheveux et limitez l’utilisation des lisseurs.
  5. Regardez systématiquement les étiquettes des produits capillaires avant de les acheter

 

Oui aux masques capillaires verts !

Tout au long de l’année, nos cheveux sont agressés. Soleil, chlore, pollution, brossages trop fréquents, calcaire et shampooings, fragilisent un peu plus chaque jour notre chevelure. Soyons honnête, les masques appliqués sous la douche, dont le temps de pose est bien souvent insuffisant, nous donnent davantage bonne conscience que de probants résultats. La plupart des soins conventionnels font certes, subtilement illusion, grâce à la présence de silicones, mais ne traitent pas en profondeur la fibre capillaire. Résultat ? Un effet trompeur suivi bien souvent de désillusion.

La solution ?

En prévention ou en soin réparateur, usez et abusez de soins naturels restructurants et nourrissants. Inutile de dépenser des fortunes… Vous avez déjà, sans le savoir, tout, ou presque, à portée de mains !

Mon astuce

Pour une efficacité optimale, appliquez, en faisant bien pénétrer, la veille au soir du shampooing, quelques noisettes d’une huile végétale (ou d’un baume « fait maison »), sur les pointes ou l’ensemble de la chevelure (si vos cheveux sont particulièrement secs). Inutile d’aller chercher bien loin… Votre cuisine, sera le théâtre idéal de votre embellissement capillaire : huile d’argan alimentaire (ma favorite avec ses notes d’amandes et de cacahuètes), huile d’olives, de cameline ou de chanvre, vous démontreront en quelques applications que la simplicité à finalement du bon…

Le résultat

Après une nuit des plus salvatrices, lavez-vous les cheveux… Vous constaterez que vos cheveux, sans pour autant être alourdis, seront souples et magnifiés, sans même avoir à appliquer de crème démêlante. Un pur
bonheur !

 

Des recettes simples et efficaces
pour des cheveux de toute bioté !

Masque minute anti-pelliculaire à l’ortie

OrtieL’une des premières causes d’apparition des pellicules est souvent l’usage trop fréquent de shampoings détergents. Evitez d’ailleurs les shampooings anti-pelliculaires à base de zinc pyrithium, beaucoup trop agressifs.

Recette : Dans un bol mettre deux cuillères d’argile verte, une cuillère de feuilles d’orties en poudre et ajouter trois cuillères d’hydrolat de romarin. Mélanger soigneusement à l’aide d’une cuillère en porcelaine. Terminer par l’ajout de trois gouttes d’huile essentielle de tea tree, puis mélanger à nouveau.

Conseil : Appliquez ce masque sur l’ensemble de la chevelure et laisser poser 20 minutes. Procédez ensuite au shampoing.

Fréquence : une fois par semaine

Ne pas conserver

Le saviez-vous ?

Baptisé abusivement « arbre à thé « par James Cook, le melaleuca alternifolia, aux notes aromatiques, boisées et terpéniques, est un bel arbre d’Australie. Les Aborigènes l’utilisent depuis toujours pour son champs d’action très large dans le domaine anti-bactérien.

Baume capillaire nourrissant coco et ylang

Baume Coco YlangUn masque ultra nourrissant pour retrouver toute la souplesse et la brillance que vos cheveux méritent…

Suggestion de flaconnage : pot de 150 ml

Ingrédients :

  • 30 ml d’huile végétale de coco
  • 25 ml d’huile végétale d’argan
  • 58 g de beurre de karité
  • 5 g de glycérine végétale
  • 40 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang
  • 60 gouttes d’huile essentielle de citron
  • 60 gouttes d’huile essentielle d’orange
  • 10 gouttes de vitamine E naturelle

Mode opératoire : Mettre les deux huiles végétales, le beurre de karité et la glycérine dans un bol et faire fondre le tout au bain-marie. Une fois les ingrédients fondus, retirer du bain-marie, ajouter les gouttes
d’huiles essentielles et la vitamine E. Mélanger soigneusement à l’aide d’un mini-fouet, puis couler la préparation dans le pot avant refroidissement.

Conseil : Appliquez deux à trois belles noisettes de ce baume sur l’ensemble de la chevelure, la veille ou une heure au minimum avant le shampooing.

 

Shampooing sec express bio aux huiles précieuses

Shampooing sec huiles précieusesQuelque peu démodé, le shampooing sec a pourtant de nombreux avantages. Idéal lorsque l’on part en vacances, lorsque l’on souhaite espacer la fréquence de ses shampooings ou absorber le trop plein de sébum.

Suggestion de flaconnage : pot de 50 ml

Ingrédients :

  • 25 g de poudre de racine d’iris
  • 25 g de poudre d’arrow root
  • 15 gouttes d’huile essentielle de citron
  • 10 gouttes d’huile essentielle de romarin à cinéole
  • 5 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée

Mode opératoire : Dans un bol mettre les deux poudres et les gouttes d’huiles essentielles. Mélanger soigneusement au mini-fouet. Verser le shampooing sec dans son pot.

Conseils : Brossez vos cheveux, la tête en bas. Saupoudrez le cuir chevelu avec le mélange, par petites quantités, avant de faire pénétrer le produit en massant (Commencez par la nuque pour remonter). Penchez-vous en avant et massez le cuir chevelu avec vos doigts, puis brossez vos cheveux : L’excès de sébum sera absorbé et vos cheveux retrouveront toute leur fraîcheur.

Conservation : plusieurs mois au sec.

 

Sérum réparateur & sublimateur
pour pointes sèches

Sérum réparateur & sublimateurSuggestion de flaconnage : flacon pompe de 50 ml

Ingrédients :

  • 25 ml de glycérine végétale
  • 25 ml de squalane végétal
  • 5 gouttes d’huile essentielle de bois de rose
  • 5 gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang
  • 5 gouttes d’huile essentielle de géranium
  • 3 gouttes de vitamine E

Mode opératoire : Dans un bol mettre la glycérine et le squalane. Ajouter les gouttes d’huiles essentielles et la vitamine E. Mélanger le tout puis verser dans le flacon

Conseils : Appliquer une noisette de ce sérum sur l’ensemble des pointes, une fois les cheveux essorés.

Conservation : plusieurs mois

 


 

La beauté des cheveux en 6 chiffres…

  • 50 à 100 micromètres, c’est le diamètre d’un cheveu. (Un micromètre est un millionième de mètre, soit un millième de millimètre : il faut donc « empiler » 10 à 20 cheveux pour obtenir une épaisseur de 1 mm).
  • 120 000 à 150 000, c’est le nombre de cheveux qui composent une chevelure.
  • 6 m2, c’est la surface totale que couvre une chevelure de 20 cm de long.
  • 1 cm par mois, c’est la vitesse à laquelle le cheveu pousse. Cela correspond à une pousse journalière supérieure à 0,3 mm et à une pousse annuelle de 12 cm par cheveu.
  • 50 à 100, c’est le nombre de cheveux que l’on perd naturellement chaque jour.
  • 50 % de sa longueur initiale, c’est le pourcentage d’allongement qu’un cheveu peut supporter avant de rompre.
  • 3 fois par semaine, c’est la fréquence moyenne de lavage des cheveux en Europe.

 


 

Quizz beauté

Mon quizz capillaire
en 5 secondes

1- Combien en moyenne possédons-nous de cheveux ?

a- Environ 10 000
b- Plus d’un million
c- Environ 150 000

2- Laquelle de ces trois huiles essentielles est idéale pour lutter contre les pellicules ?

a- L’ylang ylang
b- Le tea tree
c- L’orange

3- Laquelle de ces trois plantes est idéale pour lutter contre les cheveux gras ?

a- La bardane
b- La reine des prés
c- La guimauve

4- Parmi ces trois ingrédients végétaux, lequel est optimal pour maintenir le taux d’hydratation des cheveux ?

a- La lavande
b- Le karité
c- La glycérine végétale

5- Les cheveux poussent d’environ :

a- 5 cm par mois
b- 1 cm par mois
c- 3 cm par mois

Réponses : 1/c – 2/b – 3/a – 4/c – 5/b

 


 

La black list des pesticides

Fin 2008, les députés ont voté l’interdiction de 22 pesticides, considérés comme cancérigènes, et neurotoxiques. C’est bien ! Et deux d’entre eux sont interdits depuis cette année, mais là où on déchante… c’est que certains pourront encore être commercialisés jusqu’en 2018. Rrhhaaa !!!

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.eco-sapiens.com

 

Agronomes et vétérinaires
sans frontières

AVSF, c’est une association de solidarité internationale, reconnue d’utilité publique, qui agit depuis 30 ans dans les pays en développement, en Afrique, Amérique du sud et Asie. Leurs actions : aider le familles paysannes les plus pauvres à développer leur agriculture (et former les paysans à l’agroécologie) et leur élevage, en apportant ainsi des solutions durables à la crise alimentaire. Cela se traduit par la préservation des ressources naturelles, l’amélioration des produits locaux et de leur commercialisation, la mise en place d’actions de santé animale et le développement de coopératives paysannes. Pour réduire la pauvreté et la faim dans le monde, à travers la santé et le bien-être de la terre et de tous les êtres qui y vivent. Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières, ce sont 70 actions et programmes de développement sur 18 pays !

Pour connaître les actions en cours ou soutenir l’association par n’importe quel moyen : +33 (0)4 78 69 79 59 – www.avsf.org

 

Tout savoir sur le nucléaire

Le nucléaire émet-il du CO2 ? Quelle sorte d’énergie peut-il fournir ? Pourquoi dans ce cas ne pas choisir le nucléaire ? Quels sont les impacts sur la santé de l’environnement et la santé humaine ? Toutes les questions que vous vous posez sur ce sujet « bouillant » : extraction de l’uranium, arme nucléaire, changement climatique, notion de fusion et surgénération… trouveront des réponses concrètes dévoilées auprès du Réseau Sortir du Nucléaire lors de leur campagne nationale précédente. Il ne s’agit pas de diriger votre opinion et de vous imposer de prendre partie, mais bien de répondre à des questions que l’on ignore souvent et qui pourtant concernent des sujets que l’on aborde au quotidien !

www.ninucleaire-nieffetdeserre.org

 

Insolite

Le 20 juin, « Le Rire d’Or 2009 » sera remis par Corinne Cosseron (L’école Internationale du Rire) à Philadelphie au cours du 1er Congrès International de Psychologie Positive. L’heureux gagnant est Lionel Ketchian, inventeur « des Clubs de Bonheur » de Frontignan. Ça c’est marrant et … touchant !

 

L’environnement ludique

Rire pour ma PlanèteL’humour au service de l’environnement, on adore ça, surtout lorsqu’il s’agit de sensibiliser les générations futures ! L’association « Rire pour ma planète », créée par Marc Jolivet, a pour but de faire rire et réagir le jeune public dans les écoles, sur les enjeux de la protection de l’environnement. L’humoriste prône une écologie joyeuse et « déconnante » pour se bidonner façon écolo. Marc Jolivet, ainsi que Franck Laval sont d’ailleurs présidents de l’ONG « Écologie Sans Frontières » depuis 10 ans, cette même ONG qui est à l’origine du Grenelle de l’Environnement. Du « délirant », mais du sérieux quand même ! « Rire pour ma planète » est donc « pilotée » par des personnes qui s’y connaissent. Et pour aller plus loin, l’association présente également un spectacle grand public du même nom. Les fonds permettent à l’association de faire intervenir dans les écoles des chanteurs célèbres, des comiques accompagnés de professionnels de l’environnement. Parmi eux : Luc Besson, Liane Foly, Nicolas Hulot, Yann Arthus Bertrand, Huvert Reeves et bien d’autres encore ! Lors de ces visites, des planches éducatives Deyrolles seront offertes aux classes. Il s’agit de fiches rassemblant les gestes éco-citoyens et responsables pour demain. On s’esclaffe, on fait la fête, tout en adoptant les gestes pour sauver la planète ! Bye bye morosité, une idée à souffler aux professeurs pour une rentrée tout en couleur !

www.rirepourlaplanete.fr

 


 

Quinquagénaire sportif

SportifSi vous désirez commencer une activité physique à l’âge de 50 ans, veuillez procéder au préalable à un test d’effort. Pratiquer un sport au-delà de la cinquantaine permet en effet de prévenir les risques cardio-vasculaires, l’ostéoporose et même les maladies (la maladie) d’Alzheimer. Mais avant de vous lancer, vous devez absolument vous faire déclarer « apte », par votre médecin. Vous savez ce qu’il vous reste à faire, foncez en douceur chez votre professionnel de santé !

 

Testez votre forme

Voici un petit test pour vérifier si votre équilibre est correct. L’équilibre est en effet une fonction complexe gérée à la fois par le système nerveux, le central, le cervelet, l’oreille interne et la proprioception (sens de la position du corps dans l’espace et de la position des différents membres les uns par rapport aux autres) de vos pieds et chevilles. Pour vérifier votre équilibre : repérez une ligne droite au sol, reculez en regardant devant vous, un pied derrière l’autre sur une longueur de 3 mètres. Votre équilibre est satisfaisant si vous avez posé maximum une fois votre pied en dehors de la ligne. Ensuite, pour vérifier la souplesse de vos épaules, debout, dos et omoplates bien plaqués contre le mur, les pieds légèrement décollés de 45 cm du mur et les bras le long du corps, montez lentement vos bras, le dos de la main plaqué contre le mur, sans décoller coudes et dos. Si vous dépassez l’horizontale de 45°, c’est parfait, vous êtes souples comme une danseuse ! Enfin, vérifions ensemble votre souffle. Choisissez un terrain plat à l’extérieur, échauffez-vous puis marchez à une allure vive et régulière pendant 6 minutes en pensant bien à respirer ! N’allez surtout pas au-delà de vos capacités ! Si au bout de 6 minutes vous n’êtes pas trop essoufflé, bravo, vous avez passé le test avec brio. Si vous avez éprouvé des difficultés à passer ces petits tests, ne paniquez surtout pas, rien de grave. Nous vous conseillons de faire un diagnostic auprès de votre médecin, une sorte de bilan personnel pour retrouver la forme, tout simplement !

(Source : CNM)

 

L’anti-gymnastique

Il ne s’agit pas de boycotter les salles de sport ou d’arrêter les exercices quotidiens, bons pour la santé. L’anti-gymnastique, c’est une recherche de l’histoire de son corps, une écoute des événements en rapport avec les tensions musculaires ressenties. Elle vous permet de retrouver la mobilité et la vitalité des muscles que les événements de votre vie vous ont conduit à rétracter, à raccourcir, à atrophier. Comment ? Par de tous petits mouvements extrêmement précis qui correspondent à l’exacte physiologie de vos muscles sans jamais forcer sur leur amplitude. On réveille chacun des muscles, tout en douceur.

Cela vous intéresse, pour en savoir plus : www.antigymnastique.com

 

Les chiffres

1 français sur 5 est atteint d’allergie. Une fois sur deux, elle est respiratoire. Les conjonctivites, les rhinites sont souvent le reflet d’allergie aux pollens, mais aussi aux allergènes domestiques. Côté allergie alimentaire, l’origine se trouve souvent dans les aliments suivants : gluten, arachides, œuf, crustacés, abricot, fraise, coing, pêche, olives, lait de vache, soja, céleri, anis, carotte, cerfeuil, cumin… ainsi que tous leurs dérivés. Si vous avez des doutes, consultez un spécialiste de la santé !

 

Quelques kilos en trop avant l’été…

…Malgré votre régime et exercices quotidiens ? Pas de panique, voici une petite potion magique pour aider à éliminer au plus vite : mélangez 2 gouttes d’huile essentielle de citron, 2 gouttes d’huile essentielle de genévrier, 2 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée dans un litre d’infusion de romarin ou de menthe selon vos goûts. Buvez cette préparation en 24 heures et renouvelez l’opération tous les jours jusqu’à ce que vos petits kilos se soient envolés.

(Source : « 100 réflexes huiles essentielles au féminin » par Danièle Festy, aux éditions Leducs)

 

Bouffée de chaleur ?

Le réflexe aromatique destiné essentiellement aux femmes ménopausées : appliquez 2 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée sur le plexus solaire, deux à trois fois par jour pendant 30 jours et recommencez si besoin en ayant pris soin de faire une trêve d’une semaine.

 


 

Mai, c’est la saison des cerises !

Parfait ! Une petite infusion de queues de cerises et vous voilà débarrassé(e)s des mauvaises toxines du corps. Très diurétique, vous sentirez son effet rapidement !

 

« La badiane c’est un fruit
qui dépanne… »

BadianeLa Badiane chinoise plus connue sous le nom d’anis étoilé est le fruit d’un arbre tropical de la famille des Illiciaceae (anciennement Magnoliaceae) cultivé en Chine méridionale, mais aussi au Vietnam, au Cambodge, au Laos, au Japon et aux Philippines. Ce fruit asiatique aux mille saveurs (retrouvées et appréciées de tous dans l’apéritif anisé de l’été), possède des propriétés non négligeables. Compte tenu de l’actualité médicale, il est intéressant de savoir qu’elle est utilisée après transformation dans une molécule active contenue dans une médicament antigrippal des laboratoires Roche, utilisé contre la grippe humaine et par défaut d’autre médicament, contre la grippe aviaire. Mais utilisée en infusion, la Badiane supprime surtout les ballonnements et diminue les gaz. Chez vous, pour bénéficier de ces vertus stomachiques et carminatives, vous pouvez la consommer sous forme d’infusion donc, ou telle quelle pour aromatiser les plats ou encore sous forme de pastilles à sucer bio, pour le plaisir des sens et une haleine toujours fraîche. Attention, de ne pas confondre, en particulier lorsqu’elle est en poudre, la badiane chinoise et la badiane japonaise qui est toxique et dont l’utilisation n’est pas autorisée en France. Sachez également que certaines personnes sont allergiques. Vérifiez d’abord cela afin de la consommer sans modération !

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Badiane_chinoise
La tisane à sucer Anis étoilé biologique : www.bioforez.fr

 

L’Aunée, une plante aux mille vertus

L'AulnéeL’Aunée est une plante appelée bizarrement aussi l’œil de cheval, qui possède de nombreuses vertus. C’est une plante jaune comme le soleil, qui se dresse fièrement de mai à septembre, du haut de son mètre de tige. On la trouve dans les environs de Montréal, de Québec ou en Gaspésie car elle préfère les lieux humides, mais vous pouvez la cultiver sur nos sols en choisissant la variété « Goliath ». Elle aurait des propriétés antiseptiques, calmantes, toniques, diurétiques etc. et aiderait en complément, à soulager les bronchites, toux, tuberculoses pulmonaires, grippes, asthmes bronchiques, néphrites, anémies, la fatigue générale, les règles douloureuses ou l’absence de règles, les ulcères, escarres, dermatoses, trachéites et nous en passons encore ! Riche en insuline, un sucre non assimilable, elle serait utile aux diabétiques de type II. Vous pouvez l’utiliser en infusion de racines concassées ou en décoction. Pour cette dernière, faites bouillir 50 g de racines concassées dans 1/2 l d’eau bouillante. Laissez infuser 30 minutes, filtrez puis appliquez en compresses chaudes sur les dartres ou l’herpès pour calmer les démangeaisons par exemple ou procédez à des gargarismes etc.

Bonus : Le vin d’aunée, un tonique apéritif !

Faites macérer 80 g de racines d’aunée dans 1 litre de vin blanc ou rouge issu des vignes biologiques, pendant 10 jours (agitez souvent), filtrez et buvez un verre à vin avant les deux grands repas.

(Source : www.passeportsante.net – Belle Santé N°110 – www.santemagazine.fr)

 


 

éco Livres

« Bien-être au naturel »
par Nature & Découvertes, aux éditions Plume de Carotte

Ce petit guide de 47 pages, fait partie de la collection « et si on vivait autrement », proposée à 1€ le manuel ! Pour un euro seulement, vous apprendrez tout du bien-être au naturel, avec des astuces, des liens à consulter, des conseils, tout pour se sentir bien au quotidien. Et pour aller encore plus loin, de si petits prix vous permettent d’acheter les autre guides de la collection dont les derniers en date sont « Ma maison au naturel », « Mon enfant et moi » et « La biodiversité et moi » ! Un manuel de poche qui ne vous quittera plus ! 1€, dans les magasins Nature & Découvertes.

« Dictionnaire thérapeutique des plantes »
par Dr René Bouchet, aux éditions trajectoire

Ananas, aneth, citrouille, colchique, fenugrec, gui, pervenche etc. tout ce que vous avez voulu savoir sur les fonctions thérapeutiques des plantes est réuni dans cet ouvrage, avec la posologie en prime ! Clair, net et efficace, le livre qu’il faut ajouter à sa trousse médicale ! 19€ les 192 pages

« Centenaire ? Pourquoi pas !
Vivre longtemps en bonne santé
grâce à la naturopathie »

par Daniel Gramme, aux éditions Quintessence

Rien que le titre donne envie de croquer la vie à pleines dents, encore et encore, jusqu’à ses 100 ans ! Voici un ouvrage qui synthétise les maladies pour vous aider à mieux vieillir et rester en bonne santé, par le biais de différentes méthodes alimentaires, révélant ainsi des remèdes naturels, des compléments de santé… Pour rester jeune plus longtemps ! 22€ les 317 pages

« L’amour est la clef »
par Patrice Morchain, aux éditions Helyogos

Oh, voilà un titre qui peut être trompeur. Il ne s’agit pas d’un ouvrage sur l’amour en général, sur les sentiments et la façon de gérer son caractère émotionnel. Il ne s’agit pas non plus d’une simple histoire d’amour qui tendrait au pathétisme ou à l’ingénuité ! Non il s’agit d’un ouvrage autobiographique touchant d’un magnétiseur séropositif, qui donne « ses » clefs pour vivre avec la maladie, la regarder autrement, avoir une autre perception de la vie. C’est plus fort que lui, Patrice fait de ce livre un guide du positivisme entre croyance et connaissance. Enrichissant ! 21,50€ les 402 pages

« Les cinq couleurs de guérison »
par Gérard Edde, aux édition du Chariot D’Or

Que tous ceux qui sont adeptes de la médecine traditionnelle chinoise et du Tao ouvrent ce livre et harmonisent leurs énergies tout en pratique. Cet ouvrage parle de la chromothérapie chinoise et vous permet de voir la vie en couleur, mais aussi le bien-être. Très intéressant ! 15€ les 156 pages

« Traitements naturels des troubles digestifs »
par André Passebecq, aux éditions Dangles

Qui n’a jamais souffert de troubles digestifs ? Que ce soit à cause du stress, de la fatigue, de notre alimentation, d’une intolérance, d’une maladie, nous sommes tous passés par là. Et pour éviter de se « bourrer » de médicaments et préférer prévenir plutôt que guérir, cet ouvrage vous apprendra comment fonctionne votre système digestif, les méthodes naturelles qui permettront à vos organes digestifs de fonctionner au mieux et surtout pourquoi et comment surviennent les troubles. À dévorer sans modération ! 19 € les 191 pages

 


 

L’ail en onguent ?

Nous connaissons les bienfaits pour la santé de la consommation de l’ail, mais saviez-vous qu’il peut aider à soulager des affections de la peau ? Pour combattre les durillons, cors ou verrues, il peut s’appliquer haché ou en purée sur la partie à traiter en prenant garde de protéger la peau saine à l’aide d’un vernis ou sparadrap. On peut également couper une rondelle et l’appliquer directement sur la verrue. Enfin l’ail est un excellent désinfectant, on l’utilise donc sur les plaies ou contre les ulcères ou parasites tels que la teigne. Pour cela, préparez du vinaigre d’ail à base de 30 g d’ail râpé, que vous laisserez macérer pendant 10 jours dans un demi-litre de vinaigre de vin avant d’appliquer sur la partie à traiter ! (Source : « l’ail et ses bien-faits », par Dr Franck Senninger, aux éditions Jouvence)

 


 

Le saviez-vous ?

Le Lierre grimpant et le Chiendent sont reconnus pour leurs vertus désincrustantes et désinfiltrantes. Privilégier un savon qui contient ces plantes prépare la peau à recevoir votre soin minceur bio !

Le fenouil et le houblon facilitent la digestion, l’argile verte chasse les gaz et déchets en excès, la sauge sclarée rétablit l’équilibre général et favorise le déstockage des graisses. Un cocktail parfait pour vivre en beauté la ménopause !

Les omégas 3 et 6 sont des lipides ou plus précisément des graisses insaturées. Elles sont indispensables au bon déroulement de nombreuses fonctions de l’organisme

L’achillée millefeuille est une plante herbacée vivace de la famille des Astéracées. Appelée aussi « herbe à coupure », ses fleurs contiennent des substances aux propriétés toniques reconnues depuis la préhistoire !

(Source : Laboratoires Mességué – www.messegue.com)

 


 

Stage de formation
aux élixirs foraux

L’association Gaïa vous propose cet été un stage de 6 jours, animé par Françoise Thomas et Philippe Deroide. Au programme : une présentation des élixirs foraux dans le contexte des grands axes thérapeutiques. Vous apprendrez la genèse des maladies, la pratique des élixirs et découvrirez les fleurs dans leur environnement naturel et leurs vertus. Vous porterez un autre regard sur la nature et les plantes. Du 8 au 13 juin 2009 à Arcanson (Parc naturel du Vercors) – 865€

Informations : Contactez l’Association Gaïa au 04 76 95 71 61
e-mail : infostage@gaia-asso.fr

 

Stage de phyto-aromathérapie

Pour embaumer votre quotidien et y associer des notions de bien-être, venez découvrir l’art de la phyto-aromathérapie, du lundi 27 juillet au Vendredi 31 août 2009, au Plateau de Thorenc (Alpes Martitimes). Durant le stage, vous apprendrez tout de la phyto-aromathérapie contemporaine, des influences subtiles des huiles essentielles sur la psyché. Un stage animé par Christian Escriva, producteur de plantes médicinales, formateur en phyto-aromathérapie auprès de différents publics.

www.legattilier.com – (+33) 04 93 603 963

 

Comment soulager
les tensions musculaires de la nuque ?

Tension de la nuqueLes tensions au niveau des cervicales peuvent être dues à des accidents comme le « coup du lapin », le bruxisme, ou encore un déséquilibre de l’articulation de la mâchoire, une contraction musculaire au dos etc… Elles sont souvent amplifiées par le stress. Voici quelques conseils à appliquer pour soulager ces maux. Suite à un accident entraînant un « coup du lapin », on observe souvent des rotations de vertèbres à partir de la 7ème cervicale jusqu’à la 6ème dorsale, représentant souvent une figure en dent de scie. C’est un ostéopathe, posturologue ou un kinésithérapeute qui enlève ces contractions et rééquilibre les vertèbres. Il est nécessaire que cela soit fait en douceur. Souvent ces tensions sont liées à une contraction au milieu du dos (entre la 8ème dorsale et la 1ère lombaire). Afin d’identifier le côté à traiter il faut se mettre en position assise puis tourner la tête à gauche et à droite. La partie à traiter est celle où vous ressentez une tension aux cervicales. Habituellement c’est un thérapeute qui fait ce travail, mais en attendant, vous pouvez aussi vous soulager en mettant une balle de tennis entre vous et le mur ou le sol, en position allongée (à l’endroit du dos indiqué ci-dessus). Vous balancez alors le bras opposé de la balle tout en vous appuyant dessus. Si les contractions sont dues au stress, au bruxisme ou à un déséquilibre des articulations de la mâchoire, faites des exercices buccaux avec l’appareil de gymnastique buccal Head-Balance. Un soulagement intervient très vite. Dans tous les cas, rappelez-vous qu’il est nécessaire d’équilibrer la musculation.

(Conseils délivrés par Alfred Pfennig, Heilpraktiker, Ostéopathe, Homéopathe enseignant l’équilibre postural)

 

Magnétisme et bien-être

Saviez-vous qu’il existe un appareil qui utilise les champs magnétiques pour multiplier les défenses immunitaires de l’être humain ? Rassurez-vous, rien à voir avec les ondes magnétiques que l’on
dénigre tant, non, il s’agit de champs magnétiques très faibles. Les intensités utilisées sont proches ou inférieures au magnétisme terrestre. Les résultats de ce magnétisme ? Une amélioration de la circulation du sang par l’augmentation de la température de la peau. Et lorsque la circulation du sang est améliorée, tous les nutriments qui doivent arriver aux cellules des différents organes sont mieux transportés et sont susceptibles d’apporter ce qui leur est nécessaire (ce dont ils ont besoin). Pour que la cellule puisse recevoir tous ces nutriments et l’oxygène, il faut que la membrane cellulaire puisse être plus souple et plus perméable. C’est le cas sous l’effet des champs magnétiques. On constate également que d’avantage de globules blancs circulent dans le sang et que leur action est plus importante le long des parois des capillaires: le système immunitaire est ainsi renforcé. D’avantage de sang circule dans les artérioles et les veinules et d’avantage d’oxygène est transporté ce qui facilite l’action du sang dans le corps humain. En agissant sur l’ensemble des cellules du corps humain, les champs magnétiques agissent également sur les cellules du système nerveux et facilitent ainsi le bon fonctionnement du système neurovégétatif. Le magnétisme au service du bien-être pour booster vos défenses naturelles ? Ça c’est une nouveauté !

(Source : www.therapie-bemer.fr)

 

Les informations proposées par l'Écolomag ne se substituent pas à un avis médical auprès des professionnels de santé compétents. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

 

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.