Santé, Bien-être & Beauté | L'écolomag

Santé, Bien-être & Beauté

L’écolomag N° 16

Mars – Avril 2010

 

Sophie MacheteauMince alors !…

Par Sophie Macheteau

« Se nourrir est un besoin, savoir manger est un art »

François Rabelais.

…C’est déjà le printemps ! Il va falloir à nouveau et comme chaque année se préoccuper (encore plus !) de notre silhouette pour être parfaite (ou presque !) pour l’été. Chasser nos petits bourrelets disgracieux, si facilement gagnés pendant les festivités, activer la micro-circulation pour avoir la gambette fuselée, dire adieu à notre petit bidon et gagner en légèreté.

Bref, mincir mais pas n’importe comment…

Avec discernement, patience et tout naturellement…

 


 

La plante du mois :
le Nopal (Opuntia ficus indica)

Description botanique

Originaire du Mexique, le nopal, appelé également figuier de Barbarie, est un cactus arbustif qui pousse dans les lieux chauds, secs et pierreux. Il s’est répandu dans toute l’Amérique, dans le bassin méditerranéen, en Afrique du Sud, en Inde et jusqu’en Australie. Ses tiges sont en forme de segments ovales, plats et de couleur verte, communément appelées « raquettes ».

La récolte des jeunes raquettes se fait toute l’année, celles-ci sont récoltées, lavées, puis coupées en petits morceaux et disposées sur un séchoir pour un séchage contrôlé au soleil. Après séchage elles sont broyées en poudre fine prête à être consommée, dans de l’eau tiède.

Composition :

  • 18 acides aminés, dont 8 essentiels, aident à la détoxination et à la régénération de l’organisme.
  • Une très forte teneur en calcium (76,968 mg/g), soit 65 fois plus que dans le lait.
  • Une forte teneur en magnésium (7,026 mg/g) qui favorise l’entretien cardiovasculaire et nerveux.
  • Du phosphore, potassium, sélénium, zinc, cuivre, fer, chrome qui agissent en synergie pour le renforcement des métabolismes naturels.
  • Des fibres végétales et du mucilage qui contrôlent l’excès de production d’acide gastrique et protègent la muqueuse intestinale.
  • De la chlorophylle qui contribue à nettoyer et oxygéner le sang.
  • Des vitamines C, B1, B2, B3.
  • Des polysaccharides, dont 4 identiques au Goji, qui régulent et stimulent les défenses naturelles.

Ses bienfaits :

  • Soutient et pallie aux carences durant un régime.
  • Un effet “coupe-faim”.
  • Améliore le transit intestinal.
  • Soutient le système digestif (estomac et intestin).
  • Combat l’acidité et reminéralise.
  • Diminue le cholestérol et les triglycérides.
  • Lutte contre la fatigue et procure une sensation de bien-être.
  • Combat la rétention d’eau et soulage les effets de la “gueule de bois”.
  • Renforce les défenses naturelles.

Comment le consommer ?

En poudre ou en gélules 30 minutes avant les repas.

Le saviez-vous

Le figuier de Barbarie tient une place importante dans l’histoire du Mexique, à tel point qu’il figure sur le drapeau national. La culture de ce cactus aurait débuté il y a environ 5 000 ans. Avant l’arrivée de Christophe Colomb, la figue de Barbarie était, avec le maïs, une des principales ressources alimentaires des Amérindiens. La plante fut ensuite introduite en Europe au cours du 16ème siècle par les Conquistadors espagnols de retour du Nouveau Monde.

Source : www.noninaturediffusion.com

 


 

Comment calculer
son indice de masse corporelle ou IMC ?

Pour calculer son IMC, une référence internationale adaptée par tous les organismes de nutrition, consiste à diviser le poids en kilos par le carré de la taille (en mètre).

Exemple : pour une personne de 58kg mesurant 1m65, l’IMC sera :

58 / (1,65 x 1,65) = 21,32

L’indice du poids idéal est compris entre 20 et 22, mais celui-ci est considéré comme normal jusqu’à 25.

Entre 25 et 27, se mettre au régime n’a rien de déraisonnable.

Au-delà de 27, le surpoids est considéré comme pathologique et doit faire l’objet d’un suivi médical d’IMC.

A vos calculettes !

 


 

Eco-Etude : La perte de certains gènes
multiplie par 50 le risque de surpoids

Une nouvelle cause d’obésité liée à une anomalie sur le chromosome 16 vient d’être mise en évidence. Elle explique près de 1 % des cas d’obésité : pour les individus porteurs, le risque de développer un surpoids est multiplié par 50.

Ainsi, une équipe franco-anglo-suisse, secondée par des collaborateurs de toute l’Europe, s’est intéressée au rôle joué par l’absence d’un petit fragment du chromosome 16 dans l’apparition d’une forme sévère d’obésité. Identifiée grâce aux puces à ADN, cette anomalie génomique appelée plus précisément « microdélétion » (perte d’une infime partie de chromosome) entraîne la suppression de trente gènes différents dans cette région. Les chercheurs ont découvert que cette microdélétion, absente chez la plupart des individus, est relativement fréquente chez des personnes obèses : ils l’ont ainsi décelée chez 31 adolescents et adultes présentant un retard dans les acquis scolaires. Tous les sujets porteurs de cette anomalie étaient obèses. Les scientifiques en ont conclu qu’elle intervenait certainement dans la régulation du poids.

Source : www2.cnrs.fr

 


 

La vérité sur les calories

Toutes les calories ne sont pas équivalentes. Il faut en effet distinguer les « calories vides » des « calories pleines ». Les calories vides proviennent des aliments qui sont riches en calories mais pauvres en micronutriments, (alcool, soda…).

A contrario, les « calories pleines » proviennent des aliments qui sont riches en calories et riches en micronutriments(acides aminés, acides gras, vitamines, minéraux et oligoéléments). Mieux vaut privilégier ce dernier type d’aliments, à la base de l’alimentation fonctionnelle. Ils permettent d’optimiser les fonctions de digestion de notre organisme et de pallier certains de nos déficits nutritionnels, par une meilleure assimilation des aliments.

 

Les bienfaits de la micro-nutrition
dans le cadre d’un régime

Les problèmes de poids peuvent être dus à une carence en certains micronutriments indispensables à notre équilibre. Lorsque l’on grossit, ce n’est pas forcément parce que l’on mange trop, mais peut-être par ce que l’on n’apporte pas à notre corps les nutriments dont il a besoin pour nous obéir au doigt et à l’œil ! En effet, notre alimentation est trop souvent pauvre en vitamines, oligo-éléments et autres acides gras essentiels. Ces micronutriments, que l’on trouve dans de nombreux aliments de consommation courante ou dans les compléments alimentaires, sont indispensables à notre équilibre alimentaire et à notre ligne. Leur déficit est à l’origine de déséquilibre qui pèse sur notre métabolisme et même sur notre moral !

Pour en savoir plus

« Maigrir avec la micronutrition » de Laurence Benedetti et Didier Chos aux Editions First.

ABC de la micronutrition de Virginie Bales aux éditions Grancher

 

La chronobiologie alimentaire, kezako ?

Vous ne connaissez peut-être pas le terme de chronobiologie alimentaire, mais vous connaissez probablement le dicton suivant :

« Le matin mangez comme un roi, le midi comme un prince et le soir comme un mendiant ». En effet, les mêmes aliments pris à des moments différents ne vont pas être utilisés de la même manière par notre corps. Si vous les consommez le matin, vous allez les utiliser comme carburant et comme matière première pour fabriquer muscles, os, organes, hormones et neuromédiateurs. Si vous les consommez le soir, vous allez les stocker sous forme de graisse.

 


 

Index glycémique (IG)
et objectif minceur

Kezako ?

L’index glycémique est un critère de classement des aliments contenant des glucides, basé sur leurs effets sur la glycémie, ou taux de glucose dans le sang, durant les deux heures suivant leur ingestion. Il permet de comparer le pouvoir glycémiant de chaque aliment, mesuré directement lors de la digestion. L’index glycémique d’un aliment est donné par rapport à un aliment de référence, auquel on attribue l’indice 100 (généralement glucose pur ou “pain blanc”). Au-delà de 70, l’aliment a un fort pouvoir glycémiant. On parle dans ce cas d’IG élevé.

Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, il faut limiter les produits industriels transformés, raffinés et appauvris en fibres qui ont un indice glycémique élevé( riz blanc, baguette, viennoiseries, pâtisserie…). Le degré de raffinage et de transformation des aliments est donc un facteur déterminant. Non seulement le raffinage fait disparaître l’essentiel des micronutriments contenus dans les céréales complètes, mais ce traitement industriel les prive également de leurs fibres aux facultés antiglycémiantes.

Le saviez-vous ? L’index glycémique a été inventé par l’équipe de David J. Jenkins à l’Université de Toronto en 1981.

Source : Objectif minceur – Indice glycémique d’Olivier Degorce et Amandine Geers –éditions La Plage

 


 

Saviez-vous que l’altération de la flore
intestinale favorise la prise de poids ?

La flore intestinale est bouleversée par les mêmes facteurs qui favorisent la prise de poids et l’obésité : mauvaises habitudes alimentaires, manque d’activité physique, stress, prise d’antibiotiques… Ces facteurs sont la cause du déséquilibre de la flore intestinale et engendrent des troubles métaboliques à savoir la prise de poids, l’obésité, l’hypercholestérolémie et le Diabète de type II lié à une surcharge pondérale.

La Flore intestinale est en effet garante de l’équilibre de notre bien-être. Elle est l’ensemble des bactéries qui peuple la muqueuse intestinale. Celles-ci digèrent environ 60 % de notre bol alimentaire. Considérée comme un organe à part entière, la flore intestinale se compose de 95 % de bactéries divisées en deux groupes : le groupe des Firmicutes et le groupe des Bactéroïdes qui permettent de préserver l’équilibre de notre flore intestinale. Une flore déséquilibrée va modifier le stockage énergétique et favoriser l’adiposité et les troubles métaboliques. Cela vient du fait que les Firmicutes extraient davantage de sucres et d’acides gras du bol alimentaire. Ces dernières ont un vilain défaut : elles ont la capacité de digérer des nutriments que l’être humain ne peut pas assimiler, et donc d’en extraire des calories supplémentaires.

La solution ? Les probiotiques. Ce sont des bactéries vivantes bénéfiques pour notre intestin. Elles permettent de réensemencer la flore intestinale et ainsi retrouver l’équilibre pour un meilleur transit.

Pour en savoir plus : www.aragan.fr

 


 

C’est quoi le phénomène du Yo-Yo ?

Lors d’un régime hypocalorique, le poids perdu est constitué de 3/4 de graisse pour 1/4 de muscle. Cette perte de masse musculaire s’ajoute à la sarcopénie* liée à l’âge et entraîne une diminution du métabolisme de base. Par conséquent, après un régime, on devrait manger moins de calories qu’avant si on veut maintenir son nouveau poids.

Mais la plupart du temps on reprend nos habitudes antérieures, une fois l’objectif atteint, et bien souvent on mange même plus pour compenser les privations subies au cours du régime.

Le poids repris après un régime est constitué uniquement de graisse qui ne dépense pas d’énergie et donc le métabolisme de base reste au niveau de la fin du régime, souvent on reprend plus de poids qu’on en a perdu, jusqu’au prochain régime… C’est le phénomène du Yo-Yo.

Pour casser ce cercle vicieux, la seule technique est de reconstruire du muscle en même temps qu’on suit le régime, afin d’obtenir en fin de régime une masse musculaire égale ou supérieure à celle d’avant le régime.

Et bien entendu, l’activité physique doit être maintenue sinon la sarcopénie spontanée reprend ses droits !

*La sarcopénie correspond à une réduction progressive de la masse musculaire associée au vieillissement.

 

Mastiquez pour devenir plus mince

Le saviez-vous ?

Horace Fletcher (1849-1919) fut un fervent défenseur des nourritures “saines” sous l’ère victorienne. Il était surnommé « Le Grand Masticateur » en arguant du fait que la nourriture devrait être mâchée trente-deux fois (soit autant qu’il y a de dents chez un humain), ou environ 100 fois par minute, avant d’être avalée. Il clama que “la Nature châtiera ceux qui ne mastiquent pas” et inventa de multiples justifications raffinées pour cette déclaration.

L’art de la mastication

  • Savourez chaque bouchée : essayez de penser à ce que vous mangez et au plaisir que cela vous procure. N’avalez votre bouchée que lorsqu’elle et complètement désintégrée.
  • Visez les 40 mastications : au début mieux vaut compter afin de bien prendre le rythme. Entrainez-vous chaque jour.

Les bienfaits de la mastication

  • Cela incite à manger moins. En effet, en mastiquant nous envoyons au cerveau un message selon lequel nous sommes rassasiés.
  • Elle permet à l’appareil digestif de préparer les bons sucs digestifs, qui diffèrent en fonction des aliments.
  • Elle aide à l’augmentation de la production de salive, ce qui a deux avantages :
    • elle se mêle aux aliments dans la bouche pour amorcer le processus de digestion,
    • elle contient les enzymes nécessaires au traitement des hydrates de carbone et commence l’assimilation des amidons et des sucres.

Source : Le régime Viva Mayr du Dr Stossier et Helena Fritch Pawell- ed. Michel Lafon

Pour en savoir plus : Le régime mastication du Dr Arnaud Cocaul –ed. Michel Lafon

 


 

Les aliments bio,
ces alliés de nos régimes

Le fait que les aliments bio soient plus concentrés en nutriments essentiels nous aide à réduire les quantités. En effet, l’organisme recevant ce dont il a besoin ne nous pousse pas à manger davantage pour compenser les manques, comme c’est le cas avec les produits raffinés. Par ailleurs, plus concentrés en goûts, ces aliments entraînent une satisfaction gustative qui évite que l’on compense avec des sucreries !

Enfin, dépourvus de produits toxiques, ils n’encrassent pas l’organisme qui élimine alors plus facilement.

 


 

Les coupe-faim 100% naturels

Pour nous aider à manger moins Dame Nature a tout prévu, en voici quelques exemples :

  1. Le son de blé : à saupoudrer sur les salades ou les yaourts, sa particularité réside dans sa capacité à absorber jusqu’à quatre fois son volume d’eau.
  2. Le fucus vesiculosis : Au Japon, le fucus est un aliment courant dans le régime alimentaire. Il s’agit d’algues brunes particulièrement riches en mucilages non assimilables qui gonflent dans l’estomac et augmentent son volume, en coupant la sensation de faim. Sa richesse en iode augmente les dépenses énergétiques de l’organisme par son action sur la thyroïde et participe ainsi à l’élimination des graisses et à la perte de poids globale. Génial non ?
  3. L’ispaghul : Plante herbacée, sa graine et son tégument contiennent essentiellement des mucilages qui se transforment en gel visqueux au contact de l’eau et présentent la particularité de réduire l’absorption des glucides et des graisses au cours de la digestion, diminuant ainsi l’apport calorique des repas auxquels ils sont associés.
  4. Le konjac : Epaississant issu d’une farine de tubercule d’origine chinoise, le konjac contient des glucomannanes, fibres solubles formant un gel végétal capable d’absorber plus de 100 fois son volume d’eau. De plus, il capture une partie des calories absorbées, qu’il élimine en stimulant le transit intestinal.

Source : Thérapies naturelles – maigrir- éditions La Plage

 


 

Eco-découverte : Le Gymnema sylvestris
possède l’étonnante propriété
de modifier la sensation du goût sucré.

La suppression de la perception du goût sucré a un effet incontestable sur l’appétit : en leur ôtant leur attrait gustatif, le gymnema permet de résister aux sucreries et constitue ainsi un précieux aide-minceur naturel. L’acide gymnémique, l’agent actif contenu dans les feuilles de la plante, entre en compétition avec le sucre au niveau des récepteurs du goût dans la bouche. Cette action n’est pas de type anesthésique et n’affecte donc pas les goûts acides, amers ou salés de la nourriture. Jugez-en plutôt : après mastication de feuilles de Gymnema sylvestris réduites en poudre, on est incapable de détecter le goût sucré d’une tasse de thé, d’une cuillère de miel ou d’un éclair au chocolat. C’est dire son intérêt dans les comportements de grignotage ou en complément de certains régimes amincissants.

Source : www.soignez-vous.com

 


 

Les graines germées de légumes
en complément alimentaire !

Les graines germées pour émoustiller une salade composée, euphoriser une soupe ou théâtraliser une verrine vous connaissez probablement. Mais un macérât de graines germées c’est plutôt étonnant non ? Et bien c’est l’idée trouvée par Jacques-Joseph Lejeune, un conseiller holistique belge. Celle-ci consiste à utiliser les réserves nutritives des graines germées renfermant le potentiel de la vie nécessaire au développement de la future plante (acides aminés, amidon…) ainsi que le germe, embryon initiant la vie. Les bienfaits ?

Les vitamines, minéraux, oligoéléments et enzymes, directement assimilables et indispensables pour l’organisme, le nourrissent et le rééquilibrent efficacement. Pour nous alléger tout naturellement un duo de choc : le radis pourpre et le poireau.

Le macérât de radis, diurétique, va aider à l’élimination des toxines. Quant au macérât de poireau il va approfondir le travail d’élimination des déchets de l’organisme. Et quel bonheur de retrouver des jambes plus légères, moins gonflées et chargées d’eau !

Source : www.graines-germees.be

 


 

Eco – Bien-être
Spécial Minceur

Les ressources personnelles
pour bien maigrir

  • Avoir une bonne qualité de sommeil
  • Avoir un bon mental
  • Avoir des pensées positives
  • Développer son énergie psychique
  • Développer son énergie physique

 

Pour mincir, zen soyons zen…

Le Stress et la minceur ne font pas bon ménage. En effet, dans une situation de stress permanent, lorsque les taux de glucose sont élevés, on produit des masses d’insuline. A cause d’elle, l’organisme ne peut utiliser la graisse stockée, si bien qu’il faut commencer par réduire le niveau d’insuline. Pour cela, on doit non seulement diminuer son niveau de stress ou du moins le canaliser, mais aussi réduire la prise d’hydrates de carbone qui fournissent davantage de sucre vite transformé en graisse.

Voici quelques astuces naturelles pour rester zen

  • Limitez la prise de café et pensez aux infusions de plantes calmantes comme le tilleul, la passiflore ou la fleur d’oranger.
  • Pensez aux huiles essentielles relaxantes comme la marjolaine à coquilles, le petit grain, la lavande, la bergamote et le bois de rose : une goutte à appliquer sur un mouchoir ou à mettre sur le poignet.
  • Le stress ayant bien souvent des conséquences sur notre humeur, pensez alors à consommer des ingrédients naturels qui favorisent fabrication de sérotonine (hormone impliquée dans l’humeur et l’appétit) par l’organisme : levure de bière, farine de lupin, soja, lentilles et plus exotique le griffonia simplicifolia, une plante d’Afrique occidentale qui équilibre l’humeur.
  • Respirez profondément : inspirez en comptant jusqu’à quatre et expirez en comptant jusqu’à six.
  • Riez à chaque fois que cela est possible, car cela aide à bloquer la montée d’adrénaline.
  • Pratiquez la relaxation pour évacuer le stress et les tensions.

 


 

La phyto, alliée de notre minceur

Consommer sous forme d’infusions, de gélules ou d’ampoules bio, certaines plantes peuvent se révéler être de précieux alliés au quotidien pour fondre de plaisir :

  • La racine de pissenlit qui favorise l’élimination.
  • Les queues de cerises qui ont une action diurétique.
  • L’aubier de tilleul pour ses vertus drainantes.
  • Le thé vert qui favorise le déstockage et l’évacuation des graisses accumulées.
  • La reine des prés qui est diurétique et sudorifique.

Source : www.superdiet.fr

 

Oh! la belle plante :
Une infusion minceur et plaisir à réaliser

Recette pour une tisanière de 30cl :

  • 1 belle pincée de christe marine
  • 1 pincée de queues de cerises
  • 1 petite pincée de piloselle
  • Quelques copeaux d’aubier de tilleul
  • 1 cuillère à café de reine des près

Temps d’infusion conseillé : 8 mn

Précautions d’emploi : De par la présence de reine des près, cette infusion est déconseillée aux personnes allergiques à l’aspirine, ou prenant des anti-coagulants.

Source : Mon dernier ouvrage Mes infusions au naturel – éditions Vigot

 

Le bien-être minceur
à portée d’aiguilles !

L’acupuncture, médecine chinoise qui permet de réguler l’énergie vitale, le « Qi », à l’aide de minuscules aiguilles, peut vous aider à réguler l’appétit, être moins stressé, lutter contre la rétention d’eau et la constipation.

Pour ceux qui n’aiment pas les aiguilles, il est possible de stimuler, avec le bout du doigt, les points d’acupuncture jouant un rôle dans l’élimination des déchets et le métabolisme général de l’organisme. Une fois ces points localisés il faut appuyer dessus une à deux minutes : le premier point est situé sur la face interne de la jambe à environ quatre doigts au-dessus de la cheville. Le deuxième se trouve sur le bord externe du pied, à environ trois doigts au-dessus du petit orteil. Enfin, le troisième point est situé sur le dessus du pied, à environ deux doigts au-dessus du gros orteil.

 


 

Jamais sans les fleurs de Bach !

Quand on suit un régime, il est difficile de ne pas craquer : angoisses, peurs, frustrations sont bien souvent au rendez-vous ! Pour mieux contrôler ses émotions et développer de l’énergie positive, les fleurs de Bach se révèlent être un atout indispensable ! Voici notre sélection :

  • L’impatiens est utile à ceux qui ont tendance à se précipiter sur la nourriture et qui n’hésitent pas à se resservir.
  • L’oak aide ceux qui mangent pour mieux supporter le stress et qui se ne se sentent apaisés qu’après avoir avalé quelque chose.
  • Le cherry Plum convient aux personnes qui ne parviennent pas à contrôler leurs pulsions alimentaires.
  • Le walnut aide à s’adapter aux nouveaux comportements alimentaires.

 


 

Au bouleau
et vite !

Ne perdez pas une minute pour commencer une petite cure de sève de bouleau. Riche en calcium, magnésium, silicium, sodium et potassium, oligo-éléments (comme le cuivre, le fer, le manganèse, le zinc) immédiatement biodisponibles, mucilages, flavonoïdes et dix-sept acides aminés, la sève de bouleau est un excellent draineur qui reminéralise l’organisme tout en drainant le foie et les reins. Elle débarrasse les cellules des toxines et la peau reprend tout son éclat. En supprimant peu à peu les oedèmes, elle peut déloger de vieux capitons graisseux, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Sève qui peut !

Pour en savoir plus : www.vegetal-water.fr

 

Bien choisir son activité physique

Pour mincir et se raffermir, bouger est indispensable. Mais tous les sports n’ont pas les mêmes effets. Par conséquent il faut savoir les choisir en fonction du résultat escompté. Suivi notre guide :

Pour brûler de manière optimale les graisses mieux vaut jouer la carte de l’endurance, au moins vingt minutes par jour. Pourquoi ? Tout simplement parce que lorsque l’on s’active sans forcer mais longtemps, notre consommation de graisses augmente progressivement et ce jusqu’à 80% après une heure d’activité continue. Si l’effort se répète 2 à 3 fois par semaine, le métabolisme se modifie, la sécrétion d’insuline diminue et notre organisme utilise immédiatement l’énergie apportée par les repas et le poids se stabilise sans problème.

Quels sports pratiquer ?

  • la marche rapide = 400 calories / heure
  • le jogging = 500 calories / heure
  • la natation ou l’aquagym = 400 calories / heure
  • le vélo = 400 à 600 calories / heure

La musculation pour se remodeler

Elle est idéale pour tonifier et développer spécifiquement un muscle ou un groupe de muscles et permet réellement de raffermir le corps et de le dessiner. En revanche, la musculation ne permet pas de brûler les graisses excédentaires. L’idéal est de la pratiquer en alternance avec un sport d’endurance, ou mieux encore, après l’amaigrissement pour sculpter son corps aminci.

 


 

Le Power Plate, pour activer
la circulation sanguine,
muscler et diminuer la cellulite

La plate-forme Power-Plate a été conçue pour les cosmonautes russes pour qu’ils se remusclent plus rapidement à leur retour sur terre. Les objectifs de cette machine : renforcer les muscles en profondeur et sculpter la silhouette grâce aux vibrations émises par celle-ci. Chaque exercice dure entre 30, 45 ou 60 secondes avec des degrés de vibrations différents.

Les contre-indications : Les migraines chroniques, l’hypertension artérielle à l’effort, les problèmes de dos ou veineux, la grossesse, le port d’un stérilet depuis moins de deux mois, un diabète avancé… Cette liste n’est pas exhaustive, il est donc préférable de demander l’avis d’un professionnel de la santé avant de vous inscrire dans un Centre.

Les tarifs : environ 35€ par séance de 30 minutes avec possibilité d’abonnement.

Pour en savoir plus : www.powerplate.fr

 


 

Si vous êtes quelque peu paresseux,
voici quelques chiffres qui devraient vous motiver !

On dépense environ 180Kcal en faisant son marché pendant 1 heure

On dépense environ 150Kcal en passant l’aspirateur pendant 45 minutes

On dépense environ 90Kcal en faisant la vaisselle pendant 30 minutes

On dépense environ 130Kcal en repassant pendant 1h30.

Et bonne nouvelle on dépense environ 360 Kcal en faisant 3h de lèche-vitrine. Youpi !!!

 


 

Pour faire rimer
minceur et gourmandise…

Ce n’est parce que l’on surveille sa ligne que l’on ne peut pas rester gourmande. La preuve par trois avec l’eau de coco, une douceur végétale, peu calorique, ultra gourmande.

L’eau de noix de coco est extraite de la noix de coco verte, fruit du cocotier.

C’est un aliment complet avec une grande teneur en vitamines, sels minéraux et oligo-éléments. Contrairement au lait de noix de coco elle ne contient que très peu de graisses végétales ce qui en fait un allié de premier choix pour une petite pause gourmande légère, légère, légère……

Cerise sur l’eau de coco : grâce à son apport important en potassium, cette eau permet de relancer les échanges cellulaires et de décongestionner les tissus… Bye, bye cellulite !!!

 


 

Envie d’un régime à la mode nippone ?

Pour mincir tendance et 100% végétal, adoptez l’agar agar attitude. Les japonaises connaissent et utilisent l’agar agar depuis plusieurs siècles compte tenu des extraordinaires propriétés de cette algue rouge au pouvoir gélifiant, pour cuisiner en toute légèreté : apport calorique proche de zéro, mucilages qui favorisent la digestion. Avec l’agar agar gélifiez-vous la vie !!!

Pour en savoir plus : Agar agar –secret de minceur des Japonaises de Clea –éditions La Plage

 


 

Eco-scoop : Mincir vert sans avoir à rougir
grâce au concept « Green microgym »

Aux Etats Unis s’est ouvert la 1ère salle de Gym qui récupère l’effort des sportifs pour créer de l’énergie ! Les calories sont converties en précieux watts : trois vélos et quatre tapis roulants permettraient, selon la condition physique des sportifs, de générer de 200 à 400 watts par heure, soit l’énergie requise pour faire fonctionner une trentaine d’ampoules basse consommation de 12 watts. Un moyen efficace de réduire la facture d’électricité du club et donc, par la même occasion, de réduire les frais d’abonnements !

Pour en savoir plus : www.thegreenmicrogym.com

 


 

éco Livres

« by, by bidon » de Leisa Jean


Pour garder un corps de rêve en s’amusant ! Vous allez adorer !

Pas les moyens ni le temps d’aller faire du Power Plate ? Sachez que, grâce à ce livre, vous pouvez très simplement pratiquer chez vous des exercices qui vous aideront à garder un corps de rêve. Bouteilles d’eau, balai, table, tapis, vous ne verrez plus jamais les objets de votre intérieur de la même manière. Idéal pour les femmes surbookées et pour tous les accros du système D !

www.byebyebidon.com – VraiesFemmesEditions

 

4 groupes sanguins, 4 régimes
du docteur Petre J. Adamo – éditions Michel Lafon

Selon le Docteur Peter J. Adamo, nos quatre groupes sanguins seraient liés à des régimes alimentaires spécifiques, nécessaires à notre santé et à notre bien-être, afin de conserver la ligne et de ralentir le processus de vieillissement.

Ainsi le groupe 0 comme « Origine » se révèle être un chasseur « mangeurs de viandes ». Son régime alimentaire se résume donc à une alimentation riche en protéines et s’il souhaite perdre du poids, il doit éviter les légumineuses telles que les lentilles et haricots rouges ou encore consommer des crustacés ou de la viande rouge. Son programme sportif révèle des activités physiques intensives comme les sports de contact ou l’aérobic.

Son groupe contraire, le groupe A comme « Agriculture », dévoile un profil nutritionnel végétarien dans lequel celui-ci se nourrit exclusivement de légumes, céréales, fruits… A l’inverse du groupe 0, s’il souhaite perdre du poids, il devra éviter viandes et laitages et consommer davantage d’huiles végétales, soja et dérivés de légumes et ananas. Son programme sportif est plutôt calme pour favoriser la concentration : yoga, tai-chi chuan.

Alors chasseur ou végétarien ? Peut-être les deux (groupe B et AB) ! En clair, ce régime se révèle être une solution personnalisée pour permettre à chacun de tirer meilleur partie de son patrimoine génétique. Car, on le sait, les problèmes de poids y sont souvent liés !

 


 

La beauté minceur

ECO-scoop beauté
Quand le textile se fait soin… minceur

Cosmétotextiles… Un néologisme qui repose sur un concept simple. Encore fallait-il y penser et pouvoir le réaliser d’un point de vue technique. C’est chose faite grâce à la micro-encapsulation. Comment ça marche ? Il faut mettre la lotion minceur à la place de l’adoucissant, soit au lave-linge soit dans l’eau de rinçage à la main. La caféine, principe actif utilisé dans cette version minceur, est le principe actif reconnu pour ses propriétés amincissantes et drainantes. Elle accélère la combustion des corps gras et accroît le métabolisme de base des cellules. Elle favorise aussi la mobilisation et l’élimination des graisses stockées par l’organisme grâce à son action lipolytique. La caféine est par ailleurs associée à une huile riche en acide gras polysaturés, l’huile végétale de chanvre. Celle-ci complète l’action stimulante de la caféine par un effet hydratant et restructurant des tissus.

Si vous êtes quelque peu sceptiques, sachez que c’est une innovation française soutenue par Oseo et par Innotex, ayant subi des tests draconiens pour obtenir l’ultime sésame, mondialement reconnu, qu’est la norme AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé). Elle a par ailleurs obtenue la norme REACH, nouvelle norme mondiale dans les cosmétiques.

Pour en savoir plus : www.ahrt-cosmetics.fr

 


 

Eco-news beauté : La silice,
alliée d’une beauté 100% naturelle

La silice est un élément constitutif majeur de tous les tissus de soutien. Elle possède d’incroyables propriétés anti-oxydantes, régénératrices et reminéralisantes. Elle offre ainsi un effet particulièrement protecteur en stimulant la reconstitution cellulaire, et aide à combattre le vieillissement cutané en raffermissant les tissus et en renforçant leurs défenses. Souvent proposée en complément alimentaire, la voici dorénavant en ingrédient VIP de nos crèmes bio.

Notre peau va adorer !

Pour en savoir plus : www.biofloral.fr

 


 

Ma trousse minceur essentielle !

Côté beauté, les huiles essentielles, diluées dans une huile végétale, peuvent nous être d’une aide précieuse :

Huile essentielle de pamplemousse pour lutter contre la cellulite et la rétention d’eau.

Huile essentielle de lemongrass, reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires.

Huile essentielle de christe marine pour lutter contre les rétentions hydrolipidiques et la cellulite.

Huile essentielle de romarin à verbénone, lipolytique, qui aide à la diminution des graisses.

Huile essentielle de cyprès qui est un excellent décongestionnant veineux.

 

La cellulite, c’est quoi exactement ?

La cellulite est un phénomène naturel dont les principales responsables sont les hormones féminines, les œstrogènes. Voilà pourquoi la cellulite est exclusivement réservée aux femmes ! Au moment de la puberté, les œstrogènes entraînent un développement des tissus graisseux sur certaines zones, principalement les hanches, le ventre, les fesses et les cuisses.

La cellulite est constituée de cellules graisseuses (les adipocytes) qui se gorgent de graisse et grossissent sous la peau. Les vaisseaux sanguins et lymphatiques sont de ce fait comprimés. Cette compression entraîne un mauvais drainage de l’eau et des toxines. Des capitons s’installent alors sous la peau : c’est la fameuse peau d’orange !

 

Roll on minceur aux huiles divines

Suggestion de contenant : Roll on de 100ml

Matériel nécessaire : Un bol, un mini-fouet

Ingrédients :

  • 95 ml d’huile végétale de macadamia
  • 30 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse
  • 30 gouttes d’huile essentielle de lemongrass
  • 30 gouttes d’huile essentielle de christe marine
  • 30 gouttes d’huile essentielle de cyprès
  • 7 gouttes de vitamine E

Mode opératoire :

  1. Dans un bol, mélangez tous les ingrédients à l’aide d’une cuillère ou d’un mini- fouet.
  2. Transvaser dans le roll on.

Conservation : Plusieurs mois

Conseil d’utilisation : Contre indiqué pour les femmes enceintes ou allaitantes et pour les enfants de moins de 15 ans.

Le saviez-vous ? L’huile de macadamia facilite la micro-circulation locale et a une action tonique au niveau du système lymphatique.

 


 

J’optimise mes soins anti-capitons
avec le palper-rouler

Contre la cellulite, le palper-rouler est une technique qui semble donner de bons résultats. Parfait pour les cuisses il est par ailleurs conseillé sur le ventre et les fesses puisqu’ il permet de désinfiltrer les amas cellulitiques. Il raffermit par ailleurs les tissus en stimulant la micro-circulation sanguine et l’activité des fibroblastes.

Comment faire soi-même un « palper-rouler » ?

Il faut prendre un bourrelet de peau sur le bas de la cuisse et le faire rouler en remontant, en prenant bien soin de ne pas le traumatiser pour ne pas faire de bleus. Renouvelez cette opération sur l’ensemble des zones concernées.

Eco-découverte : Pour celles qui préfèrent s’en remettre à la technologie et à des mains expertes, l’Icoone est fait pour vous !

Cette surprenante machine stimule chaque centimètre de la peau grâce à des rouleaux nouvelle génération et 132 micro-alvéoles. Pendant 20 minutes, vous serez enveloppé par un massage à deux mains doux, frais et agréable.

Les résultats : une circulation dynamisée, une cellulite atténuée, un corps plus ferme et plus tonique. A vous d’en juger.

Pour en savoir plus : www.icoonefrance.com

 


 

La beauté minceur gourmande
qui fait fondre de plaisir !

Et si vous profitiez de toute la gourmandise du chocolat sans pour autant prendre un gramme ?

Optez pour des soins minceur au chocolat 100% plaisir et 0 calorie.

En effet, au-delà du plaisir gustatif qu’il provoque ou suscite, le cacao

a la capacité de stimuler la lipolyse et de faciliter la minceur, grâce à ses bases xanthiques (la fameuse théobromine et la caféine). Un ingrédient qui devrait décidément être reconnu d’utilité publique !

Tout le plaisir du sucre sans les inconvénients

Le sucre de canne se révèle être un véritable trésor pour notre peau : Riche en acides de fruits, en polyphénols et en minéraux il active la circulation sanguine tout en contribuant à la protection de la peau contre le vieillissement cutané.

De la poudre d’ananas pour jouer les sirènes !

Et oui l’ananas contient naturellement une enzyme appelée bromélaïne, qui a pour caractéristique d’aider à la dégradation des grosses protéines ; ce qui lui vaut sa propriété d’amincissant.

Où en trouver ? Sur www.aroma-zone.com

 


 

Brume minceur verveine
et pamplemousse

Une brume à la fois tonique, rafraîchissante, qui aide à lutter contre la cellulite et affine le grain de la peau… Si, si c’est possible… La nature est décidément bien faite !

Suggestion de contenant : Un flacon vaporisateur de 100ml

Matériel nécessaire : Un bol, un mini-fouet

Ingrédients :

  • 91ml d’hydrolat aromatique de verveine bio
  • 60 gouttes (2ml) d’huile essentielle de pamplemousse bio
  • 200 gouttes (7ml) de solubol (un hydrodispersant)
  • 20 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse

Mode opératoire :

  1. Dans un bol, mettre l’hydrolat, les gouttes d’huile essentielle, le solubol et l’extrait de pépins de pamplemousse.
  2. Remuer vigoureusement.
  3. Transférer dans le flacon.

Conservation : Deux mois maximum au réfrigérateur.

Conseil d’utilisation : Appliquer à la sortie du bain ou de la douche sur les zones concernées.

 


 

Des fruits de kigélia
pour tonifier et raffermir !

Pendant ou après un régime il est important de conserver un corps ferme et tonique. La solution 100% naturelle ? Le Kigelia Africana, un arbre africain de 10 à 15 m de hauteur qui produit des fruits très durs de taille imposante qui lui vaut le surnom amusant d'”Arbre à saucisses”. Utilisé traditionnellement comme soin de beauté par les femmes africaines, c’est un très bel actif tonique et raffermissant des tissus cutanés. Il contient en effet des flavonoïdes, qui viennent stimuler la micro-circulation et l’activité du tissu cutané. Par ailleurs, la présence de saponines stéroïdiques génère une activité de type hormon-like qui va également aider à dynamiser le derme. On en a de la chance !

Comment l’utiliser ? Il suffit d’incorporer 2 à 5% de cet extrait dans un gel ou une émulsion « maison ».

 


 

Gelée lactée raffermissante
pour le ventre au kigélia

Suggestion de contenant : Flacon de 100ml

Matériel nécessaire : Un bol, un mini-fouet

Ingrédients :

  • Hydrolat de verveine : 90,4 g
  • Cire olivem 1000 : 8 g
  • gomme xanthane : 0,4 g
  • Extrait de kigélia : 60 gouttes
  • Huile essentielle de menthe poivrée : 5 gouttes
  • Conservateur Naticide : 0,6g

Mode opératoire :

  1. Mettre dans votre bécher l’hydrolat aromatique + la gomme + la cire
  2. Faire chauffer au bain-marie puis retirer du feu une fois tous les ingrédients fondus.
  3. Remuer vigoureusement jusqu’à complet refroidissement.
  4. Ajouter les gouttes d’extrait de kigélia, d’huile essentielle et de Naticide.
  5. Mélanger à nouveau puis transvaser dans le pot.

Conservation : Un mois maximum au réfrigérateur.

Conseil d’utilisation : Appliquer matin et soir sur le ventre en prenant quelques minutes pour masser. Bien se rincer les mains après application.

 


 

N’oubliez pas !

Masser son ventre relance la microcirculation, favorise les échanges cellulaires, limite la rétention d’eau, relaxe et améliore la digestion. Rien que ça !

 


Rubrik’ à trucs

Et si vous comptiez pâquerette ?

Pour entretenir la fermeté de votre décolleté réalisez un macérât de pâquerettes. Mettre 30g de fleurs de pâquerettes séchées dans 125ml d’huile végétale de pépins de raisins puis laisser macérer 21 jours, à la lumière du jour, en remuant de temps en temps. Filtrer et appliquer… Pâquerettes en mars, Pâques au balcon !

Un petit oreiller pour bien dormir

Pour bien dormir, placez un petit sachet en tissu rempli d’aspérule odorante (très répandue en France au Moyen-âge) dans la housse de votre oreiller.

Bye, bye courbatures !

Mélangez 30g de fleurs de lavande, 20g de romarin, 20g de cannelle, 10g de noix de muscade avec 40cl d’eau de vie. Laissez macérer 8 jours puis filtrez. Précisons que cette préparation est à appliquer en friction sur les zones concernées et non à déguster !!! On ne sait jamais…

Vous reprendrez bien une petite tasse
de pissenlit ?

Au printemps, les pousses tendres de cette plante vigoureuse sont un excellent diurétique. Une infusion de feuilles de pissenlit favorise l’élimination des toxines et permet de lutter contre la rétention d’eau. C’est par ailleurs un excellent tonique général.

Pas de pitié pour les aphtes !

Pour soulager un ou plusieurs aphtes, mâchez un bout de tige de rhubarbe ! Le jus acide que vous extrairez vous soulagera.

Un bain de pied aromatique

Antiseptique reconnu depuis les temps les plus reculés grâce au thymol qu’il contient, le thym peut aujourd’hui être utilisé pour lutter contre les mauvaises odeurs des pieds. Il s’agit d’en faire une décoction (2 cuillères à café de thym pour ½ litre d’eau) avant de s’y tremper les pieds pendant 20 minutes environ.

Pour varier les plaisirs, vous pouvez également remplacer le thym par de la sauge.

Et si vous n’avez pas le temps de faire trempette, insérez deux feuilles de sauge dans vos chaussures !

Les chevilles qui enflent ?

Faire une pâte avec de l’argile, une tisane de reine des prés et une à deux gouttes d’huile essentielle de lavande aspic. Laissez poser 20 min puis rincez.

Un massage à la farine
de pois chiche, pas cap’ ?

Selon la médecine ayurvédique, un massage avec une farine de pois chiche favorise l’élimination de la cellulite.

 


 

Envie d’un coach minceur bio ?

Un tout nouveau programme de coaching sain et durable élaboré par deux experts bio en France. Tous deux auteurs de best-sellers sur l’alimentation saine, le bien-être et la santé environnementale. Le Dr. Lylian Le Goff, concepteur de la Triade Alimentaire® et Laurence Salomon, naturopathe et célèbre bio du restaurant Nature & Saveur à Annecy, où elle allie cuisine plaisir et cuisine santé dans sa Cuisine Originelle®. Ses compétences de naturopathe, diplômée du Cenatho, lui ont permis d’intégrer l’importance du choix des ingrédients pour la santé. Elle en fait désormais profiter les internautes sous la forme de 365 jours de menus minceurs de saison inédits. Savoureuses, ses recettes sont faciles à réaliser, bon marché et adaptées à toute la famille. A découvrir au plus vite…

Pour en savoir plus : www.lecoachminceurbio.com

 


 

La minceur en 4 chiffres…

29,2% des français sont en surpoids en 2006 et 12,6% sont concernés par l’obésité.

1200 kcal, c’est le nombre de calories que contient une pizza 4 fromages surgelée.

1,52 milliard d’euros c’est le CA réalisé par le marché de la minceur :

1/4 des Français se préoccupent régulièrement de leur tour de taille.

 


 

Jouez à l’écolo-quiz minceur !

1- Le Nopal est extrait :

a- Des raquettes des tiges du figuier de Barbarie

b- Des fruits du figuier de Barbarie

c- Des épines du figuier de Barbarie

2- La kigélia est l’actif phare des femmes :

a- Tibétaines

b- Africaines

c- Polynésiennes

3- Parmi ces trois huiles essentielles, laquelle est particulièrement adaptée aux soins minceurs ? :

a- L’huile essentielle de bergamote

b- L’huile essentielle de pruche

c- L’huile essentielle de christe marine

4- L’Icoone est une machine tendance :

a- de renforcement musculaire

b- de palper-rouler

c- d’assouplissement

5- L’agar agar est obtenu à partir :

a- D’une algue verte

b- D’une algue rouge

c- D’une algue multicolore

Réponses : 1/a – 2/b – 3/c – 4/b – 5/b

 


 

Un shampooing écologique non liquide :
une véritable révolution !

Douce Nature innove en lançant « Fleur de Shampooing ». Ce n’est pas un savon, mais un véritable shampooing. De forme solide, il ne contient que de la matière active et concentrée. Facile d’utilisation : il suffit de mouiller les cheveux, bien frotter avec le pain pour obtenir une mousse abondante, masser le cuir chevelu, laisser agir quelques instants et rincer. D’aspect original et ludique, « Fleur de Shampooing » est pratique d’utilisation et grâce à son trou central, il se pose facilement sur un crochet. Economique : une fleur de 85 g équivaut à environ 400 ml de shampooing liquide classique et limite le gaspillage de produit. Ecologique : pas de flacon en plastique et une forte contribution à la réduction des émissions de CO2 : moins de transformation, transport, emballages…Tous les composants actifs d’un shampooing sont réunis sur une base argile, sans colorant, sans paraben, sans dérivés de pétrole et sans produits de synthèse. Ses formulations originales sont adaptées aux 3 grands types de cheveux (normaux, secs et gras). Bénéficie du label Cosmébio. Certification par Ecocert selon le référentiel « cosmétique écologique et biologique » d’Ecocert Greenlife.

www.douce-nature.fr

 


 

Les conseils du Naturopathe

Pas de printemps pour les allergies !

Le printemps n’est pas seulement l’époque des régimes mais bien souvent également celui des allergies. Une fatalité ? Que nenni… Il semblerait qu’une fois de plus nos amies les abeilles viennent à notre secours pour jouer un rôle majeur dans la désensibilisation de l’organisme aux allergènes. Premier allié le pollen, qui contrairement aux idées reçues, n’est pas nécessairement néfaste aux personnes sujettes au rhume des foins. Pourquoi ? Et bien parce que seuls les pollens véhiculés par le vent, dits anémophiles, sont ceux qui déclenchent les réactions du système immunitaire et par la même des allergies. A contrario, les pollens récoltés par les abeilles ou autres insectes, dits entomophiles, sont hypoallergisants. Ils permettent, lorsqu’ils sont administrés à faible dose, en agissant comme un vaccin, de mener à des cures de désensibilisation qui conduisent à la disparition progressive des symptômes allergiques (rhinites, asthme).

Plus surprenant encore le venin d’abeilles se révèle également très efficace et largement utilisé pour désensibiliser l’organisme à toute une série d’allergènes. La prise de doses infinitésimales de cette substance permet en effet de réduire d’une part les conséquences d’une piqûre chez les sujets allergiques, et d’autre part de moduler le système immunitaire afin de limiter les réactions allergiques dans leur ensemble.

Jean-Philippe Dellamonica – Naturopathe – 06 83 06 68 31

 


 

éco Livre

Ces pollens qui nous soignent
de Patrice Percie du Sert

Le pollen, aliment conçu par la fleur et nourriture quasi exclusive de l’abeille, possède une puissance nutritive exceptionnelle. Cet ouvrage, véritable référence sur le sujet, permet de percer les secrets de ce produit ancestral. Il révèle sa composition, ses caractéristiques, sa diversité et, surtout ses nombreuses vertus thérapeutiques. En outre, l’auteur insère le pollen dans une vaste réflexion, validée scientifiquement, sur les facteurs environnementaux qui conditionnent notre état de santé, en particulier l’alimentation qui tient un rôle prépondérant. « Considérez les aliments comme vos médicaments » disait Hippocrate, il y a près de deux mille cinq cents ans. Considérez également ce livre comme une clé qui vous aidera à rajouter de la vie aux années er des années à la vie.

Editions Guy Trédaniel 111 pages- 22€

 

 

Les informations proposées par l'Écolomag ne se substituent pas à un avis médical auprès des professionnels de santé compétents. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

 

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.