Santé, Bien-être & Beauté

L’écolomag N° 18

Juillet – Août 2010

 

Sophie MacheteauVive les thérapies au naturel !

Par Sophie Macheteau

« J’ai trop d’énergie pour travailler »

Marcel Achard

Etre en vacances, faire le vide, se détendre… Tout cela semble idyllique si ce n’est que parfois, notre énergie s’évapore dès les premières heures de nos congés payés. La fatigue accumulée, couplée au lâcher prise, nous empêche de profiter pleinement de ce moment pourtant si convoité. Pas question d’être raplapla… Puisez au coeur de la nature toute la vitalité nécessaire pour profiter à 100% de votre été.

 


 

La plante du mois :
Le camu-camu (Myrciaria dubia)


Le tonifiant le plus riche en vitamine C naturelle

Origine

Originaire de la forêt tropicale d’Amérique du Sud, le camu-camu pousse dans les marécages et les lieux inondés, au bord des fleuves et des lacs amazoniens au Pérou, au Brésil, au Venezuela, ou encore en Colombie. Il peut survivre plusieurs mois avec son tronc profondément immergé.

Partie utilisée : les fruits de l’arbre, de petits fruits ronds, sont de couleur rouge-orangée.

Histoire et tradition

Depuis très longtemps, le camu-camu est considéré par les tribus d’Amérique du Sud comme symbole de force et de santé. Ses fruits sont notamment consommés avant la chasse pour leur effet stimulant. Avant de devenir une source incontournable de vitamine C, les baies de camu-camu servaient aussi d’appâts pour la pêche! La récolte des fruits de camu-camu se fait traditionnellement en canoë, car les fruits sont mûrs à la saison des pluies, alors que les sols sont inondés.

Description botanique :

Le camu-camu est un arbuste de 2 à 6 m de haut, à la croissance lente, dont les ramifications partent de la base du tronc. Ses fruits sont des baies rondes de 1 à 3 cm de diamètre. Ces derniers, de couleur rose lorsqu’ils sont jeunes, deviennent rouges à maturité. Leur pulpe blanche renferme une à quatre graines réniformes, aplaties et couvertes de petites fibres blanches.

Ses principaux composants : la vitamine C ainsi que les vitamines B1, B2, B3 et E.

Ses propriétés pharmaceutiques :

Le fruit du camu-camu est le fruit le plus riche en vitamine C actuellement connu : il en contient 40 fois plus que l’orange et 1,5 fois plus que l’acérola. Il est ainsi conseillé pour ses vertus tonifiantes et fortifiantes en cas d’infections virales, de rhume ou de fièvre.

Comment l’utiliser ?

Une cuillère à café par jour avant les repas, à diluer dans une boisson froide, pendant 2 à 3 semaines. A renouveler.

Ses propriétés cosmétiques :

  • Anti-oxydant il freine la destruction des membranes cellulaires et lutte contre le vieillissement
  • Il tonifie et favorise la cicatrisation de la peau par stimulation de la production de collagène
  • Il reminéralise et détoxifie la peau

Comment l’utiliser ?

  • En actif anti-âge et antirides dans la fabrication de crèmes visage
  • En masque bonne mine

Astuce

Le camu-camu est idéal pour préparer la peau au soleil.

 


 

écosanté

Réveiller l’énergie de l’intérieur

Nous pensons souvent à faire des cures au moment de la rentrée mais, avouons-le, plus rarement lors des vacances. C’est pourtant le moment idéal pour retrouver tout naturellement son énergie, grâce à des plantes adaptées. Voici notre écolo-sélection :

La maca (Lepidium Meyenii)

La Maca ou ginseng péruvien était déjà cultivée par les Incas il y a 2000 ans. Ce sont les Incas qui ont conseillé aux premiers espagnols de donner de la Maca aux animaux d’élevage qui avaient du mal à se reproduire. La racine de Maca est aujourd’hui encore consommée dans l’alimentation courante, notamment sous forme de porridge ou de boisson fermentée (« Maca chicha »). En complément alimentaire la Maca est traditionnellement utilisée pour maintenir vitalité et énergie, et pour entretenir les performances physiques. Elle est également reconnue pour favoriser le désir sexuel et favoriser la fertilité.

(Source : www.superdiet.fr)

 

La caroube : le fruit débordant de vitalité !

Le caroubier, surnommé au Pérou « miracle du désert », atteint parfois 20 mètres de hauteur et pousse le long des zones arides de la côte en captant l’eau grâce à ses racines qui descendent jusqu’à 50 mètres dans le sol. Généreux, il donne aux hommes et aux animaux des fruits très nutritifs, riches en protéines, fibres, calcium et phosphore. Les cosses finement broyées donnent ainsi une poudre d’une saveur agréable, aux nombreuses vertus : riche en mucilages, elle favorise notamment un bon transit. C’est cette douceur envers les intestins, liée à une importante teneur en nutriments, qui va favoriser une bonne récupération énergétique chez les personnes affaiblies, dont les facultés d’assimilation des aliments sont amoindries.

Comment la consommer ?

Très agréable de goût, la caroube peut accompagner les repas quotidiens et rehausser agréablement boissons chaudes ou froides, desserts, fromage blanc, fruits… Comptez ½ cuillère à café par personne.

Où en trouver ? Sur www.voyalimento.fr

 

Le pollen

Sur 22 acides aminés essentiels à l’organisme humain, le pollen en contient 20, avec une concentration 5 à 7 fois plus importante que dans la viande, les œufs et le fromage. Il apporte des vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B9 et C, de la provitamine A et de nombreux sels minéraux en quantités très intéressantes : magnésium, potassium, calcium, fer, silicium et phosphore. Il contient également des enzymes de la rutine, intéressante pour ses bienfaits sur la circulation, et des substances antibiotiques naturelles. Il régularise le fonctionnement intestinal et agit contre la fatigue physique et intellectuelle.

Comment le consommer ?

Un adulte pourra en prendre 2 à 4 cuillerées à café par jour et ce, pendant un mois ou deux, de préférence frais.

Où en trouver ? En magasins bio ou sur www.pollenergie.fr

 

Action du pollen frais sur la santé de nos intestins ?

Les intestins sont souvent la cible de nombreux troubles et désagréments regroupés sous l’acronyme de Maladies Inflammatoires Chronique de l’Intestin (MICI). Ces maladies se caractérisent par l’inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif (liée à une hyperactivité du système immunitaire) et par des lésions destructrices et leur origine n’est pas clairement élucidée.

Le pollen frais (et plus précisément le pollen de ciste) possède dans sa composition plusieurs molécules dont l’action sur le système digestif et sur l’inflammation a été démontrée. Des études très récentes ont montré que le pollen frais contenait des ferments lactiques provenant de l’estomac de l’abeille et appartenant à la famille des lactobacilles et bifdobacterium. Les résultats de nos expériences ont montré que lorsque l’on incube des salmonelles en présence de 5% de pollen frais, leur croissance est complètement inhibée après 24h, alors que l’ajout du même pollen mais séché dans les mêmes conditions n’aboutit à aucune inhibition. Des résultats similaires ont été trouvés avec 2 autres pathogènes de la fore de passage de l’intestin : Proteus vulgaris et Proteus mirabilis. Nous avons également montré sur un modèle expérimental animal de rectocolite hémorragique, que la complémentation du régime avec 5% de pollen frais pendant 3 semaines réduisaient de 40% le nombre de lésions induites au niveau du colon et de 48% l’inflammation comparativement au groupe recevant du pollen sec.

Nos expérimentations ont donc d’une part bien confirmé les observations des consommateurs de pollens frais et d’autre part confirme que le pollen de ciste frais, par la présence des ferments lactiques (et leurs actions sur l’intestin et l’immunité), de la vitamine E, des caroténoïdes, des polyphenols et/ou fibres réduit les phénomènes inflammatoires et améliorent certainement l’absorption des nutriments contribuant à une meilleure fonctionnalité de l’intestin dans son ensemble. Le pollen frais de ciste est donc intéressant pour lutter contre les troubles inflammatoires chroniques de l’intestin.

Nicolas Cardinault – www.pollenergie.fr

 

Un « miel de cure »
pour faire le plein d’énergie,
ça vous tente ?

Au-delà de ses qualités gustatives, le miel peut avoir de réelles qualités thérapeutiques. C’est le cas pour le miel de cure de châtaignier, enrichi en pollen frais polyforal, qui saura booster votre énergie en cette période estivale. Riche en minéraux, fructose et glucose, le miel de châtaignier est un puissant miel de force.

Conseil d’utilisation : 1/2 cuillère à café avant le repas du matin, en cure de 21 jours.

Une petite manucure ?

Polyvalent, ce miel de cure apporte aux ongles friables et mous toute sa richesse en nutriments essentiels (calcium, magnésium, sélénium, et rutine). Il apaise et stimule l’épiderme autour de l’ongle.

Où se le procurer ? En magasins bio et sur www.ballot-furin.com

 


 

Domptez la Chaleur pour être
au top de votre vitalité estivale !

Qui dit vacances, dit souvent soleil et forte chaleur, qui n’est pas hélas l’alliée de la vitalité. Il existe toutefois des astuces et gestes simples pour ne pas être trop flagada !

Astuces 100% naturelles pour faire de l’été
votre cure de vitalité !

Concoctez-vous des tisanes 100% vitalité !

Thym, romarin et sauge, voilà un trio gagnant et revitalisant.

Usez sans abusez de boosteurs d’énergie, 100% naturels
Ginseng, guarana, acérola, kola, cannelle et gingembre…

Prenez-en de la graine !

Ce n’est pas parce que vous êtes en vacances qu’il faut manger n’importe quoi ! Profitez-en plutôt pour découvrir les graines germées (Alfalfa, luzerne, poireaux..), qui sont de véritables sources de vitalité. Grâce à la germination, leurs valeurs nutritives sont multipliées à bien des niveaux : vitamines, sels minéraux, protéines, lipides, chlorophylle, enzymes…

Source : Livre « Graines germées, stimulez votre vitalité » – Lionel et Chantal Clergeaud – Editions Dangles.

Allez piano solo sur les sucreries !

L’excès de sucre provoque certes un pic de glycémie qui booste sur le moment, mais cette hyperglycémie s’accompagne d’une hausse du taux d’insuline, provoquant, in fine, une hypoglycémie et donc une baisse de tonus.

La parade ? Privilégiez les purées d’oléagineux, les fruits secs et les sorbets « maison », les fruits peps comme le pamplemousse, le cassis et le citron. Vous pourrez les sucrer avec de la stévia.

Profitez des bienfaits de la luminothérapie grandeur nature !

Pensez aux balades matinales pour faire le plein de vitalité. Notre organisme étant conditionné par le rythme jour/nuit, la lumière du jour déclenche la sécrétion de cortisol, l’hormone du stress positif qui mobilise nos énergies, favorables au tonus général.

Profitez des bienfaits des embruns marins

L’aérosolthérapie naturelle du bord de mer permet l’absorption, à travers le tissu pulmonaire, des ions négatifs en suspension dans l’air, indispensables à notre équilibre. Ces derniers exercent une action apaisante sur le système nerveux et procurent un réel nettoyage des voies respiratoires.

 

La nature, ma trousse à pharmacie !

Lorsqu’il s’agit de notre bien-être et de notre santé, nous avons tendance, principalement pour nous rassurer, à multiplier l’achat de produits. Résultat ? Une armoire à pharmacie bien souvent remplie de produits dont nous ne nous servirons jamais. Et si nous revenions à un peu plus de simplicité et d’efficacité avec un produit polyvalent, qui serait notre allié pour soigner tous les petits maux de la vie quotidienne ? Après tout, grâce aux huiles essentielles (tea tree, clou de girofle, cannelle, thym à linalol..) et aux hydrolats aromatiques (hélichryse, millepertuis, souci..), la nature regorge de matières premières nobles, à la fois apaisantes, cicatrisantes, antiseptiques, fongicides et antalgiques, pour nous simplifier la vie et faire disparaître illico presto nos petits bobos.

SOS essentiel : les soins et l’hygiène familiale biologique de la tête aux pieds.

Source : www.abiessence.com

 

Le saviez-vous

Une femme peut utiliser jusqu’à 11 000 tampons durant sa vie et risque donc de s’exposer d’autant plus aux pollutions à la dioxine, causée par le blanchiment au chlore, l’utilisation de pesticides qui sont vaporisés sur les cultures de coton conventionnelles et l’utilisation de Rayonne et de produits synthétiques qui entrent dans la composition du tampon. Alors n’attendez plus et optez pour une hygiène intime certifiée 100 % bio !

 


 

écobien-être

Cet été j’ai la méga pêche !

Et si vous profitiez de cet été pour tester de nouvelles sensations, dynamisantes, euphorisantes et revitalisantes ?

Adoptez la sieste estivale !

La sieste pour les paresseux ? Que nenni… Plus besoin de culpabiliser, faire la sieste c’est ultra tendance et bienfaisant ! Certes, les bienfaits de la sieste sont connus depuis longtemps, mais une étude réalisée par l’université de Berkeley vient de montrer de façon claire, que la sieste, en plus de reposer le cerveau, dope les capacités mentales et cognitives. De dix à vingt minutes, cette pause permet donc de rester dynamique tout en rechargeant efficacement les batteries. Pratiquée quotidiennement cette dernière peut faire gagner 1 à 2 heures de sommeil par jour !

Le saviez-vous

Le mot sieste vient du latin sixta, qui signifie la sixième heure du jour et qui désigne en fait l’heure du midi chez les Romains. La sieste est donc le repos, accompagné ou non de sommeil, qui suit le repas de midi.

Source : Le sommeil dans tous ses états Pr Damien Léger Editions Plon

 

Courir… dans l’eau !

Après l’aqua-bycling, voici la nouvelle discipline sportive du fitness aquatique, l’Aquarunning, qui permet de sculpter la silhouette tout en faisant travailler le système cardiovasculaire… Au choix, marche ou course à pieds, celle-ci se pratique dans l’eau sur un tapis spécifique inspiré des tapis de courses que l’on peut rencontrer en salle de fitness. L’intérêt ? Bénéficier du travail de la course à pieds, tant au niveau musculaire que cardiovasculaire, sans ses inconvénients. C’est-à-dire sans les chocs que l’on peut recevoir du fait de courir sur terre et qui se répercute dans les articulations. La silhouette jouit alors d’un meilleur retour veineux du fait de la pression de l’eau, permettant un meilleur drainage au niveau du sang afin de lutter contre la peau d’orange et la cellulite.

Durée d’une séance : 30 à 45 min

Pour en savoir plus : www.aquarunning.com

 

Oser la fish pédicure

Nouvelle vague dans les soins pour les pieds, « La Fish Pédicure » consiste à renverser la chaîne alimentaire pour se faire exfolier les peaux mortes par des petits poissons, le tout grâce à des micro-succions. Vous nagez entre deux eaux ? Ne vous inquiétez pas, Il suffit de plonger ses pieds dans un bassin individuel et d’attendre que les « Garra Rufa » (Nom donné aux petits poissons) frétillent autour de vos petits petons. Après 20 minutes de guilis en leur compagnie, vos pieds sont pris en charge pour une mise en beauté et un modelage. Résultat ? Des pieds tout doux et une agréable sensation de bien-être et de relaxation. Il ne vous reste plus qu’à vous jeter à l’eau !

Pour en savoir plus : www.rufafshspa.com

 


 

éco Livres

« Les 8 cures de revitalisation »
de Nathalie et Jean-Marie Delacroix

Fatigué, stressé, quand votre corps vous dit stop! et que les batteries ont besoin d’être rechargées, il est parfois nécessaire de l’écouter et de se pencher sur ses problèmes… Insuffisances en sels minéraux, oligo-éléments ou acides aminés, comment y remédier ? Pour nous guider, Nathalie et Jean-Marie Delacroix nous proposent au cœur de cet ouvrage, 8 cures de revitalisation pour désintoxiquer le corps et lui apporter tonus et vitalité. Alors, vous êtes plutôt raisin, citron, bouleau, pomme, fraise, cerise…? A vous de le déterminer, grâce aux explications simples et claires, qui vous guideront dans le choix de légumes et de fruits crus, qui permettront de combler vos carences alimentaires pour agir en synergie et évacuer l’inutile. Vertus, modes opératoires, reprises alimentaires, périodes adéquates, cures aux bienfaits éclatants… Voici un cocktail de vitamines et de petites astuces pour prendre soin de son corps pendant les vacances !

Editions Chariot d’or – 128 pages – 9 €

 

« Les Huiles Essentielles »
270 huiles essentielles – 170 maux traités de Jean-Philippe Zahalka

De la médecine à la cosmétique, les Huiles Essentielles ont le pouvoir d’enrayer les infections bactériennes et virales (ORL, pulmonaires, génito-urinaires, dermatologiques) comme de relancer les défenses naturelles ou de soulager les petits maux de la vie quotidienne. Véritables « petites bombes chimiques » elles doivent, pour cette raison, être utilisées avec précaution. Docteur en pharmacie, Jean-Philippe Zahalka a, non seulement la passion des plantes, mais aussi celle des Huiles Essentielles. Dans cet ouvrage accompli, vous retrouvez des fiches exhaustives sur les propriétés des huiles essentielles mais aussi de précieux conseils sur la manière de les choisir, de les acheter et de les utiliser.

Editions du Dauphin – 368 pages – 20 €

 


 

Seule Silice 100% naturelle certifiée Bio !

Situé au coeur d’une nature forte et pure, le laboratoire Bioforal est reconnu par la force de ses engagements. Tous ses produits sont élaborés avec beaucoup de soin, en respectant au maximum la nature et sa force vitale. Depuis 2005, il fabrique notamment son Ortie Silice, selon un procédé innovant et totalement naturel, à partir d’extrait d’ortie issu de cultures biologiques (Urtica dioica) et à l’aide de diatomées. Cette Silice est dynamisée ensuite à l’eau de source volcanique, en cascade durant une semaine pour augmenter encore son efficacité. Ainsi obtenue, elle offre les meilleures garanties d’assimilation grâce à l’utilisation de l’ortie, très riche en acide ortho silicique Si(OH)4 (1 à 4 %), préférée à d’autres extraits, qui sont plus difficiles à absorber comme ceux de la Prèle ou du Bambou.

Ses propriétés : Sa présence aide à la fixation du calcium et contribue ainsi à un confort maximum pour les os et articulations. De plus, excellent antioxydant, elle aide à la régénération de la peau, des ongles et des cheveux et c’est un véritable agent anti-vieillissement. Naturel et biodisponibilité optimum !

Fort d’un succès non démenti depuis son lancement, la formule de Bioforal est conforme à la législation européenne et a été élue meilleure Silice sans Paraben par la revue Pratiques de santé dans le cadre d’un test de comparaison de 7 Silices. Son procédé exclusif et totalement naturel lui permet d’être recommandée par les meilleurs thérapeutes.

www.bioforal.fr – La nature pour la vie !

 


 

La star VIP de l’été : le miel de Manuka

Originaire de Nouvelle Zélande, Le Manuka est un arbrisseau de la famille des myrtacées, bien connu du peuple Maori, qui l’utilise depuis des siècles dans sa médecine traditionnelle pour soigner notamment fièvre, bronchite et asthme, ou encore pour ses propriétés cicatrisantes et antiseptiques. Abréviation de « Unique Manuka Factor », l’indice UMF® indique le niveau d’activité antiseptique unique du miel de Manuka. Chaque production est systématiquement testée en laboratoire et classée par ordre croissant d’efficacité sur une échelle allant de 0 à 25. Plus l’indice est élevé, plus le miel de Manuka est puissant et actif. Non content d’être délicieusement gourmand, le miel se révélera très efficace contre les piqûres d’insectes, les coups de soleil, les cicatrices ou les boutons disgracieux.

Où s’en procurer ? Dans les magasins bio www.comptoirsetcompagnies.com

 


 

Rubrik’ à trucs

Soigner naturellement
les petits maux de l’été

J’ai attrapé un coup d’soleil…

Le gel contenu dans les feuilles charnues de l’aloe vera (riche en vitamines, minéraux, polysaccharides, acides aminés essentiels, enzymes…) apaisera à merveille le feu des coups de soleil des grands et des petits.

 

Même pas mal !

Ah ! l’été, le soleil, la mer…et les insectes ! Leurs piqûres provoquent généralement des rougeurs instantanées, causant gonflements et démangeaisons qui peuvent être soulagées par le plantain, doté à la fois de vertus antiseptiques et antihistaminiques. Il vous suffira de préparer une infusion de feuilles de plantain et d’appliquer la liqueur ainsi obtenue sur les piqûres.

 

Pied d’athlète ?

L’été, lorsque vous fréquentez les piscines municipales ou que vous pratiquez du sport de manière intensive, il se peut que des champignons microscopiques viennent se loger entre vos orteils, provoquant desquamation, démangeaisons et autres désagréments. L’ail et l’huile essentielle d’arbre à thé agiront comme antifongiques puissants.

Idée de préparation : Dans 90 ml de macérât de calendula, faites macérer 21 jours deux cuillères à soupe d’ail séché, et ajoutez 30 gouttes d’huile essentielle de tea tree. Filtrez la préparation, puis appliquez sur les zones concernées.

 

Infections urinaires !

Lorsque nous voyageons, ou passons des heures dans la piscine, il peut nous arriver d’attraper une infection urinaire, qui nous gâche quelque peu les vacances. Si la canneberge se révèle être très efficace, la bruyère, moins connue, vous sera également d’une aide précieuse. Il vous suffira de faire une décoction de sommités fleuries séchées de bruyère (4 cuillères à soupe par litre d’eau). Buvez ensuite le litre au cours de la journée.

 

La turista ne passera pas par moi !

Pour prévenir ou guérir une diarrhée estivale, mangez des bananes et de la caroube, riches en pectine. En plus c’est délicieux ! Trop top !

 

Les chevilles qui enflent ?

La chaleur et l’exposition au soleil ne facilitent pas la circulation du sang. Une solution simple et non moins efficace, consiste à avoir toujours avec vous un flacon spray d’hydrolat de menthe poivrée, que vous conserverez au réfrigérateur afin d’optimiser l’effet igloo et vasoconstricteur.

Source : 70 remèdes naturels à faire soi-même de James Wong aux éditions Vigot

 


 

écobeauté

Une beauté peps et vitaminée

L’été, les vitamines tiennent le haut de l’affiche. Alors pas question de s’en priver, côté cuisine mais aussi côté beauté.

 

Je « vitaminise » ma peau avec l’acérola

Kezako ?

L’acérola est une petite cerise très fortement concentrée en vitamine C naturelle. Elle contient également des vitamines E, A et B, ainsi que des polyphénols et des minéraux (phosphore, calcium, potassium, magnésium et fer). On connait l’acérola comme complément alimentaire et pour agrémenter cocktails, jus de fruits, yaourts ou fromages blancs, mais saviez-vous qu’elle est également idéale pour réaliser des soins de beauté « maison » ?

Utilisation cosmétique

La petite cerise est parfaite pour stimuler la production de collagène et détoxifier la peau. Elle est également appréciée pour son potentiel anti-oxydant et pour son aptitude à reminéraliser la peau. Elle sera idéale comme actif anti-âge et antirides dans la fabrication de crèmes visage ou masques bonne mine.

Dosage : 1 à 20 % pour incorporation dans une crème
1 à 100 % pour la préparation de masques et de mélanges poudreux…
Dispersion dans l’eau ou la phase aqueuse en agitant

Le saviez-vous

L’acérola bio, 100% naturelle, contrôlée et certifiée, est de couleur beige clair titrée à 17% de vitamine C. La non bio, appelée aussi «sauvage» est de couleur rose, titrée à 25% de vitamine C ! Sa couleur tient d’un rajout de vitamine C de synthèse, coloré à base de carmin de cochenille (insecte du Mexique utilisé pour colorer le ketchup), d’où sa couleur rose…

Comment passe t-on d’un fruit à une poudre ?

  1. Cueillette des fruits d’Acérola bio lorsqu’ils sont encore verts
  2. Clarification. Une fois cueillies, les baies sont mises dans une grande étuve à macérer, puis vient la filtration, ce qui donne un concentré de jus d’Acérola, de couleur transparente.
  3. Extraction. Son principe est de reconcentrer une plante, un principe actif, un fruit. Pour faire un extrait, on est obligé d’utiliser un support, la maltodextrine (issu du manioc ou du maïs). On pulvérise donc le concentré d’Acérola sur la maltodextrine jusqu’à saturation pour obtenir une concentration de 17% à 18% de vitamine C naturelle issue de l’Acérola !

(Source : www.naturoconcept.com)

Recettes express :

Shampooing ou gel douche vitaminé : mélangez une cuillère à café de poudre d’acérola dans 100ml de base lavante neutre certifée bio

Masque bonne mine à l’acérola : mélangez 1 cuillère à soupe d’argile blanche + 1 cuillère à café d’acérola + 1 cuillère à soupe d’eau forale de rose.

 

Je chouchoute mes cheveux avec le vinaigre
de cidre de pommes biologiques

Le véritable vinaigre de cidre biologique est fabriqué à partir d’un jus de pommes issu de l’agriculture biologique, non pasteurisé et vieilli en fûts de chêne pendant un an. Le vinaigre de cidre contient un grand nombre de substances nutritives importantes, des minéraux, des vitamines, des acides essentiels, plusieurs enzymes, des oligo-éléments et une bonne quantité de pectine. Additionné à l’eau de rinçage après le shampooing, ou utilisé à même le cuir chevelu en friction, il est sébo-régulateur, il fortifie les cheveux, les rend brillants, et agit comme désinfectant et anti-pelliculaire.

Recettes express :

Pour nourrir les cheveux abîmés, mélangez 1 cuillère à café de vinaigre de cidre avec 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et 3 blancs d’œufs. Rincez et procédez au shampooing.

Pour faire briller vos cheveux, rincez-les avec le mélange suivant :
1 cuillère à soupe de jus de citron et 1 cuillère à soupe de vinaigre dans un litre d’eau.

Pour traiter les cheveux gras, préparez un vinaigre à l’orange : Mettez ½ tasse de zestes d’orange râpé, ½ tasse de feuilles d’oranger et ½ tasse de fleurs d’oranger dans un bocal. Recouvrez avec un litre de vinaigre chaud. Fermez hermétiquement et secouez tous les jours pendant trois semaines. Ajoutez une petite quantité à l’eau de rinçage.

 

Je me mets à « La fruit masque attitude »
avec les fruits d’été

Les fruits d’été sont une source importante d’antioxydants essentiels, indispensables pour préserver la peau du vieillissement cutané. Ils regorgent également de minéraux et de vitamines offrant ainsi à la peau un véritable cocktail santé. N’hésitez pas à les détourner jusque dans votre salle de bains pour le plus grand plaisir de votre petite frimousse.

Trois fruits à l’honneur :

L’abricot câlin : riche en provitamine A et en minéraux, l’abricot est adoucissant et revitalisant pour la peau. Appliqué en masque, il pourra convenir à tous les types de peau.

La pêche pimpante : riche en provitamine A, vitamine C et minéraux (potassium, phosphore, magnésium), elle resserre les pores et a un effet éclaircissant et astringent sur le teint. De quoi avoir une vraie peau de pêche !

La tomate assainissante : véritable fruit d’été (et oui la tomate est un fruit !), la tomate est riche en lycopène, vitamines A et E, minéraux, oligo-éléments et fibres. Un masque à la tomate est idéal pour purifier et assainir les peaux grasses.

 

Je me pschitt avec des eaux aromatiques de fruits !

En période estivale nous rêvons toutes et tous de fraîcheur et de parfums fruités 100% naturels, qui nous font du bien et nous donnent de l’énergie. Il vous suffira de les acheter en flacon spray, de les conserver au réfrigérateur, afin d’optimiser l’effet rafraîchissant, et de les vaporiser sur le corps ou le visage, et même sur votre linge, aussi souvent que nécessaire.

Notre sélection :

  • L’hydrolat aromatique de combawa
    Très aromatique, avec une odeur de citron fraîchement pressé, l’hydrolat de Combawa, originaire de Madagascar, est rafraîchissant, réveille les teints ternes et fatigués et raffermit la peau.
  • L’hydrolat aromatique de cassis bio
    Fruité et gourmand, cet hydrolat aromatique est un excellent tonique cutané.
  • L’eau de citron bio
    Cette eau de fruit n’est pas un hydrolat. Elle se distingue par son mode d’obtention particulier : puisée au cœur du fruit, l’eau de fruit de citron bio est obtenue par évaporation, puis condensation de l’eau contenue dans le jus de citron bio pressé. Tonique et astringente, elle permet de resserrer les pores. Purifiante et équilibrante, elle permet d’éliminer les points noirs tout en équilibrant les zones grasses et en purifiant les imperfections.

Source : www.aroma-zone.com

 

Je me douche
avec un gel exfoliant tout doux…

Ce nouveau gel douche nettoie, exfolie et active la microcirculation grâce à la poudre de bambou et une base lavante douce. L’aloe vera et l’extrait de romarin lui confèrent des effets hydratant et régénérant. Il laisse votre peau douce et lisse après utilisation. Tous les principes actifs sont d’origine végétale, son PH est doux et il est certifié Ecocert. Disponible dans les magasins spécialisés Bio.

www.douce-nature.fr

 


 

Deux recettes de beauté
« peps et vitaminées » à réaliser soi-même :

Gelée exfoliante cassis et fraise

Suggestion de contenant : Pot de 100 ml

Matériel nécessaire : Un bol, un mini-fouet

Ingrédients :

  • 100 ml d’hydrolat aromatique de cassis bio
  • 1 g de gomme xanthane de grade transparent
  • 3 pointes de couteau de mica cuivre
  • 1 cuillère à café de pépins de framboise
  • 40 gouttes d’extrait aromatique naturel de fraises
  • 20 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse

Mode opératoire : Dans un bol, mettre l’hydrolat puis incorporer la gomme xanthane et mélanger soigneusement à l’aide d’un mini-fouet. Ajouter le reste des ingrédients puis mélanger de nouveau. Transvaser dans votre pot.

Conservation : Fabriqué dans des conditions d’hygiène optimales et conservé au froid, votre produit pourra se conserver au moins 1 mois.

 

Beurre capillaire dynamisant
aux agrumes

Proposition de façonnage : Pot de 100 ml

Matériel nécessaire : Une petite cuillère ou un mini-fouet, un bol ou un bécher, une balance de précision ou de cuisine

Ingrédients :

  • 25 g de beurre de mangue bio
  • 20 g de beurre de cupuaçu
  • 45 g d’huile végétale de noyau d’abricot bio
  • 15 gouttes d’huile essentielle de citron bio
  • 15 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse bio
  • 7 gouttes de vitamine E

Mode opératoire : Après avoir pesé les ingrédients, mettre dans votre bol les deux beurres et l’huile végétale, puis faire chauffer au bain-marie. Une fois tous les ingrédients fondus, retirer votre bol du feu. Ajouter les gouttes d’huiles essentielles et la vitamine E et remuer. Transvaser dans le pot.

Astuce : Pour faciliter la prise en masse, vous pouvez mettre votre pot 10 minutes maximum au congélateur.

Conseil d’utilisation : Ce beurre onctueux s’applique avant le shampooing sur l’ensemble des cheveux. Laissez poser plusieurs heures ou toute une nuit pour nourrir et gainer les cheveux. Vous pouvez également appliquer une petite noisette sur les cheveux avant d’aller à la plage pour obtenir de jolis reflets blonds.

Conservation : Stocké à l’abri de la lumière et de la chaleur, ce beurre se conservera au moins trois mois.

 

Les vitamines en 7 chiffres…

  • 13, c’est le nombre de vitamines existantes. A ce compte s’ajoute le béta-carotène, qui peut être converti en vitamine A en cas de besoin.
  • 30 g de carottes, 65 g de kiwi et 2 cuillères à soupe d’huile permettent de couvrir respectivement les apports journaliers recommandés (AJR) en vitamines A, C et E.
  • 15 minutes minimum par jour d’exposition au soleil, du visage et des mains, permettent de couvrir les apports recommandés en vitamine D.
  • Une tomate de taille moyenne fournit entre 10 et 30 mg de vitamine C et 1,6 mg de provitamine a, soit le 1/3 de nos besoins journaliers.
  • La spiruline contient 45 fois plus de fer que les épinards, 12 fois plus de bêta-carotène que dans les carottes, 3,5 à 6 fois plus de protéines que la viande.
  • Pratiquer la sieste trois fois par semaine diviserait par trois le risque d’accident cardiaque.
  • Une séance de 10 minutes de rire a pour effet de réduire la pression artérielle.

 

Cet été j’adopte l’eau de coco bio !

Vous rêviez d’une nouvelle boisson pour cet été, aussi exotique que bienfaisante ? Ne cherchez plus ce qu’il vous faut, c’est l’eau de coco bio. Extraite de la noix de coco verte, fruit du cocotier, l’eau de noix de coco est un aliment complet très digeste avec une grande teneur en vitamines, en sels minéraux et en oligo-éléments. Elle est l’alliée estivale idéale pour supporter les fortes chaleurs sans souffrir de la déshydratation. Elle est d’ailleurs particulièrement recommandée pour les enfants et les personnes âgées, notamment en cas de canicule. Pour ceux qui souhaitent profiter de l’été pour s’adonner à leur sport favori, l’eau de coco se révèle être la boisson énergisante idéale. Grâce à sa forte concentration en potassium, sodium, et en magnésium, l’équilibre nécessaire en sels minéraux durant l’effort sportif est préservé. Alors qu’attendez-vous ? C’est parti mon coco !

www.lemondeestbio.com

 

Je me protège du soleil, oui mais comment ?

Les filtres chimiques étant controversés car régulièrement suspectés d’être des perturbateurs endocriniens, mieux vaut appliquer cette année le principe de précaution et les éviter. La solution ?
Adoptez un écran solaire 100% naturel, grâce à des minéraux micronisés (dioxyde de Titane et oxyde de Zinc) et des végétaux comme le Pongamia qui assurent une réflexion optimale des rayons ultra-violets A et B et une longueur d’onde critique supérieure ou égale à 370nm. Ce fltre naturel inerte très pur et très bien toléré ne pénètre pas la peau… Une solution efficace et toute en douceur pour protéger notre peau et la planète !

Source : www.melvita.fr

 

Testez le bain vitaminé pamplemousse et coco

Pendant vos vacances offrez-vous un bain 5 étoiles à moindre coût, qui saura vous revitaliser et nourrir tout naturellement votre peau.

Recette : dans l’eau chaude du bain, versez 400 ml de lait de coco et plusieurs rondelles coupées en quatre de pamplemousse non traité. Appréciez…

 

 

Les informations proposées par l'Écolomag ne se substituent pas à un avis médical auprès des professionnels de santé compétents. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

 

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.