Santé, Bien-être & Beauté

L’écolomag N° 20

Novembre – Décembre 2010

Green cocooning !

«Que la paresse soit un des péchés capitaux nous fait douter des six autres »

Robert Sabatier

Par Sophie Macheteau

Froid, manque de soleil, morosité ambiante…L’hiver ne manque pas de très bons arguments pour nous rendre paresseux et nous faire apprécier de rester le plus souvent possible chez soi, bien au chaud. Un excellent moyen de se déstresser, se détendre, se chouchouter et de goûter aux joies oubliées de la paresse. Après tout, si certains animaux sont adeptes de l’hibernation et ralentissent leur métabolisme, pourquoi n’aurions-nous pas droit, nous aussi, à notre moment de green cocooning, pour recharger nos batteries et appréhender positivement la période hivernale ?


 

Eco-flash : le cocooning kezako ?

Le cocooning est la recherche d’un confort douillet chez soi. On est bien chez soi et recentré sur soi ! En famille ou bien avec soi-même, mais au chaud ! L’essentiel étant de se couper du reste du monde, le temps de se reposer et de se calmer, mais aussi le temps de ne penser qu’à soi et de s’offrir détente et plaisir. Un doigt de narcissisme, un autre d’égocentrisme, une dose d’indulgence envers soi-même, une autre de paresse lentement savourée, et enfin une grande mesure d’évasion. Voilà les ingrédients du cocooning.

 


 

PassifloreLa plante du mois : La passiflore

Description botanique

Le genre passiflora comprend environ 500 espèces de plantes grimpantes à feuillage semi-persistant. Principalement originaire d’Amérique du Sud, cette plante grimpante, à tiges sarmenteuses et ornées de grandes fleurs solitaires très décoratives, peut mesurer de 3 à 9 mètres. La passiflore a été introduite en Europe au XVIIe siècle et s’est bien acclimatée dans les régions méridionales, comme sur la Côte d’Azur où elle est très répandue. Certaines variétés de passiflores sont cultivées pour leurs fruits jaunes : les fameux fruits de la passion.

Etymologie et légendes

Le mot passiflore signifie «fleur de la passion», en référence à la ressemblance que les premiers missionnaires virent entre ses organes foraux et la Passion du Christ : les cinq pétales et les cinq sépales désignent les apôtres en excluant Judas et Pierre, les cinq étamines symbolisent les plaies du Christ, les trois styles figurent les clous, la couronne de pétales très découpés se terminant en filaments fait penser à la couronne d’épines et les vrilles représentent les fouets de la flagellation. L’une des espèces les plus réputées, la Passiflora incarnata, signifie en latin «rouge comme la chair». La passiflore apporterait à la maison qui l’accueille paix et tranquillité, et attirerait amitié et notoriété à celui qui la porte.

Histoire et tradition

La passiflore a une longue tradition d’utilisation en tant que plante sédative. Au Mexique, elle était employée pour traiter divers symptômes liés à la nervosité : neurasthénie, névralgie, maux de tête, irritabilité, hystérie, épilepsie… Les Amérindiens se servaient de ses feuilles en cataplasmes pour soigner les blessures et les ecchymoses, et ils confectionnaient du jus de son fruit pour soigner les douleurs oculaires. Malgré cela, la passiflore est restée longtemps absente de la plupart des traités traditionnels de matière médicale.

Les fruits de Passiflora incarnata sont comestibles mais non commercialisés, au contraire des fruits d’autres espèces, connus sous les noms de maracudjas, grenadilles ou fruits de la passion.

En 1867, aux Etats-Unis, Lindsay signala son action en neuropathologie. Dès la fin du 19ème siècle, elle permit de bons résultats dans le traitement de l’insomnie et fut largement utilisée à partir de 1916 par Rénon dans le traitement des «angoisses de guerre». Depuis, Leclerc l’a expérimentée avec succès contre les troubles nerveux de la ménopause. Plus récemment, en Italie, la passiflore a été employée pour calmer les enfants hyperactifs.

Composition chimique

Les parties aériennes fleuries de la passiflore contiennent en autres :

  • Des glucides
  • Des phénols
  • Des favonoïdes
  • Des alcaloïdes

Le saviez-vous ?

L’accumulation maximale de favonoïdes se fait dans les feuilles, entre la préfloraison et la floraison. C’est la raison pour laquelle on utilise les parties aériennes fleuries.

Propriétés pharmaceutiques

La passiflore permet une relaxation musculaire préalable au sommeil. Elle restaure progressivement le sommeil chez les insomniaques. De plus, son pouvoir sédatif ne perturbe pas la vigilance au cours de la journée. Elle supprime aussi l’anxiété et la nervosité dues à la vie stressante que nous menons. Elle est également efficace dans le traitement des spasmes nerveux. Sans accoutumance ni dépendance, elle constitue un excellent moyen de sevrage et un substitut des hypnotiques classiques dont on connaît à long terme les effets néfastes.

Avec quoi l’associer ?

La passiflore est traditionnellement associée à l’aubépine afin d’augmenter l’effet bénéfique dans le traitement de l’anxiété, ainsi qu’à la valériane contre les troubles du sommeil.

Comment la consommer ?

1 tasse avant le coucher pour faciliter le sommeil ou 2 à 4 fois par jour en cas de palpitations.

Dosage : une cuillère à café de plante sèche finement coupée dans une tasse d’eau bouillante.

Propriétés cosmétiques

La passiflore présente des propriétés adoucissantes et hydratantes qui conviennent parfaitement au soin des peaux délicates, sensibles ou irritées.Egalement antioxydante, la passiflore peut entrer dans tous types de soins anti-âge et protecteurs comme les produits solaires par exemple.

Activateur de la microcirculation, la passiflore est un bon actif contre les rougeurs diffuses. Purifiante, elle est aussi recommandée pour la formulation de soins destinés aux peaux grasses et à tendance acnéique

 


 

écosanté

CocoonigUn climat propice au cocooning

Hibernez votre stress !
Comprendre le stress pour le minimiser

Le stress est un processus naturel et indispensable au fonctionnement de la vie. Toutefois, lorsqu’il devient chronique, le stress peut contribuer de manière importante au mal de vivre, à l’affaiblissement du système immunitaire et à l’apparition de différents troubles et maladies. En effet, pour faire face au stress, l’organisme a établi des mécanismes réflexes qui modifient de façon importante l’équilibre biologique. Et tous ces mécanismes qui, à court terme, permettent au corps de réagir adéquatement peuvent, à plus long terme, contribuer à de sévères dérèglements.

Le saviez-vous

Le mot stress fut introduit vers 1936 par le physiologiste canadien d’origine hongroise, Hans Selye, dont les recherches conduiront à la notion de Syndrome Général d’Adaptation (SGA). Késako ?

 

La réponse physiologique au stress
se déroule en trois phases :

1- La phase d’alarme : Les glandes surrénales libèrent d’abord de l’adrénaline et d’autres hormones pour mettre le corps en état de réagir immédiatement. Grâce à ce mécanisme, les perceptions, la force musculaire et les réflexes sont temporairement décuplés.

2- La phase de résistance : après quelques minutes, plusieurs autres mécanismes se mettent en place, notamment :

  • la hausse dans le sang du taux de cholestérol, d’acides gras, de sucre(glycémie) et des facteurs de coagulation,
  • l’inhibition du fonctionnement des globules blancs, etc.
  • la libération de nouvelles hormones, dont l’endorphine, le cortisol, la dopamine et la sérotonine. http://psychosoma.org

3- La phase d’épuisement : lorsque la situation stressante dure trop longtemps, les mécanismes de réaction fonctionnent tout le temps « à plein régime », entrainant ainsi une déperdition d’éléments biochimiques ainsi que des désordres métaboliques et physiologiques. Résultat ? L’organisme s’épuise, certains organes ou systèmes s’affaiblissent ou se relâchent.

 

Les effets néfastes du stress sur la santé

Le stress chronique peut contribuer à divers dérèglements qui se manifestent par des modifications du comportement ou des troubles physiques tels que :

  • impression brutale de fatigue ou lassitude permanente
  • vertige, malaise
  • oublis fréquents
  • agressivité sans objet
  • tension nerveuse, perte de patience, difficulté à accomplir les tâches habituelles
  • baisse de libido
  • problèmes gynécologiques
  • troubles du sommeil
  • tension musculaire
  • respiration difficile…

 

A plus ou moins long terme,
le stress chronique peut engendrer :

  • Une accélération du vieillissement
    Le stress augmente le dommage oxydatif, c’est-à-dire le vieillissement et la mort des cellules causés par les radicaux libres.
  • Un déficit immunitaire
    Le cortisol produit en réponse au stress peut causer un affaiblissement du système immunitaire : le corps devient alors plus susceptible aux agents infectieux, bénins ou graves, et aux différents types de cancer. On sait par exemple que les personnes stressées souffrent plus fréquemment du rhume.
  • Un déficit nutritionnel
    Pour produire l’énergie demandée par la situation, le corps métabolise plus rapidement les éléments nutritifs, engendrant ainsi un manque d’acides aminés, de potassium, de phosphore, de magnésium, de calcium, d’électrolytes et de vitamines B. Par ailleurs, les nutriments essentiels sont moins bien absorbés en période de stress.

 

Eco-scoop : Le système PNEI

Le stress a des répercussions à la fois sur l’activité nerveuse, l’équilibre endocrinien et les réponses immunitaires. Ces multiples répercussions témoignent de l’existence d’une grande connexion entre psychisme, système nerveux, système hormonal et système immunitaire : il s’agit en fait du système PNEI ou système psycho-neuro-endocrino-immunitaire. Lorsque l’un des sous-systèmes se fragilise, les autres sont plus ou moins affectés. Pour protéger notre PNEI pensez aux plantes adaptogènes comme le ginseng ou l’éleuthérocoque

 

Les astuces anti-stress
100% naturelles

Les vertus du bâillement…

Le bâillement, en générant de la dopamine, s’avère un moyen simple et efficace de lutter contre le stress. Alors, ne réprimez plus vos bâillements ! Même s’il est généralement involontaire, il est tout à fait possible d’apprendre à le déclencher pour en retirer les multiples bienfaits. Il s’agit d’ouvrir la bouche très grande, d’inspirer lentement et profondément tout en maintenant la bouche toute grande. Si le bâillement ne vient pas, on recommence à inspirer, en étirant les bras, cette technique devrait à coup sûr vous amener à bâiller.

Le rire à consommer sans modération !

Le rire est un excellent antidote contre le stress. Lors du processus du rire, le système nerveux sympathique provoque la libération de catécholamines dans la circulation sanguine par les glandes surrénales. En moyenne, cette sécrétion de catécholamines est composée de 80% d’adrénaline et de 20% de noradrénaline. Ces deux composés sont synthétisés à partir de la tyrosine, un acide aminé. La noradrénaline provoque quant à elle une constriction des vaisseaux sanguins et accroît l’activité du cœur. Une augmentation de la pression artérielle peut être observée. Ainsi, en agissant comme un anti-stress, le rire vient rétablir l’équilibre entre le système sympathique et parasympathique. Les autres effets bénéfiques du rire sur notre santé sont nombreux : du système immunitaire au système cardiovasculaire en passant par le stress, le sommeil, la douleur, le système respiratoire et le système digestif, les répercussions d’une bonne rigolade sont multiples.

Le saviez-vous

En provoquant un brassage en profondeur du tube digestif, le rire est considéré comme un des moyens naturels de lutter contre la constipation. Certains chercheurs stipulent d’ailleurs que le massage abdominal engendré par le rire stimulerait la sécrétion des sucs pancréatiques et que cela aurait pour effet de réguler la digestion.

 

Adoptez la respiration abdominale

La respiration abdominale est la respiration profonde, donc la plus bénéfique car elle permet de se concentrer sur sa propre respiration et optimise la capacité d’entrée d’air dans les poumons contrairement à la respiration classique qui est superficielle. Ce type de respiration remplit de manière la plus optimale les poumons. Un bon moyen de gérer son stress et de rester zen !

A vos marques… Mettez-vous debout, les jambes légèrement écartées. Placez vos mains autour de vos hanches, doigts devant et pouces derrière. Essayez de les repousser par votre respiration. Votre ventre doit se gonfler. Pour l’instant votre thorax doit se gonfler et vos épaules ne doivent pas monter. Lorsque vous effectuez une respiration abdominale, vous étirez vos poumons vers le bas. Le diaphragme se déplace de haut en bas et la pression exercée sur les viscères écrase ceux-ci, ce qui provoque le gonflement du ventre. Petit à petit, votre musculature abdominale va se transformer, les muscles acquérant volume et souplesse. Répétez chaque jour cet exercice jusqu’à atteindre un stade réflexe. Entraînez-vous à tout moment de la journée, notamment en marchant, ainsi que le soir, dans votre lit et mémorisez les sensations musculaires.

 

Aroma-cocooning

L’aromathérapie permet efficacement de lutter contre le stress. Les huiles essentielles les plus adaptées pour se détendre sont :

HE de basilic tropical
aide à surmonter stress, fatigue, dépression, insomnie

HE de bergamote
calme stress, angoisses, insomnies, irritabilité

HE de bois de santal
albal utilisée contre l’anxiété et les insomnies

HE de camomille noble
lutte contre le stress et les insomnies

HE de géranium Rosat
tonique, elle lutte contre la fatigue nerveuse

HE de lavande vraie
calmante, sédative, antidépressive

HE de mandarine rouge
relaxante et favorise le sommeil

HE de marjolaine à coquilles
sédative, calmante puissante du système nerveux central

HE de néroli (Fleurs de l’oranger)
Redonne vitalité et confiance en soi, apaise les angoisses et les peurs, développe la joie

HE de petit grain bigarade
elle apporte calme, détente et harmonie.

 

L’huile essentielle du mois

Huile essentielle de FRAGONIA : Son action contre les infections bactériennes est comparable à celle de l’huile essentielle de Tea tree avec une odeur beaucoup plus fine, fleurie et agréable. Elle possède par ailleurs une activité anti-inflammatoire et antalgique non négligeable sur les douleurs musculaires et articulaires. Mais surtout elle possède un puissant potentiel énergétique. Fragonia est l’archétype du principe féminin. C’est l’huile essentielle de la réconciliation, de la paix intérieure et de la paix avec autrui. Capable de favoriser l’introspection, l’huile essentielle de Fragonia libère des énergies négatives et conduit au bien-être intérieur et à la libération de ses angoisses permettant d’accéder à son véritable «moi» le plus profond.

Source : www.aroma-zone.com

 

Recette à faire soi-même : le soir masser votre voûte plantaire, la nuque, les tempes et le plexus solaire avec la préparation suivante : 1 goutte d’HE de mandarine + 1 goutte de camomille noble + 1 goutte de petit grain bigarade, diluées dans une cuillère à café d’huile végétale de votre choix.

A lire : « Le petit livre des huiles essentielles – Vaincre le stress » De Guillaume Gérault – édition Albin Michel

 

Faîtes une cure de magnésium marin

Lorsque nous sommes confrontés à une situation stressante, l’organisme secrète du cortisol, une substance qui provoque un certain nombre de réactions particulièrement néfastes au cours desquelles le système cardiovasculaire est sévèrement sollicité : augmentation de la tension artérielle, dépression du système immunitaire, ce qui entraîne une diminution de la résistance de l’organisme aux infections. En réduisant la montée du cortisol, le magnésium marin nous protège des effets dangereux du stress.

 

Quelques plantes de la sérénité

  • L’aspérule odorante : calme notamment la nervosité et l’émotivité
  • Le coquelicot : permet de lutter contre la nervosité, l’anxiété et l’émotivité
  • Le gomphrena : aide à la détente, facilite la sérénité
  • Le mélilot : idéal pour les personnes nerveuses et angoissées
  • La mélisse : sédative nerveuse (anxiété et nervosité)
  • Le rhodolia : stimulant du système nerveux central, améliore la résistance au stress

Important : ces plantes ne présentent pas de contre-indication aux doses habituelles

 

Faites bourgeonner votre sérénité

Communément appelée « médecine des bourgeons », la gemmothérapie utilise exclusivement les tissus embryonnaires frais des plantes, arbres et arbustes, c’est-à-dire les bourgeons, les jeunes pousses et les radicelles.

Selon la théorie, les bourgeons posséderaient certaines propriétés thérapeutiques supérieures à celles des diverses parties de la plante mature. Le bourgeon, étant un embryon, porterait en lui le potentiel de développement de la plante, un peu comme s’il était à la fois les racines, les tiges, les feuilles, les fleurs et les fruits. Il contient également de fortes concentrations d’éléments actifs comme des hormones, des oligo-éléments, des vitamines, des minéraux, etc. Pour la sérénité, optez pour les bourgeons de tilleul, d’aubépine ou de figuier.

Où trouver des macérâts glycérinés à base de bourgeons ?
Dans les pharmacies et magasins bio

 

Infusion green cocooning :
noisette et cocooning

Noisette

Recette pour une tisanière de 30 cl :

  • 1 pincée de feuilles de noisetier
  • 1 belle pincée de fleurs de guimauve
  • 5 noisettes coupées en petits morceaux
  • 1 pincée de menthe verte
  • ½ gousse de vanille coupée en morceaux et ouverte en 2
  • 1 pincée de racines de réglisse ratissée

Si vous aimez les noisettes, mettez-en quelques-unes à même la tasse en même temps que l’infusion, essayez, c’est délicieux, même si le liquide paraît, dans ce cas, un peu trouble. Temps d’infusion conseillé : 10 mn

Source : Mes infusions au naturel aux Editions Vigot

 

Boudez l’insomnie avec l’escholtzia

Pour se détendre au maximum mieux vaut ne pas être sujet aux insomnies. Pour vous aider un allié 100% végétal, l’escholtzia : Son rattachement à la famille des Papavéracées et son origine géographique lui valent sa dénomination commune de «pavot de Californie». De nos jours cette plante est très répandue, appréciée pour la gaieté de ses fleurs jaune orangé et donc utilisée à des fins ornementales dans les jardins. Très récemment, différents travaux scientifiques ont démontré la présence d’un hypnotique naturel; la californidine (famille des alcaloïdes) ayant un effet bénéfique sur la qualité du sommeil en phase d’endormissement, mais aussi sur les réveils nocturnes et les cauchemars.

 


 

Les aliments propices
au cocooning

Des oméga 3 pour un équilibre
émotionnel au beau fixe

Les acides gras polyinsaturés sont essentiels au bon équilibre émotionnel. Plusieurs études ont mis en évidence le lien existant entre le manque de moral et un taux trop bas d’EPA (acide eicosapentaénoique), l’un des deux acides gras polyinsaturés entrant dans la composition des Oméga 3. Les patients déprimés ont des réserves plus faibles en Oméga 3 que les sujets sains. Plus leurs réserves sont faibles en EPA, plus leurs symptômes sont sévères. Pour y remédier, faites une cure d’EPA.

Où en trouver ?

Dans les huiles de colza et de germe de blé, les noix, les légumes verts à feuilles (mâche, chou, laitue…), le hareng, maquereau, sardine, saumon et anchois…

 

Cocooning : Un retour aux racines

L’hiver, privilégiez les racines qui apportent de l’énergie terrestre : betterave, carotte, pomme de terre, navet, radis, topinambour… regorgent de vitamines et d’oligoéléments, qui donnent de l’énergie et renforcent le système immunitaire.

 

Cocooning marin

Pour profiter au mieux de cet instant privilégié et retrouver tonus et vitalité, puisez du côté des fonds marins et offrez-vous une petite cure de plasma marin hypertonique : Les vertus de l’eau de mer sur notre santé ont été découvertes au19ème siècle par un biologiste français, René Quinton. Après avoir étudié la composition de l’eau de mer, il découvrit que sa composition était très proche de notre milieu intérieur, notamment dans sa composition en minéraux et oligo-éléments… Les concentrations sont différentes, beaucoup plus élevées pour l’eau de mer et c’est pourquoi on l’appelle hypertonique.

Conseils d’utilisation

Faites une cure pendant 21 jours, prenez en dehors des repas, une ampoule 2 à 3 fois par jour, diluée dans 1/2 verre d’eau. Cessez la cure pendant une semaine, puis reprenez-la de la même manière pendant les 21 jours suivants. Pour dissimuler le goût salé, conservez les ampoules au réfrigérateur et/ou ajoutez un peu de jus de citron.

Source : www.superdiet.fr

 

Retrouver un bon pH

La présence d’acides dans notre organisme est normale puisque, pour vivre, nous absorbons des aliments contenant des acides. De plus, le fonctionnement même de notre organisme produit des acides. Cependant, pour se maintenir en bonne santé, il ne faut pas que la quantité d’acides dépasse un certain seuil. En effet, l’un des indices de bonne santé est représenté par l’équilibre entre les acides et les bases. Cette mesure s’exprime par la notion de pH et est idéale entre 7 et 7.5. Lorsque le pH est acide, et cela d’une façon plus ou moins chronique (on parle alors de terrain acide), il survient un grand nombre de troubles (fatigue, manque de vitalité chronique, déprime…).

Pour retrouver un bon pH, privilégiez les aliments alcalinisants :

– les pommes de terre
– l’amande
– la noix du Brésil
– les fruits secs
– les légumes colorés
– les légumes verts…

 

Le saviez-vous

Les aliments acidifiants ou producteurs d’acides sont acidifiants pour tout le monde.

Les aliments acides ont une action acidifiante ou alcalinisante suivant la personne qui les consomme.

Les aliments alcalinisants ou basiques sont alcalinisants pour tout le monde

 

éco Livres

Toutes les nouveautés à offrir ou s’offrir

« Phyto stress »
du Dr Jacques Labescat – éditions Vigot

Prise de poids, insomnies, palpitations, pression… : le stress peut avoir sur notre organisme des répercussions multiples. Pour combattre ses effets négatifs, les plantes constituent un allié idéal à portée de tous. Chaque plante ayant ses vertus et son mode d’action propres, la phytothérapie offre un large éventail de solutions naturelles, saines, et adaptées aux différents types de troubles pour se protéger durablement du stress. Classés de A à Z, tous les troubles liés au stress et remèdes à base de plantes correspondants. Eczéma, migraine, cernes ou rides, problèmes de libido, vertiges… : ce guide apporte des solutions ciblées pour tous les troubles provoqués par le stress.

« Génial gingembre »
d’Alix de Sanderval – éditions Alysse

Depuis des millénaires, le gingembre est consommé aux quatre coins du monde pour redonner du tonus, faciliter la digestion et booster la libido. A travers cet ouvrage, découvrez tous ses bienfaits sur la santé, ainsi que des conseils et astuces pour le choisir, le conserver et surtout le cuisiner.

« Les secrets de la baie de goji »
d’Alix de Sanderval – éditions Alysse

Utilisée depuis des millénaires par la médecine traditionnelle chinoise et tibétaine, la baie de goji est considérée comme un élixir de jouvence et de longévité. Découvrez dans cet ouvrage tous les secrets de la baie de goji, et régalez-vous avec les 50 recettes énergie, lights, gourmandes, exotiques ou santé, aussi savoureuses que revitalisantes.

« La bible de la phytothérapie »
d’Helen Farmer Knowless – éditions Guy Trédaniel

Ce guide pratique présente plus de 100 plantes, fleurs, fruits et légumes aux vertus thérapeutiques. Vous découvrirez également des plantes sacrées, utilisées pour la guérison spirituelle, ainsi que des essences de fleurs pour le traitement des affections courantes et des troubles émotionnels.

 

Cocoonez votre digestion

Avec le stress, le travail, le rythme effréné de la vie quotidienne, notre digestion est très souvent malmenée. Un moment d’accalmie est idéal pour chouchouter notre digestion grâce à des plantes bienfaisantes. Voici notre top 5 :

  • L’artichaut : stimulant de la vésicule biliaire, protecteur hépatique, diurétique.
  • La fumeterre : spasmolytique, régulatrice du fonctionnement hépatique.
  • Le radis noir : augmentation de la quantité et de la fluidité de la bile.
  • Le boldo : stimulant de la sécrétion et de l’évacuation de la bile : protecteur hépatique et accélérateur du transit intestinal.
  • Le fenouil : régulation du fonctionnement gastrique, expulsion des gaz intestinaux.

 

Un petit massage aroma digestif ?

Mélangez 1 goutte d’huile essentielle de lavande vraie + 1 goutte d’huile essentielle d’Ylang Ylang +1 goutte d’huile essentielle de Ravensare dans 10 gouttes d’huile végétale d’amande douce. Masser le plexus solaire et la face interne des poignets 3 fois par jour.

 


 

écobien-être

Bien-être et cocooning

Le cocooning est un moment privilégié pour se détendre et prendre soin de soi. Le bien-être y tient par conséquent une place toute particulière : se faire du bien tout en faisant du bien à notre corps. Suivez notre guide…

 

Pratiquez le stretching

Le stretching fait partie intégrante des gymnastiques douces. Il consiste en une série d’étirements aussi bienfaisants pour notre corps que notre moral. Le chat le pratique régulièrement au cours de sa journée, et si nous en faisions de même ?

Le saviez-vous ?

On attribue un certain nombre des postures du stretching au yoga indien et à certaines coutumes chinoises et asiatiques qui les utiliseraient déjà depuis près de 2000 ans.

Les bienfaits du stretching sont nombreux :

  • optimiser la souplesse
  • améliorer la coordination des mouvements et du contrôle musculaire
  • être en harmonie avec son corps
  • stimuler la circulation sanguine
  • réduire les tensions musculaires
  • permettre la relaxation et chasser le stress
  • réduire la fatigue

Eco-conseil

La pratique du stretching requiert calme, lenteur d’exécution des mouvements et maîtrise de la respiration, primordiale pour une séance réussie.

A lire : « stretching mode d’emploi » de Lydie Raisin aux éditions Marabout.

 

Prenez le temps de la méditation

Méditation

Le cocooning est le moment idéal pour pratiquer chez soi la méditation. Quelque soit la méthode utilisée (l’important étant de trouver celle qui vous correspond le mieux), ses bienfaits sont nombreux pour le corps et l’esprit :

  • le bienfait le plus reconnu de la méditation est le soulagement du stress. La méditation favorise en effet la production d’hormones (telle que la mélatonine), qui encouragent la relaxation.
  • la méditation améliore la digestion
  • elle augmente la mémoire, la vigilance et la créativité
  • elle normalise la tension artérielle
  • elle améliore les rythmes respiratoires et cardiaques par le biais de la respiration contrôlée
  • elle a une action bénéfique sur la digestion
  • elle facilite l’acceptation de soi.

Pour en savoir plus : « la bible de la méditation » de Madonna Gauding aux éditions Guy Trédaniel

 

Se réchauffer le moral

Nos yeux, par l’intermédiaire de la rétine, informent le cerveau que les journées raccourcissent. Cette variation de lumière « à la baisse » favorise la production de la mélatonine au niveau de la glande pinéale, située dans notre cerveau. Par ailleurs, la diminution de lumière est responsable d’une baisse de sérotonine, un neurotransmetteur qui régit notre équilibre émotionnel, nos cycles veille/sommeil, notre appétit et qui détend nos muscles. Résultat ? Notre moral peut être mis à rude épreuve, le manque d’énergie se fait sentir et notre résistance au stress diminue.

Le saviez-vous ?

La mélatonine est la neurohormone du sommeil qu’elle régule, elle a un effet tranquillisant, règle la température corporelle, stimule l’immunité et protège contre les radicaux libres. La sérotonine, favorise la sensation de bien-être, de sécurité, de confiance en soi et les capacités de concentration.

Voici trois solutions pour se réchauffer le moral :

  1. Optez pour des ampoules de luminothérapie :
    Il existe sur le marché des ampoules de luminothérapie, avec un spectre complet comparable à la lumière du soleil, qui permettent de favoriser notre bien-être, stimuler et régulariser l’oxygénation du sang et la pression artérielle. Elles atténuent également la fatigue, la dépression saisonnière et le stress, permettent de réguler le sommeil et de combattre le blues.
  2. Choisissez un allié végétal de taille : le Griffonia simplicifolia
    Dans l’Ouest Africain, pousse une plante, le Griffonia simplicifolia, dont les graines renferment naturellement du 5HTP (5-hydroxytryptophan), un précurseur de sérotonine que notre corps transforme au fur et à mesure de ses besoins pour le dynamiser. Un excellent moyen de garder bonne humeur, énergie et appétit !
    Le griffonia simplicifolia se consomme sous forme de compléments alimentaires.
    Contre-indications :Le 5HTP ne doit pas être utilisé sans avis médical en cas de traitement anti-dépresseur ou par l’anti-douleur tramadol. De même, il existe une interaction avec le carbidopa, un médicament utilisé dans le traitement de la maladie de Parkinson. Ne pas utiliser également en cas de sclérodermie (épaississement et durcissement de la peau).
  3. Les aliments qui boostent notre moral
    Privilégiez les œufs, le lait, les champignons, les bananes et le chocolat pour leur richesse en tryptophane. Consommez des céréales, du soja, des choux-fleurs, du foie, des rognons, de la levure de bière, des bananes, noix et pommes de terre pour la Vitamine B6 indispensable au métabolisme des neurotransmetteurs.

 

Craquez pour le jus d’herbe d’orge

Un green cocooning ne serait pas un green cocooning sans une petite cure de jus d’herbe d’orge. Il est en effet un concentré de micronutriments parfaitement dosés par la nature, qui apporte à l’organisme l’équivalent de 5 portions de fruits et légumes par jour. C’est un des suppléments alimentaires les plus complets, dont les bienfaits sont innombrables.

Détoxication en douceur

Le Green Magma se révèle, notamment en raison de son apport en chlorophylle, comme un bon agent de nettoyage du sang et des organes internes. Dans de rares cas, cela peut passer par une courte phase de désagréments, qui nécessiteraient de réduire temporairement le dosage. Sa consommation régulière se traduit par un embellissement de la peau car celle-ci est le reflet de notre état intérieur. Le Green Magma peut aussi combattre efficacement les odeurs corporelles et la mauvaise haleine grâce à ses propriétés déodorantes.

Equilibre acide – alcalin

La plupart des gens ont un milieu trop acide. Le jus d’herbe d’orge, grâce à ses nombreux minéraux et oligo-éléments, est capable de neutraliser l’excès d’acidité.

Une Mine d’antioxydants

Le jus d’herbe d’orge est en effet riche en béta-carotène, vitamine E, sélénium et SOD (Superoxyde Dismutase), qui a la propriété de ralentir le vieillissement cellulaire.

Digestion et assimilation renforcées

Le jus d’herbe d’orge, par sa richesse en enzymes, a pour effet d’améliorer la digestion, l’assimilation et l’élimination à travers un meilleur fonctionnement de l’estomac, du pancréas et des intestins.

Conseil de dégustation : faites une cure de 25 jours à raison de 2 x 3 g par jour (en commençant progressivement les premiers jours) ou une cure d’entretien de 50 jours à raison de 1 X 3 g par jour. Pour une meilleure efficacité, il est préférable de boire le jus d’herbe d’orge à jeun, 20 minutes avant les repas ou, sinon, deux heures après.

 


 

Vaporisez une brume
aromatique bienfaisante

Pour optimiser votre détente, préparez un spray d’huiles essentielles à vaporiser dans la maison. Ces dernières sont connues pour leur effet sur l’humeur, les voies respiratoires, et le système immunitaire. Un concentré de bien-être à portée de mains !

Recette à réaliser : Dans un flacon spray mettre 200 ml d’alcool à 90° ou de vodka. Ajouter les gouttes d’huiles essentielles réparties de la façon suivante :

  • 50 gouttes de lavande vraie
  • 50 gouttes de bergamote
  • 20 gouttes de petit grain bigarade
  • 30 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radiata

Secouer la préparation. Ce spray favorise la relaxation et l’endormissement. Il apaise tout en purifiant l’atmosphère.

Oui à l’éloge de la paresse !

L’éloge de la paresse se veut un appel à la jouissance du moment que l’on prend, hors du temps et des contraintes, pour méditer, apprécier la vie, cultiver son intérieur ou être simplement bien ! Se complaire temporairement dans l’improductivité peut être à l’origine d’une grande créativité. Testez et approuvez !

Laissez-vous tenter
par des fèves de bonne humeur !

Riches en nutriments précieux, anti-oxydantes, elles sont une source de propriétés bénéfiques : santé cardiovasculaire, régulation de la tension artérielle et du cholestérol, amélioration des capacités cognitives, diminution du stress, renforcement du système immunitaire. Pour profiter pleinement de tous leurs bienfaits, choisissez-les non torréfiées !

Où en trouver : sur www.voyalimento.fr

 

Profitez de votre green cocooning
pour en voir de toutes les couleurs !

Nous le savons : les couleurs ont une influence sur notre moral et nos humeurs. Alors pour profiter pleinement de cet instant de bien-être, choisissez la bonne couleur :

  1. Pour ressourcer son énergie vitale et recharger ses batteries, adoptez le pourpre qui est la couleur de l’énergie et de la force. Sa profondeur nous enracine et nous stabilise.
  2. Pour retrouver confiance en soi, se détendre, être soi-même et rayonner, adoptez l’or qui fait naître en nous une agréable sensation de détente.
  3. Pour respirer et se ressourcer, adoptez la couleur émeraude qui reconstitue un espace vital protecteur, au sein duquel il est possible d’échapper aux pressions de toutes sortes et retrouver ainsi le sourire.
  4. Pour être zen et se libérer la tête, adoptez le turquoise, la couleur de la sérénité, qui dispense un effet anti-stress et offre détente, ouverture et évasion.
  5. Pour se réconforter, se cocooner et s’envelopper de douceur, adoptez le rose, réconfortant et rassurant qui permet de renouer avec l’amour de soi.

 

Adoptez les Fleurs de Bach

Elles doivent leur nom au Dr Edward Bach, un médecin anglais qui, dans les années 1930, après avoir identifié 38 états émotionnels négatifs, créa des essences à base de fleurs ou de plantes capables de recréer les conditions du retour à un état d’esprit positif. Les émotions équilibrées par les combinaisons de ces extraits de plantes ont alors un rôle positif dans le maintien d’une bonne santé et du bien-être.

Le cocooning c’est aussi la paix intérieure. Voici donc trois élixirs qui pourront vous aider :

Vous vous sentez totalement épuisé et surmené ? Votre élixir de prédilection : olive (olivier)

Vous êtes très exigeant avec vous-même ? Votre élixir de prédilection : rock water (eau de roche)

Vous vous sentez vide et triste sans savoir pourquoi ? Votre élixir de prédilection : mustard (moutarde)

 

Offrez-vous un bain de mer !

Bain de mer

Nul besoin de se déplacer bien loin pour profiter des bienfaits des algues. Il vous suffira de vous rendre dans votre salle de bains et de suivre notre recette à la lettre : Mettre 1 kilo de sel marin non raffiné dans votre baignoire avec des algues séchées, comme les aramés (disponibles en magasins bio). Commencez le bain à 32°C puis augmentez progressivement jusque 37-38°C, jusqu’à l’apparition de gouttelettes sur le visage. Terminez par une douche fraîche en commençant par les extrémités pieds/mains, puis remontez vers le cœur pour accélérer la sudation.
Ces bains ne doivent pas excéder 20 minutes et se font, de préférence, éloignés des repas (par exemple le soir avant de se coucher).

 


Rubrik’ à trucs

Non aux gerçures et engelures !

Pour protéger vos mains des affres de l’hiver, mélangez une cuillère à soupe de miel d’acacia avec une cuillère à soupe de crème fraîche épaisse. Massez vos mains avec cette préparation et laissez agir dix minutes avant de rincer avec de l’eau tiède additionnée d’un jus de citron.

Pour se débarrasser d’un orgelet

Débarrassez-vous de ce petit furoncle de la paupière en déposant un peu de pomme de terre cuite et écrasée sur la paupière concernée. Laissez agir une dizaine de minutes et renouvelez ce traitement matin et soir jusqu’à disparition.

Un petit coup de froid ?

Dès les premiers signes de refroidissement, la teinture mère de thym se révèle un superbe allié pour que ce ne soit très vite plus qu’un mauvais souvenir. Posologie : 3 x 30 à 40 gouttes par jour

Le son de blé pour des cheveux légers !

Pour traiter des cheveux gras, pensez au son de blé. Réduisez en fine poudre deux cuillérées à soupe de son de blé. Massez quelques minutes votre cuir chevelu avec cette poudre puis lavez-vous les cheveux. Votre chevelure devient souple, légère et facile à coiffer.

Le houblon à l’assaut du stress !

Le houblon ne sert pas qu’à la fabrication de la bière. L’odeur des fleurs aurait le pouvoir d’apaiser les esprits et même de faire dormir. Buvez une infusion de houblon juste avant le coucher. Il peut être associé avec la camomille et le tilleul pour un meilleur sommeil.

Un bain anti-stress ?

La spiruline est une algue bleu-vert, qui agit efficacement sur la fatigue physique et intellectuelle. Pour une détente absolue laissez-vous tenter par un bain à la spiruline et au lait d’amandes : mélanger deux cuillères à soupe de spiruline réduite en poudre à une brique de lait d’amandes. Ajouter cette préparation à l’eau du bain.

 


 

écobeauté

 

Eco-beauté scoop :
Parez votre peau de pierres précieuses !

Nouvelle tendance, les pierres précieuses s’immiscent dans nos cosmétiques. Elles auraient des propriétés spécifiques pour chacune d’entre elles lorsqu’elles entrent en contact avec la peau…En voici quelques exemples :

L’améthyste est une pierre fine de couleur violette appartenant à la famille des quartz. Elle a des vertus apaisantes et anti-oxydantes permettant à la peau de lutter contre les effets du temps.

La topaze est une pierre fine de couleur jaune-orangé qui aide à la régénération des tissus.

Le Lapis-Lazuli est une roche métamorphique, opaque, de couleur bleue entre l’azur et l’outremer, riche en soufre. Généralement utilisé pour les peaux sèches et sensibles en cosmétologie, l’apport en soufre permet à l’organisme de neutraliser et d’éliminer les toxines, d’assouplir la peau et de stimuler la production de sébum.

La Malachite est une pierre d’une couleur vert intense et vibrante, riche en cuivre. Le cuivre agit à 2 niveaux, d’une part, il détruit les ions superoxydes (radicaux libres) responsables de l’oxydation des cellules et d’autre part il active les mécanismes de défense naturelle des cellules contre l’oxydation.

Avec sa couleur dorée, d’un vert chatoyant, le Péridot est une pierre fine riche en magnésium. Ce dernier défatigue la peau et lui redonne du tonus. Le magnésium aide aussi à lutter contre les effets du stress et des agressions chroniques sur la peau.

Minéral aux multiples couleurs, la tourmaline se présente sous forme d’aiguille ou de baguette allongée. Elle permet de contrer les effets du stress, active la microcirculation et donne de l’éclat au teint.

Pour en savoir plus : www.farfalla.chwww.be-o.fr

 


 

 

Cocoonez votre peau

Les effets du climat sur la peau sont en effet réels. Si le vieillissement cutané est programmé génétiquement, les agressions extérieures jouent un rôle accélérateur. En hiver, soumise aux brusques changements de températures, entre les intérieurs surchauffés et le froid de l’extérieur, la peau est soumise à rude épreuve. Il est donc important de lui apporter des soins réparateurs et réconfortants aux actifs anti-âge pour une peau nourrie en profondeur, lisse et éclatante et qui protègent des effets néfastes du froid, du vent desséchant et des agressions des radicaux libres. En effet, nous ne nous habillons pas de la même façon en hiver ou en été et nous ne mangeons pas non plus les mêmes choses. Pourquoi, alors, mettrions-nous les mêmes produits de soin sur notre peau ? Cette année l’hiver n’aura pas notre peau !

 

 

La banane… Un fruit complice
d’une beauté hivernale

Très riche en sucres (fructose et glucose), en minéraux (potassium, magnésium, calcium, fer, cuivre), en vitamines (A, B1, B2, B3, B5, B6 et C) et en mucilages, la banane est un boosteur d’hydratation grâce aux sucres, particulièrement adaptée aux peaux sèches et nourrit, revitalise et adoucit la peau grâce à ses minéraux et vitamines. Elle est idéale pour le soin des peaux et des cheveux secs.

 

Masque velours
banana-acérola

Un masque aussi gourmand que protecteur qui saura nourrir votre peau et la rendre toute douce.

Matériel nécessaire :

  • Une petite cuillère
  • Un bol ou un bécher
  • Une grande cuillère

Ingrédients :

  • 1 petite banane
  • 1 cuillère à café d’acérola
  • 1 cuillère à soupe d’huile végétale de macadamia

Mode opératoire :

  1. Dans un bol, écraser la banane puis ajouter la cuillère de macadamia.
  2. Ajouter l’acérola et mélanger à nouveau.

Conseil d’utilisation : appliquez en couche épaisse sur le visage puis laissez poser 20 minutes. Ôtez le masque du visage avec un coton imbibé d’huile végétale de macadamia.

 

Des huiles cocooning

Certaines huiles végétales sont particulièrement adaptées aux besoins hivernaux de la peau. Voici notre top trois :

Huile de macadamia

Avec plus de 20% d’acide palmitoléique, acide gras très rare, l’huile de Macadamia est connue pour ses propriétés restructurantes, nourrissantes, hydratantes et adoucissantes exceptionnelles. Elle est à recommander particulièrement pour les peaux fragiles dans le traitement des vergetures, des gerçures, des cicatrices et des crevasses. Extrêmement fluide, elle pénètre immédiatement dans la peau sans laisser de film gras.

Huile de germe de blé

Grande source naturelle de vitamine E, elle protège les cellules et les tissus et agit puissamment contre le vieillissement de la peau. Son action anti-oxydante lui permet de jouer un rôle protecteur contre la pollution et d’autres agressions externes. La présence de la provitamine A et d’acide linoléique la rend précieuse pour soigner les peaux sèches et desquamées.

Zoom sur l’acide linoléique : l’acide linoléique est un acide gras polyinsaturé appartenant à la famille des oméga-6. Cet acide gras n’est pas synthétisé par l’organisme. On dit pour cela que c’est un acide gras «essentiel». Une carence en oméga-6 peut entraîner une sécheresse intense de la peau et des allergies. Au niveau cutané, cet acide gras entre dans la composition des céramides. Il participe à la reconstitution des lipides épidermiques et favorise la bonne cohésion des cellules de la peau entre elles. L’acide linoléique permet de limiter les pertes en eau de la peau tout en présentant des qualités adoucissantes et nutritives.

Huile de sapote

Traditionnellement utilisée à Saint-Domingue pour stimuler la pousse des cheveux, l’huile végétale de Sapote, riche en acide oléique, est un véritable soin pour la peau et les cheveux secs.

Zoom sur l’acide oléique : L’acide oléique vient du latin oleum et veut dire huile. Ce lipide fait partie de la famille des oméga-9. C’est le plus abondant des acides gras mono-insaturés à chaîne longue dans notre organisme. Très nourrissant pour la peau, il la rend plus souple et plus douce, mais aussi plus éclatante.

Source : www.aroma-zone.com

 

L’hiver, optez pour des cosmétiques sans eau, 100% actifs et nourrissants

Pour pallier aux déficiences de notre film hydrolipidique, affaibli en hiver par les conditions météorologiques extrêmes, il est primordial de nourrir la peau en profondeur avec des acides gras essentiels qui vont agir puissamment sur la reconstruction de la membrane cellulaire et sur le métabolisme de l’élastine. Privilégiez les formules anhydres, c’est-à-dire sans eau, qui vont dorloter notre peau et la préserver du dessèchement.

A découvrir : La gamme SINAGUA, composée d’une ligne de soins esthétiques et d’une ligne de soins capillaires formulés sans eau donc sans conservateur. La plupart des ingrédients contenus dans les soins SINAGUA sont utilisés par les peuples d’Afrique et d’Amazonie qui attestent de leur efficacité. Des études ethnobotaniques en témoignent. A travers ses soins, SINAGUA allie tradition ancestrale et recherche scientifique de pointe.

Disponible sur : www.mademoiselle-bio.com

 

Un beurre végétal d’exception
pour protéger notre peau

Le beurre de karité est extrait des fruits du karité, arbre poussant uniquement à l’état sauvage dans les savanes arborées de l’Afrique de l’Ouest. Sa pulpe sucrée et comestible renferme en son centre une noix, qui une fois pressée, donne le beurre de karité. Ce beurre est très largement utilisé pour ses nombreuses vertus depuis des siècles dans certaines régions d’Afrique. Sa composition en acide gras lui confère des propriétés hydratantes et nourrissantes hors du commun. Il est par ailleurs riche en insaponifiables, en vitamines et en latex réputés pour stimuler la cicatrisation, protéger contre les UV, calmer et apaiser les peaux irritées.

Baume doudoune 100% végétal

Beurre de Karité

L’hiver promet d’être rude. Pour passer à travers les flocons, on se munit de soins cocon pour protéger sa peau. Exit tiraillements et rugosités : avec ce baume, notre peau sera nourrie, souple et douce. Prête à affronter les grandes vagues de froid !

Proposition de façonnage : Pot de 50 ml

Matériel nécessaire :

  • Une petite cuillère ou un mini-fouet
  • Un bol ou un bécher
  • Une balance de précision ou de cuisine

Ingrédients :

  • 12,5 g de beurre de karité
  • 10 g de beurre de cacao
  • 11 g d’huile végétale de germe de blé
  • 11g d’huile végétale de macadamia
  • 15 gouttes d’huile essentielle bio de bois de rose
  • 3 gouttes de vitamine E

Mode opératoire :

  1. Après avoir pesé les ingrédients, mettre dans un bol les deux beurres ainsi que les deux huiles végétales, et faire chauffer au bain-marie.
  2. Une fois tous les ingrédients fondus, retirer le bol du feu.
  3. Ajouter les gouttes d’huile essentielle et la vitamine E et remuer.
  4. Transvaser dans le pot.

Astuce : Pour faciliter la prise en masse, vous pouvez mettre votre pot 10 minutes maximum au congélateur.

Conseil d’utilisation : Ce beurre onctueux s’applique sur le visage aussi souvent que nécessaire.

Conservation : Stocké à l’abri de la lumière et de la chaleur, ce beurre se conservera au moins trois mois.

 

Eco-news beauté : La silice,
alliée d’une beauté 100% naturelle

La silice est un élément constitutif majeur de tous les tissus de soutien. Elle possède d’incroyables propriétés anti-oxydantes, régénératrices et reminéralisantes. Elle offre ainsi un effet particulièrement protecteur en stimulant la reconstitution cellulaire, et aide à combattre le vieillissement cutané en raffermissant les tissus et en renforçant leurs défenses. Souvent proposée en complément alimentaire, la voici dorénavant en ingrédient VIP de nos crèmes bio. Notre peau va adorer !

Pour en savoir plus : www.bioforal.fr

 

Le stress en quelques chiffres…

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), près de 450 millions de personnes seraient directement concernées par le stress dans le monde.

4 millions c’est le nombre de personnes touchées par le stress en France = 1 sur 15 soit 6,5 %.

36 000 décès par ans seraient dus au stress en France

17% des européens, estiment le stress comme le facteur de risque le plus important pour la santé, à égalité avec le tabac. (enquête consommateur réalisée par Globescan, présentée en 2005)

Parmi les symptômes physiques des effets du stress au travail :

  • 54 % disent avoir mal au dos à cause de leur travail,
  • 40 % se plaignent de maux de tête,
  • 33 % des troubles visuels ou cutanés,
  • 32 % des palpitations.

Le stress arrive en 3ème position des problèmes de santé au travail après les douleurs du dos et les troubles musculosquelettiques.

 


 

éco Livres

Collection
« Cultivons notre santé,
cultivons notre beauté ! »
de Sophie Macheteau aux Editions Vigot

Une nouvelle petite collection de livres à déguster et à offrir ! Autour de trois ingrédients naturels et faciles à trouver (thé vert, cacao et carotte), chaque livre propose de redécouvrir leurs vertus et décline leurs bienfaits au travers de recettes beauté/santé saines et gourmandes.

« Cacao »

Mettant tous nos sens en éveil, le cacao est l’ingrédient de beauté gourmande par excellence. Riche en magnésium, en fer et en antioxydants, le cacao a des effets positifs sur notre psychisme, mais aussi pour la santé de notre corps et de notre peau. Sollicitant notre imaginaire et notre gourmandise, les soins au chocolat, associés au plaisir et à la sensualité du cacao, constituent l’alliance parfaite entre le bien-être et les soins de beauté. 64 pages – 9,90 €

« Thé vert »

Rencontrant aujourd’hui un engouement sans précédent, le thé vert séduit tant pour ses nombreuses propriétés curatives que par la délicatesse de ses arômes. Stimulant doux et antioxydant reconnu, il exerce non seulement sur l’organisme une action préventive et équilibrante, mais sa dégustation elle-même constitue un moment de bien-être propice à l’apaisement. Ses vertus s’appliquant également en usage externe, le thé vert est devenu un composant incontournable de nombreux cosmétiques et produits pharmaceutiques. 64 pages – 9,90 €

« Carotte »

La carotte : un incontournable de la cuisine santé ! Véritable concentré de vitamines, de minéraux, et d’antioxydants puissants comme le bêta-carotène, elle est utilisée depuis plus de 2000 ans pour ses vertus médicinales. En pleine tendance des cosmétiques à base de légumes, riche de composants sains et toniques, la carotte a par ailleurs tous les atouts de l’ingrédient beauté. 64 pages – 9,90 €

 

Le saviez-vous

L’utilisation de produits chimiques est parfois très risquée pour certains professionnels parmi notamment les coiffeurs coloristes et Rodolphe Diotel, aujourd’hui directeur de Coiff&Bio, en a fait les frais. Gravement allergique aux produits de coiffure, il a été contraint d’arrêter son activité professionnelle. Après plusieurs semaines de recherche, il découvre qu’il est possible d’utiliser des produits alternatifs réduisant au maximum les risques d’allergies cutanées et décide de proposer aux coiffeurs des gammes professionnelles de produits capillaires naturels, biologiques et éco-responsables. Pour en savoir plus allez sur son site www.coiffure-naturelle-bio.com et amusez-vous à tester vos connaissances grâce aux quizz en ligne. Saviez-vous que 2 shampoings par semaine sont conseillés en moyenne ? Que le citron joue un rôle d’anti-oxydant sur le cheveu ? Que le phenoxyethanol est un ingrédient chimique ? Qu’en moyenne 30 % à 60 % de cheveux blancs peuvent être couverts avec un soin colorant végétal ?

 

« De beaux cheveux au naturel »
de Sophie Macheteau

Objet de toutes les exigences, la chevelure féminine, paradoxalement, n’est bien souvent chouchoutée que lors de passages épisodiques en salon de coiffure. Manque de connaissances, utilisation de produits agressifs : nos soins maison sont rarement à la hauteur des embellissements espérés… Clair et complet, cet ouvrage apprend à connaître ses cheveux et donne toutes les clés pour en prendre soin de façon adaptée et naturelle. Savoir entretenir ses cheveux chez soi, c’est le gage d’un soin durable, régulier, donc efficace. L’utilisation de produits naturels et éthiques garantit de pouvoir facilement trouver et réaliser soi-même ses produits tout en respectant et préservant la chevelure. Éditions Vigot – 144 pages – 19 €

 

Comment utiliser le henné ?

Gantez vos mains. Versez le contenu d’un sachet de henné dans un récipient. Délayez- le avec de l’eau très chaude de façon à obtenir une pâte onctueuse et lisse. Quand la préparation est tiède, appliquez-la sur des cheveux propres et secs en allant de la racine à la pointe, mèche par mèche. Pour une coloration légère, laissez agir 20 minutes. Pour une coloration plus soutenue laissez agir une heure à une heure trente, le résultat apparaît progressivement. Rincez vos cheveux et lavez-les avec votre shampoing habituel. Attention : Pour la première utilisation, il est conseillé de :

  • Faire un essai de coloration sur une mèche avant application complète.
  • Tester l’absence d’allergie à ce produit sur un centimètre de peau. Ne pas utiliser s’il apparaît une rougeur après 48 heures.
  • Ne pas appliquer sur les cils et sourcils.
  • Utiliser le henné sur des cheveux ayant été traités (permanentés ou décolorés). Attendez 3 à 4 semaines avant application.
  • Ajouter un yaourt entier à la préparation du henné noir (lorsque celle-ci est tiède) pour la coloration des cheveux secs.

A savoir : le henné noir convient aux cheveux bruns dont il renforcera la teinte naturelle – le henné châtain enrichira de reflets nuancés les chevelures rousses et châtain clair ou foncées – le henné cuivre/cannelle (appelé aussi henné rouge) donnera des éclats auburn aux cheveux châtain clairs ou foncés.

Source : www.nomadepalize.com

 

 

Les informations proposées par l'Écolomag ne se substituent pas à un avis médical auprès des professionnels de santé compétents. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

 

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.