Santé, Bien-être & Beauté

L’écolomag N° 51

Une nouvelle approche de la vitalité !

vitalite-img1La vitalité est sans nul doute notre plus grande ressource. Sans elle, difficile d’avancer et de trouver l’énergie au quotidien pour le faire. Nous avons longtemps cru que cette vitalité s’imposait à nous et que nous avions peu d’emprise sur elle, tant cette force est complexe et subtile, à la fois sur les plans physique et émotionnel. Nous savons désormais qu’il n’en est rien et que nous pouvons agir sur les différents piliers de la vitalité pour accroître son intensité. Car c’est cette vitalité qui nous permet à la fois de nous transcender jour après jour et de faire de belles et grandes choses. Elle sert à nous réaliser tout en ayant les ressources nécessaires pour prendre soin de ceux qui nous sont proches. D’où vient cette vitalité si précieuse qui nous anime et dont nous avons tant besoin au quotidien ? Quels sont les piliers qui la constituent et sur lesquels nous devons travailler ? Parmi tous les alliés phyto, quels sont les plus efficaces pour booster notre énergie ? C’est toute la diversité de cette surprenante vitalité que nous avons décidé d’explorer dans ce dossier.


ginsengLa plante du mois
Le ginseng (Panax ginseng)
La racine de la vitalité

Connu depuis des millénaires en Asie, où il est considéré comme un stimulant nerveux, physique et intellectuel, le ginseng est réputé pour être la plante adaptogène de référence.

Description botanique

De la famille des araliacées, le ginseng est une petite plante herbacée de 60 à 80 cm de hauteur, à la tige lisse et verte, abondante dans les forêts montagneuses d’Asie orientale, cultivée en Corée, au Japon et en Asie du Nord-Est.

On utilise sa racine, qui est très dure et compacte. De couleur jaune ambré, cette dernière est souvent partagée en 2, 3 ou même 4 racines soudées entre elles sur une certaine longueur dans leur partie supérieure. Son goût, doux et sucré, et son odeur sont proches de ceux de la réglisse. Sa durée de vie peut aller jusqu’à 30 ou 40 ans, voire 300 ans pour certains individus !

La récolte du ginseng

Jadis, la récolte du ginseng sauvage n’était effectuée que lorsque la plante était âgée de 10, 20, 30 et même 40 ans. Dorénavant, on la récolte à 5 ans d’âge. Elle est soigneusement préparée et séchée avant d’être proposée dans le commerce.

Soyez vigilant lors de vos achats, car le ginseng est l’une des plantes les plus falsifiées.

Étymologie et légendes

Le mot ginseng vient du terme chinois ren-shen, signifiant plante-homme. La feuille évoque les 5 doigts de la main et la racine la forme du corps humain.

Panax est dérivé des mots grecs pan, qui signifie tout, et akos, qui veut dire remède. Panax désigne donc la plante panacée (remède à tous les maux). Ceci montre l’estime dans laquelle on tient depuis toujours cette plante découverte en l’an 600, introduite en Europe en 1610 et officialisée par les travaux du père Jartoux 100 ans plus tard.

Histoire et tradition

Le ginseng est la plante médicinale qui jouit de la plus ancienne et de la plus grande renommée en Asie. Elle fait partie de la pharmacopée traditionnelle chinoise depuis plus de 2 000 ans.

Récolté dans la nature jusqu’à son extinction quasi totale il y a une centaine d’années, le ginseng a été mis en culture en Chine, en Corée et en Russie. Sa vente est, dans les pays exportateurs, un monopole d’état : sa culture est soumise à une licence et les parcs de ginseng sont gardés jour et nuit. Hong Kong est d’ailleurs la plaque tournante de ce commerce international.

Le ginseng est le remède de jeunesse par excellence. En Asie, il est utilisé quotidiennement à dose d’entretien pour, paraît-il, prolonger la vie des personnes âgées et aider les plus jeunes lors d’états de fatigue passagers. Il est employé seul ou mélangé à d’autres plantes dans le traitement de nombreux maux, comme l’amnésie, les vertiges, la migraine, les convulsions, les vomissements, les rhumatismes, la dysenterie, le manque d’appétit, les accouchements difficiles, les hémorragies internes, les saignements de nez, etc. Le ginseng est également un aphrodisiaque réputé.

Le saviez-vous ?
Selon l’une de ses nombreuses légendes, le ginseng serait né d’un éclair qui frappa un clair ruisseau de montagne, réalisant l’accord parfait air-feu-terre-eau, éléments réunis sous forme d’une racine indispensable à la vie.

Côté santé et bien-être

Le ginseng fait partie des plantes adaptogènes, censées améliorer la capacité d’adaptation de l’organisme aux agressions externes – comme le stress – ou internes – comme les infections. On l’utilise ainsi pour traiter la fatigue et l’asthénie. Cette action équilibrante et tonique est liée aux différents « ginsénosides » (les saponines du ginseng), qui stimulent l’activité intellectuelle via l’hypophyse, augmentent la capacité d’oxygénation des muscles, améliorent la mémoire et ont une action immunostimulante. Les peptidoglycanes ont, quant à eux, une activité hypoglycémiante, conseillée en cas de diabète léger.

Les indications

Asthénie, fatigue physique, nerveuse ou intellectuelle, convalescence, stress, défenses immunitaires et diabète léger.
Idéalement, la cure de ginseng doit se prolonger pendant 3 mois.

Rituel santé & bien-être

Tisane : 1 cuillerée à café de racines séchées par tasse d’eau. Faites bouillir 5 minutes, puis laissez infuser 10 minutes. Buvez 1 à 2 tasses par jour jusqu’à résorption des symptômes.

Teinture mère : 30 gouttes dans un verre d’eau, matin et soir, jusqu’à disparition des symptômes.

Gélules : 2 gélules matin et soir jusqu’à amélioration significative.

Recette chinoise traditionnelle

Pour réhydrater une racine (environ 7 cm pour une racine moyenne) sèche entière (meilleure façon de s’assurer de son authenticité), placezla dans un bol au bain-marie, couvrez et faites bouillir pendant 10 min. Quand la racine est sécable, coupez-la en copeaux.
Mettez 2 copeaux par tasse à thé d’eau, puis faites bouillir 2 minutes. Laissez infuser jusqu’à ce que la température permette de boire. Consommez au cours de la journée, pendant 3 jours, avec un peu de miel, en réservant les morceaux de racine au frais. Mangez les copeaux les 3e et 4e jours.
Recommencez avec 2 nouveaux copeaux. Pour un traitement plus énergique, la dose peut être doublée (à savoir 4 copeaux) pendant 4 à 5 jours. Ne pas prolonger cette dose sans suivi médical.

Côté cuisine

On utilise ses feuilles et ses racines secondaires en infusion comme boisson rafraîchissante par temps chaud : c’est un thé très agréable. De nos jours, certains chefs français ont entrepris de cuisiner le ginseng en aromate. La racine fraîche peut être râpée dans une salade ou cuite dans un bouillon d’ailes de poulet. Un délice !

Côté beauté

La racine du ginseng contient des ginsénosides (les fameuses saponines) en proportions importantes, qui sont à l’origine de ses propriétés stimulantes, mais qui sont également très intéressants en cosmétique, pour stimuler la production de collagène. D’où leur grand intérêt pour la préparation de soins anti-âge.

Riche en polysaccharides, le ginseng est hydratant et adoucissant. Il possède de plus des vertus régénérantes, reminéralisantes et nourrissantes. Ses propriétés en font un actif efficace et recherché dans des produits pour peaux fatiguées, abîmées et sensibles, pour le contour des yeux, pour les mains…

Activateur de la microcirculation et tonifiant, il peut être recommandé contre les rougeurs diffuses et en massage pour les pieds et les jambes.

Enfin, il favorise la pousse des cheveux et stimule la régénération des cellules du cuir chevelu.

Précautions d’emploi

En cas de surdosage, risque d’insomnie et de nervosité, ne pas dépasser les doses indiquées. Ne pas utiliser chez la femme enceinte, les enfants, les personnes atteintes d’hypertension artérielle, obésité ou insomnie.


fatigue

Côté Santé

La vitalité est l’essence même de notre santé. Sans elle, impossible de trouver l’énergie pour accomplir au quotidien tout ce que nous avons à faire, impossible de mettre du coeur à l’ouvrage, d’avoir une vie équilibrée et harmonieuse. Contrairement à ce que nous pensons souvent, il nous est tout à fait possible d’agir concrètement et simplement pour que cette vitalité soit optimisée jour après jour. Car pour vivre une pleine vitalité, nous devons faire un travail conscient sur les différents piliers de la vitalité, à savoir la respiration, la gestion des émotions, le mouvement, la récupération et une nourriture fonctionnelle et vivante. Découvrons comment agir favorablement sur ces clés et booster tout naturellement notre vitalité.

Le dossier du mois :
la fatigue

Véritable mal du siècle, avec le stress qui y est souvent associé, la fatigue représente l’une des causes de consultation les plus fréquentes auprès des professionnels de santé et touche tout le monde.

Tout comme la fièvre et la douleur aiguë, la fatigue est un appel au secours émis par notre corps. Occasionnelle et de courte durée – séquelle, par exemple, d’une nuit trop courte ou d’une épreuve physique ou psychique –, elle est, bien sûr, tout à fait normale. En revanche, un état d’asthénie persistant doit impérativement être traité, d’une part par l’amélioration de l’hygiène alimentaire et de vie, et de l’autre par la prise d’une supplémentation naturelle.

Enfin, en cas de fatigue apparemment inexplicable ou sans amélioration suite aux mesures ci-dessus, le contrôle médical s’impose. En effet, elle pourrait cacher une maladie, une infection ou encore être le premier symptôme d’un état dépressif latent.

Les types de fatigue

S’il existe autant de fatigues que de gens fatigués, il est néanmoins possible d’en distinguer globalement 5 types :

La fatigue musculaire, consécutive à un effort physique important (travail physique intense, pratique de sport).

La fatigue nerveuse, liée à des tensions psychiques constantes (problèmes familiaux, difficultés professionnelles, surmenage intellectuel, etc.). Celle-ci est ressentie comme un épuisement ou une faiblesse anormale et durable qui apparaît dès le matin. Elle se différencie de la fatigue normale par le fait qu’il s’agit d’une manifestation subjective, moralement pénible et ne découlant pas d’un effort réel. Elle n’a pas de cause organique et ne disparaît pas avec le repos.

La fatigue intellectuelle, qui affecte les étudiants, par exemple, essentiellement en période de préparation d’examens.

La fatigue par « encrassement » de l’organisme, souvent liée à une mauvaise hygiène de vie.

La fatigue pathologique, qui peut accompagner certaines maladies aiguës ou chroniques (grippe, anémie, diabète, asthme, etc.), ou figurer parmi les effets secondaires de certains médicaments (diurétiques, antihypertenseurs, psychotropes, etc.).

Le top 3 des plantes antifatigue

LE ROMARIN,
COUP DE FOUET DES GARRIGUES

RomarinC’est une plante connue comme tonique du système nerveux et de l’organisme. Activateur du métabolisme et énergisant, le romarin aide notamment à réguler la prise de poids et la rétention d’eau avant les menstruations.

Sous quelle forme le consommer ?
Plante fraîche ou sèche, hydrolat ou huile essentielle.

Rituel phyto antifatigue
À partir de la plante fraîche ou sèche

Plongez 30 g de sommités fleuries dans 1 litre d’eau frémissante pendant 5 minutes. Laissez infuser 15 minutes, puis filtrez. À prendre midi et soir avant les repas, pendant 1 mois, à raison d’une tasse le matin. Renouveler si besoin 20 jours par mois pendant 3 mois.

Avec l’hydrolat aromatique
Diluez 200 ml d’hydrolat de romarin à verbénone dans 1 litre d’eau minérale non gazeuse. Mettez 1 cuillère à soupe du mélange dans 1 litre d’eau, à boire dans la journée. Vous pouvez compléter par un massage, avec quelques gouttes d’huile essentielle d’épinette noire sur les surrénales le matin au réveil.

Avec l’huile essentielle
L’huile essentielle de romarin à cinéole est idéale en cas de fatigue, surmenage et manque de concentration. Vous pouvez l’utiliser en diffusion atmosphérique ou en inhalation : 2-3 gouttes dans un bol d’eau chaude ou quelques gouttes dans un diffuseur (cf. la notice de votre appareil).

Précaution d’emploi : Le romarin est déconseillé aux personnes ayant des antécédents d’épilepsie ou de convulsions, aux femmes enceintes et aux enfants.

LE WARANA,
SECRET VITALITÉ DES SATERÉ MAWÉ

WaranaRiche en guaranine et en oligoéléments, le warana – ou guarana – est un dynamisant physique et intellectuel. La présence de tanins en quantité importante expliquerait l’effet très progressif de cette stimulation, sans insomnie ni énervement. Il diminue la sensation de faim, tout en préservant les rythmes naturels de l’organisme et du sommeil. Chez les sportifs, il contribue à augmenter les performances, stimule les capacités physiques, réduit la sensation de fatigue pendant ou après l’effort.

Sous quelle forme le consommer ?
De préférence en poudre totale.

Rituel phyto antifatigue
Le guarana est à prendre ponctuellement en cure sur une période de 40 jours, 1 cuillère à café par jour, le matin de préférence, saupoudré dans de l’eau comme le font rituellement les Indiens (selon le rite du çapo), ou ponctuellement avant un effort physique ou cérébral.

L’ANGÉLIQUE,
LA PLANTE SURDOUÉE

AngeliqueTraditionnellement, l’angélique est utilisée pour ses effets sur la sphère digestive. C’est également un excellent tonique général, qui augmente le nombre de globules rouges, atténue les vertiges et empêche les défaillances. Son action puissamment anxiolytique lui permet de combattre les fatigues nerveuses et de favoriser fortement le sommeil, de même que la mélisse et la passiflore.

Sous quelle forme le consommer ?
Sous forme de racines fraîches ou sèches.

Rituel phyto antifatigue
Faites infuser pendant 15 minutes 20 g de racines coupées en petits morceaux dans 1 litre d’eau bouillante, puis filtrez. Prenez 1 tasse après le déjeuner, 15 jours par mois, pendant 2 mois.

Précaution d’emploi : La plante est contre-indiquée pendant la grossesse et chez les diabétiques car elle favorise l’hypoglycémie. Il faut par ailleurs éviter toute exposition au soleil pendant la cure.


Trésors vitalité de la ruche

Lorsque l’on parle d’énergie, impossible de ne pas évoquer la ruche et ses trésors. Parmi eux, la gelée royale et le pollen tiennent une place de choix.

LA GELÉE ROYALE,
LE LAIT MAGIQUE DE LA RUCHE

gelee-royaleSaviez-vous que ce sont les nourrices, de jeunes abeilles âgées de 5 à 15 jours, qui se mettent à sécréter un « lait magique » provenant de glandes spéciales situées dans leurs mandibules, à l’arrière de leur tête ? Mais seules la reine et les très jeunes larves d’abeilles ouvrières ont droit d’y goûter pendant les 3 premiers jours de leur existence.

Grâce à ce « lait magique », que l’on appelle gelée royale, la reine va non seulement grandir 2 fois plus vite qu’une simple ouvrière (pas folle, l’abeille !), mais vivra 5 ans alors qu’une simple ouvrière ne vit que quelques semaines (soit 40 fois plus longtemps que les ouvrières).

C’est un véritable concentré nutritif et énergétique. Très riche en vitamines du groupe B (surtout B3, B5, acide folique et biotine), elle contient également des minéraux et des oligoéléments (fer, cuivre, potassium, phosphore), ainsi que des acides aminés et des acides gras essentiels.

La gelée royale augmente le tonus, provoque un regain d’activité général, stimule les défenses naturelles, accroît la résistance de l’organisme à la fatigue, à l’effort et aux conditions extrêmes comme le froid. What else ?

Comment la choisir ? Fraîche, non congelée et, si possible, dynamisée.

Le rituel vitalité : Prenez chaque matin, à jeun, une dosette de 400 mg, laissez fondre sous la langue en vous relaxant pour un effet bioénergétique optimal. Attendez 15 minutes avant de vous alimenter à nouveau.

Notre coup de coeur : La gelée royale Ballot Flurin.

LE POLLEN,
DES PELOTES DE VITALITE

pollenRécolté sur les étamines des fleurs par les abeilles, puis mis en réserve dans la ruche, le pollen est une bombe de vitalité. Riche en protéines, il contient du cuivre, du fer, du magnésium, du potassium, du silicium, des acides aminés, des vitamines A, B, C et E. Riche en micronutriments, le pollen est hautement biodisponible et directement assimilable. Excellent stimulant et tonifiant, il rétablit l’équilibre nerveux. Il est principalement recommandé en cas de convalescence et de fatigue physique et intellectuelle.

Saviez-vous que, comme les plantes dont il est issu, le pollen se décline suivant ses origines florales et change alors de couleur et de saveur ?

En cas de fatigue persistante, je vous recommande le pollen de ciste, qui renforce les défenses naturelles, ainsi que la vitalité physique et intellectuelle. C’est aussi un bon complément pour la préparation à l’effort sportif.

Comment le choisir ? Surgelé, mode de conservation indispensable pour profiter de tous ses nutriments.

Le rituel vitalité : Au petit déjeuner, saupoudrez l’équivalent d’1 cuillerée à soupe sur une compote, une salade de fruits, un yaourt ou sur votre tartine préférée. À prendre pendant 3 à 6 semaines.

Notre coup de coeur : Le pollen congelé Aristée®.


L’alimentation crue vegan,
source de grande vitalité

alimentationNombreux sont ceux qui pensent qu’une alimentation dans laquelle 50 % au moins des aliments sont crus est à l’origine de niveaux exceptionnellement élevés d’énergie et de vitalité.

Pourquoi ? Eh bien parce que les aliments vivants sont riches en enzymes, source de grande énergie. Ainsi, plus notre potentiel enzymatique est abondant, plus notre énergie est puissante. La digestion nécessite une gamme d’enzymes très spécifiques, appelées les enzymes digestives. Ces dernières permettent, en fin de course, la bonne assimilation des nutriments par nos cellules. Lorsque nous mangeons des aliments crus, les enzymes contenues dans l’aliment commencent la digestion des protéines, graisses et sucres. Notre potentiel enzymatique est ainsi préservé pour une prochaine utilisation.

Pour en savoir plus, nous avons posé quelques questions à Anne-Marie Bouhélier, créatrice du site crudivegan.

Quelle est la définition du crudiveganisme ?

Lorsque j’ai commencé mon blog, j’ai cherché un nom qui sonne bien et qui justifie mon propos. Crudivegan est arrivé comme par enchantement : crudi pour cru et vegan pour le végétalisme.

Depuis, j’ai le plaisir d’entendre les gens dire « je suis crudivegan » ou, comme vous, parler du crudiveganisme… J’en suis ravie !

Je mange donc des végétaux crus puisque j’ai éliminé toute alimentation animale.

Pourquoi, selon vous, faut-il renoncer aux aliments cuits ?

Le propos n’est pas de renoncer à manger cuit. On peut manger du cuit végétalien sans y mettre trop de gras. Le propos est plutôt d’éliminer les produits animaux – viandes, poissons, laitages, oeufs –, de renoncer aux produits manufacturés, donc presque tout ce qui porte un code barres, et d’augmenter fortement la partie végétale crue afin de bénéficier des vitamines et des minéraux, non altérés par la cuisson. La cuisine végétalienne classique, comme la cuisine classique, comprend beaucoup de céréales qui sont très acidifiantes. Les plats classiques sont trop gras, trop salés. L’alimentation devient alors plus toxique que bénéfique.

On peut manger cru à 50 % ou à 100 % selon son envie. Il faut simplement, pour être en bonne santé, limiter les apports de gras, supprimer les sucres industriels et huiles non vierges, qui ne sont que des aliments raffinés, et mettre autant de produits frais, entiers et naturels que possible dans son organisme.

L’apport de calories est-il suffisant avec le cru et le végétalisme ?

Il n’y a aucun problème à manger suffisamment avec ce mode d’alimentation. On peut même trop manger !

Manger beaucoup de fruits et de légumes, ainsi que des noix, apporte tout ce dont l’organisme a besoin. Par contre, effectivement, ce sont des aliments naturels, frais et entiers, qui contiennent beaucoup d’eau. La satiété peut alors arriver vite et les personnes peuvent ne pas manger assez. C’est pourquoi il faut bien se documenter et comprendre les bases de la nutrition… ce que j’explique sur mon site. Je conseille toujours au début d’aller voir le site cronometer.com et de rentrer très exactement ses repas quotidiens pendant une semaine afin de bien vérifier que l’on tourne autour des 2 000 calories requises en moyenne. Après, bien sûr, on n’en a plus besoin.

Sous quelles formes conseillez-vous de consommer ces aliments ?

Sous leur forme la plus naturelle possible. Une salade de fruits, un smoothie, une bonne grosse salade composée, des sauces faites avec des noix entières, préférables à de l’huile, et voilà ! Les plats sont bien colorés, magnifiques, appétissants et rassasiants.

Quelles sont les 7 clés de l’alimentation crue et végétale ?

Vous pourrez trouver la réponse détaillée dans mon e-book gratuit proposé sur le site.

Il faut manger suffisamment, ne pas prendre trop de gras, changer son alimentation progressivement, savoir équilibrer ses repas, ne jamais négliger les feuilles vertes et salades, éviter le café et le sel, et ne pas croire que ce mode de vie ne parle que d’alimentation… c’est un tout, avec beaucoup d’autres aspects.

Quels bienfaits apporte l’alimentation crue et végétale au quotidien ?

Un poids qui redevient normal rapidement, un moral qui remonte, une énergie démultipliée, des maladies qui s’envolent ou régressent, une peau qui s’éclaire… beaucoup de choses changent vraiment !

Pour moi, les bienfaits sont nombreux :

› Perte de poids sans effort, sans besoin de volonté, sans restriction.

› Plus de maux de tête, très fréquents depuis ma plus tendre enfance.

› Plus d’angines à répétition.

› Fini les douleurs de ventre et les gonflements.

› J’avais l’habitude d’avoir une baisse de moral après le déjeuner, cette langueur a disparu d’un coup.

› J’ai retrouvé confiance en moi et l’envie d’entreprendre.

› Je me sentais légère, plus sereine.

Pourquoi notre vitalité est-elle boostée avec le cru ?

Tout d’abord parce que les aliments qui pompaient notre énergie ont été écartés : tout ce qui se digère mal, ce qui encrasse (comme le système lymphatique), ce qui acidifie, ce qui surcharge l’organisme. Ensuite, parce qu’on mange des aliments pleins de vitamines, des aliments vivants qui se digèrent vite. L’énergie n’est plus utilisée pour combattre et éliminer les déchets mais se retrouve disponible pour nous aider à vivre une vie riche et pleine de joie !

Merci à Anne-Marie Bouhélier, créatrice du site crudivegan – crudivegan.com

À lire…

L’énergie du cru
livre-l-energie-du-crude Leslie Kenton

Quelles sont donc les particularités des aliments non cuits ? Qu’est-ce qui leur donne la faculté de guérir même des maladies installées depuis longtemps ? Pour quelles raisons des régimes de jus et d’aliments crus permettent-ils de rajeunir leurs adeptes de 10 ans ? C’est à toutes ces questions, et à bien d’autres, que Leslie Kenton apporte des réponses passionnantes et documentées. Vous comprendrez alors qu’il ne s’agit pas d’une alimentation « miracle », mais que les aliments crus ont des bienfaits parfaitement explicables. L’alimentation crue est également un moyen extraordinaire et 100 % naturel pour mener à bien un amaigrissement durable, avec à la fois une stimulation et une détoxination de l’organisme.

Éditions Jouvence Santé – 16,90 €


boosteQuand la lune booste notre vitalité

Vous savez probablement que la lune nous indique le temps qu’il va faire, mais saviez-vous qu’elle exerce sur nous une action positive en boostant notre vitalité ?

En effet, lors de la pleine lune, son rayonnement électromagnétique est à son apogée. C’est le moment où les énergies sont les plus hautes. Ce courant électromagnétique agit sur les électrons de nos cellules et a un effet direct sur notre système nerveux et notre vitalité. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les périodes de pleine lune augmentent la production d’hormones dans le corps et sont propices au désir charnel…

Sachez que vos performances physiques seront décuplées pendant la phase décroissante de la lune. Le corps est en effet au maximum de ses possibilités, puisqu’il a accumulé de l’énergie pendant toute la phase croissante.

éco livre

Vivre avec ses émotions et celles des autres
livre-vivre-avec-ses-emotionsde Didier Hauvette

Stress, tensions, conflits, découragement. Et s’il était possible de piloter les émotions au lieu de les subir ? Pour vous aider à comprendre vos réactions et celles des autres, ce livre commence par faire le point sur les plus récentes découvertes des neurosciences en la matière. Grâce à un large éventail de techniques, il vous indique ensuite comment gérer vos dérapages, désamorcer les conflits et gagner en sérénité. Il vous invite enfin à enrichir vos relations et à donner le meilleur de vous-même. Complet, ce guide s’appuie sur des schémas, des exemples et des exercices pour vous apprendre à accueillir, maîtriser et cultiver vos émotions.

Eyrolles – 10 €


legumes-et-fruits

Conseils de santé - Claire Devaux

Vive les jus de légumes et de fruits !

Ce sont de très bonnes sources d’énergie vitale, force immatérielle et invisible à l’origine de notre santé et de notre vitalité. Nous en manquons trop souvent puisqu’elle est détruite par la chaleur lors de la cuisson des aliments. Les jus de légumes et de fruits en sont au contraire de très bonnes sources, de même que tous les aliments crus, les fruits séchés et oléagineux, le pollen, les graines germées, les huiles essentielles, les algues…

Voici 5 bonnes raisons d’en consommer :

Ils sont très doux et faciles à digérer (à condition quand même de ne pas être trop acides) pour les intestins les plus sensibles qui ne supportent pas, ou plus, les fibres des végétaux. Ils aident même à apaiser et à restaurer les muqueuses digestives, notamment au niveau intestinal.

Ils permettent de suivre des diètes pour mettre son système digestif au repos (après des excès de table, au printemps ou à l’automne, en cas de digestion difficile…) et se consomment dans ce cas exclusivement et à volonté sur une journée, ou plus si l’on a la vitalité pour cela. À la clé : plus d’énergie, un teint net et éclatant, une digestion et un transit au top, un allègement de la silhouette…

Ils figurent parmi les meilleurs aliments détox, notamment les jus de radis noir, d’artichaut et de betterave, qui boostent l’élimination des toxines au niveau du foie et de l’intestin.

Savoureux, riches en goût, surtout s’ils sont obtenus à partir de fruits et légumes bio et de saison, ils ravissent les papilles.

Antioxydants, ils aident à prévenir le vieillissement de la peau et de toutes les cellules de l’organisme grâce à leur richesse en vitamine C, bêtacarotène, flavonoïdes, anthocyanes… Les champions de la catégorie sont : la grenade, la canneberge, la myrtille, l’açaï…

Le conseil de Claire : Buvez au moins 1 petit verre de jus de légumes bio par jour, 15 à 30 minutes avant de passer à table, en le gardant quelques instants en bouche avant de l’avaler pour bien assimiler tous ses nutriments essentiels.


La mer à boire !

merRené Quinton, brillant biologiste français du début du 20e siècle, a mis en évidence l’analogie entre l’eau de mer et notre plasma sanguin, ce liquide dans lequel baignent nos milliards de cellules. Par ses recherches, il a démontré leur composition identique (92 minéraux et oligoéléments dans les 2 cas), mais leur concentration différente (l’eau de mer étant 3 fois plus concentrée que notre plasma). Fort de cette découverte, il a soigné avec de l’eau de mer des soldats blessés lors de la Première Guerre mondiale, des enfants dont la croissance était stoppée… Aujourd’hui, ses travaux sont toujours des références en la matière. On trouve en boutiques bio et pharmacies des ampoules buvables d’eau de mer en concentration isotonique (déconcentrée pour l’amener à l’équilibre de notre plasma sanguin) ou hypertonique (100 % eau de mer, sans aucun ajout). Ces dernières sont vivement recommandées dans les états de fatigue, tant physique qu’intellectuelle ou psychique.

Prévoyez une cure de 3 mois :

Le premier mois : 1 ampoule trois fois par jour (matin, midi et après-midi) avant les repas.

Le second mois : 1 ampoule deux fois par jour (matin et midi) avant les repas.

Le troisième mois : 1 ampoule avant le petit-déjeuner.

Imiter l’énergie originelle de l’eau

eauParfois, est-il bon de le rappeler, l’eau est le composant principal du corps qui, chaque jour doit en renouveler 3 litres. Boire de l’eau est donc indispensable, mais pas n’importe laquelle. Une eau de qualité, filtrée et, surtout, dynamisée. Car, dans son cycle naturel, l’eau se régénère en permanence. Secouée mécaniquement selon un flux tourbillonnaire (le fameux vortex), brassée, oxygénée, l’eau reçoit aussi beaucoup d’énergie électromagnétique de la terre, du soleil et des roches qu’elle traverse. Ce cycle efface toutes les traces des polluants qui perturbent son réseau de molécules.

Pour recréer chez vous l’énergie originelle de l’eau, la dynamiser et la vitaliser, il existe des fontaines qui permettent de créer un vortex grâce à mouvement dynamique (le bas aspirant le haut comme dans la nature). Cette eau possède une haute énergie, génère des biophotons et échange des millions de fois par seconde avec notre corps. Résultat ?

› Une oxygénation rapide au niveau cellulaire,

› Un apport important d’ions négatifs, bénéfique pour notre bien-être,

› Une amélioration de l’endurance et une réduction du temps de récupération lors d’exercice intense,

› Une hydratation rapide au niveau cellulaire. Une très jolie manière de s’inspirer de la nature pour redonner vie à l’l’eau et booster votre vitalité au quotidien.


éco livres

Vitalité senior
livre-vitalite-seniorde Jean-Claude Secondé

De nos jours, vieillir relève d’un vrai défi. S’il est question de vivre plus longtemps, cependant, deux questions se posent : comment vivre l’âge senior sereinement et comment entretenir sa vitalité ? Des solutions existent pour jouir de l’instant présent, savourer les fruits de la maturité et continuer à s’épanouir en demeurant dynamique et actif socialement. Cet ouvrage est un guide passionnant des soins naturels pour les seniors. Il nous montre comment conserver une excellente mémoire, une souplesse articulaire, une sexualité épanouie, un sommeil réparateur, une peau plus tonique.

Dangles Éditions – 22,30 €

CoQ10 – La vitamine du coeur et de l’énergie
livre-CoQ10de Brigitte Karleskind

Cette vitamine est un puissant antioxydant et un activateur de la production d’énergie. Synthétisée naturellement par notre organisme, elle contribue au bon fonctionnement du coeur, du cerveau, des muscles, du système immunitaire… À partir des toutes dernières études, ce livre expose dans quelles situations la CoQ10 est importante, comment elle aide à prévenir ou traiter naturellement de nombreuses affections, en donnant tous les conseils pour bien choisir son complément de CoQ10 et connaître la dose efficace pour la maladie ciblée.

Thierry Souccar Éditions – 7,90 €

L’épeautre, source de vitalité
livre-l-epautrede Guy Avril

L’épeautre est un aliment exceptionnellement complet. Très digeste, d’un apport nutritionnel idéal pour notre organisme, il améliore la circulation sanguine, prévient l’apparition de certaines maladies… Ce livre est le premier en France à proposer une diète de dix jours à base d’épeautre, de fruits et légumes, pour reposer l’organisme, rééquilibrer le métabolisme et maigrir. L’auteur présente aussi une cinquantaine de recettes, pour inviter l’épeautre dans nos assiettes au quotidien (plats, desserts, pains…).

Terre vivante – 14 €

Les clés de la longévité active –
livre-longevite-activePour ajouter de la vitalité aux années
de Roger Castell

Cet ouvrage, riche d’exemples et de témoignages, montre que la santé est un état qui peut devenir permanent si l’on apprend à l’entretenir. Il vous montrera comment puiser l’énergie vitale pour être toujours débordant d’énergie. Vous comprendrez l’importance de développer notre sérénité mentale, la nécessité de rejeter tous les perturbateurs et celle d’épurer périodiquement notre organisme pour lui assurer une longévité durable, pleine de vitalité.

Dangles Éditions – 22 €

Les agrumes
livre-les-agrumesde Rachel Frély

Bon marché, faciles à utiliser et 100 % naturels, les agrumes ont d’incontestables qualités nutritionnelles, cosmétiques et médicinales. Dans cet ouvrage richement illustré, vous apprendrez à connaître les caractéristiques botaniques des différents agrumes et vous trouverez des conseils de jardinage pour les cultiver, ainsi que mille et une recettes magiques et économiques à base d’agrumes : pour réaliser un savon personnalisé, préparer un bain tonifiant, en cas de rhume, de courbatures, de troubles du sommeil ou de stress… sans oublier les astuces de grands-mères pour la cuisine, l’entretien de la maison et du linge, ou encore pour parfumer votre intérieur et chasser les hôtes indésirables.

Grancher – 14 €

Le décodage dentaire
livre-le-decodage-dentairedu Dr Christian Beyer

Savez-vous que vos dents entretiennent des liens avec votre inconscient ? C’est ce que vous dévoile cet ouvrage. Le décodage dentaire s’appuie sur les charges émotionnelles refoulées, ainsi que l’inconscient personnel et collectif, pour donner un sens à la douleur, à la perte d’une dent, à une malposition, et même aux maladies parodontales ou aux aphtes. Car le décodage dentaire offre l’accès à l’identité vivante de l’individu !

Passionnant, ce livre, écrit après plus de 14 années de pratique, nous présente une lecture psychologique et symbolique de chaque dent afin d’expliquer certaines de leurs pathologies autrement qu’en nous culpabilisant. Véritable grille de lecture de la psyché humaine, cet ouvrage est un outil incomparable de rencontre et de connaissance de soi.

Grancher – 20 €


Côté Bien-être

bien-etre-img1Difficile de se sentir bien lorsque la vitalité n’est pas au rendez-vous. Un état de fatigue peut, en effet, entraîner une baisse de moral et un sentiment de découragement peu propice au bien-être. Inutile d’avoir recours à la chimie lourde… Il existe des solutions au naturel capables de booster efficacement notre vitalité. Sans oublier de travailler sur les piliers de notre vitalité, à savoir le mouvement, la respiration et la récupération.

Dossier bien-être :
les piliers de la vitalité

En dehors de l’alimentation crue et vivante, dont nous avons parlé précédemment, trois autres piliers sont à prendre en compte afin de mieux agir sur votre vitalité :

1 Le mouvement
Il est temps de se bouger !

Si une alimentation saine et bio est indispensable à notre santé, cela ne suffit pas. Il est également indispensable de bouger. Or, contrairement à nos ancêtres du paléolithique – les fameux chasseurscueilleurs –, qui marchaient de 8 à 16 km par jour, nous ne marchons en moyenne que 2,4 km par jour. Si les caractéristiques génétiques de l’Homme ont peu évolué, son mode de vie a, quant à lui, considérablement changé. Le déclin de l’agriculture et l’avènement du secteur tertiaire au 20e siècle y sont pour beaucoup. Aujourd’hui, nous prenons les transports en commun pour nous rendre à notre travail, puis nous restons toute la journée devant un ordinateur, pour finir par nous retrouver, le soir, avachi sur un canapé !

Cette sédentarité est un frein à la pleine vitalité. En effet, 1 adulte sur 3 ne respecte pas la recommandation de 150 minutes d’activité modérée par semaine et 4 adolescents sur 5 ne pratiquent pas l’heure d’activité modérée recommandée au quotidien. Selon une recherche de l’Université de Géorgie publiée dans le journal Psychotherapy and Psychosomatics, les personnes sédentaires qui ressentent régulièrement de la fatigue peuvent augmenter leur niveau d’énergie de 20 % et diminuer leur fatigue de 65 % en faisant un minimum d’exercice régulier de faible intensité.

Les bienfaits de l’activité physique sur la santé sont nombreux. Parmi eux, on notera :

– développement de la masse et de la qualité musculaires, – densification des os, – renforcement des ligaments et capsules articulaires, – accélération du métabolisme, – renforcement de l’immunité, – apaisement et renforcement du mental…

Voici 2 exercices à reproduire au bureau pour garder forme, mental et vitalité :

› Assis sur votre chaise, faites un étirement puissant vers le plafond, sans toucher votre dossier. Levez ensuite vos bras et poussez vos paumes de mains vers le ciel. Veillez à bien mettre vos mains au-dessus de la tête. Respirez profondément par le nez et restez une bonne minute en tension. Plus vous resterez longtemps dans cette position, plus cette tension se dissipera. Baissez ensuite lentement les bras et ressentez le bien-être dans votre corps.

› Faites également des torsions vertébrales pour détendre votre dos et faire bouger le sang qui stagne le long de votre colonne. Mettez votre main droite sur le genou gauche, pendant que votre main gauche passe derrière votre bassin pour agripper le siège sur le côté droit. Sans bouger les fesses de votre siège, tournez votre tête le plus loin possible, jusqu’à voir le mur derrière vous. Restez 1 à 2 minutes dans cette position, puis revenez vers l’avant en douceur. Répétez cet exercice de l’autre côté. Cette torsion du cou libère les passages sanguins vers le cerveau et les yeux.

Quelques idées de sports à pratiquer pour être dans le bon mouvement
› La natation
› L’escalade
› La marche rapide
› La marche nordique
› La randonnée pédestre

Coup de Coeur ! ???

Un sport à découvrir :
le paléo-fitness

Kézako ? C’est un concept de fitness au naturel, qui va bien au-delà de la pratique sportive. Il puise son ADN dans le fait de se reconnecter à la nature, ainsi qu’à notre propre nature. Lors de l’entraînement, les pratiquants sculptent leur corps en soulevant des pierres, en grimpant aux arbres, en courant, en rampant, en nageant… Il est également conseillé de se déplacer pieds nus tout au long de l’activité.

Les principes du paléo-fitness sont au nombre de 4 :

› Se déplacer beaucoup mais à un rythme lent,
› Soulever des objets lourds,
› Accélérer le rythme, 1 à 3 fois par semaine, l’objectif étant de recréer la situation que l’homme Paléo connaissait quand il était en situation de danger et qui le poussait à aller au plus haut de ses performances.
› Éviter que le sport ne devienne une obligation. Il doit faire partie de votre quotidien et doit rester un plaisir.

Pour aller plus loin…

Paléofit
livre-paleofitdu Dr Fabrice Kuhn

Paléofit est un programme d’entraînement directement inspiré de l’activité physique de nos ancêtres, de véritables chasseurscueilleurs et athlètes ultrapolyvalents.

Cette activité physique intense est celle que l’espèce humaine a connue durant la quasi-totalité de l’évolution. C’est celle pour laquelle nous sommes faits.

Basé sur les recherches en anthropologie, abondamment illustré, le paléofit donne ou redonne une condition et des qualités physiques hors pair.

Le paléofit, c’est également 10 règles simples associant séances d’endurance douce, efforts intenses (HIT), musculation au poids de corps et pliométrie*. À chacun d’établir son programme selon son emploi du temps, son niveau et ses objectifs. Tout simplement passionnant !

* La pliométrie permet de décupler notre capacité à produire un mouvement plus puissant sur une période très courte.

Thierry Souccar Éditions – 22,50 €


2 Une respiration consciente et de qualité

respirationSans même nous en apercevoir (ou presque), nous respirons près de 20 000 fois par jour. Mais ces respirations ne sont généralement pas de grande qualité. Bien respirer, c’est non seulement optimiser l’assimilation de l’oxygène par nos cellules, mais également stimuler notre force vitale et apaiser notre esprit.

Pour améliorer notre respiration, il nous faut augmenter notre volume pulmonaire à l’inspiration, le diaphragme devant s’incurver vers le bas. C’est ce que l’on appelle la respiration abdominale. Malheureusement, il nous arrive souvent que nous respirions « à l’envers », en réduisant le volume des poumons en même temps que nous cherchons à les dilater. Cette respiration « à l’envers » est la cause de nombreux troubles de santé.

Essayez de pratiquer la respiration abdominale au moins une fois par jour : posez une main sur l’estomac, l’autre sur le bas-ventre. Inspirez calmement en rentrant le ventre puis, à l’expiration, gonflez tout doucement le ventre. Répétez 4 à 5 fois cette respiration. Peu à peu, vous allez apprivoiser cette respiration, bienfaisante pour votre vitalité.

Une récupération suffisante
Si le mouvement est indispensable à une pleine vitalité, la récupération l’est tout autant.

Comment récupérer ?
› en étirant notre corps ;
› en mangeant quelque chose de sain ;
› en effectuant des exercices de respiration ou une courte méditation ;
› en effectuant des séances d’oxygénation cellulaire (par le biais d’un bol d’air Jacquier). 1 à 3 séances par jour de 3 à 5 minutes permettent de récupérer mieux après l’effort, de dormir mieux et de ressentir une nette amélioration de notre énergie et de notre vitalité ;
› en dormant au moins 8 heures la nuit ou en effectuant une courte sieste de 5 à 10 minutes en journée.


3 Une meilleure gestion des émotions

emotionsSi les émotions font partie de notre nature profonde, elles peuvent parfois être trop intenses et finir par nous polluer au quotidien, réduisant de fait notre vitalité.

Pour apprendre à mieux gérer nos émotions, il est très intéressant de se tourner du côté des pierres. En voici 4 qui devraient vous aider :

L’OEIL DE TIGRE : pour se protéger

C’est une pierre de protection des pollutions émotionnelles. Elle permet de ne pas sombrer dans l’émotionnel lors de passages de vie difficiles, tout en conservant une distance par rapport aux sensations de stress et de peur qui proviennent de l’extérieur.

L’APATITE BLEUE : pour un retour à l’équilibre

Cette pierre est idéale pour mettre en harmonie le yin et le yang. Elle évite l’isolement, la séparation, absorbe la négativité, accroît la motivation, la créativité, développe l’intellect.

LA PYRITE : pour mieux se connaître

Elle favorise le travail de connaissance de soi et amène à comprendre les tenants et aboutissants de certaines situations. Elle aide à apporter la clarté sur ce qui est confus. Très belle pierre de soin, elle permet de dégager tous les barrages émotionnels.

LA CORNALINE : pour se recentrer

Avec cette pierre, on retrouve son centre et sa force et, ainsi, on s’extrait de toutes les influences extérieures. Elle favorise la concentration, la confiance et la maîtrise de soi et permet de se recentrer et de se connecter avec soi-même. Elle favorise ainsi la mémoire et calme l’instabilité. Elle donne le sens des réalités.

Conseils d’utilisation :

Toutes ces pierres peuvent être prises en main chaque fois que le besoin s’en fait sentir, en étant à l’écoute de ses sensations. Elles peuvent être choisies de façon isolée (dans ce cas, il faut se fier spontanément à son ressenti, en « coupant » le mental), ou toutes ensemble, en synergie. Après chaque journée d’utilisation, il est impératif de penser à bien dégager les pierres de leur énergie négative en les mettant à tremper dans un grand bol d’eau claire.


RECETTE DIY :
L’INFUSION DES VAILLANTS

Pour joindre l’utile à l’agréable, préparez-vous cette délicieuse infusion que vous pourrez consommer pour vous requinquer et vous donner toute la vitalité nécessaire à vos activités.

Préparez le mélange suivant :

? infusion20 g d’écorces séchées bio de citron
? 20 g de racine de gingembre
? 20 g de sommités fleuries de thym
? 10 g de menthe poivrée

Conservez ce mélange à l’abri de la lumière et de l’humidité dans un flacon en verre teinté bien hermétique.

Préparez une décoction en faisant bouillir, pendant 3 minutes, 1 cuillère à soupe du mélange ci-dessus par tasse d’eau d’environ 30 cl, puis laissez infuser 10 minutes. Prenez-en une tasse lorsque le besoin s’en fait ressentir.

RECETTE BIEN-ÊTRE :
UN REMONTANT DU TONNERRE DE DIEU !

Le vinaigre a toujours été considéré comme une boisson dopante. Jules César et George Washington en donnaient à leurs troupes avant la bataille.

Pour chasser la fatigue et retrouver une pleine vitalité, concoctez- vous un vinaigre de riz, ail et miel :

Épluchez 500 g d’ail violet et laissez-le sécher à l’air libre. Transférez-le dans un récipient hermétique en verre, puis recouvrez-le avec 500 g de miel. Ajoutez ensuite 1 litre de vinaigre de riz chaud, qui doit bien recouvrir le tout. Fermez soigneusement le pot et laissez reposer à l’abri de la lumière pendant 2 mois.

Prenez 2 cuillérées à café de cette préparation dans un verre d’eau froide ou chaude, et ce 2 fois par jour.


Le grenat, véritable booster énergétique

grenatLe grenat est capable d’enflammer tout ce qui entre en contact avec sa nature fougueuse. Il tire son nom de la grenade, dont les grains rouge vif sont agrégés en grande quantité, tout comme les cristaux du grenat au sein de la matrice rocheuse. En activant l’énergie des glandes surrénales sans exciter, le grenat donne courage, force, vitalité et l’énergie de l’action, il renforce le système vital. Les grenats rouges sont d’ailleurs recommandés pour les thérapeutes afin de les aider à se recharger sur le plan de l’énergie vitale. Ils leur évitent de trop « tirer » sur leur propre capital énergétique.

En pratique

Le mieux est de se munir d’un grenat rouge facetté de 200 à 300 g, ou d’une boule de grenat rouge de 350 à 450 g.

Cette pierre peut être prise en main aussi souvent que le besoin s’en fait sentir, sans aucune contre-indication.

Sa puissance fait qu’elle ne se charge pas facilement. Néanmoins, il faut veiller à la décharger en la mettant à tremper dans un grand bol d’eau, le soir après chaque utilisation.

éco livre

Le grand guide de l’aromathérapie et des soins beauté naturels
livre-aromatherapied’Aude Maillard et Aroma-Zone

Fruit de l’expertise réunie d’Aroma-Zone et d’Aude Maillard, ce livre illustré très complet permet de connaître et d’utiliser en toute sécurité huiles essentielles et extraits naturels. Il est riche de fiches pratiques détaillées sur chaque extrait de plante, de nombreux conseils d’utilisation, de formules d’aromathérapie simples et faciles pour se soigner et rester en bonne santé, ainsi que de recettes de beauté 100 % naturelles.

Véritable guide pratique, cet ouvrage accompagne au quotidien et apporte toutes les clés pour prendre soin de sa santé, de sa beauté et de son bien-être au naturel. Ce livre concentre toute l’expertise Aroma-Zone des extraits naturels et celle d’Aude Maillard sur l’aromathérapie. Toute l’équipe R&D d’Aroma-Zone a travaillé sur ce livre durant plusieurs mois : son expert scientifique en ingrédients naturels, sa pharmacienne, ses ingénieurs chimistes, son équipe de formulation cosmétique… ainsi que ses graphistes, qui ont réalisé près de 400 illustrations botaniques.

Éditions J’ai lu – 672 pages – 14,90 €


L’aroma vitalité

Pour relancer une vitalité quelque peu défaillante, l’aromathérapie se révèle être particulièrement efficace. En effet, un nombre important d’huiles essentielles disposent d’un arsenal moléculaire adapté pour redonner à la fois de l’énergie au système nerveux, mais aussi pour diminuer la fatigue physique et restaurer un sommeil réparateur. Voici notre top 4 des huiles essentielles vitalité :

L’huile essentielle de iary bio

Idéale pour… les fatigues chroniques

Arbuste endémique de Madagascar, le iary se trouve fréquemment sur les hauts plateaux de l’île rouge. Son huile essentielle particulièrement positivante est très utile pour retrouver la vitalité du corps et de l’esprit.

Le rituel aroma : 1 goutte d’huile essentielle déposée au niveau de chaque face interne des poignets. Joignez les deux mains en recouvrant le nez et prenez 3 inspirations lentes et profondes du mélange. À renouveler dès que le besoin s’en fera sentir.

L’huile essentielle de kunzea

Idéale pour… les dépressions saisonnières et les fatigues chroniques

Originaire d’Australie, cette huile essentielle apporte force et courage. Positivante, elle accompagne le retour du dynamisme de la vie, de la force physique et mentale.

Les rituels aroma : 10 gouttes d’huile essentielle mélangées à du lait en poudre, à verser directement dans l’eau du bain.
Ou 90 gouttes d’huile essentielle de kunzea (soit 2,5 ml) dans 50 ml d’huile végétale de votre choix. Appliquez une noisette de cette huile aromatique, en massage doux le long de la colonne vertébrale.

L’huile essentielle de pin sylvestre

Idéale pour… les fatigues nerveuses

Avec son parfum frais de forêt et de sève de pin, cette huile essentielle est particulièrement dynamisante et tonique ; elle revigore le corps et stimule l’esprit.

Le rituel aroma : quelques gouttes en diffusion atmosphérique ou 1 goutte de cette huile essentielle au niveau du plexus solaire.

L’huile essentielle d’épinette noire

Idéale pour… l’asthénie profonde, l’épuisement et les coups de pompe

Puissant tonique nerveux, cette huile, originaire du Canada, est très réputée en cas de grande fatigue ou de coup de pompe.

Le rituel aroma : en frictions ou applications sur le plexus solaire ou le long de la colonne vertébrale, diluée dans une huile végétale.

RECETTE EXPRESSE AROMA :
MON HUILE DE MASSAGE VITALITÉ

Dans un bol, transférez 80 ml d’huile végétale de noisette. Ajoutez 5 ml d’huile essentielle d’épinette noire, 5 ml d’huile essentielle de kunzea, 5 ml d’huile essentielle de pin sylvestre et 5 ml d’huile essentielle de iary. Mélangez soigneusement, puis transférez dans un flacon propre de 100 ml.

huile-vitaliteLe rituel bien-être
Le matin et le soir, prenez quelques minutes (2 à 3 suffiront) pour vous masser énergiquement les surrénales (le haut des reins dans le creux du dos). Si vous n’avez pas le temps, déposez 2 à 3 gouttes sous la plante des pieds. À faire pendant 3 semaines.

Astuce : afin de l’emporter avec vous au bureau, n’hésitez pas à vous préparer un petit flacon ou un rollon (le top !) avec l’huile aromatique ci-dessus.

En cas de fatigue nerveuse ou physique au cours de la journée, déposez 2 gouttes à l’intérieur des poignets et respirez profondément au moins 5 fois de suite.

Contre-indications : enfants de moins de 6 ans, femmes enceintes et allaitantes.

Comment nos émotions peuvent-elles agir
sur notre vitalité ?

Tout simplement en écoutant notre pulsion de vie, notre Ki – ou Chi –, énergie de vie… En essayant de vaincre nos peurs qui nous empêchent d’avancer, de le vouloir et le pouvoir… pas si simple finalement !

huilesTout d’abord, connaître nos émotions, les laisser s’exprimer, les entendre et les écouter comme étant le moteur et le fondement même de notre personne ; pour cela, il faut se laisser guider par notre moi supérieur (ou guide intérieur), qui seul sait ce que nous sommes venus chercher sur Terre, quelle leçon nous avons à apprendre afin de ne pas se laisser envahir par notre ego, notre mental ou nos sentiments. Gardons le cap de notre vie et orientons notre vitalité à se consacrer à cet aboutissement qu’est l’harmonie de vivre sans souffrir…

Le Dr Bach a mis à notre disposition un panel d’élixirs floraux qui couvre toutes les émotions qu’un être peut connaître au cours de sa vie : des Fleurs d’énergie, d’apaisement, de cicatrisation, de compréhension, d’apprentissage, d’acceptation, d’énergie froide ou chaude, de rigidité statique ou dynamique, masculine ou féminine. Il avait compris la nature de l’homme tant dans son fonctionnement que dans sa nature profonde.

Cette thérapie parle à l’Âme ; c’est pourquoi prendre des Fleurs de Bach n’est pas anodin. Cela suppose accepter d’évoluer, voire de modifier ses processus de protection, se transformer avant que la maladie nous le demande et nous l’impose (démarche préventive) !

Les Fleurs entrent en résonance avec l’émotion en déséquilibre : il suffit de la nommer et de trouver l’énergie florale correspondante pour aider à inverser le négatif en positif ! Par exemple :

Manque de confiance en soi : Larch pour l’incapacité – donne force et persévérance

Manque de courage : Mimulus pour le retrait – donne courage et assurance

Manque d’énergie : Olive pour l’épuisement – donne tranquillité et énergie retrouvée

Manque de stabilité : Scleranthus pour le déphasage – donne coordination et symétrie

Manque d’ambition : Wild Oat pour l’incertitude – donne affirmation de sa raison d’être

Manque de mesure : Vervain pour l’excès – donne modération et détente

Manque de caractère : Centaury pour la faiblesse – donne détermination et volonté

En florithérapie, un conseiller peut vous aider, lors d’une séance, à trouver les quintessences florales qui vous conviendront pour entamer ce travail personnel en fonction de votre situation émotionnelle du moment, et ce afin de vous apaiser et vous permettre de vivre votre vitalité pleine et entière, plutôt qu’entamée et écorchée par les peurs ou autres sentiments destructeurs… comme le stress, par exemple.

Essayez, parlons-en simplement… cette première démarche marquera le début d’un retour à vous-même.

Isabelle Bourdeau
Florithérapeute – Conseillère agréée en Fleurs de Bach
06.814.614.86 – RV par téléphone ou Skype contact@lapogeedesoi.fr

L’énergie vitale en médecine chinoise

L’un des piliers de la médecine traditionnelle chinoise – ou MTC – est le Qi, l’énergie vitale, qui se devise en deux énergies opposées et interdépendantes : le yin (la terre, la matière) et le yang (le ciel, l’énergie). Partout où il y a la vie, il y a des transformations et donc du Qi. C’est en quelque sorte le souffle de vie qui accompagne la naissance, l’existence et la mort dans un cycle permanent de renouvellement. La MTC en fait une sorte d’essence immatérielle, invisible et inodore, qui anime et réchauffe le corps. Selon la MTC, l’énergie vitale coule à travers notre corps dans des voies, ou canaux, appelés méridiens, reliés à tous les organes majeurs du corps. L’objectif de toutes les pratiques en MTC est de restaurer la bonne circulation du Qi dans le corps. Toute pathologie est d’ailleurs considérée comme un déséquilibre dans la circulation de cette énergie. En rétablissant l’équilibre, on stimule les capacités régénératrices naturelles du corps.

Ainsi, une bonne énergie vitale permet une bonne harmonie entre le corps et l’esprit.

Atelier pratique : comment stimuler facilement notre énergie vitale au quotidien ?

En prenant 5 bonnes minutes pour vous masser le cuir chevelu. Cela stimule les points d’acupuncture le long des méridiens du crâne.

› Placez vos doigts sur votre front. Posez les pouces sur vos tempes et joignez vos doigts le long d’une ligne verticale au milieu du front.

› Commencez le massage par des pressions légères. Appuyez doucement, mais fermement, sur votre front. Procédez par des pressions brèves et successives.

› Remontez vos doigts sur le haut de la tête. Placez-les le long d’une raie centrale et posez vos pouces sur le côté. Exercez à nouveau une série de pressions.

› Déplacez vos mains de votre front au sommet de la tête. À chaque pression, déplacez vos mains de quelques millimètres en remontant vers le sommet du crâne. Suivez le parcours du méridien du vaisseau gouverneur en traçant une ligne imaginaire au centre de la tête, du milieu du front jusqu’au bas de la nuque.

Pendant toute la durée de cet automassage, n’oubliez pas de synchroniser votre respiration avec les différents mouvements effectués.


Rubrick-a-trucs-rose

Des graines de vitalité !

grainesMisez sur les graines germées… Grâce au processus naturel de germination, le potentiel de la graine est exacerbé et entraîne une augmentation de sa teneur en vitamines et sels minéraux. Cette transformation biologique permet par ailleurs à l’organisme d’assimiler de façon optimale les protéines, lipides et glucides qui sont prédigérés lors de la germination. Le coût est minime car il vous suffit d’investir dans un germoir et quelques graines de votre choix (radis, alfalfa, fenugrec, moutarde, lentille…).

huile-aromatiqueVite, un massage musculaire !

Lorsque la fatigue musculaire se fait ressentir, concoctez-vous cette huile aromatique des plus bienfaisantes : dans 10 cl d’huile végétale d’amande douce, ajoutez : 50 gouttes d’huile essentielle de ravensare, 30 gouttes d’huile essentielle de genévrier et 20 gouttes d’huile essentielle de lavandin. Massez localement et détendez-vous…

Plongez dans un bain aromatique délassant…

Après une dure journée, lorsque la fatigue nerveuse se fait sentir, la meilleure des choses à faire est de prendre un moment rien que pour soi. Inutile d’aller bien loin, direction votre salle de bains. Allumez une bougie, éteignez la lumière et plongez dans ce bain aromatique 100 % délassant et défatigant.

La formule magique : dans une base lavante neutre bio – ou tout simplement un lait végétal –, ajoutez 5 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine, 4 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat et 10 gouttes d’huile essentielle de lavandin. Laissez se disperser sous le robinet et profitez de ce bain salutaire pendant au moins 20 minutes, sans bruit ni portable.

Friction tonifiante salée assurée !

Le sel marin contient quelque 97 % de chlorure de sodium, ainsi que des oligoéléments (calcium, zinc, fer, magnésium…) capables de traverser la peau. Tous ces minéraux servent de catalyseurs à de nombreuses réactions biochimiques, comme la transmission nerveuse, la digestion et la régulation hormonale. Ils participent au bon équilibre de l’organisme en eau. Du fait de sa texture, le gros sel, quant à lui, active la circulation et constitue un excellent exfoliant.

selVous aurez besoin de :
? 25 cl d’huile d’amande douce
? 3 cuillères de sel de mer fin
? 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
? 2 cuillères à soupe de jus de citron

La préparation :
Imprégnez le sel marin de vinaigre de cidre et de jus de citron.

Le rituel bien-être : après avoir pris une douche chaude, enduisez votre corps d’huile d’amande douce. Massez-vous délicatement avec le sel jusqu’à rosissement de la peau, puis continuez avec un gant en sisal. Terminez par une douche tiède, sous laquelle vous vous frotterez pour éliminer l’huile et le sel.

Les orties, on leur dit OUI !

Nos ancêtres préparaient des soupes d’ortie « coup de fouet », en faisant cuire leurs feuilles émincées, riche en fer et en silice, avec des pommes de terre. Pour dompter la fatigue, préparez-vous une décoction d’ortie :

ortie› Versez 1 cuillère à soupe de feuilles d’ortie fraîches ou sèches dans 25 cl d’eau froide.
› Portez à ébullition, puis laissez frémir 3 minutes.
› Éteignez le feu, couvrez et laissez infuser 10 minutes avant de filtrer.

Buvez 2 à 3 tasses par jour, en cure de 3 semaines.

Si la cueillette des orties ne vous enchante guère, optez pour une teinture mère d’ortie. Prenez 25 gouttes dans 1 verre d’eau, deux fois par jour pendant de 3 semaines.


éco livres

Courir Léger
livre-courir-legerLe guide pour optimiser votre foulée de Solarberg Séhel

Ce livre explique aux coureurs comment optimiser leur foulée et apprend à courir sur l’avant-pied. À la clé : plus de performances, moins de blessures et, surtout, de meilleures sensations. Après avoir décrit la technique de la foulée médio-pied, l’auteur nous explique comment la mettre en pratique en fonction de son allure : jogging (moins de 12 km/h), soutenue (12 à 15 km/h), rapide (plus de 15 km/h).

Thierry Souccar Éditions – 16,90 €

27 remèdes majeurs actuels ignorés ou boycottés
livre-27-remedesde Michel Dogna

Sur 9 000 médicaments sur le marché, seuls 250 sont vraiment utiles. Or, il existe des remèdes fabuleux qui nous viennent de génies occultés par le monopole médico-pharmaceutique, que l’auteur a redécouverts, dûment testés, et qu’il met publiquement en pâture envers et contre tout. Un ouvrage pratique à l’usage aussi bien des professionnels de santé que du grand public, offrant des solutions efficaces à 650 affections.

Guy Trédaniel éditeur – 19,90 €


Côté Beauté

beauteQuand on parle de vitalité, la beauté n’est pas en reste. L’état de notre peau et de nos cheveux est, en effet, le reflet de notre météo intérieure. Si nous sommes fatigué physiquement ou nerveusement, notre peau ou nos cheveux font grise mine ; au contraire, si notre vitalité est à son apogée, ils resplendissent comme jamais. N’avez-vous d’ailleurs jamais remarqué que votre visage se métamorphose un peu chaque jour et ne jouit pas toujours de la même aura ? Pour une beauté pleine de vitalité, nul besoin d’artifices, ni de gros moyens… Regardez autour de vous (dans vos placards, notamment, et votre réfrigérateur), il se pourrait bien que la nature soit finalement à portée de main et vous invite à réaliser de petites potions vitalité dans vos chaudrons « maison ».

Dossier beauté :
des cheveux pleins de vitalité !

Pollution, froid, vent, chlore, soleil, stress, sèche-cheveux, colorations chimiques, shampooings agressifs… Tout au long de l’année, les ennemis de notre chevelure ne manquent pas. Si l’épaisseur, la texture et la couleur de nos cheveux sont déterminées de naissance, en revanche, leur vitalité dépend des soins attentifs que nous lui accordons. Pour traiter vos petits soucis capillaires et sublimer au quotidien votre chevelure, prenez tout naturellement vos cheveux en main.

Je choisis bien mon shampooing

Il doit être formulé avec des tensioactifs doux (bien lire les étiquettes), laisser la chevelure souple, douce, brillante et facile à coiffer. Il doit également lui conférer de la tenue, sans électricité statique. Le tout sans modifier le pH du cuir chevelu.

shampoing

Comment optimiser le lavage de vos cheveux ?

1- N’utilisez que des shampooings doux avec des tensioactifs respectueux du cheveu et du cuir chevelu. Évitez notamment l’ammonium laureth sulfate, l’ammonium lauryl sulfate et le sodium lauryl sulfate.

2- Ayez la main légère ! Une seule noisette de shampooing sur des cheveux démêlés et mouillés suffit.

3- Si l’eau est calcaire, adoptez après le shampooing un vinaigre de rinçage afin de resserrer les écailles des cheveux.

4- Préférez l’eau tiède à l’eau chaude. En effet, une eau trop chaude ouvre les écailles des cheveux et les abîme en les ramollissant. Idéalement, passez à l’eau froide pour le dernier rinçage afin de bien refermer les écailles.

5- Ne brossez jamais des cheveux mouillés.

6- Limitez si possible à 2 le nombre de shampooings hebdomadaires et alternez avec des shampooings secs 100 % naturels « maison ». Astuce : il est possible de réaliser des shampooings sans tensioactifs en ayant recours à des plantes contenant de la saponine. Cette molécule possède en effet un réel pouvoir moussant et lavant qui s’exprime parfaitement en eau libre, notamment pour la réalisation de shampooings sans tensioactif.

Voici 3 plantes que vous pourrez utiliser :

LE RHASSOUL
Véritable « terre qui lave », le rhassoul est une argile volcanique récoltée dans la région du Moyen Atlas, au Maroc. Il ne contient aucun tensioactif et nettoie selon un processus physique en absorbant les impuretés et les graisses. Il respecte ainsi le film hydrolipidique du cheveu sans irriter les glandes sébacées.

LES NOIX INDIENNES
Ce sont des coquilles du fruit de l’arbre Sapindus mukorossi, qui pousse dans les régions d’Inde proches de l’Himalaya. La coquille est récoltée sur le fruit mûr, puis séchée et décortiquée afin d’obtenir la forme la plus adéquate à la libération de la fameuse saponine végétale.

Comment réaliser une décoction de noix indiennes ? Pendant 5 à 10 minutes, faites bouillir une dizaine de noix de lavage dans 1 litre d’eau, puis laissez refroidir. Si vous souhaitez garder cette décoction plusieurs jours, ajoutez-y de l’extrait de pépins de pamplemousse pour assurer sa conservation.

LA POUDRE DE SHIKAKAÏ
C’est un petit arbuste qui pousse en Inde centrale et dont les cosses sont très utilisées comme embellisseur capillaire. Shikakaï signifie d’ailleurs fruit pour les cheveux. La poudre de shikakaï lave les cheveux en douceur et leur redonne brillance et force.

Atelier DIY shampooing sec

Les shampooings secs sont une alternative très intéressante pour se laver les cheveux efficacement quand on manque de temps ou lorsque l’on souhaite éviter de les mouiller et de devoir ensuite faire un brushing. Rappelons qu’un shampooing sec est composé de poudres de plantes, lesquelles absorbent le sébum et assainissent le cuir chevelu sans l’irriter. Pour être optimisée, sa formule peut éventuellement être complétée par quelques gouttes d’huiles végétales et/ou d’huiles essentielles.

5 BONNES RAISONS D’ADOPTER LE SHAMPOOING SEC DIY

1. Il est 100 % végétal.
2. C’est un soin écologique car il ne contient pas d’eau (une matière première précieuse qu’il convient de préserver), ni de tensioactif.
3. Il nettoie le cuir chevelu en un clin d’oeil et procure un beau volume aux cheveux (un bon point pour les cheveux fins).
4. Non irritant, il est idéal pour les cheveux gras et mixtes et les cuirs chevelus sensibles.
5. Il est très facile et ludique à préparer, tout à fait dans l’esprit du Do It Yourself.

Petit mémo de 5 plantes qui apportent de la vitalité aux cheveux

cheveuxPOUDRE DE PRELE : Astringente, elle permet de purifier le cuir chevelu et d’en réguler la production de sébum (une fois par semaine maximum). Stimulante, elle tonifie le cuir chevelu en activant la circulation sanguine et favorise la pousse des cheveux. Riche en silice végétale, elle est réputée pour fortifier les cheveux.

POUDRE DE KAPOOR KACHLI : Antioxydante et stimulante, cette plante tonifie le cuir chevelu et favorise la pousse des cheveux. Grâce à son pouvoir parfumant naturel, elle dépose une odeur de propre agréable sur la chevelure.

POUDRE D’ALMA : Puissant régénérant, elle stimule les racines, favorise la pousse des cheveux et ralentit leur chute.

ARGILE VERTE : Nettoyante et purifiante, elle absorbe l’excès de sébum et les impuretés.

PIVOINE EN POUDRE : Riche en paeoniflorine, un actif anti-irritant, apaisant et anti-radicalaire, cette fleur est reconnue pour apaiser les irritations et calmer les démangeaisons.

Comment préparer un shampooing sec 100 % végétal ?

Mélangez 5 cuillères à soupe de poudre de votre choix et quelques gouttes d’huiles essentielles et/ou huile végétale ciblées. Transférez cette préparation dans un pot.

Ma routine beauté

Saupoudrez une petite quantité de shampooing sec sur le cuir chevelu, puis massez délicatement. Éliminez le surplus avec une brosse à cheveux. Vos cheveux sont comme neufs !

À utiliser selon vos besoins, en remplacement d’un shampooing : quand on a pas le temps, en déplacement, …

Je chouchoute tout naturellement mes cheveux

Pour donner à vos cheveux toute la vitalité qu’ils méritent, inutile de dépenser des fortunes dans des produits industriels. Misez sur les ingrédients que vous avez à portée de main. Vous serez surpris par les résultats…

Que contiennent mes placards pour mes cheveux gras ?

DU JUS DE CITRON ET DU ROMARIN, qui, grâce à leurs propriétés astringentes, sauront vous aider pour réguler la production de sébum. Comment procéder ? Faites macérer 2 cuillères à soupe de sommités de romarin séchées dans 50 ml de jus de citron. Après 28 jours, filtrez, puis appliquez une petite quantité sur les cheveux lors du rinçage.

Que contiennent mes placards pour mes cheveux secs et fourchus ?

DE L’HUILE D’OLIVE ET DU MIEL, qui améliorent l’aspect des pointes fourchues et rendent les cheveux extrêmement doux au toucher.

Comment procéder ? Mélangez 2 cuillères à soupe d’huile d’olive vierge avec 2 cuillères à soupe de miel. Répartissez cette préparation sur l’ensemble de la chevelure en massant, puis recouvrez d’une serviette et laissez agir au moins 20 minutes (l’idéal étant une nuit entière). Effectuez ensuite un rinçage, puis procédez à votre shampooing habituel.

DU JAUNE D’OEUF, qui contient de la lécithine, laquelle nourrit les cheveux secs.

Comment procéder ? Mélangez un yaourt avec un jaune d’oeuf, jusqu’à l’obtention d’une émulsion crémeuse. Appliquez en masque sur les cheveux et laissez poser au moins 20 minutes (l’idéal étant une nuit entière). Effectuez ensuite un rinçage, puis procédez à votre shampooing habituel.

Vous pouvez aussi réaliser UNE MAYONNAISE MAISON à l’huile d’olive et vous en servir comme masque nourrissant ! C’est économique, simple et très efficace…

DE L’AVOCAT OU DE LA BANANE, qui protègent et nourrissent les cheveux secs.

Comment procéder ? Écrasez la pulpe d’½ avocat ou d’une banane et mélangez avec un peu d’huile végétale adaptée de votre choix. Appliquez en masque sur les cheveux et laissez poser au moins 45 minutes. Effectuez ensuite un rinçage, puis procédez à votre shampooing habituel.

Que contiennent mes placards pour mes cheveux ternes ?

DU RHUM OU DU COGNAC, qui, utilisés dans la dernière eau de rinçage, sont de précieux alliés pour faire briller les cheveux. 1 à 2 cuillérées à soupe de rhum en fonction de la longueur des cheveux.

DU THÉ NOIR, idéal pour donner de la lumière aux cheveux bruns et de jolis reflets châtains. Il vous suffira de rincer vos cheveux avec une infusion de thé noir. Le résultat est bluffant.

DE LA BIÈRE, qui, employée en eau de rinçage, fera briller les chevelures brunes.
½ bière, ½ eau de 33 cl de chaque.

Trois recettes lumineuses express :

1– Pour raviver la couleur des cheveux auburn, ajoutez à UN OIGNON ROUGE haché 2 cuillerées à soupe de vinaigre de cidre. Couvrez d’eau tiède et laissez macérer 24 heures. Tamisez, puis appliquez sur l’ensemble de la chevelure. Laissez poser 45 minutes après avoir enveloppé votre tête d’une serviette chaude. Rincez, puis procédez au shampooing.

2LA CAMOMILLE ravive la blondeur et donne des reflets aux cheveux châtain clair. Ajoutez à 4 cuillères à soupe de fleurs de camomille séchées 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre, puis procédez de la même manière que précédemment.

3– Dans une casserole, portez à ébullition 75 cl d’eau avec 1 cuillère à soupe de ROMARIN frais, 1 cuillère à soupe de SAUGE fraîche, 1 cuillère à soupe de THYM. Couvrez et maintenez 10 minutes à feu doux. Filtrez et laissez refroidir. Transférez la liqueur obtenue dans un saladier et incorporez un jaune d’oeuf au fouet, puis ajoutez de l’argile blanche jusqu’à l’obtention d’une pâte crémeuse. Appliquez sur l’ensemble de la chevelure et laissez poser 45 minutes en recouvrant vos cheveux d’une serviette. Rincez, puis procédez au shampooing.

La douche écossaise, ça revigore !

doucheEn alternant le chaud et le froid, la douche écossaise provoque un afflux de sang vers la peau, ce qui lui confère tonus et vitalité. Pratiquée quotidiennement, elle réveille l’organisme, revigore, renforce le système immunitaire et protège contre les infections.

La douche écossaise en 3 étapes

1- Commencez par une douche moyennement chaude, jusqu’à ce que votre peau rosisse et se réchauffe.

2- Réglez la température sur froid et tenez la pomme de douche à une dizaine de centimètres de votre peau. Aspergezvous de la tête aux pieds pendant 30 s.

3- Renouvelez les étapes 1 et 2, puis sortez de la douche et tamponnez-vous le corps à l’aide d’une serviette-éponge, sans frotter. Habillez-vous ensuite chaudement.


solutionsSolutions éclair de toute beauté

Coup de balai sur la peau !

Exit les objets connectés peu écologiques et dont on se lasse très rapidement ! Vive les accessoires de beauté simples, efficaces et 100 % naturels. Tel est le cas de l’éponge konjac, tout droit venue du Japon. Son prix est mini mais son efficacité maxi. Veillez toutefois à bien la choisir 100 % naturelle et végétale et fabriquée à la main de manière artisanale. Cette éponge, avouons-le, presque magique, nettoie la peau en profondeur chaque jour avec délicatesse. Une fois gorgée d’eau, elle devient moelleuse et élimine les peaux mortes en douceur, désincruste les pores et stimule la microcirculation sanguine. Sa texture délicate convient à tous les types de peau, mêmes les plus sensibles ou à tendance acnéique. Chaque jour, la peau est nettoyée en profondeur, les pores se resserrent, le teint est pur, unifié et éclatant. Véritable soin de beauté, cette éponge apportera un effet tonique, anti-âge et défatigant à votre visage. Pour les plus pressées d’entre vous, n’hésitez pas à l’utiliser sous la douche…

Masque minute éclair

Appliquez sur votre visage un masque constitué d’un blanc d’oeuf battu en neige additionné d’1 cuillerée à café de jus d’orange frais. Appliquez en évitant le contour des yeux et laissez poser 5 à 10 minutes, puis rincez à l’eau claire.

Des lèvres toutes douces

Outre son goût des plus agréable, le miel fait merveille sur les lèvres. Mélangez 1 cuillerée à soupe de miel tiédi à 1 cuillerée à café d’eau de rose. Ajoutez 5 gouttes de teinture de souci et mélangez soigneusement. Laissez ensuite refroidir et conservez dans un petit pot. Aux premiers signes de gerçures, appliquez cette préparation à l’aide d’un coton-tige et massez ensuite vos lèvres. Répétez aussi souvent que nécessaire.

Pour se sauver la face !

Je détoxifie ma peau en douceur
Commencez par détoxifier votre peau à l’aide d’un bain de vapeur aromatique. Le plus simple est d’utiliser une eau florale, que vous aurez choisie pour ses propriétés et son parfum (hamamélis pour favoriser la microcirculation, géranium bourbon pour réveiller l’éclat de la peau, carotte pour apaiser les rougeurs et les irritations, eau de bleuet pour tonifier l’épiderme…).

Comment procéder ?
Mettez 15 cl d’eau de source dans une casserole, puis ajoutez 15 cl d’eau florale de votre choix. Portez à ébullition. Aux premiers bouillons, versez dans un bol en verre et exposez votre visage aux vapeurs qui s’en dégagent, la tête recouverte d’une serviette.

Je me concocte une eau de riz maison
Véritable secret de beauté des coréennes, le grain de riz, grâce à l’amidon qu’il contient, absorbe le sébum et matifie la peau, tout en resserrant les pores.

Comment procéder ?
Faites cuire pendant 20 minutes 1 cuillère à soupe de riz dans 30 cl d’eau de source. Égouttez en gardant l’eau de cuisson, qui servira de tonique.
Vous pourrez conserver cette eau de soin 3 à 4 jours au réfrigérateur. Appliquez-la matin et soir sur le visage bien nettoyé, et ce à l’aide d’un linge propre.

Un coup d’éclat pour illuminer mon visage
Que diriez-vous de vous concocter un glaçon de beauté pour illuminer et défatiguer le visage en un instant ?
Pour ce faire, préparer des glaçons en mettant moitié eau de bleuet et moitié gel d’aloe vera dans un bac adapté. Placez l’un des glaçons réalisés dans un linge propre fin et passez-le sur l’ensemble du visage. Le froid va tonifier la peau, l’eau de bleuet va la décongestionner et la tonifier, alors que le gel d’aloe vera va la revitaliser et la lisser.

Un coup de baguette magique sur ma peau !
Non contente d’apporter vitalité lorsqu’elle est consommée en interne, la gelée royale fraîche est un véritable soin de beauté pour la peau, que vous pourrez appliquer comme une crème d’exception sur une peau nettoyée. Inutile en revanche d’avoir la main lourde, seule une micro- dose sera nécessaire. Appliquez-la par légers tapotements de l’intérieur vers l’extérieur du visage. Ne rincez pas (bien évidemment !).

Un gommage corps écolo et très vitalisant pour la peau !
Si vous avez l’habitude de réaliser votre lait végétal maison, vous savez probablement que le résidu du pressage des amandes ou de soja est appelé okara. Sa richesse en fibres, acides gras et minéraux en fait un exfoliant doux et naturel très agréable. Associé à une huile végétale de votre choix (et à d’autres actifs tels que le sucre, le miel, le sirop d’érable …), il permet de réaliser un gommage doux et très cocooning.

Comment procéder ?
Dans un bol, mélangez 3 cuillères à soupe d’huile végétale de votre choix (par exemple olive, amande douce, noix de macadamia…), 1 cuillère à soupe de sirop d’érable et 2 à 3 cuillères à soupe d’okara. Sous la douche, appliquez ce mélange sur votre peau légèrement humidifiée en faisant des mouvements circulaires, puis rincez-vous normalement.

Recette de toute beauté

Lotion capillaire fortifiante prêle et ylang-ylang

Pour redonner de la force et de la vitalité aux cheveux mous et dévitalisés, quoi de mieux que la prêle ? Associée à l’ylang-ylang, elle fera des merveilles et vous serez à nouveau fière de votre crinière !

? lotion-capillairePréparation : 20 mn max
? Conservation : 1 mois
? Coût : moins de 5 €

Mon matériel
? 1 flacon de 100 ml
? 1 mini-fouet ou une petite cuillère
? 1 bol
? 1 verre ou un bécher
? 1 entonnoir
? 1 filtre à café non traité
? 1 balance de précision ou de cuisine

Dans mon panier
Pour l’infusion de prêle :
? 10 g de tiges de prêle
? 90 g d’eau minérale

Pour la lotion capillaire :
? 50 ml d’infusion de prêle
? 45 ml d’hydrolat aromatique d’ylang-ylang
? 4 ml de solubol
? 15 gouttes d’huile essentielle de romarin à cinéole
? 15 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang
? 20 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse

La recette
Préparation de la lotion capillaire fortifiante :
1 > Dans un bol, versez l’infusion de prêle et l’hydrolat aromatique d’ylang-ylang. Mélangez bien.
2 > Dans un verre, mélangez le solubol, les huiles essentielles de romarin à cinéole et d’ylang-ylang, puis l’extrait de pépins de pamplemousse.
3 > Ajoutez cette préparation dans le bol et mélangez bien.
4 > Transvasez dans le flacon.

Rituel de beauté
Cette lotion s’applique sur cheveux secs ou mouillés, en massant le cuir chevelu et l’ensemble de la chevelure. Ne se rince pas.

Photo : © Sophie Macheteau

Recette de toute beauté

Or du temps
Crème anti-âge revitalisante curcuma et rose

Une crème rêvée pour toutes les femmes pressées qui souhaitent aller à l’essentiel : de l’éclat, de la protection anti-âge et de la douceur.

? or-du-tempsPréparation : 30 mn
? Conservation : environ 3 mois
? Coût : moins de 5 €

Mon matériel
? 1 pot avec couvercle
? 2 bols
? 1 pipette
? 1 mini-fouet ou 1 petite cuillère
? 1 balance de cuisine électronique
? 1 pot de 50 ml
? 1 filtre papier
? thermomètre de cuisine

Dans mon panier
? 20 g d’eau florale de rose
? 40 g d’eau de source
? 7 g de curcuma en poudre
? 8 g d’huile de rose musquée
? 3 g de cire émulsifiante
? 7 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse

La recette
1 > Transvasez l’eau florale, l’eau de source et le curcuma en poudre dans le pot.
2 > Faites macérer 24 heures, en remuant de temps en temps. Filtrez.
3 > Transvasez l’huile de rose musquée et la cire émulsifiante dans le premier bol (phase A).
4 > Transvasez ensuite le macérât de curcuma dans le second bol (phase B).
5 > Faites chauffer séparément au bain-marie les phases A et B à 70 °C.
6 > Lorsque les deux phases sont à la même température, versez lentement la phase B dans la phase A en remuant vigoureusement. Le mélange blanchit et s’homogénéise.
7 > Ajoutez l’extrait de pépins de pamplemousse et mélangez. 8 > Transvasez la préparation dans le pot avec votre pipette.

Rituel de beauté
Sur une peau bien propre, appliquez une noisette de cette crème 2 en 1 le matin.

Photo : © Sophie Macheteau

eco-livre-rose2

100 recettes de cosmétiques maison Aroma-Zone

livre-100-recettes-cosmetiquesInédites, simples, créatives et efficaces – Pour le visage, le corps et les cheveux

En 15 ans d’existence, Aroma-Zone, pionnier de la cosmétique à faire soi-même, a su s’imposer comme le leader incontesté dans ce domaine. Son expertise est aujourd’hui largement reconnue et le Do It Yourself – DIY – séduit un public toujours plus nombreux et varié. Son nouveau livre 100 recettes de cosmétiques maison va ravir les fans du fait maison et séduire les novices, qui pourront réaliser leurs premières créations en toute sécurité. Il dévoile tout le savoir-faire Aroma-Zone pour composer une palette de cosmétiques naturels et créatifs aux textures exquises, aux parfums divins et aux résultats très professionnels !

Éditions Hachette – 256 pages – 14,95 €

 

Les informations proposées par l'Écolomag ne se substituent pas à un avis médical auprès des professionnels de santé compétents. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

 

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.