Cuisine & Recettes

L’écolomag N°81

Janvier – Février 2021

Dentifrice poudre zéro déchet

Voici une recette de dentifrice vraiment très simple à réaliser, qui fera le bonheur de toute la famille.

Prix : env. 1 €

  • Préparation : 15 mn
  • Conservation : 6 mois

Mon matériel

  • 1 mortier avec pilon
  • 1 balance de précision
  • 1 spatule ou cuillère en bois

Flaconnage

  • Pot de 50 ml

Ingrédients

  • 11 g de carbonate de calcium
  • 7,5 g de poudre de siwak (Salvadora persica)
  • 5 g de xylitol de bouleau
  • 0,5 g de zinc citrate
  • 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée

La recette

  1. Dosez l’ensemble des poudres et versez-les dans un mortier.
  2. Mélangez à l’aide d’un pilon pour bien homogénéiser les granulométries des poudres.
  3. Ajoutez l’huile essentielle de menthe poivrée.
  4. Transvasez le mélange dans le pot et refermez.

Le rituel beauté

Humidifiez la brosse à dents et déposez-y une petite noisette de poudre à l’aide d’une petite cuillère ou d’un bâtonnet en bois.

Les alliés au naturel pour une bonne hygiène bucco-dentaire

Les alliés naturels des dents blanches

De nombreux aliments, épices et boissons (betterave, raisin, thé, café, curcuma…) peuvent tacher nos dents et leur donner une teinte plus ou moins jaunâtre, peu esthétique.

Le bicarbonate de soude

Écologique et naturel, le bicarbonate de soude remplace de nombreux agents nettoyants et purifiants dans un grand nombre de soins bucco-dentaires. Grâce à ses fines particules, il est légèrement abrasif et lisse la surface des dents et vient à bout des taches jaunes causées par l’alimentation et le tabac.

Comment l’utiliser ? À hauteur de 40 % maximum, il constitue une bonne base pour réaliser des dentifrices maison en pâte, en poudre ou solides. Au-dessus, il serait trop abrasif.

Le charbon végétal activé

Un produit noir qui blanchit les dents, surprenant, non ? Obtenu bien souvent par calcination de coques de noix de coco, le charbon végétal activé se présente sous forme d’une poudre noire fine. Il est un véritable allié pour blanchir les dents.

Détoxifiant et purifiant, il assainit également la bouche et neutralise la mauvaise haleine.

Comment l’utiliser ? Il suffit de l’incorporer à hauteur de 1 % maximum dans les préparations maison de dentifrice en poudre, en pâte ou solides.

Le carbonate de calcium avec hydroxyapatite

C’est un carbonate de calcium d’origine naturelle, extrait de carrière, modifié en surface pour que chaque particule soit enrobée d’une épaisse couche d’hydroxyapatite, composant principal de l’émail et de la dentine de nos dents.

Constitué en majorité de minéraux, il lutte contre l’érosion dentaire, participe à la réduction des taches causées par l’alimentation et redonne de la blancheur à nos dents.

Comment l’utiliser ? Sous forme de poudre fine, il s’intègre dans une proportion de 5 à 10 % dans les préparations maison de dentifrices en poudre, en pâte ou solides.

Les alliés naturels pour éliminer la plaque dentaire

Nous connaissons tous cette substance blanchâtre qui se dépose à la surface de nos dents et nous agace terriblement. Elle se compose essentiellement de protéines salivaires, d’aliments (sucres et acides), de bactéries et de toxines sécrétées par ces dernières.

Voici quelques actifs qui veilleront à ce qu’elle ne prenne pas trop ses aises.

L’huile de coco

Riche en acide laurique antibactérien, cette huile végétale participe à réduire la plaque dentaire.

Comment l’utiliser ? Elle peut être incorporée à hauteur environ de 20 % dans un dentifrice solide maison.

Le zinc citrate

Cet actif 100 % d’origine naturelle, obtenu à partir d’acide citrique d’origine naturelle et de zinc d’origine minérale, inhibe la formation de la plaque dentaire, favorise l’élimination du tartre et lutte ainsi contre la mauvaise haleine. En prime, il prend soin des gencives grâce à son action apaisante. Pas mal, non ?

Comment l’utiliser ? Sous forme de poudre fine, il s’utilise jusqu’à 2 % dans les préparations maison de dentifrices en pâte, en poudre ou solide.

Le bâton de siwak en poudre

Comme nous l’avons vu précédemment, le siwak a été longtemps utilisé comme brosse à dents végétale. Il nettoie la dentition en douceur et favorise l’élimination de la plaque dentaire, grâce à ses fibres végétales douces.

Comment l’utiliser ? Pour nettoyer les dents en douceur, incorporez la poudre de siwak jusqu’à 30 % dans les préparations maison de dentifrices en pâte, en poudre ou solides.

Les alliés naturels pour prendre soin des gencives sensibles

De par leurs vertus anti-inflammatoires et antalgiques, certaines huiles essentielles sont championnes pour soulager les dents, les aphtes et les gencives sensibles :

L’huile essentielle de ciste ladanifère (Cistus ladaniferus)

Incontournable pour les petits saignements en tout genre, l’huile essentielle de ciste ladanifère fait merveille pour prendre soin des gencives sensibles.

Comment l’utiliser ? Diluez 5 ou 6 gouttes dans 1/2 cuillère à café d’huile végétale alimentaire et appliquez du bout des doigts sur les gencives sursollicitées pour venir à bout des petits saignements.

La poudre de perle d’eau douce

Cette poudre 100 % naturelle issue de perles d’eau douce est un concentré de minéraux et d’acides aminés biodisponibles. Elle est réputée pour fortifier les dents et améliorer l’état des gencives.

Comment l’utiliser ? Elle pourra être incorporée à hauteur de 1 à 2 % dans une recette maison de bain de bouche et autour de 10 % dans un dentifrice maison.

Les alliés naturels pour une haleine fraîche

L’hygiène bucco-dentaire ne peut être parfaite sans une haleine fraîche. Voici quelques alliés naturels parmi les plus efficaces.

L’huile essentielle de menthe poivrée

Produite par distillation des parties aériennes de la Mentha x piperita, cette huile essentielle est particulièrement rafraîchissante et procure une haleine fraîche.

Comment l’utiliser ? À hauteur de 1 à 2 % dans les préparations de dentifrices maison.

Les cristaux de menthol

Obtenus par cristallisation après refroidissement de l’huile essentielle de menthe Mentha arvensis, les cristaux de menthol rafraîchissent l’haleine et masquent les odeurs buccales désagréables.

Comment l’utiliser ? À hauteur de 1 % dans les préparations de dentifrices maison, notamment sous forme de poudre.

L’hydrolat de myrte de Corse

Résultat de la distillation par entraînement à la vapeur d’eau des rameaux feuillés de l’espèce Myrtus communis, l’hydrolat de myrte de Corse a une saveur végétale très rafraîchissante, qui lutte contre la mauvaise haleine.

Comment l’utiliser ? À hauteur de 20 à 30 % dans une recette de bain de bouche maison. L’hydrolat de menthe poivrée pourra également être utilisé.

L’extrait de propolis

Il aide à éliminer la mauvaise haleine et apaise les irritations.

Comment l’utiliser ? À hauteur de 0,5 à 1 % dans les dentifrices ou les bains de bouche maison.

Des lèvres de velours….

Pas de sourire éclatant sans des lèvres bien protégées et sublimées par des soins aux actifs naturels surdoués.

Top 5 des actifs nourrissants, filmogènes et protecteurs

1. Le beurre de karité

Il possède une action apaisante, facilite la restructuration de la peau grâce aux alcools terpéniques (lupéol, parkéol) et aux phytostérols qu’il contient, hydrate et nourrit l’épiderme en profondeur, revitalise les tissus et redonne son élasticité à la peau.

Comment l’utiliser ? Comme actif principal dans un baume à lèvres.

2. L’huile de prune de Gascogne

Obtenue par première pression à froid des amandons de prunes variété d’Ente, cette huile végétale est idéale pour les soins des lèvres car elle présente le double avantage d’être adoucissante et assouplissante, tout en possédant une odeur puissante et gourmande d’amande amère et de frangipane.

Comment l’utiliser ? Pure ou comme ingrédient majoritaire dans un baume à lèvres.

3. Le miel

Riche en glucides qui apportent douceur et hydratation aux lèvres, en vitamines B et en enzymes – comme la glucose oxydase, qui stimule la cicatrisation –, il est un ingrédient de choix dans le soin des lèvres.

Comment l’utiliser ? À hauteur de 1 % comme ingrédient dans un baume à lèvres ou un soin pour les lèvres.

4. Le squalane végétal

Extrait de l’huile d’olive, cet actif est particulièrement émollient, réparateur, protecteur et biomimétique, ; il a une excellente affinité avec la peau.

Comment l’utiliser ? À hauteur de 0,5 % comme ingrédient dans un baume à lèvres ou un soin pour les lèvres.

5. Le bisabolol

100 % d’origine naturelle, il est une fraction de distillation de l’huile essentielle de Candeia (Vanillosmopsis erythropappa). Cet actif est réputé pour ses propriétés réparatrices et apaisantes.

Comment l’utiliser ? À hauteur de 0,05 à 0,5 % dans des baumes à lèvres ou un soin pour les lèvres.

Recette

Baume à lèvres douceur et réparateur

Baume à lèvres douceur et réparateur

Un baume velours

Prix : 0,50 € • Préparation : 20 mn
• Conservation : 6 mois

Mon matériel

  • 1 balance de précision
  • 1 mini-fouet
  • 1 pipette graduée
  • 1 bol supportant le bain-marie

Flaconnage

  • 1 flacon de 10 ml

Ingrédients

  • 4,5 g de beurre de karité
  • 3 ml d’huile de prune
  • 1,5 g de cire d’abeille
  • 1 g de miel liquide
  • 1 goutte de bisabolol
  • 2 gouttes de vitamine E

La recette

  1. Transférez dans le bol le beurre de karité, l’huile de prune et la cire d’abeille.
  2. Faites fondre au bain-marie.
  3. Retirez du feu et ajoutez le miel et la goutte de bisabolol en mélangeant bien entre chaque ajout.
  4. Coulez la préparation dans son pot, puis laissez refroidir à température ambiante.

Le rituel beauté

Appliquez ce baume sur les lèvres aussi souvent que souhaité.

Astuces Miam – Spécial Congélateur

Garder ses aliments trop longtemps

La congélation ne fait que ralentir la périssabilité… Laisser trop longtemps ses aliments dans le congélateur n’est donc pas top sur le plan sanitaire. Sans oublier que la congélation altère le goût et la texture des aliments. Alors congeler, oui, mais pas indéfiniment !

Quelques durées de conservation pour garder la fraîcheur des aliments :
Pain et baguette : 1 mois
Fruits et légumes : environ 1 an
Poulet cru en morceaux : 6 mois
Porc, veau, agneau : 6 à 8 mois
Boeuf, gibier et volaille : 8 mois
Viande hachée : 2 à 3 mois
Saucisses : 4 mois
Poissons et crustacés : 3 à 4 mois
Plats cuisinés : 3 à 4 mois
Pâte à gâteau, pâte à crêpes, viennoiseries : 3 à 4 mois
Gâteau : 3 mois
Laitages : 3 mois

Trop le remplir

Pour une efficacité maximale, ne remplissez vos compartiments qu’aux 3/4. L’air froid pourra alors bien circuler et il sera plus facile de maintenir la bonne température.

Négliger son entretien

Loin de préserver le froid, la glace qui s’accumule dans votre congélateur ne fait qu’augmenter la consommation de cet appareil, déjà très énergivore. Un dégivrage tous les 6 mois est une bonne fréquence. Profitez-en pour jeter un coup d’oeil aux joints de l’appareil : nettoyez-les avec de l’eau chaude mélangé à du vinaigre blanc.

Et, pour les entretenir, vous pouvez les enduire de vaseline afin d’éviter qu’ils ne s’abîment.

Faire une décongélation à l’air ambiant

Décongeler les aliments sur le comptoir de sa cuisine est le meilleur moyen d’y favoriser le développement des germes, notamment avec la viande. La seule exception : les aliments qui se conservent à température ambiante.

La technique de décongélation la plus sûre reste le réfrigérateur !

Utiliser le mauvais contenant

Soyez vigilant à ne pas trop remplir vos contenants s’il s’agit de liquide : sous l’effet de l’expansion, votre préparation peut déformer la boîte en plastique ou faire exploser le verre. D’ailleurs, attention avec la congélation du verre, qui peut exploser à cause des écarts de température. Sachez aussi qu’il vaut mieux utiliser des contenants spéciaux dédiés à la congélation, les emballages laissant généralement passer trop d’air.

Le placer au mauvais endroit

Installer son congélateur dans un endroit où les températures sont négatives est particulièrement déconseillé ! Les endroits trop frais peuvent endommager de manière irréversible le compresseur de votre appareil. Assurez-vous aussi qu’il est bien à plat et qu’il n’est pas installé vers une source de chaleur.

Trop attendre avant de congeler

Congelez vos aliments rapidement si vous savez que nous n’allez pas les consommer dans les jours qui suivent. Plus vous attendrez, moins leur saveur et leur fraîcheur seront préservées. Si vous congelez une viande à la date limite de consommation, elle ne sera pas plus fraîche pour autant sous prétexte que vous l’avez congelée !

Congeler des aliments chauds

Pour ne pas faire fluctuer la température de votre congélateur et augmenter sa consommation d’énergie, laissez refroidir vos plats avant de les placer dans l’appareil. Mais évitez de laisser les aliments à température ambiante plus de 2 h pour empêcher qu’il n’y ait contamination par des germes.

Source : www.astucesdegrandmere.net

Almières Retreat, une autre idée du luxe… en Lozère

Des retraites intimistes autour de l’univers du yoga et de la relaxation sonore

Almières Retreat est née de l’envie de créer, sur ces vastes espaces où l’air est si pur, un lieu unique de rencontre entre l’homme et la nature, totalement déconnecté. Un ailleurs raffiné pour s’évader, une vue rare pour s’exalter, des expériences singulières pour oser, une cuisine vivante et savoureuse à déguster, un endroit unique pour se ressourcer et se retrouver… et, surtout, beaucoup de délicatesse et de simplicité dans un cadre préservé.

Le temps d’une retraite intimiste (8/10 personnes maximum), vous êtes invités à une immersion totale dans l’univers du yoga et à la découverte du pouvoir des sons. Errer sur plus de 8 hectares, contempler la magnificence des Grands Causses lozériens de ce site exceptionnel classé : inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco, Natura 2000.

Ici, tout a été pensé avec bienveillance… Un hébergement d’exception, ainsi que des prestations de qualité pour se sentir bien : cours de yoga, méditation, voyages sonores, massages énergétiques, sauna, onsen, bain nordique, Bol d’air® Jacquier, eau dynamisée, ateliers découverte… et de très beaux espaces pour les instants partagés.

Bon à savoir : Durant la restauration de cette ferme caussenarde du XVIIIe siècle, tout a été réalisé avec des matériaux écologiques, dans la plus pure tradition d’antan. Le moindre détail a été pensé avec comme fil d’or : respect, raffinement et authenticité.

Pour en savoir plus : www.almieres.com
Instagram : almieresretreat
Contact : mm@almieres.com
Marise : 06 95 11 95 56
Monia : 06 95 87 87 59

La Fête de l’écotourisme vous invite à faire le plein de nature et de culture dans les Stations Vertes !

Le réseau Station Verte, 1er label d’écotourisme de France, vous donne rendez-vous du 24 avril au 20 juin 2021 dans ses communes labellisées pour découvrir l’écotourisme de manière ludique et conviviale.

Créée en 2015, la Fête de l’écotourisme a pour objectifs de célébrer les valeurs écotouristiques prônées par le label Station Verte et de les faire découvrir au plus grand nombre via des moments de convivialité et de partage. De nombreuses activités sont proposées autour de l’observation de la faune et la flore, de la découverte des savoir-faire, des visites du patrimoine local, des actions de sensibilisation à l’environnement, ainsi que de la pratique d’une multitude de loisirs de pleine nature. Au moins 46 Stations Vertes participent à l’événement et proposent 145 animations* dans 11 régions et 27 départements. Un programme riche et varié, pour mettre en lumière toutes les facettes de l’écotourisme. Et une belle occasion de sortir de chez soi pour venir se ressourcer et s’émerveiller de la beauté qui nous entoure ! * Au vu des conditions sanitaires difficiles et incertaines, le programme proposé est sous réserve de modifications.

Rendez-vous sur : www.fetedelecotourisme.com

Bouger en Drôme Provençale

L’association Prendre un Temps pour Soi organise des séjours et des ateliers qui se déroulent en Drôme Provençale à Nyons, au Mas aux Trois Fontaines ou aux alentours. Phytobioréalisme®, Biographisme®, BienEtreBioactif®, YogaBiovita®, InternetSimplicity®, BiodynamiqueVocale® font partie des nombreux thèmes abordés.

Concernant nos propositions d’activité pour 2021, nous bougeons au rythme des annonces sanitaires. Dans le meilleur des mondes, la vie reprendra un cours normal cet été et nous serons alors en mesure de vous communiquer les dates et contenus de nos séjours pour la rentrée de septembre. Nous serons heureux de partager avec vous ces moments de vie, moments précieux à la saveur du vivre ensemble retrouvé.

Pour plus de renseignements, visitez notre site : www.PrendreUnTempsPourSoi.com ou appelez-nous au 06 18 71 57 38.

Refuge de Bastan : une immersion nature à 2 230 m d’altitude

à Saint-Lary

En bordure de la réserve du Néouvielle, ce charmant chalet pyrénéen à l’ambiance familiale accueille les promeneurs en quête de nature. Ici, Stéphanie et sa petite famille se plient en 4 pour recevoir leurs hôtes : spécialités maison et convivialité sont de mise !

Situé au bord du lac de Bastanet, au milieu des pins à crochets, petits et grands pourront profiter de la pêche, des baignades et des randonnées dans ce paysage de toute beauté.

Le refuge à une capacité de 41 personnes. Il est ouvert en continu du dernier week-end de mai au premier week-end d’octobre.

Tarif : la demi-pension : 49 € par adulte – 39 € par enfant
Possibilité pension complète ou visite à la journée : Repas du soir 16 €
Petit-déjeuner 8 € / Pique-nique 9 €

Infos et réservation : 05 62 98 48 80
heluinstephanie@gmail.comwww.refugedebastan.fr

L’Écrin des Hautes Alpes

Lauréat du Prix Coup de Cœur National des Gîtes de France
St-Jean-St-Nicolas / Les Ricous (Orcières)

À l’Écrin des Hautes Alpes, le slogan des gîtes de charme prend tout son sens : 3 gîtes, des petits bijoux créés à partir de la rénovation d’une ferme traditionnelle haut-alpine, invitent les visiteurs à vivre à l’unisson avec la nature. Le charme et la décoration traditionnels sont ici au service de tout le confort contemporain, faisant de cet endroit un cocon et un havre de paix idéal pour les vacances !

Les 3 gîtes bénéficient du label Écogite® : préservation des ressources naturelles, minimisation des impacts négatifs sur l’environnement, exploitation des énergies renouvelables et usage, en construction ou en restauration, de matériaux naturels, locaux, recyclables et sans effets néfastes sur la santé.

Tarifs : de 495 € à 715 €/semaine pour le gîte Ouest,
+ 50 € pour mutualiser avec le gîte Est,
+ 120 € pour la Grange (+ 80 € si court séjour).

06 23 85 21 43 – contact@ecrin-des-hautes-alpes.fr

Un billet pour l’autonomie – L’autonomie est notre amie pour la vie !

Si l’obsolescence programmée est bien réelle dans nos sociétés, elle est moins courante en autonomie. On envisage même de définir l’autonomie comme un concept « à vie » pour peu que l’on prenne le soin de bien choisir son matériel. Les évolutions technologiques participent, certes, à cette longévité, mais ce n’est pas forcement du futur qu’il faut en attendre le plus !

LE FAVORI : LE MATÉRIEL THERMIQUE

Le capteur thermique et le poêle bouilleur sont déjà des produits endurants. Leur longévité est d’au moins 30 ans. Ils ne contiennent pas de mécanisme et ne sont pas soumis à une usure particulière, si ce n’est la corrosion interne des métaux. Raison de plus pour ne retenir que les produits fabriqués dans les règles de l’art, avec les alliages et une qualité de métaux garantissant une longue durée de vie. Privilégiez le cuivre, l’acier, la fonte et l’inox, mais aussi leur bonne épaisseur.

LE PHOTOVOLTAÏQUE ENTRE DANS LA COURSE

La première révolution est récente et concerne le photovoltaïque. Non, ce n’est plus un rêve. Il existe aujourd’hui une cellule voltaïque à prix très compétitif, qui dure près de… 90 ans ! En effet, on considère qu’un panneau reste performant tant qu’il n’a pas perdu 30 % de son rendement initial. Ces nouvelles cellules ont une perte avérée de 0,3 % par an (source LG, 2021). Faites le calcul. Nous pouvons annoncer fièrement qu’un panneau photovoltaïque s’installe désormais pour la vie ! Cerise sur le gâteau, ces cellules ont un rendement jusqu’à 27,8 % supérieur aux autres cellules… Et tout ceci sans métaux lourd ni terres rares, avec un taux de recyclage de 97 % !

EN OUTSIDER : LA BATTERIE

La deuxième révolution provient, en réalité, d’une ancienne technologie remise au goût du jour. Si les batteries ont mauvaise réputation dans une installation électrique, sachez que, lorsqu’elles sont en plomb, nous pouvons tout de même garantir une durée d’utilisation de 10 à 12 ans en site autonome, si elles sont bien traitées. Soit une durée de vie au moins équivalente, voire supérieure, au lithium…

Mais voilà que ressurgit une ancienne technologie, propulsée par une entreprise américaine : celle de Thomas Edison et de ses batteries NiFe (nickel-fer). Elles présentent une longévité hors du commun : plus de 11 000 cycles possibles à 100 % de décharge, soit 30 ans d’utilisation ! Et ce n’est pas tout : la batterie peut être ramenée à la vie après ses 30 ans de service, et c’est reparti pour un tour (source Encell, 2020).

Son prix est aujourd’hui 3 fois plus élevé qu’une batterie plomb, mais sa durée de vie est au moins 3 fois plus longue. Et puis, une fois l’économie d’échelle réalisée et les coûts de transport maîtrisés – d’ici 2022 –, son tarif devrait chuter. Des conditions de stockage et d’entretien sans contraintes majeures, des performances de charge à 85 % – mais en hausse, d’après les dernières sources – font que cette technologie pourrait parfaitement s’adapter aux sites autonomes dans les années à venir, et ceci pour la vie !

ALLEZ, ENCORE UN PETIT EFFORT !

Vous l’aurez compris, il est concevable de proposer, dès aujourd’hui, des systèmes autonomes pour la vie, du moins pour les éléments les plus importants d’une installation. Reste encore le petit matériel, sur lequel nous continuons nos recherches et expériences.

L’évolution observée ces 5 dernières années permet d’envisager l’avenir sous un oeil nouveau, grâce à tous les utilisateurs qui ont cru en l’autonomie énergétique dès ses prémices… Ils ont ouvert un marché et les technologies ont suivi. Alors, du fond du coeur, un grand Merci !

Emmanuel Toitot
Expert en solutions autonomes
Conseil, vente et installation
www.toitot.com / 06 89 19 62 71

Fabriquez votre déshumidifificateur d’air maison

MATÉRIEL

  • Une bouteille en plastique vide (1,5 l)
  • Du gros sel (100 g pour les petites et moyennes pièces et 150 g pour une plus grande pièce)
  • Un morceau de gaze ou compresse
  • Du coton hydrophile
  • Un élastique
  • Optionnel : quelques gouttes d’huile essentielle de lavande et/ou d’arbre à thé

LES ÉTAPES

  1. Coupez la bouteille aux 2/3 (la plus petite partie étant celle présentant le goulot).
  2. Retirez le bouchon, que vous remplacerez par la compresse ou la gaze en utilisant un élastique pour la maintenir en place.
  3. Remplissez ensuite la moitié de la plus grande partie de bouteille avec du coton.
  4. Si vous voulez ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles assainissantes sur le coton, c’est le moment !
  5. Rebouchez ensuite le tout en positionnant le goulot tête vers le bas. Vous obtenez alors une sorte de « piège à guêpes », que vous pourrez remplir avec le sel, qui va capturer l’humidité excessive dans la pièce.
  6. Une fois par semaine, mettez le sel à sécher, à température basse dans le four par exemple. Il pourra être réutilisé à 4 ou 5 reprises. Quant au coton, il est à renouveler dès qu’il est trempé.

Pour remplacer le gros sel, vous pouvez aussi remplir l’entonnoir aux 3/4 avec de l’argile concassée : c’est tout aussi efficace que le sel, à condition de bien réaliser le drainage du coton une fois saturé.

DIY de Raphaële Vidaling, auteure du livre
Astuces écolo – Tout faire soi-même
Éditions Tana – 72 pages – 9,95 €

Mint s’engage auprès des consommateurs en quête d’écoresponsabilité

Énergie verte – Abonnement mobiles – Site e-commerce de produits

Lauréat du prix Selectra du meilleur fournisseur d’électricité en 2020 et 2021, mais aussi élue Meilleur fournisseur d’énergie au palmarès Capital 2021, Mint Energie se hisse au 6e rang des fournisseurs d’énergie en France et compte déjà plus de 120 000 abonnés.

Ses atouts ?

– La démocratisation des énergies vertes avec des tarifs inférieurs de 13 % aux tarifs réglementés d’EDF.

– Le stockage des émissions carbone engendrées par la consommation électrique, via un programme de reboisement en Tanzanie, réalisé en collaboration avec son partenaire Reforest’Action : déjà plus de 360 000 arbres plantés.

– L’optimisation de la consommation via une application de suivi en temps réel.

Alors que l’entreprise vient de souffler ses 20 bougies, l’offre globale de Mint s’étoffe pour la transition écologique des Français : après Mint Energie, Mint Solaire et Mint Mobile, l’entreprise montpelliéraine lance Mint Market, un site e-commerce de produits intelligents pour optimiser la consommation énergétique de sa maison. Il propose une large gamme de solutions pour une maison économe en énergie : chauffage, éclairage, météo, domotique…

En ce qui concerne Mint Mobile, les abonnés ont l’avantage des tarifs les plus bas du marché, sans engagement, tout en faisant un geste pour l’environnement en participant au programme de reboisement en Tanzanie. Ils peuvent également prendre conscience de l’impact de leur consommation téléphonique grâce au calculateur d’empreinte carbone en ligne. Réalisez des économies en faveur d’un monde plus vert !

Plus d’infos sur : www.mint-energie.com
www.mint-market.com

Capteurs solaires à air Solarventi

Autonomes, indépendants du 230 V, ils fonctionnent avec un rayon de soleil.

Une cellule solaire intégrée fournit l’électricité pour alimenter le ventilateur d’aspiration d’air chaud. Vous les utiliserez pour apporter du confort à votre maison principale, assainir votre résidence secondaire, votre atelier, un sous-sol humide ou tout autre lieu, chasser le gaz, en soufflant un air réchauffé et filtré afin de réduire les frais de chauffage, ventiler ou limiter fortement l’humidité ambiante.

Les améliorations récentes permettent aussi un fonctionnement nocturne pour faire entrer de l’air extérieur réputé plus frais.

Il est aussi possible de commander un appareil sur mesure pour l’intégrer selon la place dont vous disposez, dans les limites de 3 m x 1 m.

Connecté directement sur le circuit électrique de votre maison (gamme spécifique), les coûts de fonctionnement sont estimés à 18 €/an. Un matériel simple, ingénieux, fiable, sans entretien, fabriqué depuis 1981.

En ces temps incertains où les prix des énergies classiques ont plutôt tendance à augmenter, il y a une certitude : l’air réchauffé dans nos capteurs solaires à air sera toujours gratuit !

Sylvain Bouhot – CAPT’AIR SOLAIRE
Importateur-distributeur SOLARVENTI depuis 2010
solarventifrance@captairsolaire.com
06 33 87 77 95 (Dijon)
www.captairsolaire.com

La maison en A, un projet de construction féminin et solidaire pour 40 000 €

Vous souhaitez construire une maison avec un petit budget ? Suivez la méthode de construction d’Élizabeth Faure, qui a bâti elle-même sa maison en A pour 40 000 €.

La maison en A, c’est l’aventure de 2 femmes qui se sont rencontrées dans une librairie en 1995 : une petite fille curieuse et une femme inspirante. Élizabeth Faure est une femme forte et exemplaire dans ses convictions. Elle a construit elle-même sa maison en forme de triangle, de conception simple. Son coût est de seulement 40 000 € pour une surface au sol de 181,5 m². Morgane Launay, réalisatrice et photographe, a quant à elle décidé de suivre l’aventure à travers la réalisation d’un long-métrage documentaire : le film La maison en A.

Descriptif
DE LA MAISON

  • 181,5 m2 au sol / 112 m2 loi Carrez
  • 40 000 € de budget matériaux
  • 6 mois de construction
  • 1 an et demi de travaux d’aménagement du rez-de-chaussée
  • 21 piliers de fondation de 60 cm
  • 21 triangles équilatéraux de 7 m
  • 2 chambres et un dortoir
  • 1 salle de bains et deux WC
  • 1 salon / 1 salle à manger
  • 1 cuisine
  • 2 terrasses
  • 1 balcon

 

Suite au succès du film, en accès libre sur YouTube, et voyant l’espoir d’accéder à un habitat abordable à travers ce projet, la Maison en A est maintenant une grande communauté – 7 000 abonnés sur le groupe Facebook d’entraide entre futurs constructeurs –, composée de passionné·e·s souhaitant construire leur propre maison.

Pour les guider, Élizabeth et Morgane ont donc mis en place un projet de tutoriels expliquant la méthode de construction d’Élizabeth.

Pour avoir les moyens de le faire, elles ont lancé une campagne de financement participatif afin de continuer à mettre en lumière, au-delà de la construction, des sujets qu’un tel projet soulève : la place de la femme dans les métiers de la construction, l’accès au logement ou encore la transition écologique. Tout ceci afin de continuer à donner de l’espoir et de la force à toutes ces personnes qui souhaitent concrétiser un projet de construction de maison.

Ainsi, parce que cette initiative se veut avant tout vectrice de valeurs et de partage, Élizabeth et Morgane prévoient de mettre en ligne des tutos vidéo en accès libre. Elles ont écrit 10 épisodes d’une quinzaine de minutes. Chacun détaillera le processus de construction de la maison selon la méthode d’Élizabeth. Ceci depuis la réflexion nécessaire au lancement d’un tel projet jusqu’à la mise hors d’eau et hors d’air de la maison. Chaque épisode sera réalisé sous forme d’interviews et de discussions, avec humour et simplicité.

Pour réunir la somme de 20 000 € nécessaire pour commencer ce projet, elles ont besoin de vous : retrouvez la campagne de financement participatif sur : www.fr.ulule.com/la-maison-en-a

Pour plus d’infos : morgane.launay@yahoo.fr – 06 60 68 98 19

On retire la pression selon la méthode Gordon

Depuis plus d’1 an, nous expérimentons ce que signifie vivre en période de pandémie mondiale. Pour beaucoup d’entre nous, c’est terra incognita. Chaque jour, nous apprenons de nouveaux gestes, de nouvelles compétences pour arriver à faire face.

S’ajoute maintenant un constat qui nous pousse encore plus dans nos retranchements : cette situation va probablement durer. Alors, la vraie question est : comment faire pour continuer à tenir ?

On commence d’abord par prendre soin de soi… Et, pour en savoir plus sur pourquoi CE N’EST PAS EGOÏSTE, je vous propose de lire l’article du numéro de mars-avril 2021 de l’écolomag.

Et puis on retire la pression en élargissant le cadre et en s’affirmant
Nous sommes nombreux à être particulièrement fatigués. Tout ce que nous avons eu à gérer ces derniers mois, les transformations, les adaptations, les manques nous prennent beaucoup d’énergie. Et que dire quand, en plus, nous sommes parents ou avons à accompagner des personnes vulnérables !

Il y a quelque temps, alors qu’une fermeture d’école primaire avait été décrétée et que les cours allaient se poursuivre à distance, un jeune papa m’a soufflé, épuisé : « Pourvu que la maîtresse ne nous assomme pas de travail. » Je le sentais au bord de la rupture. Comment faire pour poursuivre son travail en télétravail, s’occuper de ses enfants, de l’école ?

Alors, je me pose plein de questions et je me demande : comment faire collectivement pour retirer de la pression au système ?

À ce jeune papa et à tous les parents que nous sommes, j’ai envie de dire :

– Mais en quoi est-ce si important que les devoirs soient faits au cordeau ? Cela doit-il être au prix de votre santé physique et mentale ? et de celle de vos enfants ? C’est l’élargissement du cadre.

– Si vous n’êtes pas en capacité de faire face à l’afflux de travail pour vos enfants, pourquoi ne pas en faire part à son professeur. Par exemple, en faisant un beau message-Je d’affirmation Gordon : « Monsieur, je suis embêté car nous n’allons pas pouvoir accompagner Julien de près cette semaine pour le travail qu’il a à faire à la maison. Du coup, je suis inquiet qu’il accumule du retard. Comment pourrions-nous faire ? »

Pour récapituler : ON RETIRE LA PRESSION POUR SOI et, de ce fait, on en retire à nos proches en :

1- Élargissant le cadre : En quoi est-ce si important ? à quel prix ? Qu’est-ce qui est le plus important ?

2- En s’affirmant auprès de la source potentielle de pression – de façon respectueuse – en utilisant un message-Je. Vous verrez, c’est souvent magique. Cela ne résout pas toujours totalement le problème, mais, a minima, la pression s’en trouve allégée : on a partagé le poids !

Voici de merveilleux moyens pour développer notre capacité à être des amortisseurs de pression pour nos enfants. À tester et à « muscler ».

Je serais vraiment très heureuse que vous nous en donniez des nouvelles sur notre page Facebook Les Ateliers Gordon ! À très vite,

Nathalie Reinhardt
Fondatrice de l’Association Les Ateliers Gordon
www.lesateliersgordon.org

Popopidoux, un service de location de couches lavables

Pour préserver la planète et les fesses des bébés

Hélène Verdier, une jeune maman dynamique impliquée dans le mouvement Zéro Déchet depuis 5 ans, a lancé Popopidoux, un service de location de couches lavables.

Depuis septembre 2019, les jeunes parents de toute la France peuvent ainsi louer leurs couches lavables en ligne : la grande gamme de modèles disponibles à la carte, la flexibilité du service et les tarifs attractifs leur permettent soit d’essayer sans s’engager, soit de louer sur la durée.

En plus d’un service de conseil et d’accompagnement personnalisé, Popopidoux propose aux jeunes parents la location de couches lavables sur mesure, pour choisir, tester, échanger avant d’acheter un lot de couches qui leur conviendra vraiment, ou bien continuer à louer pour profiter de la flexibilité !

Le pack choisi est livré à domicile et échangé à la demande, sans engagement.

De nombreuses réunions d’informations sont également organisées en région angevine, de manière à guider les parents sur le choix de leurs couches et sur l’entretien de leurs couches lavables.

La location se fait dans tout l’Hexagone, et un point-relais est en place en centre-ville d’Angers afin que les habitants du secteur puissent éviter de passer par un transporteur et économiser les frais de port.

Popopidoux s’adresse également aux professionnels : les structures d’accueil (crèches, micro-crèches, etc.) peuvent choisir d’accepter d’accueillir des bébés en couches lavables, ou bien d’intégrer directement l’utilisation des couches lavables dans leur logistique pour tous les enfants, à la place des couches jetables. Dans tous les cas, Popopidoux les accompagne dans la mise en place et l’organisation, dans le choix des modèles, dans l’information aux parents, et dans toute autre problématique liée à la réduction des déchets au sein de la structure.

Rendez-vous sur www.popopidoux.fr 
contact@popopidoux.fr – 07 66 32 10 16

La calcédoine – Pierre de communication

La calcédoine, connue aussi sous le nom d’agate bleue, est une pierre très appréciée des enfants. Sa couleur bleu tendre a un effet apaisant et réconfortant immédiat. Elle sera utile pour aider les enfants à calmer les colères et l’agressivité qui en découle. Cette pierre est associée au chakra de la gorge. Elle traitera tout ce qui est lié à la communication, l’expression et la parole : sur le plan physique, la calcédoine apaise les maux de gorge et soulage les problèmes ORL ; elle est très utile en cas de bégaiement. Sur un plan plus subtil, elle renforce l’énergie du chakra de la gorge, ce qui aidera votre enfant à communiquer de façon plus harmonieuse. Que ce soit pour les grands timides ou les plus bavards, la calcédoine contribue a trouver un juste milieu en ramenant l’équilibre. Enfin, elle permet aux enfants de développer leurs facultés mentales, de rester concentrés, avec un esprit clair, calme et serein.

Nos conseils : Une pierre percée de calcédoine peut être portée par votre enfant en collier sur un simple cordon, notamment en cas de maux de gorge. Une pierre roulée dans la poche en journée est aussi une bonne solution et, la nuit, on mettra la pierre sous l’oreiller. Un « mini-soin » peut être réalisé avec une calcédoine posée sur le creux de la gorge de votre enfant, pendant 20 minutes.

Entretien : Purification sous l’eau claire ; rechargement à la Lune. Pensez aussi à l’onde de forme (Fleur de vie, coquille St-Jacques) pour plus de simplicité !

Créations personnalisées, bracelets adaptés aux enfants, votre créatrice est disponible sur www. lumi-creations.fr ou par mail contact@lumi-creations.fr

Fleurs de vie en bois ajouré en vente sur le site.

À bientôt pour un zoom sur une autre pierre !

Des cadeaux écolos qui protègent les insectes butineurs

Parfaits pour tou·te·s les amoureu·x·ses de la nature, ou ceux en devenir…

Le domaine des Chevaliers de l’Astrée propose 4 formules de parrainage qui sont l’occasion de participer à une belle aventure humaine et écolo : la création d’un domaine de verdure qui fleurit de février à octobre et qui offre le gîte et le couvert aux insectes pollinisateurs, en voie de disparition.

Le projet des Chevaliers de l’Astrée a vu le jour grâce à Anne Étourneau, une passionnée de nature qui a souhaité agir pour protéger les insectes butineurs sauvages. Le constat est en effet inquiétant : au cours des 30 dernières années, on estime que 80 % des insectes européens ont disparu.

Aujourd’hui, 40 % des espèces de pollinisateurs sauvages sont en danger d’extinction, ce qui a des conséquences graves puisque, entre autres, 75 % des plantes cultivées et les 2/3 de notre alimentation dépendent de la pollinisation des butineurs.

Pour lutter contre cette crise écologique, Anne Étourneau et son équipe ont décidé de créer un refuge dédié aux insectes butineurs : une forêt nourricière composée d’arbres fruitiers, d’arbustes à baies, de plantes aromatiques, de lianes et de champignons.

Cette véritable oasis de biodiversité a été conçue, en partenariat avec des spécialistes, pour accueillir les insectes butineurs en tout genre : les abeilles, bien entendu, mais aussi les bourdons, vecteurs très importants de la pollinisation, les papillons, guêpes, osmies, xylocopes, mouches et coléoptères.

Il est possible de parrainer un arbre, une parcelle de la forêt ou un refuge pour insectes ou animaux.

Les 4 formules de parrainage proposées sont autant de jolis cadeaux éthiques, qui permettent, en outre, de bénéficier de petits plus : accéder au domaine, profiter des fruits de la cueillette, recevoir un coffret de douceurs régionales et d’autres surprises.

Toutes les formules des Chevaliers de l’Astrée comprennent un certificat de parrainage, une histoire médiévale en 10 épisodes numériques, livrée au rythme d’un e-mail par jour, ainsi qu’un pack de goodies : sticker, marque-page, crayon à planter, papier ensemencé et sac à dos souple, le tout dans un joli dossier élégant.

Les bénéficiaires du cadeau reçoivent également la possibilité de se faire appeler Chevalier, Chevaleresse ou Dame Chevalier de l’Astrée et d’utiliser le blason des Chevaliers de l’Astrée à vie ! Les autres cadeaux varient en fonction du pack choisi.

À partir de 9,90 €
Rendez-vous sur : www.chevalier-de-lastree.eu
09 63 55 22 70

La box La Boîte Nature propose de partir à la découverte de la nature en famille

Une box fun et solidaire pour vivre des moments complices en famille en découvrant la nature au fil des saisons.

Lancée par Valérie Fleury Wüthrich, cette box est une invitation à embarquer en famille pour un voyage passionnant : la découverte de la nature au fil des saisons.

En suivant le cycle des saisons, La Boîte Nature propose des ateliers et des thématiques spécialement conçus pour l’occasion. Le principe est simple : les abonnés reçoivent par e-mail 4 dossiers par mois (4 premiers lundis du mois), qui abordent un thème de la nature. Ensuite, petits et grands vivent une véritable aventure en famille par le biais d’activités clés en main, diversifiées, concrètes et accessibles. Chacun y trouvera son compte, les enfants de 5 ans comme les ados, les parents comme les grands-parents, et les nounous comme les institutrices et instituteurs.

La Boîte Nature aborde à chaque fois une thématique différente et est imaginée par un illustrateur de talent, qui invite les enfants dans son univers. Au programme, chaque mois : 3 mini-documentaires, 2 histoires illustrées par l’invité·e du mois, 1 défi pour faire un pas vers la nature, une surprise, 4 tutoriels, ainsi que les partages d’expériences d’invités particuliers.

Le + : Cette box mensuelle à imprimer permet aussi aux petits et aux grands de soutenir une belle initiative solidaire : pour tout abonnement annuel acheté, un abonnement est offert à une famille défavorisée.

Rendez-vous sur www.boiteaficelles.com 23 € la box

Les 8 vitamines B dans mon assiette !

Indispensables à notre organisme qui ne sait pas les fabriquer ou qu’il fabrique en quantité insuffisante, les vitamines B doivent être fournies par l’alimentation. Toutes participent plus ou moins au métabolisme énergétique et sont des coenzymes – elles interviennent, par exemple, dans la dégradation des glucides, des lipides et des acides aminés contenus dans les protéines. Que sont-elles ? Que peuvent-elles pour nous ? Où les trouver ?

La vitamine B1, ou thiamine : la vitamine du moral et de l’énergie

Elle joue un rôle important dans la production d’énergie et la transmission de l’influx nerveux : elle est essentielle aux fonctions nerveuses, cognitives et cardio-vasculaires.

Les principales sources sont : viande de porc, foie et abats, volailles, poissons, oeufs, légumes secs, flocons d’avoine, riz brun, pain complet et céréales complètes, levure de bière, fruits secs oléagineux, petits pois, asperges, algues, choux de Bruxelles…

Si vous consommez quotidiennement des quantités suffisantes de protéines animales (viandes, abats, poissons, oeufs) et végétales (légumes secs, fruits secs oléagineux, céréales complètes) et si vous n’êtes ni fumeur ni alcoolique, vous n’avez probablement pas besoin de suppléments. Mais un régime riche en céréales raffinées (pain blanc, pâtes blanches…) et en sucres peut entraîner un déficit en vitamine B1 !

La vitamine B2, ou riboflavine : la vitamine antioxydante

Également essentielle dans la production d’énergie, elle a des propriétés antioxydantes et peut aider, sous forme de complément, à prévenir l’anémie, la cataracte, la migraine ou la soulager.

Les principales sources sont : les abats, la levure, les oeufs, les laitages, le poisson.

Un supplément de vitamine B2 peut être utile aux végétaliens stricts et aux fumeurs.

La vitamine B3, ou niacine (exvitamine PP) : la vitamine de la santé du cerveau et de la beauté de la peau

Tout autant indispensable la production d’énergie, elle permet de fabriquer des hormones et des messagers chimiques du cerveau. Elle aide également à maintenir le bon état de la peau, dont elle diminue les irritations. Une peau sensible aux rayons solaires est souvent signe de carence ! Sous forme de complément, elle fait baisser le cholestérol, les triglycérides.

Les principales sources sont : les produits d’origine animale (foie, viandes blanches, poissons, oeufs…), ainsi que la levure de bière, les cacahuètes, les graines de sésame et de tournesol, le son et le germe de blé, l’avocat, les champignons, les petits pois, les céréales complètes…

Si vous consommez quotidiennement des quantités suffisantes de protéines animales, d’oléagineux, de céréales complètes, vous n’avez probablement pas besoin de suppléments.

La vitamine B5, ou acide pantothénique : la vitamine qui lutte contre le stress chronique et la chute des cheveux

Elle contribue au métabolisme énergétique, à la production d’hormones stéroïdiennes (hormones du stress et sexuelles) et de neurotransmetteurs du cerveau. Elle améliore la cicatrisation de la peau, évite la chute des cheveux et aide à restaurer leur couleur naturelle.

Les principales sources : elle se retrouve dans une grande variété d’aliments, comme la gelée royale, le germe de blé, les céréales complètes, les lentilles, le soja, les abats, la viande, le jaune d’oeuf, la levure de bière, les noix de cajou, les légumes verts…

Un supplément de vitamine B5 peut être conseillé dans le cadre d’un traitement de la chute des cheveux et aux personnes souffrant de stress chronique.

La vitamine B6, ou pyridoxine : la vitamine de l’immunité et de la réduction de la fatigue

Elle intervient dans la production d’énergie, la synthèse des protéines, des messagers chimiques du cerveau, la formation des globules rouges. Elle aide l’organisme à lutter contre les produits toxiques, les virus et les bactéries et soutient l’immunité. Elle fixe le magnésium et joue un rôle dans la réponse au stress.

Les principales sources : très répandue dans l’alimentation, ce sont le foie, la levure de bière, le germe de blé, les lentilles, choux-fleurs, bananes, viandes et poissons qui en sont les plus riches. Les oeufs, tous les légumes frais, les légumes secs et les céréales complètes en contiennent.

Les carences sont rares.

Un supplément de vitamine B6 peut être néanmoins utile aux personnes souffrant de fatigue physique et morale, aux femmes enceintes qui ont des nausées, aux alcooliques.

La vitamine B8, ou biotine : la vitamine de la femme enceinte et du soin de la peau et des cheveux

Essentielle au développement du foetus pendant la grossesse, elle en prévient les malformations. C’est la vitamine qui améliore la qualité des ongles, ralentit la chute des cheveux et leur grisonnement, soulage les peaux atopiques.

Les principales sources sont : le foie, le jaune d’oeuf, le soja et autres légumineuses, les noix et graines oléagineuses, le chou-fleur…

En supplément, elle est utilisée pour soigner les problèmes de chute de cheveux, d’ongles cassants et de peau.

La vitamine B9, ou folates (forme naturelle), ou acide folique (forme synthétique) : la vitamine de la femme enceinte et du combat contre la dépression

Reconnus pour la prévention des malformations du système nerveux primitif du foetus, les folates sont essentiels à la synthèse des acides aminés et de l’ADN, à la formation des globules rouges, à la synthèse des neurotransmetteurs. Ils combattent la dépression et réduisent le risque de maladies neurodégénératives.

Les principales sources sont : les légumes verts à feuilles, les carottes, les légumes secs, les avocats, abricots, les céréales complètes, les oeufs.

Un supplément de vitamine B9 est recommandé aux femmes enceintes et allaitantes, aux personnes souffrant de dépression.

La vitamine B12, ou cobalamine : la vitamine de la reproduction cellulaire et des troubles de la mémoire

Nécessaire aux globules rouges et aux cellules nerveuses, elle intervient dans la synthèse de l’ADN, qui supporte le code génétique des cellules. Elle contribue aux fonctions mentales normales, à la réduction de la fatigue et à la réponse immunitaire.

Présente uniquement dans les aliments d’origine animale, elle doit faire l’objet d’une supplémentation systématique chez les végétaliens. Une étude parue dans l’European Journal of Clinical Nutrition* montre que la prévalence du déficit en vitamine B12 est élevée chez les végétaliens et chez les végétariens qui ne consomment pas assez de protéines animales (oeufs et produits laitiers).

* R Pawlak, SE Lester and T Babatunde. The prevalence of cobalamin deficiency among vegetarians assessed by serum vitamin B12: a review of literature. European Journal of Clinical Nutrition (2014) 68, 541–548.

 

Faites le plein de vitamine avec ces idées recettes

Persillade de blettes en gratinée de noix et sarrasin

Taboulé de quinoa sauce sésame-citron

Terrine de thon aux petits pois

« Fauxmage » à tartiner de noix de cajou

L’alimentation végétalienne en famille

Comment peut-on s’organiser au mieux ? Quelles sont les recettes qui plaisent à toute la famille ? Comment résoudre la problématique de l’offre végétarienne limitée dans les cantines ?

L’offre végétalienne dans les établissements scolaires, on en parle ?

Cuisiner sans produits d’origine animale à la maison, ce n’est plus le challenge d’une famille végétalienne d’aujourd’hui, mais celui de la vie en société. L’offre végétarienne, voire même végétalienne, est encore et toujours très pauvre dans les cantines scolaires. Dans certaines villes comme Clermont-Ferrand, on trouve, depuis cette année, deux menus végétariens par semaine dans les restaurants scolaires ; un véritable soulagement pour les familles qui souhaitent réduire la consommation de viande. Mais d’autres régions ou villes, comme Lyon, qui a décidé de proposer un menu végétarien hebdomadaire, rencontrent des difficultés sur leur chemin, notamment sous la pression de l’industrie bovine.

Ouvrons les débats d’une façon douce

Il est important d’éviter de mettre nos enfants, nos proches dans une situation compliquée, qui les rende mal à l’aise ou les force à se justifier auprès des autres. Cherchons plutôt un débat ouvert en famille : expliquez à vos enfants et vos proches pourquoi vous avez décidé de suivre ce régime, d’une façon douce, sans accusations, et laissez vos enfants découvrir d’autres choses. Nous ne pouvons pas contrôler chaque ingrédient dans le gâteau d’un anniversaire où notre enfant est invité. Gardons une vie sociale en acceptant les différences. D’ailleurs, il est assez naturel que les enfants aient une compassion envers les animaux. Il existe de nombreux livres pour initier vos enfants à ce sujet, par exemple Je peux te manger ? écrit par Coline Pierré, publié par les éditions La Plage, ou Comme toi, écrit par Jean-Baptiste Del Amo, aux éditions Gallimard Jeunesse.

Avez-vous décidé de suivre un régime végétalien en famille ?

D’abord, commencez par remplacer peu à peu les produits d’origine animale par des alternatives végétales. Le beurre par la margarine, le lait de vache par du lait de soja ou d’amande, la viande par une alternative à base de pois chiches ou l’oeuf dans le gâteau par une banane écrasée. C’est très simple, mais il faut s’informer afin d’éviter les carences ou malentendus : de nombreux sites proposent des solutions et recettes gratuites. Un livre à conseiller fortement est par exemple Veggie en famille, d’Hélène Defossez et de Lise Lebrun, paru aux éditions Leduc Pratique.

Qu’est-ce qu’on mange sur une journée ?

Pour le petit déjeuner, préparez la veille un délicieux porridge qui s’adapte aux goûts de chacun : monsieur préfère les noix ? votre enfant les fruits ? et vous la version bien sucrée avec du sirop d’érable ? Avec cette recette basique, vous convaincrez chaque membre de la famille. Vers midi, une légère soupe de légumes de saison pour l’entrée, suivie de lasagnes au haché végétal, une recette qui se prépare également facilement la veille. Pour le dessert : testez des yaourts végétaux, nature ou avec des saveurs, ou préparez une mousse au chocolat noir à base d’avocat.

Pour le goûter, de nombreuses recettes pour confectionner des gâteaux ou biscuits existent… Si vous rencontrez des soucis à remplacer les œufs, il existe des alternatives à préparer soi-même : sur le site de l’association L214, vous trouverez toute une liste pour remplacer les œufs selon les différentes occasions (omelette, plats salés, gâteaux).

Le soir, une purée de patates douces et des nuggets végétaux ? une flammekueche avec de faux lardons à base de tofu fumé ? des pâtes classiques avec une sauce tomates et du basilic ? Il existe de délicieuses recettes végétales. Un conseil très important est de manger sain et équilibré. Juste parce que vous avez décidé de manger végétarien ou végétalien, cela ne doit pas avoir pour conséquence de vous pousser à manger sucré ou trop gras tout au long de la journée. Rien ne vous empêche de goûter ici et là, mais il faut respecter les besoins nutritionnels de chacun dans la famille : la bonne quantité de protéines, de fibres, de vitamines.

 

IDÉE DE RECETTE POUR LE MATIN

Pancakes pomme cannelle

 

Des plantes dans nos desserts ? Quelle drôle d’idée !

En cuisine, les plantes sauvages comestibles se marient avec tout ! Dans un repas, certaines se dégusteront en apéritif, d’autres en entrée, en plat principal, en dessert et même en boissons chaudes ou froides. Elles présentent également de multiples propriétés, à la fois nutritionnelles et/ou médicinales. Ici, une tarte à la berce et au plantain !

La note naturo !

La grande berce, appelée aussi berce commune, est une plante vivace, haute de 70 à 150 cm, au cycle bisannuel. Elle est présente du début du printemps jusqu’à la fin de l’automne. À ne pas confondre avec la berce du Caucase, beaucoup plus grande et très photosensibilisante, causant des brûlures par simple toucher. Toutes les parties de la grande berce seraient comestibles, de la racine aux fruits, en passant par la tige, les feuilles, les inflorescences et les pétioles. En cuisine, sa tige côtelée se pèle comme les tiges de la rhubarbe. Avec son goût légèrement sucré, la berce peut la remplacer avantageusement, supprimant l’inconvénient de l’acide oxalique (nuisible aux personnes sujettes aux calculs rénaux et souffrant de certaines pathologies chroniques, et aux individus en bonne santé si ingéré en grande quantité et sur une longue période).

Au niveau nutritionnel : elle est riche en calcium, magnésium, potassium, fer et phosphore. Ses feuilles renferment de la vitamine C (surtout au printemps).

Au niveau médicinal : utilisée en tisane, elle aurait des vertus emménagogues (régulation du flux menstruel), digestives, hypotensives, émollientes et diurétiques.

Le plantain : Plante vivace, herbacée. Les espèces les plus répandues dans nos contrées sont le plantain à feuilles rondes moyennes (Plantago media) ou grandes (Plantago major), ou le plantain lancéolé (Plantago lanceolata), ou encore le plantain corne de cerf (Plantago coronopus). En frottant les feuilles et les jeunes inflorescences, vous serez agréablement surpris par l’odeur délicate de champignon. Consommez les inflorescences, de préférence à l’état de bouton.

Au niveau nutritionnel : Les feuilles de plantain sont riches en vitamines (A, B, C et K) et en minéraux (calcium, phosphore, soufre, fer).

Au niveau médicinal : Le plantain est à la fois antispasmodique, anti-inflammatoire, hémostatique, émollient, astringent, diurétique, antibactérien et cicatrisant des ulcères, ainsi que des conjonctivites. On s’en sert pour soigner les maux de la sphère ORL (toux, irritation de la gorge et bronchite), les plaies superficielles (ulcères, aphtes, écorchures), les allergies, et pour soulager les piqûres d’insectes.

 

Recette proposée par Ysabel Andreo :

Tarte à la berce, au plantain, aux pommes et éclats de fèves de cacao

Zoom sur le souchet

par Aurélie Mazerm Viard et Anne-Laure Jaegle

J’aimerais vous parler d’un aliment chouchou… Un indice : il était déjà prisé du temps de l’Égypte antique. Un autre indice : en espagnol, son nom est chufa !

Je vous présente le souchet, appelé aussi tiger nut, la noix tigrée… Appellation trompeuse car il ne s’agit pas d’une noix ni d’un oléagineux, mais de rhizomes – comme le gingembre ou le curcuma –, mais qui portent de petits tubercules.

Passons à son passeport nutritionnel. Le biologiste et chimiste allemand Walter Scharz a qualifié le souchet de « nourriture de survie » : 30 g au quotidien suffiraient à couvrir les besoins nutritifs fondamentaux ! Ainsi, le souchet contient plus d’oméga 9 que l’huile d’olive et plus de potassium que la banane. À croquer, en lait ou en farine, il stimule l’absorption du calcium et regorge encore de vitamines B8, C, E, H, d’acides aminés (comme l’arginine) et d’antioxydants (rutine). Ces derniers nous protègent contre les radicaux libres, au point que l’industrie cosmétique s’intéresse aujourd’hui beaucoup à l’huile de souchet ! Source de fibres et d’oméga 3, fort d’un apport non négligeable en fer et magnésium, ce concentré d’énergie est devenu un incontournable de l’alimentation vivante ! Sa teneur en zinc et quercétine en fait un allié du système immunitaire, particulièrement intéressant en cas d’allergies… mais aussi un aphrodisiaque.

L’une des nombreuses vertus du souchet est de contribuer au bien-être intestinal. Son goût naturellement sucré ne provoque pas de pic glycémique : c’est le substitut idéal aux hydrates de carbone, et notamment pour celles et ceux incommodés par le gluten, les céréales ou les allergies aux noix. Il contient de plus de nombreux enzymes digestifs (amylase, lipase, catalase), qui assurent le bon découpage des aliments en nutriments, contribuent à leur assimilation et freinent les fermentations intestinales causant ballonnements et gaz.

Le souchet est également riche en fibres insolubles (33 %, soit bien plus que l’avoine, les carottes ou les dattes !), ce qui va nourrir vos bonnes bactéries et protéger votre côlon.

Sa forte teneur en vitamine B8 veille encore au bon métabolisme des protéines et glucides. C’est également un anti-bactérien.

Biovie fut l’une des premières e-boutiques à proposer du souchet sur son site. D’autres commerçants ont vite suivi la démarche, comprenant l’intérêt de ce petit joyau et surfant sur la vague de son succès.

Éric Viard s’est mis en quête d’une filière bio et équitable, et a découvert Tigernuts au Niger. Montée en 2016, leur ferme équitable donne du travail à près de 350 personnes durant la saison des récoltes. Leur projet a ouvert la voie à des lignes de développement durable dans la région et, notamment, à la construction de maisons et l’installation de panneaux solaires. Ce souchet n’est pas seulement bio et conditionné à froid, il participe aussi au développement de la région où il est cultivé et ramassé.

Comment est-il cultivé ? Les noix se développent de fin avril à septembre, et leur récolte a lieu dès novembre : un processus lent, qui exige beaucoup de soins pour ne pas endommager le tubercule ! Elles sont alors lavées, puis séchées pendant 3 mois : une méthode 100 % naturelle. Les noix sont remuées et contrôlées tous les jours. Seules les noix tigrées de la plus haute qualité seront ensuite sélectionnées.

Et côté cuisine, comment cela se passe ?

Pour couper court aux fringales de sucre ou réduire votre consommation de céréales et farines industrielles, le souchet est le super-aliment incontournable ! Hypernutritif et économique, il est bien moins cher que les amandes et les noisettes, et permet de réaliser facilement de délicieuses boissons végétales. Son goût naturellement sucré rappelle l’amande et la châtaigne, d’autres y retrouvent le goût de la noisette. Un rêve pour les parents d’enfants présentant des allergies multiples, et pour toute personne désirant réduire ou supprimer sucres, céréales ou gluten (Biovie prépare d’ailleurs un petit livret de recettes à base de souchet !).

Ses usages sont multiples, en noix entières ou effilées :

  • à croquer comme un fruit sec,
  • à ajouter à son muesli ou sa compote de fruits,
  • à utiliser pour sa boisson végétale,
  • à broyer et incorporer dans pâtisseries et fonds de tartes, à la place de la farine et/ou du sucre.

Pourquoi Biovie ? Des produits sains. Rien d’autre. Nous vérifions personnellement la provenance et la qualité des produits bio car nous sommes les premiers à les utiliser au quotidien… Nous préconisons un minimum d’intermédiaires entre le producteur et le consommateur pour vous proposer des prix intéressants. Nous favorisons le commerce équitable et les petites fermes locales.

Rendez-vous sur www.biovie.fr

 

Deux recettes à découvrir…

Cookies

Lait chaï

Cristaux d’Huiles Essentielles bio : cocktails et cuisine

Pour accueillir les beaux jours, on met du pep dans ses cocktails maison et on relève ses plats de délicieuses saveurs estivales avec les Cristaux d’Huiles Essentielles à cuisiner !

Les Cristaux d’Huiles Essentielles, ce sont des huiles essentielles prédosées et imprégnées dans de la pulpe d’agave bleu : 100 % biologiques, quelques versées suffisent pour vous saisir d’une incroyable sensation en bouche, sans les contraintes des huiles essentielles et avec tout leur goût et toutes leurs vertus !

 

Recettes proposées par Aromandise :

Smoothie melon géranium

Dips fromage blanc ail et fines herbes minute

Salade de pâtes pesto, tomates cerises et mélange Italien

Glace vegan vanille verveine

 

Des promesses et des doutes : ce qu’il faut retenir du sommet sur le climat organisé par Joe Biden

“Nous avons fait de grands progrès !” Le président des Etats-Unis, Joe Biden, s’est félicité, vendredi 23 avril, du sommet virtuel entre dirigeants du monde qu’il a organisé sur le climat. L’objectif était notamment de tourner la page de l’ère climatosceptique des années Trump et de préparer la COP26, conférence des Nations unies sur le climat qui doit se tenir du 1er au 12 novembre à Glasgow (Ecosse). Voici les annonces à retenir en marge de ce sommet, qualifié de “début du chemin” en vue d’un accord pour faire face aux dérèglements climatiques.

Les Etats-Unis doublent leur objectif de réduction de gaz à effet de serre

Vantant les bénéfices économiques “extraordinaires” qui peuvent découler des réformes écologiques, le 46e président des Etats-Unis a promis de réduire les émissions de gaz à effet de serre de la première économie mondiale de 50% à 52% d’ici 2030 par rapport à 2005. Cet objectif double quasiment l’ancien engagement du deuxième pollueur mondial, qui s’était fixé une diminution de 26% à 28% à l’horizon 2025. Il doit permettre à l’économie américaine d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Selon le groupe Climate Action Tracker (CAT), c’est “une avancée significative”, même s’il faudrait réduire les émissions d’au moins 57% d’ici 2030 pour contribuer à l’objectif d’un réchauffement maintenu à +1,5°C.

Pour manifester clairement sa rupture avec la politique de son prédécesseur, le président des Etats-Unis a tweeté : “L’Amérique est de retour”, en rappelant que son pays était revenu depuis février dans l’accord de Paris, après l’avoir quitté fin 2020 sous Donald Trump. Pour rappel, cet accord prévoit de limiter le réchauffement climatique planétaire à une hausse des températures de 2°C, et si possible de 1,5°C par rapport à l’ère pré-industrielle. Mais la première série des contributions déterminées au niveau national des signataires place la planète sur une trajectoire située entre +3°C et +4°C.

Joe Biden est cependant resté évasif sur les moyens concrets pour parvenir à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, qui passe notamment par un important chantier de transition écologique. Son gigantesque plan pour les infrastructures, estimé à plus de 2 000 milliards de dollars, pourrait en effet se heurter à de réelles résistances au Congrès : les démocrates n’ont en effet que 50 voix sur 100 au Sénat, et il en faut généralement 60 pour éviter une obstruction. Interrogé sur le risque que les objectifs américains ne soient pas tenus, John Kerry, envoyé spécial des Etats-Unis pour le climat, a mis en avant la dynamique enclenchée et insisté sur “la force du secteur privé” dans la mobilisation en cours.

La Chine prête à travailler main dans la main avec les Etats-Unis

De son côté, le président chinois, Xi Jinping, s’est dit “déterminé à travailler avec la communauté internationale, et en particulier les Etats-Unis” autour du climat, malgré les vives tensions entre les deux pays sur nombre d’autres dossiers. Il a aussi réaffirmé l’objectif d’une neutralité carbone atteinte d’ici 2060 en Chine, premier pays pollueur avec plus d’un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre. 

La Chine a également laissé entendre, jeudi, qu’elle commencerait à baisser son recours au charbon après 2025. Mais elle “doit faire beaucoup plus, notamment avec des mesures concrètes pour en finir” avec cette source d’énergie, a estimé Bill Hare, de l’organisation Climate Analytics, interrogé par l’AFP. 

L’UE, le Royaume-Uni et le Brésil s’engagent aussi à agir

Des engagements du même genre ont été pris par les autres grandes puissances invitées, qui représentent ensemble 80% des émissions mondiales. Avant le début du sommet, l’Union européenne est parvenue in extremis à un accord sur une réduction nette d'”au moins 55%” de ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport au niveau de 1990. “L’Europe sera le premier continent neutre en carbone”, a ainsi affirmé jeudi sur Twitter la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, en appelant tous les participants à cette conférence virtuelle à d’“ambitieuses réductions de gaz à effet de serre d’ici 2030”.

 

De son côté, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, qui accueillera la COP26 en fin d’année et souhaite devenir un leader mondial de la lutte contre le réchauffement, a renforcé l’engagement de Londres en matière de réduction des émissions : elles baisseront, assure-t-il, de 78% d’ici 2035 par rapport au niveau de 1990. Le précédent objectif était une baisse de 68% à l’horizon 2030.

Au Canada, le Premier ministre, Justin Trudeau, s’est engagé à les baisser de 40% à 45% d’ici 2030 par rapport à 2005, tandis que son homologue japonais Yoshihide Suga a annoncé que le Japon allait réduire ses émissions de CO2 à 46% à l’horizon 2030 par rapport à 2013, contre une cible précédente de 26%. De son côté, la Corée du Sud a affirmé qu’elle allait cesser de financer des centrales à charbon à l’étranger.

Même le président brésilien Jair Bolsonaro, climatosceptique notoire, s’est engagé à mettre fin à la déforestation illégale en Amazonie d’ici 2030. Lors d’un discours de trois minutes, il a aussi affirmé vouloir avancer la neutralité carbone du Brésil de dix ans, soit en 2050, tout en réclamant une importante aide financière des pays riches. Des annonces étonnantes de la part de celui qui se surnomme lui-même “capitaine tronçonneuse”comme le rappelle Le Figaro (article pour les abonnés) . Elles ont suscité le scepticisme des observateurs. (…)

LIRE LA SUITE SUR FRANCE INFO…

 

 

Lait d’Amande 1 L La Mandorle

Lait d’amande onctueux 1L
Sans lactose, sans gluten, sans soja
6% d’amandes bio dégraissées
Riche en protéines, calcium et magnésium
Enrichi en algue Lithothamne
Sans sucres
Boisson et cuisine

Un Lait d’Amande prêt à l’emploi !

Alternative végétale idéale, ce Lait d’Amande est obtenu à partir d’amandes douces, naturellement sources de protéines et riches en calcium et magnésium. Préparé à partir de fruits émondés et déshuilés partiellement, sans sucre, il offre une boisson légère et agréable pour un usage quotidien.

Légèrement velouté, vous apprécierez ses notes raffinées et subtiles en boisson et en cuisine pour vos recettes salées et sucrées.

Grâce à son procédé de fabrication spécifique, les nutriments sont respectés et la naturalité préservée. En association avec l’algue Lithothamne, l’amande s’enrichit en calcium et magnésium pour une synergie optimisée.

Au quotidien, ce Lait d‘Amande apporte des nutriments indispensables en complément d’une alimentation équilibrée et d’un mode de vie sain.
– Des protéines contribuant à augmenter et maintenir la masse musculaire ainsi qu’un maintien d’une ossature normale.
– Du calcium nécessaire au maintien de l’ossature et de la dentition normale.

Cette boisson prête à l’emploi, naturellement sans lait et sans gluten est une alternative idéale en toute occasion pour des pauses rafraîchissantes et une cuisine savoureuse.

Un verre de 200 ml apporte 4 g de protéines, plus de 240 mg de Calcium soit 30% des apports de référence pour un adulte-type (8400 kJ/2000 kcal).

ACHETER CHEZ LA MANDORLE

Place aux emballages éco-responsables ! chez Nature & Partage

Les emballages de demain devront être sains, durables, écologiquement performants… La plupart des consommateurs et des entreprises sont aujourd’hui conscients de cette nécessité. Comment Nature & Partage s’est-elle emparée de cette problématique ?

Focalisé sur la qualité des produits, le secteur des compléments alimentaires a souvent occulté l’impact environnemental des emballages. De trop nombreux compléments alimentaires, qu’ils soient certifiés bio ou non, sont encore commercialisés dans des emballages non recyclables ou en plastique issu de la pétrochimie.

Or la notion du développement durable devrait s’appliquer autant au contenu qu’au contenant. Pour le respect de notre santé et de celle de notre planète, Nature & Partage s’est engagée depuis 2020 dans une démarche éco-responsable en renouvelant tous ses packagings.

Dans une volonté de réduire notre dépendance aux ressources non renouvelables, notre marque s’est notamment intéressée à l’innovation du côté des matériaux.

Psyllium bio en sachets kraft éco-responsable

Nouveaux sachets kraft éco-responsable…

Débutée en 2020 avec la gamme psyllium bio, la refonte de nos packagings s’applique cette année à tous nos compléments et produits en poudre. Ces derniers sont désormais conditionnés en sachets kraft éco-responsables. Éco-conçus, ces packagings consomment moins de matière et deviennent bien plus simples à recycler.

Le système de fermeture Zipgrip® participe à la préservation du produit et de ses arômes dès sa première ouverture. Cet avantage est particulièrement appréciable pour nos compléments en poudre et notamment pour le psyllium bio, certifié sans oxyde d’éthylène. Le consommateur peut ainsi fractionner le produit à sa guise afin d’éviter le gaspillage alimentaire. Produit dans des usines françaises, le Zip Zipgrip® est  100% monomatiere, 100% recyclable et apte au contact alimentaire.

 Et flacons zéro pétrole !

Notre entreprise a également fait le choix de remplacer ses piluliers en plastique par des flacons en matière végétale. A partir de mars 2021, nos flacons de compléments alimentaires sont zéro pétrole, en matériau 100% végétal issu de la canne à sucre et compostables.

La qualité des ingrédients a toujours été un critère essentiel dans la formulation de nos produits ; la qualité de l’emballage revêt désormais la même importance !

Nos flacons en bioplastique à base de canne à sucre sont issus de ressources renouvelables. Par ailleurs, la culture de la canne à sucre pour ces emballages n’entraine pas de privation alimentaire, comme c’est le cas avec les biocarburants. Elle ne se substitue pas aux cultures vivrières et ne participe pas à la déforestation.

Cette culture à faible impact sur l’environnement (très faible besoin en eau notamment) offre pourtant à nos flacons des propriétés similaires au plastique traditionnel. Enfin, nos flacons sont compostables industriellement et fabriqués en France.

L’emballage éco-responsable a une forte incidence sur la réduction des émissions de CO2. A titre d’exemple, on produit 200 000 tonnes de plastique à partir de la canne à sucre. Cela représente une réduction d’émission de 800 000 tonnes de C02 (soit les émissions de 800 000 véhicules).

Gamme Eclat de rose de Centifolia

Véritable source d’hydratation et d’éclat pour la peau, la gamme Éclat de Rose® sublime le teint et redonne au visage toute sa fraîcheur. Centifolia a développé des formules à la sensorialité unique et une synergie de 3 actifs aux vertus inégalées :

– La Rose Centifolia ou rose aux « Cent feuilles »
– L’acide hyaluronique
– La vitamine C

 

FOCUS sur
L’embellisseur de teint

Effet bonne mine immédiat

Un puissant complexe de 3 actifs
Hydratation intense
Teinte universelle

L’embellisseur de teint Éclat de Rose® hydrate et illumine la peau. Sa texture légère et sa teinte rose universelle rehausse le teint pour un effet bonne mine immédiat et naturel. Son application est uniforme et ses pigments non couvrants ne marquent pas les rides.

Convient à tous les types de peaux, même sensibles.

Emballage garanti sans phtalate ni Bisphénol A. Conçu et fabriqué en France.

A l’occasion de ses 35 ans d’expertise en cosméto-botanique, Centifolia a développé la gamme Éclat de rose®. Véritable source d’hydratation et d’éclat pour la peau, cette gamme sublime le teint et redonne au visage toute sa fraîcheur. Des formules uniques et une synergie de 3 actifs aux vertus inégalées :

 – La Rose Centifolia ou rose aux « Cent feuilles » : cueillie à la main, à l’aube, au moment où sa concentration en composés actifs est la plus forte, il s’agit d’un actif éclat du teint grâce à ses propriétés éclaircissantes, hydratantes, antioxydantes et apaisantes.

– L’acide hyaluronique :  d’origine naturelle, il joue un rôle clé dans les différents mécanismes physiologiques du derme. Il capte jusqu’à 1000 fois son poids en eau et permet ainsi de maintenir l’hydratation. Il remplit également l’espace entre les fibres de collagène contribuant ainsi à améliorer l’aspect visuel de la peau.

– La vitamine C :  reconnue pour sa puissante activité antioxydante, elle est capable de neutraliser les radicaux libres générés par le soleil, la pollution, le stress… évitant ainsi le vieillissement prématuré de la peau. La vitamine C agit aussi directement sur l’éclat du teint en inhibant la sur-activation de la synthèse de mélanine due aux UV.

95.6% des utilisateurs satisfaits*

– La peau est hydratée intensément: 91,3%
– Effet bonne mine immédiat : 86,9%
– Le produit unifie et rehausse le teint : 95,6%
– Ne marque pas les rides : 91,3%
– Tenue longue durée : 95,6%

*Test d’usage réalisé pendant 21 jours auprès de 23 volontaires (auto-évaluation).

Formulée avec de la Rose Centifolia, de l’Acide Hyaluronique et de la Vitamine C.

Ingrédients : Aqua, Glycerin, Octyldodecanol, Octyldodecyl Myristate, Lauryl Laurate, Helianthus Annuus Seed Oil, Mica, Arachidyl Alcohol, Parfum, Glyceryl Stearate Citrate, Aloe Barbadensis Leaf Juice Powder*, Rosa Centifolia Flower Extract*, Prunus Persica Leaf Extract*, Pyrus Malus Fruit Extract*, Rubus Idaeus Fruit Extract*, Sodium Hyaluronate, Sodium PCA, Tocopherol, Behenyl Alcohol, Arachidyl Glucoside, Ascorbyl Glucoside, Alcohol**, Xanthan Gum, Biosaccharide Gum-1, Sodium Hydroxide, Glyceryl Caprylate, Glucose, Dehydroacetic Acid, Benzyl Alcohol, Citronellol, Geraniol, Linalool, CI 77491, CI 77499.
*Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique
*Transformé à partir d’ingrédients biologiques

99% du total est d’origine naturelle
98% des ingrédients issus de l’Agriculture sont certifiés Bio
21,8% du total des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique

COSMOS ORGANIC certifié par Ecocert Greenlife selon le référentiel COSMOS disponible sur http://cosmos.ecocert.com

Découvrez la gamme en vidéo :

 

ACHETER CHEZ CENTIFOLIA

Plim, la marque encore et toujours engagée contre la précarité !

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, PliM s’est engagée cette année à reverser, en produits d’hygiène intime, l’équivalent de 5% des ventes de produits réalisées sur un mois sur sa boutique en ligne.

Les raisons d’un tel engagement ? Tout simplement parce que la lutte contre la précarité menstruelle fait intégralement partie de l’ADN de PliM depuis sa création en 2009 et qu’il est indispensable de soutenir sur le terrain toutes les associations qui se mobilisent pour lutter contre ce fléau.

Un don conséquent de serviettes hygiéniques pour venir en aide aux étudiantes

De nombreux étudiants vivent aujourd’hui sous le seuil de pauvreté et cette précarité s’est fortement aggravée avec la crise sanitaire actuelle. Du côté des jeunes femmes, principalement, et selon les derniers chiffres officiels, 33% d’entre elles n’ont malheureusement pas ou peu accès à des protections périodiques.

C’est donc pour cela que PliM a fait le choix d’offrir, dans un premier temps, 150 protège-slips et serviettes hygiéniques lavables & réutilisables à l’association SOS étudiants, née lors du premier confinement pour lutter contre l’impact de la Covid-19 sur la précarité étudiante.

Les produits PliM feront donc partie de la prochaine distribution

Avec l’aide des CROUS de Nanterre, ces protections hygiéniques en coton bio et fabriquées en France seront donc distribuées le 10 avril prochain aux personnes concernées, en même temps que d’autres produits indispensables ou de première nécessité.

PliM soutient #SauvonsNosEtudiants

« YA Coco Nature Gourmande » : un dessert végétal SANS SUCRES au goût intense de COCO

Avec « YA Coco Nature Gourmande », le spécialiste des yahourts végétaux « YA » propose un dessert naturellement VEGAN, SANS SUCRES composé à 98% de lait de coco. Issu d’une fermentation naturelle, il est sans gluten, sans lactose ni soja. « YA Coco Nature Gourmande » est fabriqué à partir de noix de coco cultivées au Sri Lanka au sein d’une filière équitable 100% biologique. Intense en coco, sa douceur et son onctuosité séduiront les végétaliens, végétariens et tous ceux qui souhaitent une alternative saine et équilibrée aux produits laitiers. Elu meilleur produit bio de l’année 2021, « YA Coco Nature Gourmande » est disponible en format familial de 400g et distribué en magasins biologiques (Naturalia, Biocoop …)

Composé essentiellement de lait de coco (98%), «YA coco Nature Gourmande » est le seul dessert végétal à la liste d’ingrédients aussi courte. Fermenté de façon naturelle, il offre les avantages digestifs d’un yahourt traditionnel à tous ceux qui souhaitent une alternative sans lactose naturellement végan. Doux et onctueux, il s’accompagne parfaitement de fruits frais, de fruits secs ou de muesli à l’heure du petit- déjeuner. Idéal en dessert ou pour une pause healthy, il offre d’infinies possibilités en cuisine. Dans les recettes salées, « Y A coco Nature Gourmande » remplace avantageusement la crème fraîche ou le lait de coco (curry indien, poêlée de légumes au curry …) et se prête à l’éboration de gâteaux et pâtisseries.

Dessert BIO, VEGAN & EQUITABLE

« YA Coco Nature Gourmande » est fabriqué de façon artisanale en France dans les Côtes d’Armor à Erquy dans un atelier entièrement dédié à sa production. Fidèle à ses engagements, YA a choisi d’utiliser des noix de coco cultivées au Sri lanka (non ramassées par des singes) issues d’une filière bio et équitable. Afin d’améliorer les conditions de travail et de vie des producteurs et salariés, YA reverse une prime de 5% qui a permis de financer en partie 32 vélos, 37 pompes à eau pour les habitations ainsi que 30 kits d’outillage agricole.

Ingrédients : Lait de coco* 98%, amidon de manioc non transformé, ferments sélectionnés

Valeurs nutrionnelles : Energie 723KJ/173 kcal. Matières grasses (17g) dont acides gras saturés (15g), glucides (4,2g) dont sucres (0g), fibres (2,7g), protéines (1,5g), sel (0g) * Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique – 100% des ingrédients d’origine agricole sont d’origine biologique Conditionnement : 400g Tarif : 3.95 €

 

YA en bref

YA est une marque Biogroupe qui développe des desserts végétaux fermentés 100% bio et équitables. YA propose dfférentes variétés de produits à base de de laits végétaux : « YA Riz nature », « YA Amande » (« Nature », « Chia »), « YA Avoine » (« Myrtille », « Chocolat ») et YA Coco (« Nature Gourmande », « Vanille », « Chocolat », « Nature Légère » avec 50% de matières grasses en moins). Fabriqués selon des procédés de fabrication artisanaux et éthiques, les desserts YA sont autant d’alternatives healthy à la consommation de produits laitiers. Ils sont conditionnées en format familial de 400g. Plus d’infos sur www.biogroupe.com

Vitamine C Liposomale antioxydant Solaray

Description

L’Ascorbyl Palmitate (vitamine C estérifiée) est une forme liposoluble de vitamine C. Elle a de puissantes propriétés antioxydantes, aide à maintenir le tissu conjonctif normal, peut réduire le risque de certains cancers ainsi que les maladies coronariennes, et aide à la cicatrisation.

Conditionnement

60 capsules

Utilisation

1 capsule par jour avec un verre d’eau au cours du repas

Ingrédients

 Ingrédients Apport par capsule En % des AR
vitamine C (provient de 500 mg d’ascorbyl palmitate) 212 mg 312.5%
 

Liste des ingrédients : Gélatine (capsule), agent de charge : cellulose micro cristalline / gel cellulosique

  • Conserver soigneusement fermé dans un endroit frais et à l’abri de l’humidité
  • Ne pas dépasser la dose journalière recommandée
  • Tenir hors de la portée des enfants
  • Les compléments alimentaires ne se substituent pas à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain

 

+ D’INFOS SUR NORIA DISTRIBUTION

Thon mariné aux algues et graines de lin bio

Idéaux en salade, ces généreux morceaux de thons marinés aux algues et graines de lin bio sont moelleux et parfumés à cœur. Pas besoin d’égoutter, ils sont déjà prêts à servir.

Ce thon blanc, préparé à Douarnenez en Bretagne, est issu d’une pêche responsable en Atlantique Nord-Est. Traçabilité garantie. Atout santé : riche en oméga 3.

 

Valeurs nutritionnelles moyennes
 

Pour 100 g de produit entier  Énergie 981 kJ / 236 kcal
Matières grasses 16 g
Dont acides gras  
Saturés 3,1 g
Glucides 1,1 g
dont sucres 0,6 g
Protéines 21 g
Sel 1,0 g
Poids : 115 g
% bio : 32

Ingrédients : 

THON blanc (Thunnus alalunga) 67%, tartare d’algues* 21% (dont algues* 6% (haricot* de mer, dulse*, laitue* de mer, wakamé*), huile d’olive* vierge extra, cornichons* et câpres* au vinaigre*, oignons*, échalotes*, ail*, basilic*, origan*, romarin*, thym*), huile d’olive* vierge extra, lin brun* 3%, jus de citron*, sel de Guérande, poivre*. *32% des ingrédients d’origine agricole sont issus de l’agriculture biologique. Certifié par FR-BIO 10.

*issu de l’agriculture biologique certifié par FR-BIO 10
Dont oméga 3 : 1,7 g

+ D’INFOS SUR LE PHARE D’ECKMÜHL

La foire Éco Bio Alsace de Colmar est annulée

Les nombreuses incertitudes, les contraintes sanitaires qui perdurent et semblent même s’intensifier, le besoin d’un positionnement en amont de la part de tous les partenaires pour préparer correctement un tel évènement, et enfin l’impossibilité d’obtenir un engagement quel qu’il soit des autorités administratives, ont conduit le conseil collégial de l’association Éco Bio Alsace à cette décision.
Il est toujours difficile de faire un tel choix quand les bénévoles de l’association travaillent depuis des mois à préparer la foire avec son programme très riche en conférences, ciné-débats, théâtre, concerts, animations pour les plus et moins jeunes, exposants traditionnels et nouveaux venus. Cela est d’autant plus regrettable que l’association, à travers la foire Éco Bio Alsace défend depuis 40 ans les thèmes du « monde d’après » dont nous avons tellement besoin et qui ne sont pourtant pas assez souvent questionnés.
En effet, même si ces sujets sont quelque peu galvaudés, manger sainement, prendre soin de son corps et son âme, vivre en harmonie avec la nature, se projeter dans un monde meilleur, sont de véritables stimulants du système immunitaire. Promouvoir l’artisanat, le commerce de proximité et équitable, la qualité des produits, le respect et la reconnaissance du travail, sont autant de conditions pour un retour à une vie sociale plus sereine mais également une nécessité vitale pour tous les acteurs de ces filières.
Le défi sera désormais de trouver des formes d’actions alternatives, dans la jungle des restrictions actuelles. Car, de toute évidence, les bénévoles de l’association, animés par leurs idéaux humanistes, voire utopistes, entendent poursuivre la lutte contre les dérives de nos sociétés, en partageant les visions constructives, les sources d’espoir et d’inspiration pour tous.
« Aux Actes Citoyens ! » devait être le thème de la foire 2020, et reconduit en 2021. Un hymne musical original a été créé pour l’occasion, un hymne à la liberté et une exhortation à la mobilisation générale face aux défis environnementaux et sociétaux qui se présentent à l’Humanité.

Les paroles et un enregistrement sont disponibles sur le site Internet de l’Association : https://www.ecobio.alsace/infos/actescitoyens/

Suncase Gear®, l’allume-feu solaire astucieux, écolo et durable qui va vous suivre tout l’été, idéal pour vos barbecues comme feux de camp ! en promo pour la tribu de l’écolomag

Une innovation « Made in France » primée au concours Lépine

 

Parce que le besoin de s’évader se fait plus grand en cette période de crise sanitaire, de nombreux français rêvent de se ressourcer et de partager des moments conviviaux autour de barbecues ou soirées camping. Pour faciliter leurs futurs escapades extérieures, Solar Brother a conçu Suncase Gear : un allume-feu solaire ultra-compact qui concentre les rayons du soleil en un point focal pour un allumage immédiat par incandescence. S’adaptant à tout type de combustibles (bois, papier, tabac, encens…), Suncase Gear produit une énergie 100 % gratuite et disponible sur toute la planète, par tout temps et pour une utilisation à vie !

 

 

Un multi-allumage immédiat et performant

A la plage ou à la montagne, pour préparer un feu ou allumer une cuisinière à gaz, Suncase Gear est un allume-feu solaire qui, grâce à son design compact et minimaliste, se glisse dans la poche et s’emporte partout !

Sans piles ni électricité, le Suncase Gear utilise la technologie du solaire qui permet d’atteindre de hautes températures instantanément par concentration des rayons du soleil en un point focal. Avec une température pouvant atteindre 400°C au point focal, il allume en 3 secondes par incandescence bois, papier, amadou, tabac, encens, paille, brindille, charbon, carton… Equipé d’une pince métallique extensible (X2), il s’adapte à tous types de combustibles et allume barbecues comme feux de camp.

 

Tout terrain et toutes conditions météo, rien ne lui fait peur !

Le Suncase Gear est équipé de miroirs souples et incassables pour une utilisation tout terrain. Résistant à l’eau et au vent (Windproof et Waterproof), il s’utilise sur terre comme sur mer. Ultra compact, il vous accompagne partout en se glissant dans votre poche grâce à ses ailes rétractables. Sa forme fuselée et ergonomique lui confère une excellente prise en main.

De plus, grâce à son design moderne, il est possible d’intégrer également un briquet à gaz entre les deux pinces, pour un allumage garanti 24h/24 par tous les temps. Suncase Gear est le premier allume-feu qui combine l’énergie solaire et le gaz !

 

Un concept écolo et durable

Fabriqué à 70% en matière recyclée, le Suncase Gear est un allume feu durable et écologique. Il fonctionne à l’énergie solaire, une énergie disponible sur toute la planète ! Ni piles, Ni électricité, cette énergie 100% gratuite permet une totale autonomie et une utilisation du Suncase Gear à vie. De quoi faire de nombreuses sorties en famille et journées barbecue tout l’été !

Suncase Gear® est disponible dès maintenant en 5 coloris (rouge, vert, jaune, blanc, noir) au prix de 12, 95 € sur la boutique Solar Brother

 

Caractéristiques techniques :

A propos Solar Brother :

Créée par Gilles Gallo et Gatien Brault en 2016, Solar Brother développe une gamme d’objets ingénieux et “outdoor friendly” fonctionnant sur la base de l’énergie solaire concentrée, captée à l’aide d’un système de miroirs réflecteurs paraboliques : une technologie aussi vieille qu’Archimède et que tout le monde, ou presque, a expérimenté à l’aide d’une loupe, étant enfant. Sur ce principe, Solar Brother a conçu et distribué au grand public 4 produits innovants, dont 3 primés au Lépine. Ils sont présents dans près de 300 points de vente- en Europe, avec un lancement prometteur au Japon en 2020. Bénéficiant du soutien de la Banque Publique d’Investissement, à la fois sur l’innovation et l’export, Solar Brother souhaite aujourd’hui accélérer le développement de la marque à l’international, notamment en Allemagne et aux Etats-Unis.

S’engageant à réduire au maximum son impact environnemental, Solar Brother utilise des matériaux recyclés, up-cyclés et des packagings 0 déchets et une fabrication Française.

Pour plus d’infos : https://www.solarbrother.com/

Pour la 50è Journée de la Terre, Treedom s’engage pour la planète et double la mise en plantant un arbre supplémentaire pour chaque arbre acheté du 19 au 26 avril 2021

Depuis plus de 50 ans, la Journée de la Terre est célébrée chaque 22 avril par des centaines de millions de personnes dans la plupart des pays du monde. L’objectif de cette journée est de générer une prise de conscience du plus grand nombre de citoyens sur les enjeux climatiques et de les inciter à agir pour la protection de l’environnement. Planter des arbres est une des actions incontournables pour aider la planète à mieux respirer.

Depuis 2010, Treedom, la plateforme italienne qui plante des arbres, travaille à la mise en place de systèmes agroforestiers dans 17 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. La plateforme plante des arbres natifs et saisonniers dans chacun des pays, en recherchant toujours la durabilité du projet et en offrant un maximum de garanties dans l’entretien de ces systèmes.

A l’occasion de la Journée de la Terre, Treedom souhaite sensibiliser le public à l’importance de restaurer les écosystèmes et d’aider la planète en plantant le plus grand nombre d’arbres possible, de la manière la plus durable qu’il soit. Et pour que l’impact soit encore plus fort, pour chaque arbre planté, Treedom double l’action et en plantera un deuxième.

Car on le sait… planter des arbres est une solution efficace pour lutter contre le réchauffement climatique et absorber le CO2 que nous produisons. Mais lorsqu’en plus ils sont plantés en système agroforestier subvenant ainsi aux besoins des communautés locales ; c’est encore mieux.

Le potentiel incroyable des arbres

“Les arbres sont les principaux responsables de l’oxygène que respirent les êtres vivants, ils éliminent l’empreinte carbone en absorbant plus de 30% des émissions annuelles, protègent plus de 80% de la biodiversité de la planète et protègent le sol de l’érosion, entre autres choses” déclare Frederico Garcea, fondateur et PDG de Treedom.

C’est bien connu, planter des arbres est une des actions incontournables pour aider la planète. Ils sont essentiels pour stabiliser notre climat, constituant de véritables “puits de carbone” puisqu’ils absorbent, durant toute leur vie, le dioxyde de carbone contenu dans l’atmosphère.

Selon les scientifiques eux-mêmes, la plantation d’un milliard d’arbres serait l’un des moyens les plus efficaces pour absorber du CO2 afin de lutter contre le réchauffement climatique. Une étude met en lumière que les arbres pourraient aider à réduire les émissions de CO2 entre 0,6 et
6 milliards de tonnes (gigatonnes) par an d’ici 2055. Mais cela aurait un coût global exorbitant avec un coût estimé allant jusqu’à 393 milliards de dollars (environ 324 milliards d’euros) par an. Une stratégie efficace certes, mais difficile à mettre en place.

L’union fait la forêt

Qu’une personne plante un million d’arbres semble impossible mais qu’un million de personnes plante chacune un arbre, ça c’est jouable !

Mieux encore : pour la journée de la Terre, Treedom s’engage à doubler le nombre d’arbres plantés en offrant, pour chaque arbre acheté, un deuxième arbre. En unissant nos forces, l’impact peut-être colossal !

Ainsi, pour un arbre acheté entre le 19 et le 26 avril, Treedom double la mise et plante un arbre supplémentaire.

Alors on se mobilise et on ne rate pas une si belle occasion de faire du bien à la planète !

https://www.treedom.net/fr/

Le Salon du Bien-Être en Ligne fait Peau Neuve

Le Salon du Bien-Être propose un espace accessible toute l’année

Alors que 34% Français se disent anxieux ou dépressifs (source), nombre de nos compatriotes témoignent d’un fort sentiment de mal-être depuis le début de la pandémie de Covid-19.

A la recherche de solutions pour aller mieux mais aussi pour adopter un mode de vie plus sain, en accord avec leurs valeurs, ils sont pourtant démunis lorsqu’il s’agit de s’informer, de poser des questions et de tester les produits qui les intéressent.

Ainsi, alors que 86% des Français ont une bonne image des médecines douces (source) telles que l’ostéopathie, la naturopathie et l’acupuncture, et qu’ils sont 63% à vouloir manger sainement (source), ils ne peuvent plus se rendre sur les salons pour rencontrer les professionnels du bien-être.

De confinements en couvre-feux, la pandémie de Covid-19 a privé les Français de l’opportunité de rencontrer les professionnels du bien-être. Car les salons régionaux consacrés à ce sujet ont tous été contraints de suspendre leurs activités en raison des contraintes sanitaires actuelles.

C’est pour proposer une alternative positive et fédératrice au public et aux acteurs du bien-être que Patrice Marty, un organisateur expérimenté de ce type d’événements, a lancé le Salon du Bien-Être en Ligne.

Le concept : des stands en 3D, plus de 50 exposants spécialisés dans 8 Halls Thématiques et un espace Zen gratuit, accessibles toute l’année, n’importe où et n’importe quand en mode 100% safe.

Face au succès rencontré par cette initiative, le Salon du Bien-Être en Ligne (marque déposée) a continué à se développer et à s’améliorer. Depuis le 1er mars, une nouvelle version a été mise en ligne pour offrir une expérience toujours plus qualitative et intuitive aux visiteurs et aux exposants.

Le bien-être devient enfin accessible à tous !

Et s’il était enfin possible de participer à des conférences, de s’initier à des soins dans des ateliers, ou encore de faire des achats recommandés par des professionnels sans avoir besoin de se déplacer ?

Le Salon Bien-Être en ligne est une porte ouverte sur l’univers du bien-être, sur les solutions pour se sentir mieux, à la fois bien dans son corps et dans sa tête.

Les internautes peuvent interagir avec le contenu et les intervenants du salon, pour : visionnage de photos, de vidéos, découvrir tranquillement et confortablement les brochures des exposants, participer aux conférences gratuites en libre accès, aux ateliers et démonstrations et faire des achats sécurisés, poser des questions ou prendre un rendez-vous…

Ce concept qui démocratise l’accès au mieux vivre à d’ailleurs vocation à durer même dans le monde de l’après-covid.

Patrice Marty confirme : Chaque année, nous recevons des témoignages de personnes qui ne peuvent pas participer aux événements traditionnels pour des raisons de planning ou de budget (les frais de déplacement sont trop élevés pour eux). C’est pour cela que ce salon virtuel continuera toute l’année à offrir des conseils et produits qui sont autant de sources incroyables de bienfaits pour un confort de vie au quotidien.”

Une nouvelle version du salon encore plus performante

Depuis le 1er mars 2021, les visiteurs du Salon du Bien-Être en Ligne vivent une nouvelle expérience car le salon s’est métamorphosé : nouveau design, fonctionnalités supplémentaires, rapidité de navigation, géolocalisation…

Les exposants, ateliers, conférenciers et visiteurs peuvent ainsi se réunir dans un même lieu virtuel pour partager ensemble un moment riche en découvertes, en échanges et en convivialité.

Au programme :

Plus de 50 exposants spécialisés dans 8 Halls Thématiques : bien-être, thérapies, maison, santé, arts divinatoires, alimentation, associations et beauté.

Un Hall Conférences pour s’informer et acquérir de nouvelles connaissances : L’Art de la Méditation avec Mathieu Ricard, les Pyramides de Bosnie avec Patrice Marty, Webinaire du burn-out au spirituel, A la découverte des soins énergétiques avec le Dr Luc Bodin…

Un Hall Formations & Ateliers pour apprendre différentes techniques et soins : coaching de vie, thérapie holistique, chromobiologie, devenir psycho-énergéticien…

Un Hall des Bonnes Affaires avec des produits à des tarifs attractifs.

Un Espace Zen gratuit pour retrouver le smile

Le Salon du Bien-Être en Ligne, c’est aussi un Hall Espace Zen pour découvrir des méditations, des musiques Zen, des exercices… En bref : un espace pour se faire du bien, quand on veut et où on veut.

Il y a même “La grenouille”, une méditation à apprendre aux enfants pour les aider se concentrer et à rester calmes !

Les adultes, quant à eux, vont aussi pouvoir s’initier à la médiation, écouter une musique de guérison ou de relaxation, découvrir la géométrie sacrée originelle divine, apprendre à harmoniser ses chakras avec les cristaux…

Les exposants sont aussi gagnants

Ce Salon “nouvelle génération” permet aux exposants de garder un contact avec leurs clients tout en profitant d’avantages substantiels :

  • Vente en ligne, toute l’année, sans commissions. ;

  • Investissement limité : pas de risque financier excessif car pas de transport, d’hébergement, de stock… ;

  • Stands virtuels personnalisés ;

  • Présentation illimitée de leurs produits (Photos, Vidéos, PDF) ;

  • Géolocalisation ;

  • Exposer sur la thématique de leur choix ;

  • Prise de RDV et demande d’informations ;

  • Messagerie/Chat intégrée ;

  • Echanges live avec les visiteurs ;

  • Conférences en live pour 300 personnes ;

  • Possibilité de proposer des formations.

A propos de Patrice Marty, le fondateur

Patrice Marty est l’organisateur des 5 salons annuels du Bien-être, Bio & Thérapies qui se déroulent à Mandelieu, Lyon, Toulouse, Bordeaux et Ajaccio depuis 2014.

Devenus leaders dans leur région, chaque édition voit un grand nombre de visiteurs venir y puiser énergie et connaissances auprès des conférenciers reconnus ou acheter des produits sur les stands.

Et puis, il y a eu la pandémie de Covid-19… Comme toutes les activités accueillant du public, les salons ont dû fermer provisoirement leurs portes, privant les Français de précieux espaces dédiés au bien-être et à la vie saine au moment où ils en avaient le plus besoin.

Face à cette conjoncture, Patrice Marty a donc décidé de réagir en proposant une alternative numérique.

Dès mai 2020, il lance le 1er Salon du Bien-Être en ligne afin de ne pas priver les visiteurs d’un événement qu’ils suivent chaque année avec intérêt.

Aujourd’hui, il ambitionne de faire de ce salon innovant un leader dans son domaine.

Pour en savoir plus

Site web : https://www.salonbienetreenligne.com/

Facebook : https://www.facebook.com/salonbienetreenligne

Gamme vitalité BIO PLANÈTE : pour une routine 100% bien-être

Rien de mieux que quelques gouttes d’huile pour booster son quotidien après un hiver rude !
BIO PLANÈTE a pensé une gamme d’huiles traditionnelles pour une routine 100 % bien-être afin de tonifier et stimuler l’organisme. Appelée Vitalité, cette gamme regroupe une sélection de trois huiles origine France : l’huile de lin vierge, de cameline vierge et de chanvre vierge ; ainsi qu’une quatrième référence issue de graines d’Egypte : l’huile de cumin noir vierge. Naturellement riches en vitamines et acides gras essentiels pour un bon fonctionnement des cellules et du corps, leur pression à froid garantit leur teneur en nutriments bénéfiques. 

Qualifiées de superaliments, ces huiles bonnes pour le corps et l’esprit sont idéales pour une consommation quotidienne sous forme de cure ou intégrées à des recettes… des indispensables du placard !

Le lin, les bienfaits d’une production 100 % locale

Riche en acides gras essentiels alpha-linoléniques, acide gras polyinsaturé du type oméga 3, peu présents naturellement dans l’alimentation, l’huile de lin vierge France BIO PLANÈTE est, dans le cadre d’un régime équilibré, excellente pour prévenir les risques de cholestérol grâce à une consommation journalière de 2 g.

 250 ml, PVC : 5,99 €  – Disponible en magasin spécialisé bio

Huile de lin mode d’emploi

  • En cure : une cuillère à café rase par jour (4ml)
  • En cuisine : douce et dépourvue d’amertume, grâce à notre processus exclusif de filtration 3D, elle s’utilise uniquement à froid et accompagne parfaitement salades, préparations pour le petit-déjeuner ou encore légumes cuits

 

La touche française

L’huile de lin vierge France BIO PLANÈTE est produite à partir de graines de lin issues d’un partenariat durable avec des coopératives agricoles occitanes. L’Huilerie Moog a initié la démarche de construction de cette filière du lin dans le Sud-Ouest de la France, permettant ainsi de soutenir l’agriculture française et relancer des cultures locales. 

La cameline, un apport riche en oméga 3 et 9

La cameline, appelée aussi « petit lin », est une plante ancestrale à forte teneur en acide alpha-linolénique, un acide gras polyinsaturé de type oméga 3. Elle contient aussi de l’oméga-9. Dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée, elle contribue au maintien d’une cholestérolémie normale. 250 ml, PVC : 6,69 € – Disponibles en magasin spécialisé bio

Huile de cameline mode d’emploi 

  •  En cuisine : utilisée uniquement à froid, elle surprend grâce à son goût de légume frais, proche de l’asperge et de l’amande et est idéale pour la préparation de vinaigrettes et mayonnaises, en accompagnement de salades, de crudités, sauces apéritives ou encore plats à base de fromages blancs.  Dans le cadre d’une alimentation saine et variée, la cameline est un apport riche en oméga 3 et 9 

 

La touche française 

L’huile de cameline vierge France BIO PLANÈTE est produite à partir de graines issues de trois coopératives françaises partenaires, situées dans la Drôme, le Poitou-Charentes et la Haute-Garonne et le Gers.

 
Le chanvre, l’ingrédient tendance aux multiples vertus

Plante de plus en plus plébiscitée par les nutritionnistes, le chanvre présente un réel équilibre entre oméga-3 et oméga-6 : deux acides gras essentiels qui ne sont pas produits naturellement par le corps… D’où l’intérêt de les intégrer dans son alimentation ! Véritable cocktail de bienfaits naturels, le chanvre aide à maintenir un une cholestérolémie normale dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée.

 250 ml, PVC : 9,19 € – Disponible en magasin spécialisé bio

Huile de chanvre mode d’emploi 

  • En cure : 3 cuillères à café par jour (15 ml)
  •  En cuisine : d’un vert limpide, l’huile de chanvre révèle une odeur d’herbe fraîche coupée assortie d’un goût légèrement épicé. Elle est ainsi idéale pour accompagner salades, crudités, préparations petits-déjeuners et assaisonnements. Elle s’associe aussi parfaitement au miel ou à la moutarde pour affiner les plats chauds après leur cuisson

 

La touche française 

L’huile de chanvre vierge France BIO PLANÈTE est produite à partir de graines issues d’un partenariat avec des producteurs bretons. Qui plus est, la culture du chanvre est très respectueuse de l’environnement puisqu’elle ne demande que très peu d’eau. 

 
Le cumin noir, un allié santé du quotidien

Surnommé « l’or des pharaons », le cumin noir, aussi appelé nigelle, n’a aucun lien de parenté avec le carvi ou le cumin. Utilisée comme épice et remède naturel en Orient depuis plus de 2 000 ans, l’huile qui en est issue présente une forte teneur en acides gras polyinsaturés, ce qui contribue au maintien d’une cholestérolémie normale dans le cadre d’une une alimentation équilibrée. La nigelle est un des produits phare de la phytothérapie.

 100 ml, PVC : 6,49 € – Disponibles en magasin spécialisé bio

Huile de cumin noir mode d’emploi

  • En cure : une cuillère à café rase par jour, sans dépasser 12 à 16 semaines consécutives
  • En cuisine : consommée à froid, son goût fortement épicé s’accorde particulièrement bien avec des plats orientaux, des pains pitas, des pois chiches, des fromages et des haricots ainsi que dans des préparations petit-déjeuner 

 À noter : huile non indiquée pour les femmes enceintes et enfants de moins de 6 ans en raison des huiles essentielles qu’elle contient. Peut aussi être utilisée par voie dermatologique 

La touche orientale

L’huile de cumin noir BIO PLANÈTE est extraite de graines d’Egypte de grande qualité par pression douce, avant d’être filtrée une seule fois.

 

À propos de BIO PLANÈTE par l’HUILERIE MOOG

L’Huilerie Moog est la référence en matière d’huiles certifiées Bio en Europe. Pionnière de la Bio à travers sa marque BIO PLANÈTE, elle conçoit des huiles savoureuses, hautement qualitatives et innovantes qui contribuent à un mode de vie sain, associant convivialité et plaisir. Menée par ses convictions et sa passion, l’huilerie s’engage au quotidien pour une Bio éthique et moderne. Du juste prix au producteur à la recherche sans faille d’un packaging durable, elle milite pour une consommation responsable.

Harmonie universelle ou 5e Force

L’harmonie présente dans le vivant est semblable à une musique, avec ses clés, ses dièses et ses bémols. Je voudrais commencer cet article en citant VOLTAIRE : « L’univers m’embarrasse et je ne puis songer, que cette horloge existe et n’ait pas d’horloger » (tiré des Cabales).

 

Les 4 grandes forces

La physique classique nous apprend depuis les 17 et 18e siècles, avec Isaac NEWTON et Gottfried Wilhem LEIBNIZ une des premières grandes forces d’équilibre de l’univers : la force de gravitation.

Le siècle suivant, l’équation intégrale caractérisée par les données sur l’électromagnétisme de James Clerk MAXWELL permettait à un autre illustre physicien Hendrik Antoon LORENTZ de  »boucler » une deuxième force universelle, sans oublier Charles Augustin COULOMB bien sûr : la force électro-magnétique.

Nous arrivons au vingtième siècle avec le développement des connaissances sur la radioactivité. La force nucléaire forte est reconnue pour la cohésion entre nucléons (protons et neutrons) et entre particules élémentaires infra-atomiques, quarks, muons, gluons… bref toute l’entité atomique. Henri BECQUEREL et Pierre et Marie CURIE ont été les premiers découvreurs, pour le meilleur comme pour le pire ! (Bombes nucléaires).

Par ailleurs, la force nucléaire faible, quatrième des grandes forces qui nous régissent, a une bien plus courte portée. Elle interagit par l’intermédiaire des neutrinos (gauches et droits) et son rôle est fondamental. Sans elle, le soleil rayonnant serait incapable d’assurer la cohésion de la matière, et donc du VIVANT. Nous vivons en permanence dans un environnement radioactif (mais point trop n’en faut… ! Entre 0,8 et 0,12 mSv- milli-sievert ambiant = bruit de fond).

 

En connaitre un rayon

Les rayons ionisants qui nous traversent naturellement ont plusieurs origines :

  • L’espace avec ses rayonnements cosmiques ; nos corps sont  “bombardés” “transpercés”, par des milliards de neutrinos au Cm2 (Octobre 2015 Prix Nobel attribué aux physiciens TAKAAKI Kajita et Arthur D. Mc Donald). A noter que cette activité augmente avec l’altitude, pour doubler tous les 1500 mètres environ. (Gare au personnel navigant en aviation).

Toutefois, cela s’exécute sans affecter (nous dit-on) le moindre brin de notre ADN. Toutes ces forces cohérentes nous entraînent vers des réflexions sur beaucoup d’INCONNUS ; comment s’expliquent les pouvoirs du magnétiseur, du coupeur de feu à distance, des guérisseurs, et de bien d’autres phénomènes ! (Voire l’efficacité des prières) mais aussi de la méditation, aux effets aujourd’hui contrôlés par électro-encéphalogramme. Bref, de toute cette communication complexe qui se réalise entre cellules, organes, systèmes et finalement entre les êtres, c’est à dire le VIVANT (1).

  • Le globe terrestre avec sa radioactivité contenue dans les roches, les sols, l’eau et l’air, exhale un rayonnement gamma d’origine tellurique (et finalement naturel). Il correspond pour moitié à notre exposition à la radioactivité, l’autre moitié étant d’origine cosmique comme nous l’avons vu plus haut.

A cette irradiation naturelle, on peut ajouter l’irradiation d’origine médicale en provenance d’examens aux rayons X, radiodiagnostic en médecine nucléaire ou carrément des divers traitements radiothérapiques. Dans ces domaines, une radioprotection est généralement de rigueur (Ex : en dentisterie, on ne devrait pas réaliser une exploration panoramique des maxillaires, sans mettre un collier de plomb au patient pour protéger sa glande thyroïde). Est-ce toujours réalisé ?

De même notre alimentation courante n’est pas exempte de radionucléides surtout lorsqu’elle est importée. En effet, pour des raisons sanitaires, il est courant d’utiliser les rayons gamma stérilisants (issus de l’électromagnétisme) que ce soit sur les fruits du Brésil ou les cuisses de grenouilles de Chine. L’évolution des sciences va de plus en plus vite. Ainsi en radioactivité, le siècle dernier nous amène à réfléchir, de la bombe H d’Hiroshima/Nagasaki affreusement destructrice, au contenu de notre assiette alimentaire, de plus en plus responsable des maladies dites : de civilisation.

 

L’Energie…

Toutes ces nouvelles connaissances, nous ramènent à l’ENERGIE. Car en effet, l’énergie est à la base de la VIE. Sans ELLE nous n’avons plus de cœur, plus de cerveau, plus de force vitale… ! Tout mouvement est d’origine énergétique. Tout au long de notre vie, nous subissons plein de BLOCAGES qui ont cette origine énergétique. Petit à petit, les sciences médicales occidentales s’ouvrent à ce concept, à ces notions, souvent par déception des traitements chimiques. Cette notion d’énergie connue pourtant depuis des millénaires en Chine avec l’acupuncture, en Inde avec la médecine ayurvédique, chez les Amérindiens avec le chamanisme, de même chez les arabes avec Avicenne (Ibn Sinä) et enfin notre maître Hippocrate, ce grand oublié par l’ordre médical actuel (serment) dans ses leçons d’éthique. Oui, l’énergie circulante dérègulée est à la racine de la plupart de nos maladies actuelles. Les maîtres de Qi Gong savent qu’une véritable pharmacie physiologique du mouvement et des postures, peuvent soulager voire guérir, en levant simplement les blocages ou nœuds énergétiques. J’ai eu l’occasion de suivre et d’apprendre cela, lors de soins prodigués à ses patients, auprès d’un rebouteux-guérisseur très apprécié dans la région Rhône-Alpes. Il ne pratiquait qu’à travers l’énergie et des corrections alimentaires avec des résultats évidents.

Je voudrais donner ici comme exemple, l’engouement pour le principe « micro-onde ». Nous savons tous que l’efficacité de ces fours est provoquée par une rotation extrême et sur elles-mêmes des molécules d’eau dont sont chargés nos aliments (ex : le café ou les légumes… s’échauffent, mais non le récipient, qui lui est sec). En naturopathie, médecine intelligente s’il y en a, peut-on concevoir un tel processus dans notre apport alimentaire ? La réponse est : non. Les principes de cuisson asiatique (type wok) ou mieux encore (la vapeur prêchée par Marion Kaplan) sont de loin plus respectueux de la structure finale nutritionnelle.

 

Et l’information !

Dès la fin du siècle dernier des nobles chercheurs comme Solomon H. SNYDER brillant biologiste spécialiste en neurochimie et Candace B. PERT (Publient : molécules of émotions) nous ont montré comment les molécules naturelles du VIVANT composant nos cellules, transmettent de l’information à tout notre corps (voies neuro-médiatrices et neuro-hormonales). Ces informations dynamiques inter-cellulaires relient en quelque sorte l’esprit et le corps, à l’instar d’un computer analogique, par l’intermédiaire des amino-acides ionisés et composant nos protéines, ainsi que les différentes charges ioniques (polarité) des macro-et-oligoéléments… C’est cela à mon sens la  »dynamique de la VIE » et de la santé. Ce dynamisme physiologique régule à la fois notre inflammation et notre immunité. Ces bases biomoléculaires vont donc de nos émotions à notre mal être, voire de nos maux psycho-physiques et en définitive à la plupart de nos maladies.

Cela explique aujourd’hui les bienfaits des soins parallèles énergétiques et de la nourriture saine et biologique qui se charge d’entretenir cette dynamique de vie. De même, la physiologie tant humaine qu’animale peut bénéficier de l’apport des compléments alimentaires, suivant les spécificités des troubles de santé. Une bonne nutrition peut être maintenant qualifiée et quantifiée suivant l’âge, l’activité et le tempérament de chacun. De même en culture biologique, les plantes chétives peuvent bénéficier d’amendements appropriés suivant les terrains cultivés.

En ce qui concerne la biosynthèse protéinique des plantes, l’ingénieur-chercheur Joël STERNHEIMER a démontré que chaque amino-acide composant les protéines, est associé à une échelle d’ondes (du grave à l’aigu), c’est le concept des PROTEODIES. Ces ondes peuvent  “se corréler” dans un registre de notes musicales. Celles-ci seraient influentes sur la croissance des plantes, sans doute par un effet sur l’AUXINE (une des phytohormones qui contrôle les végétaux et leur ARN messager). Rappelons ici, que la musicothérapie continue d’apporter de jour en jour ses preuves d’efficacité comme régulateur des humeurs.

Pour ce qui est de nos terres, rappelons aussi les dangers des produits type Atrazine et autres perturbateurs endocriniens et/ou tératogènes (5000 tonnes répandues chaque année en France) .

De même la prestine, une protéine impliquée dans l’écholocation par ultrasons (principe biologique retrouvé chez les cétacés, les chauve-souris…) et l’audition dans le monde animal et humain, est très sensible aux différentes tensions électro-magnétiques. Et ce, que ce soit dans l’eau ou dans l’air.

 

Pensées et rêves éveillés de l’auteur

De Donald TRUMP aux plus grands climatologues, il y a aujourd’hui controverse. Certes, si l’on regarde les vicissitudes climatiques qui jalonnent notre histoire, la TERRE elle-même s’en est toujours à peu près remise, mais le vivant, en l’occurrence « les dinosaures », n’ont pas été épargnés. Plaisanterie dit le Grand CHEF aux USA, période cruciale pour l’humanité répondent les SAVANTS. Mais le réchauffement est-il la cause suprême de tout ce qui va mal sur notre planète bleue ?

N’y a-t-il pas un autre ordre harmonique, une cinquième force qui doucement s’éveille, et s’installe pour avertir et/ou punir ? une sorte d’intelligence universelle, ou du moins extra-terrestre… ? qui ne se révélerait à l’homme du 21e siècle, qu’aux travers de :

  • Tsunami sur une centrale nucléaire (Fukushima),

  • Tempêtes de sable au moyen orient (du jamais vu),

  • Feux devenus parfois incontrôlables en Californie, Portugal, Bornéo, Sumatra et pire encore en Australie,

  • Inondations et/ou sécheresses à répétitions, des volcans qui crachent leur trop plein y compris dans les océans,

  • Tempêtes cycloniques toutes bien baptisées : Eléanor, Zika, Carmen, Katrina, Harvey, Irma, Doriane

  • Jusqu’à notre cathédrale de Paris qui s’embrase… !

  • Voire aussi ces usines traitant  “le BRUT” et ses maudits déchets (AZF – Lubrizol… !),

  • Individus de plus en plus riches (8 personnes détiennent autant de richesse que la moitié la plus pauvre du monde, source Forb 2017),

  • Quant au psychisme des individus, il “s’étiole”, alcools, drogues, sexes, agressions, vols, (rien ne va plus dans la glande pinéale  “épiphyse” de l’humain),

  • Un nouveau virus d’origine douteuse  “covid – 19”, provoquant une panique mondiale.

  • Les nanoparticules en tout genre et poisons alimentaires disséminés.

  • Les attaques répétées, invasives et redoutables des criquets en Afrique de l’est….

Où sont les responsables ? Où allons-nous ?

Les bio-énergéticiens nantis de leurs appareils non sophistiqués (pendules, baguettes, antenne de lécher…) et en pleine résonance par rapport à l’homme/antenne cosmo-tellurique que nous sommes, constatent depuis longtemps une élévation énergétique globale. Pour ceux et celles qui s’intéressent à ce  “phénomène”, nous pouvons TOUS être en relation  “télépathique” avec le vivant sur la terre. Cette possibilité étrange doit être prise avec précaution certes, mais avec ouverture. Notre cosmos est lui aussi, en perpétuelle mutation. Le physicien Fritjof CAPRA et son équipe ont constaté depuis au moins trente ans, que la fréquence vibratoire de la terre s’élève d’année en année, avec bien sûr, ses conséquences ! Si l’on se réfère au principe de la relativité générale (énergie/matière/énergie) d’Albert EINSTEIN, on doit réfléchir à la responsabilité de l’humanité dans ce qu’elle suscite en transformations irrespectueuses de la matière organique.

Aujourd’hui des expériences sérieuses ont montré que le degré d’enroulement moléculaire d’un échantillon d’A D N humain peut être mesuré en évaluant son taux d’absorption de la lumière ultra-violette. Ce test permet de déterminer, si les brins de la double hélice de la molécule, sont enroulés de façon plus ou moins serrés.Ainsi, on peut juger des bienfaits physiologiques apportés par les exercices de cohérence et d’intention active, lors de séances de méditations, de prières et/ou de certaines formes de convictions profondes. Si l’on se réfère à la cohérence cardiaque, il a été démontré en 2003 par les Drs ROLLIN Mc CRATY, ATKINSON et TOMASINO (5) et en 2006 par YAN et al, des effets tout à fait bénéfiques sur nos différents organes et systèmes.

L’expansion démographique galopante mais pas vraiment reconnue dans ses aboutissements tragiques : toujours plus d’élevages intensifs et de cultures intensives, toujours plus de déchets et de voitures, de besoins en énergie, toujours plus d’agressions et de gaspillages sur les matières de notre planète. Que de maltraitances et d’irrespect ! Aujourd’hui notre “devenir” est essentiellement lié à l’économie et à ses princes (type Elon MUSK et autres), qui sans vergogne veulent maintenant s’emparer des richesses possibles de notre univers. Tout cela s’élabore de façon sournoise avant même que soit parfaitement régulée notre BIOSPHERE. On peut s’interroger sur d’autres façons de soutenir notre évolution, ainsi que le bien être de TOUS. Nous nous devons donc maintenant une écoute bienveillante de ce qui nous entoure. Elle s’inscrit comme une attitude déterminante et responsable ,dans la qualité de nos relations humaines et le devenir de nos progénitures. Nos concitoyens sont tellement occupés par ce qu’ils doivent faire pour  “paraître”, qu’ils en oublient simplement ce qu’ils doivent faire pour  “être” et continuer d’être. Attendons donc une nouvelle conscience universelle toute puissante d’harmonie, pour combler ce déficit humain. C’est cela l’espérance, une cinquième force, celle de “l’homéostasie” (1) sociale sur notre terre mère, fille de notre univers.

Nous savons que les fréquences de résonnance de la terre (champ magnétique), influencent les comportements humains et animaux, et sans doute tout le monde du VIVANT, avec ses effets sur la santé (coordination avec les grandes épidémies du passé). Elles influencent le cerveau, le cœur et tout le système nerveux autonome (Symp + P.Symp). Oeuvront pour la transformation de notre monde et de notre conscience. Nous ne vivons pas en  “absurdie” et le champ magnétique terrestre contient très vraisemblablement de nombreuses informations biologiques, pouvant relier tous les systèmes du vivant ; et les vivants entre-eux.(lire : Médecins du ciel, médecins de la terre de Maguy LEBRUN, éditions R. LAFFONT) .

Cette vision planétaire est et sera essentielle pour traiter les conflits sociaux, économiques et de bien être des différents peuples de la terre.Il faudra cependant que les pays adoptent une vision stratégique plus planétaire, plus cohérente, et plus intégrative en sachant l’enseigner à notre jeunesse… c’est la conclusion d’un éminent centre de recherches de NEW JERSEY s’interrogeant sur la cohérence sociale mondiale  “G.C.P” Université de Princeton.

 

La cinquième force

Bienvenue à une cinquième force, coordinatrice et unificatrice entre le VIVANT et l’UNIVERS, on l’appellerait tout simplement  “FORCE d’ATTRACTION et de VIE“, comme celle qui nous a permis dès 1940 d’ajuster une longueur d’onde précise, sur nos vieux postes de radio. Celle qui voit le jour, émet et reçoit les communications depuis la fin du 19e siècle sur nos antennes Popoviennes (2), mais aussi celle qui interfère sur le VIVANT du fait de la nocivité de ses ondes (3). Aujourd’hui, l’installation de la 5G paraît pour beaucoup d’entre NOUS, un nouveau progrès s’ouvrant sur divers domaines ! Mais qu’en pense le rhumatisant, le psychopathe ou cet hypochondriaque avec ses maux diffus, et surtout ce vrai physiologiste qui connaît l’influence de ces ondes  “externes” sur les ondes de la VIE et du fonctionnement de nos cerveaux et de nos coeurs (alpha, bêta, thêta, delta et gamma). Or, technicité oblige, il nous faudra installer de nouvelles antennes pour réception/émission (5G) tous les cent mètres ; avec un électro smog (4) de plus en plus compact et sans aucun doute dangereux.En 1957 mourait d’un cancer à 54 ans John von NEUMANN ce célèbre mathématicien qui écrivait: “pourrons-nous survivre à la technologie”. Nous commençons à connaître les différents impacts des CEM (champs électromagnétiques) sur nos organes et nos systèmes notamment le cœur et système nerveux. Comment pourrait-il en être autrement, lorsque les techniques nouvellement élaborées, ne tiennent plus compte des impératifs du vivant ! Nous savons également que la surexposition aux écrans provoque une dépression immunitaire, des atteintes de la cornées (vue), ils agravent également les symptômes de stress chronique en impactant nos glandes surrénnales.

Parce que les racines de la vie sont aussi les sources fatales de notre INHUMANITE dans notre inconscient, il serait grand temps de choisir un autre chemin. L’humanité aujourd’hui est étrange et insolite dans ses choix et les décisions ne  “s’embarrassent” pas de perspectives heureuses. Ainsi le hasard et/ou le désir et l’envie prennent souvent le pas sur l’utile, le nécessaire, le juste. Notre évolution est totalement “déconnectée”, ouverte à l’égoïsme et ce, malgré nos connaissances de plus en plus pointues, dans tous les domaines. Appelons à plus de bienveillance et de conscience, pour orienter le destin de tous les terriens que nous sommes et de leurs ENFANTS. Ne soyons plus les scorpions de notre planète (6). Nous avons les connaissances nécessaires, il nous manque simplement la volonté et la maîtrise de nos actes. Il nous faudra aussi savoir corriger le sens que nous avons du partage et de nos ambitions (les cimetières sont pleins de belles  “Pierres Tombales”). En cela, le Professeur Henri LABORIT me disait, il y a plus de trente ans : “Avons-nous bien compris Jésus Christ ?”.

Références :

(1) Homéostasie : maintien d’une auto-régulation dans la physiologie des différents systèmes des êtres vivants. Walter CANNON, Cl. BERNARD, Henri LABORIT ….

(2 ) Alexandre POPOV, Physicien Russe met au point  »l’ANTENNE » (fin du 19ème).

(3) 3000 scientifiques, médecins et ONG, dont PRIARTEM, nous sonnent l’alarme. (Mais il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre).

(4) Electro smog :  »brouillard support » d’une pollution électromagnétique très nocive aux vivants.

(5) Institut HEARTMath Boulder Creek – Californie/USA.

(6) En référence à la fable : La grenouille et le scorpion. L’énergie de guérison générée par l’homme a également été contrôlée par Hammerschlag , Marx et Aicking en 2014.

GCI =global cohérence initiative.

GCP=global consciousness project.

L’énergie de guérison générée par l’homme a également été contrôlée par Hammerschlag , Marx et Aicking en 2014.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.