Home / Humeurs / Édito 5

édito

L’écologie privée de pique-nique !

Fin de récré pour la fiscalité verte. Pas de « Malus Pique nique » – taxe sur la vaisselle jetable -, et pas d’extension des bonus malus sur les biens de consommation courante. Une sorte de permis de polluer accordée à chacun. Curieuse manière d’encourager la croissance verte dont médias, politiques et experts se gargarisent depuis ces trois dernières années. Au nom de quoi ce refus ? Officiellement au nom de la défense du pouvoir d’achat. Fêtes de fin d’années venant, il serait malvenu de priver certains industriels, grands distributeurs et caisses de l’Etat de revenus substantiels tirés de ces objets tendances, écrans plats, cafetières à capsules et autres gadgets fortement polluants qui inondent les linéaires en fin d’année. Qu’on arrête, enfin, de nous faire croire que consommer écolo c’est plus cher, que c’est bon pour les bobos friqués et que le panier de la ménagère étant ce qu’il est, l’urgence est de sauver la croissance ! Oui, mais laquelle ? Car in fine, cette croissance grise – en opposition à la verte – défendue aujourd’hui coûte bien plus cher. Traitement des déchets, recyclage aléatoire, dépollution et accidents écologiques sont autant de gouffres à finances, sans compter les préjudices environnementaux à longs termes, qu’il faut bien assumer. Et qui passe à la caisse et se fait plumer me hulule-t-on ? Tour à tour le citoyen et le consommateur, autant dire toujours les mêmes : vous et moi.

Encore une fois les politiques ont fait la preuve que les changements sociétaux nécessaires ne passeront pas par eux. Alors, que fait-on ? Je veux dire vous et moi… et l’autre boule de plume qui commence à m’agacer à ricaner dans mon dos ? Ben, déjà on peut continuer d’user de notre discernement dans notre façon de consommer. Il n’est pas interdit de préférer des bons produits « plus cher » pour une bonne bouffe au dernier iPhone du marché, de porter notre choix sur de l’électroménager moins énergivore, etc,. En somme, de déplacer l’intérêt du marché vers des produits plus verts pour susciter la curiosité et la créativité des industriels, toujours à l’affût de nouveaux créneaux, et c’est leur rôle. Bref, d’utiliser le choix comme moteur du changement face à la force d’inertie des intérêts particuliers.

Une idée qui fait son chemin comme le montre, d’une autre façon, l’article société que nous publions ce mois-ci sur le « Web vert ». Vous trouverez aussi plein de bons plans pour préférer des huiles et onguents naturels aux pssshhhiiitt bidons, des banques qui jouent l’éthique et des news sur des initiatives positives qui font du bien au moral et… au portefeuille.

Qu’est-ce qu’il dit l’autre derrière ? Qu’à vol d’oiseau on n’est pas si loin du but, mais que… Oui, bon ça suffit !!!

Bonne lecture.

La chouette

Autres articles de l'auteur

Archives
C’est quoi le bonheur pour vous ? Le film de Julien Peron
Loin d'être une utopie, le bonheur est en effet une réalité tangible à la portée de tous.
Actualités
Les 300&bio, l’union de 300 laitiers passionnés
Les 300&bio n’est pas qu’une simple marque de yaourts bio.
Archives
Prenez votre santé en main, 12 conférences prévention-santé du Pr Henri Joyeux
En 2016, le Professeur Henri Joyeux, grand habitué des conférences, en donnait pour la première fois à Paris.
Actualités
Terres d’espérance : Un webdocumentaire sur l’agriculture alternative précautionneuse des sols
Certains agriculteurs audois ont fait le choix de l’agriculture alternative précautionneuse de l’environnement.
Actualités
Saint-Quentin-en-Yvelines, une ville en transition qui passe au compostage
Saint-Quentin-en-Yvelines propose aux habitants de l’agglomération des kits de compostage
Archives
Édition 2019 des Défis du Bois 3.0
Cette année, les Défis du Bois 3.0 auront lieu du 11 au 18 mai 2019, sur le Campus Bois d'Épinal.

À la une sur le même thème

Humeurs
« Aujourd’hui peut-être, ou alors demain… »
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
« Cachez ce petit triangle que je ne saurais voir ! »
Le soleil et la douceur printanière précoces cette année nous rappellent combien notre corps a besoin de ce véritable aliment qu’est le soleil.
Humeurs
C’est grave, docteur ?
Réchauffement ou dérèglement climatique, nous n’en sommes plus à l’heure de la sémantique.
Humeurs
« Ce qui éclaire l’existence, c’est l’espérance. » Jean d’Ormesson
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
« Les gens sont ce qu’est leur époque. » William Shakespeare
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
« Le temps passe… C’est normal, il n’a que ça à faire ! »
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE

Autres articles

Actualités
Langouët, le village breton qui prépare l’après pétrole
À Langouët, 603 habitants, l’équipe municipale s’emploie depuis 20 ans à faire de l’écologie sociale une réalité...
Actualités
Des microplastiques jusque dans les entrailles des océans
Aucun écosystème marin n’est épargné par la pollution au plastique
Actualités
La transition agroécologique de l’agriculture selon Didier Guillaume
Pour mieux manger, la France doit compter sur la « transition agroécologique » de son agriculture conventionnelle
Habitat
Guide pratique pour bien vivre son autonomie
Devenir autonome dans les 5 domaines-clés de notre économie est un rêve que chacun peut atteindre
Habitat
Petit lexique de géobiologie… Les toponymes
Un toponyme est un nom de lieu.
Santé Bien-être Beauté
La cure zen détox aromatic de Nelly Grosjean et Miguel Barthéléry
Nelly Grosjean se fait l’ambassadrice des super cures zen détox aromatic

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.