Home / Humeurs / Notre-Dame-des-Landes ou l’histoire du bocage qui ne voulait pas mourir

Depuis 50 ans que cette histoire traîne dans les tiroirs des princes qui nous gouvernent, le nouveau roi de la forêt vient de se décider. Pourtant, il nous l’avait joué viril, mais pas trop brutal quand même, lors de sa campagne électorale. « Je crois au dialogue, je pense qu’on peut les apaiser en 6 mois. Et, si je n’y arrive pas, je prendrai mes responsabilités et ferai évacuer la zone. » Avec un petit trémolo sur un référendum (en fait, une simple consultation publique sans aucune contrainte) qui devait virer les écolos de la ZAD, l’affaire était pliée.

Tant pis pour les tritons marbrés, les campagnols amphibies et les grenouilles agiles qui peuplent le bocage, force doit rester à la loi, nom de nom !

Et pis, les « zadistes », sorte de bobos des champs, n’auront qu’à retourner à leurs chères études. Ils auront au moins appris à planter des carottes et à nourrir des poules. Ils auront des souvenirs et pourront mettre la photo de leur cabane en fond d’écran pour plus tard.

« ET TOC ! », comme dit la pancarte qui vient d’être plantée sur les lieux, le chef nous l’a fait à l’envers et le projet d’aéroport vient d’être abandonné ! Pour une fois que je suis contente qu’une promesse électorale ne soit pas tenue, je ne vais pas bouder mon plaisir. Il paraît qu’ils vont nous faire un peu plus de « bio » dans les champs du coin. Ça va peut-être calmer les riverains de l’aéroport de Nantes, qui m’ont l’air un peu boudeurs. Et tant pis si notre ami Ayrault nous parle de « déni de démocratie » en mastiquant rageusement sa cravate.

C’est vrai qu’il va falloir donner plein de sous à Vinci, qui attend tranquille son dédommagement. Mais tout ça, c’est pas grave, c’est Nicolas qui gagne et à travers lui des tas de gens, qui comme moi, pensent que c’est la bonne nouvelle du moment.

Moi, je suis contente pour les campagnols amphibies. Il va y en avoir plein et comme, en plus, j’adore ça… Je ne vous explique pas les apéros d’enfer !

Naturellement vôtre,

La Chouette

Autres articles de l'auteur

À la une sur le même thème

Humeurs
« Pourtant, on nous dit que c’est statistique ! »
Si certaines expressions ont le pouvoir de m’agacer, celle-ci est celle que j’entends le plus fréquemment.
Humeurs
Sauvons le Château-la-Pompe !
l’eau reste une substance chimique synonyme de vie
Humeurs
Révélons, révélons, car rêve est long !
Un peu d’écologie dans nos esprits !
Humeurs
Amusé
Si vous riez 1 à 2 minutes par jour, vous êtes dans la moyenne.
Humeurs
Adieu 2017, Bonjour 2018 en mains bien propres !
Si l’on devait trouver quelque point commun dominant à ces 10 dernières années...
Humeurs
#Positive Attitude
Quoi de plus naturel que d’entendre « c’était mieux avant ! »

Autres articles

Actualités
Le programme d’afforestation du Groupe SLB au Brésil sélectionné par Sweep et Kinomé
Faciliter la contribution volontaire des entreprises et encourager la transparence sur des projets de la filière bois pour accélérer sur la route de la neutralité carbone collective
Alimentation
Équilibre acido-basique… vous connaissez ?
L’alimentation alcaline en quelques mots…
Alimentation
Les huiles essentielles culinaires
Découvrez l'utilité des huiles essentielles culinaires, 100% naturelles, elles sont une excellente alternative aux arômes synthétiques.
Loisirs
Parcours santé en forêt
Le parcours jalonné d'obstacles naturels comme des traversées de rivières, passage sous des rondins, sauts de troncs,... dans un grand parc de forêt, c'est une expérience fun pour se remettre en forme.
Actualités
Randonner avec un âne, un formidable voyage
Partir randonner avec un âne est un merveilleux voyage, il y a le plaisir de la marche tranquille permettant la découverte des plus beaux coins de nature en France. Et surtout, il y a l’âne, si convivial et attachant, il est le moteur de la randonnée, il fédère le groupe. Randonner avec un âne est une expérience unique !
Habitat
Pause nature
Connaissez-vous les hébergements Accueil Paysan Centre Val de Loire ? C'est l'idéal pour une pause nature dans un gîte ou un camping à la ferme chez des petits éleveurs, agriculteurs, ou maraîchers. Bienvenue à la campagne !

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.