Home / Humeurs / Et voilà, les chasseurs ont déserté ma forêt depuis longtemps

Et voilà, les chasseurs ont déserté ma forêt depuis longtemps. Leurs satanées douilles ont cessé de souiller les sous-bois comme autant de témoignages de leurs forfaits écocidaires. Les fleurs, les oisillons, les coccinelles et les mulots reviennent me tenir compagnie. Et puis, les randonneurs, pique-niqueurs et les bucoliques du dimanche vont pouvoir se balader, et, pour certains… saloper mon sous-bois avec leurs ordures. Les lundis matin sont bien tristouilles en ce moment.

Et pour la mer, c’est pire. Savez-vous qu’on peut estimer que 5 000 milliards de particules de plastique flottent dans nos mers ? Il paraît qu’il y a même, en plein Océan Pacifique, un endroit grand comme 3 fois la France couvert de déchets. C’est le « 7e continent », comme disent vos savants de la chose maritime. Et comme tous ces plastiques finissent en microparticules gobées par les poissons, je vous laisse imaginer ce que dégustent les amateurs de sushis. Rien que l’année dernière, on a trouvé assez de pailles en plastique jetables pour en mettre une chaque jour dans votre boisson durant les 1 250 prochaines années, d’après Ocean Conservancy. C’est tout de même un comble que vous ayez réussi à créer des objets à usage unique qui vont devenir éternels, ou presque. Vous me surprendrez toujours !

Mais bon, il y a du nouveau, et du bon. Ça commence à bouger pour les marsouins ! Alors que le Costa Rica va interdire toute forme de plastique à usage unique sur son territoire d’ici 2021, d’autres mouvements se lancent aux États- Unis, au Canada ou encore en France pour réduire la consommation de plastique. En France, des lois encadrent déjà l’utilisation de certains objets en plastique. Depuis janvier 2017, par exemple, les sacs non biodégradables ont disparu des commerces. Il est prévu qu’en 2020, tout ce qui est vaisselle jetable soit proscrit de vos piqueniques. Le gouvernement britannique a annoncé, le 19 avril, vouloir interdire les pailles, touillettes et Cotons-Tiges en plastique d’ici à la fin 2018.

Alors, ami lecteur, je compte sur toi. Regarde autour de toi et, quand tu peux, boycotte tous tes achats avec des trucs en plastique. Je sais, cela ne va pas être simple, mais nous sommes dans le sens de l’histoire. On ne va pas se gêner, mon copain… Naturellement vôtre,

La Chouette

Autres articles de l'auteur

À la une sur le même thème

Humeurs
« Pourtant, on nous dit que c’est statistique ! »
Si certaines expressions ont le pouvoir de m’agacer, celle-ci est celle que j’entends le plus fréquemment.
Humeurs
Sauvons le Château-la-Pompe !
l’eau reste une substance chimique synonyme de vie
Humeurs
Révélons, révélons, car rêve est long !
Un peu d’écologie dans nos esprits !
Humeurs
Amusé
Si vous riez 1 à 2 minutes par jour, vous êtes dans la moyenne.
Humeurs
Adieu 2017, Bonjour 2018 en mains bien propres !
Si l’on devait trouver quelque point commun dominant à ces 10 dernières années...
Humeurs
#Positive Attitude
Quoi de plus naturel que d’entendre « c’était mieux avant ! »

Autres articles

Santé
Pourquoi fabriquer son baume de consoude maison ?
Vous avez été piqué, vous vous êtes coupés, vous souffrez d'une entorse.... Utilisez le baume de consoude qui cicatrice, apaise, soulage...
Actualités
Le chanvre une plante éco responsable aux vertus multiples
Le chanvre est une plante éco responsable aux vertus multiples.
Cosmétique
Enveloppement ventre plat
Que diriez-vous d’un véritable soin façon thalasso dans votre salle de bains ?
Beauté
4 actifs de toute beauté pour un ventre raffermi !
L’huile végétale de calophylle inophyle
Santé
Une approche holistique des dents avec le Dr Rossi
avec Dr Catherine Rossi Chirurgien-dentiste
Bien-être
Rubrik’ à trucs Spécial toucher
Adopter la digitopuncture, c'est une technique d’automassage intégrée à la médecine traditionnelle chinoise.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.