Home / Humeurs / Édito

C’est à peine croyable. Il paraît qu’un de vos députés aurait déclaré : « La chasse ne dure que 4 mois par an. Pourquoi ne pas interdire le VTT pendant la chasse ? » Je crois qu’on tient là un vrai champion. Boxeur dans son enfance, jeune rugbyman, puis parachutiste à l’armée, député PS puis LREM, ce passionné de chasse a le mérite de la cohérence. Je ne suis pas sûre que les véganes vont réussir à le convaincre cette semaine de lever le pied sur les protéines animales. Bon, passons. Ce n’est pas mon genre de beauté. Cette déclaration est son bâton de maréchal. Je crois que cet homme a atteint un sommet que même lui va avoir du mal à dépasser.

Affaire suivante : notre tout récent ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, nous a fait savoir que, sur l’affaire des bébés sans bras, « il n’y a aucune preuve scientifique ». Pour mémoire, certains soupçonnent l’usage des pesticides d’être à l’origine d’un certain nombre de naissances d’enfants malformés (je vous la fais courte).

On peut dire qu’il démarre fort, notre nouveau ministre. Ça va pas être simple de le repeindre en « vert », celui-là. Enfin, il paraît qu’il a demandé une étude sur le sujet. Je vous fais le pari que notre ministre aura largement le temps de retourner à ses chères études avant que les conclusions soient connues.

Autre chose, je lis dans les gazettes que les consommateurs de produits bio auraient moins de « chances » de nous faire un cancer que les amateurs de lasagnes de chez Carrouf et autres aliments industriels. Il n’y a rien qui vous choque dans l’annonce des résultats ? Pour moi, ce ne sont pas les amateurs de bio qui ont moins de « chances » d’attraper un cancer. Ce sont les produits industriels infestés de cochonneries qui augmentent celles de côtoyer le crabe. Le bio n’est pas en l’espèce un médicament contre le cancer. C’est la malbouffe qui est un poison.

Je sais, je vais vous sembler pointilleuse. Mais, pour moi, tout vient de là. Il faut inverser les normes. Ce n’est pas le bio qui est hors normes. Je crois qu’il faut dire que la nourriture industrielle nous fabrique des gens malades et que le bio ne le fait pas. Point barre. Allez. Joyeux Noël. Naturellement vôtre,

La Chouette

 

Autres articles de l'auteur

À la une sur le même thème

Humeurs
« Pourtant, on nous dit que c’est statistique ! »
Si certaines expressions ont le pouvoir de m’agacer, celle-ci est celle que j’entends le plus fréquemment.
Humeurs
Sauvons le Château-la-Pompe !
l’eau reste une substance chimique synonyme de vie
Humeurs
Révélons, révélons, car rêve est long !
Un peu d’écologie dans nos esprits !
Humeurs
Amusé
Si vous riez 1 à 2 minutes par jour, vous êtes dans la moyenne.
Humeurs
Adieu 2017, Bonjour 2018 en mains bien propres !
Si l’on devait trouver quelque point commun dominant à ces 10 dernières années...
Humeurs
#Positive Attitude
Quoi de plus naturel que d’entendre « c’était mieux avant ! »

Autres articles

Alimentation
Du côté des vins bio…
Au domaine de Rancy, dans le caveau juché dans les hauteurs du superbe village de Latour-de-France les dégustations deviennent historiques…
Santé Bien-être Beauté
Grand dossier : Le ventre au centre de toutes les attentions
S’il est au centre de notre corps, le ventre n’est pas toujours au centre de nos préoccupations…
Santé Bien-être Beauté
Le basilic – L’allié aromatique de notre ventre
Les feuilles de basilic entrent traditionnellement dans le traitement des troubles digestifs
Santé
Dossier santé : Le ventre au centre de toutes les attentions
Le bon fonctionnement de l’intestin est vital pour notre santé, tant au niveau physique que mental.
Santé
10 chiffres qui en disent long sur notre ventre…
Le bon fonctionnement de l’intestin est vital pour notre santé, tant au niveau physique que mental.
Santé
Réguler le 2e cerveau pour plus de joie dans la vie !
Des chercheurs ont découvert récemment que certaines cellules nerveuses existent aussi bien dans le cerveau que dans les intestins.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.