Home / Humeurs / Édito 9

édito

Un beau cadeau

Pour le premier anniversaire de L’Écolomag, les emplumés de la rédaction ne m’ont offert –crise oblige- qu’un seul cadeau. Mais quel cadeau ! D’ailleurs, je ne résiste pas à l’envie de vous le faire partager : un exemplaire de la revue scientifique Nature de juin 2006 dédicacée par les chercheurs Vincent Jansen & Minus Van Baalen du CNRS et du Royal Holloway College de Londres.

Oui, je sais, dit comme cela, ça ne paraît pas très excitant. Mais ce que révèlent ces deux scientifiques me submerge d’émotion : dans le règne animal, entre altruistes et tricheurs, les gagnants ne sont pas forcément ceux que l’on croit.

L’altruisme qui est, rappelons le, « un comportement d’aide à autrui, aux dépens des bénéfices propres de l’individu qui l’exprime » se pratique en général – du moins chez les animaux- entre apparentés, contribuant ainsi à la transmission d’un patrimoine génétique. Mais des individus « égoïstes » peuvent très bien «tricher» et se faire aider sans rien donner en échange ! Comment lutter contre ces tricheurs qui, favorisés, risquent de mieux réussir et de se répandre dans la population et, à terme, mettre en danger l’avenir de l’espèce par la confiscation à leur seul bénéfice des profits communs ? Imaginons que les altruistes, pour se reconnaître portent une « barbe verte », c’est une image bien sûr. Nul doute que les tricheurs arboreront la même « barbe » pour se fondre dans le groupe. Mais nos amis scientifiques démontrent, s’il en était encore besoin, comme la Nature est bien faite. Ils ont constaté que lorsque les tricheurs deviennent trop nombreux, instinctivement, les altruistes « changent la couleur de leur barbe », ou de leurs plumes si vous préférez. Laissant l’évidence démasquer les tricheurs. À ce petit jeu du chat et de la souris à l’échelle de l’évolution, les altruistes ont toujours une longueur d’avance. Et ça, c’est beau !

D’accord, me direz-vous, c’est une grande découverte pour le genre animal, mais quid de l’espèce humaine ? L’Homme étant un animal –certes pas tout à fait comme les autres- altruistes et tricheurs peuplent aussi le genre. Mais si, l’Homme ne sait modifier son plumage, il excelle dans l’évolution de son ramage. Lorsqu’un discours porteur d’espoir et de valeurs altruistes, finit par être galvaudé et vidé de son sens par les « opportunistes », les humains « altruistes » réinventent de nouveaux codes, de nouvelles attitudes. Les secteurs de l’automobile, de l’industrie chimique ou pétrolière -ces faux « hérauts » de l’écologie, de l’équitable et du solidaire- plus barbe bleue que barbe verte, ne sont-ils pas l’exemple même de ces « tricheurs » qui ont toujours un train de retard ?

C’est pourquoi à L’Écolomag, les barbes bleues trouvent porte close et qu’à la rédaction, comme dans nos colonnes, il n’y a que des barbes vertes. Si vous ne me croyez pas demandez les preuves à Jicé notre portraitiste…

La Chouette

Autres articles de l'auteur

Anciens numéros
L’écolomag 82
Mars - Avril 2021
Loisirs
Voyagez équitable et solidaire en Tanzanie
Voyager en Tanzanie, c’est découvrir une faune exceptionnelle
Loisirs
Des vacances en mode nomade avec Wikicampers
Wikicampers spécialiste de la location de camping-cars et vans entre particuliers
Loisirs
Cet été, et si on louait nos biens pour quelques heures ?
We Peps, l’alternative à Airbnb pour louer son bien immobilier à l’heure
Archives
Bouger en Drôme Provençale
Voici les séjours à thème au Mas aux Trois Fontaines
Archives
Natexpo : le salon international des produits biologiques, l’événement qui dessine la bio de demain
Organisé par et pour des professionnels de la bio...

À la une sur le même thème

Humeurs
Tolérance
Si le voyage apprend la tolérance, comme le dit un proverbe tibétain, nous devrions tous voyager régulièrement !
Humeurs
Vous êtes fous de manger ça !
Quand je dis qu’il suffit de manger avec intelligence et bio 5 jours sur 7
Humeurs
Opinions : Billet, billet, de quel droit es-tu mâle ?
Par France Guillian
Humeurs
Quand les masques tombent…
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
Restons calmes ! par Olivier Guilbaud
Saviez-vous que c’est le dieu grec Pan, tecteur des bergers et troupeaux, qui explique l’origine du terme panique ?
Humeurs
Note de la Rédaction
numéro spécial immunité

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.