Home / Humeurs / Elles ne savent pas…

Dans le Bonheur d’être Nu (éditions Albin Michel), j’expliquais naguère combien le combat de médecins, d’hygiénistes, mais aussi de personnes de toutes conditions, fut long et difficile pour obtenir le droit tout simple de faire des cures de soleil, sur le corps intégralement nu. Dans La Méthode France Guillain, un chapitre est consacré à l’importance du soleil doux, direct, sur toutes les parties du corps sans exception. Les mammifères savent bien nous montrer cette importance lorsqu’ils s’exposent, en hiver, au moindre rayon de soleil, couchés sur le dos, les pattes bien écartées. En une demi-heure, ils doublent leur taux d’hormones.

J’écrivais donc que les naturistes, en leurs lieux très protégés, avaient dû créer les panneaux Nudité obligatoire, afin de protéger le droit au naturisme, qui est une hygiène de vie simple, que l’on ne doit pas confondre avec le nudisme. Le nudisme est juste le plaisir de bronzer intégralement ou de se promener nu.

Ces panneaux ont un rôle important dans la préservation de ce droit.

J’écrivais, il y a 24 ans, que le combat pour la liberté d’être nu, dans un lieu naturel et protégé, était comparable au combat féministe.

Que les jeunes femmes d’aujourd’hui, qui se moquent parfois de certains excès des féministes, « ne savent pas qu’un droit, une liberté n’est jamais définitivement acquise. Que ce qui était permis hier peut être interdit demain. (…) Au début du 20e siècle, les Allemandes avaient le droit de vote : Hitler le leur a retiré. » Que l’on voit dans le monde « des femmes qui ont été libres, elles étaient médecins et portaient des mini-jupes, comme en Afghanistan, et se retrouvent voilées, leurs libertés conquises difficilement leur ont été retirées dans la violence et la répression. Certaines paient ces retours à l’absence de liberté de leur propre vie. (…)

Le naturisme a la même fragilité. Il suffit pour cela de créer certaines peurs, des inquiétudes… »

Sachant que le naturisme a été un formidable levier de l’hygiénisme et de la naturopathie, de l’égalité des droits entre les hommes et les femmes, du respect des droits des femmes, du développement de l’alimentation bio et du respect de la nature – loin de toute politique – l’écolomag est le juste lieu pour s’en souvenir !

En ces temps terriblement perturbés, prenons garde de ne tomber dans aucun intégrisme, quel qu’il soit. Attention aux récupérations intéressées mais très dangereuses de notre amour de la nature.

Prenons exemple sur cette nature qui nous est chère, et nous montre comment plantes, animaux, insectes vivent en harmonie, s’entraident mutuellement, chaque vie ayant besoin des autres, et prenant soin des autres.

Pour que la quiétude, le grand soin des autres se développent le plus possible entre les humains. Pour que chacun de nous puisse respirer, se mouvoir, s’alimenter, s’abriter librement, le plus naturellement du monde.

La vie – qui était dite moderne – nous a beaucoup déshumanisés. Jusqu’à tolérer qu’il existe dans nos villes des personnes sans abri. Le chacun pour soi était surdéveloppé. Nos vies familiales et de labeur nous isolaient de plus en plus les uns des autres. La douceur de vivre était le plus souvent un rêve de vacances. Certaines fêtes familiales devenaient parfois le lieu d’affrontements par méconnaissance des personnes de sa propre famille. Une toute petite bête – pas terrible – a été le prétexte d’une immense prise de conscience à l’échelon mondial.

Certains pays y ont échappé, car ils ne possèdent aucune des richesses convoitées par les autres, et ils sont organisés en sociétés très paisibles, et en parfait équilibre avec la nature qui les entoure. Leur existence nous montre que nous pouvons en faire autant. La condition expresse pour y accéder est que chacun participe, à sa mesure, ne serait-ce que quelques heures par semaine, et aussi directement que possible, à la production de ce qui nous fait vivre, nos aliments.

Car plus nous sommes proches du sol, plus notre équilibre est stable. Plus nous participons directement à l’émergence de la vie, plus nous prenons confiance en nous.

Il est possible aussi d’augmenter notre autonomie en faisant de la couture, du tricot, du crochet, de la menuiserie, de la mécanique, de la restauration de bâtiments, ou en créant de très petites écoles. Lorsque l’on se trouve dans la tempête, il est très important de bien s’ancrer dans la matière, dans la vie pratique, dans l’organisation matérielle, qui favorise l’autonomie et la survie de chacun.

Les possibilités sont très variées dans un monde que nous avons d’ores et déjà commencé à construire, depuis des années, avec l’écolomag ! Car l’écolomag appartient au monde durable, celui qui survivra à bien de très petites bêtes !

Et mon voeu le plus cher, en cette rentrée, est qu’après la tempête, nous puissions tous nous réunir vraiment, physiquement, avec nos plus beaux sourires, pour une grande fête !

France Guillain
www.bainsderivatifs.fr
Page Facebook Méthode France Guillain
Appli

0 Commenter

Laisser un commentaire

Autres articles de l'auteur

Alimentation
La vraie recette du Miam-Ô-Fruit
Le corps humain a la capacité de se régénérer, à condition de lui en donner les moyens.
Humeurs
La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf !
Par ici les belles tablettes de chocolat et les fesses musclées, par là les fesses rebondies et la taille de guêpe, et ventre plat pour tous !
Humeurs
Une rentrée « bien dans son assiette » !
Que nous ayons eu ou non des vacances
Humeurs
Comme disait ma grand-mère
la nature met toujours à côté du problème un antidote naturel
Humeurs
La montagne qui accouche
une montagne toute de roches arides, et sans bruit, accoucha d’un véritable jardin d’Éden
Humeurs
« Si tous les gars du monde… »
Les paroles de la chanson qui lui sert de base agissent comme des propulseurs vers une très belle année 2022

À la une sur le même thème

Humeurs
« Quand on pense… qu’il suffirait que les gens ne les achètent plus pour que ça se vende plus ! » Coluche
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
SANS ou AVEC ?
Garanti sans plomb, sans amiante, sans fluor, sans paraben, sans bisphénol A.
Humeurs
« Le zoo est un enclos où les bêtes se trouvent à l’extérieur. »
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
Les notes… par Olivier Guilbaud
La France perd son triple A en 2012, passant de AAA à AA+1
Humeurs
« Le bonheur, c’est de le chercher. » Jules Renard
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
Bien vieillir ? Suivez le guide !
Par où passer ? Quelle méthode utiliser ? Comment y arriver ?

Autres articles

Alimentation
Le thon listao : faites le plein de protéines dans votre assiette !
Tout sur le thon listao Phare d'Eckmühl
Actualités
La bûchette Soja & amande Sojami – Nouveauté
La buchette soja & amande riche en Vitamine B12 naturelle
Santé
Dents et décodage biologique – Nos dents nous parlent !
Pourquoi des douleurs et/ou maladies se manifestent-elles chez certaines personnes et pas chez d’autres ? Christian Flèche, psychobio-thérapeute et créateur du décodage biologique, s’est penché sur le sujet et nous explique que la maladie est le résultat de certains principes biologiques.
Bien-être
Bicarbonate de soude : un allié au quotidien
Le bicarbonate de soude est un allié au quotidien. Découvrez toutes ses utilisations.
Alimentation
Graines germées : au cœur de l’alimentation vivante
Les graines germées et les jeunes pousses apportent une solution remarquable aux carences dues à notre alimentation déséquilibrée, voire dénaturée
Bien-être
Pour ou contre l’hydrothérapie du côlon ?
L’hydrothérapie du colon est-elle utile et quelles sont les précautions à prendre ?

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.