Home / Humeurs / Êtes-vous prêts ?

« Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. » Le clap de fin des contes de notre enfance résonne encore dans nos têtes d’adultes. De belles histoires, dont nous avons du mal à nous détacher au quotidien et qui connaissent périodiquement un regain d’intérêt, notamment lors de grandes respirations démocratiques telles que les élections….

Les contes, les fables, les histoires sont un concentré de choses qui font plaisir, avec tout de même des leçons à retenir pour la suite, lorsque l’on grandit. Le fait est que, parfois, on ne veut pas grandir, on ne veut pas retenir les enseignements de ces récits.

Il est en effet toujours plus facile de se laisser bercer par de belles histoires plutôt que d’affronter la réalité et la compréhension de sa complexité. Tout le monde est pour maintenir un système de santé performant, mais personne ne veut payer plus ou reconnaître l’allongement de l’espérance de vie. Tout le monde veut un travail mais le fait est qu’il faut se lever le matin. Comme je le répète à l’envi, les vacances n’ont pas la même saveur sans le travail qui les précède.

Ah, la société idéale ! Et, pourtant, elle existe… En politique, l’interlocuteur croit toujours aux belles histoires et, comme le dit l’adage, les promesses n’engagent que ceux qui les croient. L’atterrissage est d’autant plus douloureux et la déception grande.

En entreprise, le principe est différent. De belles histoires ne sont pas la priorité des clients et des collaborateurs, qui préfèrent la réalité, la transparence. Bref, des choses vraies. Et ces choses vraies sont d’autant mieux comprises qu’elles permettent d’affronter les décisions difficiles et de renforcer les liens avec l’entité que l’on représente. C’est comme s’il y avait une forme de fainéantise du citoyen, mais, au contraire, une forme de réalisme du consommateur/salarié.

Car ce dernier a pris le pouvoir, depuis plusieurs années maintenant, et on ne doit pas tricher avec lui.

Qu’il s’agisse d’ingrédients, d’effets indésirables ou de pratiques douteuses, l’entreprise se doit de dire la vérité et d’être transparente pour garder le lien avec ses clients. Les réseaux sociaux se chargeront de le lui rappeler en cas de manquement à cette règle. Une révolution copernicienne a eu lieu et, toutes proportions gardées, c’est aujourd’hui le consommateur qui décide et qui oriente les stratégies d’entreprise et de communication vers toujours plus de probité. Gare aux tricheurs, l’effet boomerang est dévastateur. Il est loin le temps des promesses d’efficacité sans caution scientifique. Le régulateur est beaucoup plus vigilant que par le passé et, surtout, les clients veillent… Il faut montrer patte blanche car le consommateur sait tout et peut le vérifier. Il le fait rapidement et diffuse tout aussi rapidement l’information. Faire le tri entre vérité, fausse expertise et manipulation est alors une autre histoire, qui mériterait que l’on s’y arrête plus longtemps…

Eh bien, le monde politique vit cette révolution, qui a démarré avec le concept de démocratie participative. Cela peut parfois éclabousser et faire mal. Le citoyen n’est plus disposé à accepter les non-dits ni les arrangements financiers de ses élus. Lui aussi veut prendre le pouvoir, l’orienter en connaissance de cause, agir et refuser la fatalité des extrémismes. La « civic tech » veut favoriser la participation des citoyens : de nombreuses applis investissent le champ politique pour comparer les programmes, construire à l’échelle locale, favoriser le lobbying. Le politique est bousculé et doit s’adapter. Le citoyen est déçu et passe à l’action… Tant mieux ?

En tous cas, la règle en place sur le marché des biens et services, des relations consommateur/ marque, s’impose désormais sur le « marché » du politique, des relations citoyen/élu. Un cercle vertueux, pour plus de transparence et de vérité ! Ceci dit, le citoyen doit aussi être disposé à entendre des propositions « réalistes », qui n’iront pas toujours dans le bon sens de son portefeuille ou de sa situation personnelle…

Les belles histoires resteront demain pour les enfants et non plus pour les citoyens qui auront appris de leurs erreurs. Êtes-vous prêts ?

Olivier Guilbaud
Co-dirigeant du Laboratoire
Science & Nature

Autres articles de l'auteur

Humeurs
SANS ou AVEC ?
Garanti sans plomb, sans amiante, sans fluor, sans paraben, sans bisphénol A.
Humeurs
Les notes… par Olivier Guilbaud
La France perd son triple A en 2012, passant de AAA à AA+1
Humeurs
Bien vieillir ? Suivez le guide !
Par où passer ? Quelle méthode utiliser ? Comment y arriver ?
Humeurs
Compliqué ?
Avez-vous compté le nombre de fois où vous entendez le terme « compliqué » dans une journée ?
Humeurs
Souriez si vous voulez et riez, c’est encore mieux !
Quand avez-vous ri pour la dernière fois ? Le rire libère les endorphines, qui évacuent le stress et dopent notre système immunitaire et respiratoire.
Humeurs
Et si on manquait d’air… sain ?
Diazote et dioxygène le composent majoritairement et son hygrométrie est scrutée quotidiennement pour savoir s’il va faire beau ou pas

À la une sur le même thème

Humeurs
« Quand on pense… qu’il suffirait que les gens ne les achètent plus pour que ça se vende plus ! » Coluche
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf !
Par ici les belles tablettes de chocolat et les fesses musclées, par là les fesses rebondies et la taille de guêpe, et ventre plat pour tous !
Humeurs
« Le zoo est un enclos où les bêtes se trouvent à l’extérieur. »
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
Une rentrée « bien dans son assiette » !
Que nous ayons eu ou non des vacances
Humeurs
« Le bonheur, c’est de le chercher. » Jules Renard
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
Comme disait ma grand-mère
la nature met toujours à côté du problème un antidote naturel

Autres articles

Alimentation
Le thon listao : faites le plein de protéines dans votre assiette !
Tout sur le thon listao Phare d'Eckmühl
Actualités
La bûchette Soja & amande Sojami – Nouveauté
La buchette soja & amande riche en Vitamine B12 naturelle
Santé
Dents et décodage biologique – Nos dents nous parlent !
Pourquoi des douleurs et/ou maladies se manifestent-elles chez certaines personnes et pas chez d’autres ? Christian Flèche, psychobio-thérapeute et créateur du décodage biologique, s’est penché sur le sujet et nous explique que la maladie est le résultat de certains principes biologiques.
Bien-être
Bicarbonate de soude : un allié au quotidien
Le bicarbonate de soude est un allié au quotidien. Découvrez toutes ses utilisations.
Alimentation
Graines germées : au cœur de l’alimentation vivante
Les graines germées et les jeunes pousses apportent une solution remarquable aux carences dues à notre alimentation déséquilibrée, voire dénaturée
Bien-être
Pour ou contre l’hydrothérapie du côlon ?
L’hydrothérapie du colon est-elle utile et quelles sont les précautions à prendre ?

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.