Home / Actualités / La feuille de moringa, un concentré de bienfaits

La feuille de moringa, un concentré de bienfaits
pour notre santé et notre bien-être

Plante tropicale précieuse en phytothérapie, le moringa – appelé aussi « arbre miracle » ou « arbre de vie » – est un super-aliment aux vertus exceptionnelles. Si ses fleurs et ses graines, qui donnent une huile remarquable, sont utilisées pour leurs nombreux bienfaits, ses feuilles renferment un cocktail de nutriments sans pareil, riche en vitamines, minéraux et protéines… La médecine traditionnelle indienne ayurvédique lui reconnaît d’ailleurs plus de 300 bienfaits. Zoom sur cette feuille qui force le respect.

UN ARBRE D’UNE GRANDE POLYVALENCE

Parmi les 13 espèces de moringa connues, le moringa oleifera est particulièrement facile à multiplier et sa croissance est très rapide. Il peut pousser jusqu’à 4 mètres de hauteur en 1 an. Sa taille finale est de 6 à 15 mètres.

D’anciens écrits indiens de médecine ayurvédique (médecine traditionnelle indienne favorisant l’harmonie entre le corps et l’esprit), remontant aussi loin que 150 avant J.-C., font référence à la plante et à ses utilisations pour 300 maladies. Les premiers Romains, les Grecs et les Égyptiens prisaient le moringa pour ses propriétés curatives.

Les nombreuses utilisations économiques du moringa oleifera et la facilité de sa propagation ont suscité un intérêt international grandissant pour cet arbre originaire d’Inde, que l’on trouve dans la plupart des pays tropicaux (Afrique, Asie, Amériques) : en Inde, le moringa oleifera est cultivé pour la production de ses fruits, qui sont mangés cuits et exportés frais ou en conserve. Au Sahel, ses feuilles sont consommées comme légume et celles de moringa stenopetala constituent le repas de base du peuple Konso en Éthiopie.

BONNES FEUILLES

Saviez-vous que les feuilles de moringa font partie de la famille des légumesfeuilles, qui sont des aliments particulièrement riches en nutriments ?

En effet, les concentrations en nutriments des feuilles de moringa (vitamines, minéraux, protéines…) sont plus importantes que dans la plupart des végétaux. Cela est notamment lié au fait qu’elles ont un taux de matière sèche élevé (autour de 20-25 %) par rapport à la plupart des autres aliments végétaux (généralement autour de 10 %).

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si un nombre important d’ONG et d’organismes publics oeuvrent pour développer l’utilisation des feuilles (séchées) de moringa à travers le monde, notamment pour lutter contre la malnutrition.

5 chiffres qui en disent long…

Certains chiffres valent mieux qu’un grand discours. Les feuilles séchées de moringa contiennent :

17 fois plus de calcium que le lait,
15 fois plus de vitamine C que l’orange,
10 fois plus de vitamine A que la carotte,
6 fois plus de protéines que le yaourt,
3 fois plus de potassium que la banane.

Et, phénomène assez rare pour un végétal, il possède les 9 acides aminés essentiels (isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane, valine, arginine) et 9 acides aminés supplémentaires (alanine, acide aspartique, cystine, glutamine, glycine, histidine, proline, sérine, tyrosine). Lors d’un test indépendant, le moringa oleifera a atteint la plus haute teneur en antioxydants jamais obtenue par un aliment. Battant le record de la baie d’açaï d’une marge de 50 %, la poudre de feuilles de moringa a dépassé 157 000 moles, selon le système de mesure Oxygen Radical Absorbance Capacity (ORAC). Parmi ces antioxydants : vitamine C, vitamine E, vitamine B2, sélénium, zinc, chlorophylle.

Bien évidement, le mode de préparation, l’âge des feuilles et la saison de récolte ont une grande incidence sur la teneur en nutriments. S’il est vrai que certains nutriments des légumes sont perdus à la cuisson, les chercheurs de l’AVRDC (Asian Vegetable Research and Development Center) ont remarqué que les feuilles de moringa bouillies et la poudre de feuilles séchées avaient 3 fois plus de fer biodisponible que les feuilles de moringa crues.

Bras de fer 100 % green !

Si le moringa compte moins de protéines, de fer, de phosphore et de vitamine A que la spiruline, il contient en revanche plus d’hydrates de carbone (34 % contre 15 % pour la spiruline), de calcium (17 320 mg/kg contre 10 000 mg/kg), de vitamine B2 (environ 2 fois plus), de vitamine B3 (environ 2 fois plus), ainsi que de la vitamine C (190 mg/kg), contrairement à la spiruline qui en est dépourvue. Le moringa et la spiruline sont par conséquent deux super-aliments très complémentaires.

Les feuilles de moringa ont pour intérêts nutritionnels de :

• Stimuler le système immunitaire (anémie, fatigue passagère)
• Réduire la fatigue
• Abaisser la pression artérielle
• Améliorer la digestion
• Combler les carences en micronutriments : source de minéraux et de vitamines (végétariens, seniors…) • Accompagner les performances sportives (endurance, énergie)
• Être une source végétarienne de protéines
• Être une excellente source anti-oxydante

Vous l’aurez compris, la feuille de moringa gagne à être connue ! Elle se révèle tout particulièrement intéressante sous forme de compléments alimentaires, seule ou associée à d’autres plantes, telles que le camu camu pour une bonne source d’énergie vitale, le ginkgo biloba pour renforcer la mémoire et les capacités cognitives, ou encore l’aloe vera et le curcuma pour favoriser la digestion.

Pour en savoir plus :
www.moringa-sante.fr

Autres articles de l'auteur

Actus marques
L’art de detoxiner notre corps
Chaque année le retour des beaux jours, nous expose à une sorte d'effet miroir sur notre corps. Un appel vestimentaire printanier plus léger, un réel besoin de soleil et de vitamine D, viennent agrémenter et optimiser notre conscience
Actualités
Au menu, 5 grammes de plastique par semaine
Un individu moyen pourrait ingérer jusqu'à 5 grammes de plastique chaque semaine
Actualités
La Tégéval, une balade à travers les paysages d’Île-de-France
Réconciliant ville et nature, la Tégéval
Actualités
Des guichets uniques de l’habitat pour accompagner les Français en matière de rénovation énergétique
création par les territoires de guichets uniques de l’habitat
Archives
Se guérir le samedi 14 septembre 2019 au Grand Rex de Paris
Une journée en compagnie de 12 experts pour reprendre sa santé en main
Actualités
Le jeûne, à la croisée des chemins
réalisé par Fabien Moine

À la une sur le même thème

Actualités
« Jusqu’ici tout va bien » Mathieu Kassowitz
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Actualités
Vous êtes fous de manger ça !
Quand je dis qu’il suffit de manger avec intelligence et bio 5 jours sur 7
Actualités
Soyez innovant, protégez la nature !
Le velcro est à l’image des graines de bardane qui s’accrochent aux vêtements.
Actualités
« Vous n’êtes pas assez matures » Greta Thunberg (16 ans)
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Actualités
Engagé !
S ’engager, c’est manifester son intention de participer à une compétition d’un point de vue sportif.
Actualités
Et que raconterait Monsieur Jean de La Fontaine aujourd’hui ?
C’est en relisant L’hirondelle et les petits oiseaux que je me fis cette réflexion

Autres articles

Actus marques
« YA Coco Nature Gourmande » : un dessert végétal SANS SUCRES au goût intense de COCO
100% BIO, VEGAN & EQUITABLE
Bien-être
Pas de minceur durable sans bien-être
"Depuis 20 ans, je suis au régime non-stop. J’ai perdu un total de 355 kg."
Bien-être
Le poids de nos émotion – Faites sauter les verrous psy qui vous empêchent de maigrir
avec Patrick Serog et Roseline Levy-Basse
Bien-être
MINCIR AUTREMENT ! C’est-à-dire que l’on arrête de compter les calories ? Chouette, alors !…
les Fleurs de Bach peuvent soutenir un programme d’amincissement
Bien-être
Minceur et hypnose
avec Jean-Jacques Garet
Bien-être
Rubrik’ à trucs Spécial Mincir autrement
Nopal minceur...

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.