Home / / La réalité du sucre sur notre microbiote

Difficile en ces temps de forte angoisse et d’incertitude, de ne pas plonger à corps perdu dans les plaisirs sucrés. Le caractère émotionnel du « doudou sucré », qui réconforte car il nous rappelle la douce époque de la tété maternelle, n’est plus à démontrer. Et quand rien ne va plus, il est facile de céder à la petite douceur qui remonte « un peu » (mais de façon très temporaire) le moral. Pour autant, ces excès de sucre vont avoir tendance à nourrir vos bactéries intestinales (nous en avons déjà parlé), tout en maltraitant votre pancréas et vos surrénales et risquer de vous plonger dans un cycle infernal et compulsif.

Mais savez-vous que votre organisme réagit de manière tout à fait différente en fonction de la forme de sucre ingéré ? Et nous ne parlons pas ici des sucrettes et autres édulcorants (de synthèse ou naturels) qui trompent le corps et ses mécanismes d’assimilation des sucres, et qui peuvent par là-même devenir « un remède pire que le mal ».

 

Nos corps vivent de sucres et d’oxygène

Vous le savez, nos corps ont besoin de carburant pour fonctionner (un peu comme nos voitures à essence). Parmi ces carburants, on trouve des acides aminés (protides), des acides gras (lipides) et surtout… des sucres (glucides).

Les sucres sont un facteur important de la santé : au niveau cellulaire, nos mitochondries (les centrales énergétiques de nos cellules) mélangent le glucose ou le fructose avec de l’oxygène pour obtenir une énergie cellulaire connue sous le nom d’ATP (adénosine triphosphate). Sans ATP, la cellule va s’affaiblir et risque d’être attaquée par des parasites ou des virus (ce que l’on préfère évidemment éviter par les temps qui courent !).

Le sucre et l’oxygène constituent donc les besoins essentiels et indispensables du corps humain. Et la carence de l’un ou de l’autre peut entraîner, à court terme, un grand stress physiologique.

Ce que vous ne savez en revanche peut-être pas, c’est qu’un glucide contient du carbone (C), de l’hydrogène (H) et de l’oxygène (O). Le sucre est un glucide qui flatte nos papilles en diffusant une saveur sucrée sous le palais. Sachez toutefois qu’il existe de multiples types de sucres qui ont des impacts différents sur l’organisme. On distingue principalement deux grandes classes : les sucres simples, très assimilables, mais qui peuvent épuiser votre pancréas et sécréter tellement d’insuline que vos cellules risquent de développer “une résistance à l’insuline” (première marche vers le diabète), et qui en excès sont stockés sous forme de graisse et les sucres complexes (les Poly ou Disaccharides) : l’amidon et les sucres complexes sont constitués de plusieurs liaisons glucose/fructose selon le type d’amidon ou de glucide. Ils nécessitent un plus grand effort de digestion que les sucres simples, et impliquent la présence de cortisol.

 

Le rôle clé des surrénales

Le cortisol est une hormone stéroïde produite par la glande surrénale qui favorise la néoglucogenèse (c’est la fabrication de sucre assimilable à partir de nos réserves). Il est libéré en réponse au stress et à l’hypoglycémie afin d’augmenter la glycémie (via la néoglucogénèse).

Or, le cortisol est également indispensable pour transformer les sucres complexes en sucres simples. Aussi, plus vous ingérez des sucres complexes, plus votre corps épuise ses précieuses réserves de cortisol. Mais si les glandes surrénales sont affaiblies (par un stress chronique par exemple) et que le taux de cortisol est bas (excès de sucres complexes), les problèmes risquent de commencer.

 

L’utilité des parasites

La nature est bien faite : elle utilise le règne parasitaire afin de nettoyer et d’éliminer ce qui n’est pas nécessaire, superflu ou endommagé. Ainsi, si vous consommez trop de sucres, et que votre corps ne parvient plus à l’assimiler, il va faire appel à ses éboueurs : les parasites, parmi lesquels le célèbre Candida Albicans.

Mais de quels sucres se nourrit celui qui fait tant parler de lui ? Le Dr Morse a comparé le temps de moisissure du pain, du fromage et d’un fruit. Et c’est ce dernier qui résiste le mieux à la moisissure, puisque le pain et le fromage sont déjà fermentés. Il sera donc le moins propice à nourrir un Candida, en dépit de sa saveur sucrée !

 

Point trop n’en faut

Ainsi abuser des sucres complexes (par exemple des produits à base de blé), risque de vous épuiser (besoin élevé de cortisol), et va entrainer la fabrication d’une quantité phénoménale de sucres simples. Cette surcharge va ensuite obliger votre corps à les stocker sous forme de graisse, et de faire appel aux parasites (comme les Candidas) afin de nous aider à nous débarrasser de tout le sucre inutile par fermentation, au prix d’une belle acidose tissulaire.

 

Le Z-flora pour soutenir votre intestin !

Alors pour faire face aux potentiels abus des apéros, tout en apaisant les quelques angoisses « intestinales », nous vous proposons de découvrir le Z-Flora. Ce complément alimentaire repose sur une formule innovante qui mêle prébiotiques (inuline), ferments lactiques (pour faciliter la fermentation du bol alimentaire) et probiotiques naturels revivifiables. Il facilite la digestion, contribue à un confort digestif, favorise un bon transit intestinal et aide à limiter les inconforts digestifs tels que les ballonnements grâce au Carvi noir.

Posologie : 1 gélule midi et soir au cours du repas, et jusqu’à 4 gélules en cas de constipation.

Belle découverte !

 

INFOS & ACHAT EN LIGNE

0 Commenter

Laisser un commentaire

Autres articles de l'auteur

Actualités
Que savez-vous des aliments lactofermentés ?
Découvrez les bienfaits et vertus des aliments lactofermentés sur notre santé intestinale. Et comprenez comment le produit Z-flora fonctionne !
Actualités
Booster son immunité avec les trésors de Mère Nature
En novembre, notre meilleur pourvoyeur de vitamine D et de Vie (le soleil) commence à faire défaut. Heureusement, Mère Nature est merveilleuse, et elle nous offre des solutions pour préparer notre immunité au début de la saison froide.
Actualités
Z-Massage soulage votre corps et vos émotions
Les fleurs de Bach sont une aide précieuse pour nous soutenir dans ces périodes de doute. Les associer à une huile de massage permet à tout votre corps d'en profiter, tout en douceur !
Actualités
Z-stress pour faire face au quotidien
Saviez-vous que le stress peut-être est en grande partie dû à votre mental ? 60 000 pensées par jour dont 80% en moyenne sont négatives... Besoin d'un petit coup de pouce pour sortir du cercle vicieux ?
Actualités
Z-Power pour faire face à la fatigue… (et d’ailleurs, connaissez vous les causes de la fatigue ?)
Notre vitalité dépend de la capacité de notre corps à se régénérer... S’il ne se régénère pas normalement, c’est qu’il a d’autres priorités. Découvrez comment le Z-Power vous soutient !
Bien-être
Z-trauma et Résilience
Le gel de première urgence Z-trauma va participer à renforcer votre résilience en diminuant ce traumatisme psychologique, pour le transformer en expérience.

À la une sur le même thème

Actualités
Idée cadeau coffret de Noël : Génépi des Alpes, liqueurs, jus, vinaigre… de la Distillerie de Champsaur
Une bonne idée cadeau de Noël : un coffret de Génépi des Alpes, liqueur, jus, vinaigre de la Distillerie de Champsaur
Actualités
Nouvelle plateforme gratuite GO-Rénove : le premier pas vers la rénovation énergétique de son logement
Pour améliorer la performance énergétique de nos habitats, un nouveau service public de diagnostic gratuit vient d’être lancé : GO-Rénove, disponible sur gorenove.fr
Actualités
le CBD, un allié essentiel pour le bien-être intestinal
Grâce à son action sur le système endocannabinoïde, le CBD est étroitement lié à la santé intestinale. Comment agit-il sur le système digestif ? Et contre quels problèmes pourrait-il être utile ? 
Actualités
Tout savoir sur le curcuma
Le curcuma (curcuma longa) est une plante à fleurs poussant originellement en Inde et en Asie du sud-est, issue de la famille des Zingiberaceae (même famille que le gingembre). L’épice du même nom est obtenue en broyant le rhizome – tige souterraine de la plante. Cultivé en Inde depuis l’antiquité, le curcuma se présente sous forme […]
Actualités
Un vêtement antalgique c’est possible ?
Spécialiste en vêtements techniques aux propriétés anti-douleurs, THERATEX révolutionne la gestion de la douleur et des tensions physiques en proposant une véritable alternative thérapeutique naturelle et innovante à la pointe de la technologie du bien-être, apporte soulagement et bien-être à tout le corps sans effets secondaires ni contre-indications. France 3 en parle :    
Actualités
En décembre, les cucurbitacées sont à l’honneur !
Zoom sur les 3 variétés les plus connus et leurs bienfaits : butternut, courge et potimarron

Autres articles

Cosmétique
Recette : Roll-on « Y’A D’LA JOIE »
Ce roll-on apporte détente et optimisme.
Bien-être
L’aroma antistress
les huiles essentielles agissent à la fois sur le corps...
Alimentation
Élément Terre : diététique de l’intersaison, la rate
La rate est l’organe maître de l’intersaison. Son rôle est capital, elle est l’organe majeur du processus digestif : responsable du transport et de la transformation des liquides organiques.
Santé
Dents et décodage biologique – Nos dents nous parlent !
Pourquoi des douleurs et/ou maladies se manifestent-elles chez certaines personnes et pas chez d’autres ? Christian Flèche, psychobio-thérapeute et créateur du décodage biologique, s’est penché sur le sujet et nous explique que la maladie est le résultat de certains principes biologiques.
Santé
Les remèdes ancestraux de Hildegarde de Bingen
Hildegarde de Bingen est considérée aujourd'hui comme la première véritable phytothérapeute moderne...
Santé Bien-être Beauté
Le neem, la plante qui guérit de tous les maux
L'un des constituants les plus notoires du neem est l'azadirachtine

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.