Home / Habitat / Les fausses bonnes idées ! en économie énergétique

J’évoque ici avec vous, depuis quelques années, les solutions pour devenir autonome en énergie. Dans mes activités, il m’arrive – hélas de plus en plus fréquemment – de rencontrer des citoyens qui ont été leurrés par de fausses bonnes idées, incompatibles avec l’autonomie énergétique. De ce fait, à moins de réinvestir, l’accès potentiel à l’autonomie leur est fermé. Voici quelques-uns des concepts à éviter.

Stockage de l’électricité via batterie au lithium : Onéreux, sans recul suffisant, non recyclable et polluant, le lithium n’est pas une solution d’autonomie pragmatique. Et puis, comme il explose facilement, n’oubliez pas de signaler à votre assurance l’installation d’un parc lithium, et ne vous étonnez pas de voir votre prime augmenter… La durée de vie d’une batterie plomb est au moins équivalente à celle du lithium, soit 15 ans.

Véhicule électrique : Voiture ou moto, le véhicule électrique n’a de sens que s’il est rechargé au photovoltaïque ! Une recharge sur le réseau se fait à partir d’une électricité issue d’une centrale au fioul, au charbon ou nucléaire, qui génère des pertes d’énergie considérables, en plus d’empoisonner. Si la recharge solaire n’est pas envisageable, mieux vaut rouler avec un moteur thermique, ce sera moins polluant !

VMC double flux : Il me semble que, si une fenêtre s’ouvre, c’est justement pour renouveler l’air d’une maison. Alors, quel intérêt de vouloir installer une VMC double flux, de plus consommatrice électrique non négligeable, et qui peut même devenir dangereuse si ses filtres ne sont pas changés à temps ?

Pompe à chaleur, thermodynamie, géothermie : C’est en hiver, quand la production photovoltaïque est la plus faible, que vous aurez besoin d’un maximum d’énergie pour ce type de chauffage. Alors, où trouver cette électricité si le photovoltaïque ne peut pas la fournir ? Cela vous imposera de rester connecté au réseau et de ne pas pouvoir accéder à l’autonomie.

Poêle à pellet : Le pellet révèle un impact écologique douteux quant à sa fabrication, et votre approvisionnement passe obligatoirement par un distributeur, comme pour une chaudière au fioul. Où est l’autonomie dans ce concept ? Et je ne parle pas de l’entretien et pièces de rechange de ces poêles à granulés…

Filtre UV, osmose inverse : S’il vous plaît, arrêtez de tuer l’eau et de vous intoxiquer à petit feu par la même occasion avec ce genre de filtres ! Il existe des filtrations naturelles qui respectent l’eau – au charbon de coco, céramique et KDF (Kinetic Degradation Fluxion) –, qui retiennent 99,9 % des virus, bactéries, métaux lourds, résidus chimiques et médicamenteux.

Adoucisseur, anticalcaire :
Pour l’antitarte, il suffit de transformer le calcaire en aragonite, par une opération simple et naturelle de dynamisation de l’eau. Tout ceci sans perdre aucun oligoélément, sans ajouter quoi que ce soit et sans électricité.

Restons positifs !
La question du budget ne se pose pas puisque nous sommes sur les mêmes ordres de prix qu’une solution proposée dans le circuit classique. Nous disposons aussi des mêmes aides et subventions, et c’est tant mieux !

Libre à vous d’investir dans la solution qui vous satisfait aujourd’hui. Mais analysez bien l’impact de vos choix en matière énergétique à moyen terme, et orientez correctement vos dépenses. Ce serait dommage de devoir réinvestir une deuxième fois dans trois ans…

L’autonomie énergétique est une évolution à laquelle on ne pourra pas déroger, c’est une intime conviction. Alors, autant s’y préparer dès maintenant en méditant sur sa future installation, plutôt que d’y être contraint dans l’urgence… À vous de jouer !

Emmanuel Toitot
Expert en solutions autonomes
Conseil, vente et installation
www.toitot.com / 06 89 19 62 71

Autres articles de l'auteur

Habitat
Un billet pour l’autonomie – L’autonomie est notre amie pour la vie !
Si l’obsolescence programmée est bien réelle dans nos sociétés, elle est moins courante en autonomie
Habitat
Un billet pour l’autonomie : Chauffage, adoptez la bonne énergie !
les fourmis qui étudient leur chauffage pour l’hiver prochain
Habitat
Autoconsommation, un premier pas vers l’autonomie électrique !
Que l’on y croit ou pas, l’autonomie est aujourd’hui une réalité. La preuve en est avec le sujet du jour : un nouveau système de gestion pour l’auto- consommation électrique. Faite pour ceux qui hésitaient encore, cette solution hybride est une petite révolution dans le monde de l’autonomie.
Habitat
Un billet pour l’autonomie : Transition énergétique, pourquoi pas l’autonomie ?
J’ai l’intime conviction que l’autonomie suit le même chemin que la thèse de Galilée : elle est ridiculisée avant de devenir une évidence.
Habitat
Investir dans l’autonomie, ça change la vie !
À l’heure où notre système économique s’essouffle et que l’épargne ne rapporte plus rien, on nous conseille de sauvegarder nos économies dans des valeurs palpables, telles que l’immobilier ou l’or. Oui, pourquoi pas...
Habitat
Un billet pour l’autonomie : L’eau chaude solaire
Placez au soleil un sac noir rempli d’eau, et vous comprendrez vite la puissance de cette énergie ! La technique, aussi vieille que le monde, consiste à chauffer de l’eau avec les rayons du soleil.

À la une sur le même thème

Habitat
Qu’est-ce qu’une orgonite ? par Marie Vignaud
Une orgonite est un outil thérapeutique constitué de cristaux, de minéraux et de métaux choisis pour leur capacité à garder et émettre une intention
Habitat
La maison en A, un projet de construction féminin et solidaire pour 40 000 €
Vous souhaitez construire en auto-construction une maison passive en bois avec un petit budget ?
Habitat
Fabriquez votre déshumidifificateur d’air maison
DIY de Raphaële Vidaling
Habitat
Mint s’engage auprès des consommateurs en quête d’écoresponsabilité
Énergie verte - Abonnement mobiles - Site e-commerce de produits
Habitat
Capteurs solaires à air Solarventi
Autonomes, indépendants du 230 V, ils fonctionnent avec un rayon de soleil.
Habitat
Petit lexique de géobiologie… Le Professeur Yves Rocard
Lorsque je mesure des valeurs sonores très élevées dans une chambre (à cause d’une forte circulation dans la rue, par exemple), la personne concernée me répond souvent « qu’elle avait été gênée au début par le bruit mais qu’avec le temps, elle ne l’entendait plus ».

Autres articles

Santé Bien-être Beauté
Le neem, la plante qui guérit de tous les maux
L'un des constituants les plus notoires du neem est l'azadirachtine
Santé
Dossier santé : L’ Ayurveda comme nouveau mantra
Selon la philosophie de l’Ayurveda (signifiant « science de la vie »)
Santé
Comprendre l’Ayurveda
entretien avec Fabien Correch, diplômé de l’Institut Européen d’études Védiques et formé au Nisarga-gram Institut à Pune (Inde)
Santé
L’hygiène dentaire ayurvédique
Se mettre l’huile à la bouche avec le oil pulling
Santé
Sève de bouleau fraîche bio des Hautes-Alpes 100 % pure et non pasteurisée
Labellisée Nature et Progrès depuis 1986
Santé
Le curcuma, une épice en or
Surnommé « le safran des pauvres », le curcuma est une plante très ancienne de la famille des zingibéracées

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.