Home / Actualités / L’humanité a épuisé les ressources naturelles de la planète

L’humanité a épuisé les ressources naturelles de la planète

Depuis le 1er août 2018, l’humanité a consommé l’ensemble des ressources que la planète peut renouveler en 1 an.

Cette date, calculée par le Global Footprint Network, représente donc l’Earth Overshoot Day – ou Jour du dépassement de la Terre en français. En seulement 7 mois, l’humanité a émis plus de carbone que ce que les océans et les forêts sont en mesure d’absorber chaque année, pêché plus de poissons, abattu plus d’arbres, fait plus de récoltes que ce que la Terre peut nous procurer en 1 an. Alors que nos pressions sur les ressources ne cessent d’augmenter, la biocapacité de la Terre (la surface de zones terrestres et marines biologiquement productives), elle, se réduit progressivement au niveau mondial. En raison de ce décalage entre la demande et l’offre en ressources naturelles, il nous faudrait aujourd’hui l’équivalent de 1,7 Terre pour répondre à nos besoins tout en maintenant le renouvellement des ressources. Si le Jour du dépassement arrive moins vite dans le calendrier depuis 7 ans, il continue toutefois d’avancer, passant du 30 septembre en 1998 au 1er août cette année, la date la plus précoce jamais enregistrée. Cela est en partie lié à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre, et donc à notre empreinte carbone, ainsi qu’à l’augmentation des surfaces en terres cultivées.

Autre info à ne pas négliger : si toute l’humanité vivait comme les Français, cette date arriverait encore plus tôt, le 5 mai 2018, comme l’avait révélé le WWF France dans son rapport L’autre déficit de la France. L’équivalent de 2,8 Terre est aujourd’hui nécessaire pour subvenir aux besoins des Français. Si la France a su être au rendez-vous à travers la présentation de son Plan national pour la biodiversité, elle doit maintenant continuer à jouer un rôle moteur en matière de protection de la nature. Cela doit se traduire par des politiques ambitieuses et cohérentes au niveau national (sur les mobilités, la planification pluriannuelle de l’énergie, la déforestation importée, le renoncement au projet Montagne d’or*, etc.), et un leadership au niveau international, en vue du Congrès mondial de la nature de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) et de la conférence de la Convention sur la diversité biologique, qui auront lieu respectivement à Marseille et à Pékin en 2020, pour parvenir à un accord ambitieux afin de réduire notre pression sur la nature.

Source : www.wwf.fr

* Un gigantesque projet d’exploitation minière de l’or en Guyane, vraie catastrophe écologique annoncée.

Autres articles de l'auteur

Loisirs
Voyagez équitable et solidaire en Tanzanie
Voyager en Tanzanie, c’est découvrir une faune exceptionnelle
Loisirs
Des vacances en mode nomade avec Wikicampers
Wikicampers spécialiste de la location de camping-cars et vans entre particuliers
Loisirs
Cet été, et si on louait nos biens pour quelques heures ?
We Peps, l’alternative à Airbnb pour louer son bien immobilier à l’heure
Archives
Bouger en Drôme Provençale
Voici les séjours à thème au Mas aux Trois Fontaines
Archives
Natexpo : le salon international des produits biologiques, l’événement qui dessine la bio de demain
Organisé par et pour des professionnels de la bio...
Archives
Chanee au Festival Atmosphères
Chanee, fondateur de l’association Kalaweit...

À la une sur le même thème

Actualités
« Vous n’êtes pas assez matures » Greta Thunberg (16 ans)
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Actualités
Engagé !
S ’engager, c’est manifester son intention de participer à une compétition d’un point de vue sportif.
Actualités
Et que raconterait Monsieur Jean de La Fontaine aujourd’hui ?
C’est en relisant L’hirondelle et les petits oiseaux que je me fis cette réflexion
Actualités
Bio ou local ? par Olivier Guilbaud
faut-il privilégier une consommation bio à une consommation de produits locaux
Actualités
Le Village des talents créatifs
Des produits durables, des services bien faits, voici un lieu qui donne du sens à la consommation
Actualités
Rapport du GIEC : les principaux points par GoodPlanet
voici les principaux points du rapport dédié à l’usage des terres et au réchauffement climatique

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.