Home / Habitat / L’inconfort thermique par L’arbre Immobilier

L’inconfort thermique

Proposé par Franck Gougerot

www.larbreimmobilier.com Conseils habitat, santé énergétique,
permaculture et éducation environnementale

Notre logement, c’est notre demeure, l’endroit où nous aimons nous sentir bien et en sécurité. Souvent, quand le froid pointe son nez, on augmente la température de l’air. Quelquefois, cela ne suffit pas et notre cocon devient source d’inconfort dit « thermique ». La situation peut même se transformer en cauchemar, jusqu’au déménagement forcé.

Nous allons tenter d’expliquer comment ces sensations désagréables apparaissent. Voici une illustration qui présente globalement la notion de confort thermique :

Calcul rapide de la température ressentie = (t° paroi – t° air)/2

On constate que, globalement, la température ressentie par le corps est une moyenne des températures ambiantes. MAIS cette température peut être ressentie différemment selon le taux d’humidité, le déplacement de l’air dans la pièce et la différence de température entre les pieds et la tête.

En thermie infrarouge, on observe que chaque objet émet un rayonnement. C’est ce rayonnement et le vôtre qui influent le plus sur le confort thermique. Imaginez-vous face à un mur de glace à – 16 °C (température de votre congélateur), torse nu, dans une pièce à 22 °C (température de l’air régulièrement relevée chez les occupants lors d’expertises).

Les effets indésirables d’un inconfort thermique :

1 La facture énergétique augmente : il y a élévation de la température de l’air sans augmentation de la température des parois.

2 Le point de rosée au contact de la paroi froide est bas, la vapeur d’eau est prête à condenser.

3 La condensation amène les moisissures (à cause des parois froides et d’un taux d’humidité élevé).

4 Les habitants tombent malades à cause de l’excès d’humidité et des moisissures.

5 Pour éviter ces phénomènes, l’achat d’un chauffage d’appoint est tentant, mais il augmentera la facture énergétique et sera dangereux en raison du monoxyde de carbone qu’il dégage.

Les caractéristiques idéales de confort thermique :

  • Température ressentie entre 19 et 24 °C (à ne pas confondre avec la température de l’air).
  • Hygrométrie entre 30 % et 70 %.
  • Vitesse du vent inférieure à 0,20 m/s.
  • Différence entre tête et cheville inférieure ou égale à 3 °C.

Pour atteindre le confort thermique, procédez toujours par ordre :

1 Supprimez les effets de parois froides :

  • Nos vêtements : chaussons, pull, bonnet, couverture sur le canapé nous permettront d’économiser beaucoup de temps et d’argent.
  • Apposez des tentures et tapis sur les murs et sols en contact avec l’extérieur ou des locaux non chauffés.
  • Utilisez des volets.
  • Posez des rideaux épais aux fenêtres (sans gêner les émetteurs de chaleur).
  • Isolez les parois, préférez par l’extérieur.
  • Doublez les murs ou le sol par l’intérieur en installant un système de chauffage basse température.
  • Préférez un système de chauffage à accumulation : nous pouvons vous conseiller gratuitement à l’Arbre Immobilier.

2 Supprimez les courants d’air sans perturber le système de ventilation de votre logement :

  • Collez des joints aux fenêtres et aux portes donnant sur l’extérieur ou des locaux non chauffés.
  • Faites passer un infiltromètre pour détecter l’ensemble des micro-fuites d’air (elles représentent en cumulé un trou équivalent à une feuille de papier A5, et ce pour toutes les maisons construites avant 1980).

3 Vérifiez le taux d’humidité global.

  • Le séchage du linge, les humains, les animaux, les plantes, faire la cuisine sont des sources de vapeur d’eau. Ces éléments peuvent modifier fortement l’hygrométrie de votre habitation.
  • Ajoutez des matériaux hygroréglables (la terre étant le meilleur matériau).

D’autres moyens peuvent être mis en place selon les caractéristiques de votre logement, par exemple :

En isolant le plancher haut de votre sous-sol, vous supprimez l’effet paroi froide sur local non chauffé et vous régulez la différence de température entre les chevilles et la tête. La trappe d’une cheminée à foyer ouvert peut provoquer un mouvement d’air de plus de 0,25 m/s et aspirera les calories de la pièce. Il faudra veiller à ce qu’elle soit fermée lorsque la cheminée n’est pas allumée.

Vous l’aurez compris, la seule solution viable pour stopper l’inconfort thermique est de supprimer les parois froides et d’expulser la vapeur d’eau présente dans le logement. Pour cette dernière, plusieurs combinaisons sont possibles : ouvrir les fenêtres régulièrement, bien nettoyer les bouches d’aération et contrôler le débit (arrêté du 24/03/1982 relatif à l’aération des logements), ajouter des matériaux hygroréglables (briques de terre crue, mur en pisé, plaque de terre type fermacell ; il faudra que la surface totale représente 10 % de la surface au sol de la maison). Une fois l’inconfort thermique appréhendé, on découvre bien des a priori à propos de notre logement :

  • la moisissure est un problème lié à la structure du logement. Or, elle dépend de l’hygrométrie et à la température des parois ;
  • on change ses fenêtres. Cependant, ce n’est valable que si les anciennes fenêtres étaient en bois simple vitrage et très abîmées ;
  • on augmente la température de l’air en pensant avoir plus chaud. Or, c’est la température ressentie qu’il faut augmenter.

N’oublions pas qu’un confort thermique est lié, entre autres, à la température de l’air. Celle-ci, pour des raisons sanitaires, est légiférée ! Dans les habitations, elle ne doit pas dépasser 19 °C en activité et 16 °C la nuit.

L’Arbre Immobilier vous conseille gratuitement en indiquant le code : LITMÉ.

Autres articles de l'auteur

Actus marques
Les lait végétaux, l’alternative idéale au lait de vache
Les laits végétaux ont le vent en poupe et sont devenus une alternative tout à fait séduisante au lait de vache.
Archives
 Au programme : 4 festivals écolos prévus cet été
Les festivals d’aujourd’hui associent souvent la musique à l’ouverture sur le monde
Santé
Dossier santé : Mieux vivre ses émotions
L’intelligence émotionnelle nous permet d’introduire un espace entre nos sentiments et nos actions. Et cet espace, c’est celui de notre liberté. » Ilios Kotsou (docteur en psychologie)
Archives
Stage Les Belles et l’Endométriose
Un stage de 3 jours dans un lieu de permaculture exceptionnel. Comprendre l'endométriose, mais surtout apprendre à l'apprivoiser pour améliorer son quotidien. 3 jours d'expériences, de partage et de connaissances autour du féminin.
Beauté
Le massage du cuir chevelu pour activer la circulation sanguine
L’objectif de cette technique est d’activer la circulation sanguine, afin que le sang parvienne jusqu’au crâne pour oxygéner le système vasculaire capillaire.
Actualités
ABONÉOBIO – Cholet
Cholet 4 rue de Blois 49300 CHOLET Tel: 02 41 55 60 11 – contact@aboneobio.com https://www.aboneobio.com/ Abonéobio, produits d’entretien et cosmétiques bio en ligne Un supermarché bio en ligne, dédié aux cosmétiques, pratique et sans effort pour trouver vos produits de beauté bio. Découvrez notre sélection de cosmétiques bio et produits d’entretien écologiques pour la […]

À la une sur le même thème

Habitat
Petit lexique de géobiologie… Le wi-fi communautaire
Lorsque vous êtes hors de chez vous, il existe des solutions pour connecter votre ordinateur ou votre téléphone en wi-fi
Habitat
Un billet pour l’autonomie : L’eau chaude solaire
La technique, aussi vieille que le monde, consiste à chauffer de l’eau avec les rayons du soleil.
Habitat
Stages de permaculture en immersion
Découvrez l’art de la permaculture lors de stages en immersion
Habitat
Un billet pour l’autonomie – En quête de sens…
Je suis heureux que l’autonomie énergétique soit entrée dans la vie de chacun de mes lecteurs.
Habitat
Dingotravo vous aide dans vos travaux d’éco-rénovation
DingoTravo accompagne les particuliers dans leurs travaux d’éco-rénovation
Habitat
Les énergies renouvelables ont couvert plus du quart de la consommation hivernale de la France métropolitaine
Afin de répondre aux objectifs de la Loi Energie-Climat de porter à 40 % la part des énergies renouvelables dans le mix de production électrique en 2030, les réseaux de transport et de distribution continuent d’évoluer pour permettre l’intégration de l’électricité renouvelable, tout en garantissant la sécurité et la sûreté du système électrique, ainsi que la qualité d’alimentation des consommateurs.

Autres articles

Alimentation
Du côté des vins bio…
Au domaine de Rancy, dans le caveau juché dans les hauteurs du superbe village de Latour-de-France les dégustations deviennent historiques…
Santé Bien-être Beauté
Grand dossier : Le ventre au centre de toutes les attentions
S’il est au centre de notre corps, le ventre n’est pas toujours au centre de nos préoccupations…
Santé Bien-être Beauté
Le basilic – L’allié aromatique de notre ventre
Les feuilles de basilic entrent traditionnellement dans le traitement des troubles digestifs
Santé
Dossier santé : Le ventre au centre de toutes les attentions
Le bon fonctionnement de l’intestin est vital pour notre santé, tant au niveau physique que mental.
Santé
10 chiffres qui en disent long sur notre ventre…
Le bon fonctionnement de l’intestin est vital pour notre santé, tant au niveau physique que mental.
Santé
Réguler le 2e cerveau pour plus de joie dans la vie !
Des chercheurs ont découvert récemment que certaines cellules nerveuses existent aussi bien dans le cerveau que dans les intestins.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.