Home / Humeurs / N’ayez pas peur ! par France Guillain

Opinions

N’ayez pas peur !

En ce mois de novembre, la coutume est de fleurir les tombes de nos ancêtres, de nos proches et, parfois, de nos enfants. Pourtant, les cimetières sont vides, il n’y a personne dans les cimetières1.

Quand j’étais enfant, en Polynésie, le cimetière maori était un lieu de joyeux pique-niques le dimanche. On y chantait, dansait au son du ukulele, buvait de la bière Hinano. Les tombes servaient de tables et de sièges. Les frangipaniers tenaient lieu de pots de fleurs. Ça sentait bon, au soleil, c’était la fête. Quelqu’un mourait, c’était pas grave, aïta pea pea, c’était la vie et la personne existait toujours en chacun de nous, on pouvait lui parler, lui demander conseil, on recevait des réponses.

Pourquoi faire la fête pour une naissance si naître, c’est être condamné à mourir ? Je vous félicite, madame, de mettre au monde un condamné à mort, pourrait-on dire à la jeune mère ! C’est que nous avons tellement perdu le contact avec la vie, nous nous sommes tant attachés aux objets, aux maisons des ancêtres, à la matérialité des choses que nous en sommes arrivés à considérer la mort comme la pire des issues. La cause majeure de nos peurs. Une peur ravageuse qui mène à tous les extrêmes : acharnement thérapeutique, menaces de mort et crimes. La mort est pourtant inscrite profondément dans la naissance.

Car qu’est-ce que naître ?

Naître, c’est mourir à ce que l’on est. Sortir du ventre de sa mère, couper le cordon ombilical, c’est perdre son logement, sa nourriture, son oxygène, la protection absolue. Naître, c’est perdre le liquide amniotique vital, traverser un tunnel noir, très étroit, effrayant, avec une grosse voix qui hurle : Poussez ! Poussez, madame ! Je vois une tête ! C’est presque fini !

Naître, c’est aussi être délivré d’un habitacle devenu trop petit, trop serré, dans lequel on ne peut plus se mouvoir librement. C’est sortir du noir, découvrir la lumière. C’est découvrir sa mère, cette mère qui nous entoure, en qui nous avons été durant 9 mois et qui, en principe2, nous aime, nous attend, tout comme notre père.

Naître, c’est découvrir un autre monde, plus vaste, lumineux, qui nous apporte mille possibilités de nous déplacer, de nouer des relations, de choisir un métier, de chanter, de jouer de la musique, de voyager, d’avoir à notre tour des enfants, condamnés comme nous à mourir.

C’est entrer dans un monde en expansion.

Soyons logiques. Mourir est aussi naturel que naître. On me dira oui, mais le corps est là. Je répondrai que nous ne sommes pas que des molécules. Que toutes les études les plus pointues en neurosciences n’ont jamais pu localiser l’esprit, même si temporairement diverses zones du cerveau ont des fonctions précises. Car on voit bien que lorsque les zones dédiées à ces fonctions sont endommagées, d’autres zones peuvent prendre le relais ; cela se nomme la plasticité du cerveau.

Il existe donc une partie de nous impalpable par nos pauvres 5 sens, et même avec un 6e potentiel. Nous ne sommes pas toujours très doués pour percevoir cette partie immatérielle de nous.

Je ne peux donc que vous conseiller de tout coeur de lire les livres du Dr Jean-Jacques Charbonnier, vous régaler avec la très belle histoire de Léon et Gabriel3, jumeaux dans le ventre de leur mère. Léon est mécréant et a très peur de la naissance qui va le faire disparaître. Gabriel est plus spirituel, il n’a pas peur, il croit en Mère. Car certains, qui sont revenus d’un risque de fausse couche4, ont bien décrit un tunnel noir avec une grande lumière au bout du tunnel. Parfois, Gabriel, en écoutant bien, entend des voix, des sons mélodieux. Foutaise que tout cela, répond Léon ! Jusqu’au moment où… branle-bas de combat :

Ça n’était que ça ? Et je suis encore Moi ?

Après de nombreux tours du monde à la voile et en avion, après plusieurs vies en une vie, je commence à me sentir à l’étroit dans notre petit monde limité à 3 pauvres dimensions et à nos cinq sens ! Comme Gabriel, je suis certaine d’aller vers une nouvelle expansion de l’être ! Cela élimine toutes les peurs de perdre quoi que ce soit. À ceux qui diront que ce n’est pas prouvé, je réponds que c’est infiniment constructif et réjouissant, porteur d’une immense confiance dans la vie ! En vous souhaitant de même, de tout mon coeur !

Merci à l’écolomag de nous aider à propager un peu de bonheur !

France Guillain
www.bainsderivatifs.fr

1- Karine après la Vie de Didier Van Cauwelaert et M. et Mme Dray – Éditions Albin Michel et Poche. Un livre régalant.
2- Et si ce n’est pas le cas, vu que nous choisissons nos parents dixit Françoise Dolto dans Enfances. Ça marche, même si ce n’est pas prouvé ! Nous choisissons une expérience.
3- Jean-Jacques Charbonnier, médecin anesthésiste- réanimateur, Les 7 bonnes raisons de croire à l’au-delà, Éditions Poche.
4- NBE = Near Bearth Experience ou expérience proche de la naissance.

Attention : en novembre 2014, sortie de La Méthode France Guillain et le Bain dérivatif nouvelle édition en un seul tome, aux éditions du Rocher.

Avec les dernières nouveautés de la recherche, nous avions trouvé jusque-là 8 propriétés des graisses brunes combinées au bain dérivatif, nous en avons à présent 17 !

Livre

La méthode
de France Guillain

Bain dérivatif, alimentation, soleil, argile

Les deux grands dangers pour notre corps aujourd’hui sont l’oxydation et l’inflammation. Contre l’oxydation, l’alimentation est fondamentale. Contre l’inflammation, le bain dérivatif est le moyen le plus efficace, à la portée de tous. Aucun mode alimentaire n’est aussi universellement soutenu que celui de cette méthode. Aussi, pour un résultat optimal, La méthode de France Guillain comporte 4 axes à suivre simultanément :

  • Les bains dérivatifs,
  • L’alimentation permettant de fabriquer des graisses fluides (dites brunes),
  • Les bains de lumière solaire,
  • L’application des cataplasmes d’argile de la marque Argiletz. Cette méthode apporte des réponses simples, applicables immédiatement, tout en se faisant plaisir, et ce sans se marginaliser.

Éditions du Rocher – 300 pages – 18 €

Autres articles de l'auteur

Loisirs
Voyagez équitable et solidaire en Tanzanie
Voyager en Tanzanie, c’est découvrir une faune exceptionnelle
Loisirs
Des vacances en mode nomade avec Wikicampers
Wikicampers spécialiste de la location de camping-cars et vans entre particuliers
Loisirs
Cet été, et si on louait nos biens pour quelques heures ?
We Peps, l’alternative à Airbnb pour louer son bien immobilier à l’heure
Archives
Bouger en Drôme Provençale
Voici les séjours à thème au Mas aux Trois Fontaines
Archives
Natexpo : le salon international des produits biologiques, l’événement qui dessine la bio de demain
Organisé par et pour des professionnels de la bio...
Archives
Chanee au Festival Atmosphères
Chanee, fondateur de l’association Kalaweit...

À la une sur le même thème

Humeurs
Tolérance
Si le voyage apprend la tolérance, comme le dit un proverbe tibétain, nous devrions tous voyager régulièrement !
Humeurs
Vous êtes fous de manger ça !
Quand je dis qu’il suffit de manger avec intelligence et bio 5 jours sur 7
Humeurs
Opinions : Billet, billet, de quel droit es-tu mâle ?
Par France Guillian
Humeurs
Quand les masques tombent…
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
Restons calmes ! par Olivier Guilbaud
Saviez-vous que c’est le dieu grec Pan, tecteur des bergers et troupeaux, qui explique l’origine du terme panique ?
Humeurs
Note de la Rédaction
numéro spécial immunité

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.