Home / Humeurs / Noir ou blanc ? Vive le gris ! par Olivier Guilbaud

Noir ou blanc ? Vive le gris !

Nous vivons une époque binaire. À l’ère de l’informatique qui résonne en mode Vrai : 1 ou Faux : 2, vous me direz qu’il est tout à fait normal que cela déteigne sur nos modes de vie. Ceci dit, dans un monde d’humains, il n’est pas toujours raisonnable de rester sur des positions aussi catégoriques.

Le bio, c’est bien et c’est mieux ? Oui, peut-être, mais des fraises bio en hiver, c’est bof !

La BD, c’est pour les enfants ? Et pourquoi se priver du plaisir de belles parutions graphiques et historiques tous publics ?

La mondialisation, c’est mal ? Peut-être, mais de nombreuses entreprises n’ont comme planche de salut que de passer par le village planétaire.

Gauche contre droite ? C’est facile, mais au Parlement européen, les 2 camps votent souvent de concert. En fait, considérer quelqu’un de binaire reste aujourd’hui un peu péjoratif…

Peut-être que, finalement, la bonne couleur, c’est le gris. Une approche binaire – bien/pas bien – reste trop simple puisqu’une multitude de facteurs sont à considérer.

Saviez-vous qu’en Occident, au Moyen Âge, le gris était signe de sagesse et de connaissance ? Il est devenu signe de solitude et de tristesse au fil du temps. En Orient, le gris est l’équivalent de l’argent et est une couleur sacrée.

On le voit bien, le gris s’apprécie lui-même dans son contexte géographique et historique. C’est que notre société devient complexe et incertaine. L’avantage de tout catégoriser reste la simplicité. C’est toujours plus facile de présenter des évidences, parfois erronées. Il est plus compliqué d’aborder les sujets sur le fond, de rentrer dans les débats pour bien comprendre et faire sien son jugement plutôt que de se laisser dicter une vérité parfois simpliste, par les médias notamment. Chacun a besoin d’assurance avant de se lancer dans un projet, de choisir, d’acheter. Le paradoxe est que cette certitude est de plus en plus difficile à obtenir car le monde bouge vite et de nombreux éléments externes perturbent les paramètres qui étaient valables le jour de la décision. Bref, il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre. Il faut justement apporter un peu de matière grise pour bien comprendre, mieux comprendre la complexité de chaque chose. Avoir un projet tout noir ou tout blanc, c’est difficile. Il faut accepter le gris. Le gris, c’est chouette ! Tout le monde possède une carte grise. Les crevettes grises sont excellentes. Les grands séducteurs ont les cheveux poivre et sel. Et même le gris peut varier : tourterelle, souris, acier…

Notre société devient complexe et incertaine. L’avantage de tout catégoriser reste la simplicité. C’est toujours plus facile de présenter des évidences, parfois erronées. Il est plus compliqué d’aborder les sujets sur le fond, de rentrer dans les débats pour bien comprendre et faire sien son jugement plutôt que de se laisser dicter une vérité parfois simpliste.

Le numérique contre le papier dans la presse ; la vente sur Internet contre la vente à domicile. Autant d’oppositions qui, en réalité, se superposent dans une nuance de gris selon la lecture que l’on veut bien en faire.

Au fait, le saviez-vous ? Le gris n’est pas une couleur mais une valeur d’intensité lumineuse dont la perception par l’oeil humain se situe entre le blanc et le noir. Entre l’oeil et le cerveau, il y un fil bien mince. Et si, finalement, avec un petit effort, la perception des choses ne pouvait pas être aussi tranchée ou simpliste, tout le monde s’en porterait mieux. Le gris, c’est très élégant.

Olivier Guilbaud
Co-dirigeant du Laboratoire BODY NATURE
Conseils et vente à domicile
www.body-nature.fr

Autres articles de l'auteur

Actus marques
L’art de detoxiner notre corps
Chaque année le retour des beaux jours, nous expose à une sorte d'effet miroir sur notre corps. Un appel vestimentaire printanier plus léger, un réel besoin de soleil et de vitamine D, viennent agrémenter et optimiser notre conscience
Actualités
Au menu, 5 grammes de plastique par semaine
Un individu moyen pourrait ingérer jusqu'à 5 grammes de plastique chaque semaine
Actualités
La Tégéval, une balade à travers les paysages d’Île-de-France
Réconciliant ville et nature, la Tégéval
Actualités
Des guichets uniques de l’habitat pour accompagner les Français en matière de rénovation énergétique
création par les territoires de guichets uniques de l’habitat
Archives
Se guérir le samedi 14 septembre 2019 au Grand Rex de Paris
Une journée en compagnie de 12 experts pour reprendre sa santé en main
Actualités
Le jeûne, à la croisée des chemins
réalisé par Fabien Moine

À la une sur le même thème

Humeurs
Tolérance
Si le voyage apprend la tolérance, comme le dit un proverbe tibétain, nous devrions tous voyager régulièrement !
Humeurs
Opinions : Billet, billet, de quel droit es-tu mâle ?
Par France Guillian
Humeurs
Quand les masques tombent…
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
Restons calmes ! par Olivier Guilbaud
Saviez-vous que c’est le dieu grec Pan, tecteur des bergers et troupeaux, qui explique l’origine du terme panique ?

Autres articles

Santé
Le régime NASH
avec Angélique Houlbert
Santé
Connaissez-vous le régime Dopamine ?
Nous fabriquons tous de la dopamine...
Actus marques
« YA Coco Nature Gourmande » : un dessert végétal SANS SUCRES au goût intense de COCO
100% BIO, VEGAN & EQUITABLE
Bien-être
Pas de minceur durable sans bien-être
"Depuis 20 ans, je suis au régime non-stop. J’ai perdu un total de 355 kg."
Bien-être
Le poids de nos émotion – Faites sauter les verrous psy qui vous empêchent de maigrir
avec Patrick Serog et Roseline Levy-Basse
Bien-être
MINCIR AUTREMENT ! C’est-à-dire que l’on arrête de compter les calories ? Chouette, alors !…
les Fleurs de Bach peuvent soutenir un programme d’amincissement

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.