Home / Enfants / Parents digitaux – enfants digitaux : quelques belles questions à se poser

Il y a quelques mois, j’étais allée faire quelques courses dans une grande surface de bricolage quand, sur un canapé, j’ai vu un tout petit bébé dans les bras de son papa, qui était en train de lui donner son biberon. La scène était trop mignonne tant le papa était penché sur son bébé avec une énorme attention et une grande tendresse. Bien entendu, cette vision m’a tout de suite replongée dans de beaux souvenirs, ces moments de partage uniques avec nos tout-petits…

À y regarder de plus près, je me suis rendue compte que ce n’était pas avec son bébé que ce papa était en grande communication, c’était avec son smartphone ! Mais oui, bien sûr, suis-je bête, tant qu’à avoir deux mains, autant faire deux choses à la fois : biberon dans la main droite – bébé qui repose sur le bras gauche –, et smartphone dans la main gauche.

Loin de moi l’idée de montrer du doigt qui que ce soit. Je suis la première à adorer me servir de mon smartphone. Cependant, je suis inquiète car, pour reprendre une citation de Virginia Satir* « le plus beau cadeau que nous puissions donner est la qualité de notre attention », je ne peux m’empêcher de penser que l’irruption d’écrans greffés dans nos mains partout et tout le temps va avoir un impact sur la qualité de cette présence et de cette attention pleines et entières à l’autre, et également un retentissement sur nos relations et sur le développement de nos enfants. En plus, ils nous imitent bien sûr de plus en plus tôt. Les smartphones et autres tablettes ont des fonctions si intuitives que l’on s’émerveille de voir comment de tout jeunes enfants arrivent à naviguer tout seuls.

Pour compliquer le tout, parfois, les écrans nous « rendent service ». Ils canalisent l’attention de nos enfants et il faut avouer que c’est souvent bien pratique quand on est un peu débordé-e. Quand ils grandissent et deviennent adolescents, on peut avoir tendance à penser – sans se l’avouer vraiment – que, au moins, quand ils sont sur écran, nos enfants ne traînent pas dans la rue. On est rassuré-e.

Alors, que faire ? Comment trouver la juste limite de l’usage de ces outils, qui ouvrent aussi des fenêtres pouvant être formidables, sans tomber dans le stéréotype des nouveaux convertis au tout numérique ?

La Fondation pour l’Enfance, avec laquelle nous avons la joie de collaborer, vient de publier une campagne d’information sur l’utilisation des écrans pour les petits de 0 à 3 ans. Je vous invite à aller la découvrir et à la partager tant elle rappelle des éléments- clés et fondamentaux du développement de l’enfant et les écueils à éviter absolument. Vous trouverez tout cela sur http://digital-baby.fondation-enfance.org

Pour ma part, voici les quelques questions que je me pose régulièrement et que je partage avec vous.

Elles orientent mes décisions quant à mon usage du numérique et les limites que je souhaite poser à mes enfants à propos de ces outils. Elles me donnent ainsi les moyens pour engager la conversation avec eux, si besoin, et établir des règles co-construites.

– Quand je suis/mon enfant est sur un écran, qu’est-ce que je/il pourrais-t faire à la place ?

– Quels dangers ou problèmes y aurait-il à ce que mon enfant ne soit plus sur son écran ? Que puis-je faire pour y pallier ?

– Quelle relation non virtuelle et bien réelle pourrait être renforcée, tissée à la place de ces temps d’écran ?

– Que se passerait-il si je/il lâchais-t mes/ ses écrans quelques minutes/heures par jour ?

Heureuse et hâte d’avoir vos avis là-dessus dans notre groupe Facebook. À très vite,

Nathalie Reinhardt
Présidente Les Ateliers Gordon
www.ateliergordon.com

* Psychothérapeute américaine spécialisée en thérapie familiale.

Autres articles de l'auteur

Enfants
À la rentrée, fixons-nous nos étoiles polaires de l’année !
La rentrée est le début d’un cycle nouveau. On range lentement nos affaires d’été, pourvu que les effets de la détente durent !
Enfants
Écologie relationnelle – À quand la fin de la carotte et du bâton ?
Déjà en 1962 – il y a plus de 55 ans –, Thomas Gordon soulignait, dans son premier livre consacré à la communication entre parents et enfants, combien il était contre-productif d’utiliser la carotte et le bâton, la récompense et la punition, la contrainte...
Enfants
Écologie relationnelle : Débattre plutôt que de se battre
Thomas Gordon, docteur en psychologie américain, a été le premier à définir une méthode pour résoudre les conflits sans perdant – aujourd’hui souvent appelée « gagnant-gagnant ».
Enfants
On retire la pression selon la méthode Gordon
Depuis plus d’1 an, nous expérimentons ce que signifie vivre en période de pandémie mondiale.
Enfants
Accepter la différence, dans toutes ses dimensions
Notre malaise ou notre sentiment de rejet face à la différence nous parlent de notre manque de capacité à accepter cette différence.
Enfants
Pour booster les relations : stop aux interprétations !
Je connais une recette magnifique pour se faire du mal

À la une sur le même thème

Enfants
L’école maternelle indépendante : Les Petits Écoliers ouvre ses portes à Issy-les-Moulineaux
À partir de la rentrée 2017, les familles d'Issy-les-Moulineaux et des communes environnantes vont pouvoir opter pour une pédagogie qui s'adapte à leur enfant, indépendamment d'une classe ou d'une année.
Enfants
Petites histoires zen : La famille Zen et le réveil tonique
Il est 6 h 59. La famille Zen dort tranquillement. Le réveil est sur le point de sonner et de réveiller tout ce petit monde.
Enfants
L’aéroglisseur
le rendez-vous de Touchons du Bois
Enfants
Allergies alimentaires et soins dentaires de bébé
Les 4 à 6 premiers mois, le lait maternel suffit pour apporter au bébé tous les nutriments dont il a besoin.
Enfants
Coud2main : les kits prêts à coudre bio, écologiques et faciles à réaliser
Apprenez à créer un doudou tout doux sans avoir besoin d’une machine à coudre
Enfants
Bioviva : des jeux responsables au pied du sapin
Découvrez la fabrication responsable et éthique des jeux de société

Autres articles

Alimentation
Du côté des vins bio…
Au domaine de Rancy, dans le caveau juché dans les hauteurs du superbe village de Latour-de-France les dégustations deviennent historiques…
Santé Bien-être Beauté
Grand dossier : Le ventre au centre de toutes les attentions
S’il est au centre de notre corps, le ventre n’est pas toujours au centre de nos préoccupations…
Santé Bien-être Beauté
Le basilic – L’allié aromatique de notre ventre
Les feuilles de basilic entrent traditionnellement dans le traitement des troubles digestifs
Santé
Dossier santé : Le ventre au centre de toutes les attentions
Le bon fonctionnement de l’intestin est vital pour notre santé, tant au niveau physique que mental.
Santé
10 chiffres qui en disent long sur notre ventre…
Le bon fonctionnement de l’intestin est vital pour notre santé, tant au niveau physique que mental.
Santé
Réguler le 2e cerveau pour plus de joie dans la vie !
Des chercheurs ont découvert récemment que certaines cellules nerveuses existent aussi bien dans le cerveau que dans les intestins.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.