Home / Habitat / Petit lexique de géobiologie… Évolution du ressenti chez l’homme moderne

par Philippe Bouchaud
Aide à la conception d’un habitat biotique. Expertises / Formations / Livres

 

DÉFINITION. Jusqu’à l’âge de 7 ans environ, les enfants se fient à leur ressenti, sans préjugé aucun. L’un va détester ou adorer d’emblée une personne rencontrée pour la première fois, un autre va vous montrer quelque chose que vous ne voyez pas. Caprice ou ressenti direct, imagination ou vision réelle… à chacun d’apprécier selon ses croyances.

Puis arrive l’âge de l’apprentissage, de l’éducation. Tout doit devenir rationnel, visible, explicable. Et l’enfant – en règle générale – perd cette spontanéité innée au profit de l’analyse, du concret, du palpable. C’est la victoire de l’hémisphère gauche sur le droit.

Il existe une 3e période pour certaines personnes (de plus en plus nombreuses), vers 40 ou 50 ans. Elles se sont rendu compte, au fil des années, que leurs premières impressions – sans analyse objective – se sont très souvent révélées justes, alors qu’elles les avaient gommées après s’être entendu dire : « Mais tu ne connais pas cette personne, comment prétends- tu la juger ? »

Car elles ont fréquemment aimé ou détesté certains lieux, spontanément, sans raison objective, alors que les éléments concrets auraient dû leur faire penser le contraire.

MON CONSEIL BIEN-ÊTRE. Souvent, c’est au cours d’un stage que l’on réapprend à écouter, mais aussi à interpréter ses ressentis psychiques ou simplement physiologiques. Quel étonnement de constater que l’on n’avait jamais perçu les réactions de son corps et, pourtant, qu’une simple attention suffit : impression de lourdeur à certains endroits ou de légèreté à d’autres. Un exercice dans une cheminée cosmo-tellurique est toujours une découverte enthousiasmante : sans bouger, notre stabilité varie au même rythme que le phénomène. De même, pour le côté psychique, certains lieux nous oppressent et d’autres nous paraissent sereins.

Nous voilà alors réconcilié-e avec notre hémisphère droit, pour une utilisation plus complète de notre cerveau.

Philippe Bouchaud – GCB Conseils
www.geobiologie-pb.com
info@geobiologie-pb.com
06 15 21 18 74

Autres articles de l'auteur

Habitat
Petit lexique de géobiologie… Les toponymes
Un toponyme est un nom de lieu.
Habitat
Petit lexique de géobiologie… Les fausses croyances
Le petit cactus posé sur son ordinateur, censé éliminer les pollutions électromagnétiques, n’a pratiquement aucun effet.
Habitat
La prise de terre
La prise de terre est un dispositif primordial (et obligatoire) dans une maison
Habitat
Température de couleur et sommeil
Notre métabolisme est influencé depuis la nuit des temps par la variation cyclique de l’intensité et de la couleur de la lumière solaire
Habitat
La connexion à la terre
par Philippe Bouchaud
Habitat
Les maisons de famille
imprégnation de la structure énergétique de la maison, appelée « mémoire des murs ».

À la une sur le même thème

Habitat
Guide pratique pour bien vivre son autonomie
Devenir autonome dans les 5 domaines-clés de notre économie est un rêve que chacun peut atteindre
Habitat
L’Échoppe Végétale, des box pour cultiver un potager de balcon au naturel
La culture d'un potager d'appartement est à la portée de tous !
Habitat
Électricité : et si le meilleur était à venir ?
Ce qui est avéré aujourd’hui, ce sont le coût exorbitant et la sécurité aléatoire du nucléaire.
Habitat
Votre capteur solaire à air Sous le soleil exactement…
Voici de bonnes raisons d’utiliser un capteur solaire à air !
Habitat
Comment rendre votre jardin résistant à la sécheresse
une solution séculaire qui permet de garder efficacement les sols humides
Habitat
Une maisonnette pour les abeilles sauvages
Objectifs : participer au soutien de la reproduction des abeilles sauvages

Autres articles

Bien-être
Plus jamais SANS la méthode Coué
avec Luc Teyssier d'Orfeuil Auteur, coach, formateur, conférencier
Beauté
Une année sans… 100 % de mieux-être
L’ère de la beauté futile et irréfléchie est révolue.
Beauté
Une année SANS cotons et SANS protections hygiéniques jetables
Au quotidien, nous pouvons faire des petits gestes pour restreindre nos déchets...
Beauté
Une année SANS complexe avec le « body positive »
Le « body positive » n’a cessé de faire parler de lui en 2018.
Beauté
Une année SANS chute de cheveux
Superaliment issu de la pharmacopée africaine, le moringa
Beauté
Une année SANS coloration chimique
avec Simon Assoun

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.