S'inscrire à la newsletter

Plim, la marque encore et toujours engagée contre la précarité !

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, PliM s’est engagée cette année à reverser, en produits d’hygiène intime, l’équivalent de 5% des ventes de produits réalisées sur un mois sur sa boutique en ligne.

Les raisons d’un tel engagement ? Tout simplement parce que la lutte contre la précarité menstruelle fait intégralement partie de l’ADN de PliM depuis sa création en 2009 et qu’il est indispensable de soutenir sur le terrain toutes les associations qui se mobilisent pour lutter contre ce fléau.

Un don conséquent de serviettes hygiéniques pour venir en aide aux étudiantes

De nombreux étudiants vivent aujourd’hui sous le seuil de pauvreté et cette précarité s’est fortement aggravée avec la crise sanitaire actuelle. Du côté des jeunes femmes, principalement, et selon les derniers chiffres officiels, 33% d’entre elles n’ont malheureusement pas ou peu accès à des protections périodiques.

C’est donc pour cela que PliM a fait le choix d’offrir, dans un premier temps, 150 protège-slips et serviettes hygiéniques lavables & réutilisables à l’association SOS étudiants, née lors du premier confinement pour lutter contre l’impact de la Covid-19 sur la précarité étudiante.

Les produits PliM feront donc partie de la prochaine distribution

Avec l’aide des CROUS de Nanterre, ces protections hygiéniques en coton bio et fabriquées en France seront donc distribuées le 10 avril prochain aux personnes concernées, en même temps que d’autres produits indispensables ou de première nécessité.

PliM soutient #SauvonsNosEtudiants

« YA Coco Nature Gourmande » : un dessert végétal SANS SUCRES au goût intense de COCO

Avec « YA Coco Nature Gourmande », le spécialiste des yahourts végétaux « YA » propose un dessert naturellement VEGAN, SANS SUCRES composé à 98% de lait de coco. Issu d’une fermentation naturelle, il est sans gluten, sans lactose ni soja. « YA Coco Nature Gourmande » est fabriqué à partir de noix de coco cultivées au Sri Lanka au sein d’une filière équitable 100% biologique. Intense en coco, sa douceur et son onctuosité séduiront les végétaliens, végétariens et tous ceux qui souhaitent une alternative saine et équilibrée aux produits laitiers. Elu meilleur produit bio de l’année 2021, « YA Coco Nature Gourmande » est disponible en format familial de 400g et distribué en magasins biologiques (Naturalia, Biocoop …)

Composé essentiellement de lait de coco (98%), «YA coco Nature Gourmande » est le seul dessert végétal à la liste d’ingrédients aussi courte. Fermenté de façon naturelle, il offre les avantages digestifs d’un yahourt traditionnel à tous ceux qui souhaitent une alternative sans lactose naturellement végan. Doux et onctueux, il s’accompagne parfaitement de fruits frais, de fruits secs ou de muesli à l’heure du petit- déjeuner. Idéal en dessert ou pour une pause healthy, il offre d’infinies possibilités en cuisine. Dans les recettes salées, « Y A coco Nature Gourmande » remplace avantageusement la crème fraîche ou le lait de coco (curry indien, poêlée de légumes au curry …) et se prête à l’éboration de gâteaux et pâtisseries.

Dessert BIO, VEGAN & EQUITABLE

« YA Coco Nature Gourmande » est fabriqué de façon artisanale en France dans les Côtes d’Armor à Erquy dans un atelier entièrement dédié à sa production. Fidèle à ses engagements, YA a choisi d’utiliser des noix de coco cultivées au Sri lanka (non ramassées par des singes) issues d’une filière bio et équitable. Afin d’améliorer les conditions de travail et de vie des producteurs et salariés, YA reverse une prime de 5% qui a permis de financer en partie 32 vélos, 37 pompes à eau pour les habitations ainsi que 30 kits d’outillage agricole.

Ingrédients : Lait de coco* 98%, amidon de manioc non transformé, ferments sélectionnés

Valeurs nutrionnelles : Energie 723KJ/173 kcal. Matières grasses (17g) dont acides gras saturés (15g), glucides (4,2g) dont sucres (0g), fibres (2,7g), protéines (1,5g), sel (0g) * Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique – 100% des ingrédients d’origine agricole sont d’origine biologique Conditionnement : 400g Tarif : 3.95 €

 

YA en bref

YA est une marque Biogroupe qui développe des desserts végétaux fermentés 100% bio et équitables. YA propose dfférentes variétés de produits à base de de laits végétaux : « YA Riz nature », « YA Amande » (« Nature », « Chia »), « YA Avoine » (« Myrtille », « Chocolat ») et YA Coco (« Nature Gourmande », « Vanille », « Chocolat », « Nature Légère » avec 50% de matières grasses en moins). Fabriqués selon des procédés de fabrication artisanaux et éthiques, les desserts YA sont autant d’alternatives healthy à la consommation de produits laitiers. Ils sont conditionnées en format familial de 400g. Plus d’infos sur www.biogroupe.com

Vitamine C Liposomale antioxydant Solaray

Description

L’Ascorbyl Palmitate (vitamine C estérifiée) est une forme liposoluble de vitamine C. Elle a de puissantes propriétés antioxydantes, aide à maintenir le tissu conjonctif normal, peut réduire le risque de certains cancers ainsi que les maladies coronariennes, et aide à la cicatrisation.

Conditionnement

60 capsules

Utilisation

1 capsule par jour avec un verre d’eau au cours du repas

Ingrédients

 Ingrédients Apport par capsule En % des AR
vitamine C (provient de 500 mg d’ascorbyl palmitate) 212 mg 312.5%
 

Liste des ingrédients : Gélatine (capsule), agent de charge : cellulose micro cristalline / gel cellulosique

  • Conserver soigneusement fermé dans un endroit frais et à l’abri de l’humidité
  • Ne pas dépasser la dose journalière recommandée
  • Tenir hors de la portée des enfants
  • Les compléments alimentaires ne se substituent pas à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain

 

+ D’INFOS SUR NORIA DISTRIBUTION

Thon mariné aux algues et graines de lin bio

Idéaux en salade, ces généreux morceaux de thons marinés aux algues et graines de lin bio sont moelleux et parfumés à cœur. Pas besoin d’égoutter, ils sont déjà prêts à servir.

Ce thon blanc, préparé à Douarnenez en Bretagne, est issu d’une pêche responsable en Atlantique Nord-Est. Traçabilité garantie. Atout santé : riche en oméga 3.

 

Valeurs nutritionnelles moyennes
 

Pour 100 g de produit entier  Énergie 981 kJ / 236 kcal
Matières grasses 16 g
Dont acides gras  
Saturés 3,1 g
Glucides 1,1 g
dont sucres 0,6 g
Protéines 21 g
Sel 1,0 g
Poids : 115 g
% bio : 32

Ingrédients : 

THON blanc (Thunnus alalunga) 67%, tartare d’algues* 21% (dont algues* 6% (haricot* de mer, dulse*, laitue* de mer, wakamé*), huile d’olive* vierge extra, cornichons* et câpres* au vinaigre*, oignons*, échalotes*, ail*, basilic*, origan*, romarin*, thym*), huile d’olive* vierge extra, lin brun* 3%, jus de citron*, sel de Guérande, poivre*. *32% des ingrédients d’origine agricole sont issus de l’agriculture biologique. Certifié par FR-BIO 10.

*issu de l’agriculture biologique certifié par FR-BIO 10
Dont oméga 3 : 1,7 g

+ D’INFOS SUR LE PHARE D’ECKMÜHL

La foire Éco Bio Alsace de Colmar est annulée

Les nombreuses incertitudes, les contraintes sanitaires qui perdurent et semblent même s’intensifier, le besoin d’un positionnement en amont de la part de tous les partenaires pour préparer correctement un tel évènement, et enfin l’impossibilité d’obtenir un engagement quel qu’il soit des autorités administratives, ont conduit le conseil collégial de l’association Éco Bio Alsace à cette décision.
Il est toujours difficile de faire un tel choix quand les bénévoles de l’association travaillent depuis des mois à préparer la foire avec son programme très riche en conférences, ciné-débats, théâtre, concerts, animations pour les plus et moins jeunes, exposants traditionnels et nouveaux venus. Cela est d’autant plus regrettable que l’association, à travers la foire Éco Bio Alsace défend depuis 40 ans les thèmes du « monde d’après » dont nous avons tellement besoin et qui ne sont pourtant pas assez souvent questionnés.
En effet, même si ces sujets sont quelque peu galvaudés, manger sainement, prendre soin de son corps et son âme, vivre en harmonie avec la nature, se projeter dans un monde meilleur, sont de véritables stimulants du système immunitaire. Promouvoir l’artisanat, le commerce de proximité et équitable, la qualité des produits, le respect et la reconnaissance du travail, sont autant de conditions pour un retour à une vie sociale plus sereine mais également une nécessité vitale pour tous les acteurs de ces filières.
Le défi sera désormais de trouver des formes d’actions alternatives, dans la jungle des restrictions actuelles. Car, de toute évidence, les bénévoles de l’association, animés par leurs idéaux humanistes, voire utopistes, entendent poursuivre la lutte contre les dérives de nos sociétés, en partageant les visions constructives, les sources d’espoir et d’inspiration pour tous.
« Aux Actes Citoyens ! » devait être le thème de la foire 2020, et reconduit en 2021. Un hymne musical original a été créé pour l’occasion, un hymne à la liberté et une exhortation à la mobilisation générale face aux défis environnementaux et sociétaux qui se présentent à l’Humanité.

Les paroles et un enregistrement sont disponibles sur le site Internet de l’Association : https://www.ecobio.alsace/infos/actescitoyens/

Dimanche 4 avril : on réalise son « Poney en chocolat » Bio, le Must Have pour Pâques !

Fini les cloches, les poules, les poussins, les lapins, cette année à Pâques, on innove et on met un poney dans son jardin ! La Fédération Française d’Equitation (FFE) pense à tous les amoureux des équidés et leur livre pour l’occasion une recette originale et facile pour fabriquer un poney… en chocolat bio !

Pour les gourmands impatients, on passe l’étape de la fabrication du moule en silicone et on se rue sur les sites internet professionnels comme celui de la Boutique des Chefs (laboutiquedeschefs.com) pour choisir son modèle. Et il y en a tout un panel : des poulains, des poneys, des chevaux, et même des licornes !

1 – On prépare ses ingrédients
200g de chocolat noir bio, 200g de chocolat blanc (bio aussi si on en trouve), 1 gros pinceau, 1 saladier, 1 micro-ondes.

2 – On suit la recette
Séparer les carrés de chocolat noir et les mettre dans un saladier au micro-ondes pendant 30 secondes. Bien mélanger la préparation pour que le chocolat soit lisse et remettre au micro-ondes pendant 30 secondes. A l’aide d’un gros pinceau, badigeonner de chocolat le moule poney. Le placer au congélateur 15 à 20 minutes jusqu’à ce que le chocolat ait durci. Badigeonner de nouveau le chocolat noir durci et placer au congélateur.

Parallèlement, mettre le chocolat blanc dans un saladier au micro-ondes pendant 20 à 25 secondes. Bien mélanger le chocolat blanc pour qu’il soit lisse et le remettre au micro-ondes 20 à 25 secondes. Sortir l’empreinte poney du congélateur et étaler avec le pinceau le chocolat blanc sur le chocolat noir durci. Remettre le tout au congélateur pendant 15 minutes. Démouler les moitiés du poney. Faire chauffer une assiette au micro-ondes pendant 40 secondes. Déposer les moitiés du poney sur l’assiette chaude quelques secondes pour pouvoir ensuite les assembler.

3 – Poney bai ou poney pie ?
Ou encore poney brun ou poney d’indien ? Rien de plus simple ! Une fois que son poney est durci et assemblé, on lui fait des tâches à l’aide d’un pinceau fin et du chocolat blanc à température ambiante. On le remet au congélateur pendant 15 minutes.

4 – On épate son entourage
Si on connaissait votre passion pour l’équitation, on sait maintenant que vous êtes aussi un champion de l’innovation ! Nul doute que vos poneys en chocolat séduisent plus d’un invité en ce dimanche Pascal.

5 – Manger… bouger !
Parce que la gourmandise a ses effets, il faut maintenant éliminer ! Courir à la rencontre des chevaux et des poneys semble tout indiqué pour parfaire cette journée. Les 6 500 poney-clubs et centres équestres FFE offrent à chacun la possibilité de les côtoyer ou de s’initier à l’équitation, à moins de 13 kms de son domicile.

Pour trouver le club le plus proche : www.telemat.org/FFE/sif/?page=-club

Crédit : ©laboutiquedeschefs.com

Suncase Gear®, l’allume-feu solaire astucieux, écolo et durable qui va vous suivre tout l’été, idéal pour vos barbecues comme feux de camp ! en promo pour la tribu de l’écolomag

Une innovation « Made in France » primée au concours Lépine

 

Parce que le besoin de s’évader se fait plus grand en cette période de crise sanitaire, de nombreux français rêvent de se ressourcer et de partager des moments conviviaux autour de barbecues ou soirées camping. Pour faciliter leurs futurs escapades extérieures, Solar Brother a conçu Suncase Gear : un allume-feu solaire ultra-compact qui concentre les rayons du soleil en un point focal pour un allumage immédiat par incandescence. S’adaptant à tout type de combustibles (bois, papier, tabac, encens…), Suncase Gear produit une énergie 100 % gratuite et disponible sur toute la planète, par tout temps et pour une utilisation à vie !

 

 

Un multi-allumage immédiat et performant

A la plage ou à la montagne, pour préparer un feu ou allumer une cuisinière à gaz, Suncase Gear est un allume-feu solaire qui, grâce à son design compact et minimaliste, se glisse dans la poche et s’emporte partout !

Sans piles ni électricité, le Suncase Gear utilise la technologie du solaire qui permet d’atteindre de hautes températures instantanément par concentration des rayons du soleil en un point focal. Avec une température pouvant atteindre 400°C au point focal, il allume en 3 secondes par incandescence bois, papier, amadou, tabac, encens, paille, brindille, charbon, carton… Equipé d’une pince métallique extensible (X2), il s’adapte à tous types de combustibles et allume barbecues comme feux de camp.

 

Tout terrain et toutes conditions météo, rien ne lui fait peur !

Le Suncase Gear est équipé de miroirs souples et incassables pour une utilisation tout terrain. Résistant à l’eau et au vent (Windproof et Waterproof), il s’utilise sur terre comme sur mer. Ultra compact, il vous accompagne partout en se glissant dans votre poche grâce à ses ailes rétractables. Sa forme fuselée et ergonomique lui confère une excellente prise en main.

De plus, grâce à son design moderne, il est possible d’intégrer également un briquet à gaz entre les deux pinces, pour un allumage garanti 24h/24 par tous les temps. Suncase Gear est le premier allume-feu qui combine l’énergie solaire et le gaz !

 

Un concept écolo et durable

Fabriqué à 70% en matière recyclée, le Suncase Gear est un allume feu durable et écologique. Il fonctionne à l’énergie solaire, une énergie disponible sur toute la planète ! Ni piles, Ni électricité, cette énergie 100% gratuite permet une totale autonomie et une utilisation du Suncase Gear à vie. De quoi faire de nombreuses sorties en famille et journées barbecue tout l’été !

Suncase Gear® est disponible dès maintenant en 5 coloris (rouge, vert, jaune, blanc, noir) au prix de 12, 95 € sur la boutique Solar Brother

 

Caractéristiques techniques :

A propos Solar Brother :

Créée par Gilles Gallo et Gatien Brault en 2016, Solar Brother développe une gamme d’objets ingénieux et “outdoor friendly” fonctionnant sur la base de l’énergie solaire concentrée, captée à l’aide d’un système de miroirs réflecteurs paraboliques : une technologie aussi vieille qu’Archimède et que tout le monde, ou presque, a expérimenté à l’aide d’une loupe, étant enfant. Sur ce principe, Solar Brother a conçu et distribué au grand public 4 produits innovants, dont 3 primés au Lépine. Ils sont présents dans près de 300 points de vente- en Europe, avec un lancement prometteur au Japon en 2020. Bénéficiant du soutien de la Banque Publique d’Investissement, à la fois sur l’innovation et l’export, Solar Brother souhaite aujourd’hui accélérer le développement de la marque à l’international, notamment en Allemagne et aux Etats-Unis.

S’engageant à réduire au maximum son impact environnemental, Solar Brother utilise des matériaux recyclés, up-cyclés et des packagings 0 déchets et une fabrication Française.

Pour plus d’infos : https://www.solarbrother.com/

Pour la 50è Journée de la Terre, Treedom s’engage pour la planète et double la mise en plantant un arbre supplémentaire pour chaque arbre acheté du 19 au 26 avril 2021

Depuis plus de 50 ans, la Journée de la Terre est célébrée chaque 22 avril par des centaines de millions de personnes dans la plupart des pays du monde. L’objectif de cette journée est de générer une prise de conscience du plus grand nombre de citoyens sur les enjeux climatiques et de les inciter à agir pour la protection de l’environnement. Planter des arbres est une des actions incontournables pour aider la planète à mieux respirer.

Depuis 2010, Treedom, la plateforme italienne qui plante des arbres, travaille à la mise en place de systèmes agroforestiers dans 17 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. La plateforme plante des arbres natifs et saisonniers dans chacun des pays, en recherchant toujours la durabilité du projet et en offrant un maximum de garanties dans l’entretien de ces systèmes.

A l’occasion de la Journée de la Terre, Treedom souhaite sensibiliser le public à l’importance de restaurer les écosystèmes et d’aider la planète en plantant le plus grand nombre d’arbres possible, de la manière la plus durable qu’il soit. Et pour que l’impact soit encore plus fort, pour chaque arbre planté, Treedom double l’action et en plantera un deuxième.

Car on le sait… planter des arbres est une solution efficace pour lutter contre le réchauffement climatique et absorber le CO2 que nous produisons. Mais lorsqu’en plus ils sont plantés en système agroforestier subvenant ainsi aux besoins des communautés locales ; c’est encore mieux.

Le potentiel incroyable des arbres

“Les arbres sont les principaux responsables de l’oxygène que respirent les êtres vivants, ils éliminent l’empreinte carbone en absorbant plus de 30% des émissions annuelles, protègent plus de 80% de la biodiversité de la planète et protègent le sol de l’érosion, entre autres choses” déclare Frederico Garcea, fondateur et PDG de Treedom.

C’est bien connu, planter des arbres est une des actions incontournables pour aider la planète. Ils sont essentiels pour stabiliser notre climat, constituant de véritables “puits de carbone” puisqu’ils absorbent, durant toute leur vie, le dioxyde de carbone contenu dans l’atmosphère.

Selon les scientifiques eux-mêmes, la plantation d’un milliard d’arbres serait l’un des moyens les plus efficaces pour absorber du CO2 afin de lutter contre le réchauffement climatique. Une étude met en lumière que les arbres pourraient aider à réduire les émissions de CO2 entre 0,6 et
6 milliards de tonnes (gigatonnes) par an d’ici 2055. Mais cela aurait un coût global exorbitant avec un coût estimé allant jusqu’à 393 milliards de dollars (environ 324 milliards d’euros) par an. Une stratégie efficace certes, mais difficile à mettre en place.

L’union fait la forêt

Qu’une personne plante un million d’arbres semble impossible mais qu’un million de personnes plante chacune un arbre, ça c’est jouable !

Mieux encore : pour la journée de la Terre, Treedom s’engage à doubler le nombre d’arbres plantés en offrant, pour chaque arbre acheté, un deuxième arbre. En unissant nos forces, l’impact peut-être colossal !

Ainsi, pour un arbre acheté entre le 19 et le 26 avril, Treedom double la mise et plante un arbre supplémentaire.

Alors on se mobilise et on ne rate pas une si belle occasion de faire du bien à la planète !

https://www.treedom.net/fr/

Le Salon du Bien-Être en Ligne fait Peau Neuve

Le Salon du Bien-Être propose un espace accessible toute l’année

Alors que 34% Français se disent anxieux ou dépressifs (source), nombre de nos compatriotes témoignent d’un fort sentiment de mal-être depuis le début de la pandémie de Covid-19.

A la recherche de solutions pour aller mieux mais aussi pour adopter un mode de vie plus sain, en accord avec leurs valeurs, ils sont pourtant démunis lorsqu’il s’agit de s’informer, de poser des questions et de tester les produits qui les intéressent.

Ainsi, alors que 86% des Français ont une bonne image des médecines douces (source) telles que l’ostéopathie, la naturopathie et l’acupuncture, et qu’ils sont 63% à vouloir manger sainement (source), ils ne peuvent plus se rendre sur les salons pour rencontrer les professionnels du bien-être.

De confinements en couvre-feux, la pandémie de Covid-19 a privé les Français de l’opportunité de rencontrer les professionnels du bien-être. Car les salons régionaux consacrés à ce sujet ont tous été contraints de suspendre leurs activités en raison des contraintes sanitaires actuelles.

C’est pour proposer une alternative positive et fédératrice au public et aux acteurs du bien-être que Patrice Marty, un organisateur expérimenté de ce type d’événements, a lancé le Salon du Bien-Être en Ligne.

Le concept : des stands en 3D, plus de 50 exposants spécialisés dans 8 Halls Thématiques et un espace Zen gratuit, accessibles toute l’année, n’importe où et n’importe quand en mode 100% safe.

Face au succès rencontré par cette initiative, le Salon du Bien-Être en Ligne (marque déposée) a continué à se développer et à s’améliorer. Depuis le 1er mars, une nouvelle version a été mise en ligne pour offrir une expérience toujours plus qualitative et intuitive aux visiteurs et aux exposants.

Le bien-être devient enfin accessible à tous !

Et s’il était enfin possible de participer à des conférences, de s’initier à des soins dans des ateliers, ou encore de faire des achats recommandés par des professionnels sans avoir besoin de se déplacer ?

Le Salon Bien-Être en ligne est une porte ouverte sur l’univers du bien-être, sur les solutions pour se sentir mieux, à la fois bien dans son corps et dans sa tête.

Les internautes peuvent interagir avec le contenu et les intervenants du salon, pour : visionnage de photos, de vidéos, découvrir tranquillement et confortablement les brochures des exposants, participer aux conférences gratuites en libre accès, aux ateliers et démonstrations et faire des achats sécurisés, poser des questions ou prendre un rendez-vous…

Ce concept qui démocratise l’accès au mieux vivre à d’ailleurs vocation à durer même dans le monde de l’après-covid.

Patrice Marty confirme : Chaque année, nous recevons des témoignages de personnes qui ne peuvent pas participer aux événements traditionnels pour des raisons de planning ou de budget (les frais de déplacement sont trop élevés pour eux). C’est pour cela que ce salon virtuel continuera toute l’année à offrir des conseils et produits qui sont autant de sources incroyables de bienfaits pour un confort de vie au quotidien.”

Une nouvelle version du salon encore plus performante

Depuis le 1er mars 2021, les visiteurs du Salon du Bien-Être en Ligne vivent une nouvelle expérience car le salon s’est métamorphosé : nouveau design, fonctionnalités supplémentaires, rapidité de navigation, géolocalisation…

Les exposants, ateliers, conférenciers et visiteurs peuvent ainsi se réunir dans un même lieu virtuel pour partager ensemble un moment riche en découvertes, en échanges et en convivialité.

Au programme :

Plus de 50 exposants spécialisés dans 8 Halls Thématiques : bien-être, thérapies, maison, santé, arts divinatoires, alimentation, associations et beauté.

Un Hall Conférences pour s’informer et acquérir de nouvelles connaissances : L’Art de la Méditation avec Mathieu Ricard, les Pyramides de Bosnie avec Patrice Marty, Webinaire du burn-out au spirituel, A la découverte des soins énergétiques avec le Dr Luc Bodin…

Un Hall Formations & Ateliers pour apprendre différentes techniques et soins : coaching de vie, thérapie holistique, chromobiologie, devenir psycho-énergéticien…

Un Hall des Bonnes Affaires avec des produits à des tarifs attractifs.

Un Espace Zen gratuit pour retrouver le smile

Le Salon du Bien-Être en Ligne, c’est aussi un Hall Espace Zen pour découvrir des méditations, des musiques Zen, des exercices… En bref : un espace pour se faire du bien, quand on veut et où on veut.

Il y a même “La grenouille”, une méditation à apprendre aux enfants pour les aider se concentrer et à rester calmes !

Les adultes, quant à eux, vont aussi pouvoir s’initier à la médiation, écouter une musique de guérison ou de relaxation, découvrir la géométrie sacrée originelle divine, apprendre à harmoniser ses chakras avec les cristaux…

Les exposants sont aussi gagnants

Ce Salon “nouvelle génération” permet aux exposants de garder un contact avec leurs clients tout en profitant d’avantages substantiels :

  • Vente en ligne, toute l’année, sans commissions. ;

  • Investissement limité : pas de risque financier excessif car pas de transport, d’hébergement, de stock… ;

  • Stands virtuels personnalisés ;

  • Présentation illimitée de leurs produits (Photos, Vidéos, PDF) ;

  • Géolocalisation ;

  • Exposer sur la thématique de leur choix ;

  • Prise de RDV et demande d’informations ;

  • Messagerie/Chat intégrée ;

  • Echanges live avec les visiteurs ;

  • Conférences en live pour 300 personnes ;

  • Possibilité de proposer des formations.

A propos de Patrice Marty, le fondateur

Patrice Marty est l’organisateur des 5 salons annuels du Bien-être, Bio & Thérapies qui se déroulent à Mandelieu, Lyon, Toulouse, Bordeaux et Ajaccio depuis 2014.

Devenus leaders dans leur région, chaque édition voit un grand nombre de visiteurs venir y puiser énergie et connaissances auprès des conférenciers reconnus ou acheter des produits sur les stands.

Et puis, il y a eu la pandémie de Covid-19… Comme toutes les activités accueillant du public, les salons ont dû fermer provisoirement leurs portes, privant les Français de précieux espaces dédiés au bien-être et à la vie saine au moment où ils en avaient le plus besoin.

Face à cette conjoncture, Patrice Marty a donc décidé de réagir en proposant une alternative numérique.

Dès mai 2020, il lance le 1er Salon du Bien-Être en ligne afin de ne pas priver les visiteurs d’un événement qu’ils suivent chaque année avec intérêt.

Aujourd’hui, il ambitionne de faire de ce salon innovant un leader dans son domaine.

Pour en savoir plus

Site web : https://www.salonbienetreenligne.com/

Facebook : https://www.facebook.com/salonbienetreenligne

Gamme vitalité BIO PLANÈTE : pour une routine 100% bien-être

Rien de mieux que quelques gouttes d’huile pour booster son quotidien après un hiver rude !
BIO PLANÈTE a pensé une gamme d’huiles traditionnelles pour une routine 100 % bien-être afin de tonifier et stimuler l’organisme. Appelée Vitalité, cette gamme regroupe une sélection de trois huiles origine France : l’huile de lin vierge, de cameline vierge et de chanvre vierge ; ainsi qu’une quatrième référence issue de graines d’Egypte : l’huile de cumin noir vierge. Naturellement riches en vitamines et acides gras essentiels pour un bon fonctionnement des cellules et du corps, leur pression à froid garantit leur teneur en nutriments bénéfiques. 

Qualifiées de superaliments, ces huiles bonnes pour le corps et l’esprit sont idéales pour une consommation quotidienne sous forme de cure ou intégrées à des recettes… des indispensables du placard !

Le lin, les bienfaits d’une production 100 % locale

Riche en acides gras essentiels alpha-linoléniques, acide gras polyinsaturé du type oméga 3, peu présents naturellement dans l’alimentation, l’huile de lin vierge France BIO PLANÈTE est, dans le cadre d’un régime équilibré, excellente pour prévenir les risques de cholestérol grâce à une consommation journalière de 2 g.

 250 ml, PVC : 5,99 €  – Disponible en magasin spécialisé bio

Huile de lin mode d’emploi

  • En cure : une cuillère à café rase par jour (4ml)
  • En cuisine : douce et dépourvue d’amertume, grâce à notre processus exclusif de filtration 3D, elle s’utilise uniquement à froid et accompagne parfaitement salades, préparations pour le petit-déjeuner ou encore légumes cuits

 

La touche française

L’huile de lin vierge France BIO PLANÈTE est produite à partir de graines de lin issues d’un partenariat durable avec des coopératives agricoles occitanes. L’Huilerie Moog a initié la démarche de construction de cette filière du lin dans le Sud-Ouest de la France, permettant ainsi de soutenir l’agriculture française et relancer des cultures locales. 

La cameline, un apport riche en oméga 3 et 9

La cameline, appelée aussi « petit lin », est une plante ancestrale à forte teneur en acide alpha-linolénique, un acide gras polyinsaturé de type oméga 3. Elle contient aussi de l’oméga-9. Dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée, elle contribue au maintien d’une cholestérolémie normale. 250 ml, PVC : 6,69 € – Disponibles en magasin spécialisé bio

Huile de cameline mode d’emploi 

  •  En cuisine : utilisée uniquement à froid, elle surprend grâce à son goût de légume frais, proche de l’asperge et de l’amande et est idéale pour la préparation de vinaigrettes et mayonnaises, en accompagnement de salades, de crudités, sauces apéritives ou encore plats à base de fromages blancs.  Dans le cadre d’une alimentation saine et variée, la cameline est un apport riche en oméga 3 et 9 

 

La touche française 

L’huile de cameline vierge France BIO PLANÈTE est produite à partir de graines issues de trois coopératives françaises partenaires, situées dans la Drôme, le Poitou-Charentes et la Haute-Garonne et le Gers.

 
Le chanvre, l’ingrédient tendance aux multiples vertus

Plante de plus en plus plébiscitée par les nutritionnistes, le chanvre présente un réel équilibre entre oméga-3 et oméga-6 : deux acides gras essentiels qui ne sont pas produits naturellement par le corps… D’où l’intérêt de les intégrer dans son alimentation ! Véritable cocktail de bienfaits naturels, le chanvre aide à maintenir un une cholestérolémie normale dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée.

 250 ml, PVC : 9,19 € – Disponible en magasin spécialisé bio

Huile de chanvre mode d’emploi 

  • En cure : 3 cuillères à café par jour (15 ml)
  •  En cuisine : d’un vert limpide, l’huile de chanvre révèle une odeur d’herbe fraîche coupée assortie d’un goût légèrement épicé. Elle est ainsi idéale pour accompagner salades, crudités, préparations petits-déjeuners et assaisonnements. Elle s’associe aussi parfaitement au miel ou à la moutarde pour affiner les plats chauds après leur cuisson

 

La touche française 

L’huile de chanvre vierge France BIO PLANÈTE est produite à partir de graines issues d’un partenariat avec des producteurs bretons. Qui plus est, la culture du chanvre est très respectueuse de l’environnement puisqu’elle ne demande que très peu d’eau. 

 
Le cumin noir, un allié santé du quotidien

Surnommé « l’or des pharaons », le cumin noir, aussi appelé nigelle, n’a aucun lien de parenté avec le carvi ou le cumin. Utilisée comme épice et remède naturel en Orient depuis plus de 2 000 ans, l’huile qui en est issue présente une forte teneur en acides gras polyinsaturés, ce qui contribue au maintien d’une cholestérolémie normale dans le cadre d’une une alimentation équilibrée. La nigelle est un des produits phare de la phytothérapie.

 100 ml, PVC : 6,49 € – Disponibles en magasin spécialisé bio

Huile de cumin noir mode d’emploi

  • En cure : une cuillère à café rase par jour, sans dépasser 12 à 16 semaines consécutives
  • En cuisine : consommée à froid, son goût fortement épicé s’accorde particulièrement bien avec des plats orientaux, des pains pitas, des pois chiches, des fromages et des haricots ainsi que dans des préparations petit-déjeuner 

 À noter : huile non indiquée pour les femmes enceintes et enfants de moins de 6 ans en raison des huiles essentielles qu’elle contient. Peut aussi être utilisée par voie dermatologique 

La touche orientale

L’huile de cumin noir BIO PLANÈTE est extraite de graines d’Egypte de grande qualité par pression douce, avant d’être filtrée une seule fois.

 

À propos de BIO PLANÈTE par l’HUILERIE MOOG

L’Huilerie Moog est la référence en matière d’huiles certifiées Bio en Europe. Pionnière de la Bio à travers sa marque BIO PLANÈTE, elle conçoit des huiles savoureuses, hautement qualitatives et innovantes qui contribuent à un mode de vie sain, associant convivialité et plaisir. Menée par ses convictions et sa passion, l’huilerie s’engage au quotidien pour une Bio éthique et moderne. Du juste prix au producteur à la recherche sans faille d’un packaging durable, elle milite pour une consommation responsable.

Harmonie universelle ou 5e Force

L’harmonie présente dans le vivant est semblable à une musique, avec ses clés, ses dièses et ses bémols. Je voudrais commencer cet article en citant VOLTAIRE : « L’univers m’embarrasse et je ne puis songer, que cette horloge existe et n’ait pas d’horloger » (tiré des Cabales).

 

Les 4 grandes forces

La physique classique nous apprend depuis les 17 et 18e siècles, avec Isaac NEWTON et Gottfried Wilhem LEIBNIZ une des premières grandes forces d’équilibre de l’univers : la force de gravitation.

Le siècle suivant, l’équation intégrale caractérisée par les données sur l’électromagnétisme de James Clerk MAXWELL permettait à un autre illustre physicien Hendrik Antoon LORENTZ de  »boucler » une deuxième force universelle, sans oublier Charles Augustin COULOMB bien sûr : la force électro-magnétique.

Nous arrivons au vingtième siècle avec le développement des connaissances sur la radioactivité. La force nucléaire forte est reconnue pour la cohésion entre nucléons (protons et neutrons) et entre particules élémentaires infra-atomiques, quarks, muons, gluons… bref toute l’entité atomique. Henri BECQUEREL et Pierre et Marie CURIE ont été les premiers découvreurs, pour le meilleur comme pour le pire ! (Bombes nucléaires).

Par ailleurs, la force nucléaire faible, quatrième des grandes forces qui nous régissent, a une bien plus courte portée. Elle interagit par l’intermédiaire des neutrinos (gauches et droits) et son rôle est fondamental. Sans elle, le soleil rayonnant serait incapable d’assurer la cohésion de la matière, et donc du VIVANT. Nous vivons en permanence dans un environnement radioactif (mais point trop n’en faut… ! Entre 0,8 et 0,12 mSv- milli-sievert ambiant = bruit de fond).

 

En connaitre un rayon

Les rayons ionisants qui nous traversent naturellement ont plusieurs origines :

  • L’espace avec ses rayonnements cosmiques ; nos corps sont  “bombardés” “transpercés”, par des milliards de neutrinos au Cm2 (Octobre 2015 Prix Nobel attribué aux physiciens TAKAAKI Kajita et Arthur D. Mc Donald). A noter que cette activité augmente avec l’altitude, pour doubler tous les 1500 mètres environ. (Gare au personnel navigant en aviation).

Toutefois, cela s’exécute sans affecter (nous dit-on) le moindre brin de notre ADN. Toutes ces forces cohérentes nous entraînent vers des réflexions sur beaucoup d’INCONNUS ; comment s’expliquent les pouvoirs du magnétiseur, du coupeur de feu à distance, des guérisseurs, et de bien d’autres phénomènes ! (Voire l’efficacité des prières) mais aussi de la méditation, aux effets aujourd’hui contrôlés par électro-encéphalogramme. Bref, de toute cette communication complexe qui se réalise entre cellules, organes, systèmes et finalement entre les êtres, c’est à dire le VIVANT (1).

  • Le globe terrestre avec sa radioactivité contenue dans les roches, les sols, l’eau et l’air, exhale un rayonnement gamma d’origine tellurique (et finalement naturel). Il correspond pour moitié à notre exposition à la radioactivité, l’autre moitié étant d’origine cosmique comme nous l’avons vu plus haut.

A cette irradiation naturelle, on peut ajouter l’irradiation d’origine médicale en provenance d’examens aux rayons X, radiodiagnostic en médecine nucléaire ou carrément des divers traitements radiothérapiques. Dans ces domaines, une radioprotection est généralement de rigueur (Ex : en dentisterie, on ne devrait pas réaliser une exploration panoramique des maxillaires, sans mettre un collier de plomb au patient pour protéger sa glande thyroïde). Est-ce toujours réalisé ?

De même notre alimentation courante n’est pas exempte de radionucléides surtout lorsqu’elle est importée. En effet, pour des raisons sanitaires, il est courant d’utiliser les rayons gamma stérilisants (issus de l’électromagnétisme) que ce soit sur les fruits du Brésil ou les cuisses de grenouilles de Chine. L’évolution des sciences va de plus en plus vite. Ainsi en radioactivité, le siècle dernier nous amène à réfléchir, de la bombe H d’Hiroshima/Nagasaki affreusement destructrice, au contenu de notre assiette alimentaire, de plus en plus responsable des maladies dites : de civilisation.

 

L’Energie…

Toutes ces nouvelles connaissances, nous ramènent à l’ENERGIE. Car en effet, l’énergie est à la base de la VIE. Sans ELLE nous n’avons plus de cœur, plus de cerveau, plus de force vitale… ! Tout mouvement est d’origine énergétique. Tout au long de notre vie, nous subissons plein de BLOCAGES qui ont cette origine énergétique. Petit à petit, les sciences médicales occidentales s’ouvrent à ce concept, à ces notions, souvent par déception des traitements chimiques. Cette notion d’énergie connue pourtant depuis des millénaires en Chine avec l’acupuncture, en Inde avec la médecine ayurvédique, chez les Amérindiens avec le chamanisme, de même chez les arabes avec Avicenne (Ibn Sinä) et enfin notre maître Hippocrate, ce grand oublié par l’ordre médical actuel (serment) dans ses leçons d’éthique. Oui, l’énergie circulante dérègulée est à la racine de la plupart de nos maladies actuelles. Les maîtres de Qi Gong savent qu’une véritable pharmacie physiologique du mouvement et des postures, peuvent soulager voire guérir, en levant simplement les blocages ou nœuds énergétiques. J’ai eu l’occasion de suivre et d’apprendre cela, lors de soins prodigués à ses patients, auprès d’un rebouteux-guérisseur très apprécié dans la région Rhône-Alpes. Il ne pratiquait qu’à travers l’énergie et des corrections alimentaires avec des résultats évidents.

Je voudrais donner ici comme exemple, l’engouement pour le principe « micro-onde ». Nous savons tous que l’efficacité de ces fours est provoquée par une rotation extrême et sur elles-mêmes des molécules d’eau dont sont chargés nos aliments (ex : le café ou les légumes… s’échauffent, mais non le récipient, qui lui est sec). En naturopathie, médecine intelligente s’il y en a, peut-on concevoir un tel processus dans notre apport alimentaire ? La réponse est : non. Les principes de cuisson asiatique (type wok) ou mieux encore (la vapeur prêchée par Marion Kaplan) sont de loin plus respectueux de la structure finale nutritionnelle.

 

Et l’information !

Dès la fin du siècle dernier des nobles chercheurs comme Solomon H. SNYDER brillant biologiste spécialiste en neurochimie et Candace B. PERT (Publient : molécules of émotions) nous ont montré comment les molécules naturelles du VIVANT composant nos cellules, transmettent de l’information à tout notre corps (voies neuro-médiatrices et neuro-hormonales). Ces informations dynamiques inter-cellulaires relient en quelque sorte l’esprit et le corps, à l’instar d’un computer analogique, par l’intermédiaire des amino-acides ionisés et composant nos protéines, ainsi que les différentes charges ioniques (polarité) des macro-et-oligoéléments… C’est cela à mon sens la  »dynamique de la VIE » et de la santé. Ce dynamisme physiologique régule à la fois notre inflammation et notre immunité. Ces bases biomoléculaires vont donc de nos émotions à notre mal être, voire de nos maux psycho-physiques et en définitive à la plupart de nos maladies.

Cela explique aujourd’hui les bienfaits des soins parallèles énergétiques et de la nourriture saine et biologique qui se charge d’entretenir cette dynamique de vie. De même, la physiologie tant humaine qu’animale peut bénéficier de l’apport des compléments alimentaires, suivant les spécificités des troubles de santé. Une bonne nutrition peut être maintenant qualifiée et quantifiée suivant l’âge, l’activité et le tempérament de chacun. De même en culture biologique, les plantes chétives peuvent bénéficier d’amendements appropriés suivant les terrains cultivés.

En ce qui concerne la biosynthèse protéinique des plantes, l’ingénieur-chercheur Joël STERNHEIMER a démontré que chaque amino-acide composant les protéines, est associé à une échelle d’ondes (du grave à l’aigu), c’est le concept des PROTEODIES. Ces ondes peuvent  “se corréler” dans un registre de notes musicales. Celles-ci seraient influentes sur la croissance des plantes, sans doute par un effet sur l’AUXINE (une des phytohormones qui contrôle les végétaux et leur ARN messager). Rappelons ici, que la musicothérapie continue d’apporter de jour en jour ses preuves d’efficacité comme régulateur des humeurs.

Pour ce qui est de nos terres, rappelons aussi les dangers des produits type Atrazine et autres perturbateurs endocriniens et/ou tératogènes (5000 tonnes répandues chaque année en France) .

De même la prestine, une protéine impliquée dans l’écholocation par ultrasons (principe biologique retrouvé chez les cétacés, les chauve-souris…) et l’audition dans le monde animal et humain, est très sensible aux différentes tensions électro-magnétiques. Et ce, que ce soit dans l’eau ou dans l’air.

 

Pensées et rêves éveillés de l’auteur

De Donald TRUMP aux plus grands climatologues, il y a aujourd’hui controverse. Certes, si l’on regarde les vicissitudes climatiques qui jalonnent notre histoire, la TERRE elle-même s’en est toujours à peu près remise, mais le vivant, en l’occurrence « les dinosaures », n’ont pas été épargnés. Plaisanterie dit le Grand CHEF aux USA, période cruciale pour l’humanité répondent les SAVANTS. Mais le réchauffement est-il la cause suprême de tout ce qui va mal sur notre planète bleue ?

N’y a-t-il pas un autre ordre harmonique, une cinquième force qui doucement s’éveille, et s’installe pour avertir et/ou punir ? une sorte d’intelligence universelle, ou du moins extra-terrestre… ? qui ne se révélerait à l’homme du 21e siècle, qu’aux travers de :

  • Tsunami sur une centrale nucléaire (Fukushima),

  • Tempêtes de sable au moyen orient (du jamais vu),

  • Feux devenus parfois incontrôlables en Californie, Portugal, Bornéo, Sumatra et pire encore en Australie,

  • Inondations et/ou sécheresses à répétitions, des volcans qui crachent leur trop plein y compris dans les océans,

  • Tempêtes cycloniques toutes bien baptisées : Eléanor, Zika, Carmen, Katrina, Harvey, Irma, Doriane

  • Jusqu’à notre cathédrale de Paris qui s’embrase… !

  • Voire aussi ces usines traitant  “le BRUT” et ses maudits déchets (AZF – Lubrizol… !),

  • Individus de plus en plus riches (8 personnes détiennent autant de richesse que la moitié la plus pauvre du monde, source Forb 2017),

  • Quant au psychisme des individus, il “s’étiole”, alcools, drogues, sexes, agressions, vols, (rien ne va plus dans la glande pinéale  “épiphyse” de l’humain),

  • Un nouveau virus d’origine douteuse  “covid – 19”, provoquant une panique mondiale.

  • Les nanoparticules en tout genre et poisons alimentaires disséminés.

  • Les attaques répétées, invasives et redoutables des criquets en Afrique de l’est….

Où sont les responsables ? Où allons-nous ?

Les bio-énergéticiens nantis de leurs appareils non sophistiqués (pendules, baguettes, antenne de lécher…) et en pleine résonance par rapport à l’homme/antenne cosmo-tellurique que nous sommes, constatent depuis longtemps une élévation énergétique globale. Pour ceux et celles qui s’intéressent à ce  “phénomène”, nous pouvons TOUS être en relation  “télépathique” avec le vivant sur la terre. Cette possibilité étrange doit être prise avec précaution certes, mais avec ouverture. Notre cosmos est lui aussi, en perpétuelle mutation. Le physicien Fritjof CAPRA et son équipe ont constaté depuis au moins trente ans, que la fréquence vibratoire de la terre s’élève d’année en année, avec bien sûr, ses conséquences ! Si l’on se réfère au principe de la relativité générale (énergie/matière/énergie) d’Albert EINSTEIN, on doit réfléchir à la responsabilité de l’humanité dans ce qu’elle suscite en transformations irrespectueuses de la matière organique.

Aujourd’hui des expériences sérieuses ont montré que le degré d’enroulement moléculaire d’un échantillon d’A D N humain peut être mesuré en évaluant son taux d’absorption de la lumière ultra-violette. Ce test permet de déterminer, si les brins de la double hélice de la molécule, sont enroulés de façon plus ou moins serrés.Ainsi, on peut juger des bienfaits physiologiques apportés par les exercices de cohérence et d’intention active, lors de séances de méditations, de prières et/ou de certaines formes de convictions profondes. Si l’on se réfère à la cohérence cardiaque, il a été démontré en 2003 par les Drs ROLLIN Mc CRATY, ATKINSON et TOMASINO (5) et en 2006 par YAN et al, des effets tout à fait bénéfiques sur nos différents organes et systèmes.

L’expansion démographique galopante mais pas vraiment reconnue dans ses aboutissements tragiques : toujours plus d’élevages intensifs et de cultures intensives, toujours plus de déchets et de voitures, de besoins en énergie, toujours plus d’agressions et de gaspillages sur les matières de notre planète. Que de maltraitances et d’irrespect ! Aujourd’hui notre “devenir” est essentiellement lié à l’économie et à ses princes (type Elon MUSK et autres), qui sans vergogne veulent maintenant s’emparer des richesses possibles de notre univers. Tout cela s’élabore de façon sournoise avant même que soit parfaitement régulée notre BIOSPHERE. On peut s’interroger sur d’autres façons de soutenir notre évolution, ainsi que le bien être de TOUS. Nous nous devons donc maintenant une écoute bienveillante de ce qui nous entoure. Elle s’inscrit comme une attitude déterminante et responsable ,dans la qualité de nos relations humaines et le devenir de nos progénitures. Nos concitoyens sont tellement occupés par ce qu’ils doivent faire pour  “paraître”, qu’ils en oublient simplement ce qu’ils doivent faire pour  “être” et continuer d’être. Attendons donc une nouvelle conscience universelle toute puissante d’harmonie, pour combler ce déficit humain. C’est cela l’espérance, une cinquième force, celle de “l’homéostasie” (1) sociale sur notre terre mère, fille de notre univers.

Nous savons que les fréquences de résonnance de la terre (champ magnétique), influencent les comportements humains et animaux, et sans doute tout le monde du VIVANT, avec ses effets sur la santé (coordination avec les grandes épidémies du passé). Elles influencent le cerveau, le cœur et tout le système nerveux autonome (Symp + P.Symp). Oeuvront pour la transformation de notre monde et de notre conscience. Nous ne vivons pas en  “absurdie” et le champ magnétique terrestre contient très vraisemblablement de nombreuses informations biologiques, pouvant relier tous les systèmes du vivant ; et les vivants entre-eux.(lire : Médecins du ciel, médecins de la terre de Maguy LEBRUN, éditions R. LAFFONT) .

Cette vision planétaire est et sera essentielle pour traiter les conflits sociaux, économiques et de bien être des différents peuples de la terre.Il faudra cependant que les pays adoptent une vision stratégique plus planétaire, plus cohérente, et plus intégrative en sachant l’enseigner à notre jeunesse… c’est la conclusion d’un éminent centre de recherches de NEW JERSEY s’interrogeant sur la cohérence sociale mondiale  “G.C.P” Université de Princeton.

 

La cinquième force

Bienvenue à une cinquième force, coordinatrice et unificatrice entre le VIVANT et l’UNIVERS, on l’appellerait tout simplement  “FORCE d’ATTRACTION et de VIE“, comme celle qui nous a permis dès 1940 d’ajuster une longueur d’onde précise, sur nos vieux postes de radio. Celle qui voit le jour, émet et reçoit les communications depuis la fin du 19e siècle sur nos antennes Popoviennes (2), mais aussi celle qui interfère sur le VIVANT du fait de la nocivité de ses ondes (3). Aujourd’hui, l’installation de la 5G paraît pour beaucoup d’entre NOUS, un nouveau progrès s’ouvrant sur divers domaines ! Mais qu’en pense le rhumatisant, le psychopathe ou cet hypochondriaque avec ses maux diffus, et surtout ce vrai physiologiste qui connaît l’influence de ces ondes  “externes” sur les ondes de la VIE et du fonctionnement de nos cerveaux et de nos coeurs (alpha, bêta, thêta, delta et gamma). Or, technicité oblige, il nous faudra installer de nouvelles antennes pour réception/émission (5G) tous les cent mètres ; avec un électro smog (4) de plus en plus compact et sans aucun doute dangereux.En 1957 mourait d’un cancer à 54 ans John von NEUMANN ce célèbre mathématicien qui écrivait: “pourrons-nous survivre à la technologie”. Nous commençons à connaître les différents impacts des CEM (champs électromagnétiques) sur nos organes et nos systèmes notamment le cœur et système nerveux. Comment pourrait-il en être autrement, lorsque les techniques nouvellement élaborées, ne tiennent plus compte des impératifs du vivant ! Nous savons également que la surexposition aux écrans provoque une dépression immunitaire, des atteintes de la cornées (vue), ils agravent également les symptômes de stress chronique en impactant nos glandes surrénnales.

Parce que les racines de la vie sont aussi les sources fatales de notre INHUMANITE dans notre inconscient, il serait grand temps de choisir un autre chemin. L’humanité aujourd’hui est étrange et insolite dans ses choix et les décisions ne  “s’embarrassent” pas de perspectives heureuses. Ainsi le hasard et/ou le désir et l’envie prennent souvent le pas sur l’utile, le nécessaire, le juste. Notre évolution est totalement “déconnectée”, ouverte à l’égoïsme et ce, malgré nos connaissances de plus en plus pointues, dans tous les domaines. Appelons à plus de bienveillance et de conscience, pour orienter le destin de tous les terriens que nous sommes et de leurs ENFANTS. Ne soyons plus les scorpions de notre planète (6). Nous avons les connaissances nécessaires, il nous manque simplement la volonté et la maîtrise de nos actes. Il nous faudra aussi savoir corriger le sens que nous avons du partage et de nos ambitions (les cimetières sont pleins de belles  “Pierres Tombales”). En cela, le Professeur Henri LABORIT me disait, il y a plus de trente ans : “Avons-nous bien compris Jésus Christ ?”.

Références :

(1) Homéostasie : maintien d’une auto-régulation dans la physiologie des différents systèmes des êtres vivants. Walter CANNON, Cl. BERNARD, Henri LABORIT ….

(2 ) Alexandre POPOV, Physicien Russe met au point  »l’ANTENNE » (fin du 19ème).

(3) 3000 scientifiques, médecins et ONG, dont PRIARTEM, nous sonnent l’alarme. (Mais il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre).

(4) Electro smog :  »brouillard support » d’une pollution électromagnétique très nocive aux vivants.

(5) Institut HEARTMath Boulder Creek – Californie/USA.

(6) En référence à la fable : La grenouille et le scorpion. L’énergie de guérison générée par l’homme a également été contrôlée par Hammerschlag , Marx et Aicking en 2014.

GCI =global cohérence initiative.

GCP=global consciousness project.

L’énergie de guérison générée par l’homme a également été contrôlée par Hammerschlag , Marx et Aicking en 2014.

Une meilleure immunité grâce à la vitamine D

Régulièrement à l’écolomag, nous parlons des bienfaits de la vitamine D sur notre corps. Notamment Véronique Liesse dans son article sur le Coronavirus et la nutrition, un geste barrière dont on parle trop peu ! nous rappelait que la vitamine D, présente en faible quantité dans certains aliments (poisson, beurre, oeufs…), équilibre le système immunitaire. Elle ne peut être fournie en suffisance que par une exposition au soleil (30 minutes par jour, bras et jambes nus) ET par une supplémentation (minimum 1 000 UI par jour et bien plus si vous devez la faire monter). Un apport quotidien est nettement préférable à un apport mensuel.

Et bien à l’émission Télématin de France 2, la chroniqueuse Christelle Ballestrero met en avant des nouvelles études et l’académie nationale de médecine et 6 sociétés savantes recommandent la supplémentation en vitamine D pour une meilleure immunité, donc pour vaincre la COVID !

79% des hommes et 81% des femmes n’atteignent pas le seuil optimal de vitamine D. Une supplémentation semblerait très utile !

Retrouvez le reportage de Télématin du 23 mars 2021 ici ou ci-dessous.

 

 

Dans un article nommé Vitamine d et covid-19 : la supplémentation présente-t-elle un intérêt ? du site vidal.fr nuance un peu ces propos sur le fait que cela permettrait de vaincre la COVID mais ils admettent les bienfaits de la vitamine D pour développer son immunité générale… Ils notent :

  • Le déficit en vitamine D semble être associé à un risque augmenté d’infections respiratoires aiguës et, à l’inverse, la supplémentation semble réduire ce risque chez les personnes carencées
  • au printemps 2020, une étude a observé que la mortalité de la COVID-19 augmentait de 4,4 % pour chaque degré de latitude au nord du 28e parallèle Nord, après ajustement pour l’âge (p = 0,031), donc avec une moindre exposition au soleil ;
  • la vitamine D est impliquée dans l’immunité innée et pourrait stimuler la synthèse de cytokines anti-inflammatoires et réduire celle de cytokines pro-inflammatoires, ce qui pourrait prévenir les formes sévères de COVID-19.

 

Le laboratoire Curcumaxx par exemple, propose de la vitamine D3 en supplémentation

Des textiles à la fibre d’argent

Nous vous avions parlé de l’argent colloïdal (vous savez, cet oligoélément naturel reconnu pour ses propriétés antimicrobiennes, désinfectantes et antibiotiques), découvrez aujourd’hui les textiles à la fibre d’argent ! Proposée par le Laboratoire Bio Colloïdal, voici une gamme complète d’articles (gants, mitaines, t-shirts, pantalons, shorts, chaussettes…) pouvant être utilisée en complémentarité de l’argent colloïdal.

Pourquoi une gamme de textiles ?

L’argent est un antibactérien naturel puissant. Il permet l’élimination des bactéries, champignons et mycoses, soulage la peau irritée et stoppe les démangeaisons. Pour la peau, la fibre d’argent présente dans un textile offre de nombreux avantages : elle soulage les démangeaisons, améliore son état, diminue considérablement le prurit et empêche la surinfection bactérienne. Sans compter que la technique employée par le Laboratoire Bio Colloïdal permet également de réguler la température du corps (chaud en hiver, agréablement frais en été), réduire la transpiration et stopper les mauvaises odeurs corporelles.

En bref, dans quels cas les utiliser ?

• En cas de dermatite atopique : l’argent est un bactéricide naturel.

• En cas d’eczéma, psoriasis ou mycose : l’argent a des propriétés antibactériennes et antimycosiques. Il est également cicatrisant.

• En cas de transpiration accrue (hyperhidrose) : l’argent stoppe les odeurs corporelles, généralement en moins d’1 heure.

• Contre les charges statiques : l’argent est l’un des meilleurs conducteurs électriques.

Bon à savoir : Les textiles gardent leur efficacité même après de nombreux lavages en machine (40 °C).

Rendez-vous sur www.biocolloidal.fr – Pour tous renseignements complémentaires : 02 43 70 10 94 / contact@biocolloidal.fr

Huile protectrice des cheveux colorés

  • Préparation : 5 mn
  • Coût : ~ 4,5 € pour 30 ml
  • Difficulté : débutant
  • Conservation : 6 mois

 

Dans mon panier

  • Flacon Airless 30 ml
  • Éprouvette graduée 50 ml
  • 20 ml d’huile végétale de cranberry
  • 10 ml d’huile végétale de cassis bio
  • 10 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang complète bio

La recette

1- Mettez les huiles végétales directement dans le flacon.
2- Fermez-le et agitez.
3- C’est prêt !

Rituel de beauté

Deux petites baies aux grands effets allient leurs propriétés régénérantes, protectrices et embellissantes, pour apporter de l’éclat à la chevelure et préserver la couleur et la lumière des cheveux colorés. À appliquer sur l’ensemble de la chevelure. Laissez poser aussi longtemps que désiré, puis lavez avec un shampooing doux.

Conservation

Fabriqué dans des conditions d’hygiène optimales et gardé à l’abri de la chaleur et de la lumière, votre produit pourra se conserver au moins 6 mois.

Sérum « super-antioxydant »

Préparation : 5 mn
Coût : ~ 4 € pour 15 ml
Difficulté : débutant
Conservation : 6 mois

Recette-serum

Dans mon panier

  • Flacon Laura 15 ml
  • 1 dosette de 10 ml d’huile végétale de cranberry
  • ½ dosette de 10 ml d’huile végétale de framboise
  • ½ dosette de 10 ml d’huile végétale de prune bio

La recette

1- Mettez les huiles végétales directement dans le flacon
2- Ferme-le et agitez
3- C’est prêt !

Rituel de beauté

Un sérum gourmand ultra-concentré en antioxydants, pour préserver la jeunesse et l’éclat de la peau ! À utiliser en tant que sérum sous votre soin habituel ou en guise de soin de jour et/ou de nuit.

Conservation

Fabriqué dans des conditions d’hygiène optimales et gardé à l’abri de la chaleur et de la lumière, votre produit pourra se conserver au moins 6 mois.

Sautez le pas pour les serviettes hygiéniques lavables PliM !

Entre toutes les protections hygiéniques, on ne sait plus toujours où donner de la tête. PliM propose ainsi une solution française, durable et écologique pour ne plus se poser de question.

La marque a créé quatre gammes de serviettes hygiéniques 100% Made in France. Fabriquées en coton certifié GOTS (Global Organic Textile Standard), elles sont ultra-douces et ultra-absorbantes.

Grâce à la membrane intégrée, elles sont imperméables et respirantes, de quoi prendre soin la muqueuse sans tacher sa lingerie.

Leur utilisation est simple : À la fin de la journée, il faut laver la serviette à la main au savon écologique, la faire sécher et la réutiliser. Il est possible de la laver directement en machine avec le reste des vêtements, à 30/40°C pas plus. Cependant  vous pouvez le faire seulement en fin de cycle si celle-ci a été lavée à la main.

Bien entretenues, les serviettes lavables PliM vous accompagnent jusqu’à cinq à dix ans.

– Tout coton MEDIUM –

En 100% coton bio certifié GOTS sans polyester correspondant à un flux léger à moyen. Celle-ci n’est pas composée d’une membrane imperméable, mais l’association des tissus permet une absorption suffisante pour les pertes très légères.

prix : 17,00€

– Soie Medium – Flux moyen

En soie bio, “Peace silk” (réalisée de manière non violente), certifiée GOTS, elle respecte la peau et la muqueuse. 

prix : 20,00€

– Classic MEDIUM’O – Flux moyen

Sa forme arrondie fait qu’elle ne bougera pas dans la culotte.

prix : 19,00€

Disponibles en salons et magasins spécialisés bio / bien-être partout en France & sur www.plim.fr

 

À propos de PLIM :
« Osons vivre tout haut ce que notre intime désire tout bas »
Pionnière de l’hygiène intime saine & écologique depuis 2009 (Trophée de l’Innovation verte), PliM propose des produits pour le cycle menstruel, la maternité, les fuites urinaires, l’incontinence et l’hygiène. PliM travaille en étroite collaboration avec 2 ateliers spécialisés dans la confection de lingerie ou en habillement en Poitou-Charentes dont un organisé en SCOP, coopérative socialement participative et équitable, mais aussi avec l’Institut Français du Textile et de l’Habillement. PliM c’est aussi un réseau de plimettes qui promettent une politique de marque transparente. Points de vente : 800 revendeurs, salons bio et bien-être partout en France & sur www.plim.fr

Les Petit-beurre artisanaux et bio de Nature & Cie au rayon apéritif

Fidèle à ses engagements, Nature & Cie a mis au point un produit à la fois bio et sans et gourmand ! De plus, la gamme affiche un taux de en sel réduit*. Ces biscuits apéritifs, à la forme originale de Petit-beurre, ont donc tout pour plaire.

Les produits sont fabriqués de manière artisanale à Vallet en Loire-Atlantique et la recette est pur beurre français, sans huile de palme, sans conservateur ni arôme.

3  saveurs sont à découvrir en magasins bio et sur le site internet de la marque :

  • Comté et Piment d’Espelette – 80g
  • Parmesan et Basilic – 80g
  • Fromage, Cumin et graines et de Lin – 80g

Prix de vente conseillé : 3,50€

* Par rapport à la moyenne des biscuits apéritifs

Lancement de la 3e édition de Natexbio Challenge, accélérateur de projets bio

Le secteur de la bio en France ne cesse de se développer depuis des années, ainsi que la création de nombreuses entreprises dans ce domaine. C’est pour fédérer les acteurs de la filière biologique que  Natexbio, la fédération des entreprises de transformation et de distribution de produits biologiques et écologiques, a été créée. Et pour contribuer à faire connaître les jeunes entreprises porteuses de projets bio, Natexbio organise pour la troisième année consécutive le Natexbio Challenge, qui vise à soutenir et à accompagner les projets en faveur de la bio et les solutions innovantes liées à la transformation ou à la distribution de produits bio.

Ce concours, véritable tremplin pour les porteurs de projets bio innovants, leur permet d’accélérer le développement de leur entreprise et d’accéder au réseau Natexbio.

Parmi plusieurs dizaines de propositions, dix auront la chance d’être défendues devant un jury de professionnels de la bio. Les 3 lauréats remporteront une subvention leur permettant de concrétiser leur projet. Ils bénéficieront d’un accompagnement personnalisé de la part de la fédération comprenant une meilleure visibilité de leur projet et des contacts privilégiés avec les acteurs de la filière biologique.

Présentation du concours

Ce concours, programme national destiné à accompagner les porteurs de projets innovants dans le domaine de la bio, est soutenu par de grands professionnels du secteur. Il donne un coup de pouce aux jeunes entreprises grâce à des subventions ainsi qu’un programme d’aide et d’accompagnement personnalisé !

À l’origine du projet

La Fédération Natexbio, qui est à l’origine du Natexbio Challenge, a pour volonté d’encourager et d’apporter un soutien à tous les porteurs de projets innovants et aux créateurs d’entreprises dans le secteur de la bio.

L’ambition pour cette 3ème édition est de recueillir davantage de candidatures que les années précédentes. Cinquante candidats ont tenté leur chance l’année dernière. Pour l’édition 2021, les organisateurs du projet espèrent recueillir entre 60 et 70 candidatures.

Les avantages du concours pour les porteurs de projets

En participant au Natexbio Challenge, les candidats pourront accéder au réseau professionnel du secteur de la bio. Ce concours leur permet de faire valider l’intérêt et la viabilité de leur projet, d’accélérer son développement pour maximiser leurs chances de réussite.

Les dix nominés :

  • auront un accès privilégié au réseau Natexbio ;
  • auront une présentation de leur entreprise et de leur produit sur le site de Natexbio ;
  • bénéficieront d’une communication nationale ;
  • et pourront se faire connaître à l’international en présentant leur produit sur le stand de Natexbio pendant le salon Natexpo.

Les trois lauréats :

  • recevront une dotation financière (1er prix : 15 000 €, 2e prix : 6 000 €, 3e prix : 4 000 €) ;
  • pourront nouer des contacts privilégiés avec les magasins bio ;
  • et disposeront d’un stand de 3 m² lors de la prochaine édition du salon Natexpo du 24 au 26 octobre 2021 à Paris.

Conditions de participation

Natexbio Challenge est ouvert aux entrepreneurs âgés de 18 ans minimumétablis en France, et ayant débuté leur activité depuis trois ans maximum.

Les candidats doivent exercer dans la filière bio, exclusivement dans la transformation ou la distribution de produits bio. Ils doivent également être en capacité de présenter un prototype du produit ou de la gamme de produits ou un descriptif détaillé d’un concept innovant de la distribution spécialisée bio afin que la pertinence de leur projet soit évaluée par le jury.

Enfin, ils doivent être dirigeants de leur entreprise et posséder au moins 50 % de son capital.

Les étapes du concours

La première étape est le dépôt des candidatures. Les personnes intéressées s’inscrivent sur le site de Natexbio Challenge en complétant le dossier de candidature avant le 31 mars 2021.

La deuxième étape est la sélection des dix nominés. Les critères de sélection sont :

  • l’originalité, l’innovation et l’écoconception du projet bio proposé ;
  • la pertinence de la proposition de valeur pour le consommateur ;
  • l’écoresponsabilité dubusiness model de l’entreprise ;
  • l’esprit entrepreneurial du porteur de projet ;
  • le packaging: la forme et les matériaux utilisés ;
  • le mode de production et l’origine des matières premières ;
  • l’impact social environnemental de l’entreprise ;
  • et les perspectives de création d’emplois.

La troisième étape est la désignation des trois lauréats par le jury, puis le démarrage de l’accompagnement personnalisé.

Les partenaires et le jury

Natexbio Challenge a le soutien précieux de grands professionnels de la filière bio, dont les syndicats Synadiet, Synadis Bio et Synabio, et les partenaires Cosmébio, la Confédération des PME, la Confédération Nationale des Junior-Entreprises, BPIFrance, l’Agence Bio, Ingrébio, Vitagora et Ecocert.

Le jury est également composé de professionnels du secteur de la bio. Ses membres sont des entrepreneurs du secteur de la transformation et de la distribution spécialisée bio qui ont suffisamment d’expérience et de solides compétences pour évaluer la qualité des projets proposés par les candidats.

À propos de la Fédération Natexbio

Natexbio, issu du regroupement de trois syndicats professionnels – Synabio (Syndicat National des entreprises bio au service de la filière agriculture biologique), Synadiet (Syndicat National des compléments alimentaires) et Synadis Bio (Syndicat National des distributeurs spécialisés de produits biologiques et diététiques) – et entretenant des liens étroits avec Cosmébio et Forébio, représente des entreprises de production et de transformation de matières premières biologiques et des entreprises de distribution de produits bio. Cette fédération existe depuis plus de soixante ans.

Natexbio organise plusieurs temps forts tout au long de l’année afin de fédérer les acteurs de la filière bio dont le salon Natexpo, le salon international et professionnel des produits biologiques, diététiques et écologiques et des compléments alimentaires et écologiques.

Pour en savoir plus

Site web Natexbio Challenge :  https://natexbiochallenge.com/

Site web Natexbio : https://www.natexbio.com/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/natexbio-challenge/?viewAsMember=true

Vitabio Cool dévoile 2 nouvelles recettes renversantes de Cool Fruits

Vitabio Cool apporte de la nouveauté à sa gamme Cool Fruits en y ajoutant deux recettes inédites. Une première met à l’honneur la poire de Provence et le kiwi de Nouvelle-Aquitaine quand la seconde associe la mirabelle de Meurthe-et-Moselle à la pomme du Val-de-Loire. Une annonce réjouissante pour les papilles des enfants qui s’exalteront de nouvelles saveurs venues tout droit de nos régions, agrémentées d’une touche d’acérola.

Deux nouvelles recettes de Cool Fruits pour que les petits-bouts explorent chaque jour de nouvelles saveurs. Dans sa première gourde, la marque a marié la douceur de la poire au goût acidulé du kiwi et dans la seconde, les notes parfumées de la mirabelle aux accents sucrés de la pomme. Tous deux accompagnés d’acérola, un super fruit plein de pep’s, ces mélanges originaux et sans sucres ajoutés* assureront aux enfants une pause pêchue et gourmande. En dessert à la maison, en délicieux goûter à la récré ou avant une activité, son format pratique s’adapte à toutes les situations et s’emporte partout !

* contient des sucres naturellement présents

Les deux gourdes sont notées Nutriscore A et 100/100 sur Yuka

Cool Fruits poire de Provence kiwi de Nouvelle-Aquitaine acérola et Cool Fruits mirabelle de Meurthe-et-Moselle pomme du Val-de-Loire acérola

3,59€ le pack de 4 gourdes x 90g et 9,35€ le pack de 12 gourdes x 90g

Disponibles dès maintenant en grandes surfaces, magasins bio, sur internet et sur www.vitabio.fr.

Les fruits de nos régions à l’honneur

Désireuse de donner le meilleur aux enfants, Vitabio élabore ses recettes en France à partir de fruits bio de nos régions, sélectionnés avec soin et à maturité.

Après être partie de Nouvelle-Aquitaine où elle récolte ses kiwis, Vitabio a pris la direction de la Provence à temps pour la cueillette de ses poires. Elle s’est ensuite rendue en Meurthe-et-Moselle réputée pour ses mirabelles avant de terminer son périple en Val-de-Loire pour y cueillir ses pommes.

 Bonnes adresses

Plim, la marque encore et toujours engagée contre la précarité !

Plim, la marque encore et toujours engagée contre la précarité !

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, PliM s’est engagée cette année à reverser, en produits d’hygiène intime, l’équivalent de 5% des ventes de produits réalisées sur un mois sur sa boutique en ligne.

Les raisons d’un tel engagement ? Tout simplement parce que la lutte contre la précarité menstruelle fait intégralement partie de l’ADN de PliM depuis sa création en 2009 et qu’il est indispensable de soutenir sur le terrain toutes les associations qui se mobilisent pour lutter contre ce fléau.

Un don conséquent de serviettes hygiéniques pour venir en aide aux étudiantes

De nombreux étudiants vivent aujourd’hui sous le seuil de pauvreté et cette précarité s’est fortement aggravée avec la crise sanitaire actuelle. Du côté des jeunes femmes, principalement, et selon les derniers chiffres officiels, 33% d’entre elles n’ont malheureusement pas ou peu accès à des protections périodiques.

C’est donc pour cela que PliM a fait le choix d’offrir, dans un premier temps, 150 protège-slips et serviettes hygiéniques lavables & réutilisables à l’association SOS étudiants, née lors du premier confinement pour lutter contre l’impact de la Covid-19 sur la précarité étudiante.

Les produits PliM feront donc partie de la prochaine distribution

Avec l’aide des CROUS de Nanterre, ces protections hygiéniques en coton bio et fabriquées en France seront donc distribuées le 10 avril prochain aux personnes concernées, en même temps que d’autres produits indispensables ou de première nécessité.

PliM soutient #SauvonsNosEtudiants

« YA Coco Nature Gourmande » :  un dessert végétal SANS SUCRES au goût intense de COCO

« YA Coco Nature Gourmande » : un dessert végétal SANS SUCRES au goût intense de COCO

Avec « YA Coco Nature Gourmande », le spécialiste des yahourts végétaux « YA » propose un dessert naturellement VEGAN, SANS SUCRES composé à 98% de lait de coco. Issu d’une fermentation naturelle, il est sans gluten, sans lactose ni soja. « YA Coco Nature Gourmande » est fabriqué à partir de noix de coco cultivées au Sri Lanka au sein d’une filière équitable 100% biologique. Intense en coco, sa douceur et son onctuosité séduiront les végétaliens, végétariens et tous ceux qui souhaitent une alternative saine et équilibrée aux produits laitiers. Elu meilleur produit bio de l’année 2021, « YA Coco Nature Gourmande » est disponible en format familial de 400g et distribué en magasins biologiques (Naturalia, Biocoop …)

Composé essentiellement de lait de coco (98%), «YA coco Nature Gourmande » est le seul dessert végétal à la liste d’ingrédients aussi courte. Fermenté de façon naturelle, il offre les avantages digestifs d’un yahourt traditionnel à tous ceux qui souhaitent une alternative sans lactose naturellement végan. Doux et onctueux, il s’accompagne parfaitement de fruits frais, de fruits secs ou de muesli à l’heure du petit- déjeuner. Idéal en dessert ou pour une pause healthy, il offre d’infinies possibilités en cuisine. Dans les recettes salées, « Y A coco Nature Gourmande » remplace avantageusement la crème fraîche ou le lait de coco (curry indien, poêlée de légumes au curry …) et se prête à l’éboration de gâteaux et pâtisseries.

Dessert BIO, VEGAN & EQUITABLE

« YA Coco Nature Gourmande » est fabriqué de façon artisanale en France dans les Côtes d’Armor à Erquy dans un atelier entièrement dédié à sa production. Fidèle à ses engagements, YA a choisi d’utiliser des noix de coco cultivées au Sri lanka (non ramassées par des singes) issues d’une filière bio et équitable. Afin d’améliorer les conditions de travail et de vie des producteurs et salariés, YA reverse une prime de 5% qui a permis de financer en partie 32 vélos, 37 pompes à eau pour les habitations ainsi que 30 kits d’outillage agricole.

Ingrédients : Lait de coco* 98%, amidon de manioc non transformé, ferments sélectionnés

Valeurs nutrionnelles : Energie 723KJ/173 kcal. Matières grasses (17g) dont acides gras saturés (15g), glucides (4,2g) dont sucres (0g), fibres (2,7g), protéines (1,5g), sel (0g) * Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique – 100% des ingrédients d’origine agricole sont d’origine biologique Conditionnement : 400g Tarif : 3.95 €

 

YA en bref

YA est une marque Biogroupe qui développe des desserts végétaux fermentés 100% bio et équitables. YA propose dfférentes variétés de produits à base de de laits végétaux : « YA Riz nature », « YA Amande » (« Nature », « Chia »), « YA Avoine » (« Myrtille », « Chocolat ») et YA Coco (« Nature Gourmande », « Vanille », « Chocolat », « Nature Légère » avec 50% de matières grasses en moins). Fabriqués selon des procédés de fabrication artisanaux et éthiques, les desserts YA sont autant d’alternatives healthy à la consommation de produits laitiers. Ils sont conditionnées en format familial de 400g. Plus d’infos sur www.biogroupe.com

Vitamine C Liposomale antioxydant Solaray

Vitamine C Liposomale antioxydant Solaray

Description

L’Ascorbyl Palmitate (vitamine C estérifiée) est une forme liposoluble de vitamine C. Elle a de puissantes propriétés antioxydantes, aide à maintenir le tissu conjonctif normal, peut réduire le risque de certains cancers ainsi que les maladies coronariennes, et aide à la cicatrisation.

Conditionnement

60 capsules

Utilisation

1 capsule par jour avec un verre d’eau au cours du repas

Ingrédients

 Ingrédients Apport par capsule En % des AR
vitamine C (provient de 500 mg d’ascorbyl palmitate) 212 mg 312.5%
 

Liste des ingrédients : Gélatine (capsule), agent de charge : cellulose micro cristalline / gel cellulosique

  • Conserver soigneusement fermé dans un endroit frais et à l’abri de l’humidité
  • Ne pas dépasser la dose journalière recommandée
  • Tenir hors de la portée des enfants
  • Les compléments alimentaires ne se substituent pas à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain

 

+ D’INFOS SUR NORIA DISTRIBUTION

Thon mariné aux algues et graines de lin bio

Thon mariné aux algues et graines de lin bio

Idéaux en salade, ces généreux morceaux de thons marinés aux algues et graines de lin bio sont moelleux et parfumés à cœur. Pas besoin d’égoutter, ils sont déjà prêts à servir.

Ce thon blanc, préparé à Douarnenez en Bretagne, est issu d’une pêche responsable en Atlantique Nord-Est. Traçabilité garantie. Atout santé : riche en oméga 3.

 

Valeurs nutritionnelles moyennes
 

Pour 100 g de produit entier  Énergie 981 kJ / 236 kcal
Matières grasses 16 g
Dont acides gras  
Saturés 3,1 g
Glucides 1,1 g
dont sucres 0,6 g
Protéines 21 g
Sel 1,0 g
Poids : 115 g
% bio : 32

Ingrédients : 

THON blanc (Thunnus alalunga) 67%, tartare d’algues* 21% (dont algues* 6% (haricot* de mer, dulse*, laitue* de mer, wakamé*), huile d’olive* vierge extra, cornichons* et câpres* au vinaigre*, oignons*, échalotes*, ail*, basilic*, origan*, romarin*, thym*), huile d’olive* vierge extra, lin brun* 3%, jus de citron*, sel de Guérande, poivre*. *32% des ingrédients d’origine agricole sont issus de l’agriculture biologique. Certifié par FR-BIO 10.

*issu de l’agriculture biologique certifié par FR-BIO 10
Dont oméga 3 : 1,7 g

+ D’INFOS SUR LE PHARE D’ECKMÜHL

La foire Éco Bio Alsace de Colmar est annulée

La foire Éco Bio Alsace de Colmar est annulée

Les nombreuses incertitudes, les contraintes sanitaires qui perdurent et semblent même s’intensifier, le besoin d’un positionnement en amont de la part de tous les partenaires pour préparer correctement un tel évènement, et enfin l’impossibilité d’obtenir un engagement quel qu’il soit des autorités administratives, ont conduit le conseil collégial de l’association Éco Bio Alsace à cette décision.
Il est toujours difficile de faire un tel choix quand les bénévoles de l’association travaillent depuis des mois à préparer la foire avec son programme très riche en conférences, ciné-débats, théâtre, concerts, animations pour les plus et moins jeunes, exposants traditionnels et nouveaux venus. Cela est d’autant plus regrettable que l’association, à travers la foire Éco Bio Alsace défend depuis 40 ans les thèmes du « monde d’après » dont nous avons tellement besoin et qui ne sont pourtant pas assez souvent questionnés.
En effet, même si ces sujets sont quelque peu galvaudés, manger sainement, prendre soin de son corps et son âme, vivre en harmonie avec la nature, se projeter dans un monde meilleur, sont de véritables stimulants du système immunitaire. Promouvoir l’artisanat, le commerce de proximité et équitable, la qualité des produits, le respect et la reconnaissance du travail, sont autant de conditions pour un retour à une vie sociale plus sereine mais également une nécessité vitale pour tous les acteurs de ces filières.
Le défi sera désormais de trouver des formes d’actions alternatives, dans la jungle des restrictions actuelles. Car, de toute évidence, les bénévoles de l’association, animés par leurs idéaux humanistes, voire utopistes, entendent poursuivre la lutte contre les dérives de nos sociétés, en partageant les visions constructives, les sources d’espoir et d’inspiration pour tous.
« Aux Actes Citoyens ! » devait être le thème de la foire 2020, et reconduit en 2021. Un hymne musical original a été créé pour l’occasion, un hymne à la liberté et une exhortation à la mobilisation générale face aux défis environnementaux et sociétaux qui se présentent à l’Humanité.

Les paroles et un enregistrement sont disponibles sur le site Internet de l’Association : https://www.ecobio.alsace/infos/actescitoyens/

Dimanche 4 avril : on réalise son « Poney en chocolat » Bio, le Must Have pour Pâques !

Dimanche 4 avril : on réalise son « Poney en chocolat » Bio, le Must Have pour Pâques !

Fini les cloches, les poules, les poussins, les lapins, cette année à Pâques, on innove et on met un poney dans son jardin ! La Fédération Française d’Equitation (FFE) pense à tous les amoureux des équidés et leur livre pour l’occasion une recette originale et facile pour fabriquer un poney… en chocolat bio !

Pour les gourmands impatients, on passe l’étape de la fabrication du moule en silicone et on se rue sur les sites internet professionnels comme celui de la Boutique des Chefs (laboutiquedeschefs.com) pour choisir son modèle. Et il y en a tout un panel : des poulains, des poneys, des chevaux, et même des licornes !

1 – On prépare ses ingrédients
200g de chocolat noir bio, 200g de chocolat blanc (bio aussi si on en trouve), 1 gros pinceau, 1 saladier, 1 micro-ondes.

2 – On suit la recette
Séparer les carrés de chocolat noir et les mettre dans un saladier au micro-ondes pendant 30 secondes. Bien mélanger la préparation pour que le chocolat soit lisse et remettre au micro-ondes pendant 30 secondes. A l’aide d’un gros pinceau, badigeonner de chocolat le moule poney. Le placer au congélateur 15 à 20 minutes jusqu’à ce que le chocolat ait durci. Badigeonner de nouveau le chocolat noir durci et placer au congélateur.

Parallèlement, mettre le chocolat blanc dans un saladier au micro-ondes pendant 20 à 25 secondes. Bien mélanger le chocolat blanc pour qu’il soit lisse et le remettre au micro-ondes 20 à 25 secondes. Sortir l’empreinte poney du congélateur et étaler avec le pinceau le chocolat blanc sur le chocolat noir durci. Remettre le tout au congélateur pendant 15 minutes. Démouler les moitiés du poney. Faire chauffer une assiette au micro-ondes pendant 40 secondes. Déposer les moitiés du poney sur l’assiette chaude quelques secondes pour pouvoir ensuite les assembler.

3 – Poney bai ou poney pie ?
Ou encore poney brun ou poney d’indien ? Rien de plus simple ! Une fois que son poney est durci et assemblé, on lui fait des tâches à l’aide d’un pinceau fin et du chocolat blanc à température ambiante. On le remet au congélateur pendant 15 minutes.

4 – On épate son entourage
Si on connaissait votre passion pour l’équitation, on sait maintenant que vous êtes aussi un champion de l’innovation ! Nul doute que vos poneys en chocolat séduisent plus d’un invité en ce dimanche Pascal.

5 – Manger… bouger !
Parce que la gourmandise a ses effets, il faut maintenant éliminer ! Courir à la rencontre des chevaux et des poneys semble tout indiqué pour parfaire cette journée. Les 6 500 poney-clubs et centres équestres FFE offrent à chacun la possibilité de les côtoyer ou de s’initier à l’équitation, à moins de 13 kms de son domicile.

Pour trouver le club le plus proche : www.telemat.org/FFE/sif/?page=-club

Crédit : ©laboutiquedeschefs.com

Suncase Gear®, l’allume-feu solaire astucieux, écolo et durable qui va vous suivre tout l’été, idéal pour vos barbecues comme feux de camp ! en promo pour la tribu de l’écolomag

Suncase Gear®, l’allume-feu solaire astucieux, écolo et durable qui va vous suivre tout l’été, idéal pour vos barbecues comme feux de camp ! en promo pour la tribu de l’écolomag

Une innovation « Made in France » primée au concours Lépine

 

Parce que le besoin de s’évader se fait plus grand en cette période de crise sanitaire, de nombreux français rêvent de se ressourcer et de partager des moments conviviaux autour de barbecues ou soirées camping. Pour faciliter leurs futurs escapades extérieures, Solar Brother a conçu Suncase Gear : un allume-feu solaire ultra-compact qui concentre les rayons du soleil en un point focal pour un allumage immédiat par incandescence. S’adaptant à tout type de combustibles (bois, papier, tabac, encens…), Suncase Gear produit une énergie 100 % gratuite et disponible sur toute la planète, par tout temps et pour une utilisation à vie !

 

 

Un multi-allumage immédiat et performant

A la plage ou à la montagne, pour préparer un feu ou allumer une cuisinière à gaz, Suncase Gear est un allume-feu solaire qui, grâce à son design compact et minimaliste, se glisse dans la poche et s’emporte partout !

Sans piles ni électricité, le Suncase Gear utilise la technologie du solaire qui permet d’atteindre de hautes températures instantanément par concentration des rayons du soleil en un point focal. Avec une température pouvant atteindre 400°C au point focal, il allume en 3 secondes par incandescence bois, papier, amadou, tabac, encens, paille, brindille, charbon, carton… Equipé d’une pince métallique extensible (X2), il s’adapte à tous types de combustibles et allume barbecues comme feux de camp.

 

Tout terrain et toutes conditions météo, rien ne lui fait peur !

Le Suncase Gear est équipé de miroirs souples et incassables pour une utilisation tout terrain. Résistant à l’eau et au vent (Windproof et Waterproof), il s’utilise sur terre comme sur mer. Ultra compact, il vous accompagne partout en se glissant dans votre poche grâce à ses ailes rétractables. Sa forme fuselée et ergonomique lui confère une excellente prise en main.

De plus, grâce à son design moderne, il est possible d’intégrer également un briquet à gaz entre les deux pinces, pour un allumage garanti 24h/24 par tous les temps. Suncase Gear est le premier allume-feu qui combine l’énergie solaire et le gaz !

 

Un concept écolo et durable

Fabriqué à 70% en matière recyclée, le Suncase Gear est un allume feu durable et écologique. Il fonctionne à l’énergie solaire, une énergie disponible sur toute la planète ! Ni piles, Ni électricité, cette énergie 100% gratuite permet une totale autonomie et une utilisation du Suncase Gear à vie. De quoi faire de nombreuses sorties en famille et journées barbecue tout l’été !

Suncase Gear® est disponible dès maintenant en 5 coloris (rouge, vert, jaune, blanc, noir) au prix de 12, 95 € sur la boutique Solar Brother

 

Caractéristiques techniques :

A propos Solar Brother :

Créée par Gilles Gallo et Gatien Brault en 2016, Solar Brother développe une gamme d’objets ingénieux et “outdoor friendly” fonctionnant sur la base de l’énergie solaire concentrée, captée à l’aide d’un système de miroirs réflecteurs paraboliques : une technologie aussi vieille qu’Archimède et que tout le monde, ou presque, a expérimenté à l’aide d’une loupe, étant enfant. Sur ce principe, Solar Brother a conçu et distribué au grand public 4 produits innovants, dont 3 primés au Lépine. Ils sont présents dans près de 300 points de vente- en Europe, avec un lancement prometteur au Japon en 2020. Bénéficiant du soutien de la Banque Publique d’Investissement, à la fois sur l’innovation et l’export, Solar Brother souhaite aujourd’hui accélérer le développement de la marque à l’international, notamment en Allemagne et aux Etats-Unis.

S’engageant à réduire au maximum son impact environnemental, Solar Brother utilise des matériaux recyclés, up-cyclés et des packagings 0 déchets et une fabrication Française.

Pour plus d’infos : https://www.solarbrother.com/

Pour la 50è Journée de la Terre, Treedom s’engage pour la planète et double la mise en plantant un arbre supplémentaire pour chaque arbre acheté du 19 au 26 avril 2021

Pour la 50è Journée de la Terre, Treedom s’engage pour la planète et double la mise en plantant un arbre supplémentaire pour chaque arbre acheté du 19 au 26 avril 2021

Depuis plus de 50 ans, la Journée de la Terre est célébrée chaque 22 avril par des centaines de millions de personnes dans la plupart des pays du monde. L’objectif de cette journée est de générer une prise de conscience du plus grand nombre de citoyens sur les enjeux climatiques et de les inciter à agir pour la protection de l’environnement. Planter des arbres est une des actions incontournables pour aider la planète à mieux respirer.

Depuis 2010, Treedom, la plateforme italienne qui plante des arbres, travaille à la mise en place de systèmes agroforestiers dans 17 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. La plateforme plante des arbres natifs et saisonniers dans chacun des pays, en recherchant toujours la durabilité du projet et en offrant un maximum de garanties dans l’entretien de ces systèmes.

A l’occasion de la Journée de la Terre, Treedom souhaite sensibiliser le public à l’importance de restaurer les écosystèmes et d’aider la planète en plantant le plus grand nombre d’arbres possible, de la manière la plus durable qu’il soit. Et pour que l’impact soit encore plus fort, pour chaque arbre planté, Treedom double l’action et en plantera un deuxième.

Car on le sait… planter des arbres est une solution efficace pour lutter contre le réchauffement climatique et absorber le CO2 que nous produisons. Mais lorsqu’en plus ils sont plantés en système agroforestier subvenant ainsi aux besoins des communautés locales ; c’est encore mieux.

Le potentiel incroyable des arbres

“Les arbres sont les principaux responsables de l’oxygène que respirent les êtres vivants, ils éliminent l’empreinte carbone en absorbant plus de 30% des émissions annuelles, protègent plus de 80% de la biodiversité de la planète et protègent le sol de l’érosion, entre autres choses” déclare Frederico Garcea, fondateur et PDG de Treedom.

C’est bien connu, planter des arbres est une des actions incontournables pour aider la planète. Ils sont essentiels pour stabiliser notre climat, constituant de véritables “puits de carbone” puisqu’ils absorbent, durant toute leur vie, le dioxyde de carbone contenu dans l’atmosphère.

Selon les scientifiques eux-mêmes, la plantation d’un milliard d’arbres serait l’un des moyens les plus efficaces pour absorber du CO2 afin de lutter contre le réchauffement climatique. Une étude met en lumière que les arbres pourraient aider à réduire les émissions de CO2 entre 0,6 et
6 milliards de tonnes (gigatonnes) par an d’ici 2055. Mais cela aurait un coût global exorbitant avec un coût estimé allant jusqu’à 393 milliards de dollars (environ 324 milliards d’euros) par an. Une stratégie efficace certes, mais difficile à mettre en place.

L’union fait la forêt

Qu’une personne plante un million d’arbres semble impossible mais qu’un million de personnes plante chacune un arbre, ça c’est jouable !

Mieux encore : pour la journée de la Terre, Treedom s’engage à doubler le nombre d’arbres plantés en offrant, pour chaque arbre acheté, un deuxième arbre. En unissant nos forces, l’impact peut-être colossal !

Ainsi, pour un arbre acheté entre le 19 et le 26 avril, Treedom double la mise et plante un arbre supplémentaire.

Alors on se mobilise et on ne rate pas une si belle occasion de faire du bien à la planète !

https://www.treedom.net/fr/

Le Salon du Bien-Être en Ligne fait Peau Neuve

Le Salon du Bien-Être en Ligne fait Peau Neuve

Le Salon du Bien-Être propose un espace accessible toute l’année

Alors que 34% Français se disent anxieux ou dépressifs (source), nombre de nos compatriotes témoignent d’un fort sentiment de mal-être depuis le début de la pandémie de Covid-19.

A la recherche de solutions pour aller mieux mais aussi pour adopter un mode de vie plus sain, en accord avec leurs valeurs, ils sont pourtant démunis lorsqu’il s’agit de s’informer, de poser des questions et de tester les produits qui les intéressent.

Ainsi, alors que 86% des Français ont une bonne image des médecines douces (source) telles que l’ostéopathie, la naturopathie et l’acupuncture, et qu’ils sont 63% à vouloir manger sainement (source), ils ne peuvent plus se rendre sur les salons pour rencontrer les professionnels du bien-être.

De confinements en couvre-feux, la pandémie de Covid-19 a privé les Français de l’opportunité de rencontrer les professionnels du bien-être. Car les salons régionaux consacrés à ce sujet ont tous été contraints de suspendre leurs activités en raison des contraintes sanitaires actuelles.

C’est pour proposer une alternative positive et fédératrice au public et aux acteurs du bien-être que Patrice Marty, un organisateur expérimenté de ce type d’événements, a lancé le Salon du Bien-Être en Ligne.

Le concept : des stands en 3D, plus de 50 exposants spécialisés dans 8 Halls Thématiques et un espace Zen gratuit, accessibles toute l’année, n’importe où et n’importe quand en mode 100% safe.

Face au succès rencontré par cette initiative, le Salon du Bien-Être en Ligne (marque déposée) a continué à se développer et à s’améliorer. Depuis le 1er mars, une nouvelle version a été mise en ligne pour offrir une expérience toujours plus qualitative et intuitive aux visiteurs et aux exposants.

Le bien-être devient enfin accessible à tous !

Et s’il était enfin possible de participer à des conférences, de s’initier à des soins dans des ateliers, ou encore de faire des achats recommandés par des professionnels sans avoir besoin de se déplacer ?

Le Salon Bien-Être en ligne est une porte ouverte sur l’univers du bien-être, sur les solutions pour se sentir mieux, à la fois bien dans son corps et dans sa tête.

Les internautes peuvent interagir avec le contenu et les intervenants du salon, pour : visionnage de photos, de vidéos, découvrir tranquillement et confortablement les brochures des exposants, participer aux conférences gratuites en libre accès, aux ateliers et démonstrations et faire des achats sécurisés, poser des questions ou prendre un rendez-vous…

Ce concept qui démocratise l’accès au mieux vivre à d’ailleurs vocation à durer même dans le monde de l’après-covid.

Patrice Marty confirme : Chaque année, nous recevons des témoignages de personnes qui ne peuvent pas participer aux événements traditionnels pour des raisons de planning ou de budget (les frais de déplacement sont trop élevés pour eux). C’est pour cela que ce salon virtuel continuera toute l’année à offrir des conseils et produits qui sont autant de sources incroyables de bienfaits pour un confort de vie au quotidien.”

Une nouvelle version du salon encore plus performante

Depuis le 1er mars 2021, les visiteurs du Salon du Bien-Être en Ligne vivent une nouvelle expérience car le salon s’est métamorphosé : nouveau design, fonctionnalités supplémentaires, rapidité de navigation, géolocalisation…

Les exposants, ateliers, conférenciers et visiteurs peuvent ainsi se réunir dans un même lieu virtuel pour partager ensemble un moment riche en découvertes, en échanges et en convivialité.

Au programme :

Plus de 50 exposants spécialisés dans 8 Halls Thématiques : bien-être, thérapies, maison, santé, arts divinatoires, alimentation, associations et beauté.

Un Hall Conférences pour s’informer et acquérir de nouvelles connaissances : L’Art de la Méditation avec Mathieu Ricard, les Pyramides de Bosnie avec Patrice Marty, Webinaire du burn-out au spirituel, A la découverte des soins énergétiques avec le Dr Luc Bodin…

Un Hall Formations & Ateliers pour apprendre différentes techniques et soins : coaching de vie, thérapie holistique, chromobiologie, devenir psycho-énergéticien…

Un Hall des Bonnes Affaires avec des produits à des tarifs attractifs.

Un Espace Zen gratuit pour retrouver le smile

Le Salon du Bien-Être en Ligne, c’est aussi un Hall Espace Zen pour découvrir des méditations, des musiques Zen, des exercices… En bref : un espace pour se faire du bien, quand on veut et où on veut.

Il y a même “La grenouille”, une méditation à apprendre aux enfants pour les aider se concentrer et à rester calmes !

Les adultes, quant à eux, vont aussi pouvoir s’initier à la médiation, écouter une musique de guérison ou de relaxation, découvrir la géométrie sacrée originelle divine, apprendre à harmoniser ses chakras avec les cristaux…

Les exposants sont aussi gagnants

Ce Salon “nouvelle génération” permet aux exposants de garder un contact avec leurs clients tout en profitant d’avantages substantiels :

  • Vente en ligne, toute l’année, sans commissions. ;

  • Investissement limité : pas de risque financier excessif car pas de transport, d’hébergement, de stock… ;

  • Stands virtuels personnalisés ;

  • Présentation illimitée de leurs produits (Photos, Vidéos, PDF) ;

  • Géolocalisation ;

  • Exposer sur la thématique de leur choix ;

  • Prise de RDV et demande d’informations ;

  • Messagerie/Chat intégrée ;

  • Echanges live avec les visiteurs ;

  • Conférences en live pour 300 personnes ;

  • Possibilité de proposer des formations.

A propos de Patrice Marty, le fondateur

Patrice Marty est l’organisateur des 5 salons annuels du Bien-être, Bio & Thérapies qui se déroulent à Mandelieu, Lyon, Toulouse, Bordeaux et Ajaccio depuis 2014.

Devenus leaders dans leur région, chaque édition voit un grand nombre de visiteurs venir y puiser énergie et connaissances auprès des conférenciers reconnus ou acheter des produits sur les stands.

Et puis, il y a eu la pandémie de Covid-19… Comme toutes les activités accueillant du public, les salons ont dû fermer provisoirement leurs portes, privant les Français de précieux espaces dédiés au bien-être et à la vie saine au moment où ils en avaient le plus besoin.

Face à cette conjoncture, Patrice Marty a donc décidé de réagir en proposant une alternative numérique.

Dès mai 2020, il lance le 1er Salon du Bien-Être en ligne afin de ne pas priver les visiteurs d’un événement qu’ils suivent chaque année avec intérêt.

Aujourd’hui, il ambitionne de faire de ce salon innovant un leader dans son domaine.

Pour en savoir plus

Site web : https://www.salonbienetreenligne.com/

Facebook : https://www.facebook.com/salonbienetreenligne

Gamme vitalité BIO PLANÈTE : pour une routine 100% bien-être

Gamme vitalité BIO PLANÈTE : pour une routine 100% bien-être

Rien de mieux que quelques gouttes d’huile pour booster son quotidien après un hiver rude !
BIO PLANÈTE a pensé une gamme d’huiles traditionnelles pour une routine 100 % bien-être afin de tonifier et stimuler l’organisme. Appelée Vitalité, cette gamme regroupe une sélection de trois huiles origine France : l’huile de lin vierge, de cameline vierge et de chanvre vierge ; ainsi qu’une quatrième référence issue de graines d’Egypte : l’huile de cumin noir vierge. Naturellement riches en vitamines et acides gras essentiels pour un bon fonctionnement des cellules et du corps, leur pression à froid garantit leur teneur en nutriments bénéfiques. 

Qualifiées de superaliments, ces huiles bonnes pour le corps et l’esprit sont idéales pour une consommation quotidienne sous forme de cure ou intégrées à des recettes… des indispensables du placard !

Le lin, les bienfaits d’une production 100 % locale

Riche en acides gras essentiels alpha-linoléniques, acide gras polyinsaturé du type oméga 3, peu présents naturellement dans l’alimentation, l’huile de lin vierge France BIO PLANÈTE est, dans le cadre d’un régime équilibré, excellente pour prévenir les risques de cholestérol grâce à une consommation journalière de 2 g.

 250 ml, PVC : 5,99 €  – Disponible en magasin spécialisé bio

Huile de lin mode d’emploi

  • En cure : une cuillère à café rase par jour (4ml)
  • En cuisine : douce et dépourvue d’amertume, grâce à notre processus exclusif de filtration 3D, elle s’utilise uniquement à froid et accompagne parfaitement salades, préparations pour le petit-déjeuner ou encore légumes cuits

 

La touche française

L’huile de lin vierge France BIO PLANÈTE est produite à partir de graines de lin issues d’un partenariat durable avec des coopératives agricoles occitanes. L’Huilerie Moog a initié la démarche de construction de cette filière du lin dans le Sud-Ouest de la France, permettant ainsi de soutenir l’agriculture française et relancer des cultures locales. 

La cameline, un apport riche en oméga 3 et 9

La cameline, appelée aussi « petit lin », est une plante ancestrale à forte teneur en acide alpha-linolénique, un acide gras polyinsaturé de type oméga 3. Elle contient aussi de l’oméga-9. Dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée, elle contribue au maintien d’une cholestérolémie normale. 250 ml, PVC : 6,69 € – Disponibles en magasin spécialisé bio

Huile de cameline mode d’emploi 

  •  En cuisine : utilisée uniquement à froid, elle surprend grâce à son goût de légume frais, proche de l’asperge et de l’amande et est idéale pour la préparation de vinaigrettes et mayonnaises, en accompagnement de salades, de crudités, sauces apéritives ou encore plats à base de fromages blancs.  Dans le cadre d’une alimentation saine et variée, la cameline est un apport riche en oméga 3 et 9 

 

La touche française 

L’huile de cameline vierge France BIO PLANÈTE est produite à partir de graines issues de trois coopératives françaises partenaires, situées dans la Drôme, le Poitou-Charentes et la Haute-Garonne et le Gers.

 
Le chanvre, l’ingrédient tendance aux multiples vertus

Plante de plus en plus plébiscitée par les nutritionnistes, le chanvre présente un réel équilibre entre oméga-3 et oméga-6 : deux acides gras essentiels qui ne sont pas produits naturellement par le corps… D’où l’intérêt de les intégrer dans son alimentation ! Véritable cocktail de bienfaits naturels, le chanvre aide à maintenir un une cholestérolémie normale dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée.

 250 ml, PVC : 9,19 € – Disponible en magasin spécialisé bio

Huile de chanvre mode d’emploi 

  • En cure : 3 cuillères à café par jour (15 ml)
  •  En cuisine : d’un vert limpide, l’huile de chanvre révèle une odeur d’herbe fraîche coupée assortie d’un goût légèrement épicé. Elle est ainsi idéale pour accompagner salades, crudités, préparations petits-déjeuners et assaisonnements. Elle s’associe aussi parfaitement au miel ou à la moutarde pour affiner les plats chauds après leur cuisson

 

La touche française 

L’huile de chanvre vierge France BIO PLANÈTE est produite à partir de graines issues d’un partenariat avec des producteurs bretons. Qui plus est, la culture du chanvre est très respectueuse de l’environnement puisqu’elle ne demande que très peu d’eau. 

 
Le cumin noir, un allié santé du quotidien

Surnommé « l’or des pharaons », le cumin noir, aussi appelé nigelle, n’a aucun lien de parenté avec le carvi ou le cumin. Utilisée comme épice et remède naturel en Orient depuis plus de 2 000 ans, l’huile qui en est issue présente une forte teneur en acides gras polyinsaturés, ce qui contribue au maintien d’une cholestérolémie normale dans le cadre d’une une alimentation équilibrée. La nigelle est un des produits phare de la phytothérapie.

 100 ml, PVC : 6,49 € – Disponibles en magasin spécialisé bio

Huile de cumin noir mode d’emploi

  • En cure : une cuillère à café rase par jour, sans dépasser 12 à 16 semaines consécutives
  • En cuisine : consommée à froid, son goût fortement épicé s’accorde particulièrement bien avec des plats orientaux, des pains pitas, des pois chiches, des fromages et des haricots ainsi que dans des préparations petit-déjeuner 

 À noter : huile non indiquée pour les femmes enceintes et enfants de moins de 6 ans en raison des huiles essentielles qu’elle contient. Peut aussi être utilisée par voie dermatologique 

La touche orientale

L’huile de cumin noir BIO PLANÈTE est extraite de graines d’Egypte de grande qualité par pression douce, avant d’être filtrée une seule fois.

 

À propos de BIO PLANÈTE par l’HUILERIE MOOG

L’Huilerie Moog est la référence en matière d’huiles certifiées Bio en Europe. Pionnière de la Bio à travers sa marque BIO PLANÈTE, elle conçoit des huiles savoureuses, hautement qualitatives et innovantes qui contribuent à un mode de vie sain, associant convivialité et plaisir. Menée par ses convictions et sa passion, l’huilerie s’engage au quotidien pour une Bio éthique et moderne. Du juste prix au producteur à la recherche sans faille d’un packaging durable, elle milite pour une consommation responsable.

Harmonie universelle ou 5e Force

Harmonie universelle ou 5e Force

L’harmonie présente dans le vivant est semblable à une musique, avec ses clés, ses dièses et ses bémols. Je voudrais commencer cet article en citant VOLTAIRE : « L’univers m’embarrasse et je ne puis songer, que cette horloge existe et n’ait pas d’horloger » (tiré des Cabales).

 

Les 4 grandes forces

La physique classique nous apprend depuis les 17 et 18e siècles, avec Isaac NEWTON et Gottfried Wilhem LEIBNIZ une des premières grandes forces d’équilibre de l’univers : la force de gravitation.

Le siècle suivant, l’équation intégrale caractérisée par les données sur l’électromagnétisme de James Clerk MAXWELL permettait à un autre illustre physicien Hendrik Antoon LORENTZ de  »boucler » une deuxième force universelle, sans oublier Charles Augustin COULOMB bien sûr : la force électro-magnétique.

Nous arrivons au vingtième siècle avec le développement des connaissances sur la radioactivité. La force nucléaire forte est reconnue pour la cohésion entre nucléons (protons et neutrons) et entre particules élémentaires infra-atomiques, quarks, muons, gluons… bref toute l’entité atomique. Henri BECQUEREL et Pierre et Marie CURIE ont été les premiers découvreurs, pour le meilleur comme pour le pire ! (Bombes nucléaires).

Par ailleurs, la force nucléaire faible, quatrième des grandes forces qui nous régissent, a une bien plus courte portée. Elle interagit par l’intermédiaire des neutrinos (gauches et droits) et son rôle est fondamental. Sans elle, le soleil rayonnant serait incapable d’assurer la cohésion de la matière, et donc du VIVANT. Nous vivons en permanence dans un environnement radioactif (mais point trop n’en faut… ! Entre 0,8 et 0,12 mSv- milli-sievert ambiant = bruit de fond).

 

En connaitre un rayon

Les rayons ionisants qui nous traversent naturellement ont plusieurs origines :

  • L’espace avec ses rayonnements cosmiques ; nos corps sont  “bombardés” “transpercés”, par des milliards de neutrinos au Cm2 (Octobre 2015 Prix Nobel attribué aux physiciens TAKAAKI Kajita et Arthur D. Mc Donald). A noter que cette activité augmente avec l’altitude, pour doubler tous les 1500 mètres environ. (Gare au personnel navigant en aviation).

Toutefois, cela s’exécute sans affecter (nous dit-on) le moindre brin de notre ADN. Toutes ces forces cohérentes nous entraînent vers des réflexions sur beaucoup d’INCONNUS ; comment s’expliquent les pouvoirs du magnétiseur, du coupeur de feu à distance, des guérisseurs, et de bien d’autres phénomènes ! (Voire l’efficacité des prières) mais aussi de la méditation, aux effets aujourd’hui contrôlés par électro-encéphalogramme. Bref, de toute cette communication complexe qui se réalise entre cellules, organes, systèmes et finalement entre les êtres, c’est à dire le VIVANT (1).

  • Le globe terrestre avec sa radioactivité contenue dans les roches, les sols, l’eau et l’air, exhale un rayonnement gamma d’origine tellurique (et finalement naturel). Il correspond pour moitié à notre exposition à la radioactivité, l’autre moitié étant d’origine cosmique comme nous l’avons vu plus haut.

A cette irradiation naturelle, on peut ajouter l’irradiation d’origine médicale en provenance d’examens aux rayons X, radiodiagnostic en médecine nucléaire ou carrément des divers traitements radiothérapiques. Dans ces domaines, une radioprotection est généralement de rigueur (Ex : en dentisterie, on ne devrait pas réaliser une exploration panoramique des maxillaires, sans mettre un collier de plomb au patient pour protéger sa glande thyroïde). Est-ce toujours réalisé ?

De même notre alimentation courante n’est pas exempte de radionucléides surtout lorsqu’elle est importée. En effet, pour des raisons sanitaires, il est courant d’utiliser les rayons gamma stérilisants (issus de l’électromagnétisme) que ce soit sur les fruits du Brésil ou les cuisses de grenouilles de Chine. L’évolution des sciences va de plus en plus vite. Ainsi en radioactivité, le siècle dernier nous amène à réfléchir, de la bombe H d’Hiroshima/Nagasaki affreusement destructrice, au contenu de notre assiette alimentaire, de plus en plus responsable des maladies dites : de civilisation.

 

L’Energie…

Toutes ces nouvelles connaissances, nous ramènent à l’ENERGIE. Car en effet, l’énergie est à la base de la VIE. Sans ELLE nous n’avons plus de cœur, plus de cerveau, plus de force vitale… ! Tout mouvement est d’origine énergétique. Tout au long de notre vie, nous subissons plein de BLOCAGES qui ont cette origine énergétique. Petit à petit, les sciences médicales occidentales s’ouvrent à ce concept, à ces notions, souvent par déception des traitements chimiques. Cette notion d’énergie connue pourtant depuis des millénaires en Chine avec l’acupuncture, en Inde avec la médecine ayurvédique, chez les Amérindiens avec le chamanisme, de même chez les arabes avec Avicenne (Ibn Sinä) et enfin notre maître Hippocrate, ce grand oublié par l’ordre médical actuel (serment) dans ses leçons d’éthique. Oui, l’énergie circulante dérègulée est à la racine de la plupart de nos maladies actuelles. Les maîtres de Qi Gong savent qu’une véritable pharmacie physiologique du mouvement et des postures, peuvent soulager voire guérir, en levant simplement les blocages ou nœuds énergétiques. J’ai eu l’occasion de suivre et d’apprendre cela, lors de soins prodigués à ses patients, auprès d’un rebouteux-guérisseur très apprécié dans la région Rhône-Alpes. Il ne pratiquait qu’à travers l’énergie et des corrections alimentaires avec des résultats évidents.

Je voudrais donner ici comme exemple, l’engouement pour le principe « micro-onde ». Nous savons tous que l’efficacité de ces fours est provoquée par une rotation extrême et sur elles-mêmes des molécules d’eau dont sont chargés nos aliments (ex : le café ou les légumes… s’échauffent, mais non le récipient, qui lui est sec). En naturopathie, médecine intelligente s’il y en a, peut-on concevoir un tel processus dans notre apport alimentaire ? La réponse est : non. Les principes de cuisson asiatique (type wok) ou mieux encore (la vapeur prêchée par Marion Kaplan) sont de loin plus respectueux de la structure finale nutritionnelle.

 

Et l’information !

Dès la fin du siècle dernier des nobles chercheurs comme Solomon H. SNYDER brillant biologiste spécialiste en neurochimie et Candace B. PERT (Publient : molécules of émotions) nous ont montré comment les molécules naturelles du VIVANT composant nos cellules, transmettent de l’information à tout notre corps (voies neuro-médiatrices et neuro-hormonales). Ces informations dynamiques inter-cellulaires relient en quelque sorte l’esprit et le corps, à l’instar d’un computer analogique, par l’intermédiaire des amino-acides ionisés et composant nos protéines, ainsi que les différentes charges ioniques (polarité) des macro-et-oligoéléments… C’est cela à mon sens la  »dynamique de la VIE » et de la santé. Ce dynamisme physiologique régule à la fois notre inflammation et notre immunité. Ces bases biomoléculaires vont donc de nos émotions à notre mal être, voire de nos maux psycho-physiques et en définitive à la plupart de nos maladies.

Cela explique aujourd’hui les bienfaits des soins parallèles énergétiques et de la nourriture saine et biologique qui se charge d’entretenir cette dynamique de vie. De même, la physiologie tant humaine qu’animale peut bénéficier de l’apport des compléments alimentaires, suivant les spécificités des troubles de santé. Une bonne nutrition peut être maintenant qualifiée et quantifiée suivant l’âge, l’activité et le tempérament de chacun. De même en culture biologique, les plantes chétives peuvent bénéficier d’amendements appropriés suivant les terrains cultivés.

En ce qui concerne la biosynthèse protéinique des plantes, l’ingénieur-chercheur Joël STERNHEIMER a démontré que chaque amino-acide composant les protéines, est associé à une échelle d’ondes (du grave à l’aigu), c’est le concept des PROTEODIES. Ces ondes peuvent  “se corréler” dans un registre de notes musicales. Celles-ci seraient influentes sur la croissance des plantes, sans doute par un effet sur l’AUXINE (une des phytohormones qui contrôle les végétaux et leur ARN messager). Rappelons ici, que la musicothérapie continue d’apporter de jour en jour ses preuves d’efficacité comme régulateur des humeurs.

Pour ce qui est de nos terres, rappelons aussi les dangers des produits type Atrazine et autres perturbateurs endocriniens et/ou tératogènes (5000 tonnes répandues chaque année en France) .

De même la prestine, une protéine impliquée dans l’écholocation par ultrasons (principe biologique retrouvé chez les cétacés, les chauve-souris…) et l’audition dans le monde animal et humain, est très sensible aux différentes tensions électro-magnétiques. Et ce, que ce soit dans l’eau ou dans l’air.

 

Pensées et rêves éveillés de l’auteur

De Donald TRUMP aux plus grands climatologues, il y a aujourd’hui controverse. Certes, si l’on regarde les vicissitudes climatiques qui jalonnent notre histoire, la TERRE elle-même s’en est toujours à peu près remise, mais le vivant, en l’occurrence « les dinosaures », n’ont pas été épargnés. Plaisanterie dit le Grand CHEF aux USA, période cruciale pour l’humanité répondent les SAVANTS. Mais le réchauffement est-il la cause suprême de tout ce qui va mal sur notre planète bleue ?

N’y a-t-il pas un autre ordre harmonique, une cinquième force qui doucement s’éveille, et s’installe pour avertir et/ou punir ? une sorte d’intelligence universelle, ou du moins extra-terrestre… ? qui ne se révélerait à l’homme du 21e siècle, qu’aux travers de :

  • Tsunami sur une centrale nucléaire (Fukushima),

  • Tempêtes de sable au moyen orient (du jamais vu),

  • Feux devenus parfois incontrôlables en Californie, Portugal, Bornéo, Sumatra et pire encore en Australie,

  • Inondations et/ou sécheresses à répétitions, des volcans qui crachent leur trop plein y compris dans les océans,

  • Tempêtes cycloniques toutes bien baptisées : Eléanor, Zika, Carmen, Katrina, Harvey, Irma, Doriane

  • Jusqu’à notre cathédrale de Paris qui s’embrase… !

  • Voire aussi ces usines traitant  “le BRUT” et ses maudits déchets (AZF – Lubrizol… !),

  • Individus de plus en plus riches (8 personnes détiennent autant de richesse que la moitié la plus pauvre du monde, source Forb 2017),

  • Quant au psychisme des individus, il “s’étiole”, alcools, drogues, sexes, agressions, vols, (rien ne va plus dans la glande pinéale  “épiphyse” de l’humain),

  • Un nouveau virus d’origine douteuse  “covid – 19”, provoquant une panique mondiale.

  • Les nanoparticules en tout genre et poisons alimentaires disséminés.

  • Les attaques répétées, invasives et redoutables des criquets en Afrique de l’est….

Où sont les responsables ? Où allons-nous ?

Les bio-énergéticiens nantis de leurs appareils non sophistiqués (pendules, baguettes, antenne de lécher…) et en pleine résonance par rapport à l’homme/antenne cosmo-tellurique que nous sommes, constatent depuis longtemps une élévation énergétique globale. Pour ceux et celles qui s’intéressent à ce  “phénomène”, nous pouvons TOUS être en relation  “télépathique” avec le vivant sur la terre. Cette possibilité étrange doit être prise avec précaution certes, mais avec ouverture. Notre cosmos est lui aussi, en perpétuelle mutation. Le physicien Fritjof CAPRA et son équipe ont constaté depuis au moins trente ans, que la fréquence vibratoire de la terre s’élève d’année en année, avec bien sûr, ses conséquences ! Si l’on se réfère au principe de la relativité générale (énergie/matière/énergie) d’Albert EINSTEIN, on doit réfléchir à la responsabilité de l’humanité dans ce qu’elle suscite en transformations irrespectueuses de la matière organique.

Aujourd’hui des expériences sérieuses ont montré que le degré d’enroulement moléculaire d’un échantillon d’A D N humain peut être mesuré en évaluant son taux d’absorption de la lumière ultra-violette. Ce test permet de déterminer, si les brins de la double hélice de la molécule, sont enroulés de façon plus ou moins serrés.Ainsi, on peut juger des bienfaits physiologiques apportés par les exercices de cohérence et d’intention active, lors de séances de méditations, de prières et/ou de certaines formes de convictions profondes. Si l’on se réfère à la cohérence cardiaque, il a été démontré en 2003 par les Drs ROLLIN Mc CRATY, ATKINSON et TOMASINO (5) et en 2006 par YAN et al, des effets tout à fait bénéfiques sur nos différents organes et systèmes.

L’expansion démographique galopante mais pas vraiment reconnue dans ses aboutissements tragiques : toujours plus d’élevages intensifs et de cultures intensives, toujours plus de déchets et de voitures, de besoins en énergie, toujours plus d’agressions et de gaspillages sur les matières de notre planète. Que de maltraitances et d’irrespect ! Aujourd’hui notre “devenir” est essentiellement lié à l’économie et à ses princes (type Elon MUSK et autres), qui sans vergogne veulent maintenant s’emparer des richesses possibles de notre univers. Tout cela s’élabore de façon sournoise avant même que soit parfaitement régulée notre BIOSPHERE. On peut s’interroger sur d’autres façons de soutenir notre évolution, ainsi que le bien être de TOUS. Nous nous devons donc maintenant une écoute bienveillante de ce qui nous entoure. Elle s’inscrit comme une attitude déterminante et responsable ,dans la qualité de nos relations humaines et le devenir de nos progénitures. Nos concitoyens sont tellement occupés par ce qu’ils doivent faire pour  “paraître”, qu’ils en oublient simplement ce qu’ils doivent faire pour  “être” et continuer d’être. Attendons donc une nouvelle conscience universelle toute puissante d’harmonie, pour combler ce déficit humain. C’est cela l’espérance, une cinquième force, celle de “l’homéostasie” (1) sociale sur notre terre mère, fille de notre univers.

Nous savons que les fréquences de résonnance de la terre (champ magnétique), influencent les comportements humains et animaux, et sans doute tout le monde du VIVANT, avec ses effets sur la santé (coordination avec les grandes épidémies du passé). Elles influencent le cerveau, le cœur et tout le système nerveux autonome (Symp + P.Symp). Oeuvront pour la transformation de notre monde et de notre conscience. Nous ne vivons pas en  “absurdie” et le champ magnétique terrestre contient très vraisemblablement de nombreuses informations biologiques, pouvant relier tous les systèmes du vivant ; et les vivants entre-eux.(lire : Médecins du ciel, médecins de la terre de Maguy LEBRUN, éditions R. LAFFONT) .

Cette vision planétaire est et sera essentielle pour traiter les conflits sociaux, économiques et de bien être des différents peuples de la terre.Il faudra cependant que les pays adoptent une vision stratégique plus planétaire, plus cohérente, et plus intégrative en sachant l’enseigner à notre jeunesse… c’est la conclusion d’un éminent centre de recherches de NEW JERSEY s’interrogeant sur la cohérence sociale mondiale  “G.C.P” Université de Princeton.

 

La cinquième force

Bienvenue à une cinquième force, coordinatrice et unificatrice entre le VIVANT et l’UNIVERS, on l’appellerait tout simplement  “FORCE d’ATTRACTION et de VIE“, comme celle qui nous a permis dès 1940 d’ajuster une longueur d’onde précise, sur nos vieux postes de radio. Celle qui voit le jour, émet et reçoit les communications depuis la fin du 19e siècle sur nos antennes Popoviennes (2), mais aussi celle qui interfère sur le VIVANT du fait de la nocivité de ses ondes (3). Aujourd’hui, l’installation de la 5G paraît pour beaucoup d’entre NOUS, un nouveau progrès s’ouvrant sur divers domaines ! Mais qu’en pense le rhumatisant, le psychopathe ou cet hypochondriaque avec ses maux diffus, et surtout ce vrai physiologiste qui connaît l’influence de ces ondes  “externes” sur les ondes de la VIE et du fonctionnement de nos cerveaux et de nos coeurs (alpha, bêta, thêta, delta et gamma). Or, technicité oblige, il nous faudra installer de nouvelles antennes pour réception/émission (5G) tous les cent mètres ; avec un électro smog (4) de plus en plus compact et sans aucun doute dangereux.En 1957 mourait d’un cancer à 54 ans John von NEUMANN ce célèbre mathématicien qui écrivait: “pourrons-nous survivre à la technologie”. Nous commençons à connaître les différents impacts des CEM (champs électromagnétiques) sur nos organes et nos systèmes notamment le cœur et système nerveux. Comment pourrait-il en être autrement, lorsque les techniques nouvellement élaborées, ne tiennent plus compte des impératifs du vivant ! Nous savons également que la surexposition aux écrans provoque une dépression immunitaire, des atteintes de la cornées (vue), ils agravent également les symptômes de stress chronique en impactant nos glandes surrénnales.

Parce que les racines de la vie sont aussi les sources fatales de notre INHUMANITE dans notre inconscient, il serait grand temps de choisir un autre chemin. L’humanité aujourd’hui est étrange et insolite dans ses choix et les décisions ne  “s’embarrassent” pas de perspectives heureuses. Ainsi le hasard et/ou le désir et l’envie prennent souvent le pas sur l’utile, le nécessaire, le juste. Notre évolution est totalement “déconnectée”, ouverte à l’égoïsme et ce, malgré nos connaissances de plus en plus pointues, dans tous les domaines. Appelons à plus de bienveillance et de conscience, pour orienter le destin de tous les terriens que nous sommes et de leurs ENFANTS. Ne soyons plus les scorpions de notre planète (6). Nous avons les connaissances nécessaires, il nous manque simplement la volonté et la maîtrise de nos actes. Il nous faudra aussi savoir corriger le sens que nous avons du partage et de nos ambitions (les cimetières sont pleins de belles  “Pierres Tombales”). En cela, le Professeur Henri LABORIT me disait, il y a plus de trente ans : “Avons-nous bien compris Jésus Christ ?”.

Références :

(1) Homéostasie : maintien d’une auto-régulation dans la physiologie des différents systèmes des êtres vivants. Walter CANNON, Cl. BERNARD, Henri LABORIT ….

(2 ) Alexandre POPOV, Physicien Russe met au point  »l’ANTENNE » (fin du 19ème).

(3) 3000 scientifiques, médecins et ONG, dont PRIARTEM, nous sonnent l’alarme. (Mais il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre).

(4) Electro smog :  »brouillard support » d’une pollution électromagnétique très nocive aux vivants.

(5) Institut HEARTMath Boulder Creek – Californie/USA.

(6) En référence à la fable : La grenouille et le scorpion. L’énergie de guérison générée par l’homme a également été contrôlée par Hammerschlag , Marx et Aicking en 2014.

GCI =global cohérence initiative.

GCP=global consciousness project.

L’énergie de guérison générée par l’homme a également été contrôlée par Hammerschlag , Marx et Aicking en 2014.

Une meilleure immunité grâce à la vitamine D

Une meilleure immunité grâce à la vitamine D

Régulièrement à l’écolomag, nous parlons des bienfaits de la vitamine D sur notre corps. Notamment Véronique Liesse dans son article sur le Coronavirus et la nutrition, un geste barrière dont on parle trop peu ! nous rappelait que la vitamine D, présente en faible quantité dans certains aliments (poisson, beurre, oeufs…), équilibre le système immunitaire. Elle ne peut être fournie en suffisance que par une exposition au soleil (30 minutes par jour, bras et jambes nus) ET par une supplémentation (minimum 1 000 UI par jour et bien plus si vous devez la faire monter). Un apport quotidien est nettement préférable à un apport mensuel.

Et bien à l’émission Télématin de France 2, la chroniqueuse Christelle Ballestrero met en avant des nouvelles études et l’académie nationale de médecine et 6 sociétés savantes recommandent la supplémentation en vitamine D pour une meilleure immunité, donc pour vaincre la COVID !

79% des hommes et 81% des femmes n’atteignent pas le seuil optimal de vitamine D. Une supplémentation semblerait très utile !

Retrouvez le reportage de Télématin du 23 mars 2021 ici ou ci-dessous.

 

 

Dans un article nommé Vitamine d et covid-19 : la supplémentation présente-t-elle un intérêt ? du site vidal.fr nuance un peu ces propos sur le fait que cela permettrait de vaincre la COVID mais ils admettent les bienfaits de la vitamine D pour développer son immunité générale… Ils notent :

  • Le déficit en vitamine D semble être associé à un risque augmenté d’infections respiratoires aiguës et, à l’inverse, la supplémentation semble réduire ce risque chez les personnes carencées
  • au printemps 2020, une étude a observé que la mortalité de la COVID-19 augmentait de 4,4 % pour chaque degré de latitude au nord du 28e parallèle Nord, après ajustement pour l’âge (p = 0,031), donc avec une moindre exposition au soleil ;
  • la vitamine D est impliquée dans l’immunité innée et pourrait stimuler la synthèse de cytokines anti-inflammatoires et réduire celle de cytokines pro-inflammatoires, ce qui pourrait prévenir les formes sévères de COVID-19.

 

Le laboratoire Curcumaxx par exemple, propose de la vitamine D3 en supplémentation

Des textiles à la fibre d’argent

Des textiles à la fibre d’argent

Nous vous avions parlé de l’argent colloïdal (vous savez, cet oligoélément naturel reconnu pour ses propriétés antimicrobiennes, désinfectantes et antibiotiques), découvrez aujourd’hui les textiles à la fibre d’argent ! Proposée par le Laboratoire Bio Colloïdal, voici une gamme complète d’articles (gants, mitaines, t-shirts, pantalons, shorts, chaussettes…) pouvant être utilisée en complémentarité de l’argent colloïdal.

Pourquoi une gamme de textiles ?

L’argent est un antibactérien naturel puissant. Il permet l’élimination des bactéries, champignons et mycoses, soulage la peau irritée et stoppe les démangeaisons. Pour la peau, la fibre d’argent présente dans un textile offre de nombreux avantages : elle soulage les démangeaisons, améliore son état, diminue considérablement le prurit et empêche la surinfection bactérienne. Sans compter que la technique employée par le Laboratoire Bio Colloïdal permet également de réguler la température du corps (chaud en hiver, agréablement frais en été), réduire la transpiration et stopper les mauvaises odeurs corporelles.

En bref, dans quels cas les utiliser ?

• En cas de dermatite atopique : l’argent est un bactéricide naturel.

• En cas d’eczéma, psoriasis ou mycose : l’argent a des propriétés antibactériennes et antimycosiques. Il est également cicatrisant.

• En cas de transpiration accrue (hyperhidrose) : l’argent stoppe les odeurs corporelles, généralement en moins d’1 heure.

• Contre les charges statiques : l’argent est l’un des meilleurs conducteurs électriques.

Bon à savoir : Les textiles gardent leur efficacité même après de nombreux lavages en machine (40 °C).

Rendez-vous sur www.biocolloidal.fr – Pour tous renseignements complémentaires : 02 43 70 10 94 / contact@biocolloidal.fr

Huile protectrice des cheveux colorés

Huile protectrice des cheveux colorés

  • Préparation : 5 mn
  • Coût : ~ 4,5 € pour 30 ml
  • Difficulté : débutant
  • Conservation : 6 mois

 

Dans mon panier

  • Flacon Airless 30 ml
  • Éprouvette graduée 50 ml
  • 20 ml d’huile végétale de cranberry
  • 10 ml d’huile végétale de cassis bio
  • 10 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang complète bio

La recette

1- Mettez les huiles végétales directement dans le flacon.
2- Fermez-le et agitez.
3- C’est prêt !

Rituel de beauté

Deux petites baies aux grands effets allient leurs propriétés régénérantes, protectrices et embellissantes, pour apporter de l’éclat à la chevelure et préserver la couleur et la lumière des cheveux colorés. À appliquer sur l’ensemble de la chevelure. Laissez poser aussi longtemps que désiré, puis lavez avec un shampooing doux.

Conservation

Fabriqué dans des conditions d’hygiène optimales et gardé à l’abri de la chaleur et de la lumière, votre produit pourra se conserver au moins 6 mois.

Sérum  « super-antioxydant »

Sérum « super-antioxydant »

Préparation : 5 mn
Coût : ~ 4 € pour 15 ml
Difficulté : débutant
Conservation : 6 mois

Recette-serum

Dans mon panier

  • Flacon Laura 15 ml
  • 1 dosette de 10 ml d’huile végétale de cranberry
  • ½ dosette de 10 ml d’huile végétale de framboise
  • ½ dosette de 10 ml d’huile végétale de prune bio

La recette

1- Mettez les huiles végétales directement dans le flacon
2- Ferme-le et agitez
3- C’est prêt !

Rituel de beauté

Un sérum gourmand ultra-concentré en antioxydants, pour préserver la jeunesse et l’éclat de la peau ! À utiliser en tant que sérum sous votre soin habituel ou en guise de soin de jour et/ou de nuit.

Conservation

Fabriqué dans des conditions d’hygiène optimales et gardé à l’abri de la chaleur et de la lumière, votre produit pourra se conserver au moins 6 mois.

Sautez le  pas pour les serviettes hygiéniques lavables PliM !

Sautez le pas pour les serviettes hygiéniques lavables PliM !

Entre toutes les protections hygiéniques, on ne sait plus toujours où donner de la tête. PliM propose ainsi une solution française, durable et écologique pour ne plus se poser de question.

La marque a créé quatre gammes de serviettes hygiéniques 100% Made in France. Fabriquées en coton certifié GOTS (Global Organic Textile Standard), elles sont ultra-douces et ultra-absorbantes.

Grâce à la membrane intégrée, elles sont imperméables et respirantes, de quoi prendre soin la muqueuse sans tacher sa lingerie.

Leur utilisation est simple : À la fin de la journée, il faut laver la serviette à la main au savon écologique, la faire sécher et la réutiliser. Il est possible de la laver directement en machine avec le reste des vêtements, à 30/40°C pas plus. Cependant  vous pouvez le faire seulement en fin de cycle si celle-ci a été lavée à la main.

Bien entretenues, les serviettes lavables PliM vous accompagnent jusqu’à cinq à dix ans.

– Tout coton MEDIUM –

En 100% coton bio certifié GOTS sans polyester correspondant à un flux léger à moyen. Celle-ci n’est pas composée d’une membrane imperméable, mais l’association des tissus permet une absorption suffisante pour les pertes très légères.

prix : 17,00€

– Soie Medium – Flux moyen

En soie bio, “Peace silk” (réalisée de manière non violente), certifiée GOTS, elle respecte la peau et la muqueuse. 

prix : 20,00€

– Classic MEDIUM’O – Flux moyen

Sa forme arrondie fait qu’elle ne bougera pas dans la culotte.

prix : 19,00€

Disponibles en salons et magasins spécialisés bio / bien-être partout en France & sur www.plim.fr

 

À propos de PLIM :
« Osons vivre tout haut ce que notre intime désire tout bas »
Pionnière de l’hygiène intime saine & écologique depuis 2009 (Trophée de l’Innovation verte), PliM propose des produits pour le cycle menstruel, la maternité, les fuites urinaires, l’incontinence et l’hygiène. PliM travaille en étroite collaboration avec 2 ateliers spécialisés dans la confection de lingerie ou en habillement en Poitou-Charentes dont un organisé en SCOP, coopérative socialement participative et équitable, mais aussi avec l’Institut Français du Textile et de l’Habillement. PliM c’est aussi un réseau de plimettes qui promettent une politique de marque transparente. Points de vente : 800 revendeurs, salons bio et bien-être partout en France & sur www.plim.fr
Les Petit-beurre artisanaux et bio de Nature & Cie au rayon apéritif

Les Petit-beurre artisanaux et bio de Nature & Cie au rayon apéritif

Fidèle à ses engagements, Nature & Cie a mis au point un produit à la fois bio et sans et gourmand ! De plus, la gamme affiche un taux de en sel réduit*. Ces biscuits apéritifs, à la forme originale de Petit-beurre, ont donc tout pour plaire.

Les produits sont fabriqués de manière artisanale à Vallet en Loire-Atlantique et la recette est pur beurre français, sans huile de palme, sans conservateur ni arôme.

3  saveurs sont à découvrir en magasins bio et sur le site internet de la marque :

  • Comté et Piment d’Espelette – 80g
  • Parmesan et Basilic – 80g
  • Fromage, Cumin et graines et de Lin – 80g

Prix de vente conseillé : 3,50€

* Par rapport à la moyenne des biscuits apéritifs

Lancement de la 3e édition de Natexbio Challenge, accélérateur de projets bio

Lancement de la 3e édition de Natexbio Challenge, accélérateur de projets bio

Le secteur de la bio en France ne cesse de se développer depuis des années, ainsi que la création de nombreuses entreprises dans ce domaine. C’est pour fédérer les acteurs de la filière biologique que  Natexbio, la fédération des entreprises de transformation et de distribution de produits biologiques et écologiques, a été créée. Et pour contribuer à faire connaître les jeunes entreprises porteuses de projets bio, Natexbio organise pour la troisième année consécutive le Natexbio Challenge, qui vise à soutenir et à accompagner les projets en faveur de la bio et les solutions innovantes liées à la transformation ou à la distribution de produits bio.

Ce concours, véritable tremplin pour les porteurs de projets bio innovants, leur permet d’accélérer le développement de leur entreprise et d’accéder au réseau Natexbio.

Parmi plusieurs dizaines de propositions, dix auront la chance d’être défendues devant un jury de professionnels de la bio. Les 3 lauréats remporteront une subvention leur permettant de concrétiser leur projet. Ils bénéficieront d’un accompagnement personnalisé de la part de la fédération comprenant une meilleure visibilité de leur projet et des contacts privilégiés avec les acteurs de la filière biologique.

Présentation du concours

Ce concours, programme national destiné à accompagner les porteurs de projets innovants dans le domaine de la bio, est soutenu par de grands professionnels du secteur. Il donne un coup de pouce aux jeunes entreprises grâce à des subventions ainsi qu’un programme d’aide et d’accompagnement personnalisé !

À l’origine du projet

La Fédération Natexbio, qui est à l’origine du Natexbio Challenge, a pour volonté d’encourager et d’apporter un soutien à tous les porteurs de projets innovants et aux créateurs d’entreprises dans le secteur de la bio.

L’ambition pour cette 3ème édition est de recueillir davantage de candidatures que les années précédentes. Cinquante candidats ont tenté leur chance l’année dernière. Pour l’édition 2021, les organisateurs du projet espèrent recueillir entre 60 et 70 candidatures.

Les avantages du concours pour les porteurs de projets

En participant au Natexbio Challenge, les candidats pourront accéder au réseau professionnel du secteur de la bio. Ce concours leur permet de faire valider l’intérêt et la viabilité de leur projet, d’accélérer son développement pour maximiser leurs chances de réussite.

Les dix nominés :

  • auront un accès privilégié au réseau Natexbio ;
  • auront une présentation de leur entreprise et de leur produit sur le site de Natexbio ;
  • bénéficieront d’une communication nationale ;
  • et pourront se faire connaître à l’international en présentant leur produit sur le stand de Natexbio pendant le salon Natexpo.

Les trois lauréats :

  • recevront une dotation financière (1er prix : 15 000 €, 2e prix : 6 000 €, 3e prix : 4 000 €) ;
  • pourront nouer des contacts privilégiés avec les magasins bio ;
  • et disposeront d’un stand de 3 m² lors de la prochaine édition du salon Natexpo du 24 au 26 octobre 2021 à Paris.

Conditions de participation

Natexbio Challenge est ouvert aux entrepreneurs âgés de 18 ans minimumétablis en France, et ayant débuté leur activité depuis trois ans maximum.

Les candidats doivent exercer dans la filière bio, exclusivement dans la transformation ou la distribution de produits bio. Ils doivent également être en capacité de présenter un prototype du produit ou de la gamme de produits ou un descriptif détaillé d’un concept innovant de la distribution spécialisée bio afin que la pertinence de leur projet soit évaluée par le jury.

Enfin, ils doivent être dirigeants de leur entreprise et posséder au moins 50 % de son capital.

Les étapes du concours

La première étape est le dépôt des candidatures. Les personnes intéressées s’inscrivent sur le site de Natexbio Challenge en complétant le dossier de candidature avant le 31 mars 2021.

La deuxième étape est la sélection des dix nominés. Les critères de sélection sont :

  • l’originalité, l’innovation et l’écoconception du projet bio proposé ;
  • la pertinence de la proposition de valeur pour le consommateur ;
  • l’écoresponsabilité dubusiness model de l’entreprise ;
  • l’esprit entrepreneurial du porteur de projet ;
  • le packaging: la forme et les matériaux utilisés ;
  • le mode de production et l’origine des matières premières ;
  • l’impact social environnemental de l’entreprise ;
  • et les perspectives de création d’emplois.

La troisième étape est la désignation des trois lauréats par le jury, puis le démarrage de l’accompagnement personnalisé.

Les partenaires et le jury

Natexbio Challenge a le soutien précieux de grands professionnels de la filière bio, dont les syndicats Synadiet, Synadis Bio et Synabio, et les partenaires Cosmébio, la Confédération des PME, la Confédération Nationale des Junior-Entreprises, BPIFrance, l’Agence Bio, Ingrébio, Vitagora et Ecocert.

Le jury est également composé de professionnels du secteur de la bio. Ses membres sont des entrepreneurs du secteur de la transformation et de la distribution spécialisée bio qui ont suffisamment d’expérience et de solides compétences pour évaluer la qualité des projets proposés par les candidats.

À propos de la Fédération Natexbio

Natexbio, issu du regroupement de trois syndicats professionnels – Synabio (Syndicat National des entreprises bio au service de la filière agriculture biologique), Synadiet (Syndicat National des compléments alimentaires) et Synadis Bio (Syndicat National des distributeurs spécialisés de produits biologiques et diététiques) – et entretenant des liens étroits avec Cosmébio et Forébio, représente des entreprises de production et de transformation de matières premières biologiques et des entreprises de distribution de produits bio. Cette fédération existe depuis plus de soixante ans.

Natexbio organise plusieurs temps forts tout au long de l’année afin de fédérer les acteurs de la filière bio dont le salon Natexpo, le salon international et professionnel des produits biologiques, diététiques et écologiques et des compléments alimentaires et écologiques.

Pour en savoir plus

Site web Natexbio Challenge :  https://natexbiochallenge.com/

Site web Natexbio : https://www.natexbio.com/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/natexbio-challenge/?viewAsMember=true

Vitabio Cool dévoile 2 nouvelles recettes renversantes de Cool Fruits

Vitabio Cool dévoile 2 nouvelles recettes renversantes de Cool Fruits

Vitabio Cool apporte de la nouveauté à sa gamme Cool Fruits en y ajoutant deux recettes inédites. Une première met à l’honneur la poire de Provence et le kiwi de Nouvelle-Aquitaine quand la seconde associe la mirabelle de Meurthe-et-Moselle à la pomme du Val-de-Loire. Une annonce réjouissante pour les papilles des enfants qui s’exalteront de nouvelles saveurs venues tout droit de nos régions, agrémentées d’une touche d’acérola.

Deux nouvelles recettes de Cool Fruits pour que les petits-bouts explorent chaque jour de nouvelles saveurs. Dans sa première gourde, la marque a marié la douceur de la poire au goût acidulé du kiwi et dans la seconde, les notes parfumées de la mirabelle aux accents sucrés de la pomme. Tous deux accompagnés d’acérola, un super fruit plein de pep’s, ces mélanges originaux et sans sucres ajoutés* assureront aux enfants une pause pêchue et gourmande. En dessert à la maison, en délicieux goûter à la récré ou avant une activité, son format pratique s’adapte à toutes les situations et s’emporte partout !

* contient des sucres naturellement présents

Les deux gourdes sont notées Nutriscore A et 100/100 sur Yuka

Cool Fruits poire de Provence kiwi de Nouvelle-Aquitaine acérola et Cool Fruits mirabelle de Meurthe-et-Moselle pomme du Val-de-Loire acérola

3,59€ le pack de 4 gourdes x 90g et 9,35€ le pack de 12 gourdes x 90g

Disponibles dès maintenant en grandes surfaces, magasins bio, sur internet et sur www.vitabio.fr.

Les fruits de nos régions à l’honneur

Désireuse de donner le meilleur aux enfants, Vitabio élabore ses recettes en France à partir de fruits bio de nos régions, sélectionnés avec soin et à maturité.

Après être partie de Nouvelle-Aquitaine où elle récolte ses kiwis, Vitabio a pris la direction de la Provence à temps pour la cueillette de ses poires. Elle s’est ensuite rendue en Meurthe-et-Moselle réputée pour ses mirabelles avant de terminer son périple en Val-de-Loire pour y cueillir ses pommes.

La Boîte Nature : une box fun et solidaire pour vivre des moments complices en famille

La Boîte Nature : une box fun et solidaire pour vivre des moments complices en famille

Entre les règles de distanciation sociale, les confinements et couvre-feu successifs qui nous marquent depuis mars 2020, les familles rêvent désormais de sortir ensemble et de vivre de nouvelles expériences complices.

Il s’agit de sortir du tout-connecté pour reprendre le temps de se parler, de faire des découvertes, de voir autrement le monde qui nous entoure… Car le dépaysement se trouve parfois à deux pas de chez soi !

Le must : vivre ensemble des aventures fun et pédagogiques en pleine nature pour s’amuser, apprendre et éveiller la conscience des loulous aux enjeux environnementaux.

La box “La Boîte Nature”, lancée par Valérie Fleury Wüthrich, est une invitation à embarquer en famille pour un voyage passionnant : la découverte de la nature au fil des saisons.

Cette box mensuelle à imprimer permet aussi aux petits et aux grands de soutenir une belle initiative solidaire : pour tout abonnement annuel acheté, un abonnement est offert à une famille défavorisée.

Profiter des beaux jours pour s’éveiller à la nature

Avec l’arrivée du Printemps et du soleil, pourquoi ne pas savourer la douceur revenue en faisant de belles ballades ? Au-delà de la douceur ambiante, qui rend les activités outdoor très agréables, c’est la période idéale pour assister au spectacle fabuleux de la nature qui sort de son sommeil hivernal.

Il y a tant à voir et à faire !

La Boîte Nature, qui suit le cycle des saisons, propose des ateliers et des thématiques spécialement conçus pour l’occasion.

Le principe est simple : Les abonnés reçoivent par email 4 dossiers par mois (4 premiers lundis du mois), qui abordent un thème de la nature.

Ensuite, petits et grands vivent une véritable aventure en famille par le biais d’activités clés en main, diversifiées, concrètes et accessibles. Chacun y trouvera son compte, les enfants de cinq ans comme les ados, les parents comme les grands-parents, et les nounous comme les institutrices et instituteurs.

Une démarche éco-friendly

Le choix de créer une box numérique est le fruit de la volonté de Valérie de :

  • toucher un maximum de personnes ;
  • limiter son empreinte carbone ;
  • s’inscrire dans la mouvance zéro déchet : la box n’encombre pas la maison de nouveaux objets, la nature est la principale source des activités.

7 découvertes chaque mois qui vont émerveiller les loulous

Chaque mois, La Boîte nature aborde une thématique différente et est illustrée par un illustrateur de talent, qui invite les enfants dans son univers.

3 mini-documentaires

1 documentaire est consacré à la découverte de la thématique du mois (par exemple : les plantes sauvages, les petites bêtes du jardin, les arbres, etc.)
Les deux autres documentaires ciblent un élément particulier de cette même thématique (par exemple : les orties et le plantain pour le mois de mai « les plantes sauvages »).

2 histoires illustrées par l’invité·e du mois

Valérie écrit certaines histoires inédites, d’autres sont sélectionnées dans le répertoire des contes traditionnels.

1 défi pour faire un pas vers la nature

Il suffit d’une petite action concrète pour aller plus loin dans l’éveil à la nature. Ex : créer une réserve “nature” dans le jardin.

1 surprise 

Cette surprise prend la forme d’un jeu classique revisité à la mode « nature » : labyrinthe, cherche et trouve, coloriage, etc.

4 tutoriels

  • Une balade animée, pour vivre une expérience de découverte en promenade ;
  • Un jeu pour rencontrer la nature de manière ludique et coopérative ;
  • et Deux ateliers qui permettent d’expérimenter et de vivre la nature en la « bidouillant » ou en la goûtant, grâce à des recettes ou à la fabrication d’objets.

Pour en savoir plus

La Boîte Nature : https://www.boiteaficelles.com/la-box/                                              Site web : https://www.boiteaficelles.com/                                                           

Comment garder l’énergie de notre bel été pour éviter la dépression saisonnière ?

Comment garder l’énergie de notre bel été pour éviter la dépression saisonnière ?

L’automne est maintenant bien installé. L’hiver se profile et notre belle énergie de l’été commence à s’essouffler. Les mois de novembre et décembre sont connus pour être très difficiles à vivre, en raison de l’arrivée précoce de la nuit, qui débute dès 17 h 00 et ne finit pas avant 8 h 00, ce sont les journées les plus courtes. Cette année, les contraintes liées à la Covid-19 aggravent les ressentis. Il est temps de se protéger de la dépression saisonnière due au manque de lumière. Cette carence apporte des douleurs diffuses, voire même des pertes de vitalité, du stress, des troubles du sommeil, de l’humeur et une baisse de la libido… Ces phénomènes, connus scientifiquement, expriment le manque de lumière solaire sur nos cellules. Plongé dans l’obscurité, notre corps perd son équilibre biologique et nos énergies les plus intimes se trouvent modifiées.

Le rôle de la lumière

En effet, la lumière joue un rôle important dans la régulation de l’horloge biologique interne. Celle-ci contrôle plusieurs fonctions du corps suivant des rythmes bien précis, notamment les cycles d’éveil, de sommeil et la sécrétion de diverses hormones. Ainsi, la sérotonine, présente le jour parfois appelée « l’hormone du bonheur » et qui régule l’humeur, gouverne la production de la mélatonine, indispensable
à l’endormissement.

La Chromo-Luminothérapie Musicale Quantique est reconnue pour apporter de l’aide afin d’éviter la dépression saisonnière. Ce soin est un correctif lumineux et musical, sans effets secondaires. Il allie les propriétés de :

– la chromothérapie, c’est-à-dire le soin par les couleurs ;

– la luminothérapie : l’exposition à une source de lumière artificielle ;

– la musique, qui est tout aussi puissante que la lumière pour apporter rythme et harmonie, qui ont leur siège dans l’âme.

Il suffit de se poser confortablement devant son ordinateur et, à l’aide du logiciel L.E.M.Q. (Luminthérapie Energétique Musicale Quantique) installé sur son PC, de renseigner son biorythme et de choisir le soin adapté à nos carences.

La fréquence, la couleur et la musique fréquencées sont déterminées automatiquement par le programme et émises pendant 15 mn.

La rétine quantique transmet l’information à l’hypothalamus et l’hypophyse, qui les diffusent à toutes les cellules du corps.

Il s’agit donc d’un soin personnalisé. Ces soins peuvent être dispensés de chez soi par ce programme individuel ou par des praticiens formés à cette méthode de luminothérapie, à leur cabinet et en téléconsultation. Nous sommes des êtres de lumière, et nous en avons besoin pour vivre !

 

Renseignements : www.luminotherapie-formation.com

Martine Roux – Tél. : 06 48 23 86 97

Fondatrice de l’école de Chromoluminothérapie Musicale Quantique

Mail : mroux30240@gmail.com

 

Cristaux d’huiles essentielles Baies roses

Cristaux d’huiles essentielles Baies roses

Les Cristaux d’Huiles Essentielles à cuisiner Baies Roses sublimeront vos préparations par des arômes sucrés et chauds relevés de délicates notes poivrées.

Avec leur goût poivré et balsamique, elles apportent une note originale aux viandes blanches, foie gras, poissons, farces et salades. Elles sont délicieuses avec les fromages frais, salades de betteraves, haricots verts ou petits pois. Les Cristaux d’Huiles Essentielles® sont des huiles essentielles imprégnées à de la pulpe d’agave bleu cristallisée. L’ensemble est bio, naturel, végétal et super pratique !

Conseils pratiques

1 versée = 1 portion par personne.

Elle équivaut à 1/2 cuillerée à café rase de baies.

Les Cristaux d’Huiles Essentielles à cuisiner Baies Roses s’ajoutent en fin de cuisson, intégrées à des préparations ou se saupoudrent directement sur votre assiette !

Botanique

Les baies roses sont le fruit du faux poivrier Schinus molle terenbethifolius de la famille des Anacardiacées, un arbuste originaire d’Amérique du Sud et cultivé à Madagascar, La Réunion, l’Île Maurice… L’huile essentielle est obtenue par pression des fruits.

ACHETER CHEZ AROMANDISE

Cahier de 5 plantes alliées de la ménopause

Cahier de 5 plantes alliées de la ménopause

Le gattilier (Vitex agnus-castus.)

Ses composés actifs

Huile essentielle à cinéole et carbures sesquiterpéniques, flavonoïdes, iridoïdes, diterpènes, acide gras.

Ses propriétés

L’action la plus spécifique du gattilier (ou Agnus castus = agneau chaste) réside dans son impact gynécologique. Il agit non pas comme une hormone progestéronique, mais comme un antioestrogène et inhibe la libération de prolactine. Il est entre autres préconisé dans les troubles de la menstruation, les bouffées de chaleur, les troubles de l’humeur et l’irritabilité pendant la ménopause.

Comment l’utiliser ?

En tisane : 1 c. à s. de sommités fleuries ou 1 c. à c. de fruits par tasse. Faites bouillir 3 mn pour les sommités fleuries, 5 mn pour les fruits, laissez infuser 10 mn. Buvez 2 à 3 tasses par jour, 20 jours par mois, en dehors des repas, jusqu’à amélioration des symptômes.

 

L’aubépine (Crataegus spp.)

Ses composés actifs

Oligomères procyanidoliques, flavonoïdes, polysaccharides, triterpènes, stérols, acide phénolique.

Ses propriétés

Elle apaise les troubles du sommeil liés notamment à la ménopause.

Comment l’utiliser ?

En tisane : 1 c. à c. de sommités fleuries par tasse d’eau. Faites bouillir 1 mn, laissez infuser 10 mn. Buvez 1 tasse matin et soir jusqu’à disparition des symptômes.

Sous forme de teinture mère : 30 gouttes dans un verre d’eau matin et soir. Buvez 1 tasse matin et soir jusqu’à disparition des symptômes.

A noter, que vous pouvez l’utiliser sous forme de pollen frais. Le pollen frais d’aubépine est un allié essentiel de notre santé et joue un rôle important sur le système cardiovasculaire ainsi que sur le système nerveux. Il possède de nombreuses propriétés permettant de :

  • Réduire le cholestérol
  • Réguler la tension artérielle
  • Apaiser le système nerveux
  • Pallier aux problèmes d’insomnie, d’anxiété, de stress et de dépression

En vente chez l’Abeille Heureuse.

 

La sauge officinale (Salvia officinalis)

Ses composés actifs

Composés organiques (thuyone, bornéol, camphre, cinéole), tanins (acide rosmarinique), diterpènes, flavonoïdes (lutéoline, apigénine), acide ursolique.

Ses propriétés

Mimétique des oestrogènes, elle soulage les troubles de la ménopause, dont les bouffées de chaleur.

Comment l’utiliser ?

En tisane : 1 c. à s. de feuilles par tasse d’eau frémissante. Laissez infuser 10 mn. Buvez 2 à 3 tasses par jour après les repas, 20 jours par mois jusqu’à amélioration des symptômes.

Sous forme de teinture mère : 30 gouttes dans un verre d’eau, 2 à 3 fois par jour après les repas, 20 jours par mois, jusqu’à amélioration des symptômes.

Précautions d’emploi : contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitante, en cas de cancer hormono-dépendant et chez les personnes souffrant d’épilepsie. Évitez un usage prolongé par voie interne.

 

Le trèfle rouge (Trifolium pratense)

Ses composés actifs

Isoflavones (formononétine, biochanine, précurseur de la daidzéine et de la génistéine), huile essentielle.

Ses propriétés

Il soulage la fatigue, l’irritabilité et l’ostéoporose.

Comment l’utiliser ?

En tisane : 1 c. à s. de plantes par tasse d’eau frémissante. Laissez infuser 10 mn. Buvez 2 à 3 tasses par jour, 3 semaines par mois, en dehors des repas, jusqu’à amélioration des symptômes.

Sous forme de teinture mère : 30 gouttes dans un verre d’eau, 2 à 3 fois par jour, 3 semaines par mois, en dehors des repas, jusqu’à amélioration des symptômes.

 

La maca (Lepidium meyenii )

Ses composés actifs

Isothiocyanates, glucosinolates, alcamides, tanins, saponines, protéines, fibres, acides aminés (lysine, méthionine, tryptophane), oligoéléments (fer, cuivre, sodium, calcium, iode), alcaloïdes.

Ses propriétés

Adaptogène, en particulier grâce à la présence de tryptophane, la maca aide l’organisme à s’adapter à toute forme de stress et renforce le système immunitaire.

Aphrodisiaque, elle accroît la fertilité, augmente la vigueur sexuelle et combat la fatigue.

Elle réduit les symptômes liés à la ménopause, notamment : baisse de la libido, peau sèche, sécheresse vaginale, déséquilibre émotionnel.

Comment l’utiliser ?

En poudre : 1 c. à c. rase dans un peu d’eau, 2 fois par jour, jusqu’à amélioration des symptômes.

En gélules : 2 gélules matin et soir, jusqu’à amélioration des symptômes.

Sous forme de teinture mère : 30 gouttes dans un verre d’eau, 2 fois par jour, jusqu’à disparition des symptômes.

 

Nous pouvons citer aussi, le pollen de châtaignier, 

L’ange gardien de la circulation. Il agit favorablement sur la circulation sanguine et possède de multiples atouts :

  • Il stimule la circulation sanguine
  • Il agit sur les veines et renforce les capillaires
  • Il prévient la déminéralisation
  • Il réduit l’anxiété et permet de lutter contre la dépression
  • Il soulage les symptômes liés à la ménopause

La principale vertu du pollen frais de châtaignier se trouve dans ses propriétés antioxydantes remarquables. Contrairement à la version desséchée, le pollen frais congelé renferme des ferments lactiques et des levures vivantes qui en font un puissant antioxydant, riche en vitamines B. À ce titre, la capacité antioxydante du pollen frais de châtaignier est largement supérieure à tout autre aliment, même les meilleurs fruits et légumes.

Vous pouvez le trouver en vente chez l’Abeille Heureuse.

Comment dire stop à la malbouffe et faire les bons choix ?

Comment dire stop à la malbouffe et faire les bons choix ?

Depuis près de 15 ans, Alexandre Glouchkoff développe des systèmes d’information nutrition-santé holistiques applicables à l’ensemble des denrées alimentaires, bien avant l’élaboration du Nutri-Score et de tous les indicateurs utilisés par les applications actuelles. En tant que diététicien nutritionniste, sa problématique de départ a toujours été que les consommateurs évoluent dans un univers sans cesse grandissant de « malbouffe » où les bons choix sont de plus en plus difficiles.

Jusqu’à présent la grande majorité des industriels de l’agroalimentaire ont presque toujours choisi la mauvaise voie pour assurer et augmenter leurs profits (ce qui est tout à fait légitimes), en recherchant en permanence le moindre coût pour gagner sur la quantité et la masse. Malheureusement à nos dépens depuis de nombreuses décennies… plus d’un Français sur deux est en surpoids ou obèse, malgré les innombrables initiatives et programmes nutrition-santé qui se succèdent !

Pour avoir une nourriture de qualité, il faut nécessairement payer globalement un peu plus cher. Mais l’alimentation de qualité médiocre elle, coûte de plus en plus cher à la société en participant à l’explosion de nombreuses autres maladies chroniques non transmissibles (diabète, pathologies cardiovasculaires, cancers…), tout en fragilisant également les individus comme on le voit malheureusement par exemple avec la relation obésité-covid-19 qui a été mise en évidence.

Le surcoût engendré par l’achats de produits de meilleure qualité peut très facilement être compensé par le non-achat de denrées de piètre qualité et surtout sans aucun intérêt, à part le fameux “plaisir” mis à toutes les sauces par les industriels pour nous déculpabiliser et nous inciter à acheter avec bonne conscience… sans oublier le petit slogan du genre « Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas » ou encore « Manger 5 fruits et légumes par jour » qui au final, boostent les ventes des plus mauvais produits !

Comment choisir les bons produits ?

De très nombreuses initiatives de repérage de la qualité nutritionnelle des aliments ont déjà été mises en place, souvent différentes pour chaque pays, excepté pour le nutri-score qui tend à se généraliser en Europe, bien qu’il ne soit pas encore obligatoire pour les industriels.

Mais malheureusement la plupart de ces indicateurs sont trop souvent simplistes et/ou trop réducteurs. Ils sont trop peu discriminants pour des produits appartenant à la même catégorie et ne renseignent en rien des éventuels apports négatifs (additifs et ingrédients alimentaires indésirables, ultra-transformation alimentaire, sel, sucre…) ou positifs (qualité nutritionnelle, part de la composante végétale, labels de qualité, faible niveau de transformation industrielle) des aliments, pas plus que de la fréquence et quantité de consommation conseillées pour leur intégration au sein d’une alimentation équilibrée.

L’une des raisons principale de la croissance de cette « malbouffe », c’est l’incapacité du consommateur à identifier la qualité relative des aliments et donc à pouvoir les comparer les uns aux autres dans les rayons lorsqu’ils sont sensiblement au même prix.

Alors qu’il se retrouve face à des centaines de milliers de références disponibles à chaque instant, selon le canal de distribution, il est noyé dans le charabia illisible et incompréhensible des étiquettes, des publicités, des promotions permanentes, des pseudos-labels…

Pour mieux évaluer les produits et mieux manger, le consommateur a besoin d’un code lisible en un coup d’oeil. Le Nutri-Score, qui se généralise sur les emballages, a déjà fait ses preuves, non pas en estimant correctement la qualité d’un aliment seul, mais en améliorant potentiellement la qualité nutritionnelle globale du caddy de près de 10%. Mais il est temps maintenant d’aller plus loin !

Le Zediet-Score et l’Indice Mangez-Mieux sont basés sur des critères nutrition et santé scientifiquement reconnus.

Il font appel tout d’abord à un outil de profilage nutritionnel développé par deux chercheurs, Nicole et Michel Darmon, approuvé par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Grâce à la dernière évolution de cet outil, chaque aliment peut être évalué en fonction de ses apports nutritifs en rapport avec ceux dans sa catégorie d’appartenance (une huile ne sera pas disqualifiée par sa teneur en lipides).

Le Zediet-Score

La note du Zediet-Score, qui est utilisé sur ce site depuis 2013, est pondérée par de nombreux autres critères, nutritionnels (Nutri-Score, SAINcat/LIM optimisé, densité calorique et nutritionnelle, indice de satiété), mais aussi qualitatifs, telles la présence d’additifs et d’ingrédients indésirables (graisses hydrogénées, sirop de glucose, etc), l’évaluation des process de transformation et d’ultra-transformation alimentaires (indice de naturalité) subis par le produit et enfin l’existence de certains labels certifiés.

Cet algorithme complexe permet d’obtenir, pour chaque produit un score nutritionnel global harmonisé, noté de 0 à 100, le Zediet-Score, associé à une couleur ainsi qu’à un avis de consommation non culpabilisant. Soit une échelle de 7 catégories faciles à identifier visuellement.

 

L’Indice Mangez-Mieux

L’Indice Mangez-Mieux (IMM), finalisé cette année, va encore beaucoup plus loin, en réussissant à intégrer sous la forme d’un visuel unique, la qualité nutrition-santé, la fréquence et quantité de consommation conseillées pour tout produit alimentaire du commerce. Après un (très) court apprentissage intuitif, il devient alors très facile d’évaluer un aliment (vraiment) d’un seul coup d’oeil !

Ce nouvel indice reprend donc la base du Zediet-Score, sans afficher la note cette fois, en bénéficiant d’un retraitement supplémentaire pour permettre une présentation totalement innovante et encore plus holistique.

L’IMM est donc une nouvelle recommandation simple et visuelle, portant sur la  qualité nutrition-santé (5 niveaux de couleur), la fréquence de consommation conseillée (représentée par l’épaisseur du cercle extérieur – 5 niveaux) et la quantité à consommer recommandée (représentée par le diamètre du cercle intérieur – 5 niveaux) d’un produit alimentaire.

 

Mais du coup, on mange quoi ?

On peut bien évidemment manger de tout, mais en essayant de mieux gérer les fréquences et quantités de consommation des produits, car aucun aliment n’est réellement mauvais en soi. Seul le déséquilibre permanent entre les différents apports en produits sains et utiles pour l’organisme, ceux qui sont trop transformés et dénaturés et ceux plus orientés gourmandise et plaisir pose problème à long terme

Un objectif raisonnable pour rester proche des recommandations officielles en matière de nutrition (PNNS) serait de consommer dans la journée au moins les deux-tiers d’aliments (en termes de quantité) situés en « zone verte ».

Des chercheurs se sont déjà penchés sur la question et cela semble très souvent suffisant… Cela laisse donc beaucoup de marge pour continuer à varier tous les plaisirs… ou pas !

 

Des services 100% gratuits pour manger mieux

Rééquilibrage alimentaire

Afin de lutter contre la profusion des régimes farfelus, inefficaces et souvent dangereux, un eBook de rééquilibrage alimentaire est téléchargeable gratuitement pour vous aider à bien manger au quotidien et retrouver facilement une alimentation saine, gourmande et équilibrée…

 

Programme alimentaire personnalisé

En complément de cet eBook, un générateur de programme de rééquilibrage alimentaire gratuit et personnalisé en moins de 2 mn est disponible pour vous permettre d’atteindre plus efficacement vos objectifs…

 

Faire les meilleurs choix alimentaires

En exclusivité sur mangez-mieux.com, vous pouvez donc à tout moment utiliser le scanner de code-barre alimentaire gratuit pour évaluer vos aliments et produits préférés parmi plus de 100 000 référencés actuellement… En un seul clic, scannez le code-barre d’un produit alimentaire et obtenez directement un avis de consommation simple, clair et objectif !

 

Recettes de cuisine et courses

Alimentation, diététique, nutrition, santé … cela rime forcément avec recettes de cuisine saines, originales et gourmandes … mais pas forcément tristes ou light ! Ce site vous permet de découvrir plus de 850 recettes de cuisine créées et réalisées par Jow, l’application qui fait les courses et aide à faire à manger !

Ainsi vous avez vraiment tout à disposition pour manger mieux !

la néo tendance – Végan, flexi et Cie à Saint-Tropez

la néo tendance – Végan, flexi et Cie à Saint-Tropez

Politiquement correct et adoubé par la planète people, difficile d’ignorer ce mouvement engagé qui rayonne sur toutes les sphères de la société. La Vegan attitude est une néo philosophie gourmande, qui a de quoi séduire avec son éthique et ses valeurs bienveillantes qui prônent de façon indissociable le respect de l’animal et de la planète.

 

Vivre en harmonie avec son environnement, on reconnaît  le crédo  des néo-hippies du peace and love, déjà en vogue dans les années 70.  Né à San Francisco, le courant s’est largement  répandu aux États-Unis avant d’essaimer dans les pays scandinaves puis de se faire une place sur les 5 continents.

Débarrassé de son image ascétique, le végan a dépoussiéré  son réseau marginal et confidentiel. Bien plus qu’un positionnement diététique, il est aujourd’hui perçu comme un mode de vie agréable et bénéfique pour la santé, voire même chic et branché. 

D’après un récent sondage réalisé dans l’hexagone, il y aurait environ 2 millions d’adeptes végétariens ou végétaliens qui revendiquent haut et fort les impacts positifs du véganisme sur la santé, l’environnement et la protection des ressources. 

Il faut y ajouter les 10% de sympathisants en devenir qui envisageraient d’opter pour ce choix conscient dans l’assiette et dans la vie de tous les jours. Objectif avoué, rejeter la nourriture animale mais aussi tous les dérivés, les vêtements, fourrure et cuir, jusqu’aux produits de beauté testés sur des êtres vivants. 

Portés par une société mutante à la recherche de paix et d’harmonie, les Végans gagnent du terrain et remportent de multiples combats qui dénoncent les dérives du secteur alimentaire, des scandales sanitaires ou des cruautés et maltraitances animales.

Rien qu’en France, pas tout à fait végan mais sympathisante,  on estime qu’une grande partie de la population est « flexitarienne », c’est-à-dire décide de diminuer volontairement sa consommation de produits animaux pour des raisons de santé.

Stars des fourneaux, labels mode, livres de cuisine et personnalités engagées s’élancent eux aussi avec succès dans cette croisade diététique qui squatte les magazines et le grand écran. Parmi les ambassadeurs du mouvement végan sur le front international, activement présents dans le golfe de Saint-Tropez, citons Pierre Rabbi, le pionnier de l’agriculture raisonnée, la très active fondation Brigitte Bardot, ou encore Paul Watson, un défenseur acharné de l’océan et de sa faune.  

D’ores et déjà, les consommateurs semblent décidé à reprendre le pouvoir sur leurs assiettes et la « green attitude » commence à se faire remarquer sur nos tables. À Saint-Tropez, l’opération « VegOresto, Menu Végétarien » initiée par l’Office du Tourisme en collaboration avec l’Association Végan Var a déjà rallié sous sa bannière une douzaine de restaurants qui ont étoffé leur carte de suggestions végans : 

Gandhi, La Ponche, Le Pationata (Hôtel de Paris), Basilic Burger, La Table d’Augustin, L’Acacia (Château de la Messardière).

MESDAMES

MESDAMES

À toutes celles que nous admirons, sans qui nous ne serons pas là ! Vous êtes l’avenir de l’homme…

Hommage à Mesdames par Grand Corps Malade

 

Cahier de 5 grandes plantes antidouleur

Cahier de 5 grandes plantes antidouleur

La reine des prés 
(Filipendula ulmaria (L.) Maxim)

Dans l’Antiquité, la reine des prés était choisie contre les douleurs articulaires et les rhumatismes, avant de tomber dans l’oubli. On ne retrouve des traces de son utilisation qu’à partir du XVIIIe siècle. En1835, à Berlin, Karl J. Löwig isole et identifie l’acide salicylique, substance antiinflammatoire et analgésique, précurseur de l’aspirine (mot dérivant de l’ancien nom de la reine des prés : la spirée). La reine des prés fut alors largement exploitée en cas de fièvre, maux de tête, douleurs dentaires, manifestations articulaires douloureuses, tendinites, foulures, etc.

Comment l’utiliser ?

Les sommités fleuries s’emploient en infusion. Comptez 1/2 c. à s. pour 25 cl d’eau frémissante. Buvez 2 à 3 bols par jour, en cure de 21 jours. Vous pouvez aussi consommer la reine des prés sous forme de gélules.

 

L’écorce de saule blanc
(Salix alba L.)

Saule

Dans l’Égypte ancienne, le saule blanc est perçu comme un remède souverain pour lutter contre les fièvres et les douleurs. 400 ans av. J.-C., le médecin Hippocrate prescrit une décoction d’écorces de saule contre les inflammations articulaires. Quant à Dioscoride, il préconise des feuilles de saule écrasées dans du vin pour apaiser les rhumatismes et les douleurs lombaires. Il considère aussi l’écorce de saule comme astringente et la privilégie contre les crachements de sang. Au IIe siècle, Galien recommande la sève de saule comme cicatrisant.

Au Moyen Âge, le saule est délaissé, jusqu’à la fin du XVIIe siècle, où il regagne sa réputation de plante « antidouleur ». Par analogie avec l’écorce de quinquina, celle de saule sert notamment à lutter contre les fièvres dues au paludisme. Puis, au début du XIXe siècle, le principe actif de l’écorce de saule est isolé et identifié : la salicine, précurseur de l’acide salicylique, puissant anti-inflammatoire. Quelques années plus tard, on obtient sa synthèse chimique et celle de son célèbre dérivé, l’aspirine.

Comment l’utiliser ?

L’écorce de saule se consomme en décoction. Comptez 1 c. à s. d’écorce séchée pour 25 cl d’eau froide. Portez à ébullition 2 mn, puis laissez infuser 10 mn hors du feu. Buvez 3 bols par jour, en cure de 21 jours. Vous pouvez aussi consommer l’écorce de saule blanc sous forme de gélules.

Le saule peut aussi se consommer en pollen frais cru. 

  • Il aide à maintenir une vue normale
  • Il protège les yeux contre la conjonctivite
  • Il prévient l’apparition de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge)
  • Il aide à surmonter les traitements conventionnels des maladies de la prostate
  • Il renforce le système immunitaire

Le pollen frais de saule a une teneur élevée en xanthophylles (lutéine et zéaxanthine), des molécules de la famille des caroténoïdes, connus pour leurs propriétés antioxydantes. Ces molécules permettent notamment de filtrer la lumière bleue et de neutraliser les radicaux libres générés par les rayonnements solaires. La lutéine et la zéaxanthine permettent également de prévenir la dégénérescence de la rétine, la fameuse DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge).

Du fait de sa teneur élevée en vitamines B, E et C ainsi qu’en acides gras polyinsaturés, en antioxydants, en polyphénols, en minéraux et en oligo-éléments, le pollen frais de saule contribue à mieux supporter les traitements conventionnels liés aux maladies de la prostate, renforce le système immunitaire et ralentit le processus de vieillissement.

Le pollen frais de saule est également riche en vitamine B9, également appelée acide folique, nécessaire à la synthèse de l’ADN, des acides aminés et dans le traitement des tissus, particulièrement recommandée durant la grossesse.

Vous pouvez le trouver en vente chez l’Abeille Heureuse.

 

Le frêne
(Fraxinus excelsior L.)

Il est intéressant car ses vertus sont à la fois anti-inflammatoires, antalgiques et légèrement diurétiques. Son usage ne date pas d’hier puisque, dans l’Antiquité, Hippocrate le conseillait déjà (écorce et feuilles) pour soigner les rhumatismes. Aujourd’hui, on sait que le frêne – grâce à la fraxine, un glucoside aux qualités fébrifuges – stimule l’élimination de l’acide urique et de l’acide oxalique, dont l’accumulation dans les tissus provoque des inflammations et des douleurs. Selon l’intensité des douleurs, il est possible d’employer le frêne en simple infusion, ou en décoction pour un effet plus puissant. Les feuilles de frêne peuvent être salvatrices en application externe de compresses de décocter sur les articulations douloureuses.

Comment l’utiliser ?

Il est préférable de choisir les feuilles séchées pour l’infusion et l’écorce pour la décoction.

Pour l’infusion : Comptez 1 c. à s. de plante pour 25 cl d’eau frémissante. Faites infuser 10 mn. Buvez 2 bols par jour, en cure de 21 jours.

Pour la décoction : Comptez 1 c. à s. d’écorce séchée et grossièrement hachée pour 25 cl d’eau froide. Faites tremper dans l’eau froide pendant 15 mn, puis chauffez 10 mn. Prolongez l’infusion pendant 5 mn hors du feu. Buvez 2 bols par jour, en cure de 21 jours.

Astuce : Dans les deux cas – feuille ou écorce –, le frêne n’a pas très bon goût. Pour améliorer sa saveur, vous pouvez lui associer une plante acidulée (verveine citronnée, mélisse…) et sucrer le mélange avec un peu de miel.

 

L’harpagophytum
(Harpagophytum spp.)

Les peuples indigènes d’Afrique du Sud, comme les Bochimans, les Bantous et les Hottentots, ont depuis longtemps recours aux tubercules d’harpagophytum sous forme de décoction dans le traitement des rhumatismes et des douleurs digestives.

Cette racine pousse dans le désert du Kalahari, une vaste contrée aride où règnent des températures extrêmes selon les saisons. Ses divers surnoms – griffe du diable, araignée de bois, plante grappin – rappellent que cette plante a la caractéristique de s’aggriper aux pattes des animaux qui l’approchent pour disséminer ses graines.

L’harpagoside – un glucoside – apporte à la plante des propriétés anti-inflammatoires, anti-rhumatismales et modérément analgésiques. L’harpagophytum est d’ailleurs reconnu efficace contre toutes les douleurs articulaires, telles que l’arthrite chronique, l’arthrose, la polyarthrite rhumatoïde, l’ostéoarthrite, les maux de dos (lumbago…) et les tendinites. Agissant non seulement sur les articulations et les tendons, la plante favoriserait également la détente musculaire.

Comment l’utiliser ?

La racine d’harpagophytum se prépare en décoction. Comptez 1/2 c. à s. de racines séchées pour 25 cl d’eau froide.

Faites tremper dans l’eau froide pendant 4 h, puis chauffez jusqu’à ébullition. Faites infuser pendant 10 mn hors du feu.

Buvez 2 bols par jour en cure de 21 jours, loin des repas. Il est également possible de consommer l’harpagophytum sous forme de poudre de plante (en gélules) ou de teinture-mère (flacon compte-gouttes). Cette dernière forme est la plus indiquée si vous souffrez de problèmes digestifs.

 

La grande camomille
(Tanacetum parthenium (L.) Sch. Bip. )

Cette plante très courante ne doit pas être confondue avec les deux autres camomilles : la matricaire et la romaine.

La grande camomille – ou partenelle – était déjà connue dans l’Antiquité pour calmer les migraines et soulager les règles douloureuses. Au XVIIIe siècle, en Europe, on la considérait d’ailleurs comme l’un des remèdes les plus efficaces qui soient. En Angleterre, la grande camomille devint populaire car l’épouse d’un haut responsable de la commission nationale anglaise du charbon, souffrant de fortes migraines, fut guérie grâce à un mineur qui lui proposa d’en mastiquer les feuilles. Un célèbre médecin spécialiste des migraines entama par la suite plusieurs essais cliniques, qui contribuèrent à donner sa réputation à la plante. En France, elle faisait partie des plantes du Capitulaire de Villis de Charlemagne.

Elle possède une action anti-migraine, confirmée par plusieurs études scientifiques. On l’attribue à plusieurs facteurs : elle réduit la contraction des vaisseaux qui irriguent le cerveau, diminuant ainsi la compression dans la boîte crânienne ; elle favorise la production des neurotransmetteurs qui freinent le message douloureux ; elle agit aussi sur les médiateurs inflammatoires, contribuant ainsi à faire baisser l’inflammation.

La grande camomille est également antispasmodique, ce qui lui confère une efficacité certaine contre les douleurs des règles.

Comment l’utiliser ?

Les parties aériennes (feuilles et fleurs) se consomment en infusion.

Comptez 1/2 c. à s. de plante séchée pour 25 cl d’eau frémissante. Faites infuser pendant 10 mn. Buvez 2 à 3 bols par jour, en cure de 21 jours.

Exercice pratique d’autohypnose

Exercice pratique d’autohypnose

des Drs Françoise Couic Marinier et Laurent Briquet

Confortablement allongé·e ou assis·e, je laisse mon corps s’installer de plus en plus confortablement à chaque nouvelle expiration. Mon corps se détend et plus je suis détendu·e, plus mon esprit est prêt pour effectuer ce voyage en forêt.

Quelques images commencent à apparaître. Des arbres, des troncs… de la mousse… des feuilles… J’avance lentement sur le sentier bordé de feuilles, je respire les odeurs de la forêt, l’odeur vivifiante des sapins…

Ces odeurs entrent dans mes poumons avec l’air pur de la forêt et me donnent la force… la volonté… Le moment est tellement agréable que je décide de m’asseoir quelques instants sur une souche d’arbre, sans bouger, sans faire aucun bruit, afin de ne pas perturber la forêt…

Je suis tellement immobile et détendu·e que personne ne pourrait remarquer ma présence, alors que je suis assis·e sur cette souche d’arbre. J’aperçois deux renards qui se promènent à la recherche de nourriture, à quelques mètres de moi, ils ne m’ont même pas remarqué·e. Si je bougeais, ils s’enfuiraient aussitôt, mais je suis tellement immobile et tellement détendu·e que je ne fais plus qu’un avec la forêt. Les renards semblent attirés par un creux à la base d’un arbre. Huit petits lapins attendent à l’intérieur que leurs parents reviennent.

Le creux est étroit, mais le plus gourmand des deux renards réussit à pénétrer à l’intérieur en forçant l’entrée. Le renard gourmand mange un premier lapin, puis un deuxième. Ils sont tellement bons qu’il ne peut résister et il en mange un troisième et un quatrième. Il pense que s’il les mange tous, il ne craindra plus la faim pendant très longtemps. Il fait le choix de n’en laisser aucun à son compagnon, qui attend dehors et, bien qu’il n’ait plus faim, il dévore les quatre lapins restants. Son ventre double, puis triple de volume. Au moment de ressortir du creux de l’arbre, il ne parvient pas à sortir plus que sa tête, il panique. Il est pris au piège, désormais trop gros pour pouvoir s’en extirper… Son compagnon, impuissant, le laisse là et s’en va.

Toujours assis·e sur ma souche, il me semble avoir été l’unique spectateur ·trice de cette scène pleine d’enseignements : même les animaux doivent apprendre de leurs erreurs. Je suis resté·e tellement longtemps assis·e sur la souche que j’ai respiré beaucoup de parfums de la forêt et j’ai à présent plein de force et de courage en moi. Je me lève et marche à nouveau doucement dans cette forêt généreuse.

Je vais bientôt terminer cette promenade, mais, auparavant, je me demande quelle était la sensation la plus agréable parmi toutes celles que j’ai ressenties.

À présent que j’ai rechargé mes batteries en courage et en détermination, je compte de 5 jusqu’à 1, en visualisant les chiffres. Lorsque j’arriverai au chiffre 1, je serai revenu·e ici et maintenant et je pourrai ouvrir les yeux. »

Mincir durablement, c’est possible !

Mincir durablement, c’est possible !

Si s’alimenter est une habitude quotidienne, bien s’alimenter peut être une recherche de toute une vie, tant le sujet est complexe. Et cet enjeu est grandement partagé car, en France, 60 % des femmes et 30 % des hommes ont pour objectif de s’alléger*.

Entre malbouffe à portée de main, régimes qui ne cessent de se réinventer et courants tendance, comme le crudivorisme, le véganisme, le paléolithique ou le cétogène, les occasions de s’attaquer à notre bout de gras ne manquent pas… Oui mais, voilà, si les régimes commencent souvent par une perte de poids, la chute n’est souvent pas très glorieuse.

Dans la très grande majorité des cas, les régimes font grossir car ils finissent, tôt ou tard, par s’arrêter et notre organisme assimile la restriction alimentaire à une période de famine, contre laquelle il doit lutter.

Les régimes créent des frustrations et des dépendances alimentaires.

Alors, pourquoi ne pas plutôt se réconcilier avec son assiette et mincir lentement mais sûrement, sans frustration et même avec plaisir ? Visiter nos derniers articles parus pour récolter les conseils de nos experts…

 

* Évaluation des risques liés aux pratiques alimentaires d’amaigrissement, rapport d’expertise collective, ANSES, novembre 2010. 

Trouvez l'Écolomag

[table id=39 responsive=mode /]

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.