S'inscrire à la newsletter

SALON MARJOLAINE 2021 – QUE C’EST BIO DE SE RETROUVER !

Du 6 au 14 novembre 2021 au Parc Floral de Paris se tient la 45ème édition du salon Marjolaine : 9 jours de rencontres et de découvertes pour faire rimer plaisir et convivialité avec consommation bio, écologie et développement durable.

 

Partager, rencontrer, découvrir, goûter, toucher, sentir… Plus que jamais cette année, le salon Marjolaine sera le théâtre de moments uniques où convivialité, plaisirs et découvertes reprendront toute leur place. Pour les initiés comme les amateurs, chacun y trouvera les produits ou solutions pour (re)mettre l’agriculture biologique, l’écologie, le développement durable ou encore le bien-être au naturel au cœur de son quotidien.

Des envies largement partagées par de nombreux Français comme le démontre l’édition 2021 du baromètre de consommation et de perception des produits biologique en France (Agence BIO / Spirit Insight) : 9 Français sur 10 consomment des produits bio (au moins une fois par mois), 59 % d’entre eux ont changé leur comportement alimentaire suite à la crise sanitaire et privilégient désormais les produits locaux et circuits courts (+ 5 % vs 2019) ou encore près d’1 consommateur bio sur 10 a arrêté de faire ses achats en grandes et moyennes surfaces après le premier confinement et se tourne désormais vers la ferme et les producteurs locaux.

L’expression sans aucun doute d’un besoin de retrouver des contacts plus humains, d’échanger, de partir à la rencontre de ceux qui font ces produits, de connaître les origines de ce que l’on consomme, de redonner du sens à son acte d’achat, de consommer en pleine conscience : des perspectives offertes à travers les 600 exposants présents au Parc Floral pendant toute la durée du salon. Ces experts et passionnés viendront également nourrir la curiosité des visiteurs et satisfaire leur besoin de découverte et d’apprentissage grâce à des conférences, ateliers ou encore des parcours thématiques.

Un seul objectif : régaler les cœurs et les corps !

 

LE MANIFESTE MARJOLAINE

Marjolaine appelle toutes les personnes souhaitant participer à leur échelle à la construction d’une société du vivant, respectueuse de la terre et de celles et ceux qui y habitent à signer son Manifeste : 9 propositions concrètes pour soutenir les producteurs bio et défendre une consommation responsable. Pour rejoindre la communauté Marjolaine, soutenir le mouvement, découvrir les propositions et signer le Manifeste, rendez-vous sur : https://www.change.org/ManifesteMarjolaine

 

À PROPOS DE SPAS ORGANISATION

SPAS ORGANISATION est le plus grand organisateur en France d’événements grand public et professionnels dédiés à la bio, à la nature, au bien-être et à l’art de vivre. SPAS Organisation totalise 30 manifestations, des espaces tendances, ainsi qu’une place de marché en ligne.

  • Les salons Bio et Nature : Marjolaine (Paris), Vivre Autrement (Paris), Naturally (Paris), Permae (Paris), Vivez Nature (Paris)- 
  • Les salons professionnels : medFEL (Perpignan), Natexpo (Paris, Lyon), Natexpo International Tour (programme itinérant)
  • Le réseau des salons Zen & Bio en régions : Zen & Bio (Angers, Bordeaux, Lyon, Nantes, Tours), Artemisia (Marseille), NaturaBio (Lille), Respire La Vie (Poitiers, Rennes, Vannes)
  • Les salons Bien-être et Art de vivre : Bien-être Médecine Douce (Paris, Lyon, Marseille), Les Thermalies (Paris, Lyon), Zen (Paris), Saveurs des Plaisirs Gourmands (Paris)
  • Les espaces Tendances : SPAS révèle les tendances de demain et les met en lumière via des espaces dédiés : Bio & Vegan, ViniBio et le Rendez-vous de la Conscience sur ses salons grand public.

Sevellia.com : site de vente en ligne offrant un choix de plus de 40 000 produits bio & naturels. Les visiteurs peuvent ainsi faire leurs achats toute l’année auprès des 600 producteurs, artisans et distributeurs sélectionnés.

Été 2021 : incorporez la spiruline dans votre routine

Les beaux jours sont de retour, c’est le bon moment pour (re)mettre en place de bonnes habitudes ! Et si cette année vous faisiez un pas de plus vers un corps en bonne santé ? Découvrez comment intégrer la spiruline, une micro-algue hyper protéinée aux nombreux bienfaits sur l’organisme.

La spiruline, c’est quoi ?

La spiruline est une micro-algue d’eau douce. Aujourd’hui considérée comme un “super aliment”, notamment pour sa teneur exceptionnelle en protéines, elle existe depuis plusieurs milliards d’années.

Egalement source naturelle de minéraux, notamment de fer, de calcium et de magnésium, c’est une algue riche en vitamine B12, ce qui en fait un complément parfait aux régimes végétarien et vegan.

Plusieurs études ont aussi montré qu’une consommation régulière de spiruline pouvait réduire le “mauvais” cholestérol sanguin et les inflammations. Enfin, prise en cure, la spiruline a une action “détox”; elle élimine en douceur les toxines accumulées dans le corps.

Comment consommer la spiruline ?

La spiruline de Natésis existe en différents formats et conditionnements, facile à intégrer, sous forme de cure, dans votre vie quotidienne. Pour une consommation facile et un dosage simplifié, optez pour des compléments alimentaires sous forme de comprimés. La spiruline en poudre sera quant à elle facile à incorporer dans des boissons fraîches et des recettes de saison.

Les bienfaits d’une cure de spiruline en été

Les bienfaits de la spiruline sont nombreux. Vous avez donc tout à gagner à incorporer cette micro-algue dans votre alimentation.

Boostez votre énergie grâce à cette micro-algue

La spiruline peut facilement s’intégrer dans une collation rapide et saine. La plupart des snacks et barres énergétiques du commerce sont remplis de sucre et d’hydrates de carbone qui provoquent un pic d’insuline et dont l’énergie disparaît rapidement, avec à la clé, un coup de pompe assuré !

Ce n’est pas le cas avec la spiruline ! Cette microalgue vous fournit une énergie lente et régulière. Excellente source de protéines et de graisses saines, elle apaise la faim, et aide à la concentration. Elle permet également d’améliorer la qualité du sommeil, induisant ainsi plus de tonus et d’endurance.

Recette d’energy balls à la spiruline

Ingrédients pour 5 energy balls :

  • 70 g de dattes dénoyautées
  •  80 g de mélange d’oléagineux (noix, amandes, noix de cajou…)
  • 10 g de spiruline en poudre
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • facultatif : graines de chia, noix de coco râpée, poudre d’amandes ou de noisettes…

Mixez les dattes, les oléagineux et le miel, puis formez des petites boules dans le creux de la main. Selon l’envie, roulez vos energys balls dans des graines de chia, de la noix de coco râpée, de la poudre d’amandes… A déguster en cas de petites faims.

Prenez soin de votre peau avec la spiruline

Riche en vitamine E, sélénium, tyrosine et antioxydants, connus pour leurs effets anti-âge, la spiruline prend soin de votre peau. Sa concentration en calcium, fer, phosphore et vitamines aide également à lutter contre les radicaux libres pour purifier et restaurer la vitalité de la peau. Enfin, la spiruline accélère le renouvellement des cellules, ce qui permet à votre peau de guérir plus rapidement, notamment en cas de cicatrices ou de brûlures superficielles causées par le soleil. Son action détoxifiante permet d’augmenter le métabolisme de la peau et d’éliminer les cellules sèches qui lui donnent un aspect terne. Vous pouvez l’utiliser en interne ou mélangée à du gel d’aloé vera ou à une crème neutre, comme masque pour le visage !

Intégrer la spiruline dans vos smoothies et boissons d’été

Sains, rafraîchissants et faciles à réaliser, en été, les smoothies verts ont la cote. Ils permettent de faire le plein de nutriments tout en se faisant plaisir !

L’intérêt des smoothies verts

Les smoothies constituent un petit-déjeuner estival complet et simple à réaliser. Il suffit de mixer des fruits et légumes frais de saison avec de l’eau plate, une boisson végétale (de soja, d’amande ou encore d’avoine) ou de l’eau de coco pour commencer la journée en pleine forme !

L’idée d’un smoothie épinard, céleri, concombre ne vous fait pas rêver ? Respectez la règle du 70% de légumes et 30% de fruits. Les fruits (pomme, pêche, abricot, fruits rouges, banane…) adouciront le goût de votre boisson, sans trop augmenter son indice glycémique. Pour un petit déjeuner “santé”, ajoutez-y une cuillère à café de spiruline bio. Sa richesse en acides aminés essentiels vous apportera une dose de protéines complètes, indispensable pour bien débuter la journée. Elle vous apportera également des antioxydants, essentiels à la santé de votre peau, de vos dents, muqueuses et tissu squelettique et une bonne source de vitamines et minéraux (K1, fer, chrome, manganèse…).

Recette de smoothie vert à la spiruline

Ingrédients pour 1 personne :

  • 2 légumes verts de saison (jeunes pousses d’épinards, concombre, céleri branche…)
  • 1 fruit (pomme, kiwi, pêche, fruits rouges…)
  • 200 ml d’eau, de boisson végétale ou d’eau de coco
  • 1 cuillère à café de spiruline
  • des glaçons (facultatif)

Mixez les légumes, le fruit et la boisson, puis ajoutez une cuillère à café de spiruline et des glaçons si vous le souhaitez. A déguster rapidement.

Sources : Cheong S.H., Kim M.Y., Sok D.E., et al., Spirulina prevents atherosclerosis by reducing hypercholesterolemia in rabbits fed a high-cholesterol diet, J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo), 2010

Deng R., Chow T.J., Hypolipidemic, Antioxidant and Antiinflammatory Activities of Microalgae Spirulina, Cardiovasc Ther., 2011

8è édition des Trophées de l’Excellence Bio : l’Agence BIO et le Crédit Agricole dévoilent les lauréats

POUR CETTE 8E EDITION DES TROPHEES DE L’EXCELLENCE BIO : L’AGENCE BIO ET LE CREDIT AGRICOLE RECOMPENSENT LE GAEC DE LORAN (GERS) ET GRAINE DE CHOC (SOMME)

L’Agence BIO et le Crédit Agricole dévoilent les lauréats de la 8E édition des Trophées de l’Excellence Bio, qui récompensent les actions innovantes et exemplaires réalisées par la filière bio.
Le jury, présidé par Estérelle Payany, critique gastronomique et autrice de livres de cuisine a retenu huit finalistes, parmi lesquels les deux heureux gagnants : Le Gaec De Loran
et Graine de Choc qui reçoivent un prix de 6 000 € ainsi que deux coups de cœur du jury qui reçoivent, quant à eux, un prix de 1 500 €. Les lauréats recevront officiellement leur Trophée lors d’une remise des prix qui se déroulera le mercredi 22 septembre 2021 à l’occasion du Salon Tech&Bio à Valence.

 

CATÉGORIE PRODUCTEURS

LAURÉAT Clément Nédellec (Occitanie) pour Le Gaec De Loran

De retour à la ferme familiale après une expérience à l’étranger, Clément Nédellec a construit un système vertueux autour d’un élevage bio 100 % à l’herbe apportant qualité nutritionnelle du lait et préservation de l’environnement.

En savoir plus : https://www.agencebio.org/les-trophees- de-lexcellence-bio/gaec-de-loran/

COUP DE CŒUR DU JURY Pierre Pujos (Occitanie)
pour son projet « Agroécologie de territoire »

Au cœur du Sud-Ouest, Pierre Pujos a construit un projet global et cohérent sur la base de la complémentarité des systèmes agricoles: les céréales, l’élevage ovin et l’auto-fertilité dans le but de lutter contre l’érosion des sols.

En savoir plus : https://www.agencebio.org/les- trophees-de-lexcellence-bio/pierrepujos/

 

CATÉGORIE ENTREPRISES – ASSOCIATIONS

LAURÉATE Béatrice Maire (Hauts-de-France) pour Graine de Choc

Béatrice Maire a fait le pari de proposer un produit sain et gourmand à base de de févérole bio et locale, légumineuse encore peu utilisée en alimentation humaine : Tartimouss.

En savoir plus: https:/www.agencebio.org/les-trophees-de- lexcellence-bio/graine-de-choc/

COUP DE CŒUR DU JURY Pascal Le Guern (Bretagne) pour Messidor

Depuis 14 ans, Pascal Le Guern maîtrise sa production de pain du champ à l’assiette en choisissant des blés anciens puis en s’appuyant sur la méthode Respectus Panis afin de conserver les qualités nutritionnelles de son pain.

En savoir plus : https://www.agencebio.org/les- trophees-de-lexcellence-bio/messidor-2/

 

LE COUP DE CŒUR NOUVELLE-AQUITAINE, LA PREMIÈRE ÉDITION RÉGIONALE !

INTERBIO Nouvelle-Aquitaine, association interprofessionnelle bio régionale et les caisses régionales du Crédit Agricole présentes dans la région* ont organisé une déclinaison régionale sous la présidence de Marie-Luce Ribot, rédactrice en chef des magazines chez Sud Ouest, pour désigner leur coup de cœur Nouvelle-Aquitaine et lui attribuer un prix de 1 000 €.

Philippe Leymat, viticulteur bio en Corrèze a ainsi été récompensé pour son projet de création d’une zone de biodiversité d’1 hectare au milieu de 7 hectares de vigne bio. Ce projet comprend 4 axes : agronomie, expérimentation, pédagogie et tourisme. La remise des prix aura lieu à l’automne.

En savoir plus : https://interbionouvelleaquitaine.com/trophees-bio-de-lexcellence-coup-de-coeur-na/

*Aquitaine, Pyrénées Gascogne, Centre France, Charente-Maritime Deux-Sèvres, Charente Périgord, Centre Ouest et Touraine Poitou

L’Agence BIO et le Crédit Agricole se félicitent du succès de cette nouvelle édition qui reflète le bio d’aujourd’hui : un bouillonnement d’idées, des convictions et des valeurs au-delà du bio comme l’inclusion, la qualité de vie, la rémunération des agriculteurs et bien sûr leur engagement pour des produits bons, sains et un environnement protégé.

Pourquoi prendre de l’Omega Source : les bienfaits insoupçonnés des Oméga 3

Avez-vous besoin d’une supplémentation en Oméga 3 ? Ces acides-gras essentiels que l’on trouve en quantité dans les huiles de poisson présentent de nombreux bienfaits pour la santé. Découvrez, avec Natésis, les avantages à se supplémenter en Oméga Source, et comment consommer les Oméga 3.

Oméga 3 : quels bienfaits ?

Les oméga 3 DHA (acide docosahexaénoïque) et EPA (acide eicosapentaénoïque)  jouent un rôle important dans le fonctionnement du cerveau et de la rétine et participent à la santé du système cardio-vasculaire. Connus pour améliorer l’humeur et l’immunité, ils seraient également efficaces pour réduire les dommages oxydatifs et l’inflammation dans le corps (arthrite, maladies inflammatoires chroniques…).

On retrouve notamment ces acides gras dans les poissons gras comme le saumon, le hareng ou la truite et dans certaines huiles végétales comme celles de noix, de colza ou de cameline.

Les différentes sources d’Oméga 3

Indispensables à notre bonne santé, les oméga 3 ne peuvent toutefois être apportés que par l’alimentation ou la supplémentation. Si les compléments alimentaires ne sont pas destinés à remplacer une alimentation saine et équilibrée, il peut être utile, à certains moments de la vie, de se supplémenter en oméga 3, notamment en cas d’alimentation déséquilibrée, de pratique sportive intense, à partir de 50 ans, pour prévenir la santé cardio-vasculaire et les troubles métaboliques ou en période de post-partum.

Les compléments alimentaires Omega Source de Natésis, apportent tous les bienfaits des EPA et DHA contenus dans l’huile de poisson qui les compose. Issu d’huile de petits poissons sauvages des mers froides, Oméga Source contient 65% d’Oméga 3 dont 34% d’EPA et 24% de DHA. Pour cette gamme de compléments, la marque Natésis a choisi la qualité Epax, pour des fish-oils certifiées Friend of the Sea. Ce label garantit une huile issue de poissons élevés dans une démarche de développement durable.

Compléments alimentaires ou alimentation : que choisir pour les Oméga 3 ?

Mais quelle est la différence entre les Oméga 3 issus de l’alimentation naturelle et ceux issus des suppléments d’huile de poisson comme l’Omega Source ?

L’OMS recommande de varier ses sources d’acides gras, en alternant la consommation de :

  • Poissons gras comme les saumons, les sardines, les maquereaux, les truites de lac et le thon.
  • Sources végétales comme les noix, les graines de lin, les choux de Bruxelles, le tofu, les huiles de canola, de colza, de cameline, les avocats, les graines de chia, etc.

L’avantage de se tourner vers des compléments comme Omega Source de Natésis est de pouvoir s’assurer un apport suffisant en acides gras, mais aussi de :

  • Contrôler la qualité et la provenance des huiles de poisson : en effet, le label Epax vous garantit une huile de qualité, peu oxydée, et produite en conformité avec les réglementations européennes de la pêche durable.
  • Connaître la teneur précise en EPA et DHA
  • Doser facilement les gélules, et donc la quantité d’Oméga 3 dans votre journée
  • Bénéficier du label de qualité QualitySilver Ice, qui permet une huile conservant toutes ses propriétés nutritionnelles.

Sources :https://www.nccih.nih.gov/health/omega3-supplements-in-depth

Je Navigue Je Trie : 18 nouveaux ports embarqués cette année !

Au moment où les premiers vacanciers s’apprêtent à partir en bord de mer, l’association Gestes Propres lance la 11e édition de sa grande opération « Je Navigue, Je Trie » dans les ports de plaisance. L’objectif : lutter contre les déchets marins et développer le recyclage, avec le message :

« Rien par-dessus bord, tous mes déchets au port ! »

Cette opération est très appréciée des plaisanciers et des équipes portuaires qui disposent d’un dispositif complet et efficace : l’an passé 280 000 plaisanciers ont été sensibilisés et 40 % des ports participants ont constaté une hausse du tri sélectif grâce à l’opération.
Cet été, et jusqu’à la fin de la saison de plaisance, le puissant dispositif de collecte et de sensibilisation sera déployé dans 72 ports en France, en Italie et à Monaco, dont 18 nouveaux ports grâce auxquels les scores de l’an passé devraient être largement dépassés.

Un puissant dispositif pour un double objectif
« Je Navigue, Je Trie » affiche clairement son double objectif : rapporter les déchets au port et les trier. Pour l’atteindre, l’opération permet aux ports qui hissent le pavillon d’offrir à leurs plaisanciers des outils trilingues (français, anglais, italien) de collecte, incitatifs et facilitateurs, signalés par une affiche explicative. Des cabas réutilisables dédiés au tri des emballages (avec rappel des consignes) sont remis aux plaisanciers à leur arrivée et un distributeur de sacs poubelle (30L) pour un self-service 24/24 est à leur disposition sur le port.

Pour cette nouvelle édition, les ports distribueront également des cendriers de poche aux amoureux de la navigation, une grande première pour lutter contre les mégots en mer. Pour compléter le dispositif jusqu’au local poubelle des ports, des affiches expliquant clairement les consignes de tri ont également été remises.

Les équipes des ports seront aussi mobilisées auprès des plaisanciers pour les sensibiliser à la problématique des déchets marins et leur fournir toutes les informations nécessaires.

4 partenaires engagés aux côtés de Gestes Propres
L’opération est réalisée en partenariat avec Citeo, le ministère de la Transition écologique, le label Pavillon Bleu ainsi que le Groupe Barbier, fabricant des sacs poubelle éco-conçus de GESTES PROPRES (composés à 80% de matière recyclée, imprimés à encre à l’eau).

2020 : 280 000 plaisanciers sensibilisés
Malgré une année marquée par la pandémie de la Covid-19, l’opération, parrainée par François Galgani de l’IFREMER, a connu un véritable succès et permis de sensibiliser 280 000 plaisanciers au tri de leurs déchets à bord, mais surtout à ne rien jeter en mer ! En 2020, 35 000 cabas réutilisables dédiés au tri des déchets recyclables et 71 000 sacs poubelle pour les autres déchets ont été distribués aux navigateurs de l’été. L’opération a un impact positif sur le tri : 40% des ports ont constaté une augmentation du tri sélectif dans leurs bacs en 2020 et estimé que la conformité, au regard des consignes de tri en place, était satisfaisante à 83%.

Édition 2021 « Je Navigue, Je Trie » : les 72 ports participants
Tous labellisés Pavillon Bleu (sauf*)

Intérieur
Port St-Georges, Nancy
Port de Rives, Thonon-les-Bains
Port de l’Arsenal, Paris*- New
Port de La Villette, Paris* – New
Nogent sur Marne*- New
Port Ilon, Saint-Martin La Garenne- New
Cergy*- New
L’Isle Adam- New
Cappy*- New
Rouen- New

 

Manche & Atlantique

Dunkerque Marina*- New
Port Vauban, Gravelines* – New
Calais Marina*- New
Boulogne Marina*- New
Etaples- New
Saint-Valery-sur-Somme
Dieppe*
Dives-Cabourg-Houlgate
Ouistreham
Port de Diélette, Tréauville
Port Chantereyne, Cherbourg
Saint-Quay-Portrieux, Saint-Quay-Port-Armor
Binic
Paimpol
Marina du Château, Brest*
Port du Moulin Blanc, Brest*
Port de Morgat, Crozon
Loctudy*
La Flotte*
Port Joinville, Ile d’Yeu
La Rochelle*
Saint-Denis d’Oléron
Boyardville, Saint-Georges-d’Oléron*
Le Douhet, Saint-Georges-d’Oléron*
Port Médoc, Le Verdon sur Mer*
Quai Emmanuel Garnier, Les Sables-d’Olonne*
Port de la Vigne, Lège Cap Ferret- New

 

Méditerranée
Argelès-sur-Mer
Saint-Cyprien
Narbonne
Port du Chichoulet, Port Vendres en Domitienne
Cap d’Agde
Frontignan
Carnon
Port Camargue, Grau du Roi
Calanques de Port Miou, Cassis
Port St-Pierre-des-Embiez, Six-Fours-les-Plages
Port Saint-Pierre, Hyères les Palmiers
Bormes-les-Mimosas
Le Lavandou
Marines de Cogolin
Vieux port, Saint-Raphaël
Port Santa Lucia, Saint-Raphaël
Cavalaire sur Mer*
Port Pierre Canto, Cannes
Vieux Port, Cannes*- New
Port Gallice, Juan les Pins- New
Saint-Florent (Corse)
Bonifacio (Corse) – New
CNTL (Cercle Nautique & Touristique du Lacydon), Marseille
Port Notre-Dame, Saint-Chamas*- New
Port-Vendres*
Canet en Roussillon*
Sainte-Marie la Mer*
Port-Leucate

 

Monaco

Port Fontvieille*
Port Hercule*

 

Italie

Autorita portual di Savona
Marina di Alassio
Calla Cravieu, Celle Ligure
Porto Venere
Porto Mirabello, La Spezia

 

 

 

GESTES PROPRES sur le web et les réseaux sociaux :

Site internet : GestesPropres.com

Twitter : @GestesPropres

Facebook : facebook.com/GestesPropres

Instagram : @Gestes_Propres

 

 

Quelles sont les différences de fabrication entre des encens traditionnels et des bâtonnets parfumés ?

Il est aujourd’hui courant de confondre les bâtonnets trempés du commerce et les encens traditionnels. Pourtant, ce sont deux méthodes de fabrication bien différentes à ne surtout pas confondre :

Les encens véritables sont produits suivant les méthodes de fabrication traditionnelles. Les ingrédients utilisés sont des matières premières naturelles de grande qualité, pour un mode de fabrication artisanal ; en totale opposition avec les encens trempés dans des bains de solvants et parfums de synthèse que l’on retrouve très généralement commercialisés à disposition du grand public.

Plus précisément, les encens traditionnels constituent plusieurs étapes de fabrication :

Premièrement, la préparation d’ingrédients comme de la poudre de bois et de plantes, d’aromates, d’épices, de résines aromatiques et d’huiles essentielles.

Deuxièmement, le mélange et le malaxage des ingrédients sous forme de pâte.

Troisièmement, la transformation de la pâte en bâtonnets par extrusion ou par roulage de la pâte à la main sur un bâtonnet de bambou.

Vient enfin la dernière étape, le séchage et le conditionnement.

En revanche, les bâtonnets trempés que l’on retrouve facilement dans le commerce consiste en un façonnage de bâtonnets sans arôme avec des méthodes de fabrication beaucoup plus simples et rapides : les bâtonnets sont ensuite trempés dans un bain liquide contenant une base de parfums, de solvants, et de colorants en majorité synthétiques.

Les bâtonnets sont ensuite séchés et conditionnés.

Il faut donc faire attention à ne pas faire d’amalgame sur tous les encens, alors que c’est une famille de produits très variés qui ne transmettent pas les mêmes vertus.

Il existe des encens très émissifs, dont il faut limiter l’usage. Il existe également des encens de mauvaise qualité qui n’apportent pas suffisamment de bénéfice produit aux consommateurs et dont l’emballage revendique souvent le contraire.

Pour remédier à cela, veillez à :

  • Consulter la liste des différentes certifications/logos/labels inscrits sur l’emballage du produit comme « 100% naturel » et « ICEA » garantissent un cycle de production écologique, le respect de la réglementation sur la santé du consommateur et l’absence de produits de synthèse.
  • Préférer les encens fabriqués avec des ingrédients naturels : les composants émis ont de nombreuses propriétés aux effets positifs pour le bien-être que les encens trempés dans des parfums de synthèse n’ont pas.
  • Privilégiez les marques françaises responsables : elles respectent la réglementation sur les ingrédients autorisés et sont régulièrement contrôlées.
  • Adaptez la durée de combustion (masse brûlée) au volume de la pièce. (Un encens japonais de 13 cm, durant 30 minutes convient à une chambre ou une salle de bain. Pour les toilettes, coupez-le en 2 !)
  • Utilisez occasionnellement les encens les plus émissifs. Ex : Pour un encens en résines à brûler sur un charbon, une ou deux fois par mois est raisonnable. 

Quelle est la réglementation concernant les encens ?

Les encens sont considérés par les autorités européennes comme des mélanges chimiques, peu importe leur composition.

La réglementation qui les concerne est donc celle des produits chimiques : Reach et CLP.

C’est pourquoi les mentions réglementaires, signalant les dangers et les précautions d’usage, doivent être présentes sur les emballages à destination des consommateurs. Et cela même pour des encens 100% naturels : la réglementation ne fait pas de différence entre les produits composés d’ingrédients d’origine naturelle et ceux composés d’ingrédients synthétiques.

De nombreuses molécules présentes dans la nature sont réactives et potentiellement dangereuses. Le terme « naturel » n’est pas synonyme de non-dangerosité.

 

Un appel au crowdfunding pour Kitsoo, la 1ère marque française de location de vêtements par abonnement pour bébés de 0 à 2 ans.

Kitsoo s’adresse à tous les jeunes et futurs parents de France avec son offre de location de vêtements par abonnement. Tous les vêtements sont made in France et en coton bio. 

750 000, c’est le nombre de naissances en France chaque année. Ces mêmes enfants grandissent à une vitesse fulgurante, imposant aux parents de changer régulièrement de vêtements simplement à cause des tailles qui évoluent ou de la saison. Il faut donc réinvestir dans une garde-robe fréquemment. En plus de la dimension non écologique, par la surproduction de vêtements, les habits peuvent représenter un budget important pour certaines familles. Autre chose, les vêtements trop petits trainent dans les placards et deviennent vite encombrants si on ne s’en débarrasse pas. Kitsoo a donc pour ambition de proposer une alternative économique et écoresponsable à cette consommation de vêtements. 

Kitsoo propose aux parents la possibilité de souscrire à un abonnement mensuel, leur donnant accès à une multitude de vêtements couvrant la quasi-totalité des besoins vestimentaires de l’enfant. Économiques, écoresponsable et solidaires, les P’titPacks seront déclinés en 3 tailles différentes : le pack standard (10 pièces), le pack medium (15 pièces) et le pack premium (20 pièces). De plus, les parents auront la possibilité d’ajouter des vêtements en option, en fonction de leurs besoins et leurs préférences. 

Ils pourront utiliser à volonté nos produits jusqu’à ce que les tailles ne conviennent plus. Ils demanderont alors le renvoi d’un nouveau pack, auquel sera joint un bordereau de retour pour assurer l’acheminement des anciens articles jusqu’au dépôt. Les vêtements seront alors lavés par un professionnel tiers, puis remis à la disposition d’autres parents. Enfin, les pièces usagées subiront une remise en condition puis seront données à des associations humanitaires partenaires qui assureront la distribution de ces vêtements auprès de familles défavorisées.

Cette offre s’adresse principalement aux parents francophones pour le moment, soucieux de l’environnement, qui cherchent à bien habiller leur bébé sans toutefois dépenser énormément d’argent.

Les abonnements sont déjà disponibles en pré-commande à tarif réduit sur KissKissBankBank !

Votre contribution permettra le développement de ce nouveau mode de consommation durable, grâce à la contribution solidaire. Les fonds collectés participeront en effet au financement du premier stock, permettant ainsi de délivrer le meilleur service, le plus rapidement possible.

Cette campagne KissKissBankBank, qui contient des cadeaux dans chaque formule de précommande proposée, nous a déjà permis d’atteindre 50% de notre financement !

Les vignerons durables aident le climat !

Comment stocker du CO2 dans les sols agricoles, dans les vignes :

  • restituer au sol les bois de taille,
  • enherber entre les rangs de vigne,
  • éviter de labourer,
  • apporter des “engrais” organiques (bois broyé, compost, …)

Toutes ces actions favorisent la biodiversité, la vie des sols, et augmentent la fertilité et le stock de CO2 dans les sols

et donnent des vins de terroir, sains, enchanteurs !

Plus d’infos sur notre site vinsdurables.fr

Une bonne idée pour agir avec les enfants ! L’Extraventure des vacances !

Découvrez l’Extraventure des vacances pour vos enfants entre 6 et 12 ans ! 🙂 

Éducatif et ludique, ce cahier de vacances “pas comme les autres” a été créé par des experts en psychologie et créativité spécialisés dans le développement personnel des enfants.

Il sera le compagnon de vacances de vos enfants, pour les aider à développer leur créativité, leur sens de la communication et leur autonomie !

Pour tous : un super trésor à la clef !

Retrouvez l’Extraventure des vacances disponible au format digital, mais aussi en print dans une superbe édition limitée de 30 exemplaires !

Vous aussi, vous voulez des vacances enrichissantes pour vos enfants ?

 ➡ Le cahier est déjà disponible en pré-commande : https://www.extrafamily.fr/livre

Connaissez-vous Les oiseaux de passage, le guide de voyage nouvelle génération d’humains à humains ?

Pour vous, ce qui est important dans un voyage, ce sont les rencontres ?

Le guide de voyage alternatif Les oiseaux de passage lance une nouvelle plateforme avec des séjours et catalogues thématiques pour encore plus d’immersion dans les communautés locales. Une interface plus intuitive qui permet de fabriquer ses propres voyages à la découverte des récits et hospitalités des Passeurs de voyage. 

Les Passeurs de voyages, ce sont ceux qui accueillent, partagent et proposent leurs offres sur lesoiseauxdepassage.coop. Ils sont réunis par destination en communautés locales d’hospitalité. Tous les membres partagent les mêmes valeurs d’hospitalité, de coopération et d’humanité.

Les guides de voyage sont conçus par ces communautés locales : ce sont des invitations à découvrir leurs récits, leurs bons plans et leurs créations.

Strasbourg, Poitiers, le Lubéron… Les oiseaux de passage nous font faire le tour de France. Et même le tour du monde avec des séjours en Italie, en Espagne, en Islande et à La Réunion ! 

Le nouvel espace voyageur comporte une Fabrique de voyage. On peut sélectionner ses adresses et ses inspirations préférées, puis construire soi-même son propre séjour en mêlant aussi bien des offres à réserver en direct que des contenus culturels ou des recommandations à découvrir une fois sur place.

À travers le catalogue de séjours “À portée de rail”, la plateforme de voyage Les oiseaux de passage nous invite à des voyages écologiques. Faits d’escales, d’histoires et de rencontres, il peut s’agir de lignes locales atypiques, d’itinérance de gares en gares ou encore de gares en activité ou réaménagées. Le but est d’inspirer des voyages singuliers, au fil du rail, en France et en Europe, en privilégiant l’arrivée en train et l’utilisation des mobilités douces sur place.

Vous pourrez par exemple faire une escapade à vélo autour du bassin d’Arcachon, arpenter le canal du Midi à la rencontre des producteurs locaux ou encore découvrir la culture et les paysages de la Roumanie à travers la randonnée pédestre.

lesoiseauxdepassage.coop prône un autre voyage. Pour eux, le voyage est une histoire qui s’écrit au gré des rencontres et des lieux visités . Et pour vous ?

Connaissez-vous la Sylvothérapie ?

Les arbres sont vivants. Pourtant, nous connaissons peu leur mode de vie. Actuellement des études et articles expliquent le fonctionnement et le pouvoir des plantes et des arbres. Des documentaires nous montrent la relation possible entre l’homme et les arbres. Le livre de Peter Wohlleben, « la vie secrète des arbres », a connecté le grand public avec la communauté des arbres, ce qui amène de plus en plus de monde en forêt. La forêt a toujours fait partie de la vie des hommes, tant pour lui apporter des ressources que pour l’accompagner dans les célébrations de la vie et comme lieu spirituel universel.

Chaque arbre à une histoire, une symbolique, une énergie, des propriétés qui lui sont propre. Un guide en sylvothérapie pourra vous expliquer les propriétés de ceux qu’il connait, et vous raconter ce qu’ils ont à nous transmettre. De belles histoires se cachent parfois dans les légendes, et souvent, vous ne choisissez pas « votre » arbre par hasard…

Apprendre à les connaitre et retrouver des savoirs ancestraux sur la forêt, nous rend plus en lien avec la vie, avec nous-même, avec le monde.

Ce qu’apporte une expérience en sylvothérapie :

Une reconnexion avec les éléments et la nature

Un renforcement du système immunitaire

Une baisse de la pression artérielle

Une nette diminution du stress

Une meilleure concentration

Un regain d’oxygène

Une joie profonde.

Sans oublier l’émerveillement, l’euphorie, et l’incroyable bien-être qui perdure plusieurs heures, voire plusieurs jours (selon le temps d’immersion) !

Plus d’informations sur www.forestterhappy.com

Qui était Hildegarde de Bingen ?

Qui était Hildegarde de Bingen ?

Bénédictine, Abbesse et femme emblématique de son époque (1098-1179), Hildegarde de Bingen, née en Allemagne, a marqué toute l’Europe par son rayonnement, dans le domaine de la politique, le féminisme, la musique, la spiritualité et la médecine.

Son enseignement favorise la santé de l’Homme dans ses dimensions physiques, psychologiques et spirituelles.

Cette médecine douce conçue au Moyen-Âge est restée vivante. Elle garde une pertinence exceptionnelle à notre époque, y compris compte tenu des avancées de la science.

Célèbre en Europe du Nord, Hildegarde de Bingen est de plus en plus connue en France.

 

Sainte, femme d’action, visionnaire

 

(Source : L37 – Les secrets de bien-être d’Hildegarde De Bingen – Mélanie Schmidt-Ultmann – Leduc.s Éditions)

  • Hildegarde de Bingen, depuis son enfance, est une mystique que l’on devine en dialogue avec sa dimension sacrée. Sa vie de religieuse est principalement tournée vers le développement de cette dimension spirituelle.
  • Depuis l’âge de 8 ans, elle reçoit une riche éducation en termes de chants, botanique, musique et pharmacologie avec un esprit cultivé à la fois intuitive, artistique (composition de chants sacrés, œuvres poétiques …) et intellectuelle, réfléchie, puissante et pénétrante dans ses pensées.
  • Sa connaissance du corps, de la santé de l’homme, son esprit pratique de médecin ayant à soigner concrètement les malades venus au monastère (à son époque les monastères faisaient office de clinique et leurs jardins des simples de pharmacie).
  • Sa stature de femme politique portant avec courage la force de ses convictions vers les puissants de son époque : papes, rois et empereurs compris.
  • Son charisme de dirigeante ayant en charge la vie physique et le développement spirituel de ses moniales pour 2 abbayes.

 

Principes de santé d’Hildegarde de Bingen 

 

Voici quelques principes d’Hildegarde : 

  • La santé de l’homme est celle de son corps, de son esprit et de son âme.
  • Il faut alimenter ses trois dimensions par les aliments adaptés. Travail spirituel, équilibre intellectuel et psychique, accomplissement social vertueux.
  • Les actions, le mode de vie, les pensées sont fauteurs de santé ou de maladie tout comme les aliments, l’air, l’environnement.
  • Les différents tempéraments humains ont des forces et des faiblesses différentes, il convient de le prendre en compte dans le diagnostic et les traitements.
  • Certains aliments provoquent la tristesse, la dépression, le mal de vivre. D’autres aliments, au contraire, rendent joyeux. Ces aliments sont source de santé et de vitalité pour le corps, mais aussi pour l’âme qui vit alors dans la sérénité et la joie

 

D’un point de vue pratique pour la vie quotidienne, il convient de cultiver une harmonie globale du corps, de l’esprit et de l’âme.

 

  • Par l’alimentation « Hildegardienne » : consommer les aliments de la joie comme l’épeautre, le Galanga…etc. (Véritable guérisseuse par les plantes et naturopathe dans l’âme, vous pouvez retrouver aujourd’hui de nombreuses tisanes à base de plantes aux vertus médicinales sur le marché comme le Thym, la camomille, la verveine citronnée…etc.)
  • Supprimer ou réduire les aliments qui favorisent « la bile noire » : privilégier une alimentation diététique riche en végétaux et pauvre en produits animaux.
  • L’hygiène de vie, l’exercice
  • L’environnement émotionnel, l’accomplissement social
  • Les pratiques spirituelles : prière, méditation

 

Les principes de vie et de santé qu’elle a expérimentés, conçu et développé par écrit en particulier dans «Causae et curae» «Les causes et les remèdes», dans «Physica» (Encyclopédie de la nature) ou dans «Scivias» (écrits visionnaires et mystiques) ont une portée intemporelle, y compris à notre époque moderne. 

NATEXPO 2021 À PARIS : du 24 au 26 octobre 2021

La crise a profondément marqué les habitudes de consommation des Français et beaucoup ont décidé de s’orienter vers des produits plus naturels, responsables, locaux, faits-maison… C’est dans ce contexte en mouvement, très favorable aux produits bio et vecteur d’innovations dans le domaine, que les acteurs de la bio se donnent rendez- vous à la rentrée pour NATEXPO 2021, du 24 au 26 octobre à Paris. Cette édition est très attendue des professionnels qui ont envie de se retrouver pour échanger sur les dernières tendances et opportunités du marché. Il s’agit en effet cette année du seul salon de cette ampleur organisé dans le secteur.

NATEXPO 2021 représente ainsi l’occasion exceptionnelle de découvrir toutes les nouveautés et les initiatives prises ces derniers temps par les professionnels de la bio, qui ont fait preuve d’un dynamisme spectaculaire face à la crise. Un nombre record de plus de 1350 exposants, français et internationaux, sont attendus. Face à cet enthousiasme, NATEXPO prendra même ses quartiers dans le Hall 6 de Villepinte, l’un des deux plus grands du site. Ce salon professionnel historique peut en effet compter sur la fidélité de ses exposants et sur son attrait auprès des nouveaux, qui seront plus de 150 à inaugurer leur participation à l’événement, dont de nombreux intervenants de la « FoodTech », qui mettent la technologie au service d’une meilleure alimentation.

Les dernières tendances de la bio à 360°

Seul salon professionnel à représenter toute la bio à 360°, NATEXPO reflète l’impressionnante énergie d’un univers enpleine croissance dans un contexte de crise sans précédent.

En ligne avec les nouvelles attentes des consommateurs, l’univers de la bio propose des produits et services largement plébiscités dans tous les domaines : alimentation, cosmétiques, hygiène, compléments alimentaires …

Cette vitalité, inscrite dans des habitudes de consommation en mutation, est également profondément marquée par des attentes de plus en plus fortes en matière de responsabilité sociétale.

Les consommateurs veulent en effet que les entreprises s’engagent au-delà de l’agriculture biologique. Face aux tendances liées à l’ant-gaspi, au zéro- déchet, à l’upcycling, à l’approvisionnement local, à la décarbonation, à la saisonnalité, à la juste rémunération de tous les maillons… les enjeux sont nombreux pour les entreprises et tous les secteurs sont concernés.

Le rendez-vous des entreprises innovantes

C’est pourquoi NATEXPO propose pour la première fois cette année de réunir les entreprises innovantes dans le domaine au sein d’un nouvel espace « Eco-Produits / Eco-Services », avec une partie dédiée à la « Food-Tech ». Ce nouveau pôle complète la vision à 360° des dernières tendances de la Bio offerte par ce salon unique en son genre, autour des secteurs clés : Alimentation, Ingrédients, Cosmétiques et Hygiène, Compléments alimentaires, Services et équipements pour le magasin et les marques.

Un salon ouvert sur l’international

Parmi le millier d’exposants ayant d’ores et déjà annoncé leur présence à NATEXPO 2021, plus de 200 feront le déplacement depuis l’étranger. Ce rendez-vous parisien représente en effet une occasion exceptionnelle et très attendue d’échanger avec des acteurs de la bio de tous horizons et de découvrir toute l’actualité et les innovations du secteur. Les intervenants internationaux viendront d’Italie, de Belgique, d’Allemagne, d’Espagne, des Pays-Bas, de Grande-Bretagne, de République tchèque, de Suisse, de Grèce, des États- Unis, etc.

3 jours de rencontres et d’échanges

Au plus près des attentes des professionnels, NATEXPO constitue un lieu privilégié de rencontres pour permettre aux marques, aux acheteurs et aux décideurs d’échanger et de développer leurs activités bio. Durant 3 jours, le salon proposera des animations, des conseils, des conférences pour tout connaître de l’actualité de la bio en France et dans le monde. Parmi les nombreuses innovations présentées sur le salon, les visiteurs découvriront en particulier les lauréats des Trophées NATEXPO qui récompensent les nouveautés du marché. Ils auront également l’occasion d’explorer, via laGalerie des Nouveautés, les nouvelles tendances du moment, que ce soit dans le domaine de la santé, de la gastronomie, du minimalisme, ou des nouveaux ingrédients. Dans cet espace, plus de 150 produits sont présentés.

En attendant le salon : des webinars mensuels pour décrypter l’actualité bio
En attendant les rencontres et les échanges qui auront lieu sur le salon, placés sous le signe du respect des mesures sanitaires en vigueur, les équipes NATEXPO ont lancé un rendez-vous mensuel en distanciel. Il s’agit de webinars pour faire un tour d’horizon des dernières actualités de la bio : tendances, distribution, consommation, économie circulaire… Pendant une heure de visioconférence en direct, des experts partagent leur expérience. Tous les webinars organisés depuis mars dernier sont accessibles en replay sur la plateforme dédiée : https://webinars-natexpo.eventmaker.io/
A ce jour, près de 2000 personnes sont inscrites à ces rendez-vous, et plus de 700 replays ont été vus, en cumulé sur toutes ces rencontres.
Le prochain rendez-vous aura lieu le 31 août à 10h, sur le thème de la consommation. L’inscription est gratuite et s’effectue directement sur le site internet

NATEXPO digital : encore plus d’interactivité et de contenu !

En parallèle du salon physique et pour permettre à un nombre accru de visiteurs internationaux et nationaux d’accéder à l’offre du salon, NATEXPO sera également visible en ligne. Cette plateforme de mise en relation permettra d’accéder à l’ensemble des exposants physiquement présents et même de dialoguer en direct via un module de chat audio et vidéo.

https://natexpo.com

Le jus d’aloé vera pétillant Pur’Biotic récompensé à Natexpo

Unique sur le marché, le jus d’aloé vera pétillant bio Pur’Biotic, développé par le spécialiste français de l’aloé Ciel d’Azur Labs, a reçu ce 29 juin le Trophée d’Or de l’innovation bio du salon Natexpo dans la catégorie compléments alimentaires.

« Ce trophée d’or vient couronner le travail formidable réalisé par l’ensemble de nos salariés et notre équipe de R&D. Nous sommes très fiers que Pur’Biotic soit ainsi mis en lumière par Natexpo. Ce complément alimentaire innovant, unique sur le marché et respectueux de l’environnement incarne tous les engagements de Ciel d’Azur Labs. » – Michel Touveron, Président fondateur de Ciel d’Azur Labs

PUR’BIOTIC PÉTILLANT

97,6 % D’ALOÉ VERA BIO & ÉQUITABLE

Pur’Biotic est un jus pétillant d’aloé vera cru fermenté naturellement. Entièrement fabriqué en France à partir d’aloé vera bio, garanti sans eau ajoutée et offrant un goût frais et citronné, il booste efficacement le microbiote intestinal et aide ainsi à développer une défense adéquate contre les agressions extérieures. Il apporte un confort digestif et maintient un transit intestinal fluide. Il participe également à la protection des cellules contre le stress oxydatif, responsable du vieillissement.

À servir frais. Le jus pétillant peut être consommé sur une semaine (10 cl, 3 fois par jour) ou en cure de 1 à 2 mois pour une efficacité maximale (5 cl, 3 fois par jour). Ce jus ne contenant pas de conservateur, il doit impérativement être gardé au réfrigérateur après ouverture où il se conservera 1 semaine.

750 ml / PVC : 17,95 €

 

Disponible sur le site cieldazur.com et très prochainement en pharmacies, parapharmacies et magasins bio !

Le centre agroécologique des Amanins lance “Les lundis de la coopération”

Une expérience locale, collective, conviviale et productive… ça vous tente ?
 
Non ce mail ne traite pas des bienfaits de l’apéro en terrasse mais bien d’un processus coopératif : le pro action café !
 
Dès la rentrée de septembre, le centre agroécologique des Amanins lancent un projet expérimental pour les acteurs de la Drôme : des rencontres en Pro Action Café, véritables rendez-vous d’intelligence collective et de teamworking afin de faire avancer les projets sur notre territoire.
 
Venez nous rejoindre pour un cycle de co-développement et profitez des compétences, connaissances et retours d’expérience d’autres acteurs du territoire pour avancer dans la conduite de vos projets ! Vous faites face à des problématiques ? Le Pro Action Café est également un outil adapté pour faire émerger des leviers d’actions pour y répondre !
 
Les bénéfices sont multiples et variés : efficacité, ouverture, solidarité, montée en compétences, lien et réseau… pour vous en rendre compte, venez participer au premier rendez-vous qui se tiendra le : 
 
13 septembre 2021 de 9h à 12h
aux Amanins, 1324 route de Crest, 26400 La Roche-sur-Grâne
 
Alors, envie de vivre une expérience collaborative et solidaire au service de vos projets?
 
Contactez-nous vite pour participer et envoyez un mail à pedago@lesamanins.com !
(sur réservation uniquement, 30 personnes max)
 
 
 * Participation : en guise d’essai, le coût de cette première rencontre est proposé en participation consciente. A vous d’en estimer la valeur en fonction de ce que vous aurez reçu et de vos moyens ! 

SAVEZ VOUS QUE L’ALCALINISATION EST IMPORTANTE ? POUR EVITER L’ACIDITE DE VOTRE CORPS ?

Changez votre eau, changer votre vie !

Créer une vie meilleure et plus équilibrée.

Avez-vous déjà envisagé comment votre style de vie et les aliments et boissons que vous consommez affectent directement votre santé ?

Notre mode de vie et notre environnement modernes sont très propices à une vie malsaine. Les aliments et les boissons transformés, la pollution et le stress sont extrêmement répandus et peuvent entraîner divers effets secondaires désagréables. Avoir un accès quotidien à une eau propre et équilibrée est un élément essentiel d’une vie saine. De nombreuses personnes prennent pour acquis les avantages d’une eau riche en minéraux et faiblement acide, qui nourrit le corps et maintient tous les systèmes en ordre.

Voici ce que vous devez savoir pour maîtriser les niveaux de pH dans votre corps

Saviez-vous que le bon équilibre entre les niveaux d’acide et alcalin doit exister pour un meilleur bien-être ?

Le corps humain fonctionne mieux lorsqu’il existe un équilibre entre acidité, niveaux de pH et hydratation adéquate. Avoir accès à une eau propre et équilibrée telle que Kangen Water® peut faire la différence

Posez-vous les questions suivantes :

• Votre régime alimentaire comprend-il trop d’aliments non biologiques ?

• Avez-vous souvent envie de sucres et de glucides ?

• Vous sentez-vous souvent stressé au quotidien ?

Si vous avez répondu « oui » à l’une des questions ci-dessus, prenez-en garde. Il se peut que vous éprouviez des symptômes désagréables à la suite d’un déséquilibre. Heureusement, vous pouvez avoir accès à une eau Kangen Water® propre et ionisée, produite par les machines à eau Enagic®, leaders du marché. Ces systèmes innovants d’ionisation de l’eau sont utilisés par de nombreuses personnes, tout comme vous, soucieuses de mener une vie plus équilibrée. L’eau alcaline peut stimuler l’eau filtrée ordinaire pour vous aider à rester hydraté de manière optimale et en bonne santé. Kangen Water® est propre et contient tous les minéraux naturels dont votre corps a besoin. Buvez de l’eau alcaline Kangen Water® pour donner à votre corps une chance de faire l’expérience d’une eau plus équilibrée et enrichissante pour la vie.

L’eau Kangen est une eau équilibrée pour une vie meilleure.

Savez-vous ce que vous buvez ?

Les boissons les plus courantes contiennent un mélange unique de composés alcalins et acides.

Voici ce que l’on trouve dans la plupart des boissons, comparé à la délicieuse eau Kangen ®.

 

Boissons

ORP      (Potentiel d’oxydoréduction)

Acid/Alcalin

Sodas

+400

Acide

Eau minérale

+200 to +300

Acide

L’eau du robinet

+200 to +300

Acide

Thé vert

-40 to +100

Neutre

Eau kangen

-400 to -800

Alcaline

 

Comme vous pouvez le constater, l’eau Kangen® possède de puissantes caractéristiques alcalines.
Aucune autre boisson ne peut rivaliser avec les avantages remarquables de l’eau Kangen ®.
L’utilisation de l’incroyable ioniseur d’eau Enagic® peut contribuer aux changements que vous apportez déjà à votre style de vie.  

 
Êtes-vous prêt à changer votre eau – Changer votre vie ?

 
L’ioniseur d’eau Kangen d’Enagic® utilise un procédé de pointe de l’électrolyse pour restructurer l’eau du robinet et la transformer en eau ionisée alcalinisée. De plus, comme il se connecte facilement à votre robinet de cuisine, vous trouverez que l’eau Kangen® est pratique, d’une saveur propre et simple.

Qui savait qu’il pourrait être si facile de changer de vie ?

Pour plus d’informations, demandez- vite notre présentation de l’eau en replay

Ou contactez-moi directement au 06 80 84 45 40

 

Cécilia Duchézeau

Distributrice Enagic 6A agréée depuis 2009

Tél. 06 80 84 45 40

Web société : www.kangen-fontaine.fr

Contact-société : kangen@orange.fr

 

L’Écocirque, le cirque 100% humain monte enfin sur scène !

Sandrine & André-Joseph Bouglione présente un nouveau concept audacieux et indédit dans le monde du cirque traditionnel: l’Écocirque. 

Il s’agit du premier écocirque au monde sans animaux conçu dans le plus grand respect de l’environnement. Suite à une véritable prise de conscience sur les conditions de détention des animaux et leur bien-être, André-Joseph Bouglione et son épouse Sandrine proposenun show “100% humain”. La présence des animaux reste omniprésente sous forme d’hologrammes grâce à une technologie spectaculaire.

Sur scène, une troupe d’artistes internationaux et des musiciens en live immergent les spectateurs dans une ambiance rock-n-roll Circus enivrante. 

La première représentation aura lieu le 9 Août 2021 à 20h30 à Montpellier. 

Plus d’informations sur la programmation : ecocirque.fr

Sève Ice : l’infusion à base de sève de bouleau fermentée

Quand il fait chaud, il est important de s’hydrater et de se désaltérer. Pour beaucoup, il est très tentant d’ouvrir le réfrigérateur et de se servir un grand verre de boisson sucrée et gazeuse, comme le soda.

Mais c’est un geste qu’il ne faut pas faire trop souvent : riche en sucre, en sodium et en calories, le soda doit être consommé avec modération. Une consommation quotidienne peut entrainer des problèmes de santé sur le long terme.

Il existe aujourd’hui une alternative délicieuse et saine aux sodas et autres boissons sucrées : Sève Ice, une boisson fabriquée par la société française Minérasève à base de sève de bouleau fermentée et d’infusions de plantes, de racines et de fruits.

Sève Ice : bien plus qu’une boisson désaltérante !

Sève Ice est le nouveau produit de Minérasève, une société spécialisée dans la fabrication de produits à base de sève de bouleau.

Cette infusion est fabriquée à partir de sève de bouleau bio récoltée en Alsace, avec un procédé naturel de lactofermentation contrôlé. L’acide lactique ainsi produit assure la conservation de l’eau de bouleau et de tous les nutriments qu’elle contient. Les infusions se font à froid, et ne subissent aucun processus de stabilisation.

Sève Ice ne contient ni sucre, ni calories, ni conservateurs, et est riche en probiotiques naturels : elle permet de se désaltérer tout en prenant soin de son corps. La boisson, conditionnée en bouteilles de 25 centilitres, est vendue sur la boutique en ligne de Minérasève.

Les bienfaits de la sève de bouleau fermentée

La recette de Sève Ice permet de profiter des bienfaits de la sève de bouleau et de la fermentation. La sève de bouleau est riche en acides aminés, en oligo-éléments et en sels minéraux bons pour la santé.

Le processus de fermentation, quant à lui, confère à Sève Ice un intérêt probiotique. Grâce à ses ferments lactiques, Sève Ice est une boisson vivante, qui est bénéfique pour la flore intestinale : les probiotiques naturels qu’elle contient sont connus pour protéger des infections, stimuler le système immunitaire etrevitaliser l’organisme.

La boisson zéro complexe à déguster du matin au soir

Les infusions Sève Ice peuvent être consommées à diverses occasions. Le matin, au petit-déjeuner, est le meilleur moment pour assimiler un maximum de nutriments et enrichir la flore intestinale. Le midi, Sève Ice est idéal en complément d’un repas ou d’un programme minceur.

Après un effort ou à l’apéritif, Sève Ice est une alternative aux boissons sucrées. Enfin, Sève Ice peut être consommé quotidiennement dans le cadre d’une cure détox d’une durée de 20 jours.

Sève Ice convient aux enfants, qui apprécieront les goûts aromatisés au moment du goûter, ainsi qu’aux personnes diabétiques.

La gamme Sève Ice

Hibiscus Fraise : Avec son goût fruité et légèrement pétillant, cette infusion Sève Ice gourmande allie la douceur des fruits rouges et la saveur acidulée de l’hibiscus.

Menthe Pêche : Parfaite en cas de fortes chaleurs, la boisson Sève Ice Menthe Pêche allie fraicheur et plaisir. Consommée avant les repas, elle favorise une bonne digestion.

Curcuma Gingembre : Le mariage du curcuma et du gingembre est utilisé depuis très longtemps pour ses vertus antioxydantes naturelles. Les deux racines médicinales s’associent parfaitement à la sève de bouleau fermentée, pour créer une boisson équilibrée et légèrement épicée.

Minérasève : le spécialiste de la sève de bouleau

Minérasève est un récoltant et fabricant de sève de bouleau installé à Aspach-le- Bas, dans le Haut-Rhin. La société propose des produits à base de bouleau, qui ont de nombreux bienfaits pour la santé et le bien-être :

De la sève de bouleau fraiche, non transformée, pour faire des cures detox.

De la sève de bouleau lactofermentée, qui se conserve longtemps.

De la sève de bouleau pour chevaux.

Des savons bio à la sève de bouleau.

Le grand festival du jeûne – La CROISADE pour la SANTÉ

Compte tenu des circonstances actuelles, vous avez tous bien besoin de vous mettre au vert et jeûner en groupe (vous avez pris combien de kilos pendant le confinement ou en télé-travail ?!…)

17 – 31 juillet 2021

La Croisade pour la santé est organisée dans le cadre idyllique de l’Oasis Ahmara, centre de séjours nature et santé (jeûne et diverses cures naturopathiques) créé par Bernard Clavière, au lieu-dit Labèque, dans le village de Gironde-sur-Dropt (prononcer « Drô »), sur la Garonne, à 60 km de Bordeaux sur l’axe principal Bordeaux-Toulouse.

La Croisade pour la santé est un véritable festival du jeûne et de la santé. En plein été, dans un cadre naturel magnifique, le camping est très agréable.
Un hébergement à faible empreinte écologique, simple et convivial.

Pour vous inscrire : https://www.croisadepourlasante.org/toutes-les-facons-de-participer/

« L’été m’émoustille. » Kim Kardashian (philosophe contemporaine)

En ces temps troublés où un paquet de tristouilles nous annoncent la fin du monde, je dois te faire un aveu. Je sais, j’ai un peu honte, mais je pense… aux vacances.

Je suis d’accord. C’est pas bien !

Mais je suis fatiguée de tous ces gens qui nous fabriquent de la peur collective et nous rendent de plus en plus anxieux.

Alors, oui, vive les vacances !

« Tranquillou Pépéron », comme dirait mon Benji.

Mais attention, ce n’est pas une raison pour flancher sur les papiers gras ou les emballages de plats à emporter.

Vous n’imaginez pas le nombre de déchets qui flottent après avoir emballé des sandwichs à la viande hachée trafiquée ou des sodas trop sucrés de chez « qui tu sais ».

D’ailleurs, si d’aventure tu vas chez « qui tu sais », je te suggère d’y aller avec la jolie vaisselle de Mémé et de leur demander de te servir dans la porcelaine familiale.

Et puis ils pourraient faire des économies et peut-être payer leur personnel un peu plus décemment. Mettre un peu de vie dans leur monde trop bien organisé n’est pas pour me déplaire.

Je vois d’ici leurs directeurs du marketing se lancer à corps perdu dans la récupération de ce mouvement et faire du greenwashing à la petite semaine.

On passerait de « venez comme vous êtes » à « venez avec votre assiette ».

Je sais, je délire, mais après tout, en cette période où le vrac se développe, pourquoi ne pas lancer un mouvement pour obliger tous ces gens qui nous vendent leurs cochonneries à accepter de nous servir dans nos gamelles. Tu amènerais ton petit set de pique-nique ou ton petit plateau télé, tu sais, celui avec les alvéoles toutes moches que ta Tatie t’a offert après avoir fait du télé-achat.

Tu vas encore me prendre pour une vieille chouette un peu folle, mais, tu sais, j’ai vraiment besoin de vacances et je ne peux pas m’empêcher de rêver quand je suis fatiguée.

Et peut-être qu’il y a un responsable de la promotion chez « qui tu sais » qui va prendre ça au premier degré et nous inventer un « concept » dans son joli bureau avec des portraits de clown au mur. Et ce n’est pas moi qui vais lui reprocher de saines lectures. Bon, je vous laisse. Je vais me chercher un coin de forêt à peu près propre, sans masque abandonné, et je vous revois en septembre. Bonnes vacances.

La Chouette

 Bonnes adresses

Connaissez-vous la Sylvothérapie ?

Connaissez-vous la Sylvothérapie ?

Les arbres sont vivants. Pourtant, nous connaissons peu leur mode de vie. Actuellement des études et articles expliquent le fonctionnement et le pouvoir des plantes et des arbres. Des documentaires nous montrent la relation possible entre l’homme et les arbres. Le livre de Peter Wohlleben, « la vie secrète des arbres », a connecté le grand public avec la communauté des arbres, ce qui amène de plus en plus de monde en forêt. La forêt a toujours fait partie de la vie des hommes, tant pour lui apporter des ressources que pour l’accompagner dans les célébrations de la vie et comme lieu spirituel universel.

Chaque arbre à une histoire, une symbolique, une énergie, des propriétés qui lui sont propre. Un guide en sylvothérapie pourra vous expliquer les propriétés de ceux qu’il connait, et vous raconter ce qu’ils ont à nous transmettre. De belles histoires se cachent parfois dans les légendes, et souvent, vous ne choisissez pas « votre » arbre par hasard…

Apprendre à les connaitre et retrouver des savoirs ancestraux sur la forêt, nous rend plus en lien avec la vie, avec nous-même, avec le monde.

Ce qu’apporte une expérience en sylvothérapie :

Une reconnexion avec les éléments et la nature

Un renforcement du système immunitaire

Une baisse de la pression artérielle

Une nette diminution du stress

Une meilleure concentration

Un regain d’oxygène

Une joie profonde.

Sans oublier l’émerveillement, l’euphorie, et l’incroyable bien-être qui perdure plusieurs heures, voire plusieurs jours (selon le temps d’immersion) !

Plus d’informations sur www.forestterhappy.com

Qui était Hildegarde de Bingen ?

Qui était Hildegarde de Bingen ?

Qui était Hildegarde de Bingen ?

Bénédictine, Abbesse et femme emblématique de son époque (1098-1179), Hildegarde de Bingen, née en Allemagne, a marqué toute l’Europe par son rayonnement, dans le domaine de la politique, le féminisme, la musique, la spiritualité et la médecine.

Son enseignement favorise la santé de l’Homme dans ses dimensions physiques, psychologiques et spirituelles.

Cette médecine douce conçue au Moyen-Âge est restée vivante. Elle garde une pertinence exceptionnelle à notre époque, y compris compte tenu des avancées de la science.

Célèbre en Europe du Nord, Hildegarde de Bingen est de plus en plus connue en France.

 

Sainte, femme d’action, visionnaire

 

(Source : L37 – Les secrets de bien-être d’Hildegarde De Bingen – Mélanie Schmidt-Ultmann – Leduc.s Éditions)

  • Hildegarde de Bingen, depuis son enfance, est une mystique que l’on devine en dialogue avec sa dimension sacrée. Sa vie de religieuse est principalement tournée vers le développement de cette dimension spirituelle.
  • Depuis l’âge de 8 ans, elle reçoit une riche éducation en termes de chants, botanique, musique et pharmacologie avec un esprit cultivé à la fois intuitive, artistique (composition de chants sacrés, œuvres poétiques …) et intellectuelle, réfléchie, puissante et pénétrante dans ses pensées.
  • Sa connaissance du corps, de la santé de l’homme, son esprit pratique de médecin ayant à soigner concrètement les malades venus au monastère (à son époque les monastères faisaient office de clinique et leurs jardins des simples de pharmacie).
  • Sa stature de femme politique portant avec courage la force de ses convictions vers les puissants de son époque : papes, rois et empereurs compris.
  • Son charisme de dirigeante ayant en charge la vie physique et le développement spirituel de ses moniales pour 2 abbayes.

 

Principes de santé d’Hildegarde de Bingen 

 

Voici quelques principes d’Hildegarde : 

  • La santé de l’homme est celle de son corps, de son esprit et de son âme.
  • Il faut alimenter ses trois dimensions par les aliments adaptés. Travail spirituel, équilibre intellectuel et psychique, accomplissement social vertueux.
  • Les actions, le mode de vie, les pensées sont fauteurs de santé ou de maladie tout comme les aliments, l’air, l’environnement.
  • Les différents tempéraments humains ont des forces et des faiblesses différentes, il convient de le prendre en compte dans le diagnostic et les traitements.
  • Certains aliments provoquent la tristesse, la dépression, le mal de vivre. D’autres aliments, au contraire, rendent joyeux. Ces aliments sont source de santé et de vitalité pour le corps, mais aussi pour l’âme qui vit alors dans la sérénité et la joie

 

D’un point de vue pratique pour la vie quotidienne, il convient de cultiver une harmonie globale du corps, de l’esprit et de l’âme.

 

  • Par l’alimentation « Hildegardienne » : consommer les aliments de la joie comme l’épeautre, le Galanga…etc. (Véritable guérisseuse par les plantes et naturopathe dans l’âme, vous pouvez retrouver aujourd’hui de nombreuses tisanes à base de plantes aux vertus médicinales sur le marché comme le Thym, la camomille, la verveine citronnée…etc.)
  • Supprimer ou réduire les aliments qui favorisent « la bile noire » : privilégier une alimentation diététique riche en végétaux et pauvre en produits animaux.
  • L’hygiène de vie, l’exercice
  • L’environnement émotionnel, l’accomplissement social
  • Les pratiques spirituelles : prière, méditation

 

Les principes de vie et de santé qu’elle a expérimentés, conçu et développé par écrit en particulier dans «Causae et curae» «Les causes et les remèdes», dans «Physica» (Encyclopédie de la nature) ou dans «Scivias» (écrits visionnaires et mystiques) ont une portée intemporelle, y compris à notre époque moderne. 

NATEXPO 2021 À PARIS :  du 24 au 26 octobre 2021

NATEXPO 2021 À PARIS : du 24 au 26 octobre 2021

La crise a profondément marqué les habitudes de consommation des Français et beaucoup ont décidé de s’orienter vers des produits plus naturels, responsables, locaux, faits-maison… C’est dans ce contexte en mouvement, très favorable aux produits bio et vecteur d’innovations dans le domaine, que les acteurs de la bio se donnent rendez- vous à la rentrée pour NATEXPO 2021, du 24 au 26 octobre à Paris. Cette édition est très attendue des professionnels qui ont envie de se retrouver pour échanger sur les dernières tendances et opportunités du marché. Il s’agit en effet cette année du seul salon de cette ampleur organisé dans le secteur.

NATEXPO 2021 représente ainsi l’occasion exceptionnelle de découvrir toutes les nouveautés et les initiatives prises ces derniers temps par les professionnels de la bio, qui ont fait preuve d’un dynamisme spectaculaire face à la crise. Un nombre record de plus de 1350 exposants, français et internationaux, sont attendus. Face à cet enthousiasme, NATEXPO prendra même ses quartiers dans le Hall 6 de Villepinte, l’un des deux plus grands du site. Ce salon professionnel historique peut en effet compter sur la fidélité de ses exposants et sur son attrait auprès des nouveaux, qui seront plus de 150 à inaugurer leur participation à l’événement, dont de nombreux intervenants de la « FoodTech », qui mettent la technologie au service d’une meilleure alimentation.

Les dernières tendances de la bio à 360°

Seul salon professionnel à représenter toute la bio à 360°, NATEXPO reflète l’impressionnante énergie d’un univers enpleine croissance dans un contexte de crise sans précédent.

En ligne avec les nouvelles attentes des consommateurs, l’univers de la bio propose des produits et services largement plébiscités dans tous les domaines : alimentation, cosmétiques, hygiène, compléments alimentaires …

Cette vitalité, inscrite dans des habitudes de consommation en mutation, est également profondément marquée par des attentes de plus en plus fortes en matière de responsabilité sociétale.

Les consommateurs veulent en effet que les entreprises s’engagent au-delà de l’agriculture biologique. Face aux tendances liées à l’ant-gaspi, au zéro- déchet, à l’upcycling, à l’approvisionnement local, à la décarbonation, à la saisonnalité, à la juste rémunération de tous les maillons… les enjeux sont nombreux pour les entreprises et tous les secteurs sont concernés.

Le rendez-vous des entreprises innovantes

C’est pourquoi NATEXPO propose pour la première fois cette année de réunir les entreprises innovantes dans le domaine au sein d’un nouvel espace « Eco-Produits / Eco-Services », avec une partie dédiée à la « Food-Tech ». Ce nouveau pôle complète la vision à 360° des dernières tendances de la Bio offerte par ce salon unique en son genre, autour des secteurs clés : Alimentation, Ingrédients, Cosmétiques et Hygiène, Compléments alimentaires, Services et équipements pour le magasin et les marques.

Un salon ouvert sur l’international

Parmi le millier d’exposants ayant d’ores et déjà annoncé leur présence à NATEXPO 2021, plus de 200 feront le déplacement depuis l’étranger. Ce rendez-vous parisien représente en effet une occasion exceptionnelle et très attendue d’échanger avec des acteurs de la bio de tous horizons et de découvrir toute l’actualité et les innovations du secteur. Les intervenants internationaux viendront d’Italie, de Belgique, d’Allemagne, d’Espagne, des Pays-Bas, de Grande-Bretagne, de République tchèque, de Suisse, de Grèce, des États- Unis, etc.

3 jours de rencontres et d’échanges

Au plus près des attentes des professionnels, NATEXPO constitue un lieu privilégié de rencontres pour permettre aux marques, aux acheteurs et aux décideurs d’échanger et de développer leurs activités bio. Durant 3 jours, le salon proposera des animations, des conseils, des conférences pour tout connaître de l’actualité de la bio en France et dans le monde. Parmi les nombreuses innovations présentées sur le salon, les visiteurs découvriront en particulier les lauréats des Trophées NATEXPO qui récompensent les nouveautés du marché. Ils auront également l’occasion d’explorer, via laGalerie des Nouveautés, les nouvelles tendances du moment, que ce soit dans le domaine de la santé, de la gastronomie, du minimalisme, ou des nouveaux ingrédients. Dans cet espace, plus de 150 produits sont présentés.

En attendant le salon : des webinars mensuels pour décrypter l’actualité bio
En attendant les rencontres et les échanges qui auront lieu sur le salon, placés sous le signe du respect des mesures sanitaires en vigueur, les équipes NATEXPO ont lancé un rendez-vous mensuel en distanciel. Il s’agit de webinars pour faire un tour d’horizon des dernières actualités de la bio : tendances, distribution, consommation, économie circulaire… Pendant une heure de visioconférence en direct, des experts partagent leur expérience. Tous les webinars organisés depuis mars dernier sont accessibles en replay sur la plateforme dédiée : https://webinars-natexpo.eventmaker.io/
A ce jour, près de 2000 personnes sont inscrites à ces rendez-vous, et plus de 700 replays ont été vus, en cumulé sur toutes ces rencontres.
Le prochain rendez-vous aura lieu le 31 août à 10h, sur le thème de la consommation. L’inscription est gratuite et s’effectue directement sur le site internet

NATEXPO digital : encore plus d’interactivité et de contenu !

En parallèle du salon physique et pour permettre à un nombre accru de visiteurs internationaux et nationaux d’accéder à l’offre du salon, NATEXPO sera également visible en ligne. Cette plateforme de mise en relation permettra d’accéder à l’ensemble des exposants physiquement présents et même de dialoguer en direct via un module de chat audio et vidéo.

https://natexpo.com

Le jus d’aloé vera pétillant Pur’Biotic récompensé à Natexpo

Le jus d’aloé vera pétillant Pur’Biotic récompensé à Natexpo

Unique sur le marché, le jus d’aloé vera pétillant bio Pur’Biotic, développé par le spécialiste français de l’aloé Ciel d’Azur Labs, a reçu ce 29 juin le Trophée d’Or de l’innovation bio du salon Natexpo dans la catégorie compléments alimentaires.

« Ce trophée d’or vient couronner le travail formidable réalisé par l’ensemble de nos salariés et notre équipe de R&D. Nous sommes très fiers que Pur’Biotic soit ainsi mis en lumière par Natexpo. Ce complément alimentaire innovant, unique sur le marché et respectueux de l’environnement incarne tous les engagements de Ciel d’Azur Labs. » – Michel Touveron, Président fondateur de Ciel d’Azur Labs

PUR’BIOTIC PÉTILLANT

97,6 % D’ALOÉ VERA BIO & ÉQUITABLE

Pur’Biotic est un jus pétillant d’aloé vera cru fermenté naturellement. Entièrement fabriqué en France à partir d’aloé vera bio, garanti sans eau ajoutée et offrant un goût frais et citronné, il booste efficacement le microbiote intestinal et aide ainsi à développer une défense adéquate contre les agressions extérieures. Il apporte un confort digestif et maintient un transit intestinal fluide. Il participe également à la protection des cellules contre le stress oxydatif, responsable du vieillissement.

À servir frais. Le jus pétillant peut être consommé sur une semaine (10 cl, 3 fois par jour) ou en cure de 1 à 2 mois pour une efficacité maximale (5 cl, 3 fois par jour). Ce jus ne contenant pas de conservateur, il doit impérativement être gardé au réfrigérateur après ouverture où il se conservera 1 semaine.

750 ml / PVC : 17,95 €

 

Disponible sur le site cieldazur.com et très prochainement en pharmacies, parapharmacies et magasins bio !

Le centre agroécologique des Amanins lance “Les lundis de la coopération”

Le centre agroécologique des Amanins lance “Les lundis de la coopération”

Une expérience locale, collective, conviviale et productive… ça vous tente ?
 
Non ce mail ne traite pas des bienfaits de l’apéro en terrasse mais bien d’un processus coopératif : le pro action café !
 
Dès la rentrée de septembre, le centre agroécologique des Amanins lancent un projet expérimental pour les acteurs de la Drôme : des rencontres en Pro Action Café, véritables rendez-vous d’intelligence collective et de teamworking afin de faire avancer les projets sur notre territoire.
 
Venez nous rejoindre pour un cycle de co-développement et profitez des compétences, connaissances et retours d’expérience d’autres acteurs du territoire pour avancer dans la conduite de vos projets ! Vous faites face à des problématiques ? Le Pro Action Café est également un outil adapté pour faire émerger des leviers d’actions pour y répondre !
 
Les bénéfices sont multiples et variés : efficacité, ouverture, solidarité, montée en compétences, lien et réseau… pour vous en rendre compte, venez participer au premier rendez-vous qui se tiendra le : 
 
13 septembre 2021 de 9h à 12h
aux Amanins, 1324 route de Crest, 26400 La Roche-sur-Grâne
 
Alors, envie de vivre une expérience collaborative et solidaire au service de vos projets?
 
Contactez-nous vite pour participer et envoyez un mail à pedago@lesamanins.com !
(sur réservation uniquement, 30 personnes max)
 
 
 * Participation : en guise d’essai, le coût de cette première rencontre est proposé en participation consciente. A vous d’en estimer la valeur en fonction de ce que vous aurez reçu et de vos moyens ! 
SAVEZ VOUS QUE L’ALCALINISATION EST IMPORTANTE ? POUR EVITER L’ACIDITE DE VOTRE CORPS ?

SAVEZ VOUS QUE L’ALCALINISATION EST IMPORTANTE ? POUR EVITER L’ACIDITE DE VOTRE CORPS ?

Changez votre eau, changer votre vie !

Créer une vie meilleure et plus équilibrée.

Avez-vous déjà envisagé comment votre style de vie et les aliments et boissons que vous consommez affectent directement votre santé ?

Notre mode de vie et notre environnement modernes sont très propices à une vie malsaine. Les aliments et les boissons transformés, la pollution et le stress sont extrêmement répandus et peuvent entraîner divers effets secondaires désagréables. Avoir un accès quotidien à une eau propre et équilibrée est un élément essentiel d’une vie saine. De nombreuses personnes prennent pour acquis les avantages d’une eau riche en minéraux et faiblement acide, qui nourrit le corps et maintient tous les systèmes en ordre.

Voici ce que vous devez savoir pour maîtriser les niveaux de pH dans votre corps

Saviez-vous que le bon équilibre entre les niveaux d’acide et alcalin doit exister pour un meilleur bien-être ?

Le corps humain fonctionne mieux lorsqu’il existe un équilibre entre acidité, niveaux de pH et hydratation adéquate. Avoir accès à une eau propre et équilibrée telle que Kangen Water® peut faire la différence

Posez-vous les questions suivantes :

• Votre régime alimentaire comprend-il trop d’aliments non biologiques ?

• Avez-vous souvent envie de sucres et de glucides ?

• Vous sentez-vous souvent stressé au quotidien ?

Si vous avez répondu « oui » à l’une des questions ci-dessus, prenez-en garde. Il se peut que vous éprouviez des symptômes désagréables à la suite d’un déséquilibre. Heureusement, vous pouvez avoir accès à une eau Kangen Water® propre et ionisée, produite par les machines à eau Enagic®, leaders du marché. Ces systèmes innovants d’ionisation de l’eau sont utilisés par de nombreuses personnes, tout comme vous, soucieuses de mener une vie plus équilibrée. L’eau alcaline peut stimuler l’eau filtrée ordinaire pour vous aider à rester hydraté de manière optimale et en bonne santé. Kangen Water® est propre et contient tous les minéraux naturels dont votre corps a besoin. Buvez de l’eau alcaline Kangen Water® pour donner à votre corps une chance de faire l’expérience d’une eau plus équilibrée et enrichissante pour la vie.

L’eau Kangen est une eau équilibrée pour une vie meilleure.

Savez-vous ce que vous buvez ?

Les boissons les plus courantes contiennent un mélange unique de composés alcalins et acides.

Voici ce que l’on trouve dans la plupart des boissons, comparé à la délicieuse eau Kangen ®.

 

Boissons

ORP      (Potentiel d’oxydoréduction)

Acid/Alcalin

Sodas

+400

Acide

Eau minérale

+200 to +300

Acide

L’eau du robinet

+200 to +300

Acide

Thé vert

-40 to +100

Neutre

Eau kangen

-400 to -800

Alcaline

 

Comme vous pouvez le constater, l’eau Kangen® possède de puissantes caractéristiques alcalines.
Aucune autre boisson ne peut rivaliser avec les avantages remarquables de l’eau Kangen ®.
L’utilisation de l’incroyable ioniseur d’eau Enagic® peut contribuer aux changements que vous apportez déjà à votre style de vie.  

 
Êtes-vous prêt à changer votre eau – Changer votre vie ?

 
L’ioniseur d’eau Kangen d’Enagic® utilise un procédé de pointe de l’électrolyse pour restructurer l’eau du robinet et la transformer en eau ionisée alcalinisée. De plus, comme il se connecte facilement à votre robinet de cuisine, vous trouverez que l’eau Kangen® est pratique, d’une saveur propre et simple.

Qui savait qu’il pourrait être si facile de changer de vie ?

Pour plus d’informations, demandez- vite notre présentation de l’eau en replay

Ou contactez-moi directement au 06 80 84 45 40

 

Cécilia Duchézeau

Distributrice Enagic 6A agréée depuis 2009

Tél. 06 80 84 45 40

Web société : www.kangen-fontaine.fr

Contact-société : kangen@orange.fr

 

L’Écocirque, le cirque 100% humain monte enfin sur scène !

L’Écocirque, le cirque 100% humain monte enfin sur scène !

Sandrine & André-Joseph Bouglione présente un nouveau concept audacieux et indédit dans le monde du cirque traditionnel: l’Écocirque. 

Il s’agit du premier écocirque au monde sans animaux conçu dans le plus grand respect de l’environnement. Suite à une véritable prise de conscience sur les conditions de détention des animaux et leur bien-être, André-Joseph Bouglione et son épouse Sandrine proposenun show “100% humain”. La présence des animaux reste omniprésente sous forme d’hologrammes grâce à une technologie spectaculaire.

Sur scène, une troupe d’artistes internationaux et des musiciens en live immergent les spectateurs dans une ambiance rock-n-roll Circus enivrante. 

La première représentation aura lieu le 9 Août 2021 à 20h30 à Montpellier. 

Plus d’informations sur la programmation : ecocirque.fr

Sève Ice : l’infusion à base de sève de bouleau fermentée

Sève Ice : l’infusion à base de sève de bouleau fermentée

Quand il fait chaud, il est important de s’hydrater et de se désaltérer. Pour beaucoup, il est très tentant d’ouvrir le réfrigérateur et de se servir un grand verre de boisson sucrée et gazeuse, comme le soda.

Mais c’est un geste qu’il ne faut pas faire trop souvent : riche en sucre, en sodium et en calories, le soda doit être consommé avec modération. Une consommation quotidienne peut entrainer des problèmes de santé sur le long terme.

Il existe aujourd’hui une alternative délicieuse et saine aux sodas et autres boissons sucrées : Sève Ice, une boisson fabriquée par la société française Minérasève à base de sève de bouleau fermentée et d’infusions de plantes, de racines et de fruits.

Sève Ice : bien plus qu’une boisson désaltérante !

Sève Ice est le nouveau produit de Minérasève, une société spécialisée dans la fabrication de produits à base de sève de bouleau.

Cette infusion est fabriquée à partir de sève de bouleau bio récoltée en Alsace, avec un procédé naturel de lactofermentation contrôlé. L’acide lactique ainsi produit assure la conservation de l’eau de bouleau et de tous les nutriments qu’elle contient. Les infusions se font à froid, et ne subissent aucun processus de stabilisation.

Sève Ice ne contient ni sucre, ni calories, ni conservateurs, et est riche en probiotiques naturels : elle permet de se désaltérer tout en prenant soin de son corps. La boisson, conditionnée en bouteilles de 25 centilitres, est vendue sur la boutique en ligne de Minérasève.

Les bienfaits de la sève de bouleau fermentée

La recette de Sève Ice permet de profiter des bienfaits de la sève de bouleau et de la fermentation. La sève de bouleau est riche en acides aminés, en oligo-éléments et en sels minéraux bons pour la santé.

Le processus de fermentation, quant à lui, confère à Sève Ice un intérêt probiotique. Grâce à ses ferments lactiques, Sève Ice est une boisson vivante, qui est bénéfique pour la flore intestinale : les probiotiques naturels qu’elle contient sont connus pour protéger des infections, stimuler le système immunitaire etrevitaliser l’organisme.

La boisson zéro complexe à déguster du matin au soir

Les infusions Sève Ice peuvent être consommées à diverses occasions. Le matin, au petit-déjeuner, est le meilleur moment pour assimiler un maximum de nutriments et enrichir la flore intestinale. Le midi, Sève Ice est idéal en complément d’un repas ou d’un programme minceur.

Après un effort ou à l’apéritif, Sève Ice est une alternative aux boissons sucrées. Enfin, Sève Ice peut être consommé quotidiennement dans le cadre d’une cure détox d’une durée de 20 jours.

Sève Ice convient aux enfants, qui apprécieront les goûts aromatisés au moment du goûter, ainsi qu’aux personnes diabétiques.

La gamme Sève Ice

Hibiscus Fraise : Avec son goût fruité et légèrement pétillant, cette infusion Sève Ice gourmande allie la douceur des fruits rouges et la saveur acidulée de l’hibiscus.

Menthe Pêche : Parfaite en cas de fortes chaleurs, la boisson Sève Ice Menthe Pêche allie fraicheur et plaisir. Consommée avant les repas, elle favorise une bonne digestion.

Curcuma Gingembre : Le mariage du curcuma et du gingembre est utilisé depuis très longtemps pour ses vertus antioxydantes naturelles. Les deux racines médicinales s’associent parfaitement à la sève de bouleau fermentée, pour créer une boisson équilibrée et légèrement épicée.

Minérasève : le spécialiste de la sève de bouleau

Minérasève est un récoltant et fabricant de sève de bouleau installé à Aspach-le- Bas, dans le Haut-Rhin. La société propose des produits à base de bouleau, qui ont de nombreux bienfaits pour la santé et le bien-être :

De la sève de bouleau fraiche, non transformée, pour faire des cures detox.

De la sève de bouleau lactofermentée, qui se conserve longtemps.

De la sève de bouleau pour chevaux.

Des savons bio à la sève de bouleau.

Le grand festival du jeûne – La CROISADE pour la SANTÉ

Le grand festival du jeûne – La CROISADE pour la SANTÉ

Compte tenu des circonstances actuelles, vous avez tous bien besoin de vous mettre au vert et jeûner en groupe (vous avez pris combien de kilos pendant le confinement ou en télé-travail ?!…)

17 – 31 juillet 2021

La Croisade pour la santé est organisée dans le cadre idyllique de l’Oasis Ahmara, centre de séjours nature et santé (jeûne et diverses cures naturopathiques) créé par Bernard Clavière, au lieu-dit Labèque, dans le village de Gironde-sur-Dropt (prononcer « Drô »), sur la Garonne, à 60 km de Bordeaux sur l’axe principal Bordeaux-Toulouse.

La Croisade pour la santé est un véritable festival du jeûne et de la santé. En plein été, dans un cadre naturel magnifique, le camping est très agréable.
Un hébergement à faible empreinte écologique, simple et convivial.

Pour vous inscrire : https://www.croisadepourlasante.org/toutes-les-facons-de-participer/

« L’été m’émoustille. » Kim Kardashian (philosophe contemporaine)

« L’été m’émoustille. » Kim Kardashian (philosophe contemporaine)

En ces temps troublés où un paquet de tristouilles nous annoncent la fin du monde, je dois te faire un aveu. Je sais, j’ai un peu honte, mais je pense… aux vacances.

Je suis d’accord. C’est pas bien !

Mais je suis fatiguée de tous ces gens qui nous fabriquent de la peur collective et nous rendent de plus en plus anxieux.

Alors, oui, vive les vacances !

« Tranquillou Pépéron », comme dirait mon Benji.

Mais attention, ce n’est pas une raison pour flancher sur les papiers gras ou les emballages de plats à emporter.

Vous n’imaginez pas le nombre de déchets qui flottent après avoir emballé des sandwichs à la viande hachée trafiquée ou des sodas trop sucrés de chez « qui tu sais ».

D’ailleurs, si d’aventure tu vas chez « qui tu sais », je te suggère d’y aller avec la jolie vaisselle de Mémé et de leur demander de te servir dans la porcelaine familiale.

Et puis ils pourraient faire des économies et peut-être payer leur personnel un peu plus décemment. Mettre un peu de vie dans leur monde trop bien organisé n’est pas pour me déplaire.

Je vois d’ici leurs directeurs du marketing se lancer à corps perdu dans la récupération de ce mouvement et faire du greenwashing à la petite semaine.

On passerait de « venez comme vous êtes » à « venez avec votre assiette ».

Je sais, je délire, mais après tout, en cette période où le vrac se développe, pourquoi ne pas lancer un mouvement pour obliger tous ces gens qui nous vendent leurs cochonneries à accepter de nous servir dans nos gamelles. Tu amènerais ton petit set de pique-nique ou ton petit plateau télé, tu sais, celui avec les alvéoles toutes moches que ta Tatie t’a offert après avoir fait du télé-achat.

Tu vas encore me prendre pour une vieille chouette un peu folle, mais, tu sais, j’ai vraiment besoin de vacances et je ne peux pas m’empêcher de rêver quand je suis fatiguée.

Et peut-être qu’il y a un responsable de la promotion chez « qui tu sais » qui va prendre ça au premier degré et nous inventer un « concept » dans son joli bureau avec des portraits de clown au mur. Et ce n’est pas moi qui vais lui reprocher de saines lectures. Bon, je vous laisse. Je vais me chercher un coin de forêt à peu près propre, sans masque abandonné, et je vous revois en septembre. Bonnes vacances.

La Chouette

Révélons, révélons, car rêve est long !

Révélons, révélons, car rêve est long !

Un peu d’écologie dans nos esprits ! Un petit nettoyage, une cure s’impose pour nos esprits, nos âmes, nos coeurs.

Depuis des décennies, que dis-je quelques siècles peut-être, nous cultivons le mensonge avec grand soin, avec ferveur. Depuis tout petits, il nous est inculqué avec patience et amour.
– Dis bonjour à la dame, avec un sourire, mon chéri. (Brrr, la dame elle a un rire et une voix de sorcière, maman !)
– Embrasse la cousine de papa, mon amour ! Elle est très gentille ! (Aïe, elle pique et elle sent pas bon.)

Le mensonge est l’oxygène de la respiration sociale, nous dit-on.

On le nomme politesse, délicatesse, diplomatie, tact, respect, que de jolis mots pleins de bonnes intentions. On parle bien aussi de langue de bois quand on est très en colère, mais c’est assez réservé aux politiques, pas trop à la sphère privée, qui le mérite tout autant.

Un enfant de 6 ans entend ses parents dire tout le mal possible de la voisine. Et toc, toc, toc, la voici qui arrive pour demander s’il est possible de pousser un tout petit peu votre voiture qui empiète légèrement la sortie de son garage. Et l’enfant voit alors ses parents, tout sourires et tout en courbettes, se précipiter avec des mots d’excuses et de gentillesse totalement en opposition avec ce qu’ils disaient la minute précédente.

Pourtant, lui, il n’a pas le droit de mentir ! Il a été puni hier lorsqu’il a dit que ce n’était pas lui qui avait libéré le chien de sa niche !

Le vrai, le faux, la vérité, le mensonge, c’est vraiment très compliqué à comprendre ! Tous ces mensonges sont une vraie gangrène des sociétés.

Et s’il nous semble impossible de les éviter, alors il nous faut aller vivre quelques temps dans des sociétés regardées comme très premières (en référence au musée des Arts Premiers 🙂 pour comprendre qu’une véritable harmonie sans agressivité peut exister dans une vie sociale sans la truffer de mensonges.

Il faut voir jusqu’où vont ces mensonges : jusque dans le sourire scotché au visage devenu la norme depuis de nombreuses années. Certains le nomment sourire commercial. C’est celui de la présentatrice qui vous annonce avec un égal sourire la dernière mode du string pour homme et les 200 morts de l’explosion d’un supermarché.

Les bébés, les jeunes enfants ne sont pas bernés par ce sourire-là. Le Dr Françoise Dolto l’avait bien expliqué. Si, à 2 heures du matin, exaspéré, vous avez envie de hurler de rage et que vous prenez votre bébé avec un sourire en disant « qu’est-ce que tu as mon chéri d’amour ! », le bébé hurle encore plus à cause du décalage entre votre colère rentrée et les sourires et la douceur apparents. Il le vit comme un horrible mensonge. C’est violent.

Alors que si vous exprimez votre colère (sans jeter le bébé par la fenêtre, quand même !), il se calme immédiatement, car c’est cohérent. Et cela évitera, le plus souvent, qu’il continue de vous réveiller la nuit ! Car vous êtes dans la vérité. Il entend des mots en accord avec vos émotions.

Exactement ce que nous vivons tous à son paroxysme un peu partout dans le monde depuis plus d’un an. Nous vivons l’explosion suprême du mensonge. Celui qui ravage tout sur son passage. Nous sommes en permanence ballottés entre mensonge et vérité. Et comme le bébé, nous avons envie de hurler encore plus fort derrière les bâillons !

Mais « quand le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l’escalier. Elle met plus de temps, mais elle finit toujours par arriver », écrivait le journal Ouest-France il y a peu. Et j’ajoute que le menteur doit avoir bonne mémoire, car, si la technologie nous conduit parfois vers le pire, elle a l’avantage de conserver vivants les images et les discours les plus anciens.

Le mensonge est pressé, la vérité, elle, attend patiemment. Elle fait son chemin en silence, tranquillement, à petits pas mesurés, discrète, mais très efficace.

Tandis qu’un mensonge peut tout détruire, la vérité, elle, ne fait mal qu’un instant. La délicatesse, le tact, la vraie politesse du coeur, c’est elle qui les a entre autres vertus. Il arrive que la vérité soit tellement plus impressionnante que le mensonge qu’elle en devient aveuglante. Nous faisons tous ce constat assez souvent, il faut le voir pour le croire, ça dépasse l’imagination, si on l’écrivait, personne ne le croirait.

Je suis obligée de reconnaître que, pour ma part, en tant qu’auteur de récits de mes navigations, il y a des événements que j’ai vécus, tellement incroyables, que je n’en ai pas parlé, ils sont consignés dans mes agendas, au jour même où ils se sont produits. Je les publierai lorsque la Vérité aura retrouvé sa place, ses lettres de noblesse, toute sa dignité et le respect que nous lui devons. Lorsque l’on saura de nouveau distinguer la vérité du mensonge. Ce dernier a pris tant de place qu’il a gravement embrumé les esprits.

Souhaitons-nous à tous une excellente cure de vérité, un grand balayage dans notre tête, grâce à l’écolomag qui se bat pour cela depuis tant d’années, en nous préparant de vrais repas, avec de vrais aliments naturels, de très bons Miam-Ô-Fruits et Miam-Ô-5 pour nous régaler !

France Guillain
Dernière parution Miam-Ô-5, Miam-Ô-Fruit, 80 recettes, d’Aïmata et France Guillain, éditions du Rocher 2021 présenté sur Métamorphose en podcast
Et n’oubliez pas que les 36°6 sont accessibles en direct par Internet à partir de n’importe quelle page de mon site www.bainsderivatifs.fr

Amusé

Amusé

Si vous riez 1 à 2 minutes par jour, vous êtes dans la moyenne. Mais cela reste moins que nos aïeux dans les années 30, qui s’esclaffaient quotidiennement durant au moins 15 minutes. Rassurez-vous, il n’y a pas de limite à cette manifestation de gaieté, qui fait tellement de bien. Un bien physiologique qui libère les endorphines, évacue le stress ou encore dope le système immunitaire.

Un bienfait social qui, par son effet communicatif, permet un véritable dialogue et crée un cercle vertueux relationnel. S’amuser et sa manifestation la plus forte – le rire –, cela fait donc du bien ! En plus, c’est à la portée de tous, sans exception. Le rire ne s’apprend pas comme les mathématiques ou le chinois, c’est le propre de l’Homme. Il est inné et certifié naturel, il suffit de le cultiver régulièrement… Bien-être garanti ! Et le paradoxe est que, sans sérieux, point de rire, mais sans rire, point de sérieux non plus. De là à faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux, n’hésitez plus. Le rire fait partie de ces petits bonheurs qui égayent nos journées. « Rire aux larmes », « fou rire », « mieux vaut rire que pleurer » sont autant d’expressions qui en attestent. Un remède magique en toutes circonstances ? Absolument ! Et avant de rire, vous pouvez sourire, je vous assure que cela fait du bien, détend les zygomatiques et décontracte votre entourage.

Testez, l’effet est immédiat. Respirez, souriez, vous y êtes presque.

Olivier Guilbaud
Co-dirigeant du Groupe
Laboratoire
Science et Nature

Conseils et vente à domicile www.body-nature.fr

 

Cosmétique naturelle des marais salants Produits écologiques et biologiques disponibles sur l’e-shop et en magasins bio www.guerande-cosmetics.com Cosmétiques bio en distribution spécialisée et e-commerce www.centifoliabio.fr

 

Astuces spécial Été

Astuces spécial Été

L’été rime avec liberté. Que ce soit à la campagne, à la montagne, à la plage ou dans un pays exotique, les vacances sont l’occasion de changer son mode de vie effréné de l’année pour se détendre, se reposer ou découvrir. Et pour que cette période ne devienne pas synonyme de petits tracas, voici quelques astuces pour profiter pleinement de ce moment.

Été, chaleur, voyages en avion… et jambes lourdes

Pour certaines personnes, l’été est parfois synonyme de jambes lourdes et gonflées. En cas de maladie veineuse, les veines sont moins élastiques et les petites valves situées tout au long de leurs parois – et qui permettent au sang de ne pas « retomber » – jouent mal leur rôle anti-reflux. Le sang remonte moins bien des membres inférieurs vers le coeur, et stagne dans les jambes. Cela peut provoquer une sensation de jambes lourdes, en particulier en fin de journée, des fourmillements ou un besoin irrépressible de bouger les jambes, des gonflements des mollets, des chevilles ou des pieds et l’apparition de petites varicosités sur les jambes. Certaines situations peuvent contribuer à ces troubles veineux, comme la chaleur ou les positions statiques prolongées : voyage en avion, station debout, piétinement… Situations que l’on retrouve plus fréquemment en été.

Pour maintenir un bon retour veineux

Pour améliorer la circulation veineuse, marchez au moins 20 minutes par jour afin de faire fonctionner la « pompe musculaire » du mollet. Limitez également les expositions à la forte chaleur, comme les sessions de bronzage prolongées, les bains ou douches chauds, qui stimulent la dilatation des veines. Passez plutôt un jet d’eau fraîche sur vos jambes afin de favoriser la vasoconstriction. La natation est une excellente activité pour soulager les jambes lourdes, en raison de l’effet massant de l’eau et de sa température moins élevée que celle du corps. Buvez régulièrement de l’eau, mangez équilibré. En cas de longs voyages en avion, pensez à effectuer régulièrement des mouvements pour faciliter la circulation veineuse. Le port de chaussettes de contention peut aussi réduire les gonflements et la sensation de jambes lourdes.

En plus de ces conseils, la nature nous offre des solutions pour maintenir une bonne circulation veineuse.

La vigne rouge a longtemps été employée pour atténuer les problèmes circulatoires, les jambes lourdes ou bien les troubles féminins, comme les règles douloureuses. Les feuilles contiennent des flavonoïdes (quercétine, oligo-proanthocyanidines…), qui aident à maintenir une bonne circulation veineuse. La présence de tanins la rend d’autre part astringente et vasoconstrictrice.

Le petit houx, aussi appelé fragon, est utilisé depuis des siècles en médecine traditionnelle car c’est un excellent tonique veineux. Le rhizome de la plante contient de la ruscogénine, un actif aux propriétés vasoconstrictrices et diurétiques.

Les fruits et légumes rouges-violets, ou encore le marc de raisin que l’on peut trouver sous forme de tisanes ou compléments alimentaires, regorgent de polyphénols qui contribuent à protéger les parois des vaisseaux sanguins pour maintenir un bon retour veineux.

Riche en flavonoïdes, l’hamamélis augmente la résistance des vaisseaux et aide à diminuer la perméabilité capillaire. Il peut s’utiliser par voie interne ou externe.

Les probiotiques pour éviter les désordres intestinaux

Bien connue des voyageurs qui se rendent dans des destinations exotiques et lointaines, la turista – ou diarrhée du voyageur – peut rapidement vous gâcher un voyage. Le plus souvent d’origine bactérienne (Escherichia coli, shigelles, salmonelles), la tourista est véhiculée par l’eau et les aliments. Afin de la prévenir, il faut avant tout surveiller son alimentation une fois sur place : peler les fruits, renoncer aux crudités, cuire les aliments à plus de 65 °C, ne boire que des boissons encapsulées et pas d’eau du robinet. Méfiez-vous également des glaçons, préparés la plupart du temps avec l’eau courante. Les mains sales sont des vecteurs importants de ces agents pathogènes, il est donc important de se laver les mains régulièrement.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez aussi prévoir une cure de probiotiques une semaine avant le départ afin de renforcer votre flore intestinale et profiter au mieux de leurs propriétés protectrices. Puis prenez-les durant tout le séjour. Privilégiez les souches Lactobacillus rhamnosus, Lactobacillus acidophilus et Lactobacillus casei, qui sont les plus efficaces contre les diarrhées. Un apport avec une forte dose de probiotiques sur une courte période vous aidera aussi à restaurer rapidement votre flore intestinale en cas de troubles intestinaux.

Pour un été sans problèmes urinaires

La cystite fait partie des petits maux qui peuvent gâcher les vacances. Port de sous-vêtements et maillots de bain en matière synthétique, manque d’hydratation en période de forte chaleur et rapports sexuels plus fréquents sont autant de facteurs qui peuvent vous exposer davantage à une infection urinaire.

La cystite est causée par des bactéries du tube digestif, le plus souvent Escherichia coli, qui remontent vers la vessie. Les femmes sont très gênées car elles doivent uriner très souvent (pollakiurie), avec des douleurs et sensations de brûlures lors de la miction.

Pour la prévenir, buvez suffisamment d’eau (1,5 litre par jour). Afin de vous prémunir de la constipation, qui, à cause de la stagnation des selles, provoque une prolifération des bactéries à proximité de l’urètre, mangez des fruits et des légumes qui contiennent des fibres. Portez des sous-vêtements en coton et non en fibres synthétiques, et ne gardez pas sur vous un maillot de bain mouillé trop longtemps. Lorsque vous allez à la selle, utilisez deux papiers, l’un pour devant, l’autre pour derrière. Urinez également après chaque rapport sexuel.

En cas de cystite, il est conseillé de boire suffisamment. On se dit que moins on va boire, moins on va uriner donc avoir moins mal, mais il faut faire exactement l’inverse. Plus vous buvez, plus vous urinez, et moins les germes stagnent dans votre vessie. Ne vous retenez pas non plus d’aller aux toilettes. Évitez de manger épicé et l’alcool. Pensez à la cranberry, sous forme de jus ou en complément alimentaire. La baie de cranberry renferme une grande quantité de flavonoïdes, parmi lesquels les anthocyanes, les flavonols et les proanthocyanidines (PACs), qui offrent une action anti-microbienne très intéressante.

Côté aromathérapie, l’huile essentielle d’origan compact est traditionnellement utilisée en cas d’affections uro-génitales. Elle a des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et antifongiques. Si vous prenez l’huile d’origan compact par voie orale, pensez à l’associer à l’huile essentielle de citron, aux propriétés hépato-protectrices, et à la diluer dans une huile végétale ou la poser sur un comprimé neutre servant de support. Si vous ne savez pas comment procéder, faites appel à un•e aromatologue, qui saura vous conseiller. On peut aussi trouver des huiles essentielles déjà diluées prêtes à l’emploi, que l’on peut utiliser sans connaissances approfondies en aromathérapie.

L’huile essentielle de tea tree pour parer aux petits bobos et soucis du quotidien

Petites plaies, mycoses, ampoules, morsures d’insectes (tiques), angines, douleurs dentaires, otites… L’huile essentielle de tea tree est l’indispensable à avoir dans sa trousse à pharmacie pour passer un été serein. Elle est connue pour ses propriétés bactéricides à large spectre, antifongiques, antivirales et anti-inflammatoires. C’est pourquoi il faut toujours l’avoir sous la main. Elle peut être utilisée en application cutanée ou bien en prise orale. Dans ce cas, il faudra la diluer dans du miel ou une huile végétale.

Ainsi paré·e, vous pourrez profiter de cette période sereinement et vous ressourcer en faisant ce dont vous avez envie : voyager, découvrir, ou plus simplement vous reposer… Un bel été à tous.

Voyage au bout d’un rêve (suite)

Voyage au bout d’un rêve (suite)

Le livre La ferme bio de They – Voyage au bout d’un rêve, récemment sorti, est présenté sous forme d’un feuilleton en plusieurs épisodes depuis le numéro de mai/juin 2021 de l’écolomag. La démarche essentielle de l’auteur s’appuie sur la défense de notre environnement, des richesses des espaces naturels, et la promotion des produits issus de l’agriculture biologique proposés aux consommateurs.

Dans ce numéro, c’est l’agriculture biologique que Gérard Garcia nous propose d’aborder.

En préambule à nos entretiens, il nous faut nous familiariser et, surtout, comprendre ce que représentent vraiment les tenants et aboutissants de l’agriculture biologique.

Nos sources bibliographiques, alliées aux explications de Michel, nous indiquent qu’elle se revendique avant tout comme une pratique agricole liée à un mode de production respectueux de l’environnement et de l’animal. Elle combine donc des pratiques environnementales optimales, avec le respect de la biodiversité, la préservation des ressources naturelles et l’assurance d’un niveau élevé du bien-être des animaux.

Tout au long de la filière, les opérateurs engagés dans le mode de production et de transformation en biologique se conforme à un cahier des charges rigoureux, qui privilégie les procédés non polluants et toujours dans le respect de l’écosystème et des élevages. C’est aussi un mode de production qui exclut l’usage des OGM et limite le recours aux intrants. Il se doit de privilégier l’emploi de ressources naturelles et renouvelables dans le cadre de systèmes agricoles organisés à l’échelle locale, et en restreignant l’utilisation de produits chimiques de synthèse.

Enfin, l’agriculture biologique s’attache également à renforcer ses liens avec l’ensemble de la société : la création d’emplois, la participation à l’aménagement du territoire, la préservation et la promotion des savoir-faire locaux.

En résumé, pour l’agriculture, l’AB c’est :
– Un système de gestion durable.
– Une source d’innovations, dans une approche agro-écologique.*

 

CHIFFRES-CLÉS :
– En 2019, la valeur des achats des produits alimentaires issus de l’agriculture biologique a progressé de 1,4 milliard d’euros, soit une croissance de 13,5 % par rapport à 2018. Des résultats supérieurs aux estimations.
– Ce qui représente 7,921 milliards d’euros HT de consommation des ménages (+ 18 % en regard de 2016 et + 6 % de la consommation générale de produits alimentaires en 2019).
– Les achats de produits bio servis en restauration se montent à 452 millions d’euros HT, dont 246 en restauration collective (+ 7 % en 2016) et 206 millions en restauration commerciale (+ 13 % depuis 2016). (En augmentation constante chaque année)
– En 2017, l’agriculture biologique compte près de 1 945 000 emplois, soit 16 500 de plus qu’en 2016. La croissance moyenne est de 9,5 % par an. (En augmentation constante chaque année.)
– Alors qu’en général, l’emploi agricole diminuait à un rythme de 1,1 % en moyenne annuelle entre 2010 et 2015, la production bio a progressé de 10 669 emplois équivalents temps plein, soit + 13 ,7 %. (Progression confirmée au fil des ans.)

UNE PERFORMANCE !

– En 2018, le marché bio de l’Union européenne dépassait 40 milliards d’euros. Plus de 420 000 exploitations agricoles cultivaient plus de 15,6 millions d’hectares en bio, soit 7,5 % de la surface agricole totale. (La France est à la 2e place de l’Union européenne.)
– En 2020, plus de 9 Français sur 10 déclarent avoir consommé des produits bio, 13 % en consomment tous les jours. **

* Source : Institut national de l’origine et de la qualité (INAO).
** Source : Agence Bio (Bilan annuel de l’emploi agricole n° 238, juillet 2017).

Auto-édition – 126 pages, texte et photos format luxe 29 € – Frais de port offerts en France métropolitaine – Contact : gerard.garcia770@orange.fr

La ferme bio de They

 

 

22e édition du Printemps Bio Du 15 mai au 15 septembre 2021

22e édition du Printemps Bio Du 15 mai au 15 septembre 2021

Un rendez-vous national autour de la bio locale, de saison et équitable, qui se prolonge jusqu’en septembre

Le Printemps Bio est un événement national coordonné par l’Agence Bio, la plateforme nationale d’information et d’actions pour le développement de l’agriculture biologique en France. Il est organisé autour des valeurs de l’agriculture biologique, telles que les valeurs humaines, la protection de la biodiversité, le respect des saisons, ou encore la production durable.

Cette année, compte tenu du contexte pandémique, le Printemps Bio essaime jusqu’en septembre, de façon à permettre l’organisation de certains rendez-vous, comme des spectacles et la fête du lait Bio à une période plus favorable pour accueillir un nombre élevé de personnes.

Une centaine de rendez-vous diversifiés sont ainsi ouverts au public aux 4 coins de la région Pays de la Loire, pour partager ensemble un temps fort, échanger, visiter et rencontrer les femmes et les hommes engagés pour une agriculture locale, éthique et solidaire.

Cet événement vous donne l’opportunité d’aller à la rencontre des agricultrices et agriculteurs, des entreprises et des magasins au coeur des territoires. Une immersion pour comprendre pourquoi le fait de produire et de consommer bio, local, de saison et équitable concourt à préserver sa santé, à protéger la biodiversité et l’environnement, ou bien encore à valoriser les métiers et à soutenir les emplois ancrés dans ces communes.

Retrouvez le programme complet sur : www.interbio-paysdelaloire.fr

Mon labo sous la mer

Mon labo sous la mer

Nouveau podcast original de Catherine Pottier et François Gabart

Mon labo sous la mer, le nouveau podcast original de franceinfo, en co-production avec la Fondation de la Mer, vous plonge à la découverte des secrets de l’océan !

Catherine Pottier, journaliste et spécialiste voile de franceinfo, s’est rendue à Concarneau, fief du navigateur François Gabart, pour partir avec lui à la rencontre d’experts afin de comprendre comment la communauté scientifique s’inspire des écosystèmes marins afin de trouver des solutions aux problématiques environnementales.

Cet été, Catherine Pottier et le navigateur François Gabart vous emmènent ainsi à la découverte des richesses insoupçonnées de l’océan : à quoi ressemble la vie sans lumière ? Comment l’océan recycle-t-il ? Comment la faune et la flore des abysses s’adaptent-elles ? Quels sont les gènes contenus dans une goutte d’eau ? Quel apport pour la médecine ? Ou encore, comment communiquer avec les signaux acoustiques ?

Une série de 6 épisodes pour s’initier et comprendre les innovations scientifiques inspirées par l’océan. 6 x 20 mn – Dès le 1er juillet en podcast – Et dès le 10 juillet sur l’antenne de franceinfo, tous les samedis à 17 h 25, 19 h 55 et 20 h 50.

Le premier épisode.

 

Trouver son poids idéal une question de santé

Trouver son poids idéal une question de santé

Devant le miroir, un petit bourrelet pincé entre les doigts, vous commencez enfin à prendre au sérieux les mauvais résultats de vos analyses de sang : cholestérol, tension… rien ne va plus ! Il y a aussi ces chiffres qui connaissent une croissance continue sur la balance et ces pantalons qui rétrécissent mystérieusement ! Pas facile d’admettre que l’on est en surpoids et qu’aucune solution n’a jamais vraiment marché sur soi, malgré les calories surveillées à la loupe, les régimes suivis avec obstination et les remèdes de grands-mères donnés par les bonnes copines… Aujourd’hui, vous n’en pouvez plus des privations. C’est là que l’Ayurveda va devenir une alternative efficace et pratique pour retrouver un poids idéal. Il y est question d’équilibre, de bien-être et de pleine conscience… pour remettre le bonheur au menu !

Le poids idéal est, en réalité, l’état le plus naturel dans lequel vous pouvez vous trouver. Pour l’Ayurveda, c’est quand votre corps et votre esprit sont en harmonie et non pas quand vous réussissez à enfiler un petit pantalon taille 34 ! Selon cette médecine ancienne, nous créons notre corps tel qu’il est et nous devons en prendre soin chaque jour, le défendre et l’aimer.

Malheureusement, en France, sauf exception, nous n’avons pas grandi avec cette philosophie. En effet, l’Occident invite plutôt à s’observer avec un oeil critique et à considérer l’entretien de la silhouette comme un travail, voire une corvée, difficile et contraignante.

Autre différence notable et bonne nouvelle pour tous ceux qui veulent revenir à leur poids idéal : avec l’Ayurveda, on ne compte pas les calories, on ne se prive pas, on ressent de la satisfaction à manger sain et on apprend à trouver des plaisirs ailleurs que dans la nourriture. Que du bonheur, en somme !

Parce que c’est une question d’esthétique et, surtout, de santé !

Quand nous sommes bébé, la vie est très simple : nos parents répondent à nos besoins primaires, comme boire, manger, dormir et recevoir de l’amour. Et puis, un jour, le cortex s’en mêle et cette partie du cerveau fait apparaître la notion de choix. Cela peut être le début du grignotage, voire des excès alimentaires, qui sont généralement une réponse facile à une situation qui nous met mal à l’aise : ennui, stress, conflit, etc.

Pour notre organisme, la situation est ingérable : il ne peut pas assimiler de l’alcool, des graisses et des sucres et en même temps s’occuper de nos autres fonctions, comme réguler le coeur, la bonne humeur ou la concentration. Il manifeste donc son déséquilibre en nous rendant terne, grognon, stressé et malade !

En effet, à la longue, le surpoids peut avoir de lourdes conséquences sur notre corps. Il entraîne fatigue, sommeil et appétit perturbés, perte du tonus sexuel, hypertension, diabète, troubles articulaires, etc. Il est alors temps de retrouver un poids idéal !

Retrouver son poids de forme

Malgré la tentation, ne commencez pas à suivre subitement un régime : cela représenterait un traumatisme pour votre organisme ! Optez plutôt pour un autre rapport à la nourriture.

Voilà la base de l’Ayurveda… Une philosophie confirmée par une réalité : la plupart des régimes sont efficaces à court terme, mais seuls 2 % de leurs adeptes conservent leur poids idéal au-delà de 2 ans. Pour tous les autres, c’est le retour au poids initial, avec généralement quelques kilos supplémentaires en bonus.

Trouver le déclencheur du grignotage

L’Ayurveda a pour objectifs de reconnecter le corps et l’esprit, de visualiser à quel point ils interagissent. Pourquoi grignotez-vous du pain au restaurant en attendant que le serveur apporte le plat ? Avez-vous faim au point de ne pas pouvoir patienter, ou est-ce simplement un automatisme ?

Quand l’envie de gras ou de sucre vous prend, restez quelques secondes sur le seuil de la cuisine et demandez-vous pourquoi vous le faites. Avez-vous un vide à combler ? Cette interrogation est un premier pas vers la conscience. S’il s’agit de vous « remplir », demandezvous pourquoi : ennui, stress, tristesse, fatigue… Identifier le déclencheur permet déjà de prendre de la distance avec l’automatisme.

J’en vois qui vont balayer ces solutions en disant que c’est plus facile à écrire qu’à faire. Eh bien, non. En quelques secondes, sur le seuil de votre cuisine, vous pouvez obtenir des réponses. Écoutez vraiment votre corps. Il vous dira ce dont il a besoin. Soyez conscient de vos émotions, sans vous juger : êtes-vous triste, heureux, détendu ou stressé ? Faites de votre corps un ami que vous allez protéger.

Soyez conscient de votre choix et de ses conséquences, mais ne culpabilisez pas si vous craquez finalement. En avalant votre biscuit, prenez quand même le temps de vous demander pourquoi vous le faites et vous réussirez sans doute à l’éviter la prochaine fois ! Ce questionnement demande une vraie lucidité et ce n’est pas seulement le fait de perdre du poids qui doit vous y aider, mais aussi et surtout l’envie d’être heureux.

Mangez en étant conscient de ce que vous faites

La vraie différence entre la perception occidentale et ayurvédique se joue sur ce terrain : cette volonté de vivre pleinement et avec plaisir la nourriture. Manger en étant conscient de ce que l’on met dans sa bouche est le premier pas vers le poids idéal.

Regardez votre assiette, les couleurs, la disposition des aliments, prenez le temps de visualiser le légume qui a poussé et de saliver devant votre repas. Puis mâchez doucement. Si vous faites partie de ceux qui disent qu’ils « grossissent juste en regardant une feuille de salade », notez pendant une semaine ce que vous mangez réellement, ainsi que l’activité physique que vous pratiquez. Il y a de fortes chances pour que vous vous aperceviez que vous mangiez davantage et moins bien que ce que vous pensiez !

Au moment du repas :

  • Consacrez-vous pleinement à ce que vous faites. C’est-à-dire sans répondre à des appels téléphoniques ni regarder la télévision.
  • Manger est et doit rester un plaisir, une satisfaction. Mais seulement quand on mange normalement, sain et frais, sans excès.
  • Évaluez, comprenez votre niveau de stress et trouvez-lui d’autres réponses que la nourriture.
  • Prenez enfin conscience que manger seul ne justifie pas d’engloutir un sandwich sur le pouce… Au contraire, l’Ayurveda considère que ce temps doit être pleinement dédié à son repas et que, seul, on peut en profiter pour vibrer et méditer. On retrouve ici la notion d‘indulgence et d’amour envers nous-même : apprécions le temps passé en tête-à-tête avec nous au lieu d’en faire un moment bâclé !

Enfin, selon l’Ayurveda, à la fin d’un repas, notre estomac devrait être composé pour moitié de matière solide, pour un quart de matière liquide et le dernier quart vide. Pensez-y !

Méfiez-vous de votre cerveau et choisissez le message

Nous connaissons tous cette confusion quand on s’empare d’une tablette de chocolat. Ce moment pendant lequel un grand nombre de messages contradictoires nous parviennent du cerveau : « tu vas grossir », « j’en ai besoin, je suis stressé », « c’est mauvais pour le coeur », « je l’ai bien mérité, j’ai beaucoup travaillé aujourd’hui », etc.

Si, à ce moment-là, un message positif venait enrichir les signaux, comme « j’ai eu une journée pénible, mais j’ai enfin quelques minutes pour moi, je vais en faire ce qui me plaît », et que vous vous concentrez dessus au lieu d’écouter tous les autres, vous pourrez alors reposer la tablette de chocolat, puis lire, peindre ou juste regarder le ciel par la fenêtre. Plus vous créerez et écouterez vos messages positifs, plus ils seront faciles à suivre.

Les pressions subies

Votre famille attend de vous que vous mangiez beaucoup et tout le temps. Quand on vous dit « on passe à table » alors même que vous n’avez déjà plus faim avec ce que vous avez grignoté à l’apéritif, vous salivez à l’idée des nombreux plats que vous allez dévorer.

Avant de vous asseoir, demandezvous pourquoi vous êtes prêt à vous « remplir » alors que vous savez que c’est inutile. Que vous aurez sans doute une indigestion, peut-être des remontées acides et que vous devrez défaire un bouton de votre pantalon pour aller au bout de la journée. Parce que, socialement, vous avez été habitué ainsi.

Dans d’autres pays et notamment en Inde, l’apéritif aurait constitué le déjeuner et, plutôt que de partager un moment convivial autour d’un plat en sauce, vous auriez savouré une tasse de thé et peut-être un fruit frais. Vous auriez ainsi été mieux disposé pour écouter les autres… et vous-même !

Si vous ne mangez pas suffisamment ce qui a été préparé pour vous, vous vous sentirez coupable. Vous penserez peutêtre que vous serez moins aimé, voire « radié » de la table familiale ? Il s’agit d’une croyance solidement ancrée. C’est sans doute le fruit de votre éducation.

L’Ayurveda invite à vous libérer de cette croyance, à vous reprogrammer, pour être libre de passer un bon moment en famille ou avec des amis, sans que votre estomac en soit la victime. Si vous parvenez à remettre vos besoins réels au coeur de vos repas, votre corps vous le fera percevoir et vous vous sentirez plus apte au bonheur. Les repas seront alors une vraie fête !

Grand dossier : Renouer avec le toucher

Grand dossier : Renouer avec le toucher

« Le toucher est le sens le plus important de notre corps. Sans doute est-ce lui qui intervient le plus dans les phénomènes de veille et de sommeil. Il nous donne la notion de la profondeur, de l’épaisseur, des formes. C’est par notre peau, grâce au toucher, que nous ressentons, aimons, détestons. »

J. Lione Tayler The Stages of Human Life, 1921

Parent pauvre de nos sens – qui est probablement celui ayant généré le moins de textes littéraires et scientifiques au cours de l’histoire –, le toucher n’en est pas moins le plus intime et fascinant d’entre eux.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la pandémie que nous traversons depuis plus d’un an l’a mis à rude épreuve, au point d’en devenir presque tabou : plus d’embrassades, de câlins, de bisous, de massages, d’accolades… alors que ces gestes étaient au préalable au cœur de nos pratiques sociales. Il est d’ailleurs intéressant de relever que les mots toucher, contagion et contamination ont la même origine éthymologique à savoir tangere.

Heureusement que la définition du mot toucher va au-delà d’une dimension purement physique. On peut toucher la corde sensible avec le regard, les mots, le son de la voix, la musique. On peut être touché•e par un geste, une émotion ou une danse. Et c’est là toute la beauté de ce sens. Le toucher ne fait rien comme les autres sens car, quand on les évoque, on les associe souvent à une sensibilité propre. On parle, par exemple, d’une couleur pour la vue, d’un son pour l’ouïe, d’une saveur pour le goût, alors que le toucher peut se définir à travers des qualités différentes. Ce sens n’appartient pas à une seule partie du corps : on entend avec nos oreilles, on sent avec notre nez, on voit avec nos yeux, alors que l’on touche avec tout notre corps et, de la même manière, on peut être touché•e.

Il est grand temps de rendre au toucher ses lettres de noblesses et de le mettre en lumière au travers de ce numéro estival.

 

Voir les articles

Plantes réactives au toucher : la sensitive et l’ortie

Dossier santé : Renouer avec le toucher

Dossier bien-être : Renouer avec le toucher

Dossier beauté : Renouer avec le toucher

Plantes réactives au toucher : la sensitive et l’ortie

Plantes réactives au toucher : la sensitive et l’ortie

Pour célébrer le toucher, je souhaitais vous parler de deux plantes qui ont un rapport tout particulier avec le toucher, pour des raisons bien distinctes : l’ortie pour son pouvoir urticant sur la peau, et la sensitive, plante réactive au toucher.

La sensitive (Mimosa pudica)

Si certaines fleurs sont sensibles à la lumière, telles que la fleur du souci des champs (Calendula arvensis) qui se ferme la nuit et s’ouvre en milieu de matinée, ou la dame d’onze heures (Ornithogalum umbellatum), dont les fleurs s’ouvrent vers 11 h 00 et se referment au soir, d’autres sont réactives au toucher.

La plus célèbre est la sensitive – ou mimosa pudique –, une plante à feuillage persistant de la famille des Fabacées, rampante et ascendante, originaire d’Amérique du Sud. Elle se cultive aujourd’hui dans presque toutes les régions du monde.

Les Mayas mettaient ses feuilles à profit pour soigner la dépression et se relaxer, ce qui en faisait une plante magique à leurs yeux.

Si la plante se rétracte au toucher, c’est pour échapper à ses prédateurs. À peine effleurées, ses feuilles se replient en quelques secondes. Ainsi, quand un herbivore commence à la brouter, la plante se replie. Ce phénomène s’appelle la thigmonastie. Ceci est censé la protéger, éviter que ses feuilles ne s’abîment trop rapidement et qu’elles soient suffisamment repoussantes pour les animaux herbivores, qui vont la délaisser et trouver d’autres feuilles à manger. Lorsque le calme revient, les feuilles s’ouvrent à nouveau.

Ainsi, la sensitive perçoit l’espace, ressent le contact, mais aussi le vent, qui représente également un danger pour elle. Capable de s’adapter à son environnement, elle peut alors s’endurcir face aux rafales.

Comment est-ce possible ? Tout le long de la feuille et du pétiole (sorte de tige qui relie la feuille à la branche) se trouvent des cellules que l’on appelle cellules motrices, gorgées d’eau. Lorsque la plante veut se replier, ces cellules vont expulser leur eau, entraînant ce mouvement si rapide.

À noter que les graines de cette plante sont utilisées sous forme de complément alimentaire. Elles fournissent un soutien immunitaire, digestif et intestinal.

Il est possible de prendre 2 gélules par jour en fonction des recommandations données par la marque.

 

L’ortie (Urtica dioica)

DESCRIPTION BOTANIQUE

L’ortie est une plante herbacée cosmopolite, probablement originaire d’Europe de l’Est. Affectionnant les sols riches en azote, cette plante rudérale (qui se développe dans les décombres) envahit les haies, les jardins, les bords de rivières et les fossés.

Deux espèces d’ortie sont couramment sélectionnées pour leurs intérêts thérapeutiques : Urtica dioica, l’ortie piquante – la plus courante –, et Urtica urens, l’ortie brûlante.

Vivace, l’ortie piquante, encore appelée ortie dioïque, présente une racine pivotante émettant des tiges souterraines rampantes, d’où partent des racines secondaires et de nombreuses radicules brunâtres et chevelues. Robuste et dressée, sa tige a une section quadrangulaire et peut mesurer jusqu’à 1,50 m de haut. L’ortie brûlante est une espèce annuelle plus petite, dont la tige quadrangulaire et rameuse dès la base peut atteindre 1 m de hauteur.

HISTOIRE ET TRADITION DE L’ORTIE

Les atouts médicaux de l’ortie sont connus depuis très longtemps. Dans l’Antiquité, les Grecs et les Romains en tiraient avantage pour soigner la toux, la tuberculose, ainsi que pour stimuler la pousse des cheveux. La flagellation thérapeutique aux tiges d’orties était réputée salutaire contre les rhumatismes et l’arthrite. Dioscoride et Galien ont rapporté les effets diurétiques, emménagogues et laxatifs de ses feuilles, tandis que Pline vantait ses vertus contre les hémorragies. Le célèbre médecin Nicholas Culpeper la recommandait également pour remédier aux troubles des vaisseaux sanguins et des voies respiratoires. Au Moyen Âge, l’ortie était considérée comme une panacée, préconisée contre les angines et les maux de tête. Sainte Hildegarde conseillait ses graines pour soulager les maux d’estomac.

En médecine ayurvédique, l’ortie est utilisée en association avec d’autres plantes dans le traitement des hémorragies utérines, des saignements de nez, de l’eczéma et des éruptions cutanées. Les Amérindiens s’en servent pour calmer les douleurs rhumatismales, ainsi que pour soulager les femmes durant l’accouchement. Au Maroc, elle est employée pour traiter l’hypertension. Les racines d’ortie servent traditionnellement à lutter contre les diarrhées et les infections parasitaires.

ÉTYMOLOGIE ET LÉGENDES

Le nom de genre Urtica vient du latin urere – brûler –, faisant allusion aux sensations de brûlure que provoquent les poils urticants des feuilles d’ortie. Les noms d’espèce dioica et urens dérivent du latin et signifient respectivement dioïque (se disant d’une espèce végétale aux pieds mâles et femelles séparés) et brûlant.

L’ortie favoriserait la luxure. Ovide, dans son récit L’Art d’aimer, évoquait un philtre d’amour à base d’ortie, et l’écrivain Pétrone racontait qu’une prêtresse faisait fouetter les hommes impuissants avec un bouquet d’orties.

On dit qu’une botte d’orties fraîchement coupées glissée sous le lit d’un malade peut hâter sa guérison. En Inde, l’ortie symbolise le vasuki, un serpent aux mêmes pouvoirs urticants. En Occident, elle figure le courage.

LES PROPRIÉTÉS SANTÉ DE L’ORTIE

Les parties aériennes de l’ortie présentent des vertus analgésiques et anti-inflammatoires reconnues pour soulager les douleurs articulaires liées aux rhumatismes, à l’arthrite et à la sciatique. Légèrement cholagogues et diurétiques, elles facilitent l’excrétion rénale d’acide urique et permettent d’éviter la formation de calculs biliaires. Elles sont, en outre, choisies comme antiinflammatoire de l’urètre et de la vessie.

Les parties aériennes de l’ortie favoriseraient les fonctions digestives en augmentant les secrétions gastriques, intestinales et pancréatiques. Elles auraient une action hypotensive et hypoglycémiante. En effet, permettant d’augmenter la sécrétion d’insuline par les îlots de Langerhans dans le pancréas, elles peuvent servir de traitement contre le diabète. De récentes études révèlent une activité hypocholestérolémiante et antiplaquettaire des feuilles d’ortie, intéressantes en prévention des maladies cardio- et cérébrovasculaires.

Localement, elles remédient aux troubles dermatologiques de types acné, eczéma et séborrhée. Elles sont efficaces comme antipelliculaire et pour traiter la chute des cheveux. Elles possèdent également des qualités antivirales et antibactériennes.

Les parties aériennes d’ortie sont utilisées pour leurs vertus hémostatiques, en cataplasme, sur les plaies, brûlures, ulcères et hémorroïdes. Leurs propriétés révulsives provoquent, d’autre part, un afflux sanguin calmant localement la douleur.

Leur effet anti-histaminique est efficace en cas de rhinite allergique.

De récentes études fournissent des résultats encourageants quant à l’usage de l’ortie dans des traitements alternatifs et complémentaires contre le cancer.

LES PROPRIÉTÉS BEAUTÉ DE L’ORTIE CÔTÉ CHEVEUX

L’ortie piquante apporte les minéraux et vitamines nécessaires pour renforcer les cheveux et leur rendre leur beauté naturelle, aide à combattre leur chute, régule le sébum pour les cheveux gras et apaise les états pelliculaires. Elle est idéale pour les cheveux fatigués, ternes, dévitalisés, les cheveux gras et mous, les pellicules, la chute de cheveux et les ongles cassants.

LES PROPRIÉTÉS BEAUTÉ DE L’ORTIE CÔTÉ PEAU

Riche en sels minéraux et oligoéléments (soufre, zinc, cuivre…), elle est reminéralisante et apaise les peaux sujettes à démangeaisons.

Riche en silice, elle tonifie et raffermit la peau. Riche en vitamines (A, C, B), elle est régénérante et vitalisante.

En poudre, elle pourra être utilisée en masque ou enveloppement reminéralisant, en bain revitalisant ou en lotion tonique du visage.

Dossier santé : Renouer avec le toucher

Dossier santé : Renouer avec le toucher

De prime abord, nous pourrions imaginer que le toucher est un sens davantage lié au bien-être et au plaisir. Mais il n’en est rien. Le toucher accompagne de nombreuses médecines manuelles, telles que la réflexologie, la chiropraxie, l’ostéopathie ou encore le massage thérapeutique… et il est le lien contigu entre l’infirmi·er·ère et le patient.

Le sens du toucher est tout sauf un sens futile et secondaire. Il est indispensable à notre pleine santé, et ce dès le plus jeune âge. Il peut soigner, soulager, créer du lien…

Redécouvrons, au travers de nos experts, ce sens si singulier.

 

Articles à voir

Comment fonctionne le sens du toucher ?

L’interview choc : « Comment l’alimentation cétogène a changé ma vie. »

Le toucher au cœur des médecines manuelle de santé

La réflexologie santé met le toucher à l’honneur

Comment fonctionne le sens du toucher ?

Comment fonctionne le sens du toucher ?

La peau est notre premier mode de communication et la plus efficace de nos protections. Le sens du toucher est celui qui est le plus étroitement associé à la peau et le premier à se développer de l’embryon humain. Savez-vous que la peau provient de l’ectoderme, la plus externe des trois couches cellulaires de l’embryon ? La croissance de la peau, son développement qui se poursuit tout au long de la vie et l’épanouissement de sa sensibilité dépendent, en grande partie, des stimulations qu’elle reçoit de l’environnement.

La peau constitue l’organe le plus grand du corps humain. Elle représente 16 % de son poids total et forme une frontière entre notre environnement et nous. Elle est sillonnée par une myriade de terminaisons nerveuses (17 000 par main, dont 1 650 à la pointe de chacun de nos doigts), qui captent les stimulations venant de l’extérieur, qu’elles soient mécaniques, thermiques ou douloureuses. Mais ces stimulus peuvent aussi provenir de l’intérieur, donnant lieu à nos capacités de proprioception (sensibilité du système nerveux aux informations provenant des muscles, des articulations et des os) et de kinesthésie (perception des déplacements des différentes parties du corps).

On estime qu’il existe environ 50 récepteurs sur 1 cm2. Le nombre de points tactiles varie de 7 à 135 par cm2. Celui des fibres sensorielles allant de la peau à la moelle épinière par les racines nerveuses dépasse largement le demi-million.

Ainsi, en tant que système sensoriel, la peau est de loin l’ensemble d’organes le plus important du corps. Un être humain peut vivre aveugle, sourd et manquer de goût et d’odorat, mais il ne peut pas survivre un instant sans les fonctions assurées par la peau. Nous avons d’ailleurs tous fait le constat que, dans le noir, le toucher prend une tout autre dimension et c’est d’ailleurs un sens très développé chez les personnes aveugles ou visuellement déficientes.

La stimulation permanente de la peau par l’environnement sert à maintenir son tonus, à la fois sensoriel et moteur. Les réactions sont différentes d’un individu à l’autre, elles dépendent de la zone du corps stimulé et de la sensibilité de chacun.

Considéré comme un système d’alarme naturel, le toucher sert également à évaluer la dangerosité de l’environnement. Les capteurs ont chacun une tâche particulière. Ils répondent aux stimulus de la chaleur, du froid, de la pression et de la douleur. Dans l’alimentation, ils nous permettent de définir :

  • la texture d’un aliment (lisse, rugueux…), par caresse ;
  • la consistance (dur, mou, moelleux…), par pression ;
  • la température (chaud, froid, tiède) ;
  • la maturité d’un végétal.

Un tri bien ordonné !

Comment le cerveau fait-il donc le tri dans cette omniprésence de sensations reconnaissant une punaise qui a piqué le gros orteil d’une main posée sur l’épaule ? C’est que toutes les fibres nerveuses lui parviennent de façon ordonnée. À leur arrivée dans l’aire dédiée au toucher, le cortex somatosensoriel, les fibres nerveuses forment un plan en miniature – certes déformé – de la surface de la peau, où débute l’analyse des sensations. Un plan déformé ! Les pieds, les mains et le visage y sont surreprésentés, traduisant leur plus grande sensibilité au toucher, comme nous l’avons vu précédemment. Il existe une seule exception : les fibres nerveuses, qui véhiculent les sensations de plaisir dues aux caresses.

L’interview choc : « Comment l’alimentation cétogène a changé ma vie. »

L’interview choc : « Comment l’alimentation cétogène a changé ma vie. »

Encore trop peu connue en France et souvent stigmatisée, l’alimentation cétogène interroge et fait parfois polémique. Mais les adeptes de cette révolution alimentaire (qui n’est surtout pas un régime) témoignent de ses bienfaits santé et de la métamorphose à la fois physique et émotionnelle qu’elle entraîne.

Nous avons la chance de poser quelques questions à Ayem Nour, animatrice télé et influenceuse française auprès d’1 million d’abonnés sur Instagram, à l’occasion de la sortie de son tout premier ouvrage Simplement KÉTO, aux éditions Thierry Souccar.

Comment s’est passée votre rencontre avec l’alimentation cétogène ?

Elle a été l’une des plus belles rencontres de ma vie. À la suite de ma grossesse, j’avais pris beaucoup de poids et je cherchais désespérément à retrouver ma ligne. J’ai tenté plusieurs régimes, qui se sont soldés par un échec. Contre toute attente, c’est au cours d’un séjour à Los Angeles que tout a changé pour moi. J’y ai découvert une façon révolutionnaire de s’alimenter : l’alimentation kétogène – ou kéto –, qui est tout sauf un régime. À mon retour, il m’a fallu un peu de temps pour me lancer et c’est grâce au premier confinement que j’ai eu le déclic.

Au bout de combien de temps avez-vous eu des résultats ?

En l’espace d’un mois j’avais déjà perdu 8 kilos et, en un an, près de 25 kilos !

En quoi consiste cette alimentation révolutionnaire ?

Je tiens tout d’abord à préciser que l’alimentation cétogène est un rééquilibrage alimentaire, à conserver sur le long terme. C’est une autre conception de l’alimentation, plus saine et plus respectueuse de nos vrais besoins. C’est, en quelque sorte, le camembert inversé de nos besoins nutritionnels : privilégier le bon gras, conserver des protéines de qualité et réduire considérablement les glucides à environ 20 g par jour pour mettre son corps en cétose. Comme j’aime à le dire, adopter une alimentation kéto, c’est « consommer des graisses comme un roi, des protéines comme un prince et des glucides comme un pauvre ». Ce ne sont ni plus ni moins que les principes de vie des cueilleurs-chasseurs !

Comment maigrir en donnant priorité aux lipides ? En fait, on s’est trompé durant toutes ces années : le coupable n’est pas le gras, mais le sucre ! Les glucides favorisent la sécrétion d’insuline et, de ce fait, le stockage des graisses. Et malheureusement, les glucides sont partout, y compris dans le jambon industriel ! L’objectif de l’alimentation cétogène consiste à maintenir la glycémie et la sécrétion d’insuline les plus basses possible afin d’obliger l’organisme à aller puiser dans ses propres réserves de graisses.

Comment ? Il faut comprendre que, lorsque l’on prive notre organisme de glucides et qu’on les remplace par des lipides, on le contraint à modifier son fonctionnement. Le foie se met alors à produire, à partir des graisses, de petites molécules appelées cétones, qui constituent un excellent carburant pour les muscles, le cerveau, le coeur… Le corps est, en effet, tout autant capable d’utiliser des glucides que des lipides comme source d’énergie. Dès lors que le corps s’approvisionne en énergie à partir de cétones et des graisses, on dit qu’il se retrouve en état de cétose. C’est de là que vient le terme d’alimentation cétogène.

Quelle quantité de glucides maximale faut-il consommer par jour ?

Il existe plusieurs régimes qui s’appuient sur la restriction de glucides, même si les quantités de glucides fluctuent en fonction de l’approche. Pour les kétos stricts, c’est 20 g maximum par jour. Pour l’alimentation low carb, c’est entre 20 et 50 g. Et d’autres approches plus permissives tolèrent entre 50 et 100 g de glucides par jour.

Quelle que soit l’approche que vous choisirez, gardez bien en mémoire que plus l’apport en glucides sera important, plus la quantité de lipides – les bonnes graisses – devront baisser !

En ce qui vous concerne, respectez-vous la quantité de 20 g de glucides par jour ?

Personnellement, je ne pèse pas mes glucides car j’ai pris l’habitude, avec quelques repères et du bon sens – l’un des fondements de l’alimentation kéto –, d’évaluer à vue d’oeil ma consommation de glucides hebdomadaire et ma perte de poids progressive me montrait que je ne faisais pas erreur.

20 G DE GLUCIDES, CE SONT :
2 pommes de terre de la taille d’un oeuf
3 carottes moyennes
2 cuillères à soupe de purée
6 cuillères à soupe de petits pois
4 cuillères à soupe de riz cuit, de pâtes, de maïs
3 fonds d’artichaut

 

Comment concilier alimentation cétogène et vie sociale – restaurants, dîners entre amis… ?

C’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît. Manger kéto ne signifie pas se couper du reste du monde, bien au contraire. Au fur et à mesure de ma pratique, je me suis aperçue que c’était totalement compatible avec une vie sociale normale. Il suffit d’adopter les bons réflexes car il existe finalement énormément d’aliments et de préparations autorisées. Au restaurant, impossible de ne pas trouver son bonheur et il suffit de choisir du fromage à la place du dessert. À la maison, je propose par exemple un plat de viande ou de poisson, accompagné d’un gratin de légumes et des féculents à part pour mes amis non kéto.

Et je prépare de délicieux desserts en version kéto !

Avoir une glycémie basse en permanence ne génère-t-il pas de la fatigue chronique ?

Non, pas du tout, puisque le corps apprend à transformer les bonnes graisses en énergie !

Une fatigue peut se faire ressentir sur les premiers jours, pendant la période d’adaptation, mais c’est tout. Aujourd’hui, j’ai beaucoup plus de vitalité qu’avant. La preuve en est : je ne fais plus de sieste après avoir mangé !

Quel est votre journée type kéto ?

Vous n’allez peut-être pas me croire, mais je n’ai pas de journée type, tant les combinaisons sont variées avec l’alimentation cétogène. Quand je pratique le jeûne intermittent, je me prépare le soir 1 entrée + 1 plat et 1 dessert kéto. Sinon, je prends le matin un café et un café crème, et 2 repas kéto dans la journée.

Arrivez-vous à varier suffisamment votre alimentation ?

Oui, bien sûr. Là encore, il s’agit d’une idée reçue. Nombreux sont les aliments autorisés dans le cadre du kéto, à commencer par les légumes !

Vous arrive-t-il de faire quelques écarts ?

Oui, comme beaucoup, j’imagine, de manière occasionnelle… Mais il faut faire preuve, là encore, de bon sens et contrebalancer, par exemple avec un jeûne intermittent le lendemain, et tout rentrera dans l’ordre.

Suivez-vous votre glycémie ?

Oui, je l’ai beaucoup fait les premiers mois à l’aide d’un glucomètre digital de précision – les bandelettes urinaires étant nettement moins fiables. On en apprend beaucoup sur la manière dont le corps réagit au sucre !

Pensez-vous que l’alimentation cétogène soit indiquée pour des végétariens ?

Voilà encore une idée reçue ! Les légumes ont la part belle dans l’alimentation kéto, notamment tous les légumes verts, et il y a aussi les oeufs, le fromage…

Vos 5 bonnes raisons de passer au kéto ?

Être en bonne santé. Perdre du poids durablement. Se réconcilier avec la nourriture. Prendre soin de nos enfants en les éduquant à une alimentation peu sucrée. Découvrir mon livre.

Côté beauté, quels changements avez-vous constatés ?

J’ai tout d’abord retrouvé une nouvelle jeunesse en renouant avec la silhouette de mes 20 ans – j’en ai 31. J’ai par ailleurs constaté que j’avais de moins en moins d’imperfections de peau, quasiment plus de cellulite et une grande sensation de légèreté.

Le mot de la fin ?

Je terminerai par mon mantra au quotidien : « Que ton alimentation soit ta première médecine. » Hippocrate

 

Coup de Cœur !

Pour aller plus loin…

Simplement KÉTO

Le toucher : un besoin fondamental de l’enfant ?

Le toucher : un besoin fondamental de l’enfant ?

Un bon massage doux et bienveillant apporte une grande détente, un apaisement, une décontraction musculaire, un soulagement des douleurs et, éventuellement, la réassurance de se sentir aimé.

Lorsque votre enfant se fait mal, n’allez-vous pas instinctivement « frotter » la zone traumatique douloureuse ? Et peut-être aussi y appliquer un glaçon pour essayer de réduire la douleur, « disperser » l’effet du trauma ? En frottant, vous faites circuler l’énergie et le sang pour soulager.

Idem en méthode manuelle traditionnelle chinoise, qui préconise ces 3 étapes pour traiter la douleur et le blocage. D’abord un massage thérapeutique est pratiqué, puis s’ensuit une séance de 20 minutes d’acupuncture ou de ventouses. En dernier lieu, si besoin, quelques techniques ostéopathiques chinoises de mobilisation articulaire peuvent être intéressantes. On peut aussi encourager la pratique des méthodes quantiques énergétiques, sans manipulation, tout en douceur… Si les articulations ne se débloquent pas et que la douleur persiste*, il est alors indispensable de faire un travail de DÉCODAGE biologique. En effet, tant que vous n’avez pas conscientisé les causes de votre problème de santé, celui-ci risque fort de réapparaître. C’est ainsi que l’on observe fréquemment des cas de récidives chez des personnes pour qui, dans un premier temps, le parcours chirurgie-chimiorayons a été efficace. En réalité, la guérison durable n’est possible que si vous vous engagez avec confiance à la mise en ordre des causes, et cela grâce au décodage. Cette certitude mille fois vérifiée est fondamentale et devrait donc être enseignée aux médecins et thérapeutes. Puissent les médecines allopathiques et holistiques oeuvrer davantage ensemble à l’avenir !

Une méthode simple pour vivre dans la paix et la joie avec nos enfants

Nos enfants ont besoin d’attention et d’affection, en bref, qu’on leur montre qu’on les aime. S’il faut certes fixer des limites, il est nécessaire de toujours veiller à respecter leur LIBRE-ARBITRE. C’est fondamental. C’est la méthode d’éducation « gagnant-gagnant » la plus efficace. (cf. Éduquer sans punir du Dr T. Gordon)

Exercice : Comptez combien de fois par jour vous caressez votre animal de compagnie, ou combien de sourires et de paroles apaisantes vous lui adressez. Ensuite, demandez-vous si vous en faites autant avec vos enfants. Combien de paroles encourageantes et bienveillantes leur adressez-vous chaque jour ?

Si vous constatez que l’écart est grand, alors c’est que vous avez la CHANCE de pouvoir améliorer dès aujourd’hui la relation avec vos enfants. Peut-être en commençant par leur demander pardon pour votre manque d’attention… et en leur affirmant que vous les aimez très fort. L’enfant vit souvent le présent avec davantage de conscience que l’adulte… D’ailleurs, ne devrions-nous pas redevenir comme des enfants : innocents, conscients dans le présent et ouverts de coeur ?

En résumé, pour développer une bonne communication avec nos enfants, le principe de base est de les écouter avec bienveillance en « écoute active », et de les considérer comme étant nos petits frères et soeurs spirituels venus partager avec nous un court moment d’éternité pour que nous puissions guérir ensemble et effacer de vieux schémas aliénants.

Hélas, ça n’arrive pas qu’aux autres… Soyons vigilants

À l’extrême, autant certains bébés délaissés peuvent mourir du manque de « toucher » et d’amour, autant, par manque d’AMOUR et manque d’ÉCOUTE, certains adolescents peuvent tenter de se suicider (notamment lorsqu’ils sont la cible de cyberharceleur·se·s).

On entend aussi que de petits enfants disent qu’ils préféreraient mourir que de devoir continuer à vivre encore longtemps avec un masque sur le visage qui les empêche de bien respirer.

N’est-ce pas inquiétant ?

S’il vous plaît, sauvons les enfants en ÉCOUTANT davantage leurs besoins et en agissant avec courage et souveraineté, conformément à ce que nous sommes vraiment…

Les bienfaits du toucher sur le foie des bébés…

En 2004, un vieux professeur d’étiopathie me priait de poser souvent ma main sur le foie de mon bébé pour le soulager, le calmer, le rassurer. C’est simple et efficace, alors je vous encourage à en faire de même. Le foie est un très gros organe, qui mérite une grande attention.

À ce sujet, j’encourage toujours les « souffrants » à pratiquer quotidiennement « l’interpellation des organes » : foie, rate, pancréas, estomac et reins, en leur communiquant par la pensée un message d’amour. Cet acte simple permet d’harmoniser et de rétablir une meilleure circulation énergétique dans tout le corps. Comme en témoignent les médecines traditionnelles orientales, nos organes auraient aussi une conscience propre. En cette époque de grave effondrement, toutes nos émotions négatives (colère, frustrations, contrariétés), ainsi que les médicaments et aliments pollués que l’on ingère, concourent à léser l’énergie de notre FOIE (et aussi de notre FOI !). D’où l’importance de lui redonner de l’amour.

L’amour serait-il la force la plus puissante de l’univers ?

Tout comme l’obscurité disparaît sous l’effet de la lumière, la peur, l’emprise et la douleur disparaissent sous l’effet de la PUISSANCE DE L’AMOUR désintéressé…

Un massage qui dirait « je t’aime beaucoup »

Le massage est une autre forme de langage, une manière de témoigner à l’autre de l’attention, de l’affection, ou un amour plus profond s’il s’agit de votre partenaire, par le biais de la chaleur des mains, de l’intention insufflée dans chacun de ses gestes de faire du bien, de réconforter ou de dire tout simplement « je t’aime. »

Pour quel avenir ?

Nous forgeons nous-mêmes notre destinée en semant des causes et en « réparant » nos erreurs. Notre avenir sera à l’image de notre mode de pensées actuelles. Alors, gardez espoir ! Consolidez votre foi et mettez- la en pratique. Probablement qu’un jour viendra où « la paix sera ».

* Je ne suis pas médecin. En cas de besoin, consultez votre médecin.
Merci pour votre écoute.
Avec vous de tout coeur,

Stéphan Lentzner
www.therapie-globale.com

La naturopathie intègre le toucher

La naturopathie intègre le toucher

Dans notre monde moderne occidental, où le stress règne en maître, l’apport des soins de bien-être semble correspondre parfaitement à l’attente des humains qui voient d’une triste mine se perdre les notions essentielles de naturel, d’authenticité, d’harmonie des sens, du corps et de l’esprit ; le tout remplacé par un monde d’artifices, de technologie et de chimie. La naturopathie traditionnelle a, depuis toujours, réalisé à quel point les techniques de massages bien-être faisaient partie intégrante de sa démarche holistique de l’humain et les intègre dans son approche de santé naturelle, tout comme elle en systématise l’apprentissage dans tous ses cursus de formations proposés à ses futurs praticiens.

Le fait d’être régulièrement massé•e devrait faire partie de notre hygiène de vie régulière. Il s’agit alors de trouver un bon centre de soins naturels, qui se caractérise avant tout comme un endroit de détente où l’on vient se ressourcer, en communiant, au travers des soins qui y sont dispensés, avec les 5 éléments par l’intermédiaire de nos 5 sens qui y sont flattés et harmonieusement sollicités par les techniques de massage bien-être.

Tout d’abord, ce sont nos yeux qui, au travers des couleurs, vont recevoir les premières influences positives. Les couleurs, à la fois chatoyantes et apaisantes, entre bleu et orange, entre ciel et feu, accueillent et invitent la vue au recentrage. Ensuite, ce sont nos oreilles qui, au travers des sons harmonieux provenant d’une fontaine ou de musiques douces, vont permettre au cerveau d’entrer en onde de relaxation profonde. L’ouïe retrouve alors un épanouissement de ses composants et transmet à l’être entier l’harmonie des sons. Dans notre monde moderne où le stress lié au bruit prend une place de plus en plus grande, la musicothérapie – dont l’utilisation se développe dans les hôpitaux et chez des spécialistes de l’anxiété – a désormais fait ses preuves. Vient ensuite le nez qui, sollicité de tous bords, est le seul parmi nos 5 sens à être en rapport direct avec notre rhinencéphale. Centre des émotions, ce cerveau primitif est extrêmement sensible à l’ambiance olfactive qui règne dans un lieu. Le parfum des diffuseurs d’arômes, la fragrance des huiles essentielles de massage contribue au plaisir et au bien-être. Les bourgeons du goût n’échappent pas à cette sollicitation globale que le Centre de soins produit sur tout notre être. Entrer dans un Centre de soins, c’est aussi se désaltérer d’une eau pure et fraîche, d’un thé aux vertus médicinales ou d’une infusion de plantes choisies. Ce peut être aussi boire un jus de plantes fraîches ou de fruits vitaminés. Enfin, c’est notre peau qui est sans doute la mieux et la plus longuement servie. Dans notre monde occidental, où le toucher a longuement été tabou et boudé, on a retrouvé depuis quelques années cette spontanéité du massage, sans ambiguïté. Nul besoin de prouver à quel point le fait d’être touché•e est important (un nouveau-né, privé de contacts physiques un certain temps, finit par dépérir), nul besoin de démontrer à quel point le fait d’être massé•e est essentiel. Tous les soins qui seront proposés dans un centre de soins, qu’ils mettent en oeuvre l’eau, les huiles, les pierres ou les plantes, passent inéluctablement par cette sollicitation des milliers d’émergences nerveuses qui se hérissent sur la peau comme autant de petites bouches ouvertes demandant à être nourries.

On peut alors parler d’une autre dimension qui va naître de l’addition des autres, comme par synergie, et qui va toucher un sens, lui aussi un peu boudé en Occident, le sens du coeur. Ce sens du coeur, c’est une des qualités essentielles que le praticien en massage bien-être devra cultiver. Ni spirituelle, ni sentimentale, cette qualité du coeur, connue et reconnue des Asiatiques depuis toujours, pourrait se rapprocher du mot compassion, permettant alors aux soins dispensés de se rapprocher d’un véritable don de soi, et laissant ainsi à celui qui en bénéficie s’éveiller en lui ce 6e sens du coeur, où corps et esprit trouvent ou retrouvent une harmonie perdue.

Ainsi, décider de recevoir un massage bien-être dans un centre de soins naturels, commence à prendre peu à peu un certain parfum, un certain sens, et donner une certaine sensation. Cela concerne tellement la « sensation » qu’il est à ce point assez difficile de la traduire par des mots. Il faut « faire l’expérience » !

Christophe Cannaud – Naturopathe-iridologue, directeur du CNR-Formations – Formateur et auteur – Président de l’association humanitaire Naturopathes Sans frontières.
Accompagnement de Stages nature en immersion, détox, jeûnes, randonnées et yoga.
CNR-FORMATIONS 97, rue Thiers 17300 Rochefort
05.46.99.97.64 – cnr@naturopathie.com 
www.naturopathie.com

Ouvrages de l’auteur : Découvrir la naturopathie, édition InterEditions, Dunod éditeur, collection Découvrir, co-écrit par Christophe Cannaud et Laurence Monce.
L’iris, témoin de votre santé, édition InterEditions, Dunod éditeur, collection Corps et santé, par Christophe Cannaud

Le CNR-Formations Collège de Naturopathie Rénovée est un centre de formation professionnelle spécialisé en naturopathie, en iridologie et en massages bienêtre. Ses formations en naturopathie sont agréées par l’APNF (Association Professionnelle des Naturopathes Francophones) et en massages par la FFMBE (Fédération Française de Massages Bien-être). Le CNR dispose de nombreux centres régionaux dans toute la France et à La Réunion, où il est possible de suivre différentes formations en massage bien-être pour devenir réflexologue, praticien·ne en spa, ou praticien·ne holistique en massage bien-être.

Le toucher au cœur des médecines manuelle de santé

Le toucher au cœur des médecines manuelle de santé

Nous avons tous entendu parler ou profité des bienfaits de l’ostéopathie, de la chiropraxie et de la kinésithérapie.

L’ostéopathie

L’ostéopathie est une pratique manuelle dont l’objectif est de maintenir un équilibre entre les différentes structures du corps. La main est le principal outil de diagnostic et le seul outil de soin de l’ostéopathe. La finalité est de traiter la cause des symptômes du patient à partir d’une analyse globale des différents systèmes de son corps dans leur ensemble. Il axe principalement son travail sur l’afflux sanguin, qui détermine le mouvement respiratoire tissulaire, mais sa vision du corps est globale. L’ostéopathe travaille sur le corps dans son ensemble et concentre ses efforts non seulement sur la colonne vertébrale, mais aussi sur les articulations, les muscles, les ligaments et même le crâne.

Lorsqu’un dysfonctionnement au sein d’une partie du corps survient, on parle d’une perte de mobilité. Le rôle de l’ostéopathe va être alors de rétablir la mobilité de la structure touchée.

Chez l’ostéopathe, on soulage les problèmes d’ordre fonctionnel, tels que :

Les troubles ORL : sinusites, otites, acouphènes et bourdonnements, vertiges ou céphalées ; Les troubles du sommeil : insomnie ou difficultés à l’endormissement ; Les troubles musculo-squelettiques : lombalgie, dorsalgie ou cervicalgie ; Les troubles nerveux : névralgies ou sciatiques ; Les troubles génitaux : énurésie, cystites, règles douloureuses ; Les troubles de la circulation, comme les jambes lourdes ; Les troubles digestifs : ballonnements, constipation, diarrhées ou reflux gastro-oesophagien.

La chiropraxie

La chiropraxie est une pratique manuelle reconnue en France depuis 2002. Le chiropraticien se focalise avant tout sur la colonne vertébrale, où circule la moelle épinière et d’où partent tous les nerfs, qui se ramifient ensuite dans les organes. Les manipulations du chiropraticien sont précises et ne ciblent qu’une zone restreinte. Dans 90 % des cas, elles concernent la colonne vertébrale. Pour manipuler cette dernière, le chiropracteur utilise des techniques de mobilisation douces ou énergiques, selon la situation. Il s’agit de manipulations et de mobilisations instrumentales ou mécaniquement assistées. On retrouve aussi dans son champ de compétences des manipulations des cervicales avec vecteur de force ou des mobilisations de l’appareil locomoteur.

Chez le chiropraticien, on soulage :

Les douleurs aux lombaires (lombalgies ou lumbagos) ; Les dorsalgies (névralgies) ; Les cervicalgies (torticolis, coup du lapin, etc.) ; Les désordres posturaux comme la scoliose ; Les troubles neurologiques comme les sciatiques, cruralgies ou névralgies ; Les douleurs articulaires périphériques comme les tendinites.

La kinésithérapie

Le kinésithérapeute fait de la rééducation en utilisant différents outils, tels que des massages manuels, le renforcement musculaire, des appareils (ultrasons, ondes de choc, lampes infrarouges, tapis de course, électrostimulation…). Il fait des étirements, de la remusculation, du travail cardio de réentraînement à l’effort. Par exemple : en cas de mal de dos, le kiné va faire un travail de remusculation du dos et des abdos. Il va détendre les muscles s’ils sont crispés (massages ou lampes, entre autres). L’ostéopathe fera en sorte, quant à lui, que ce mal de dos ne récidive pas en rétablissant l’équilibre global du corps.

Chez le kiné, on soulage :

Les pathologies rhumatismales ; Les raideurs articulaires.

La kinésithérapie prend en charge la rééducation orthopédique (notamment post-traumatique) chez des personnes ayant ou non des prothèses, mais aussi neurologique, cardiaque (suite à un infarctus), urologique (en cas de troubles sphinctériens) ou gynécologique (rééducation prénatale ou périnéale suite à un accouchement).

Ce sont aussi les kinésithérapeutes qui gèrent les drainages lymphatiques.

La réflexologie santé met le toucher à l’honneur

La réflexologie santé met le toucher à l’honneur

La réflexologie est une technique médicale manuelle holistique et énergétique très ancienne, d’origine asiatique, mais pratiquée aussi bien en Égypte qu’en Chine, il y a des milliers d’années. L’idée générale de la réflexologie : à chaque organe ou zone du corps correspondent un ou plusieurs points précis, situés sur les mains, les pieds, le visage, le crâne, les oreilles ou le nez. C’est une vision énergétique des choses, bien différente de la vision classique de la médecine occidentale.

Concrètement, que se passe-t-il quand j’appuie sur un point réflexe ? Cela engendre un stimulus, provoquant un influx nerveux qui court le long des nerfs et rejoint en un éclair le cerveau. À force de stimulus, le flux nerveux se fait mieux, vers et depuis le cerveau, comme vers l’ensemble des organes.

Pourquoi est-il intéressant de stimuler les points énergétiques ? En médecine chinoise, ces points correspondent à des « portes d’entrée » donnant sur les méridiens, ces canaux où circule l’énergie, appelée qi. Ainsi, pour être en bonne santé, le qi doit s’écouler harmonieusement partout. Un peu comme le ferait de l’eau dans les canalisations. Lorsque le qi « bouillonne », en trop grande quantité (on parle de jitsu, en shiatsu), c’est parce que, ailleurs, en amont, il y a forcément un kyo (une déficience d’énergie). Même un débutant en réflexologie saura facilement repérer les points jitsu, qui sont tendus et font mal.

Que pouvons-nous attendre d’un travail régulier en réflexologie ? Un outil précieux pour aider à apaiser les petits bobos, comme les maux de tête, les torticolis, les diarrhées ponctuelles… Une meilleure santé en général.

Une aide préventive sur mesure, capable d’espacer les crises de migraine, les cystites récidivantes, les poussées de psoriasis ou d’eczéma, atténuer les douleurs des règles…

Contre-indications : les personnes souffrant de troubles circulatoires affaiblies, les femmes enceintes (3 premiers mois), les personnes atteintes d’un cancer, d’une pathologie cardiaque, etc. (renseignez- vous auprès d’un professionnel de santé).

Dossier bien-être : Renouer avec le toucher

Dossier bien-être : Renouer avec le toucher

Quand on pense à l’aspect bien-être du toucher, difficile de ne pas évoquer le massage et toutes ses approches. Le toucher est à la fois source de bien-être, de plaisir, mais aussi libérateur d’émotions, avec par exemple un massage aux fleurs de Bach en pratiquant l’EFT, une technique de libération émotionnelle, ou encore avec de la réflexologie émotionnelle. Si ce sens est indispensable dans notre relation à l’autre, il est également fondamental dans la communication que nous avons avec nous-même. L’automassage est sans doute le moyen le plus instinctif et le plus immédiat de prendre soin de soi. Grâce à nos mains et à leur contact, nous pouvons nous détendre, nous maintenir en forme, soulager nos douleurs, et ce dès qu’elles se manifestent.

 

Articles à voir

À la découverte de l’EFT

Le toucher, un sens émotionnel

Le drainage lymphatique, un massage surdoué

À la découverte de l’EFT

À la découverte de l’EFT

Coach professionnelle et personnelle, praticienne EFT, conférencière et co-fondatrice avec Noëlle Cassan du Congrès Virtuel EFT, Maria Annel accompagne des centaines de femmes dans toute la francophonie vers plus de confiance, plus de conscience et plus d’énergie afin de mieux vivre leurs émotions au quotidien. Elle a eu la gentillesse de répondre à nos questions sur cette technique encore trop peu connue.

L’EFT, kézako ?

L’EFT – Emotional Freedom Technique, ou technique de libération émotionnelle – est une approche psychocorporelle de gestion d’émotions et de stress.

Cette méthode étonnante soulage des excès d’émotions, comme la peur, la colère, le stress post-traumatique, notamment chez les vétérans de guerre, la dépression…

Cependant, il serait dommage de la réduire uniquement aux problèmes émotionnels car de nombreux témoignages à travers le monde parlent aussi de résultats rapides et durables pour les douleurs, les allergies, les dépendances…

Dans notre société actuelle, le stress est devenu la « maladie du siècle », et on connaît aujourd’hui ses effets néfastes sur l’organisme : tensions, fatigue, prise de poids, maladies chroniques…

L’EFT est une approche anti-stress par excellence, qui fait retrouver rapidement l’équilibre, afin d’aborder le quotidien avec le sourire et l’esprit libre de se savoir « outillé·e » pour faire face à des situations qui nous plongeraient autrement dans le découragement et l’impuissance.

Qui est Gary Craig, l’inventeur de l’EFT ?

Gary Craig est ingénieur diplômé de la prestigieuse université Harvard, aux États-Unis. En tant qu’ingénieur, il recherche avant tout l’efficacité et la simplicité afin de pouvoir reproduire un même procédé pour tous.

Passionné par le développement personnel et les médecines alternatives, il souligne cependant qu’il n’est ni médecin, ni psychologue. Sa devise pour l’EFT : « Try it on everything ! » (« Essayez-le pour tout ! ») En effet, les champs d’application de cet outil si simple n’ont de limite que votre propre imagination.

Comment a-t-il trouvé cette technique incroyable ?

Gary Craig a étudié la Thought Field Therapy (TFT) – la thérapie du champ mental – auprès de son fondateur Roger Callahan. La TFT est également basée sur des stimulations de points d’acupuncture, mais avec une approche beaucoup plus complexe, qui fait appel à des algorithmes spécifiques, limitant notamment son utilisation en autotraitement.

L’apport de Gary Craig a été de simplifier cette technique pour créer une approche simple, efficace et élégante, utilisable par tous en toute circonstance. En effet, on peut tout à fait stimuler ces points énergétiques en toute discrétion, sous la table pendant une réunion, au cours d’une conversation téléphonique, dans les transports, en marchant…

Quelles similitudes avec d’autres techniques – acupuncture, réflexologie… ?

Comme l’acupuncture, la réflexologie et autres techniques énergétiques, l’EFT est basée sur le système énergétique identifié par la sagesse ancestrale de la médecine chinoise : les méridiens d’acupuncture. Cependant, soyez tranquille : aucune aiguille ne sera appliquée, vous allez simplement utiliser vos propres doigts – cela tombe bien, car on les a toujours sous la main !

Additionnellement à ces techniques, l’EFT intègre aussi les bienfaits de la programmation neuro-linguistique – PNL –, et travaille en même temps au niveau du corps – par le mouvement –, de l’énergie – par les points utilisés – et du mental – par les mots – pour apaiser les émotions. L’un des grands avantages de l’EFT par rapport à ces techniques est la possibilité de l’utiliser en autotraitement n’importe où.

Quelle place tient le toucher dans cette pratique ?

Les points à stimuler sont sélectionnés pour leur potentiel énergétique. En effet, il s’agit de points d’entrée ou de sortie de méridiens, et la stimulation de ces points par les tapotements va créer une légère impulsion de piézo-électricité, qui ira réguler tout le méridien concerné.

Même en séance avec un praticien, et a fortiori en autotraitement, nous allons stimuler les points sur notre propre corps. Il s’agit donc d’une approche très douce, autorégulée et sans intrusion possible, et, en temps de pandémie, pas de points de contact d’une tierse personne. Toutefois, il est désormais conseillé de se laver les mains avant votre pratique, puisque vous allez toucher votre visage.

À quoi sert le mouvement de tapping utilisé pendant une séance d’EFT ?

En général, les points sont stimulés par des tapotements, plus ou moins intenses selon la préférence et le ressenti de la personne. Cependant, certains points peuvent être sensibles, voire désagréables à tapoter, auquel cas la stimulation peut aussi transiter par un massage ou le simple fait de poser les doigts.

L’ordre de stimulation des points n’a pas d’importance en soi, mais, par souci de praticité et afin de s’assurer de ne pas oublier un point, on procède généralement de haut en bas.

À qui s’adresse l’EFT ?

À tout le monde ! L’EFT, par sa simplicité de mise en oeuvre, peut être pratiquée par tout un chacun. Les principes de base peuvent s’apprendre en quelques minutes et de jeunes enfants peuvent déjà s’en servir, comme le montre un nombre grandissant d’utilisations à l’école, dès la maternelle.

Nous rencontrons tous des sources de stress quotidien, et, dans ce cadre, chacun peut avoir recours à l’EFT pour laisser couler en douceur ce stress au lieu de le stocker et le rajouter à nos charges émotionnelles passées.

Les domaines d’application de l’EFT sont infinis. Pensez à ce qui vous tracasse dans votre vie à cet instant précis. Qu’il s’agisse d’un stress lié aux conditions économiques ou à une situation familiale ou encore état de santé, c’est toujours un stress, et l’EFT peut vous donner la possibilité de l’alléger, voire de l’éliminer.

L’EFT peut s’appliquer sur des problèmes très intenses ou chroniques. Cependant, nous vous conseillons de commencer avec des situations relativement simples, de manière à prendre confiance avant de considérer des problèmes plus importants.

Et nous rappelons que pour des traumatismes complexes, il faut consulter un praticien expérimenté, qui saura vous guider.

Avec quel type de thérapeute pratiquer de l’EFT ?

Il existe un grand nombre de praticiens dont l’outil principal est l’EFT ; vous pouvez facilement les trouver avec votre moteur de recherche préféré. Sachez que l’EFT se pratique avec d’excellents résultats à distance, par téléphone ou par visioconférence. Vous n’êtes donc pas limité·e à votre quartier ou région. L’EFT se combine avantageusement avec d’autres approches, comme l’hypnose, la sophrologie, la kinésiologie, le yoga… Pour votre première séance, ce sont peut-être ces spécialités ou d’autres similaires que vous verrez sur la carte de visite. Même s’il appartient, bien sûr, au professionnel de l’accompagnement de choisir l’outil le plus adapté pour vous, n’hésitez pas à exprimer votre désir de découvrir l’EFT, le cas échéant.

De plus en plus de médecins, psychologues, psychothérapeutes, kinésithérapeutes, orthophonistes, psychomotriciens, etc. se forment à l’EFT. Renseignez-vous auprès de vos prestataires de santé préférés.

À toutes fins utiles, rappelons que l’EFT ne dispense jamais d’une consultation de votre médecin traitant en cas de problème médical. C’est aussi à votre médecin de décider d’un arrêt ou d’une modification d’un éventuel traitement en cours. En clair, l’EFT se propose de compléter la médecine conventionnelle, pas de la remplacer, bien entendu !

Peut-on apprendre à pratiquer l’EFT seul·e ? Si oui, en combien de temps ?

Oui, l’EFT procure souvent des résultats impressionnants, même en autotraitement, et tout un chacun peut apprendre la pratique rapidement.

Pour commencer, vous pouvez vous rendre sur le site du Congrès Virtuel EFT : www.lecongreseft.com, où vous apprendrez les bases nécessaires grâce à un kit d’initiation offert. De là, vous pouvez commencer à pratiquer de suite.

Apprendre l’EFT, c’est un peu comme apprendre la bicyclette : plus on en fait, plus on se sent à l’aise et plus on va loin ! Par exemple, en vous offrant 5 minutes par jour pour pratiquer, vous pourrez progressivement acquérir plus d’aisance. En quelques jours, vous pouvez déjà intégrer dans votre hygiène émotionnelle quotidienne une ou deux utilisations simples qui vous correspondent. Plus vous pratiquez et plus il vous devient facile de trouver d’autres utilisations, d’aller vers des problèmes plus profonds.

En combien de temps est-il possible d’observer des résultats ?

Les bienfaits de l’EFT se constatent parfois en quelques minutes, mais, en général, la pratique demande une certaine persévérance, que ce soit en autotraitement ou avec un praticien. Cependant, l’EFT fait partie des thérapies dites brèves, et un accompagnement par un professionnel pour un problème donné va plutôt se compter en semaines ou mois qu’en de longues années à ressasser votre passé.

Un avantage considérable par rapport à beaucoup d’autres techniques thérapeutiques réside dans la possibilité de renforcer et d’accélérer les résultats en complétant les séances avec un professionnel par de l’autotraitement à votre rythme.

Combien coûte une séance d’EFT ?

Une séance d’EFT avec un thérapeute professionnel peut coûter entre 50 € et 150 € selon son expérience, sa spécialisation et la durée de l’accompagnement. De plus en plus de médecins et psychologues intègrent l’EFT parmi leurs outils de travail. Dans ce cas, la séance peut être prise en charge par l’Assurance maladie, dans certaines conditions. Certaines mutuelles remboursent également des consultations de médecines douces, renseignez-vous.

Sachez qu’une multitude de vidéos et protocoles écrits sont proposés gratuitement sur Internet. Bien entendu, ces sessions « génériques » ne remplaceront pas une consultation, mais peuvent faire en sorte de vous familiariser avec la méthode et être un complément à un accompagnement plus ciblé.

Le mot de la fin ?

L’EFT paraît souvent « trop belle pour être vraie »… Tapoter des points sur le corps tout en prononçant des phrases… cela peut vraiment soulager ma migraine, mon impatience avec mes enfants, m’aider à perdre du poids ou arrêter de fumer ?! Difficile à croire…

Mais, en même temps, qu’avez-vous à perdre à essayer ? Cela ne prend que quelques minutes, et il y a fort à parier que vous serez étonné·e du résultat.

L’EFT permet de vivre libre, avec plus de joie, en toute autonomie ! Des millions de personnes à travers le monde ont déjà dit OUI au bonheur au bout des doigts. Alors, pourquoi pas vous ?

Maria Annell
« Ingénieur » de bien-être
www.mariaannell.com

 

Pour aller plus loin…

Le petit livre de l’EFT

Le toucher, un sens émotionnel

Le toucher, un sens émotionnel

Lorsque l’on parle de toucher ou du toucher, beaucoup de choses bien diverses viennent à l’esprit ! On peut être « touché·e » intérieurement et émotionnellement par un mot, un regard, un tableau, une musique, une ambiance, des gens, leur bienveillance ou son contraire… comme être « touché·e physiquement » à même la peau.

Celle-ci est notre barrière, une enveloppe protectrice des milieux internes du corps, et aussi un organe sensoriel complexe et riche, comme une interface particulière entre notre personne et notre environnement.

Toucher des touches de piano, comme caresser, frôler, palper l’enveloppe corporelle de l’être humain, d’un animal, provoquent des états émotionnels différents et parlent à notre âme tout simplement.

Il y a donc aussi le toucher qui guérit et c’est de celui-là que je vais évoquer car, d’expérience, les massages et thérapies par le toucher physique accélèrent la guérison, apaisent les détresses et les douleurs. Une main chaude et enrobante peut redonner la sensation d’exister, d’être dans son entier considéré·e, vibrant·e et animé·e. C’est faire du bien.

n massage sur le corps détend, relaxe, nerveusement, musculairement. Les passages des mains sur la peau et les parties du corps douloureuses amènent à se reconnecter profondément à soi-même, à se mettre dans un état second proche de l’état hypnotique…

On dit de quelqu’un qu’il est froid car distant physiquement, sans aucun geste ni approche démonstrative, comme : prendre dans les bras, embrasser, entourer les épaules, soutenir d’une accolade, etc. Le toucher matérialise une certaine empathie et un moyen de communication prouvant la tendresse, l’amour, le soin.

Regardez comme ces périodes de distanciation ont été difficiles à supporter par nos aînés, empreints de solitude, et le manque cruel de ne pas pouvoir tenir la main des personnes hospitalisées seules devant la maladie, et envisager, contraints, une fin de vie en milieu hospitalier loin de ses chers et tendres aimés !

Nous devons encore nous habituer à ces « non-gestes » spontanés et du toucher, devenus prohibés. C’est terrible car inhumain et contre-nature. Vivement que nous puissions à nouveau nous toucher, nous embrasser sans avoir l’impression de contaminer et risquer nos vies !

Une séance de florithérapie où l’on expose les situations émotionnelles diverses et particulières à chacun, en mots, afin de choisir les Fleurs de Bach appropriées, se termine souvent par un massage au choix : du dos, des bras et/ou réflexologie plantaire et palmaire bien-être, voire massage de la tête, du visage et des épaules… Cette partie-là de la séance est complémentaire, apaisante et sécurisante. Encore faut-il bien vouloir se laisser approcher, se laisser toucher… car par la peau se dit notre relation affective et sensuelle à l’autre, elle prend le contact, elle exprime ce besoin de communiquer, se lâcher physiquement ou bien se protéger. Comme il est bon de pratiquer, dès la naissance, le peau à peau avec le père qui, lui, n’a pas porté l’enfant dans son ventre ; ils récupèrent ainsi tous les deux la vibration, l’odeur, la proximité physique de ces moments intenses et si puissants que sont la naissance et la rencontre avec l’autre.

Parlons aussi de l’acte sexuel ! Attirance, amour, chaleur, plaisir, jouissance… Le toucher prend alors toute son importance dans un couple ; ne dit-on pas « je l’ai dans la peau » et « l’amour à fleur de peau » ?

Pour renouer avec le toucher, certaines Fleurs de Bach vous seront d’une grande aide

La fleur Violette d’eau – ou Water violet – est celle de la communication à proprement parler. Énergie florale qui permet de développer sa capacité à s’ouvrir à la relation dans les deux sens, soit aller vers l’autre et se sociabiliser, et se laisser approcher de par une attitude ouverte.

Crab apple, qui est la fleur du nettoyage, ajoutée à la solution d’urgence RESCUE sous forme de crème et qui s’applique directement sur la peau pour nettoyer, calmer et apaiser une empreinte douloureuse de prurit et/ou d’inflammation, ainsi que l’arnica pour les coups et bleus !

Walnut, la fleur de l’adaptation, tant dans les habitudes ou changements d’environnement que l’adaptation dans son sens le plus pur pour tout ce qui est nouveau ; la peau face au climat, à la chaleur, l’humidité, la sécheresse… au soleil, à l’environnement, la pollution et autres.

La Fleur de Bach Beech, le hêtre, pour ne pas rejeter mais accueillir, aide à la tolérance et non au rejet de l’autre, antiallergique par excellence.

En ce qui concerne les premiers moments de vie où l’enfant et la mère doivent s’adapter et entrer en contact mutuellement, cela s’effectue le plus souvent par le toucher, accompagné du regard et de la voix. Deux élixirs floraux sont efficaces pour une meilleure réceptivité à l’amour maternel, si celui-ci n’est pas parti sur de bonnes bases : l’Alchémille argentée et le Tilleul.

Concernant le domaine sexuel, plusieurs élixirs soutiennent les personnes en souffrance face à l’image de l’acte sexuel comme difficile et répugnant, et aident à une sexualité plus équilibrée et plus harmonieuse : le Basilic et l’Oignon, par exemple.

Ensuite, le toucher peut se révéler plus difficile en prenant de l’âge. Vieillir est en effet moins propice à toucher et à se laisser toucher. La peau vieillit, se ride, se plisse et se tache par le manque de collagène et du fait du système hormonal en berne. Toujours Walnut, le noyer, puis l’Amandier, le Romarin et la Mauve pour mieux accepter les marques inexorables du temps…

Vous l’aurez compris, le toucher est d’ordre primaire, instinctif, humain et d’une importance capitale, au même titre que l’odorat, la vue et l’ouïe. « Par la peau se dit la vérité de notre être » (selon le Dr Philippe Dransart, homéopathe), véritable terrain de jeu de nos émotions. Celles-ci s’expriment véritablement ainsi : eczéma, allergies, rougeurs, inflammations, prurits, et j’en passe ! Les Fleurs de Bach contribuent donc au bien-être global pour une santé meilleure, en harmonie avec votre moi par l’apport de cette énergie particulière et vibratoire des végétaux, cités plus haut.

Je me consacre, lors d’entretiens-conseils, à bien choisir les élixirs en fonction de vos besoins et manifestations somatiques. Bien en peau, bien en Fleurs !

Isabelle Bourdeau – Florithérapeute
06 814 614 86 – contact@lapogeedesoi.fr
www.lapogeedesoi.fr et aussi sur www.medoucine.com
Chaîne YouTube : Isabelle Bourdeau Florithérapeute et plus

Le drainage lymphatique, un massage surdoué

Le drainage lymphatique, un massage surdoué

Maéva Chambaz est infirmière diplômée d’état et cryothérapeute. Elle propose des soins corporels, tels que le drainage lymphatique du corps et du visage, des massages minceur, ainsi que des massages pour la relaxation et pour la récupération sportive. Elle nous dit tout sur ce massage pluriel, à découvrir ou redécouvrir de toute urgence.

Le drainage lymphatique est-il un massage santé, bien-être ou beauté ?

Les 3 à la fois. C’est un massage santé car, chez les personnes ayant une circulation lymphatique réduite, la réponse immunitaire s’en trouve diminuée, la lymphe étant un transporteur de cellules immunitaires. D’un point de vue bien-être, ce massage libère les jambes lourdes en stimulant la circulation lymphatique et désengorge les membres inférieurs. Les femmes faisant de la rétention d’eau ont les jambes gonflées, notamment en fin de journée et lorsqu’il fait chaud ; le drainage lymphatique les affine dès la première séance.

En quoi consiste-t-il ? Qu’appelle-t- on les portes d’entrée et les portes de sortie ?

Notre corps a principalement 2 systèmes circulatoires : le système sanguin et le système lymphatique.

Le système sanguin est essentiellement composé de plasma, globules rouges, globules blancs, plaquettes, nutriments, vitamines, d’hormones, etc. Ce système est là pour assurer le transport du sang dans l’ensemble du corps. Pour ce faire, il dispose d’une pompe principale, le coeur, et de l’appui des pieds sur le sol qui active le pompage du sang dans les veines.

Notre mode de vie sédentaire met à rude épreuve cette pompe secondaire ! La position assise et le fait de piétiner ne permettent pas un bon retour veineux. En conséquence, le sang reste plus longtemps dans les membres inférieurs et une partie du plasma sort des veines – qui sont perméables – et stagne dans les membres inférieurs. On appelle aussi cela liquide interstitiel.

D’ailleurs, chez les femmes, ce liquide se retrouve en plus grande quantité qu’il ne devrait. Résultat ? Des jambes lourdes, douloureuses et gonflées. Ce liquide, le plasma, porte différents noms en fonction de l’endroit où il se trouve :

Dans les veines : il se nomme plasma.

Dans les tissus : liquide interstitiel.

Dans le système lymphatique : la lymphe.

Passons à la lymphe et son système circulatoire complexe

Le système lymphatique est formé des amygdales, de la rate, du thymus, des ganglions lymphatiques et des vaisseaux lymphatiques. Il contribue au maintien de la pression artérielle et fait circuler certaines hormones, des éléments nutritifs et des déchets. Ce système lymphatique évacue l’excès de liquide qui est passé du sang aux tissus, puis le retourne dans le sang.

Le système lymphatique comprend aussi des tissus et des organes qui fabriquent, entreposent et libèrent des lymphocytes (un type de globules blancs). Ces tissus et organes – appelés tissus lymphatiques ou lymphoïdes – surveillent également la présence de germes, de substances étrangères et de cellules anormales dans la lymphe et en évacuent les déchets et les bactéries.

La principale fonction des ganglions lymphatiques est d’assurer le « nettoyage » de la lymphe et de déclencher rapidement des réactions de défense en cas d’arrivée dans l’organisme d’agents extérieurs, comme les virus ou les bactéries. Ils jouent donc un rôle-clé dans le système immunitaire.

Ce système n’a pas de pompe proprement dite, mais les muscles jouent ce rôle lors de leurs contractions !

À qui s’adresse le drainage lymphatique ?

Principalement aux femmes. Pourquoi ? Car les femmes présentent une masse musculaire moins importante que les hommes. Nous avons vu plus haut que les muscles sont nécessaires pour participer à la circulation de la lymphe. Les femmes ont aussi et surtout des fluctuations hormonales tout au long de leur vie : puberté, grossesses, cycles menstruels, maladies, contraceptifs, traitements, ménopause. Eh oui, le corps des femmes évolue en fonction des fluctuations hormonales, tout au long de leur vie.

Le drainage lymphatique a-t-il une action sur notre immunité ?

Bien sûr. Le transport des cellules immunitaires est assuré par la lymphe, donc une circulation lymphatique relancée apporte une réponse immunitaire plus rapide.

Par contre, en cas d’inflammation ou de fièvre, le drainage lymphatique n’est pas praticable ; c’est pour cela que je demande à mes patients comment ils se sentent avant le soin, et, en cas de doute, je prends systématiquement leur tension et leur température afin d’effectuer ce soin en toute sécurité. Mon expérience d’infirmière me permet aussi de détecter des ganglions enflés ; dans ce cas-là, le soin est arrêté, par mesure de précaution.

Comment se pratique concrètement une séance de drainage lymphatique ? Est-ce douloureux ?

Dans un premier temps, un bilan santé est rempli et signé afin que je m’assure de la bonne condition de mes patients. J’explique les contre-indications, puis la conduite à tenir après le massage pour optimiser les résultats.

Dans un second temps, je prends les mesures des cuisses et des mollets au début de la séance, puis à la fin de la séance. La pression que j’exerce est ajustée à chaque patient. Mes patients ne me parlent pas de douleurs mais plutôt de libération. On sent que ça circule et que les membres inférieurs se désengorgent petit à petit.

Quels résultats visibles et bénéfices santé est-il possible d’obtenir ?

Les résultats sont visibles dès la première séance. Une perte de centimètres est observée à chaque séance grâce au suivi des mesures. Le but étant de ne pas revenir aux mesures de la séance précédente et d’entretenir une bonne circulation lymphatique.

En favorisant la circulation de la lymphe, le drainage manuel aide à renforcer notre immunité, soulager nos jambes, tonifier la peau et améliorer l’état cutané.

Le drainage lymphatique fait-il maigrir ?

Non. Il n’y a pas de perte de masse graisseuse, mais on constate une perte en centimètres, donc un amincissement.

Combien de fois par an devrions-nous faire un drainage lymphatique pour optimiser notre santé et nous détoxifier ?

D’un point de vue jambes lourdes, c’est en fonction de la perception de chaque patient·e. Les bienfaits du drainage peuvent se faire ressentir durant 1, 2 voire 3 semaines en fonction de chacun·e. Dans un premier temps, les séances doivent être rapprochées pour relancer efficacement le système lymphatique, puis elles peuvent être espacées.

Chez les personnes ne présentant pas de rétention d’eau ni de gêne dans les membres inférieurs, un drainage lymphatique manuel est conseillé à chaque changement de saison afin de détoxiquer l’organisme, tout en renforçant le système immunitaire.

Sur quelles parties du corps le drainage lymphatique se pratique-t-il ?

Sur tout le corps, mais je le pratique principalement sur l’abdomen et les membres inférieurs. Évidemment, si des personnes en ont besoin sur les membres supérieurs, la séance est personnalisée.

Le drainage lymphatique est également intéressant sur le visage. Quels sont ses bénéfices ?

Le drainage lymphatique libère le visage des toxines présentes sous les tissus cutanés. Réalisé régulièrement, il favorise la circulation sanguine, lisse les traits et révèle la beauté du teint. Il est particulièrement recommandé chez les personnes prédisposées au teint terne ! Pour les personnes étant sujettes aux cernes et poches, il est également efficace pour décongestionner les yeux. Il existe 3 types de cernes :

  • Les cernes violacés, bleutés, qui sont signe d’une mauvaise circulation sanguine.
  • Les cernes marron, noirs, qui sont un excès de mélanine sous les yeux.
  • Les poches, qui sont une accumulation liquide due à une mauvaise circulation lymphatique. Le drainage lymphatique du visage améliore les cernes violacés et les poches, mais n’agit pas sur les cernes foncés. Seul un traitement médical par laser peut en venir à bout.

 

Plus d’infos sur : maevachambaz.wixsite.com/massages

Trouvez l'Écolomag

[table id=63 responsive=mode /]

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.