Home / Actualités / Rien n’est encore perdu pour les peuples indigènes

Rien n’est encore perdu
pour les peuples indigènes

Régulièrement, la rédaction des emplumés vous fait part des injustices révoltantes dont souffrent les peuples indigènes. Le tout en essayant de faire appel au plus grand nombre pour que cela cesse ; que ces peuples puissent avoir le droit de vivre simplement, de la manière qu’ils souhaitent et sur leurs propres terres. Eh bien, pour une fois, nous ne parlerons pas de leur désarroi. Non ! Car grâce à ceux qui oeuvrent pour la défense des droits de ces peuples et qui agissent au nom de leur liberté, de bonnes choses se produisent. Mieux encore, de belles et grandes victoires ! Voici quelques-unes des bonnes nouvelles qui ont marqué l’année 2015.

Justice pour les Ayoreo

Un ministre chargé de la protection des Indiens du Paraguay a été condamné à une peine de prison pour avoir vendu des terres appartenant à des Ayoreo. Elles leur ont finalement été restituées.

Excuses de l’Église

Le pape François a demandé pardon aux Indiens d’Amérique latine pour les crimes commis par l’Église catholique lors de la « conquête ». Il a reconnu le rôle essentiel des peuples indigènes dans la préservation de leur environnement et a appelé à protéger leur vie et leurs territoires.

Victoire asháninka

Un an après le meurtre de quatre de leurs leaders par des bûcherons illégaux, des Asháninka du Pérou ont obtenu les titres de propriété de leur territoire ancestral. Les assassins ont également été traduits en justice. Les Asháninka se battent depuis plus d’une décennie pour obtenir la reconnaissance de leurs terres.

Barrage suspendu

La construction du barrage de Baram, dans l’état du Sarawak, en Malaisie, a été suspendue. Les communautés indigènes de la région s’y opposaient depuis des années. Ce barrage aurait inondé les territoires de 20 000 autochtones, parmi lesquels les Penan, les Kenyah et les Kayan.

Mais n’oubliez pas que le combat continue. Il ne cessera que lorsque notre monde considérera les peuples indigènes comme des sociétés contemporaines et que leurs droits seront respectés. Votre soutien est essentiel. Les sympathisants de Survival représentent souvent le dernier rempart qui protège les peuples indigènes de ceux qui veulent accaparer leurs territoires et les détruire.

Rendez-vous sur www.survivalfrance.org
Source : www.survivalinternational.org

Autres articles de l'auteur

Anciens numéros
L’écolomag 82
Mars - Avril 2021
Loisirs
Voyagez équitable et solidaire en Tanzanie
Voyager en Tanzanie, c’est découvrir une faune exceptionnelle
Loisirs
Des vacances en mode nomade avec Wikicampers
Wikicampers spécialiste de la location de camping-cars et vans entre particuliers
Loisirs
Cet été, et si on louait nos biens pour quelques heures ?
We Peps, l’alternative à Airbnb pour louer son bien immobilier à l’heure
Archives
Bouger en Drôme Provençale
Voici les séjours à thème au Mas aux Trois Fontaines
Archives
Natexpo : le salon international des produits biologiques, l’événement qui dessine la bio de demain
Organisé par et pour des professionnels de la bio...

À la une sur le même thème

Actualités
« Vous n’êtes pas assez matures » Greta Thunberg (16 ans)
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Actualités
Engagé !
S ’engager, c’est manifester son intention de participer à une compétition d’un point de vue sportif.
Actualités
Et que raconterait Monsieur Jean de La Fontaine aujourd’hui ?
C’est en relisant L’hirondelle et les petits oiseaux que je me fis cette réflexion
Actualités
Bio ou local ? par Olivier Guilbaud
faut-il privilégier une consommation bio à une consommation de produits locaux
Actualités
Le Village des talents créatifs
Des produits durables, des services bien faits, voici un lieu qui donne du sens à la consommation
Actualités
Rapport du GIEC : les principaux points par GoodPlanet
voici les principaux points du rapport dédié à l’usage des terres et au réchauffement climatique

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.