Home / Santé Bien-être Beauté / Si le chanvre m’était conté…

Le chanvre fut probablement l’une des premières plantes cultivées par l’homme pour sa fibre textile. Dès le néolithique, il fut choisi pour ses solides fibres, qui permettent notamment la confection de petits ornements pour des pots en terre cuite. Des archéologues ont également trouvé un vestige de tissu de chanvre dans l’ancienne Mésopotamie (correspondant à une grande partie de l’Irak actuel, l’est de la Syrie et le sud-est de la Turquie) remontant à 8 000 avant J.-C. Le chanvre semble aussi avoir été utilisé pour ses graines nourrissantes, qui ont permis un apport en matière grasse aux peuples qui le cultivaient.

Il est également considéré comme l’un des exemples les plus anciens de l’industrie humaine : dans le Lu Shi, une oeuvre chinoise de la dynastie Sung, on trouve une référence à l’empereur Shen Nung (28e siècle av. J.-C.) qui enseignait à son peuple la culture du chanvre pour son tissu. On retrouve encore le chanvre aux environs de 3 150 av. J.-C. durant l’Égypte antique, où il est mentionné dans le papyrus Ebers sous forme d’une huile chènevis (graines du chanvre) servant à calmer les inflammations.

Le premier usage « thérapeutique » documenté de produits dérivés du chanvre remonte à 2 737 av. J.-C., lorsque l’empereur chinois Sheng Nung recommande un thé infusé au cannabis pour soulager diverses affections, comme la mémoire, les rhumatismes et la goutte. La reine britannique Victoria aurait recouru au CBD pour soulager ses crampes menstruelles. Pour d’autres raisons, le régime international de prohibition du cannabis, depuis le début du XXe siècle, a toutefois freiné son essor dans la médecine moderne.

Pour la petite histoire…

Saint-Blaise était un médecin et évêque arménien, mort en martyr chrétien en 316 de notre ère. Dans les campagnes françaises, il était, entre autres, le saint patron des chanvriers et des cardeurs de laine.

Dans les monastères du Moyen Âge, outre le lin et la vigne, les moines cultivaient le chanvre pour se nourrir, se soigner, s’éclairer, fabriquer des cordes, du papier, des vêtements : aubes, surplis, chemises de nuit, draps, soutanes…

D’après l’historien Joseph Michaud, Jeanne d’Arc, dans sa jeunesse, « filait la laine et le chanvre » à l’aide de sa quenouille, matière première d’autrefois cultivée par son frère Jacques d’Arc, qui possédait la ferme de Domrémy et ses chènevières.

En 1455, la première bible éditée par Gutenberg est imprimée sur papier de chanvre !

À partir de 1470, les moines copistes rédigèrent leurs écrits sur du papier de chanvre ou de lin. Pendant 200 ans (de 1637 à 1840), les agriculteurs américains ont pu directement payer leurs impôts avec toutes sortes de chanvre (Cannabis sativa, indica, ruderalis).

En 1752, Franklin invente le paratonnerre, à l’aide d’une clé et d’une corde de chanvre humidifiée en guise de fil conducteur d’électricité car cela ne fonctionnait pas avec d’autres matières.

En 1776, la déclaration d’indépendance des États-Unis a été rédigée sur du papier de chanvre.

Le 26 juin 1794, lors de la bataille de Fleurus, en Belgique, un cordage de chanvre, tiré par 64 soldats français, permit au premier ballon captif d’observation militaire de déjouer l’invasion de la coalition européenne. Cette opération audacieuse contribua grandement à sauver la toute jeune république française. En 1897, Rudolf Diesel créait le premier moteur à combustion interne (qui porte toujours son nom). Celui-ci était alimenté, dès sa conception, avec de l’huile pure de chanvre, mais fonctionnait aussi à l’huile d’arachide, de maïs ou toute autre huile lourde.

Henry Ford, le célèbre fabricant de voitures et fondateur de la marque Ford, s’est servi de chanvre en 1941 pour la construction d’une voiture « végétale », dont la carrosserie et les pare-chocs étaient faits de chanvre, de sisal et de paille de blé.

 

 

Le chanvre, la plus utile et polyvalente des plantes : la preuve par 10 !

• Le chanvre est la plante qui possède le plus haut rendement en cellulose (77 % de son poids), soit 4 fois plus que le maïs. Cette matière glucidique biodégradable produit des amidons aisément transformables en plastiques bio garantis sans phénol ! De quoi remplacer le pétroplastique, qui pollue notre planète pendant environ 800 ans avant de se dégrader complètement !

• Le chanvre, par photosynthèse, émet comparativement 5 fois plus d’oxygène qu’un arbre des forêts tropicales, offrant un taux de captage de CO2 record, pour lutter contre le réchauffement climatique et l’effet de serre.

• Plante phare des énergies renouvelables, le chanvre occupe une des premières places en production de biomasse, matière organique utile à la création de méthanol, d’éthanol ou de biodiesel, à partir de l’huile fournie par les graines.

• C’est un incroyable papier (75 % de la production mondiale en 1883), naturellement blanc (sans chlore), écologique, avec un rendement 4 fois supérieur au papier bois. Le choix d’exploiter à nouveau ce matériau pour la papeterie éviterait non seulement la déforestation mais aussi les émissions de chlore et de sulfure, générant les pluies acides.

• Isolant biosourcé pour nos combles, le chanvre remplace avantageusement depuis peu la laine de verre et l’amiante. C’est aussi un matériau de construction idéal pour nos maisons.

• Le chanvre est l’une des fibres naturelles les plus résistantes sur terre ! Saviez-vous que les mots corde, ficelle, fil sont, d’après les définitions des dictionnaires de l’Académie française (jusqu’en 1939), « tirés de l’écorce du chanvre ou d’autres matières : lin, sisal, ramie, etc. ». Cette matière première imputrescible est encore présente, de nos jours, sur tous les chantiers, nos ports et même autour de nos robinetteries : c’est la fameuse filasse de plomberie.

• Excellent textile bio, nécessitant 11 fois moins d’eau pour sa culture que le coton, lequel utilise 25 % des pesticides produits dans le monde. Les fibres de chanvre sont plus solides et naturellement blanches. Le chanvre filtre 95 % des rayons ultraviolets (UV) et s’avère être le textile le mieux adapté à la peau humaine, avec le lin.

• Le chanvre est la plante maîtresse pour purifier les sols pollués. Ce végétal a même la capacité d’absorber le césium contenu dans les sols irradiés : il sert d’ailleurs à Tchernobyl et sa culture est envisagée à Fukushima.

• Les extraits de chanvre furent, pendant 60 ans, à la deuxième place des médicaments les plus employés aux États- Unis, juste avant l’arrivée de l’aspirine en 1899.

• Saviez-vous que les premiers moteurs diesels fonctionnaient avec de l’huile de chanvre ? Ancestrale huile d’éclairage, parmi les plus exploitées dans le monde, supplantée en 1800 par l’huile de baleine, puis par le kérosène (lampes à pétrole), vers 1850.

La botanique du chanvre

Le chanvre, nom français dérivé du latin Cannabis sativa L. (« chanvre cultivé », le L. signifiant « selon Linné », le nom du botaniste ayant en premier caractérisé la plante), est une dicotylédone à pétale de l’ordre des Urticales, famille des Cannabacées.

Commune aux latitudes françaises métropolitaines et d’outre-mer, cette herbacée annuelle, qui peut atteindre 5 m de haut, est principalement dioïque*, avec des pieds mâles grêles et élancés, et parfois de nature monoïque ou hermaphrodite. Les pieds femelles sont en général plus ramifiés. Ce n’est toutefois qu’à la formation des sommités (communément appelées fleurs) que l’on est en mesure de déterminer le sexe de la plante si elle est dioïque, ou bien son caractère hermaphrodite ou monoïque. Le chanvre se cultive en cycle court sur tous types de sol, mais préfère une terre légère, profonde et non hydromorphe**, avec un pH supérieur à 6,5. En France, il est semé entre avril et fin mai (pour éviter le gel) et sera récolté fin août (pour la fibre uniquement) ou mi-septembre (pour les graines et la paille).

Botaniquement parlant, le chanvre et le cannabis désignent par conséquent la même plante, puisqu’il s’agit simplement du nom latin. Mais il faut toutefois noter que le haschich provient majoritairement des plants femelles, tandis que le chanvre est issu principalement de plants mâles.

Il faut savoir que la culture de chanvre industriel est très réglementée, et l’Europe ne permet la culture que d’une trentaine de variétés, toutes homologuées au catalogue officiel des variétés européennes, avec un taux de THC*** inférieur à 0,2 %. Précisons que la plupart des variétés disponibles sont des hybrides entre les espèces sativa, indica et ruderalis.

La culture de semences de chanvre de ferme est pour l’instant totalement prohibée, car il existe des risques, d’une part celui d’augmenter le taux de fleurs mâles au rendement faible, et d’autre part celui de produire des cultivars, avec un taux de THC dépassant les normes en vigueur, en se plaçant ainsi dans l’illégalité.

3 dates à retenir…

2 août 1937 : aux États-Unis, le lobby des industries papetière, pétrolière, textile et pharmaceutique, aux intérêts convergents, réussissent à faire voter la loi RH 6385. Étonnamment, dès 1938, la firme Du Pont de Nemours, gros industriel de la chimie, dépose le brevet du nylon, sous licence de la société allemande IG Farben.

1953 : la France, premier producteur européen de chanvre, interdit son usage récréatif et médical.

2018 : l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) reconsidère cette position en concluant, après expertise, qu’il est pertinent d’autoriser l’usage du cannabis à visée thérapeutique pour les patients dans certaines situations cliniques, notamment en cas de soulagement insuffisant ou d’une mauvaise tolérance des thérapeutiques accessibles, médicamenteuses ou non. Fin 2019, l’Assemblée nationale donne son feu vert pour le lancement d’une expérimentation sur 3 000 patients pour une durée de 2 ans.

* Une plante dioïque est unisexuée, nécessitant 2 pieds, un mâle et une femelle, pour se reproduire. ** Désigne un sol qui est régulièrement saturé en eau. *** Le delta-9-tétrahydrocannabinol, le cannabinoïde ayant le plus défrayé la chronique pour ses effets euphorisants et psychotropes.

Quelles parties de la plante utilise-t-on ?

La chènevotte est extraite de la partie centrale de la tige du chanvre. Remarquable éponge végétale, elle absorbe 10 fois plus d’humidité que la paille, soit 4 fois son propre poids. Réduite en copeaux, elle est idéale pour le paillage des sols et des massifs de fleurs, régulant naturellement, pendant environ 2 ans, l’humidité, la chaleur, et est un bon isolant phonique. On l’utilise d’ailleurs à Buckingham Palace comme litière pour les 30 chevaux des écuries royales britanniques.

La graine ou chènevis, très intéressante dans l’alimentation et dont on extrait aussi une huile à la fois combustible, cosmétique et alimentaire.

Les fibres, situées en périphérie de la tige et qui forment l’écorce de la plante. Elles sont réputées pour leur solidité et leur résistance. Suivant leur longueur et leur qualité, elles entrent dans la composition du papier, de la laine isolante, des cordes, du textile, des matériaux composites…

Les fleurs pour les cannabinoïdes (CBD ou le THC) qu’elles contiennent. À noter que ces dernières ne sont pas autorisées en France.

0 Commenter

Laisser un commentaire

Suggestions de livre

Autres articles de l'auteur

Santé
Dossier santé : Vivre le plus longtemps possible en bonne santé
Vivre le plus longtemps possible en bonne santé n’est plus un mythe mais bel et bien un objectif des plus atteignable.
Santé
L’argilothérapie, ou l’argile qui guérit
Dans toutes les civilisations, l’argile fut l’un des premiers remèdes naturels à de nombreuses affections
Santé
Connaissez-vous le régime Dopamine ?
Nous fabriquons tous de la dopamine...
Santé
À la découverte de la fermentation en cascade
avec Patrick Gardier de la société EnzymPro
Santé Bien-être Beauté
Le microbiote intestinal : un espoir pour soigner et prévenir les douleurs chroniques
Une nouvelle découverte majeure démontre un lien entre la composition des bactéries intestinales et les douleurs chroniques
Bien-être
À la découverte de la gynécologie émotionnelle
avec Maud Renard auteure

À la une sur le même thème

Santé Bien-être Beauté
Lavement au café vert, la clé d’une bonne santé
l’équilibre hépato-intestinal est primordial pour notre santé
Santé Bien-être Beauté
L’alimentation anti-âge… Mythe ou réalité ?
Notre alimentation contribue bel et bien non seulement à notre santé, mais aussi à notre longévité.
Santé Bien-être Beauté
La 1ere cure anti-age d’exception à boire !
Nourrir sa beauté de l'intérieur avec Regulatpro Hyaluron à l'acide hyaluronique végétalien. La jeunesse éternelle à portée de main...
Santé Bien-être Beauté
Renforcer votre terrain pour soutenir votre immunité
Pour faire pousser de bons légumes, il faut un terrain riche et sain. La bonne santé est également une affaire de terrain !
Santé Bien-être Beauté
Regulatpro® Hyaluron. La quintessence de la beauté dans une bouteille
Alors que les crèmes n’agissent que sur les couches superficielles de la peau, Dr. Niedermaier Pharma met la beauté en bouteille avec Regulatpro® Hyaluron.
Santé Bien-être Beauté
Innovation mondiale : Regulatpro® Hyaluron
Regulatpro® Hyaluron est l’association hautement efficace du concentré Regulatessenz® anti-âge cellulaire naturel très riche en nutriments essentiels, de vitamine C et de silice naturelles, de biotine, de zinc, de cuivre et d’un acide hyaluronique vegan

Autres articles

Actus marques
Gamme Eclat de rose de Centifolia
Véritable source d’hydratation et d’éclat pour la peau
Alimentation
Seniors : quelle alimentation pour bien vieillir ?
Notre espérance de vie s’est rallongée, mais comment se préserver des maladies qui frappent à mesure que l’on vieillit
Actus marques
Regulatessenz® bio
Regulatpro® Bio vous fait profiter des bénéfices de la FERMENTATION EN CASCADE
Actualités
Les secrets des Thés Japonais Gourmands bio de Aromandise
Découvrez les Thés Japonais Gourmands de chez Aromandise à travers leur histoire, modes de production et leurs arômes naturels.
Actualités
Comment monter une filière commerce équitable
Les exigences du label Biopartenaire au travers d’une filière de production de vanille de Madagascar.
Enfants
La posture de l’arbre
Pour se canaliser et partager un moment en famille

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.