Go Back
+ servings

Sablés aux orties

0 de 0 vote
Amandine GeersAmandine Geers et Olivier Degorce
Bon marché
4
15 min
10 min
Type de plat: Cuisine, Desserts, Végétarien

Ingrédients

  • 160 g de beurre à température ambiante
  • 300 g de farine
  • 70 g de sucre
  • 3 c. à s. d’ortie séchée
  • 1/2 sachet de poudre à lever
  • 1 jaune d’œuf

Instructions

  • Préchauffez le four à 170 °C (th. 5/6).
  • Coupez le beurre en dés.
  • Mélangez la farine, la poudre d’ortie, la poudre à lever et le sucre.
  • Ajoutez le beurre et sablez la pâte du bout des doigts.
  • Ajoutez le jaune d’œuf, puis formez une boule.
  • Placez la pâte entre 2 feuilles de papier cuisson afin d’éviter qu’elle colle au rouleau. Étalez-la sur une épaisseur de 1 cm environ. À l’aide d’un emporte-pièce, coupez des sablés.
  • Placez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Faites cuire pendant environ 10 mn.

Notes

Zoom sur l’ortie dioïque (Urtica dioica)
Doit-on présenter l’ortie ? L’ortie dioïque est la plus grande des orties et aussi la meilleure. Elle se dresse à 1,50 m du sol et pousse en colonies dans les décombres et les sols riches et humides. L’ortie pique, ce qui permet de l’identifier à coup sûr. Le lamier blanc (Lamium album) lui ressemble beaucoup, mais ses feuilles ne piquent pas et ses fleurs blanches typiques des plantes de la famille des Labiées (menthe, sauge…) n’ont rien de comparable avec les minuscules fleurs vertes en grappes pendantes des orties. On prélève les pointes d’orties, qui ont un goût plus agréable que le reste de la plante, à la saveur plus prononcée. On consomme l’ortie crue ou cuite, salée ou sucrée. On peut facilement la faire sécher. Nutrition/vertus : L’ortie contient 2 fois plus de protéines que le soja (40 % de son poids sec et 9 % de son poids frais). Elle est riche en vitamines A, C et en minéraux (fer, silice, potassium, magnésium, calcium…). Elle soulage l’arthrite et les rhumatismes. Ses nombreuses propriétés (dépurative, tonique, diurétique, hypoglycémiante…) en font l’une des plantes les plus importantes de la flore comestible. Période de récolte : On récolte les orties dès le printemps, si possible avant la floraison, jusqu’à l’automne. Les gants sont indispensables, évidemment.
Recette extraites du livre