Home / / Le Fonds pour l’Arbre veut fédérer face à l’urgence de protéger et reconstituer les haies en France

Le Fonds pour l’Arbre veut fédérer face à l’urgence de protéger et reconstituer les haies en France en démultipliant la capacité de soutien des projets locaux en faveur de l’arbre.

Chaque année, plus de 11 500 kilomètres de haies disparaissent encore des paysages, alors même qu’elles constituent l’une des réponses les plus immédiates et pertinentes pour faire face à la crise écologique et climatique.

Au total, 70% des haies en France ont disparu en 50 ans. Bien que les initiatives de plantation se multiplient, permettant la création de 3500km de haies par an, leur effet bénéfique est limité par le phénomène d’érosion du bocage qui continue de sévir parallèlement dans nos campagnes.

La restauration, la création et la valorisation des haies champêtres constituent un levier essentiel pour développer les performances environnementales, agricoles et économiques de nos territoires ruraux. Le nouveau fonds de dotation « Fonds pour l’Arbre » entend démultiplier la capacité de soutien des projets locaux portés par un réseau d’opérateurs ancrés dans les territoires pour accompagner, chaque année et en complément du développement des politiques publiques territoriales, les actions de plantation et de préservation des haies de 3 000 agriculteurs, pour une reconstitution du bocage à l’échelle nationale. Le Fonds pour l’Arbre contribuera aussi au développement et à la structuration des filières territoriales des plants Végétal local, en forte croissance, pour éviter les risques de rupture d’approvisionnements en plants végétaux, ainsi qu’au déploiement du Label Haie, pour garantir une gestion durable des haies dans le temps.

« La déforestation en France concerne les haies de nos campagnes. Chaque année, nous en perdons 11 500 km, alors qu’elles sont essentielles pour la biodiversité, le climat, l’eau et le sol. Avec le Fonds pour l’Arbre, nous souhaitons rassembler les entreprises et Fondations ainsi que les citoyens autour de la thématique de l’arbre champêtre et autour du monde agricole, pour soutenir les agriculteurs dans leur démarche de plantation et de préservation des haies.”

 Sylvie Monier Présidente du Fonds pour l’Arbre directrice de l’association Mission Haies – Union des Forêts et des Haies Auvergne-Rhône-Alpes

 

Les acteurs privés unissent leur force et se rassemblent pour lancer une dynamique de restauration et de préservation de notre patrimoine arboré

Le Fonds pour l’Arbre a pour vocation de soutenir des actions locales en faveur de la préservation et du déploiement des haies et de toutes autres formes de systèmes agroforestiers en France. Il s’appuie sur les 10 ans d’expérience du programme  « Plantons pour la Planète » porté par l’Afac-Agroforesteries et la Fondation Yves Rocher, qui soutient chaque année plus de 2 000 projets de plantation d’arbres champêtres réalisés par les opérateurs de terrain du réseau Afac-Agroforesteries. (voir la carte des sites de plantation pour la saison 2019-2020). Avec « Plantons en France », la Fondation Yves Rocher et l’Afac-Agroforesteries ont ainsi développé le seul programme de plantation de haies et d’arbres champêtres en France d’envergure nationale.

Créé en 2020, le Fonds pour l’Arbre prolonge l’ambition et les valeurs de ce partenariat historique en y accueillant six nouveaux mécènes : la Fondation Nature&Découvertes, La Boulangère Bio, la Maisons du Monde Foundation, Ecotone et la Fondation Ecotone, la marque Vrai (Triballat-Noyal) et la Fondation Lemarchand. Il porte désormais l’engagement collectif pour l’arbre et la haie en  France.

Objectifs d’ici 2024 (résultats attendus d’ici 3 ans) : Doubler la capacité de soutien financier du Fonds de dotation pour atteindre, chaque année :
3 000 agriculteurs accompagnés
6 000 km de haies gérées durablement avec le Label Haie 
950 km de haies plantées à l’échelle de la France (dont 50% en Végétal local, dans toutes les régions)
40 territoires Label Haie accompagnés
90 opérateurs engagés dans le programme et formés à la thématique de la gestion durable

 

Le Fonds pour l’Arbre porte une approche nouvelle des actions pour l’arbre champêtre

Face à l’urgence, le Fonds pour l’Arbre entend assurer un véritable passage à l’échelle grâce à un dispositif :

  • Réparti partout en France, pour densifier l’action et contribuer à la transition agroécologique de tous les territoires
  • Diversifiant les actions pour une implantation durable de la haie dans l’espace rural : accompagner la plantation de haies, mais aussi la gestion durable du patrimoine existants, avec le concours d’une très grande diversité d’acteurs qualifiés, et en lien étroit avec les instances publiques
  • Mettant l’accent sur la qualité des actions et leur durabilité sur le long terme, via des outils de certification (Végétal local, Label Haie) pour garantir des pratiques fiables et une montée en compétence de tous les métiers de l’arbre champêtre et de la haie.

 

En parallèle des actions de terrain, le Fonds pour l’Arbre compte jouer un rôle de porte-voix pour la cause de la haie, encore trop peu connue des citoyens mais aussi des grands acteurs économiques français, et mettre les projecteurs sur le rôle écologique clé de l’arbre champêtre et de la haie comme ressources d’intérêt général.

 

Véritables couteaux-suisses écologiques, la haie et le bocage structurent nos paysages agricoles

Les haies, autrement nommées « bocage » ou « arbres hors forêts », jouent de multiples rôles environnementaux. Elles jouent un rôle de brise-vent important pour protéger les cultures, elles préservent les ressources en eau. Les haies implantées dans les pentes fonctionnent comme des éponges : elles ralentissent le ruissellement des eaux de pluie, facilitent l’infiltration de l’eau dans le sol et stockent l’eau, elles luttent contre l’érosion des sols.  De nombreux animaux vivent dans les haies ou circulent le long de celles-ci pour se déplacer dans la nature (on parle alors de corridor écologique). Le bocage est un milieu corridor par excellence, à la fois pour des espèces forestières et pour des espèces de milieux ouverts. Ses caractéristiques, à savoir la structure des talus et des haies, la densité de son maillage et la diversité du paysage, jouent plus ou moins sur l’effet de corridor, de filtre. Et les haies contribuent à l’identité de paysages ruraux variés.

Aujourd’hui, si les haies sont désormais protégées de l’arrachage, elles continuent néanmoins de disparaître, entre autres sous l’effet du vieillissement ou de mauvaises pratiques de gestion.

Ces pratiques restent encore peu connues et utilisées en France. Les raisons avancées sont généralement liées à une culture agricole qui manque de repères technico-économiques et de savoirs liés aux systèmes agroforestiers, à la difficulté de se projeter à plus long terme et de concevoir l’arbre comme un allié utile dans le système de production. Pour autant, l’agroforesterie est de plus en plus attractive économiquement, agronomiquement et écologiquement.

Reconnaissant l’enjeu national qu’elle représente, la mesure « Plantons des haies ! » du Plan de relance annoncé par le gouvernement a l’objectif d’en planter 7 000 kilomètres d’ici à 2023. Le Fonds pour l’Arbre veut s’inscrire en complément de cette mesure, pour assurer un attrait et une préservation durable à la haie dans les territoires : garantir la durabilité des plantations réalisées, créer les leviers de pérennisation des actions ou des projets de plantation en inscrivant la haie dans une nouvelle économie territoriale, assurer un soutien complet aux actions pour l’arbre et la haie en dehors de la plantation et préparer l’après-plan de relance.

Son appel à projets « Plantation, gestion, filières : soutenir les actions pour l’arbre la haie dans nos territoires. » est ouvert jusqu’au 18 juin 2021, à destination des structures engagées dans une stratégie territoriale de développement des arbres et haies champêtres

Pour y participer : https://afac-agroforesteries.fr/appel-a-projets-plantons-millions-arbres-france/

www.fondspourlarbre.fr

0 Commenter

Laisser un commentaire

Autres articles de l'auteur

Actualités
Étude BeeOmonitoring : grâce aux abeilles, nous serons fixés sur l’état de la biodiversité à Périgny
Le BeeOmonitoring est un outil de mesure de la biodiversité et des polluants présents dans notre environnement grâce à l’analyse du pollen collecté par les abeilles qui agissent comme des drones naturels et des bioindicateurs. Respectueux des abeilles, l’outil BeeOmonitoring est utilisé depuis avril 2021 pour les deux ruches du BiO’Pôle de Léa à Périgny (17).

À la une sur le même thème

Actualités
Fêter l’amour… en prenant soin de soi !
Et si on profitait de la Saint-Valentin pour célébrer notre corps ?
Actualités
Nouveauté Senfas : La terrine végétale de campagne
Grâce à ses ingrédients rappelant la traditionnelle terrine de campagne, voici une recette 100 % végétale pour savourer les délicates saveurs des sous-bois !
Actualités
91 % des Français veulent un cadeau représentatif de l’amour porté à leur partenaire
Une étude européenne Treedom révèle que pour la Saint-Valentin, les amoureux veulent avant tout des cadeaux qui symbolisent leur affection… mais écologiques
Actualités
Des fleurs pour apaiser la déprime saisonnière
Si la date du 16 janvier est considérée comme la plus déprimante de l’année – le fameux blue monday –, nous ne sommes pas pour autant tirés d’affaire.
Actualités
Commencer l’année en mouvement !
Le 24 janvier sera la Journée internationale du sport féminin… Et on profite de l’occasion pour vous inciter à commencer l’année en mouvement ! Parce qu’un corps en bonne santé est un corps qui bouge
Actualités
Lancement de la levée de fonds pour la société HÂPY
Notre devise est “ la prévention plutôt que la guérison” et notre but est d’éviter autant que possible aux femmes et hommes de tomber malades.

Autres articles

Archives
Pour démarrer l’année 2023, voici un code promo de 10% sur notre boutique Acérola
Nous vous proposons le code promo AEMN23 sur notre boutique en ligne https://www.acerola-fr.com/
Alimentation
Analyse logique sur la prise de poids
Chaque année au printemps, nous voyons fleurir les toutes dernières révélations de spécialistes nutritionnistes, diététiciens ou autres faiseurs de minceur, toujours plus efficaces pour faire maigrir le porte monnaie
Actus marques
Détox et régénération du printemps
Le printemps s’installe peu à peu, l’été arrive à grands pas, et nombreux sont ceux qui souhaiteraient se délester de quelques kilos pris durant l’hiver ou, parfois, installés plus durablement. La période de mars à avril est idéale pour se lancer dans cette entreprise puisque le changement de saison de l’hiver au printemps est synonyme […]
Bien-être
Rubrik’ à trucs Spécial Minceur durable
15 minutes pour affiner sa taille
Beauté
Les alliés anticellulite
pratiquer une activité physique permet de lutter contre toutes les formes de cellulite
Bien-être
Les huiles essentielles, de belles conseillères minceur !
avec les Drs Françoise Couic Marinier et Laurent Briquet

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.