Home / Archives / L’autonomie énergétique

Il se dit beaucoup de choses sur l’autonomie énergétique. Certaines sont vraies, d’autres bien moins ! Mais, qu’est-ce que l’autonomie énergétique et quelles sont les solutions à envisager pour y parvenir ?

L’autonomie, c’est le fait de ne dépendre de personne. En énergie, on est autonome quand toute l’énergie nécessaire au fonctionnement de la maison est assurée sans apport d’une énergie fabriquée par un tiers. Une alternative existe, l’autoconsommation. Elle permet de réduire sa dépendance, mais pas d’être autonome.

Le besoin énergétique d’un foyer se répartit en 3 groupes.

Le chauffage, qui, jusqu’à l’arrivée de nos maisons BBC et RT2012, représentait environ 70 % des besoins, est d’environ 25 % dans les constructions récentes.

L’eau chaude sanitaire, qui ne varie pas en quantité mais occupe une part de plus en plus importante aujourd’hui, de l’ordre de 45 % de la consommation.

Et ce qu’on appelle les besoins auxiliaires, c’est-à-dire les équipements du quotidien, essentiellement l’électricité. Prenons ces groupes un par un.

Le chauffage, d’abord. Plus des 2/3 des maisons construites depuis le début des années 80 sont chauffées électriquement grâce à des campagnes de communication massives du fournisseur d’énergie historique en France, à cette époque associé aux fabricants de matériel de chauffage, pour qui cette situation était une aubaine. Or, l’électricité est l’énergie la plus complexe à produire. Pour que 1 kWh d’énergie passe par votre prise, presque 4 sont nécessaires à la centrale nucléaire pour le générer et l’acheminer. Eh oui ! On vous parle d’appareils à haut rendement, mais une centrale nucléaire n’en a que 25 %.

Alors, c’est bien beau de critiquer cette méthode, me direz-vous, mais quelles solutions a-t-on ? En premier lieu, on isole sa maison. L’énergie la moins chère et la plus écologique est celle que l’on ne consomme pas ! Ensuite, on cherche une énergie que l’on peut produire seul et qui, de préférence, n’impacte pas l’environnement.

Il en existe 3 : le soleil, le vent et l’eau, ou plutôt la force motrice de l’eau quand elle est utilisée correctement. Pour le chauffage, le soleil est l’énergie la plus adaptée. 3 systèmes sont possibles. Le solaire à air (voir l’écolomag n°57 – janvier/février 2017, p. 8), qui a l’avantage d’être peu onéreux à l’installation : environ 2 500 € TTC avec la pose pour une maison de 100 à 130 m2, mais qui ne chauffera pas la nuit ou quand le ciel sera très couvert.

Le solaire hydraulique (voir l’écolomag n°56 – novembre/ décembre 2016, p .13), dont le principe est de chauffer un fluide qui transmet l’énergie vers un stockage généralement hydraulique, mais pouvant être aussi une dalle par l’intermédiaire du plancher chauffant. Son coût de mise en oeuvre est plus important, mais il permet de chauffer également la nuit grâce à l’accumulation de la journée. Il présente cependant 2 inconvénients : il demande de l’électricité pour fonctionner et un appoint pour les longues périodes où l’apport d’énergie est faible.

Le solaire photovoltaïque, qui n’est pas inenvisageable, mais est mal adapté au chauffage car il faudrait une grosse quantité de capteurs pour couvrir les besoins : l’installation serait trop encombrante et, surtout, très onéreuse. Pour arriver à l’autonomie complète grâce au solaire, il faut cumuler les 2 premiers, voire les 3 systèmes.

Voici un exemple d’installation pour une habitation de 120 m2, c’est-à-dire la moyenne en France. On peut poser un capteur à air, qui se charge de chauffer intégralement l’habitation en intersaison et apporte les premiers degrés, les plus durs et les plus coûteux au plus froid de l’hiver. Par exemple, un relevé a été fait au mois de décembre 2016 par un utilisateur auvergnat. Pour une température extérieure de – 7 °C et un ciel dégagé à 80 %, le capteur insufflait de l’air à 45 °C, à un débit d’air de 120 m3/h, ce qui chauffait la maison sans aucun autre moyen de chauffage.

Des capteurs solaires hydrauliques raccordés à un ballon tampon, qui accumule la chaleur pendant la journée, peuvent prendre le relais du capteur à air quand le soleil se couche afin de fournir le chauffage nocturne. Un champ de capteurs photovoltaïques raccordé sur batteries (site isolé) peut assurer le fonctionnement de la régulation et de l’appoint s’il est électrique. Un appoint avec un appareil à bois – poêle ou chaudière – est envisageable si l’utilisateur produit son bois de chauffage seul. Ces systèmes peuvent être prévus autant en rénovation que sur un projet de construction neuve.

Pour l’eau chaude sanitaire, le choix est plus restreint que pour le chauffage. Le solaire hydraulique est la solution la plus cohérente pour être autonome. Dans le cas de notre maison précitée, un des capteurs solaires peut être agrémenté d’un ballon dédié à la production d’eau chaude. Il sera soutenu par le même système que le chauffage si l’apport d’énergie est faible.

Les besoins auxiliaires seront assurés par un champ de capteurs photovoltaïques reliés à une ou plusieurs batteries, une microéolienne pouvant être associée au système pour maintenir l’approvisionnement la nuit et quand le soleil n’est pas assez présent.

La maison autonome n’est pas une utopie. Nous sommes aujourd’hui capables de créer assez d’énergie pour le bon fonctionnement d’une habitation sans aide de fournisseurs d’énergie, qui tentent depuis des décennies de nous convaincre du contraire ou de nous faire croire que nous raccorder à leur réseau est obligatoire. Je citerai l’exemple d’une installation faite chez une dame de 87 ans en Côte d’Or, qui n’est plus raccordée au réseau depuis 40 ans suite à un différend avec le maire de son village, et qui utilisait un groupe électrogène pour ses besoins. Depuis le mois de janvier, elle est complètement autonome grâce à des capteurs photovoltaïques et n’a plus besoin de son groupe. L’économie de 140 € d’essence par mois lui permet de financer son installation. En cette période où la question de la production d’électricité nucléaire est dans tous les débats, c’est le consommateur qui changera la donne en arrêtant simplement de l’utiliser. Les matériels sont aujourd’hui plus performants, ils se recyclent plus facilement et leur prix baisse. C’est le moment de penser réellement à la transition énergétique.

Dimitri Duraj
www.energie-logique.fr

Autres articles de l'auteur

Actualités
Être avec les Abeilles
film réalisé par Perrine Bertrand et Yan Grill
Archives
Le premier Sommet du Jeûne et de la Détox 100% en ligne : une mine d’infos pour se réapproprier sa santé
Du 27 septembre au 3 octobre 2021
Actualités
20e édition du congrès mondial de la bio (OWC) / Du 06 au 10 septembre 2021
LA 20ÈME ÉDITION DU CONGRÈS MONDIAL DE LA BIO (ORGANIC WORLD CONGRESS, OWC) SE TIENDRA À RENNES DU 06 AU 10 SEPTEMBRE 2021 AVEC UN DOUBLE FORMAT EN PRÉSENTIEL ET EN DIGITAL. CET ÉVÉNEMENT FÉDÉRATEUR ET INTERNATIONAL POUR L’AGRICULTURE BIOLOGIQUE EST ACCUEILLI EN FRANCE POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LE PARRAINAGE DE NICOLAS HULOT.   La crise sanitaire […]
Archives
22e édition du Printemps Bio Du 15 mai au 15 septembre 2021
Un rendez-vous national autour de la bio locale
Archives
Un séjour de rêve à la SOURCE au cœur d’une nature époustouflante. Bénéficiez d’une remise de 10% sur votre réservation grâce au code promo : ecolomag.
Remportez votre séjour à la SOURCE pour vivre une expérience alliant nature, nutrition et conférences avec les plus grands experts de la santé.
Actualités
Trophées Natexpo 2021 : les meilleures innovations bio de l’année récompensées
les meilleures nouveautés des 12 derniers mois ont été désignées par les Trophées Natexpo 2021

À la une sur le même thème

Archives
L’ARGENTINE DEVIENT LE PREMIER PAYS DU MONDE À INTERDIRE L’ÉLEVAGE DE SAUMONS
Le 30 juin 2021, l'Argentine est devenue le premier pays au monde à interdire l'élevage de saumons. L'Assemblée législative de la province de la Terre de Feu, seul territoire apte à recevoir des fermes piscicoles dans l'extrême Sud du pays, a adopté à l'unanimité un texte de loi interdisant cette pratique.
Archives
Monchanvre.fr, marketplace du chanvre français
Découvrez Monchanvre.fr, la marketplace du chanvre alimentaire, cosmétique, bien-être et CBD issus de 25 marques, uniquement françaises, et profiter des bienfaits du chanvre au quotidien !
Archives
NA&T STORY Cosmétiques Naturels Certifiés Bio à Aix-en-Provence
Histoire et traits principaux des soins visage bio NA&T STORY
Archives
Fête du lait bio. Venez découvrir les coulisses de l’élevage bio du 29 août au 26 septembre
Synonyme de partage, de convivialité et d’authenticité, la Fête du lait bio vous invite à découvrir l’agriculture biologique de manière ludique, pédagogique et gourmande.
Archives
Pause nature
Connaissez-vous les hébergements Accueil Paysan Centre Val de Loire ? C'est l'idéal pour une pause nature dans un gîte ou un camping à la ferme chez des petits éleveurs, agriculteurs, ou maraîchers. Bienvenue à la campagne !
Archives
« PENSE À TA BELLE MER, RECYCLE ! », l’opération qui transforme des masques usagés en cendriers de plage
Pour protéger les plages et les mers, Plaxtil et Essaimons lancent l’opération « PENSE À TA BELLE MER, RECYCLE ! », qui transforme les masques usagés en cendriers de plage.

Autres articles

Actus marques
Le chanvre dans tous ses états !
BIOTANIE Sérum visage HYDRAMAT
Bien-être
Pourquoi du chanvre bio ?
avec Romain Pousse, pionnier du CBD biologique en France
Actualités
Boulangerie bio et artisanale : La Panetière des Hameaux fête ses 10 ans
Boulangerie bio et artisanale : La Panetière des Hameaux fête ses 10 ans
Actus chez vous
Nouveau magasin bio de quartier : Les Hameaux Bio ont ouvert leur 9ème boutique à Nantes
Nouveau magasin bio de quartier : Les Hameaux Bio ont ouvert leur 9ème boutique à Nantes
Santé
Le microbiote intestinal : l’allié santé
Avoir un microbiote sain serait la clé pour être en bonne santé. «  Aider le corps à s’aider  » est la devise de base de toute médecine naturelle.
Alimentation
Vitamines A, E et C : le joyeux trio des assiettes de l’été !
cuisiner en saveurs, en couleurs et en santé, pour colorer notre peau tout en la préservant d’un vieillissement accéléré, garder notre vitalité et un moral au beau fixe.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.