Home / Habitat / Petit lexique de géobiologie… QAI : la Qualité de l’Air Intérieur

DÉFINITION

La QAI dépend des pollutions générées à l’intérieur des constructions, mais aussi provenant de l’extérieur.

Il existe 3 grandes familles de polluants :

1. Les polluants chimiques. Les COV – ou composés organiques volatils : formaldéhyde, benzène, phtalates, acétone, trichloréthylène… issus des matériaux, revêtements, meubles, produits ménagers, tabagisme, encres, plastiques, etc. Et les gaz : oxydes d’azote, monoxyde et dioxyde de carbone… produits par les appareils à combustion, la respiration, etc.

2. Les polluants physiques. Ce sont les particules fines et les fibres provenant des carburants, de l’amiante, des isolants, du tabagisme, du chauffage, etc.

3. Les biocontaminants. Il s’agit des moisissures (humidité intérieure, remontées capillaires…), des allergènes domestiques (acariens, animaux domestiques, blattes…) et des allergènes végétaux (pollens).

Il existe de multiples appareils de mesure – ou dosimètres passifs – pour quantifier les différents types de polluants. Cela donne une véritable vision de la situation afin d’apporter les corrections adéquates. Indirectement, et uniquement dans le cas de locaux fréquentés par de nombreuses personnes (crèches ou écoles, par exemple), il est possible de ne rechercher que l’indice de confinement.

Il s’agit de déterminer en continu la concentration en CO2 dû à la respiration et d’en conclure si le local est suffisamment aéré ou non. Le raisonnement consiste alors à extrapoler que, si le niveau de CO2 est maintenu bas par une bonne aération, celui des autres polluants le sera aussi… sans savoir s’il y en a ou non. Souvent, ces appareils proposent aussi la mesure de l’humidité et de la température, pour une information facilement compréhensible par les occupants d’un local.

Il existe maintenant des obligations pour certains ERP (établissements recevant du public), et notamment ceux accueillant des enfants, pour les lieux de travail, etc., mais pas pour le résidentiel…

MON CONSEIL BIEN-ÊTRE

Il faut être conscient que nous inhalons en moyenne 5 475 m³ d’air par an, qui irriguent nos organes (tels que nos poumons) et notre sang (qui circule dans notre cerveau, nos muscles…). Les conséquences d’une mauvaise QAI vont de la simple gêne jusqu’à de véritables maladies. Certaines études indiquent que la pollution de l’air serait la 3e cause de mortalité en France, après le tabac et l’alcool. Avec les rayonnements électromagnétiques, la QAI fait partie des principaux facteurs de risques dans l’habitat moderne. C’est pourquoi une bonne analyse géobiologique doit absolument prendre en compte ce paramètre.

Philippe Bouchaud – GCB Conseils
Expertises / Formations / Livres
www.geobiologie-pb.com info@geobiologie-pb.com / 06 15 21 18 74

Autres articles de l'auteur

Habitat
Le Nombre d’Or
Pour obtenir un rectangle d’or, il convient de multiplier sa largeur par le nombre d’or
Habitat
Le coefficient mu
Quand on construit un mur, on pense à l’isoler correctement
Habitat
Petit lexique de géobiologie… Après le confinement…
Mon conseil bien-être
Habitat
La 5G
Suite à beaucoup d’interrogations sur la 5G, voici une présentation qui devrait vous permettre d’y voir plus clair.
Habitat
La compatibilité électromagnétique
La compatibilité électromagnétique (CEM) est encadrée par des normes.
Habitat
La géobiologie et les Maladies Environnementales Emergentes (MEE)
Le géobiologue (moderne) est un des acteurs de la lutte contre les MME, dans son domaine que sont les lieux de vie.

À la une sur le même thème

Habitat
Bicarbonate de soude : un allié au quotidien
Le bicarbonate de soude est un allié au quotidien. Découvrez toutes ses utilisations.
Habitat
Comment rendre votre jardin résistant à la sécheresse
une solution séculaire qui permet de garder efficacement les sols humides
Habitat
Haute tolérance ! Vaisselle, mains, lessive et assouplissant…
Lessive, assouplissant et liquide vaisselle sont proposés dans des versions plus respectueuses puisqu’elles bannissent de leurs formules les ingrédients pouvant provoquer des réactions cutanées et respiratoires.
Habitat
Nouveau concept pour allier bois et verre par Robert C. Tosco
Deux ans et demi de recherches, d'élaboration de prototypes et d'essais
Habitat
Cartouche vide : le tri gagnant
Pourquoi collecter et renvoyer des cartouches à cartouche-vide.fr ?
Habitat
Le solaire thermique
Un billet pour l’autonomie

Autres articles

Alimentation
L’Ayurvéda en cuisine…
J’adapte mon alimentation à la saison automnale
Alimentation
Un cerveau bien nourri pour la rentrée
Comment prendre soin de l’organe le plus important de notre corps, le cerveau ?
Santé
Optimiser son immunité
Nos experts nous apportent des solutions pour mieux se protéger.
Santé Bien-être Beauté
Optimiser son immunité pour mieux résister aux virus
Prendre soin de son immunité, c’est indéniablement être mieux armé-e devant l’adversité
Bien-être
Rubrik’ à trucs Spécial immunité
Un bain de forêt, un trio d’huiles essentielles, bouger, le suc de lierre, réduire sa consommation de sucre pour renforcer l'immunité contre les virus
Santé
Le colostrum, un allié pour l’immunité
Pourquoi une supplémentation au colostrum ?

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.