Home / Enfants / Écologie relationnelle – À quand la fin de la carotte et du bâton ? proposé par Nathalie Reinhardt

Écologie relationnelle
À quand la fin de la carotte et du bâton ?

proposé par Nathalie Reinhardt
coordinatrice de l’Atelier Gordon
(www.ateliergordon.com)
https://www.facebook.com/pages/LAtelier-Gordon-France/544035392310154

Plus sur cet article et vos réactions sur notre page Facebook :  L’Atelier Gordon France.
Partagez aussi entre parents dans notre groupe Facebook : Les Ateliers Gordon.

Déjà en 1962 – il y a plus de 55 ans –, Thomas Gordon soulignait, dans son premier livre consacré à la communication entre parents et enfants, combien il était contre-productif d’utiliser la carotte et le bâton, la récompense et la punition, la contrainte. Depuis, toutes les études sur la motivation, le changement nous montrent très exactement la même chose : ce qui nous motive à apprendre et à changer, ce ne sont pas les récompenses ou punitions, ce sont avant tout :
– le souhait de développer son autonomie,
– l’envie de devenir meilleur et d’étendre sa maîtrise dans un domaine,
– comprendre le sens de ce que nous faisons et l’inscrire dans une vision qui va au-delà de nous-même.

Alors, pourquoi tant de personnes, dans leur vie privée ou professionnelle, parents, professeurs, managers, collègues, continuent-elles d’utiliser la carotte et le bâton, au risque de casser la motivation et l’estime de soi de l’autre, au risque de détériorer la relation ? Probablement parce que nous n’avons pas conscience de l’inefficacité de cette approche ; et, quand nous en avons conscience, nous ne savons pas comment faire autrement.

En quoi les récompenses et punitions sont-elles un problème ?

1– Si elles ont un effet sur le comportement de l’enfant, c’est un effet court terme. En effet – scoop ! –, nos enfants grandissent. À un moment, il va devenir compliqué d’interdire à notre jeune adulte de 18 ans de sortir. Quand il nous aura dépassé d’une tête, les punitions n’auront plus de prise ! On aura perdu beaucoup de temps et, surtout, dégradé la relation, pour un effet médiocre.

2– Les récompenses et punitions rendent l’enfant dépendant du jugement du parent pour savoir s’il a bien fait ou pas. Elles sont donc un frein au développement de son autonomie. Par exemple, en ce qui concerne le travail à l’école, les enfants ne travaillent pas toujours pour eux, mais pour faire plaisir à maman/ papa et avoir une récompense ou en vue d’éviter une punition. Or, cela ne marchera qu’un temps. Il y a un moment où, si le moteur de motivation interne de l’enfant ne démarre pas, l’avion risque de tomber. Un jour, en grandissant, il ne va plus avoir envie de plaire à sa maman ou son papa en faisant ses devoirs ou ne va plus avoir peur de la punition. Et comme il n’aura pas intégré le fait que c’est pour lui qu’il travaille, que c’est en plus gratifiant, que c’est super d’apprendre, alors, il aura un gros « trou d’air ». Et nous, en tant que parent, nous serons juste témoin du fait que cela ne fonctionne plus. Comme nous n’aurons pas mis en place une autre manière d’interagir avec notre enfant sur cette thématique-là, nous serons bien démuni-e.

Mais, alors, que faire ?

Interagir avec nos enfants, cadrer, leur dire quand ce qu’ils font est ok ou pas. Les aimer, les encourager et, surtout, leur faire confiance. Garder en tête les merveilleux vers de Victor Hugo :
« Un jour, quand l’homme sera sage, Lorsqu’on n’instruira plus les oiseaux par la cage » – Les Contemplations.

Et puis, quand ils auront une difficulté à l’école – pour poursuivre le même exemple –, les écouter avec empathie, les accompagner afin qu’ils arrivent euxmêmes à trouver leurs propres solutions, celles qui leur conviennent, en laissant de côté nos peurs et nos jugements.

Ce n’est pas facile ! Cela fait 15 ans que j’y travaille et que je continue de ne pas toujours y arriver. Mais quelle joie et quelle richesse pour les relations.

Pour creuser ces sujets, vous trouverez des éléments dans nos articles des précédents numéros de l’écolomag et, bien entendu, sur notre site et notre page Facebook. Heureuse et hâte de recueillir vos avis sur ce sujet dans notre groupe Facebook. À très vite.

Nathalie Reinhardt
Présidente Les Ateliers Gordon
www.ateliergordon.com

Pour nous transmettre vos retours sur cet article et aller plus loin : allez sur notre page Facebook L’Atelier Gordon France ou dans notre groupe Les Ateliers Gordon.

Autres articles de l'auteur

Anciens numéros
L’écolomag 82
Mars - Avril 2021
Loisirs
Voyagez équitable et solidaire en Tanzanie
Voyager en Tanzanie, c’est découvrir une faune exceptionnelle
Loisirs
Des vacances en mode nomade avec Wikicampers
Wikicampers spécialiste de la location de camping-cars et vans entre particuliers
Loisirs
Cet été, et si on louait nos biens pour quelques heures ?
We Peps, l’alternative à Airbnb pour louer son bien immobilier à l’heure
Archives
Bouger en Drôme Provençale
Voici les séjours à thème au Mas aux Trois Fontaines
Archives
Natexpo : le salon international des produits biologiques, l’événement qui dessine la bio de demain
Organisé par et pour des professionnels de la bio...

À la une sur le même thème

Enfants
Pour nos enfants : développons notre compréhension – 3
l’exploration de moyens pour développer notre compréhension des autres et notre empathie. Magnifique projet !
Enfants
Le consentement s’apprend dès la naissance proposé par Émilie Boudot
Le consentement est l’action de donner son accord à une action, un projet
Enfants
Pour nos enfants : développons notre compréhension – 2
Comme premiers petits pas, nous avons choisi de suivre le chemin tracé par Carl Rogers
Enfants
La toupie de liège
le rendez-vous de Touchons du Bois
Enfants
Jouet rampant : La chenille en papier
le rendez-vous de Touchons du Bois
Enfants
Les établissements scolaires innovent pour réduire leur empreinte écologique
De plus en plus d’écoles, collèges et lycées font le choix d'intégrer le développement durable à leur projet pédagogique

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.