Home / Enfants / Et si nous cultivions nos relations en famille à l’engrais du positif ? partie 2

L’écologie relationnelle

Dans le dernier numéro de l’écolomag, nous avons abordé notre série Et si nous cultivions nos relations en famille à l’engrais positif, en commençant par le début ! Ainsi, nous avons parlé de :
– l’importance de changer nos perceptions et de chausser nos lunettes à filtre positif pour mieux voir toutes les choses merveilleuses que nos enfants font,
– comment dire, exprimer notre contentement.

En tant que parents, nous nous demandons souvent pourquoi nos enfants manquent de confiance en eux, ont souvent besoin de notre avis, voire sont peu autonomes. Pourquoi fautil tout le temps leur demander de ranger leur chambre, de faire leurs devoirs ? Quand vontils enfin devenir autonomes pour leur travail en classe et comprendre que c’est POUR LEUR BIEN ?!

Une partie de la réponse se situe peut-être dans la façon dont nous interagissons avec eux sur ces sujets.

Alors, comment créer un environnement favorable au développement de la confiance en soi et de l’estime de soi de nos enfants ?

Depuis qu’ils sont tout petits, nous entourons nos enfants de beaucoup d’attention, nous les encourageons : « ouiiiii, c’est super, tu as pris un hochet dans ta main », jusqu’à « bravooo, tu as eu ton Bac ! »

Et ce processus participe grandement à l’apprentissage, surtout des plus petits. Nos expressions de contentement leur apportent un retour positif, leur signalent qu’ils sont dans la bonne direction et les encouragent à poursuivre.

Le seul souci est que, parfois, nos enfants font de notre jugement – positif ou négatif – le seul qui vaille. À force de s’entendre dire seulement « oh, quel beau dessin » ou « dis donc, là, tu as un peu dépassé », ils n’exercent pas leur capacité à prendre du recul et à regarder avec confiance ce qu’ils ont accompli. Ils ont besoin de nous pour savoir s’ils peuvent être satisfaits ou pas. Du coup, plus tard, cela ne les aidera peut-être pas à développer leurs propres moteurs, en particulier dans les étapes de leur évolution au cours desquelles ils auront davantage tendance à s’opposer à nous !

Alors, comment faire ? Voici 2 pistes pour vous.

Et eux, qu’en pensent-il ?

Je vous propose de tester quelque chose de tout simple et qui, en fait, change beaucoup de choses en matière de posture. Avant de prendre l’habit de juge-arbitre, de juger c’est bien/pas bien, intercalez toujours un élément qui soit centré sur votre enfant afin que lui puisse s’exprimer. Par exemple, quand il vient avec une bonne nouvelle : « j’ai eu 14 à mon interro de maths ! », au lieu de répliquer « c’est super, bravo, etc. », se centrer sur lui en l’écoutant activement avec un « tu as l’air super content » et en continuant ainsi à l’écouter plusieurs fois. Ainsi, il prendra vraiment contact avec son sentiment, son émotion, et il la nourrira, la fera grandir en lui. Il saura mieux pourquoi c’est chouette pour lui d’avoir bien préparé son interrogation, pas pour nous.

Si votre enfant vient vous montrer son dessin, plutôt que de dire « c’est très beau », tentez autre chose. Intercalez une communication qui parle de lui plutôt que de vous. Par exemple, vous pouvez lui demander « et toi, qu’en penses-tu de ton dessin ? Qu’est ce qui te plaît beaucoup ? » Et s’il semble tout content en vous le montrant, même recette : « oh, dis donc, tu as l’air tout content. » Et dans le cas contraire ? S’il n’est pas content ?

Remplaçons les jugements, même positifs, par des messages-je

Dans un second temps, bien sûr, on pourra lui donner – s’il le souhaite – notre avis. Et là, en toute authenticité, remettons nos lunettes positives et restons dans le message-je (cf. article dernier numéro). Évitons les « tu vois, quand tu bosses un peu, cela fait la différence » ou le « super, la prochaine fois, tu feras encore mieux ». Sortons des jugements, même positifs, et tentons plutôt : « Je suis vraiment contente de te voir si heureux. Et puis aussi parce que tu as beaucoup travaillé et que cela a porté ses fruits ! »

Ainsi, nous quittons la position de juge-arbitre et nous accompagnons nos enfants. Ils deviennent capables de s’auto-évaluer en toute bienveillance et c’est certainement magique pour s’autonomiser. Votre bienveillance sera contagieuse et les portera. Essayez, c’est merveilleux.

Alors bien sûr, parfois, les enfants habitués à nous entendre dire « c’est bien » ou « c’est pas bien » réclameront notre jugement. Ils ont tellement l’habitude qu’ils se sentiront peut-être perdus si on leur répond « et toi, comment le trouves-tu, ton dessin ? » avant de donner notre avis. Il faudra peut-être leur expliquer quelque chose d’important : c’est leur propre regard sur ce qu’ils ont fait qui compte. Le nôtre est secondaire. Et, croyez moi, ils comprendront vite !

Donnez-nous des nouvelles de vos essais sur Facebook !
Bel automne à tous,
Nathalie Reinhardt
Présidente Les Ateliers Gordon
www.ateliergordon.com

Pour nous transmettre vos retours sur cet article et aller plus loin : rendez-vous sur notre page Facebook L’Atelier Gordon France, ou dans notre groupe Les Ateliers Gordon. À très vite !

0 Commenter

Laisser un commentaire

Suggestions de livre

Autres articles de l'auteur

Enfants
Et si nous cultivions nos relations en famille à l’engrais du positif ?
C’est la rentrée ! À nous les bonnes résolutions, alors que toute la famille rentre à nouveau dans un rythme actif.
Enfants
Et si nous cultivions nos relations en famille à l’engrais du positif ? partie 3
Cultiver le positif en nous, le récolter et le partager
Enfants
Violence dans la famille. Pourquoi ? Comment en tarir la source ?
La résignation n’est pas dans mon tempérament. Je fais partie des irréductibles réalistes optimistes
Archives
STOP À LA PRESSION De notre pression et de celle de nos enfants
Vous est-il déjà arrivé de vous sentir tellement sous pression que la seule issue apparente était soit l’implosion, soit l’explosion ?
Enfants
À la rentrée, fixons-nous nos étoiles polaires de l’année !
La rentrée est le début d’un cycle nouveau. On range lentement nos affaires d’été, pourvu que les effets de la détente durent !
Enfants
Parents digitaux – enfants digitaux : quelques belles questions à se poser
Loin de moi l’idée de montrer du doigt qui que ce soit. Je suis la première à adorer me servir de mon smartphone.

À la une sur le même thème

Enfants
Jouet volant : Le jeu de fléchettes
le rendez-vous de Touchons du Bois
Enfants
KUFU : des produits upcyclés pour une génération zéro déchet
KUFU est un concept japonais qui signifie « faire avec les moyens du bord ».
Enfants
Zébio, une gamme de loisirs créatifs écolos
Des loisirs créatifs rigolos, sains et écolos, qui éveillent et amusent les enfants, voici la devise de la toute nouvelle gamme Zébio !
Enfants
Petites histoires zen – La famille Zen apprend à mémoriser pour réussir à l’école
Vous, qui lisez cette histoire, vous aussi, vous aimeriez connaître quelques trucs et astuces pour que vos enfants retiennent plus facilement et sans stress leurs leçons ?
Enfants
Ce dentifrice familial Freeze la perfection !
Chacun à la maison pourra adopter ce rassurant dentifrice bio et 100% d’origine naturelle, enrichi en xylitol aux propriétés anti-cariogènes et en hydroxyapatite, reconnu pour renforcer l’émail
Enfants
Dentifrice à croquer !
Croquer la vie à pleines dents ! Nouveau, un dentifrice à croquer de Coslys, une petite révolution ! Au bicarbonate pour un nettoyage et du menthol pour la fraicheur

Autres articles

Bien-être
La spiruline, micro-algue 100% bienfaits
La spiruline booste l'immunité, pallie les carences alimentaires, régénère et fortifie l'organisme .
Alimentation
Rubrik’ à trucs Spécial Thé
Frottez quotidiennement les callosités de vos talons avec des feuilles de thé infusées...
Actus marques
Les thés japonais ? par Aromandise
Les thés japonais sont l’expression des traditions
Actus marques
Les boissons plaisir de Soy
La famille des boissons Soy s’agrandit
Actualités
Comment aider sa peau en été contre le soleil ?
Notre peau subie de multiples agressions solaires… Alors comment la protéger de manière efficace et naturelle contre la déshydratation et le vieillissement prématuré ?
Actus marques
L’excellence d’une filière française, structurée, solidaire et innovante
Germline lançait fin 2015 une gamme inédite de mueslis

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.