Le langage corporel de bébé | L'écolomag
Home / Enfants / Le langage corporel de bébé

Les bébés ne savent pas parler, mais ils ont un autre moyen d’exprimer leurs besoins et leur humeur : c’est le langage corporel. Mais que veulent-ils dire quand ils froncent les sourcils ou gigotent vigoureusement ?

La bouche

Bébé rit ou sourit : il est quasiment impossible de mal interpréter ce signe. Un bébé qui sourit se sent bien et est content. Il n’y a pas de raison particulière à cela. Votre bébé vous communique tout simplement qu’il va bien ! Du bruit avec la bouche ou un doigt dans la bouche sont des signes qui annoncent souvent la faim. Si le dernier repas est relativement récent et que le bébé ne donne pas d’autre signe d’appétit, il peut tout simplement s’agir d’une forme de succion, ce que beaucoup de bébés font par réflexe pour se calmer.

Les yeux

Les grands yeux ont de nombreuses significations. Les parents sauront vite si leur bébé est attentif, joyeux, s’il a peur ou s’il s’étonne. Si les yeux sont tout petits et les paupières à moitié fermées, ce peut être un signe d’ennui ou, tout simplement, de fatigue.

Les sourcils levés expriment l’étonnement. Des rides autour des yeux et sur le front indiquent plutôt que votre bébé ne se sent pas bien.

Si votre bébé a le regard plutôt vitreux, c’est que son attention décline, il veut se détendre et qu’on le laisse tranquille.

Les bras et les jambes

Si votre bébé gigote beaucoup des jambes et des bras, il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Pour pouvoir interpréter correctement les gigotements, il faut observer l’ensemble du comportement du bébé. Parfois, les bébés gigotent uniquement pour attirer l’attention et s’occuper.

Si votre bébé pleurniche en gigotant et est très agité, cela peut vouloir dire qu’il est gêné, par exemple par des ballonnements.

S’il rit et gazouille en gigotant, c’est qu’il est tout simplement content.

Le langage corporel d’un bébé est unique et pas toujours clairement interprétable. En tant que parents, vous apprendrez petit à petit à connaître votre bébé et le comprendrez de mieux en mieux.

Quand les bébés sourient…

… le coeur des parents fond. Cela efface les nuits sans sommeil ou le quotidien épuisant. Beaucoup de parents attendent avec impatience le premier sourire car c’est un moment précieux. Même si les premiers sourires ne sont pas encore tout à fait conscients, on est toujours heureux de deviner un sourire sur le visage de son tout-petit.

Le sourire réflexe

Le sourire qui apparaît durant les premières semaines s’appelle le sourire réflexe ou « aux anges ». En réalité, ce n’est pas encore un vrai sourire. Un réflexe musculaire fait que la bouche forme un petit sourire. Cette mimique se manifeste généralement lorsque votre enfant dort. Avec un peu de chance, vous pourrez même en voir un avant la naissance lors de l’échographie.

Le sourire social

Le moment où les bébés commencent réellement à sourire est variable. Mais autour de 5 semaines, on peut observer chez beaucoup d’entre eux un sourire de la bouche et des yeux. À partir de ce moment, le bébé offre un visage rayonnant à toutes les personnes qui lui paraissent sympathiques.

Le sourire sélectif

Le sourire sélectif se destine généralement seulement aux parents et à quelques autres personnes que votre bébé connaît bien. Chez la plupart des bébés, il se produit pour la première fois après ses 5 mois. C’est un sourire très expressif et particulièrement joyeux. Votre bébé reconnaît maintenant très bien votre visage et celui des personnes qui lui sont proches. Il y réagit en conséquence.

Vous n’avez pas besoin d’apprendre à votre bébé à sourire. Cette capacité innée se développe d’elle-même. Vous ne pourrez pas non plus le forcer à sourire. Bien sûr, les grimaces, les chatouilles et les jeux drôles contribueront à le faire rire, mais les bébés sont sincères et ne sourient que quand ils le veulent vraiment. Mais quoi de plus beau justement qu’un rire d’enfant sincère ?

Les câlins avec bébé

Les câlins sont importants, et votre enfant en redemande. Mais pourquoi est-il si important de câliner ?

Les câlins donnent un sentiment de sécurité

Au début, quand votre bébé ne comprend pas encore les mots, les câlins sont le meilleur moyen d’exprimer sans paroles la sécurité, l’amour et la tendresse que vous lui offrez. Les bébés sentent qu’ils ne sont pas délaissés, que leurs parents sont là pour eux et qu’ils s’occupent d’eux.

L’effet apaisant des câlins

Le contact entre vous et votre bébé peut faire des miracles. Ne serait-ce que poser la main sur son ventre nu au moment de changer la couche lui procure un sentiment de sécurité. Pour les bébés, reposer sur le torse nu de leur maman est particulièrement apaisant, car les battements de coeur qu’ils entendaient dans son ventre leur sont familiers et le rassurent.

Les câlins renforcent la relation parents-enfants

Faire régulièrement des câlins a une influence positive sur le lien qui unit les parents et l’enfant. Cette attention mutuelle est bénéfique pour tous et renforce le sentiment d’être unis. C’est pour cela qu’il est important de faire des câlins en famille, car votre bébé saura ainsi dès le départ que son papa et sa maman sont là pour lui.

De nombreux avantages vous
attendent au Baby Club HiPP sur :
https://www.hipp.fr/fr/babyclub/inscription/
Pour en savoir plus : www.hipp.fr

Autres articles de l'auteur

Enfants
La diversification alimentaire
Les experts en nutrition infantile recommandent d’introduire progressivement des menus complets à base de viande/poisson et de légumes
Enfants
L’allaitement maternel
Le lait maternel est l’aliment le plus naturel pour votre bébé
Enfants
Le sommeil de bébé par Hipp
Quel dîner donner à bébé avant d'aller dormir ?
Enfants
Les vacances avec bébé
Le petit ventre de bébé détermine sa bonne humeur.
Enfants
Une alimentation saine pendant la grossesse
Pendant la grossesse, le corps doit surmonter un certain nombre d'épreuves....
Enfants
Autour de la digestion
Certains bébés sont facilement constipés....

À la une sur le même thème

Enfants
L’hypnose périnatale, un outil d’accompagnement aux multiples facettes
En France, le deuil périnatal touche aujourd’hui 7 000 à 8 000 familles par an
Enfants
AU-TO -NO-MIE Oui, mais moi, je sers à quoi, alors, en tant que parent ?
C’est vrai, finalement. Nos enfants dépendent de nous
Enfants
L’ esprit Montessori à la maison pour les 0-3 ans
On observe depuis quelques années un intérêt croissant des parents pour les écoles relevant de la pédagogie Montessori
Enfants
Le maracapsule
le rendez-vous de Touchons du Bois
Enfants
AU-TO-NO-MIE Pour nos enfants : goûtons l’instant présent
Quelle bonne nouvelle ! C’est la vie ! Nous sommes de passage dans l'existence de nos enfants
Enfants
La cuica-pot
le rendez-vous de Touchons du Bois

Autres articles

Humeurs
La vraie couleur de l’espoir c’est le vert
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
Mieux qu’hier et moins bien que demain
Notre cerveau aime par-dessus tout les rites et la routine !
Humeurs
La danse des abeilles
Les constats sont nombreux autour des signaux de danger sur notre mode de vie et notre planète
Actualités
CollectiBIO, un geste en plus, un déchet en moins
Nous le savons, le plastique est devenu un vrai fléau...
Actualités
BackToStore, un nouvel outil pour des achats plus malins
Pour aider les petits commerces et l’artisanat local...
Actualités
Réchauffement climatique : 2018, année de tous les records en France
2018 aura été une année marquée par une prise de conscience des Français...

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.