Home / Santé Bien-être Beauté / Bien-être / Atelier sophrologie anti-pollution

Respirer, c’est essentiel

La pollution de l’air est particulièrement insidieuse. Respirer, c’est la première et la dernière chose que l’on fait dans sa vie, et on n’arrête jamais entre les deux. Respirer n’est donc pas une option. Il nous faut respirer correctement, en mobilisant toutes nos capacités, à bon escient, pour être plus à même de résister à la pollution. Les poumons sont l’un des 5 organes de nettoyage du corps, et pas des moindres. Il nous faut donc non seulement augmenter notre capacité pulmonaire, mais encore notre capacité de nettoyage.

Mal respirer, c’est aussi une cause et une conséquence de nos états émotionnels. Mal respirer peut induire ou aggraver des émotions, bien respirer contribue à être mieux dans son corps et dans sa tête, et de faire face plus facilement à une émotion soudaine et intense.

La plupart d’entre nous respirons à l’envers et rentrons notre ventre en inspirant : perte de la bonne pratique que nous avons intuitivement à la naissance, éducation selon laquelle il faut rentrer son ventre, publicités qui nous enjoignent d’avoir un ventre plat… Quelles que soient les raisons de cette aberration, le résultat est là : au lieu de se remplir d’air, on diminue notre capacité thoracique.

C’est pourquoi il faut veiller à réapprendre la bonne respiration, pour pouvoir ensuite l’utiliser de manière naturelle : inspirer par le nez, en gonflant le ventre comme un ballon, ce qui fait descendre au plus bas le piston qu’est le diaphragme, afin que les poumons se remplissent d’air au maximum. Puis expirer par la bouche, en rentrant le ventre le plus possible, complètement, jusqu’au bout, pour nettoyer vos poumons au maximum.

Respiration diaphragmatique

Prenez la position de base :

  • debout,
  • pieds parallèles écartés de la largeur du bassin,
  • dos droit, • tête dans l’alignement,
  • épaules relâchées,
  • bras ballants.
  • Si nécessaire, pour vous soulager, pliez les genoux, penchez un peu la tête vers l’avant.
  • Yeux fermés.

Inspirez par le nez en gonflant le ventre comme un ballon, lentement, en imaginant un flux d’air frais et clair entrer dans vos poumons.

Bloquez la respiration.

Puis soufflez doucement tout l’air contenu dans vos poumons, en prenant bien soin de les vider entièrement de l’air vicié qu’ils contiennent et en imaginant une émission de fumée noirâtre.

Reprenez une respiration naturelle. Accueillez les ressentis au niveau de votre ventre, vos poumons, votre gorge. Faites cela 3 fois.

Soufflet thoracique

Prenez la position de base :

  • debout,
  • pieds parallèles écartés de la largeur du bassin,
  • dos droit,
  • tête dans l’alignement,
  • épaules relâchées,
  • bras ballants.
  • Si nécessaire, pour vous soulager, pliez les genoux, penchez un peu la tête vers l’avant.
  • Yeux fermés.

Mettez la paume de vos mains sur vos côtes, de chaque côté.

Inspirez par le nez pour sentir vos mains s’écarter et vos côtes s’ouvrir, en imaginant que c’est une cage qui gonfle.

Puis soufflez doucement en vous représentant un oiseau qui s’envole.

Reprenez une respiration naturelle.

Accueillez les ressentis au niveau de votre cage thoracique. Faites cela 3 fois.

En attendant, respirez fortement et soufflez en une seule fois tout ce qui vous énerve.

Puis reprenez une respiration naturelle, douce et reposante.

Perline Noisette – Sophrologue diplômée RNCP – Dr ès sciences-technologie- société Sophrologie et Compagnie® http://sophrologie-et-compagnie.com Perline@sophrologie-et-compagnie.com Première séance collective gratuite sans aucun engagement.

Suggestions de livre

Autres articles de l'auteur

Santé
Soulager tout naturellement le décalage horaire
Le décalage horaire – ou jetlag – correspond à une désynchronisation de notre horloge biologique suite à un vol
Bien-être
La sophrologie, aussi en prévention
Une fois les outils sophrologiques acquis, c'est alors une ère de prévention qui s'ouvre, à tout moment, dans toute circonstance.
Bien-être
La sophrologie peut soigner, contrairement aux idées reçues
La sophrologie comporte 2 grandes classes de pratiques : la relaxation dynamique et la sophronisation.
Bien-être
Aider le système hormonal grâce à la sophrologie
Sous nos latitudes, l'hiver nous incite à vivre au ralenti, comme tous les êtres vivants
Bien-être
Éliminer les tensions de ses mains grâce à la sophrologie
Si l'on demande à quiconque de désigner la partie du corps où se logent ses tensions, personne ne vous répondra naturellement « les mains ».
Bien-être
Le ventre : centre des émotions
Depuis que l’on a découvert que l’intestin – seul organe à avoir son propre système nerveux – possédait plus de 500 millions de neurones, produisait 95 % de la sérotonine

À la une sur le même thème

Bien-être
Bicarbonate de soude : un allié au quotidien
Le bicarbonate de soude est un allié au quotidien. Découvrez toutes ses utilisations.
Bien-être
Graines germées : au cœur de l’alimentation vivante
Les graines germées et les jeunes pousses apportent une solution remarquable aux carences dues à notre alimentation déséquilibrée, voire dénaturée
Bien-être
Pour ou contre l’hydrothérapie du côlon ?
L’hydrothérapie du colon est-elle utile et quelles sont les précautions à prendre ?
Bien-être
Régression dans les vies antérieures et thérapie avec Guilaine Lipski
avec Guilaine Lipski conférencière, auteur, coach en développement personnel et spirituel
Bien-être
Rubrik’ à trucs spécial remèdes d’antan
Il s’agit du célèbre produit du père de l’aromathérapie moderne...
Bien-être
Rubrik’ à trucs Spécial zénitude
À vos crayons !

Autres articles

Actus marques
Manger des algues : quelques bonnes raisons pour s’y mettre
Véritables bombes nutritionnelles, les algues regorgent de nutriments essentiels
Alimentation
Le thon listao : faites le plein de protéines dans votre assiette !
Tout sur le thon listao Phare d'Eckmühl
Actualités
La bûchette Soja & amande Sojami – Nouveauté
La buchette soja & amande riche en Vitamine B12 naturelle
Santé
Dents et décodage biologique – Nos dents nous parlent !
Pourquoi des douleurs et/ou maladies se manifestent-elles chez certaines personnes et pas chez d’autres ? Christian Flèche, psychobio-thérapeute et créateur du décodage biologique, s’est penché sur le sujet et nous explique que la maladie est le résultat de certains principes biologiques.
Santé
Stress, ballonnements… Et si c’était le foie ?
Il est très fréquent qu’un stress trop intense engendre des maux de ventre.
Beauté
Quand une journaliste brise le tabou de l’hyper-flatulence
avec Dora Moutot journaliste, chroniqueuse TV

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.