Home / / Le jeûne, pourquoi et comment ?

En détoxifiant l’organisme, le jeûne préviendrait nombre de maux parmi lesquels le surpoids, la fatigue chronique, les maladies cardiovasculaires, l’hypertension, les allergies… Mais sa pratique nécessite de prendre quelques précautions.

Tous les jeûnes ne se ressemblent pas

Le jeûne peut être envisagé, à visée préventive, chez des sujets sains. Il se pratique aussi dans l’objectif de régénérer et revitaliser l’organisme, aux changements de saison notamment.

Le jeûne hydrique est le plus courant : il consiste à s’abstenir de toute alimentation solide. Un jeûne hydrique de 1 à 3 jours est pratiquement à la portée de tous, les jeûnes plus longs peuvent être éprouvants et doivent être suivis médicalement.

Le jeûne sec, quant à lui, impose l’arrêt de toute alimentation, solide comme liquide ; en aucun cas il ne peut durer plus de 3 jours. Plus récemment des versions de jeûne partiel ou jeûne modifié ont vu le jour. Ils intègrent des jus de légumes ou d’herbe de blé ou d’orge ou encore du bouillon, des jus de fruits, des tisanes, etc.

Sur le plan physiologique, le jeûne a pour but de désintoxiquer en profondeur l’organisme. Ce nettoyage a une action favorable sur les troubles en lien avec un état de surcharge de l’organisme. Les situations de surcharges ont en effet une incidence sur les fonctions cellulaires et métaboliques ; à long terme, elles creusent le lit des véritables maladies.

Il faut être mesuré en tout, respirer de l’air pur, faire tous les jours (…) de l’exercice physique et soigner ses petits maux par le jeûne plutôt qu’en ayant recours aux médicaments »  Hippocrate (460-375 av. J.-C.)

 

Comment  jeûner ?

Le jeûne partiel (ou jeune intermittent) consiste à instaurer des périodes courtes de jeûne (16h)  afin d’entraîner un repos organique. On parle de jeûne au bout de 1 à 2 jours sans alimentation. Les jeûnes d’une semaine et plus ont de surcroît un effet pondéral. Ce genre de cure se pratique sous surveillance.

La fréquence et la durée du jeûne s’envisagent individuellement en fonction de l’âge, du poids, de la vitalité de la personne, de son état de santé, physique comme psychologique, etc. De manière générale, mieux vaut privilégier la régularité que la durée : un jour par mois, 3 jours à chaque changement de saison.

Avant une période de jeûne, il est important de se préparer. La préparation du corps passe par une réduction progressive de l’alimentation en supprimant un à un chaque type d’aliment : les produits d’origine animale, en premier, ensuite les excitants (café, alcool, sucre, sel, cacao…), les graisses et huiles crues et les oléagineux, les céréales cuites, et enfin les fruits. De même, la sortie de jeûne se fait graduellement, avec une reprise progressive de l’alimentation.

On observe pendant le jeûne une perte de poids rapide, mais bien souvent, les kilos perdus pendant la période de jeûne sont repris rapidement. Jeûner peut toutefois aider à établir une autre relation à la nourriture, grâce notamment à une attention accrue aux saveurs, ce qui s’avère utile dans une démarche de perte de poids.

Le jeûne libère des toxines

Le jeûne libère l’organisme de nombreuses toxines et permet à l’appareil digestif et à tous les organes de se reposer. Bien souvent malmené par une alimentation déséquilibrée ou trop riche, le système digestif prend quelques vacances grâce au jeûne.

En favorisant l’élimination des toxines, la période de jeûne constitue une véritable cure “détox”. Le journal de la Canadian Medical Association (CMAJ), souligne qu’un “jeûne intermittent peut être bénéfique s’il ne sert pas à compenser les excès des autres jours” (lire l’article sur Nutrition.fr). Pour L’équipe de Mark Mattson, chercheur au National Institute of Aging du NIH, le jeûne pourrait donc réduire le stress oxydatif subi par l’organisme (1).

Selon un article paru en 2012 dans le journal The Guardian, des scientifiques américains émettent l’hypothèse que se priver de nourriture un ou deux jours par semaine pourrait limiter les effets des maladies d’Alzheimer et de Parkinson.

Enfin, d’après une récente étude de l’Inserm, la privation de nourriture augmenterait l’efficacité de la chimiothérapie chez les souris atteintes de tumeurs malignes. La conclusion donne évidemment de l’espoir aux malades atteints de cancer : la réduction d’apports alimentaires pourrait accroître l’efficacité de la chimiothérapie.

Contre-indications et conseils

Toutefois, pour le Dr Bruno Raynard, responsable du département de diététique et nutrition à l’institut Gustave-Roussy, « rien ne prouve l’efficacité du jeûne sur l’homme, car aucune étude allant dans ce sens n’a été publiée ». La prudence s’impose donc, pour l’heure, les études s’intéressant au jeûne en tant que pratique thérapeutique étant encore trop peu nombreuses.

Les maladies affectant les organes d’élimination très sollicités par le jeûne, comme le foie et les reins, sont des contre-indications au jeûne. Tout comme le diabète insulino-dépendant, la tuberculose, la faiblesse et l’arythmie cardiaques, l’anorexie, la boulimie, la grossesse, l’allaitement. Il existe aussi des contre-indications relatives comme un poids trop faible, une tension artérielle basse, un âge avancé ou une convalescence.

Mieux vaut consulter un spécialiste avant d’entreprendre un jeûne et prévoir une supervision médicale en cas de jeûne prolongé (plus d’une semaine).

Il peut être également utile de lire l’ouvrage de Bernard Clavière, Et si on s’arrêtait un peu de manger… de temps en temps, qui livre de précieux conseils.

(1) (1) Collier R. Intermittent fasting: the science of going without. CMAJ. 2013 Jun 11;185(9):E363-4. doi: 10.1503/cmaj.109-4451. Epub 2013 Apr 8

0 Commenter

Laisser un commentaire

Suggestions de livre

Autres articles de l'auteur

Actus marques
Biogents®, des pièges à moustiques écoresponsables
Fruit de 16 ans de recherche en laboratoire sur le comportement des moustiques et des moustiques tigres, les pièges de la gamme Biogents® fonctionnent sans dégager la moindre substance nocive, évitant ainsi d’impacter les autres espèces d’insectes, les animaux domestiques et les humains.
Articulations
Protéger ses articulations pour la vie
Rhumatisme, arthrose, arthrite... Un français sur 2 souffre des articulations ! Comment préserver votre capital articulaire et éviter les douleurs ?
Alimentation
Graines germées : au cœur de l’alimentation vivante
Les graines germées et les jeunes pousses apportent une solution remarquable aux carences dues à notre alimentation déséquilibrée, voire dénaturée
Automne
Microbiote : un écosystème à préserver !
Comment préserver son microbiote intestinal, ensemble de bactéries essentiel pour la régulation du transit et l'immunité ?
Alimentation
Graines germées : un trésor nutritionnel
Véritables bombes nutritionnelles, les graines germées sont facilement assimilables par l'organisme. Découvrez comment les cultiver et les consommer.
Bien-être
Virus et système immunitaire
Voici les meilleures solutions naturelles pour vous protéger avant l'hiver !

À la une sur le même thème

Bien-être
Fête des mères : une fontaine filtrante pour une eau de qualité au quotidien
Pour la fête des mamans, ça vous dit de prendre soin de la vôtre au quotidien ?!
Bien-être
Le pissenlit, une mauvaise herbe qui nous veut du bien
Quelles parties du pissenlit cueillir ? Comment le préparer ? Quelles sont les bienfaits de cette plante diurétique ?
Bien-être
Quelles solutions naturelles pour atténuer le mal de dos ?
Le mal de dos est le motif de consultation médicale le plus fréquent. Le T-shirt bioactif THERATEX, avec sa fibre textile dernière génération, est une véritable alternative thérapeutique naturelle et innovante.
Bien-être
Comment puis-je être heureuse tous les jours ?
Chercher et trouver sa recette personnelle du bonheur en acceptant ses travers, ses qualités et en étant le plus authentique possible chaque jour.
Bien-être
Avril… a mis un esprit de jeunesse dans tout.
Le mois d'avril est l'un des mois les plus attendus de l'année. C’est un moment magique où tout semble prendre vie après un long hiver. Les jardins commencent à se remplir de couleurs et de senteurs, c’est l’apparition des premières fleurs, la nature semble renaître…
Bien-être
Mars… le mois des femmes sous influence de la pleine lune…
« Mois de mars, mois des fous » est une expression souvent associée au début du printemps, mais aussi à la pleine lune et aux femmes… 

Autres articles

Actus chez vous
Accord Bio La Bio anti-inflation est en magasin spécialisé!
Les magasins ACCORD BIO proposent des promotions hebdomadaires sur les fruits et légumes, les produits frais ou d’épicerie. L’occasion de vous faire plaisir en mangeant Bio et sain.
Humeurs
L’Humanisme au soleil de la Foi
Que ce soit à l’ancienne époque des échanges sous forme d’opération de TROC, de crédit rituel chez certains peuples, ou plus près de nous avec les monnaies dites facilitatrices, les économies entre les différentes sociétés humaines constituées, ont toujours été des sources d’asservissements entre les individus, soit : fabrique de riches et/ou fabrique de pauvres. (ICI […]
Actualités
Un itinéraire très (dé)gourdi
Les voyages à vélo sont grisants. Cependant, qui n’a jamais connu la panne sèche ? L’idée est limpide : géolocaliser gratuitement tous les points de recharge en eau disponibles via une carte interactive consultable depuis un smartphone.
Beauté
10 compléments alimentaires au top pour la beauté de la peau, des cheveux et des ongles
Les compléments alimentaires n’ont rien à envier à ceux présents dans le domaine de la santé et du bien-être.
Beauté
Recette de beauté éclairée Sérum olfacto-émotionnel pleine confiance
Recette de beauté éclairée - Sérum olfacto-émotionnel pleine confiance
Beauté
Dossier beauté : Réveiller notre pouvoir intérieur !
La beauté a, elle aussi, un rôle important à jouer dans notre bien-être et dans le développement de notre pouvoir intérieur.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.