Home / Santé Bien-être Beauté / Beauté / La nature à la rescousse de nos complexes féminins

Si les femmes sont généralement plus complexées que les hommes, c’est probablement parce qu’elles subissent davantage de pression sur leur image de la part d’une société qui accorde beaucoup trop d’importance au culte de l’apparence. Si nous ne pouvons pas aujourd’hui traiter de tous les complexes féminins tant ils sont nombreux, en voici 4 qui concernent un grand nombre de femmes et dont nous vous livrons aujourd’hui quelques astuces au naturel pour mieux s’en débarrasser.

 

J’ai de la cellulite !

Elle apparaît généralement lorsque le stockage des graisses est plus important que la consommation. Les cellules graisseuses vont alors s’hypertrophier, entraînant une compression des vaisseaux sanguins et lymphatiques, provoquant du même coup un mauvais drainage de l’eau et des toxines. La rétention d’eau et la dégénérescence des fibres élastiques et de collagène donnent alors à l’épiderme cet aspect caractéristique que l’on appelle la cellulite, hantise de toutes les femmes, des plus jeunes aux moins jeunes.

La vraie cellulite est douloureuse au toucher car les tissus hypertrophiés sont tellement compressés et enflammés que le contact appuyé devient sensible.

Le protocole anticellulite

1. Afin d’éliminer les toxines, nettoyez tout d’abord les émonctoires à l’aide de plantes capables d’assurer le bon fonctionnement des 3 organes concernés : le foie, les intestins et les reins. Pour le foie, on pourra privilégier le desmodium (desmodium adscendens), sous forme de gélules de micro-granules par exemple (afin que les extraits ne soient pas détruits avant d’avoir atteint le foie). Pour les intestins, faites une cure de probiotiques soutenue par une cure de lapacho (Tecoma adenophylla), que l’on pourra prendre à raison de 2 à 4 gélules par jour pendant 8 semaines. Enfin, pour les reins, les plantes les plus connues sont la verge d’or (Solidago virgaurea), la busserole (Arctostaphylos uva-ursi) ou la bruyère (Calluna vulgaris).

2. Une fois les émonctoires nettoyés, il faut ensuite drainer avec des plantes telles que l’artichaut (à la fois diurétique, protecteur du foie, riche en antioxydants et minéraux), l’orthosiphon, le cassis, le pissenlit…

3. Le massage anti-cellulite : le nettoyage des émonctoires et le drainage des toxines doivent être considérés comme les travaux préparatoires indispensables au traitement de la cellulite. Ils ne suffiront pas, en effet, à résoudre le problème. Le protocole devra être complété par un massage qui stimulera la circulation sanguine et lymphatique. Les huiles essentielles (diluées au préalable dans une huile végétale) peuvent grandement optimiser l’action du massage.

La recette anti-cellulite

Dans un bol, transférez 60 ml d’huile de macadamia et 35 ml d’huile de chaulmoogra. Ajoutez 70 gouttes d’HE de pamplemousse, 35 gouttes de cèdre de l’Atlas*, 35 gouttes de christe marine et 35 gouttes de genévrier. Mélangez soigneusement.

* Très intéressante, cette huile essentielle va booster la circulation lymphatique et sanguine tout en favorisant le processus de lipolyse (pour brûler les graisses).

Comment faut-il masser ?

Avant le massage
Utilisez un gant de crin afin d’activer la microcirculation sanguine.

Débutez ensuite le massage avec douceur, sans trop appuyer mais juste assez pour permettre à l’huile aromatique de pénétrer le derme.

Le massage pourra devenir ensuite plus énergique, grâce notamment au palperrouler, une technique de massage qui consiste à attraper puis pincer la peau entre le pouce et les autres doigts, et à la rouler de façon continue.

 

J’ai des vergetures !

Elles concernent un très grand nombre de femmes, quel que soit leur poids. Ce sont des zones de peau au niveau desquelles le derme profond, situé entre l’épiderme et l’hypoderme, s’est déchiré spontanément. De nature inflammatoire, elles ont la forme de stries ressemblant à des cicatrices en longueur, de couleur rouge violacé. Elles se situent principalement sur le ventre, les seins, les bras, les fesses et les cuisses, et peuvent apparaître tout au long de la vie : au cours de la grossesse, lors d’une prise ou une perte importante et brutale de poids, ainsi que durant l’adolescence.

Le mot d’ordre : masser pour favoriser l’élasticité de la peau, avec des actifs ciblés naturels qui ont fait leurs preuves :
• huile végétale de rose musquée (Rosa rubiginosa),
• huile végétale d’avocat,
• huile de germe de blé,
• huile végétale d’Inca Inchi (Plukenetia volubilis)
• huile végétale de piqui (Caryocar coriaceum),
• Centella asiatica (extrait sec en poudre),
• beurre de karité.

ZOOM SUR L’HUILE D’INCA INCHI
(Plukenetia volubilis)

Plus communément appelée Sacha Inchi – ou cacahuète des Incas –, cette plante est native de la forêt amazonienne. Les indiens la cultivent et l’utilisent depuis des millénaires pour ses nombreuses propriétés. Les graines d’Inca Inchi produisent une huile rare et exceptionnelle, à l’odeur très caractéristique et végétale évoquant les cosses de haricots.

L’Inca Inchi fait partie des huiles les plus riches en oméga 3, qui aident à maintenir l’élasticité de la peau tout en ayant une action sur les processus anti-inflammatoires. Elle est donc tout particulièrement recommandée pour traiter les vergetures.

La recette anti-vergetures

Transférez 45,5 g de beurre de karité dans un bol, puis faites fondre au bain-marie. Retirez du feu et ajoutez alors successivement 15 ml d’huile de germe de blé, 15 ml d’huile d’Inca Inchi, 10 ml d’huile végétale de rose musquée et 10 ml d’huile végétale d’avocat, en prenant soin de bien mélanger entre chaque ajout. Terminez par 4 gouttes de vitamine E (antioxydant) et mélangez une dernière fois. Coulez la préparation dans un pot de 100 ml et réservez jusqu’à complet refroidissement.

Ce beurre nourrit et assouplit la peau, prévenant ainsi l’apparition des vergetures. Appliquez matin et soir 2 belles noisettes sur les zones concernées.

 

J’ai les jambes lourdes

La chaleur et le piétinement sont les principaux responsables des sensations de jambes lourdes, fréquentes chez les femmes.

La trousse phyto

Dans l’arsenal de la phytothérapie, on recommande généralement la vigne rouge (Vitis vinifera), qui possède des vertus veinotoniques et vasoconstrictrices. Ce sont ses anthocyanosides qui sont, pour une grande part, responsables de ses vertus. Vous pourrez la consommer sous forme d’infusion (comptez une poignée de feuilles pour 1 litre d’eau de source). On pourra également utiliser :
• le petit houx (Ruscus aculeatus), qui possède, lui aussi, des vertus toniques circulatoires,
• le marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum), qui soulage rapidement les stases veineuses,
• l’hamamélis (Hamamelis virginiana) et le noisetier (Corylus avellana), qui ont une action tonique sur les capillaires sanguins.

Côté aroma, vous pouvez miser sur les huiles essentielles de cèdre de l’Atlas, lentisque pistachier, patchouli, cyprès toujours vert…

Le saviez-vous ?
En naturopathie, l’insuffisance veineuse est souvent associée à une congestion du foie. Pour un traitement de fond, optez pour les huiles essentielles de citron et de basilic afin de stimuler les fonctions hépatiques et biliaires. Versez une goutte de chaque dans 1 c. à c. d’huile d’olive et prenez ce mélange avant chaque repas pendant 7 jours.

La recette décongestionnante

Dans un bol, transférez 72 ml d’huile végétale de calophylle inophyle (Calophyllum inophyllum) et 20 ml d’huile végétale de noisette. Ajoutez 2 ml (soit 70 gouttes) d’HE de lentisque pistachier, 2 ml (soit 70 gouttes) d’HE de cyprès, 2 ml (soit 70 gouttes) d’HE de patchouli et 2 ml (soit 70 gouttes) d’HE de cyprès toujours vert, en prenant soin de bien mélanger entre chaque ajout. Transférez dans un flacon en verre de 100 ml.

Le rituel beauté : massez-vous les jambes avec cette huile dans le sens du retour veineux (de bas en haut).

 

Je perds mes cheveux

Pour un grand nombre de femmes, les cheveux représentent un symbole fort de séduction. Les perdre est souvent très mal vécu et génère un complexe important. S’il n’y a pas de solution miracle, il existe des astuces naturelles pour enrayer leur chute tout en stimulant leur pousse.

Si la perte de cheveux quotidienne est naturelle, certains facteurs amplifient le phénomène et, chez les femmes, le pourcentage de celles qui perdent leurs cheveux est en progression. On attribue cette tendance à différents facteurs : désordre hormonal, grossesse, ménopause, choc psychologique, mauvaise vascularisation, carence en acides aminés essentiels (en particulier la cystine), mauvais traitements capillaires, comme les décolorations et les permanentes.

Devinette : comment s’appelle la perte accélérée des cheveux ? Réponse : l’alopécie.

Les bons réflexes

• Masser le cuir chevelu quotidiennement avec la plus grande douceur.
• Appliquer des lotions ou sérums avec des actifs ciblés qui vont stimuler la microcirculation.
• Faire des analyses pour déterminer si la chute des cheveux n’est pas d’origine hormonale ou voyez si vous n’êtes pas carencée en vitamines, minéraux et oligoéléments, et notamment en fer.
• Avant le shampooing, frotter le cuir chevelu avec un oignon coupé en 2. Contenant beaucoup de soufre, il sera un excellent revitalisant.
• Faire une cure de spiruline (4 à 8 comprimés par jour) ou de MSM (méthylsulfonylméthane), un composé organosoufré qui existe à l’état naturel dans de nombreuses plantes, notamment les choux. Il est réputé pour lutter contre la chute des cheveux et les embellir (1 à 1,5 g par jour dans un verre d’eau, à répartir en 2 ou 3 prises pour plus d’efficacité).
• Avoir une alimentation variée, équilibrée et riche en nutriments (protéines, vitamine B, fer, zinc, soufre) est essentiel à la beauté des cheveux.
• Gérer le stress, qui peut être à l’origine de la chute.

Des actifs naturels anti-chute

Côté huiles essentielles : cèdre de l’Atlas, Bay St Thomas, nard, pamplemousse, sauge sclarée, romarin à cinéole, citron.
Le bon geste : à intégrer dans vos sérums (0,5 à 1 % max du volume total, soit 15 à 35 gouttes pour 100 ml de préparation) ou 2 à 3 gouttes dans une noix de shampooing neutre.

Côté hydrolats aromatiques : tilleul, laurier noble, pamplemousse, ylangylang.
Le bon geste : à utiliser en guise de lotion capillaire ou à intégrer dans vos soins maison.

Côté poudres de plantes : ortie, prêle, bardane, amla, bhringaraj, brahmi, Kapoor Kachli.
Le bon geste : à intégrer dans vos masques capillaires maison (avec argiles et hydrolats ciblés, par exemple) ou dans vos soins maison.

Côté huiles végétales : moutarde, ricin, c h a u l m o o – gra, sapote, calophylle inophyle, nigelle, jojoba.
Le bon geste : à utiliser comme huile de massage capillaire ou à intégrer dans vos soins maison.

Recette express : mélangez 1 c. à c. d’HV de jojoba, 1 c. à c. d’HV de chaulmoogra, 2 c. à c. d’HV de moutarde, 5 gouttes d’HE de pamplemousse et 5 gouttes d’HE de nard. Appliquez sur le cuir chevelu en effectuant un massage doux. Laissez poser 15 à 30 mn, puis éliminez à l’aide d’un shampooing doux.

Attention : les recettes aromatiques proposées ci-dessous ne conviennent pas aux femmes enceintes ou allaitantes.

Autres articles de l'auteur

Cosmétique
Enveloppement ventre plat
Que diriez-vous d’un véritable soin façon thalasso dans votre salle de bains ?
Beauté
4 actifs de toute beauté pour un ventre raffermi !
L’huile végétale de calophylle inophyle
Santé
Une approche holistique des dents avec le Dr Rossi
avec Dr Catherine Rossi Chirurgien-dentiste
Bien-être
Rubrik’ à trucs Spécial toucher
Adopter la digitopuncture, c'est une technique d’automassage intégrée à la médecine traditionnelle chinoise.
Bien-être
À la découverte de l’EFT
avec Maria Annel Coach, praticienne EFT, conférencière
Cosmétique
Enveloppement marin minceur
Que diriez-vous d’un vrai soin de thalasso dans votre salle de bains !

À la une sur le même thème

Beauté
Le massage du cuir chevelu pour activer la circulation sanguine
L’objectif de cette technique est d’activer la circulation sanguine, afin que le sang parvienne jusqu’au crâne pour oxygéner le système vasculaire capillaire.
Beauté
Spray H2 générateur d’hydrogène moléculaire dissous
Le spray H2 est un petit générateur d'eau hydrogénée par électrolyse. Il réduit le vieillissement cellulaire causé par les radicaux libres.
Beauté
Spécial été: Le top 5 des crèmes solaires minérales clean de Mireille
Mireille est la 1ère application INDEPENDANTE qui traduit simplement les étiquettes de nos produits cosmétiques.
Beauté
Le trio qui va chouchouter votre peau cet été !
Les 3 huiles incontournables pour votre peau cet été, de chez Emma Noël.
Beauté
UN BIJOU THÉRAPEUTIQUE POUR LA FÊTE DES MAMANS?
Quoi de mieux qu'un cadeau personnalisé "bien-être" pour célébrer la fête des mères!
Beauté
La florithérapie comme médecine alternative et complémentaire
Nous ne pouvons pas ignorer l’autre regard, moins conventionnel mais non moins ancien, qu’est celui de la médecine ancestrale

Autres articles

Santé
Pourquoi fabriquer son baume de consoude maison ?
Vous avez été piqué, vous vous êtes coupés, vous souffrez d'une entorse.... Utilisez le baume de consoude qui cicatrice, apaise, soulage...
Actualités
Le chanvre une plante éco responsable aux vertus multiples
Le chanvre est une plante éco responsable aux vertus multiples.
Archives
Ateliers Gestion du stress et Initiation à la réflexologie plantaire
Ateliers réalisés par Fanny Guichet à La Garde Freinet (83)
Actus marques
Umamiz lance les Palets Givrés de spiruline fraîche
un super-condiment local et écologique, véritable allié pour les sportifs et régimes végés
Actualités
Le programme d’afforestation du Groupe SLB au Brésil sélectionné par Sweep et Kinomé
Faciliter la contribution volontaire des entreprises et encourager la transparence sur des projets de la filière bois pour accélérer sur la route de la neutralité carbone collective
Alimentation
Équilibre acido-basique… vous connaissez ?
L’alimentation alcaline en quelques mots…

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.