Inquiétudes face aux menaces pesant sur le vivant | L'écolomag
Home / Actualités / Inquiétudes face aux menaces pesant sur le vivant

Biodiversité : inquiétudes face aux menaces pesant sur le vivant

Chute du nombre d’oiseaux, mais aussi de chauves-souris ou encore de saumons : l’Agence française pour la biodiversité (AFB) a récemment alerté sur les menaces pesant sur le vivant, accusant notamment les pesticides.

Une étude choc du CNRS et du Muséum national d’Histoire naturelle avait révélé en mars le déclin « vertigineux » des oiseaux des campagnes (- 60 % de moineaux friquet depuis 10 ans, 1/3 d’alouettes des champs disparues en 15 ans…), qui, de plus, s’accélère ces dernières années.

Le bilan 2018 de l’Office national pour la biodiversité (ONB) – projet participatif piloté par l’AFB qui agrège les données sur le vivant récoltées par des dizaines d’organismes en métropole et outre-mer – reprend ce constat alarmant. « Les espèces d’oiseaux des milieux agricoles ont disparu à un rythme assez effarant depuis 30 ans », commente Julien Massetti, chef de projet à l’AFB, indiquant une baisse de ces espèces de 30 % entre 1989 et 2017.

Cette décroissance touche aussi les oiseaux des villes, comme les moineaux parisiens, et même depuis 2005 les oiseaux « généralistes » (qui vivent dans tous types de milieux), qui, auparavant, contrebalançaient la disparition des autres, poursuit-il, décrivant un « phénomène en train de changer d’ampleur ».

Et les oiseaux ne sont pas les seuls menacés.

Les effectifs de chauves-souris, mammifères insectivores, ont diminué de près de 40 % en métropole en 10 ans, toujours d’après l’ONB, qui rappelle que « métropole et outremer confondus, près d’une espèce vivante sur trois est en danger de disparition ».

L’Office fait état de plusieurs menaces pesant sur les 180 000 espèces présentes sur le territoire français, citant en premier lieu l’utilisation des pesticides par l’agriculture.

Mais aussi le rythme « élevé » de l’artificialisation des sols : entre 2006 et 2015, la métropole a perdu près de 600 000 hectares de terres agricoles et d’espaces naturels – soit l’équivalent d’un département comme la Seine-et- Marne –, remplacés principalement par des surfaces goudronnées.

L’AFB s’inquiète aussi du sort de poissons qui vivent entre mer et eau douce, comme l’anguille et le saumon atlantique. Pour ce dernier, qui se reproduit dans une cinquantaine de fleuves et rivières français (Rhin, Loire, Garonne, Dordogne…), le linéaire de cours d’eau qu’ils fréquentent a régressé de 70 % depuis 1900, selon l’AFB.

Sur la Loire, le nombre de saumons par an est passé de 100 000 au 19e siècle à moins de 1 000 aujourd’hui.

Autres articles de l'auteur

Archives
C’est quoi le bonheur pour vous ? Le film de Julien Peron
Loin d'être une utopie, le bonheur est en effet une réalité tangible à la portée de tous.
Actualités
Les 300&bio, l’union de 300 laitiers passionnés
Les 300&bio n’est pas qu’une simple marque de yaourts bio.
Archives
Prenez votre santé en main, 12 conférences prévention-santé du Pr Henri Joyeux
En 2016, le Professeur Henri Joyeux, grand habitué des conférences, en donnait pour la première fois à Paris.
Actualités
Terres d’espérance : Un webdocumentaire sur l’agriculture alternative précautionneuse des sols
Certains agriculteurs audois ont fait le choix de l’agriculture alternative précautionneuse de l’environnement.
Actualités
Saint-Quentin-en-Yvelines, une ville en transition qui passe au compostage
Saint-Quentin-en-Yvelines propose aux habitants de l’agglomération des kits de compostage
Archives
Édition 2019 des Défis du Bois 3.0
Cette année, les Défis du Bois 3.0 auront lieu du 11 au 18 mai 2019, sur le Campus Bois d'Épinal.

À la une sur le même thème

Actualités
Langouët, le village breton qui prépare l’après pétrole
À Langouët, 603 habitants, l’équipe municipale s’emploie depuis 20 ans à faire de l’écologie sociale une réalité...
Actualités
Des microplastiques jusque dans les entrailles des océans
Aucun écosystème marin n’est épargné par la pollution au plastique
Actualités
La transition agroécologique de l’agriculture selon Didier Guillaume
Pour mieux manger, la France doit compter sur la « transition agroécologique » de son agriculture conventionnelle
Actualités
Vous êtes fous de manger ça !
Quand je dis qu’il suffit de manger avec intelligence et bio 5 jours sur 7
Actualités
Soyez innovant, protégez la nature !
Le velcro est à l’image des graines de bardane qui s’accrochent aux vêtements.
Actualités
Engagé !
S ’engager, c’est manifester son intention de participer à une compétition d’un point de vue sportif.

Autres articles

Beauté
Les alliés anticellulite
pratiquer une activité physique permet de lutter contre toutes les formes de cellulite
Alimentation
Le souchet, un tubercule de papyrus au goût d’amande sucrée
C'est une belle découverte que le souchet (Cyperus esculentus)
Alimentation
Cette année, je jongle avec les oméga 3, 6, 9 !
Les lipides ou acides gras ont été pendant longtemps l’ennemi de tous ceux qui souhaitent perdre du poids. Une réputation non méritée...
Alimentation
La nouvelle marque Pépite, spécialiste des fruits secs bio et équitables
Une pâte à tartiner 100 % équitable
Alimentation
De l’or naturellement
Et si l’on s’offrait le meilleur des fleurs comme cadeau aujourd’hui ? J’ai nommé le pollen et, en particulier, le pollen de ciste.
Non classé
Place aux emballages éco-responsables ! chez Nature & Partage
Les emballages de demain devront être sains, durables, écologiquement performants… La plupart des consommateurs et des entreprises sont aujourd’hui conscients de cette nécessité. Comment Nature & Partage s’est-elle emparée de cette problématique ?

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.