Home / Santé Bien-être Beauté / Santé / Carence en magnésium : danger !

L’importance vitale du magnésium

On estime que 60 % des Français ont une carence en magnésium !

Le corps humain contient environ 30 g de ce précieux minéral, surtout au sein des os et des muscles, mais aussi du cœur, du foie et des reins. C’est donc un élément majeur contribuant à l’élaboration des tissus de l’organisme. De plus, il a un rôle catalytique car il favorise la fixation de 3 autres minéraux : le calcium, le potassium et le phosphore.

Cette fixation se fait selon des proportions réciproques qui doivent être respectées pour l’optimisation de leur co-assimilation. Pour ne prendre qu’un seul exemple, le ratio idéal est d’1 part de magnésium pour 2 parts de calcium. Une carence en magnésium entraîne en conséquence un problème d’assimilation du calcium.

Le magnésium contribue à la fixation de la vitamine C et il joue un rôle clé dans les métabolismes respectifs des protéines, des glucides et des lipides. On a dénombré au total plus de 300 réactions métaboliques dans lesquelles il intervient. C’est dire son importance vitale et ses multiples propriétés :

Le magnésium est un sédatif naturel indiqué en cas d’insomnie, d’angoisse, de dépression. C’est un anti-stress d’une efficacité rare. Il régule l’hyperexcitabilité des nerfs, ce qui est précieux en cas de spasmophilie, de fatigue nerveuse, de fragilité émotionnelle. Il stimule la mémoire et les fonctions cognitives. Il intervient dans la modulation de l’osmose à travers les membranes cellulaires.

Le magnésium favorise la régulation des contractions cardiaques, propriété importante en cas d’arythmie, de tachycardie. Il contribue à la régulation de l’hypertension artérielle. Il accélère la consolidation des os après une fracture, favorise la croissance et participe à prévenir l’ostéoporose. Il améliore le fonctionnement musculaire et permet la prévention des crampes.

Le magnésium stimule la fonction rénale et le transit intestinal. Il soulage les symptômes de la migraine. Il favorise la régénérescence des tissus conjonctifs, dont les cartilages articulaires. Il accroît la solubilité du calcium dans l’urine, freinant la formation des calculs. Il participe à la sécrétion d’insuline par le pancréas. Il contribue à la formation des anticorps qui assurent la défense de l’organisme.

Le magnésium est un puissant tonique actif en cas de fatigue générale chronique, physique, nerveuse, musculaire. Il favorise la régénération de l’organisme, sa revitalisation. Et, dans ce mot, il y a VIE. Au sens propre, il redonne vie aux personnes épuisées, physiquement et mentalement. L’idéal est d’en faire une CURE 4 FOIS PAR AN, à chaque changement de saison. Mais pas n’importe quel magnésium.

 

BESOINS QUOTIDIENS EN MAGNÉSIUM
Nourrisson
Enfant de moins de 5 ans
Enfant de 6 à 10 ans
Enfant de 11 à 15 ans
Adolescent de 16 à 20 ans
Adulte (homme, femme)
50 mg
100 mg
200 mg
250 mg
350 mg
375 mg

Au niveau réglementaire, en France, les AJR (apports journaliers recommandés) et la VNR (valeur nutritionnelle de référence) sont (directive 2008/100/CE) : 375 mg/jour
DJM (dose journalière maximale) : 330 mg

 

TENEUR DES ALIMENTS EN MAGNÉSIUM
(MG/100 G)
Cacao (poudre pure)
Noix de cajou
Amande
Soja (grains)
Noix du Brésil
Arachide
Noisette
Noix
Riz complet
Pain complet
410
270
260
240
220
180
160
155
145
130

 

TENEUR DES EAUX MINÉRALES EN MAGNÉSIUM
(MG/L)
Rozana
Vittel Hépar
Badoit
Quézac
Contrexéville
Vittel Grande Source
Évian
160
119
102
95
66
36
24

 

FAITES LE BON CHOIX

C’est sous forme de SELS que l’organisme humain assimile le minéral magnésium. Il en existe un grand nombre. En France, à l’heure actuelle, les sels de magnésium autorisés dans les compléments alimentaires sont : acétate, L-ascorbate, bisglycinate, carbonate, chlorure, citrate, gluconate, glycérophosphate, lactate, L-lysinate, hydroxyde, malate, oxyde, L-pidolate, pyruvate, succinate, sulfate, taurate, acétyl-taurinate. Cette très grande variété de sels de magnésium exprime leur polyvalence, bénéfique à l’organisme. Mais une question se pose : sous quelle forme faut-il se supplémenter en magnésium ? C’est-à-dire quel sel choisir de préférence aux autres ? L’origine est capitale. C’est la MER, la source de magnésium la plus naturelle.

Le magnésium (Mg) est en effet le deuxième principal composant de l’eau de mer, riche de 62 des 94 éléments de la classification de Mendeleïev. Dans l’ordre : Na (sodium), Mg (magnésium), K (potassium), Ca (calcium), Cl (chlore), Fe (fer), Cu (cuivre), P (phosphore)…

Cette origine marine est mille fois préférable à celle d’un magnésium extrait de carrières de roches qui en contiennent, comme dans la région de la ville grecque de Magnesia, ainsi nommée, justement, dans l’Antiquité, en rapport au magnésium de son soussol. À plus forte raison d’un magnésium dont la source est aléatoire, non précisée, de provenance chimique.

Et parmi le magnésium d’origine marine, un sel se distingue par son potentiel thérapeutique supérieur : l’oxyde de Mg, pour sa très forte concentration en élément magnésium. Le citrate de Mg, qui n’existe pas nativement dans l’eau de mer, est obtenu à partir de cet oxyde de magnésium marin, que nous transformons en citrate de magnésium en utilisant notamment de l’acide citrique.

L’intérêt du citrate de Mg est sa très grande biodisponibilité, avec une teneur importante en Mg élément mais aussi sa parfaite solubilité, ce qui permet de le diluer facilement dans une boisson.

 

Interaction anti-stress : magnésium/vitamines B

Il existe une interaction entre le magnésium et les vitamines du groupe B, agissant en symbiose pour la régulation naturelle de la fatigue nerveuse induite par le stress.

En état de stress, la sécrétion d’adrénaline par les glandes médullosurrénales est accrue. Or, lorsque l’adrénaline passe dans le sang pour aller se fixer sur le récepteur membranaire d’une cellule, elle augmente de façon considérable la sécrétion d’une molécule, l’adénosine monophosphate (nommée AMP cyclique), laquelle entraîne un afflux massif de calcium au sein des cellules où l’adrénaline va se fixer. C’est cet afflux de calcium qui provoque la contraction des vaisseaux périphériques.

Cette entrée spectaculaire du calcium au sein des cellules a pour conséquence de chasser le magnésium, qui quitte massivement les cellules où l’adrénaline s’est fixée pour rejoindre le sang qui le véhicule. Quand ce sang surchargé en magnésium arrive au niveau des reins, ceux-ci font leur travail, c’est-à-dire qu’ils élèvent l’excrétion urinaire du magnésium excédentaire afin de rééquilibrer le pourcentage de magnésium circulant. Le magnésium passant dans les urines, cela se traduit par un déficit magnésien chez les personnes en état de stress permanent.

Or, paradoxalement, le magnésium a une incidence directe sur la sécrétion d’adrénaline par les médullosurrénales, sécrétion qu’il a tendance à freiner. C’est un réel cercle vicieux : la fuite de magnésium indirectement provoquée par l’hypersécrétion d’adrénaline (via l’afflux de calcium induit) ne permet pas de limiter celle-ci comme c’est normalement sa fonction !

On évoque, à raison, les subtiles interactions physiologiques, au sein de l’organisme, entre les vitamines, les minéraux et les oligoéléments. L’interaction du magnésium et des vitamines B est un cas d’école à ce sujet.

En effet, les vitamines du groupe B, entre autres fonctions, épargnent la fuite urinaire du magnésium car elles interviennent en amont, au niveau cérébral, en stimulant la sécrétion de deux neuromédiateurs, délivrant un message propre à freiner la cascade endocrinienne conduisant à l’hypersécrétion d’adrénaline : l’acide gamma-aminobutyrique (plus généralement appelé GABA) et la sérotonine.

Nous voyons bien, à travers cet exemple, combien sont solidaires le magnésium et les vitamines B dans la régulation du stress. Le problème est que le raffinage excessif des aliments, en aval, et les manipulations polluantes de l’agriculture, en amont, ne permettent plus à l’alimentation quotidienne de satisfaire nos besoins en magnésium et en vitamines. D’où l’importance d’une supplémentation avec du magnésium associé à des vitamines B pour favoriser le rééquilibrage sérotoninergique, élément clé de la lutte contre la fatigue nerveuse, le stress, l’insomnie, la perte de mémoire…

0 Commenter

Laisser un commentaire

Autres articles de l'auteur

Santé
Vos yeux sont précieux : prenez-en soin en vieillissant
Prévention de la cataracte et de la DMLA
Bien-être
Une supplémentation en collagène est nécessaire en vieillissant
Le collagène a une action structurante qui permet l’édification de ces tissus, tel un véritable matériau de construction
Actus marques
Stop à la dégénérescence des fonctions cérébrales
par Richard Nogué, Docteur en pharmacie. Dirigeant de Vecteur Santé
Santé
Priorité : DÉTOX !
par Richard Nogué, Docteur en pharmacie. Dirigeant de Vecteur Santé

À la une sur le même thème

Santé
Dents et décodage biologique – Nos dents nous parlent !
Pourquoi des douleurs et/ou maladies se manifestent-elles chez certaines personnes et pas chez d’autres ? Christian Flèche, psychobio-thérapeute et créateur du décodage biologique, s’est penché sur le sujet et nous explique que la maladie est le résultat de certains principes biologiques.
Santé
Pour ou contre l’hydrothérapie du côlon ?
L’hydrothérapie du colon est-elle utile et quelles sont les précautions à prendre ?
Santé
Stress, ballonnements… Et si c’était le foie ?
Il est très fréquent qu’un stress trop intense engendre des maux de ventre.
Santé
Connaissez-vous le régime Dopamine ?
Nous fabriquons tous de la dopamine...
Santé
Préserver son hygiène bucco-dentaire, c’est préserver sa santé
Préserver son hygiène bucco-dentaire, c'est préserver sa santé... Dans les préceptes de la médecine holistique, les maux de dents seraient responsables de
Santé
Trucs et astuces de santé – Les remèdes efficaces, spécial été
Sophie Lacoste nous apporte de précieux conseils pour éviter et/ou soulager quelques-uns des principaux maux de l’été.

Autres articles

Actualités
La bûchette Soja & amande Sojami – Nouveauté
La buchette soja & amande riche en Vitamine B12 naturelle
Bien-être
Bicarbonate de soude : un allié au quotidien
Le bicarbonate de soude est un allié au quotidien. Découvrez toutes ses utilisations.
Alimentation
Graines germées : au cœur de l’alimentation vivante
Les graines germées et les jeunes pousses apportent une solution remarquable aux carences dues à notre alimentation déséquilibrée, voire dénaturée
Bien-être
Régression dans les vies antérieures et thérapie avec Guilaine Lipski
avec Guilaine Lipski conférencière, auteur, coach en développement personnel et spirituel
Bien-être
Rubrik’ à trucs spécial remèdes d’antan
Il s’agit du célèbre produit du père de l’aromathérapie moderne...
Beauté
Quand une journaliste brise le tabou de l’hyper-flatulence
avec Dora Moutot journaliste, chroniqueuse TV

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.