Home / Santé Bien-être Beauté / Santé / Coloration capillaire chimique : une haute source de pollution

BEAUTE SANTE BIEN-ETRE-58

On estime que 70 % des femmes européennes et environ 10 % des hommes se teindraient régulièrement les cheveux. Majoritairement pour couvrir leurs cheveux blancs, mais aussi, pour certaines femmes, par coquetterie, envie de changer de tête, ou par fantaisie chez les plus jeunes qui tentent les couleurs les plus inédites.

Mais, la plupart du temps, les teintures employées sont composées de substances chimiques, ce qui n’est pas sans conséquences sur la qualité du cheveu et sa santé, mais aussi sur l’environnement.

La chimie avant…

Dans les temps anciens, des substances végétales, combinées à des sels métalliques, étaient utilisées pour colorer les cheveux gris ou blancs : comme de l’acétate de plomb, du nitrate d’argent ou des cyanures métalliques… On ne connaissait pas encore les dangers de ces molécules…

Aujourd’hui, les techniques se sont grandement améliorées, mais les colorations contiennent davantage de molécules chimiques qui semblent présenter encore plus de risques. Pourtant, le marché est florissant : la vente de produits capillaires colorants constitue à elle seule 26 % des ventes de cosmétiques !

La vérité sur les colorations chimiques

Ces produits colorants, appliqués à même les cheveux et laissés en pause plusieurs minutes, ne respectent pas la physiologie du cheveu, alors qu’ils devraient le protéger. Rappelons les 3 principales étapes (pour le moins agressives) de la coloration chimique :

La peroxydation

Les produits issus de la synthèse ouvrent les écailles des cheveux, pénètrent la fibre capillaire et la décolorent suivant un phénomène de peroxydation (réaction chimique formant un peroxyde, c’est-à-dire un dérivé de l’eau oxygénée).

La dépigmentation

La couleur naturelle disparaît, le cheveu est dépigmenté et s’éclaircit jusqu’à même devenir tout blanc.

Cette méthode est agressive car le cheveu doit perdre sa structure pour permettre à la réaction chimique de se faire. Il est ainsi dénaturé.

La repigmentation

Ensuite, une autre réaction chimique se produit à l’intérieur de la fibre capillaire : la repigmentation. Elle va redonner une couleur au cheveu en insérant les pigments colorants artificiels.

À long terme, les cheveux ainsi traités sont fragilisés et présentent un aspect sombre et terne. Ils deviennent cassants, rêches et difficiles à coiffer, évoquant presque de la paille…

L’usage fréquent des colorants chimiques peut entraîner :

  • Une altération de la structure du cheveu et de la kératine,
  • Une augmentation de la porosité du cheveu et une fragilisation capillaire,
  • Une déstabilisation des glandes sébacées,
  • Un accroissement des allergies et des irritations,
  • La mort des cellules souches se trouvant dans le bulbe.

Sans parler de la pollution environnementale engendrée par de telles substances chimiques qui, ne l’oublions pas, se déversent chaque jour dans les eaux usées et terminent dans les nappes phréatiques…

Sur la liste noire des substances colorantes

Parmi les substances responsables de ces actions nocives, on trouve le PARAPHÉNYLÈNEDIAMINE – ou PPD –, une substance déjà interdite dans tous les produits cosmétiques, mais encore tolérée dans les colorations capillaires comme révélateur à hauteur de 6 %, avec l’obligation d’informer les consommateurs sur ces risques. Le PPD est allergisant et mutagène, même en très faible quantité.

L’AMMONIAQUE est présente, quant à elle, dans un grand nombre de colorations car elle sert à faciliter la pénétration des pigments colorés. Mais elle est fréquemment mise en cause, étant irritante et parfois allergisante.

L’alternative à la chimie : la coloration végétale

Contrairement à la coloration capillaire chimique, la coloration végétale n’agresse en aucun cas les cheveux. Elle est même souveraine pour réparer les dégâts causés par les colorations chimiques, d’où l’engouement qu’elle connaît actuellement.

Les teintures végétales n’agissent pas par oxydation : leur couleur ne pénètre pas le cheveu en profondeur car les écailles restent fermées. Elles le gainent en recouvrant sa teinte naturelle, laquelle est préservée et nullement modifiée.

Comme aucune substance chimique n’est employée, on n’observe aucune altération ni agression du cheveu.

Les plantes présentes dans les colorations végétales offrent au cheveu leurs bienfaits et leur richesse en principes actifs, naturellement protecteurs. Elles ne comportent pas de substances chimiques qui vont pénétrer dans l’épiderme, être véhiculées dans l’organisme par le sang, puis être à l’origine de troubles de la santé, comme des problèmes de peau notamment.

La coloration végétale est donc bénéfique
pour la santé à tous les niveaux.

Et côté beauté :

Le cheveu est gainé, renforcé. Il en ressort plus solide, plus résistant et retrouve la vitalité qu’il avait pu perdre sous l’action des colorations chimiques.

La chevelure gagne en volume, en souplesse, en brillance, en épaisseur. Elle est plus lumineuse, pleine d’éclat.

Le cuir chevelu aussi profite de ces bienfaits : les éventuelles démangeaisons ou irritations sont apaisées, les pellicules disparaissent. Le chevelu est nettoyé en douceur, dans le respect de sa physiologie.

Précisons par ailleurs qu’avec les pigments végétaux colorants issus des plantes tinctoriales (curcuma, brou de noix, garance, châtaignier, indigo, rhubarbe…), il est possible, grâce à des mélanges judicieux, d’obtenir une palette de couleurs remarquable, allant de tons clairs à des tons foncé.

Comment vous lancer dans la coloration capillaire végétale

• En consultant des ouvrages qui traitent du sujet.

Plusieurs sont sortis récemment :

  • La coloration végétale – Un guide pratique pour teindre ses cheveux au naturel de Bénédicte Boisdron et Véronique Montel, aux éditions Vigot.
  • Coloration naturelle des cheveux de Gwendoline et Lionel Clergeaud, aux éditions Dangles.
  • Je colore mes cheveux au naturel – Guide complet, conseils et recettes en collaboration avec la marque Centifolia aux éditions Marie- Claire. • En allant sur des sites spécialisés qui référencent des plantes tinctoriales. Vous y trouverez de nombreux conseils pratiques et recettes maison. • En vous adressant directement à un spécialiste de la coloration végétale.

 

Coup de cœur !

Traité de pharmaco-toxicologie

 

Autres articles de l'auteur

Cosmétique
Recette : Roll-on « Y’A D’LA JOIE »
Ce roll-on apporte détente et optimisme.
Santé Bien-être Beauté
Grand dossier : Souriez, la vie est belle !
Nous souhaitions vous communiquer de l’optimisme et faire appel à nos experts pour vous aider à trouver les clés pour se sentir mieux
Santé Bien-être Beauté
6 plantes surdouées pour retrouver sourire et joie de vivre !
Recette : TISANE BONNE HUMEUR
Santé Bien-être Beauté
Comment vont les Français ?
Malgré un indice global légèrement en hausse, un tiers des Français évaluent leur vie négativement.
Santé Bien-être Beauté
L’aromathérapie TOUT sourire
Saviez-vous que de nombreuses huiles essentielles – en fonction de leur composition – peuvent avoir un effet bénéfique sur notre humeur, pour la rendre plus joyeuse ?
Santé
Dossier santé : Souriez, la vie est belle !
Voir la vie en rose, ou du moins un peu plus rose, sourire, prendre les choses avec plus de recul et de philosophie, se sentir mieux, ça se cultive !

À la une sur le même thème

Santé
ANALYSE  LOGIQUE sur la prise de POIDS
Nous mangeons trop et déséquilibré (l'obésité n'existe pas dans le monde animal sauvage ''Konrad Lorentz'').
Santé
Réflexions contemporaines sur la prévention santé
L'évolution dans chaqu'un des domaines contemporains, médecine, économie, technologie, sociologie, écologie... s'apparente à un éternel retour de type <> Günter Grass.
Santé
Dites NON au stress et à la toxémie ! Cultivez un cercle vertueux !
Il y a 100 ans, le Dr Tilden écrivait : « Le stress, l’anxiété et les soucis affaiblissent l’énergie du corps, ce qui engendre un épuisement, lequel provoque “l’énervation” : un affaiblissement qui bloque l’élimination des toxines issues des déchets des tissus. Le sang se charge alors de toxines. Il s’ensuit un auto-empoisonnement du sang, […]
Santé
Salon Bien-être Médecine Douce Paris
120 CONFÉRENCES ET ATELIERS SUR LE SUJET 2022 : L’IMMUNITÉ immunité et sa défense, immunité au quotidien, immunité et développement personnel, immunité et alimentation, immunité et remèdes naturels.
Santé
L’alimentation anti-déprime !
La chimie du bonheur, comment ça marche ?
Santé
Aidons nos enfants à grandir naturellement avec une alimentation équilibrée et les bons compléments !
À notre tour aujourd’hui d’essayer de convaincre nos enfants de manger des légumes plutôt que des frites ou des hamburgers !

Autres articles

Actualités
Le Palo Santo à travers sa récolte & ses vertus
Le Palo Santo, un arbre issu d'Amérique Latine aux multiples usages, vertus avec une récolte 100% écologique & naturelle !
Actualités
Guide de la FRANCE BIO
Depuis des années, le bio fait sa place dans notre consommation, aussi bien en produits bien-être qu’en alimentation. Il a su conquérir par ses qualités, mais aussi par la nécessité de changement dans notre société actuelle. Le bio n’est pas qu’une simple mode, mais bel et bien une nécessité absolue et durable. En consommant différemment, […]
Actualités
Appel à projets pour améliorer la connaissance de la Nature, la préserver et partager ses richesses
Soutenir des actions qui aident à améliorer la connaissance de la Nature, la préserver et partager ses richesses : telle est l’ambition du deuxième Appel à projets de la Fondation Science & Nature.
Habitat
Faire sa lessive maison
Diluez les copeaux de savon de Marseille dans de l'eau bien chaude
Humeurs
« Jacques a dit… Bonne année ! »
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
« Si tous les gars du monde… »
Les paroles de la chanson qui lui sert de base agissent comme des propulseurs vers une très belle année 2022

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.