Home / Recettes-DIY / Diététique anti-acné

 

Diététique anti-acné

 

Formée à l’Institut Méditerranéen de Documentation, d’Enseignement et de Recherches sur les Plantes Médicinales de Montpellier (IMDERPLAM), Christine Calvet est une conseillère de santé spécialisée dans les techniques de soins naturels et de prévention. À l’issue de cette formation, elle a choisi d’approfondir ses connaissances en diététique et en phytonutrition, pour accompagner notamment des personnes intolérantes au gluten et au lait ainsi que d’autres souffrant de surpoids et de diabète. Son objectif est d’enseigner « l’art de se soigner et de manger autrement » par des méthodes naturelles de prévention santé et une nutrition choisie, synthèse des travaux des Prs Henri Joyeux et David Servan-Schreiber, des Drs Catherine Kousmine et Jean Seignalet et du naturopathe Daniel Kieffer. Elle est installée à Perpignan, où elle consulte et anime des ateliers culinaires. Christine Calvet est également auteur culinaire. Pour la contacter : 06 86 44 91 96 – calvet-christine@orange.fr Site web de son association : http://harmovie.baguenaudes.fr/ et son blog : www.saisonsdemets.fr

par Christine Calvet

L’acné, qui affecte plus de 80 % des adolescents et des jeunes adultes, est un trouble inflammatoire (inflammation des glandes sébacées qui favorise la formation de kystes et la prolifération de microbes), influencé par l’alimentation, l’hygiène de vie, l’état de santé général et le stress. De plus, une étude parue dans la revue Beneficial Microbes* en septembre 2016 a établi un lien entre notre intestin et la santé de la peau, ainsi que le rôle de l’insuline, qui exercerait une action favorisant l’acné.

Il apparaît donc primordial d’adopter une alimentation anti-inflammatoire adaptée, qui s’appuie sur 6 règles diététiques simples :

› privilégier les fruits et les légumes frais, qui constitueront la plus grande part de l’assiette, chaque jour et à tous les repas. Leur index glycémique bas, leur richesse en fibres et en antioxydants (flavonoïdes, vitamines C et A) ont une action positive sur la glycémie et jouent un rôle anti-inflammatoire. En outre, les végétaux frais drainent foie et intestin. À noter que les fruits rouges et le citron ont un effet particulièrement protecteur sur la peau.

› favoriser les céréales et féculents à index glycémique (IG) bas afin de conserver un taux d’insuline modéré et constant. Remplacer toutes les céréales raffinées (pain blanc, pâtes blanches, riz blanc…) par leurs équivalents complets : pain, riz et pâtes complets, sarrasin… ou par des légumineuses (lentilles, pois chiches…), qui possèdent un IG bas et améliorent l’équilibre de la glycémie. Préférer la patate douce à la pomme de terre car elle présente un IG bas et des vertus hypoglycémiantes et antioxydantes. Les aliments à IG élevé agressent le pancréas et provoquent des pics d’insuline, auxquels l’organisme répond par un état inflammatoire, puis installe une inflammation chronique.

› réduire voire supprimer les produits laitiers, trop riches en graisses saturées et dont les protéines, très acidifiantes par ailleurs, ont une incidence sur la production d’insuline. De plus, le lactose est source d’inflammation.

› augmenter la consommation d’oméga 3, dont la déficience est source d’inflammation et retarde la cicatrisation (manger sardines, maquereaux, anchois, harengs, crevettes, etc., noix, lin – graines et leur huile –, ainsi que des algues) et se supplémenter si besoin en compléments alimentaires (capsules huileuses). Les graisses saturées (viandes, laitages, graisses présentes dans les aliments industriels et huile d’arachide) et celles trop riches en oméga 6 (huile de tournesol) donnent un sébum de « mauvaise qualité », qui obstrue les pores.

› introduire des aliments particulièrement riches en antioxydants, aux vertus anti-inflammatoires : le brocoli, l’avocat, les fruits et baies rouges, les poivrons, les champignons, le curcuma, le gingembre, le thé vert, le romarin, l’huile d’olive extra-vierge, le cacao et le chocolat noir (au moins 80 % de cacao)…

› veiller à l’équilibre acido-basique car un organisme en acidose favorise l’inflammation et entrave la cicatrisation.

 

Parmentier de saumon au curcuma
et noisettes

 

 

© Christine Calvet

Pour 4 pers. – Assez bon marché – Préparation : 25 mn Cuisson : 15 mn Difficulté : 

  • 4 pavés de saumon sauvage
  • 500 g de patates douces
  • 2 gousses d’ail
  • 1 citron vert
  • Huile d’olive fruitée
  • 2 c. à c. de curcuma frais râpé (ou à défaut en poudre)
  • Baies roses
  • Ciboulette séchée
  • Poivre du moulin
  • 5 baies
  • Quelques noisettes pour gratiner
  • Gomasio

Faites cuire les patates douces coupées en tronçons une quinzaine de minutes environ à la vapeur, saupoudrées de ciboulette séchée. En milieu de cuisson, superposez le 2e panier vapeur, dans lequel seront disposés les pavés de saumon citronnés. Parsemez-les de baies roses. Faites cuire 7 à 8 mn selon l’épaisseur des pavés. Écrasez les patates douces à la fourchette, puis ajoutez-y les gousses d’ail pelées, dégermées et écrasées, le curcuma, quelques tours de moulin à poivre et l’huile selon votre goût. Assaisonnez avec le gomasio. Disposez le saumon émietté dans un plat préalablement huilé, recouvrez-le de purée. Parsemez de gomasio et de copeaux de noisettes obtenus avec une râpe à fromage à tambour. Enfournez en position grill juste le temps de dorer le mélange gomasio-noisettes.

 

Risotto safrané aux champignons et potiron

  

© Christine Calvet

Pour 4 pers. – Assez cher – Préparation : 30 mn – Cuisson : 40 mn – Difficulté :  

  • 15 stigmates (filaments) de safran (soit 1 dosette de 0,1 g)
  • 75 cl de bouillon de légumes « maison » ou reconstitué avec 1 cube
  • 300 g de riz rond complet de Camargue
  • 1 potiron ou 1 potimarron (600 g de chair)
  • 300 g de champignons de Paris rosés
  • 2 échalotes
  • 2 gousses d’ail
  • 10 cl de crème végétale amande cuisine
  • 1 branche de romarin frais
  • Sel aux herbes
  • Poivre du moulin
  • 5 baies
  • 2 c. à s. d’huile vierge de noix de coco

Faites chauffer le bouillon de légumes jusqu’à un léger frémissement (mais, surtout, sans le porter à ébullition) avec les filaments de safran, puis laissez infuser à feu doux au moins 20 mn afin que le safran libère tout son arôme. Brossez le potiron sous l’eau, évidez-le de ses graines et, sans le peler, détaillez-le en cubes. Ajoutez la branche de romarin dans l’eau du réservoir du cuiseur vapeur, et portez à ébullition. Disposez les cubes de potiron légèrement salés et faites cuire une dizaine de minutes. Rincez rapidement les champignons après avoir ôté la partie terreuse du pied et coupez-les en 4. Dans une casserole à fond épais, faites revenir dans l’huile de coco, sans les colorer, les échalotes et les gousses d’ail finement émincées, puis ajoutez les champignons légèrement poivrés. Faites-les suer un peu et, enfin, versez le riz en mélangeant bien. Lorsque les grains sont translucides, mouillez avec une louche de bouillon safrané chaud. Couvrez et laissez cuire à petits bouillons (feu doux) en surveillant et en remuant régulièrement. Ajoutez louche par louche, au fur et à mesure que le riz boit, jusqu’à épuisement du liquide (40 mn environ). Avant de servir, incorporez les cubes de potiron et la crème végétale, en mélangeant délicatement. Dégustez bien chaud.

Le saviez-vous ? Le safran n’est pas une épice instantanée, il a besoin de temps pour développer la subtilité de ses arômes. En outre, il ne supporte ni l’ébullition prolongée, ni la friture dont la chaleur intense détruit ses molécules aromatiques. Ainsi, l’infusion préalable est la préparation qui respecte le mieux cette épice délicate. Le safran est onéreux, mais une dosette de 0,1 g (soit 5 pistils de 3 stigmates ou filaments) suffit pour parfumer 1 litre de bouillon.

 

Salade de fruits et sa crème
mousseuse au citron vert

  

© Christine Calvet

Pour 4 pers. – Assez cher – Préparation : 30 mn – Cuisson : 1 à 2 mn – Repos : 2 h Difficulté : 

  • 1 petit ananas
  • 1 mangue
  • 2 kiwis
  • 2 mandarines
  • 50 g de baies de goji
  • 400 g de tofu soyeux
  • 2 g d’agar-agar (1 c. à c. rase)
  • 10 cl de jus de citron vert
  • 1 gousse de vanille
  • 50 cl d’infusion de rooibos à la vanille
  • 1 c. à s. de sirop d’agave

Préparation de la salade de fruits : Épluchez et coupez tous les fruits en petits morceaux au-dessus d’un bol afin d’en recueillir le jus. Faites réhydrater les baies de goji dans ce jus (au besoin, ajoutez un peu d’infusion tiède). Dans un saladier, mélangez les fruits avec les graines d’1/2 gousse de vanille (séparez la gousse en 2 et raclez l’intérieur d’1/2 gousse à l’aide de la lame d’un couteau pour en extraire les graines), puis ajoutez les baies de goji avec leur liquide de trempage et l’infusion de rooibos froide. Préparation de la mousse au citron : Dans une casserole, délayez le jus de citron et le sirop d’agave. Ajoutez l’agar-agar en remuant bien. Portez à ébullition sans cesser de remuer et maintenez l’ébullition 2 mn environ (afin que l’agar-agar développe son pouvoir gélifiant). Dans un saladier, versez le tofu soyeux, ajouter ce jus, puis, à l’aide d’un fouet, mélangez vivement jusqu’à obtention d’une texture un peu granuleuse. Présentation en verrines : Dressez les verrines en répartissant au fond la salade de fruits recouverte de mousse au citron. Dégustez frais après avoir laissé poser au réfrigérateur au moins 2 h.

Autres articles de l'auteur

Archives
C’est quoi le bonheur pour vous ? Le film de Julien Peron
Loin d'être une utopie, le bonheur est en effet une réalité tangible à la portée de tous.
Actualités
Les 300&bio, l’union de 300 laitiers passionnés
Les 300&bio n’est pas qu’une simple marque de yaourts bio.
Archives
Prenez votre santé en main, 12 conférences prévention-santé du Pr Henri Joyeux
En 2016, le Professeur Henri Joyeux, grand habitué des conférences, en donnait pour la première fois à Paris.
Actualités
Terres d’espérance : Un webdocumentaire sur l’agriculture alternative précautionneuse des sols
Certains agriculteurs audois ont fait le choix de l’agriculture alternative précautionneuse de l’environnement.
Actualités
Saint-Quentin-en-Yvelines, une ville en transition qui passe au compostage
Saint-Quentin-en-Yvelines propose aux habitants de l’agglomération des kits de compostage
Archives
Édition 2019 des Défis du Bois 3.0
Cette année, les Défis du Bois 3.0 auront lieu du 11 au 18 mai 2019, sur le Campus Bois d'Épinal.

À la une sur le même thème

Recettes-DIY
Crème « SOS pieds en détresse »
Crème pour pieds en détresse
Recettes-DIY
Ça dégomme ! Roll-on raffermissant anticellulite
Ce roll-on minceur sera un allié 100 % naturel pour vous aider à garder votre peau bien ferme tout en réduisant la cellulite
Recettes-DIY
Eau micellaire anti-âge à la rose
Il suffit de peu de choses pour donner à l’eau florale de rose un sacré coup de jeune
Recettes-DIY
Bain de bouche haleine fraîche
Voici une recette de bain de bouche 100 % naturelle qui vous permettra de garder une haleine fraîche en toutes circonstances
Recettes-DIY
Lait de toilette 2 en 1
Recette stabilisée et gourmande à souhait
Recettes-DIY
Rubrik’ à trucs Spécial allergies
Des oméga 3 pour faire face à l’allergie

Autres articles

Bien-être
Plus jamais SANS la méthode Coué
avec Luc Teyssier d'Orfeuil Auteur, coach, formateur, conférencier
Beauté
Une année sans… 100 % de mieux-être
L’ère de la beauté futile et irréfléchie est révolue.
Beauté
Une année SANS cotons et SANS protections hygiéniques jetables
Au quotidien, nous pouvons faire des petits gestes pour restreindre nos déchets...
Beauté
Une année SANS complexe avec le « body positive »
Le « body positive » n’a cessé de faire parler de lui en 2018.
Beauté
Une année SANS chute de cheveux
Superaliment issu de la pharmacopée africaine, le moringa
Beauté
Une année SANS coloration chimique
avec Simon Assoun

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.