Home / / Diététique chinoise : adoptez l’alimentation de l’été !

Lors de la saison estivale, les jours sont longs, la chaleur est puissante, les végétaux s’épanouissent et fleurissent : c’est l’énergie feu qui domine. La médecine traditionnelle chinoise nous apprend que cette énergie nous met en mouvement et nous pousse vers les autres. Elle est associée au couple de méridiens cœur/intestin grêle. Chacun de ces organes a un rôle physiologique et psychique. Le cœur, du point de vue organique, est responsable de la circulation sanguine. Du côté psychique, il abrite « l’esprit » : il est lié à l’intellect et à la conscience. Le rôle de l’intestin grêle est d’assimiler les aliments (digestion et absorption des nutriments : glucides, lipides, protides, eau, vitamines…) et de diriger ceux qui sont « purs » vers la rate, et ceux qui sont « impurs » vers les viscères d’élimination : gros intestin et vessie. Mais il joue, en plus, un rôle émotionnel et psychique de tri et de nettoyage, qui reste fondamental pour éviter la surcharge de notre palais qu’est le coeur.

 

L’alimentation de l’été

La diététique chinoise nous enseigne qu’en été, il faut se nourrir d’aliments de nature froide ou fraîche – qui « purgent » la chaleur, régulent la température du corps, favorisent les écoulements (liquides organiques), rafraîchissent le sang – et de saveur amère, qui tendent à évacuer la chaleur, assécher et soutenir le cœur.

En été, les fonctions digestives sont faibles car l’énergie est davantage centrée sur l’extérieur que sur l’intérieur. Il convient de manger moins vite et dans le calme, en privilégiant une alimentation plus yin afin de calmer l’excès d’énergie yang. C’est la saison par excellence pour consommer des légumes verts à feuilles et des légumes aqueux, qui rafraîchissent le corps, et des fruits rouges favorables à la circulation sanguine. Dans une même logique, il est plutôt conseillé de limiter les grillades (pourtant largement répandues) qui, par leur mode de cuisson, renforcent la dimension chaude des aliments, surtout quand ceux-ci sont de la viande, dont la plupart est déjà de nature chaude. Il est préférable de réduire également les épices fortes, l’alcool, le tabac, le café (buvez du thé vert !) et les aliments yang, tels que les abats, charcuterie, viandes rouges, produits laitiers, boissons alcoolisées, préparations trop grasses et trop sucrées.

Il est important d’équilibrer le cru et le cuit en augmentant progressivement la part de cru et en privilégiant des méthodes de cuisson respectant la vitalité des aliments : al dente, à la vapeur douce, émincés finement et saisis rapidement au wok avec un peu d’huile d’olive.

Il convient d’éviter aussi les boissons glacées. Mieux vaut boire à température ambiante et ne pas abuser de crèmes glacées, qui risquent de produire une « attaque de froid » dans l’abdomen et entraîner des troubles digestifs, notamment des diarrhées. Froides, humides et sucrées, les crèmes glacées représentent tout ce que déteste la rate !

Attention, ne pas confondre température de l’aliment et nature de l’aliment ! La nature d’un aliment résulte de l’effet thermique et physiologique qu’il va produire sur l’organisme après avoir été digéré. Le mode de cuisson peut changer la nature de l’aliment.

Alors, comment composer nos menus ?

Nous nous délecterons de salades variées, d’algues, de pourpier et d’herbes aromatiques, qui rafraîchissent, de légumes de saison cuits al dente à la vapeur douce, à l’étouffée ou sautés au wok, de poissons et de fruits frais.

Les aliments vedettes de l’été :

Les légumes/fruits estivaux : concombres, courgettes, poivrons, aubergines, tomates… qui comportent effectivement un fond d’amertume masqué ensuite par l’accommodement ou leur taux de sucre en pleine maturité, que nous dégusterons avec des poissons, crustacés, œufs coque, tofu… Les aliments qui proviennent d’un milieu aquatique sont de nature plus froide que ceux issus de la terre : ainsi, il est préférable de manger du poisson que de la viande en été.

Quelques exemples à retenir :

produits animaux : poissons, mollusques, crustacés, volailles, œufs à la coque, fromages frais de brebis ou de chèvre…

céréales et légumineuses : riz, orge (contient du gluten), soja sous forme de tofu, haricots blancs…

légumes : tous les légumes aqueux et tous les légumes verts, notamment à feuilles (épinards, salades diverses…), tomates, courgettes, concombres, oignons rouges, poivrons, aubergines, pourpier, asperges, haricots verts, poireaux nouveaux… Tous les légumes aqueux et à croissance rapide apportent de l’eau à notre organisme afin de compenser la déshydratation due à l’augmentation de la transpiration.

les fruits de saison : fruits rouges et baies noires (framboises, myrtilles, cassis, mûres…), abricots, pêches, pastèque, melon…

 

Recettes proposées par Christine Calvet :

Courgettes et poireau germé, parfum de basilic

Terrine de légumes d’été aux filets de merlan

Autres articles de l'auteur

Alimentation
Premiers frimas : soutenons nos reins !
La médecine traditionnelle chinoise nous enseigne qu’au fil des saisons, chaque organe suit un cycle immuable
Recettes-DIY
Les 4 grands équilibres alimentaires à respecter à partir de 50 ans
4 grands équilibres déterminent le vieillissement en bonne santé
Alimentation
Élément Terre : diététique de l’intersaison, la rate
La rate est l’organe maître de l’intersaison. Son rôle est capital, elle est l’organe majeur du processus digestif : responsable du transport et de la transformation des liquides organiques.
Alimentation
Mon assiette vitalité pour un hiver pétillant
Souvent, nous abordons l’année physiquement fatigués
Alimentation
Je renonce aux aliments ultra-transformés dans mon assiette
Plus un aliment industriel est transformé, plus il est susceptible de produire un effet néfaste sur la santé
Alimentation
Quelle alimentation pour améliorer le fonctionnement de la thyroïde ?
La thyroïde, cette petite glande en forme de papillon située à la base du cou, joue un rôle essentiel.

À la une sur le même thème

Alimentation
le CBD, un allié essentiel pour le bien-être intestinal
Grâce à son action sur le système endocannabinoïde, le CBD est étroitement lié à la santé intestinale. Comment agit-il sur le système digestif ? Et contre quels problèmes pourrait-il être utile ? 
Alimentation
Tout savoir sur le curcuma
Le curcuma (curcuma longa) est une plante à fleurs poussant originellement en Inde et en Asie du sud-est, issue de la famille des Zingiberaceae (même famille que le gingembre). L’épice du même nom est obtenue en broyant le rhizome – tige souterraine de la plante. Cultivé en Inde depuis l’antiquité, le curcuma se présente sous forme […]
Alimentation
En décembre, les cucurbitacées sont à l’honneur !
Zoom sur les 3 variétés les plus connus et leurs bienfaits : butternut, courge et potimarron
Alimentation
La réalité du sucre sur notre microbiote
Difficile en ces temps de forte angoisse et d’incertitude, de ne pas plonger à corps perdu dans les plaisirs sucrés. Mais savez-vous que votre organisme réagit de manière tout à fait différente en fonction de la forme de sucre ingéré ?
Alimentation
Conseils pour réussir son poulet rôti
L’incontournable des repas du dimanche, le poulet rôti est apprécié de tous avec sa peau croustillante et dorée. Pour le réussir à tous les coups, voici quelques astuces
Alimentation
L’ayurvéda en cuisine… L’importance du feu digestif
Selon l'ayurvéda – la science de la vie dont est issue la médecine traditionnelle indienne –, nos émotions sont reliées à l'état de notre feu digestif, l'agni.

Autres articles

Beauté
Automassage anti-âge avec un Gua Sha
Elle consiste à stimuler, en douceur, les points situés le long des méridiens
Beauté
L’impact du stress sur le vieillissement cutané
Au cours de sa vie, la femme ressent tout un panel d’émotions qui peuvent la rendre heureuse, irritable, hésitante, anxieuse, etc.
Actualités
Que savez-vous des aliments lactofermentés ?
Découvrez les bienfaits et vertus des aliments lactofermentés sur notre santé intestinale. Et comprenez comment le produit Z-flora fonctionne !
Bien-être
Foie et reins, la détox des émonctoires
Le fonctionnement de nos principaux organes émonctoires, foie et reins, peut-être favorisé par une cure détox à chaque changement de saison.
Enfants
La Ferme des P’tits Bergers
Des produits en laine 100 % naturelle et locale
Enfants
Des séjours musicaux à la ferme
Pour apprendre la musique tout en découvrant la nature et la vie à la ferme à travers des activités ludiques et éducatives

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.