Home / Alimentation / La figue de barbarie

Le vieillissement et les maladies dégénératives associées à l’âge (cancer, maladies cardiovasculaires, diabète, insuffisance rénale, démence, Alzheimer et Parkinson, cataracte, ostéoporose…) sont dus à l’usure engendrée par des molécules très réactives, liées à l’oxygène, appelées radicaux libres. Ces radicaux libres sont à l’origine du stress oxydatif (ou stress oxydant), qui abîme à chaque instant nos membranes cellulaires, dégrade les protéines… bref, fait vieillir notre organisme et nous rend malades.

Les signes les plus visibles de cette détérioration sont les rides qui se creusent chaque année et sont provoquées par la dégradation des protéines de la structure du derme.

Autres exemples : la cataracte est le résultat, sous l’effet du soleil ou du tabac, de la dénaturation des protéines du cristallin, qui sont dénaturées ; oxydé par les radicaux libres, le cholestérol se dépose le long des artères et provoque un infarctus ; le support du code génétique, l’ADN, est bombardé chaque jour par les attaques des radicaux libres, qui causent des lésions. Lorsqu’elles ne sont plus réparées, le code génétique est altéré, et ceci peut conduire au cancer.

En théorie, ces radicaux libres sont neutralisés par des mécanismes naturels protecteurs de l’organisme : les antioxydants. Ainsi, nous disposons d’enzymes antioxydantes : la superoxyde dismutase (qui a besoin, pour être activée, du zinc, du cuivre et du manganèse issus de l’alimentation), le glutathion (qui, lui, a besoin de sélénium, issu de l’alimentation pour être activé), etc.

Mais, dans la réalité, les systèmes de protection antioxydante sont souvent débordés : si nous sommes jeunes, en bonne santé, que nous ne fumons pas, que nous vivons au grand air sans abuser du soleil, que nous marchons chaque jour et que nous consommons de grandes quantités de fruits et légumes bio, nous neutralisons assez bien ces radicaux libres et pouvons limiter les dégâts ; mais, en prenant de l’âge, en vivant dans une atmosphère polluée, en consommant des plats industriels ou des aliments trop cuits, en étant soumis à un stress chronique, nous ne pouvons faire face correctement à ce stress oxydatif.

Les antioxydants les plus connus sont directement apportés par les aliments qui contiennent des vitamines C (fruits et légumes) et E (germe de blé, noix de toutes sortes, amandes, huiles végétales…), des caroténoïdes (légumes à feuilles vert sombre, légumes et fruits de couleurs rouge, orange et jaune), des polyphénols (légumes et fruits) et du sélénium (noix du Brésil, jaunes d’oeufs, viandes et poissons…).

Les études concluent qu’il faudrait probablement consommer autour de 8 portions de légumes et fruits par jour, de préférence bio et entiers plutôt qu’en jus, en mettant l’accent sur les légumes crucifères (tous les choux, les navets, les radis, le cresson, la roquette…), les plantes oléagineuses (telles que le colza et la cameline) crus ou peu cuits, assaisonnés avec aromates, épices (bio) comme le curcuma et le gingembre, et les fruits rouges (fraises, framboises, myrtilles, mûres, cassis, canneberges), boire du thé vert et un peu de vin rouge bio (pour leurs polyphénols), rajouter des noix du Brésil (championnes en sélénium).

Un outil est utilisé pour chiffrer le pouvoir antioxydant d’un aliment, c’est l’indice ORAC. Plus le chiffre donné est élevé, plus l’aliment est antioxydant.

C’est cet indice qui a permis de qualifier certains fruits de « super-fruits » de par leur score antioxydant. Aujourd’hui devenus assez communs pour la plupart, ils sont distribués sous formes de baies séchées, de poudre ou de jus dans les magasins bio. Il s’agit essentiellement du goji, de l’açaï, du mangoustan, de la grenade, de la canneberge, de la myrtille… Connu de tout le monde, le cactus Opuntia ficus-indica, appelé communément figuier de barbarie – ou nopal –, produit un « superfruit » encore peu commercialisé : la figue de barbarie, qui présente d’exceptionnelles qualités antioxydantes.

Des études scientifiques et cliniques ont mis en évidence ces propriétés, et les ont comparées à celles de la vitamine C. Ainsi, la consommation de ce fruit frais (croqué cru ou en jus) :

  • augmente la capacité antioxydante des cellules de plus de 50 % et réduit la sensibilité du cholestérol LDL (appelé communément « bon cholestérol ») à l’oxydation ;
  • favorise la concentration plasmatique des vitamines C et E, les deux principales vitamines antioxydantes ;
  • augmente significativement le taux globulaire de glutathion peroxydase, une de nos enzymes de défense, présente naturellement dans notre organisme.

C’est essentiellement l’indicaxanthine, un des pigments bétalaïnes de la figue de barbarie – à l’origine, du reste, de sa très jolie couleur vive –, qui lui confère son rôle actif de protecteur :

  • des parois des vaisseaux sanguins (réduction de la sensibilité à l’oxydation du « bon cholestérol », action anti-athérosclérose),
  • des cellules du cortex cérébral (protection contre les maladies neurodégénératives et contre les AVC – accidents vasculaires cérébraux – car cette molécule passe la barrière hémato-encéphalique et peut ainsi agir sur les cellules du cortex cérébral),
  • de la muqueuse de l’intestin, en s’opposant à la production des molécules à l’origine de l’inflammation. Or, l’inflammation chronique accélère le stress oxydatif.

Outre ses exceptionnelles propriétés antioxydantes, la figue de barbarie se distingue par son intéressant effet anti-rétention d’eau, ainsi que sa capacité à diminuer les sensations de gonflement (pieds, chevilles, mollets) et de jambes lourdes. C’est un diurétique efficace, qui a l’appréciable particularité de ne pas déminéraliser l’organisme grâce à son apport en potassium et calcium.

La meilleure façon de consommer ce superfruit est de le prendre sous forme de jus frais (fruit mixé qui permet d’offrir la totalité du fruit, fibres comprises), à raison de 10 cl par jour.

 

Recettes proposées par Christine Calvet :

Smoothie Figue de barbarie, myrtilles et baies de goji

Sorbet crémeux de melon à la menthe et aux noix de cajou

Autres articles de l'auteur

Alimentation
Diététique chinoise : adoptez l’alimentation de l’été !
Lors de la saison estivale, les jours sont longs, la chaleur est puissante, les végétaux s'épanouissent et fleurissent : c'est l'énergie feu qui domine.
Alimentation
Vous êtes allergique, intolérant ou sensible ?
Que diriez-vous de manger et cuisiner « sans » avec gourmandise ?
Alimentation
Tout un menu sans gluten et sans lactose
Nous entamons la rentrée avec la ferme volonté de manger sain, équilibré, de réduire le gluten, le lactose, le sucre, le sel..
Alimentation
Mon jeune enfant mange à la cantine
comment équilibrer son alimentation à la maison ?
Alimentation
Je renonce aux aliments ultra-transformés dans mon assiette
Plus un aliment industriel est transformé, plus il est susceptible de produire un effet néfaste sur la santé
Alimentation
Quelle alimentation pour améliorer le fonctionnement de la thyroïde ?
La thyroïde, cette petite glande en forme de papillon située à la base du cou, joue un rôle essentiel.

À la une sur le même thème

Alimentation
Le thon listao : faites le plein de protéines dans votre assiette !
Tout sur le thon listao Phare d'Eckmühl
Alimentation
La bûchette Soja & amande Sojami – Nouveauté
La buchette soja & amande riche en Vitamine B12 naturelle
Alimentation
Graines germées : au cœur de l’alimentation vivante
Les graines germées et les jeunes pousses apportent une solution remarquable aux carences dues à notre alimentation déséquilibrée, voire dénaturée
Alimentation
La vraie recette du Miam-Ô-Fruit
Le corps humain a la capacité de se régénérer, à condition de lui en donner les moyens.
Alimentation
Quel thé glacé es-tu ?
Il est important de bien s’hydrater toute l’année mais encore plus en été ! Aromandise propose une gamme de thé glacé sous différentes façons de consommation.
Alimentation
Une médecine douce Indienne : l’Ayurvéda
Découvrez l'intégralité des principe de l'Ayurvéda, une médecine douce indienne ancestrale qui apporte de multiples bienfaits pour votre santé mentale et physique.

Autres articles

Santé
Dents et décodage biologique – Nos dents nous parlent !
Pourquoi des douleurs et/ou maladies se manifestent-elles chez certaines personnes et pas chez d’autres ? Christian Flèche, psychobio-thérapeute et créateur du décodage biologique, s’est penché sur le sujet et nous explique que la maladie est le résultat de certains principes biologiques.
Bien-être
Bicarbonate de soude : un allié au quotidien
Le bicarbonate de soude est un allié au quotidien. Découvrez toutes ses utilisations.
Bien-être
Pour ou contre l’hydrothérapie du côlon ?
L’hydrothérapie du colon est-elle utile et quelles sont les précautions à prendre ?
Santé
Stress, ballonnements… Et si c’était le foie ?
Il est très fréquent qu’un stress trop intense engendre des maux de ventre.
Bien-être
Régression dans les vies antérieures et thérapie avec Guilaine Lipski
avec Guilaine Lipski conférencière, auteur, coach en développement personnel et spirituel
Bien-être
Rubrik’ à trucs spécial remèdes d’antan
Il s’agit du célèbre produit du père de l’aromathérapie moderne...

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.