Home / / Magique, le silicium ?

Par Béatrice B.,
Docteur en pharmacie

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le silicium sans jamais oser le demander…

Le silicium (Si) est un élément présent à l’état naturel dans la croûte terrestre. À l’état minéral, on le retrouve dans le sable, le quartz… C’est un minéral essentiel à notre structure et donc à notre bonne santé. Le silicium est présent chez la quasi-totalité des êtres vivants. Chez l’homme, il intervient dans la fabrication des os, tendons, ligaments, cartilages, de la peau, des cheveux, ongles, parois des vaisseaux sanguins et même de l’émail des dents. Un individu de 70 kg en contient 8 g. Il favorise la formation du collagène, nécessaire à la solidité et au développement sain des tissus épithéliaux (peau, muqueuses et glandes) et conjonctifs (cartilage, os, ligaments, tendons, tissus adipeux, sang…). Le silicium dit organique se différencie du silicium minéral par la présence d’un ou plusieurs atomes de carbone, ce qui le rend soluble dans l’eau et assimilable par l’organisme.

Les douleurs articulaires : arthrose, rhumatismes…

L’arthrose est la maladie articulaire la plus répandue, qui touche 8 à 15 % de la population française. Sa fréquence augmente avec l’âge, mais elle ne concerne pas exclusivement les personnes âgées. L’arthrose se traduit par une atteinte du cartilage. Elle se manifeste par des douleurs mécaniques et une gêne, lors des mouvements, d’une ou, plus rarement, de plusieurs articulations. C’est une pathologie chronique qui survient lors d’un déséquilibre entre la synthèse et la dégradation du cartilage au profit de la dégradation. (Comme toutes nos cellules, les cellules qui constituent nos cartilages meurent et se régénèrent tout au long de notre vie…) Les conséquences sont d’abord anatomiques : destruction de la matrice cartilagineuse, qui aboutit à une érosion. Puis les symptômes cliniques apparaissent : douleurs, déformations et raideurs articulaires, impotence fonctionnelle… Le maintien d’une activité physique régulière (y compris sportive) est fortement conseillé en cas d’arthrose en dehors des périodes de crises aiguës.

Le silicium joue un rôle important dans la régulation de la minéralisation osseuse. Il est indispensable à la production des ostéocytes, ou cellules osseuses. Il intervient ainsi dans l’ostéoporose, en inhibant l’activité des ostéoclastes (cellules responsables de la destruction des ostéocytes = cellules qui constituent l’os) et en stimulant celle des ostéoblastes (cellules précurseurs des ostéocytes). À savoir : comme les cartilages, les os n’ont pas une constitution figée, ils se dégradent et se régénèrent en permanence tout au long de notre vie.

Dans l’os mature, la concentration en silicium diminue, devient pratiquement indétectable et des dépôts de calcium et de phosphore se forment de façon simultanée. Le silicium semble agir comme un facteur régulateur des dépôts de calcium et de phosphore dans les tissus osseux.

Chondroïtine et glucosamine : les alliées du silicium pour soulager nos articulations

La chondroïtine est présente dans le cartilage, le liquide synovial, les os, le derme et la cornée. La forme chondroïtine sulfate est particulièrement abondante dans le cartilage des articulations, où elle entre dans la composition des protéoglycanes, molécules constitutrices des cartilages qui leur permettent d’absorber les chocs (véritable « coussin amortisseur »). Tout se passe dans les chondrocytes, cellules constitutrices de la structure du cartilage. Les chondrocytes gèrent la synthèse et la dégradation des cartilages articulaires, synthétisent les protéoglycanes à partir de la chondroïtine et baignent dans une substance liquide nourricière essentiellement composée d’eau, d’acide hyaluronique et de glucosamine. Les chondrocytes sont les cellules indispensables à l’architecture et au bon fonctionnement de l’articulation. Mais leur renouvellement est bien plus lent que leur dégradation… D’autant plus lent que l’on avance dans l’âge…

Peau, cheveux et ongles sont aussi « friands » de silicium

Le silicium agit en tant qu’anti-âge naturel puisqu’il stimule la croissance des fibroblastes et la synthèse de l’élastine et du collagène. Le collagène est constitué de longues fibres, sous forme d’une triple hélice. C’est la qualité de cette triple hélice qui assure la jeunesse de la peau, son hydratation profonde, sa souplesse, son élasticité.

Le silicium fait des ponts entre les fibres pour assurer son maintien. Si vous manquez de silicium, la triple hélice de collagène se désagrège, la peau perd son eau, elle se déshydrate et se flétrit. C’est le processus qui mène aux rides. Or, c’est la structure du collagène qui assure le maintien de la peau. C’est ainsi que le silicium permet à la peau de retrouver sa fermeté et l’aide à résister à certaines infections (herpès, psoriasis, prurit, etc.). Une supplémentation en silicium hydrate la peau en profondeur, régénère les cellules mortes et protège la peau des radicaux libres, ces ennemis redoutables…

Le silicium entre aussi dans la structure de la kératine, présente dans les cheveux et les ongles. Des travaux scientifiques ont montré qu’une supplémentation de 2 à 3 semaines en silicium rend les ongles plus brillants et moins fragiles. Le silicium organique renforce la pousse des ongles et leur apporte plus de résistance. D’autres indiquent que le silicium semble freiner la chute des cheveux et favoriser leur repousse. Une cure de silicium organique rend les cheveux plus souples et lumineux. Les cheveux sont fort sensibles et réagissent facilement aux changements de temps (chaud/froid), aux changements hormonaux, au stress, ne tombent plus lors de la grossesse, etc. Suivre une cure de silicium est un bon moyen de renforcer le cuir chevelu de façon naturelle.

Les aliments ? Trop souvent pauvres en silicium…

On devrait trouver naturellement le silicium dans les eaux de boisson, mais aussi dans les céréales complètes, la bière, les dattes, les bananes, le café et le thé. En plus grande quantité, il est présent dans les plantes qui ont la capacité de le prélever du sol pour l’accumuler dans leurs feuilles ou leurs tiges : les graminées, le blé, l’avoine, l’orge, la prêle, l’ortie, le bambou – qui plie mais ne rompt pas, grâce à la silice justement ! On pourrait penser que notre alimentation nous permet de couvrir nos besoins quotidiens en silicium. Mais les aliments sont de plus en plus raffinés, donc appauvris en minéraux, et ne parviennent pas forcément à combler la perte en silicium que nous connaissons tous avec l’âge. En effet, notre capacité à stocker le silicium diminue en vieillissant. Dans ce cas, et si l’on souffre de problèmes ostéoarticulaires, de chutes de cheveux, d’ongles cassants… il est recommandé de compléter son alimentation.

Dans le monde végétal, l’acide orthosilicique est la source de silicium la plus facilement assimilable par l’homme. Certaines plantes comme l’ortie (Urtica dioica), la prêle (Equisetum arvense) ou le bambou (Bambusa arundinacea) sont très riches en silice colloïdale, contenant de l’acide orthosilicique. La silice colloïdale y est présente sous la forme de très fines particules véhiculées par la sève. C’est la supplémentation la mieux assimilée, donc à préférer pour garantir les effets.

0 Commenter

Laisser un commentaire

Suggestions de livre

Autres articles de l'auteur

Actualités
Deux solutions efficaces pour booster vos défenses immunitaires
En hiver, notre organisme est mis à rude épreuve
Actus marques
L’allergie : la comprendre pour la maîtriser
Nez qui coule, larmoiements, toux, eczéma, plaques rouges sur la peau, ou intolérances alimentaires… L’allergie, aussi appelée hypersensibilité, peut se manifester sur différentes régions du corps.
Actus marques
Drainage, régime amaigrissant et détox sont 3 choses différentes
Le drainage : un nettoyage doux des émonctoires
Actus marques
Mincir n’est plus une bataille perdue d’avance
Maigrir semble, pour de nombreuses personnes, d'une simplicité enfantine.
Actus marques
Le Moringa, un superaliment aux vertus exceptionnelles
le moringa est un arbre capable de croître rapidement sur sol pauvre et sec
Actualités
Astuces spécial Été
voici quelques astuces pour profiter pleinement de ce moment

À la une sur le même thème

Actus marques
Fortifiez votre système immunitaire avec Stimu+
Lorsque nos défenses naturelles sont affaiblies, notre résistance à certains virus ou certaines bactéries se trouve diminuée, induisant une litanie de troubles.
Actus marques
L’huile essentielle de ravintsara bio de Betsara
L'huile essentielle de ravintsara bio a des propriétés antivirales. C'est un stimulant immunitaire, il est par conséquent utile sur des virus tels que la grippe, la gastro, le rhume ou encore les angines.
Actus marques
LEVELUK K8, ioniseur d’eau par electrolyse
L'eau du robinet est d’abord filtrée, puis ionisée à l'aide du processus d'électrolyse. Des eaux alcalines et acides sont alors produites, celles-ci peuvent être utilisées en tant que : boissons, pour la beauté, la préparation des repas, le nettoyage et la désinfection de la maison.
Actus marques
Vitamine C Liposomale antioxydant Solaray
L’Ascorbyl Palmitate (vitamine C estérifiée) a de puissantes propriétés antioxydantes, aide à maintenir le tissu conjonctif normal, peut réduire le risque de certains cancers
Actus marques
Les bienfaits du yoga
Avec une pratique régulière du yoga, on peut corriger des erreurs de posture ce qui atténue grandement les problèmes de dos chroniques.
Actus marques
Gamme Eclat de rose de Centifolia
Véritable source d’hydratation et d’éclat pour la peau

Autres articles

Santé
Et si nous libérions nos intestins ?
Le côlon – ou gros intestin – est probablement la partie du corps à laquelle nous faisons le moins attention.
Bien-être
Le drainage lymphatique, un massage surdoué
avec Maéva Chambaz infirmière diplômée d'état et cryothérapeute
Santé Bien-être Beauté
Les plantes au service de l’amour…
Si les plantes ne distillent pas leur pouvoir au service des hommes, elles cherchent à charmer les insectes et à jouer les entremetteuses de leur amour.
Santé
Les remèdes ancestraux de Hildegarde de Bingen
Hildegarde de Bingen est considérée aujourd'hui comme la première véritable phytothérapeute moderne...
Santé
Les remèdes de la ruche
Entretien avec Nicolas Cardinault, docteur en nutrition, chercheur, membre du Conseil Scientifique de l’Association Francophone d’Apithérapie
Bien-être
Dossier bien-être : Bien vieillir ou rester jeune, faut-il choisir ?
Et si nous abordions les difficultés de la vie avec patience, tolérance et résilience ?

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.