Home / / Soyez imparfait avec amour !

La vie est un long chemin où nous expérimentons une multitude de « ruptures affectives » qui nous déstabilisent bien souvent. Pourtant, même si c’est dans l’ordre naturel des choses, on le vit bien souvent douloureusement, comme une punition, une injustice ou une épreuve.

La première effraction affective, c’est quand nous sortons du ventre de notre mère et que l’on coupe le cordon ombilical : c’est notre première confrontation avec la douleur de l’amour. Ensuite, en grandissant, nous apprenons à nous détacher de l’amour parental pour le rechercher ailleurs ; c’est déjà dans la seconde enfance et l’adolescence où l’on se fait des copains ou des amoureuses ou amoureux pour s’affirmer socialement et que l’on rencontre nos premiers chagrins d’amour. On se rappelle tous de notre premier amour et comment cela fait mal de se faire plaquer !

Ensuite, en devenant adulte, on rencontre nos vrais grands émois affectifs et, là aussi, les choses se corsent.

Ensuite, nous perdons nos parents ; c’est aussi dans l’ordre des choses. Et c’est aussi une rupture de l’affect, épouvantablement douloureuse (bien sûr, j’enlève de la liste les ruptures affectives liées aux deuils suite à la maladie, aux accidents tragiques et divorces et séparations de tous types, qu’ils soient consentis ou pas). Tous ces scénarii, en tous cas, annoncent des traumas affectifs potentiels.

Résultat des courses : notre cœur ressemble à un fromage de Gruyère tant il y a des trous.

C’est comme si, en quelque sorte, l’amour des autres nous rassurait et définissait notre droit d’exister. Suis-je digne d’amour, d’être aimé, etc. Si l’on ne m’aime pas, c’est de ma faute, je ne suis pas digne d’être aimé, etc. Tant de questionnements stériles au fond, car nous avons oublié l’essentiel : s’aimer !

Le monde contemporain a de tout temps répandu l’idée que l’acceptation des autres, leur reconnaissance, leur approbation de notre individualité, leur épanchement affectif à notre égard sont le Graal de l’auto-acceptation pour vivre heureux en société.

Nous sommes terrorisé de ne pas être aimé, de ne pas aimer, de perdre l’amour ! Terrorisé d’être seul et, parfois même, d’être accompagné.

Mais la solution est simple : il faut d’abord commencer à s’aimer et à s’accepter tel que l’on est.

Quel modus operandi ?

Pour s’aimer, il faut d’abord accepter son « miroir intérieur », et la sophrologie, en tant que médecine comportementale, va vous aider à vous voir tel que vous êtes, sans déni, et surtout à vous accepter.

En travaillant sur le schéma corporel, vous apprenez à vous dévoiler la face et à accepter vos imperfections, comme votre individualité et votre force.

Soyez bienveillant avec vous-même

Plus de reproches ni de culpabilité, acceptez vos imperfections sans jugement. Votre différence est un atout, qui vous permet de vous distinguer et d’accepter d’autant vos forces et vos faiblesses. Somme toute, votre humanité !

Mettez vos fêlures en mots, sans peur

Cela vous permettra de faire face et de trouver des stratégies pour davantage focaliser sur vos forces et moins vos faiblesses. Ici, le rôle de la confiance et de l’estime de soi est importante. Ces deux qualités vont en effet vous aider à « réparer » ce miroir brisé de vous-même. Car vous seul vous voyez défaillant et pas nécessairement les autres.

Apprenez à accepter l’amour de l’autre comme légitime

En vous aimant tel que vous êtes, vous allez attirer le bon amour car allez renvoyer une image positive de vous. Cet amour ne sera plus carencé ni blessé car vous devenez autosuffisant affectivement, votre amour personnel vous nourrit et garantira votre équilibre émotionnel. Attention à la loi de l’attraction, car l’on finit toujours par attirer le pire que l’on redoute.

Vous n’attendez plus l’amour de l’autre, ce qui va vous donner l’illusion d’exister. Vos relations seront ainsi beaucoup plus saines.

Apprenez à vous aimer par étape

1. Soyez indulgent et bienveillant avec vous-même.

2. Acceptez vos imperfections et oubliez l’idéal de vous.

3. Recentrez-vous, vous êtes la personne la plus importante sur Terre !

4. Motivez-vous et encouragez-vous plus souvent sur vos potentialités et acquis.

5. Soyez bienveillant avec vous-même, quelle que soit la situation.

6. Ne culpabilisez pas si vous dites non.

7. Cultivez votre individualité et ne vous comparez pas aux autres.

8. Listez vos qualités pour booster votre confiance.

Attention, si votre manque de confiance est important et que l’estime de soi est trop écornée, il est impératif de faire appel à un spécialiste. Pas mal de thérapies brèves peuvent vous aider : sophrologie, hypnose, psychothérapie.

Retrouvez les conseils de Fériel Berraies thérapeute :
www.feriel-berraies-therapeute.com
Sophrologue certifiée RNCP avec 7 spécialisations
Praticienne en hypnose ericksonienne
Chercheuse en sciences sociales, experte genre et auteure

0 Commenter

Laisser un commentaire

Suggestions de livre

Autres articles de l'auteur

Santé
Aidons nos enfants à grandir naturellement avec une alimentation équilibrée et les bons compléments !
À notre tour aujourd’hui d’essayer de convaincre nos enfants de manger des légumes plutôt que des frites ou des hamburgers !
Bien-être
Faites de votre cauchemar une belle histoire !
Nos arbres de vie sont longs et riches en événements.
Santé
Mal de cœur, mal de ventre !
Nous souffrons tous plus ou moins de troubles au niveau du ventre, que ce soit pour des raisons organiques ou émotionnelles.
Bien-être
Sophrologie et addictions : comment la thérapie brève accompagne le sevrage d’une addiction
La nourriture remplissage émotionnel
Beauté
Sexualité et usure du temps, comment réinventer son intimité ?
On se rappelle tou-te-s des premiers émois de nos étreintes charnelles, de nos préliminaires, de la passion...
Santé
Marchez et vous prolongerez votre vie !
Le printemps pointe déjà le bout de son nez et il est temps que nos bonnes résolutions sortent du placard hivernal !

À la une sur le même thème

Bien-être
Détox et régénération du printemps
Le printemps s’installe peu à peu, l’été arrive à grands pas, et nombreux sont ceux qui souhaiteraient se délester de quelques kilos pris durant l’hiver ou, parfois, installés plus durablement. La période de mars à avril est idéale pour se lancer dans cette entreprise puisque le changement de saison de l’hiver au printemps est synonyme […]
Bien-être
Rubrik’ à trucs Spécial Minceur durable
15 minutes pour affiner sa taille
Bien-être
Les huiles essentielles, de belles conseillères minceur !
avec les Drs Françoise Couic Marinier et Laurent Briquet
Bien-être
Comment soulager les douleurs de l’arthrose efficacement sans médicaments?
L’arthrose est une maladie du cartilage qui se manifeste par des douleurs mécaniques et des gênes lors de mouvements. Certains tissus bioactif peuvent la soulager.
Bien-être
Fêter l’amour… en prenant soin de soi !
Et si on profitait de la Saint-Valentin pour célébrer notre corps ?
Bien-être
Comment utiliser le Ravintsara sur la peau?
Le ravintsara tant en huile essentielle, qu’en hydrolat pure ou diluer dans une huile végétale est très bien toléré par votre peau.

Autres articles

Beauté
Les alliés anticellulite
pratiquer une activité physique permet de lutter contre toutes les formes de cellulite
Cosmétique
Gelée « À l’assaut des capitons ! »
gel minceur très frais 100 % naturel
Cosmétique
Enveloppement marin minceur
Que diriez-vous d’un vrai soin de thalasso dans votre salle de bains !
Actus marques
La perte de poids, pourquoi et comment ?
se délester de quelques kilos pris durant l’hiver
Minceur et allergies
ANALYSE  LOGIQUE sur la prise de POIDS
Nous mangeons trop et déséquilibré (l'obésité n'existe pas dans le monde animal sauvage ''Konrad Lorentz'').
Alimentation
Analyse logique sur la prise de poids
Chaque année au printemps, nous voyons fleurir les toutes dernières révélations de spécialistes nutritionnistes, diététiciens ou autres faiseurs de minceur, toujours plus efficaces pour faire maigrir le porte monnaie

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.