Le rôle de l’amour et de l’harmonie dans l’immunité

avec Stéphan Lentzner
Naturopathie, MTC, manupuncture, auriculothérapie, thérapie quantique

L’amour nous aide à surmonter la maladie en renforçant notre système immunitaire ! Ainsi que l’harmonie, la joie de vivre, les sentiments et les pensées positives… D’ailleurs, la connexion entre notre thymus et notre coeur en est la preuve. Notre immunité se renforce au prorata de notre élévation vibratoire et du développement de notre capacité à aimer. Notre système immunitaire est le reflet de nos états émotionnels et mentaux :

Lorsque nous ne sommes pas dans l’amour véritable, notre système immunitaire nous envoie un signal par de L’INFLAMMATION !

Si nous écoutons le message, il nous dit de regarder en nous. Car nous laissons trop notre ego nous induire en erreur, nous faisant croire que nous sommes agressés de l’extérieur et que nous devons mener une guerre !

Les peurs, la culpabilité, les accusations, le rejet, les blessures…Tout ce qui n’est pas « amour » affaiblit notre immunité et perturbe le milieu. Apparaissent alors morbidité et maladie ! À l’inverse, si l’on rétablit l’équilibre intérieur, la maladie disparaît automatiquement.

 

Notre système immunitaire demande que nous soyons de plus en plus amour, paix et harmonie.

En technique quantique, la vibration d’amour harmonise, mobilise et supprime la douleur dans les articulations et dans tous les tissus…

Les témoignages sont nombreux : que ce soit des guérisons de la maladie de Lyme, du sida, de cancers ou d’autres pathologies « incurables »… et cela chez des personnes qui ont simplement élevé leur niveau vibratoire par divers moyens (outil vibratoire, spiritualité, méditation, rire, etc.).

Si bien que de nombreux praticiens de « médecines quantiques » témoignent de résultats extraordinaires, avec un remarquable enthousiasme.

L’amour est aussi l’accélérateur du changement de paradigme. Pour qu’une nouvelle réalité se mette en place, il faut que nous projetions ensemble l’image de cette nouvelle réalité.

L’effet de masse critique (effet de levier) sera atteint par seulement quelques centaines de milliers d’êtres évolués, vibrants et conscients.

 

L’immunité est-elle une affaire de « responsabilité » ?

Accepter notre responsabilité, c’est arrêter de croire que les bobos viennent de l’extérieur. Nous avons nous-même créé cette situation, et nous voulons en comprendre le message. Être responsables implique donc l’acceptation que NOUS SEULS créons notre vie à chaque instant.

Chaque fois que nous donnons notre pouvoir aux autres en croyant qu’ils sont la cause de nos problèmes, nous nous éloignons de notre coeur et de qui nous sommes, notre ego prend le dessus. Nous nous affaiblissons.

S’aimer signifie accepter toutes les parties de nous, que nous les considérions négatives ou positives. S’aimer, c’est se donner le droit d’être ce que nous sommes à chaque instant, c’est-à-dire accepter nos forces et nos faiblesses, nos hauts et nos bas ! Nous pourrons ainsi accepter ceux que nous accusons et même les remercier pour ce que nous apprenons sur nous-même grâce à eux.

Si, par des émotions négatives, notre système immunitaire est fragilisé, nous diminuons notre capacité à nous protéger contre ce qui se passe à l’extérieur. Nous nous trouvons à la merci des croyances et des désirs de notre entourage et nous devenons de plus en plus impuissants à nous défendre. Toute infection représente donc un message, et nous aurions beaucoup d’intérêt à remplacer notre colère par de l’amour.

 

L’immunité et la loi d’attraction

Il est impossible d’être agressé-e de l’extérieur sans qu’il y ait au préalable de l’agression en nous. La loi d’attraction nous aide à prendre conscience que ce qui se passe en nous, nous l’attirons à nous.

Chaque fois que l’on se met en colère, on appauvrit notre système immunitaire. On devient faible, à la merci des autres. Donc, soyons forts, alertes, et demandons-nous : quelle blessure vient d’être activée en moi pour provoquer de telles émotions ?

On pourrait croire que ce sont les comportements des autres qui nous blessent, mais, en réalité, ce sont nos réactions à ces comportements, parce qu’en nous, il y a une blessure à guérir.

L’amour maintient notre système immunitaire à son niveau le plus haut. L’amour, c’est aussi développer une capacité à observer les gens et les situations sans porter aucun jugement. C’est accepter que nous sommes différents, avec des forces et des faiblesses, et que nous aspirons tous à la même chose : LE BONHEUR.

 

L’immunité acquise

En contractant une maladie, on peut devenir immunisé-e. Dans l’approche psy, lorsque nous avons vécu un grand sentiment négatif et que nous avons mis de l’ordre par un PARDON SINCÈRE, il devient alors quasiment impossible de retomber et de revivre la même situation.

Le pardon sincère est un acte d’amour véritable. Envers l’autre, mais aussi envers soi. Il est utile de pratiquer ce genre d’acte d’amour chaque fois que nous vivons des émotions difficiles… Le pardon est une source de bonheur et de santé…

Enfin, chacun peut décider de renforcer son système immunitaire en vivant de plus en plus dans l’acceptation, l’amour, la paix, l’harmonie ; tout en préservant son « droit de vivre » et d’exprimer ses émotions !

 

Stéphan Lentzner
Diplôme du C.E.I.N.*, l’Institut de Médecine Traditionnelle Chinoise, et certifié par l’Université de Médecine Traditionnelle Chinoise de Shangaï et par l’Hôpital Central de Médecine Traditionnelle Chinoise de Pékin. Membre du SIATTEC (Syndicat Indépendant des Acupuncteurs Traditionnels et des Thérapeutes en Énergétique Chinoise – www.therapie-globale.com)

* CEIN : Collège Européen d’Iridologie et de Naturopathie, une « petite » école de naturopathie et d’iridologie créée par Jean-Pierre Lancel : http://iridosite.fr/ (qui travaillait avec le célèbre auteur Dr Jean Valnet.)